[Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Message par Lily-Rose le Lun 16 Sep - 13:54


~ If time could stop ~

Genre : Surnaturel, Crime, Mystère, Romance
Pairing : Luca X Matthiew
Rating : M
Disclamer : Tout provient de notre création, même si on s'est basées sur certains éléments de l'histoire qu'on connaît et qu'est la nôtre.

Notes :
- Azili fait Luca Petrovitch
- Lily-Rose fait Matthew Blair

/!\ Il est conseillé de lire le rp "Chasses nocturnes" avant de se lancer dans la lecture de ce rp. Après si vous décidez de lire malgré tout, tant pis si vous vous gâchez le suspense.

avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mer 25 Sep - 2:17

Comme tous les jeudi soir, Luca s'offrait une petite soirée de tranquillité. Il appréciait beaucoup la compagnie des siens, mais de temps en temps, il besoin d'être seul pour avoir un peu de calme. Généralement, il s'offrait une petite sortie culturelle en allant au théâtre, à l'opéra où encore à un concert. Il aimait se mêler et fréquenter toute cette population mondaine qui venait assister à ses événements. Il se sentait comme un poisson dans l'eau parmi eux. Un vrai plaisir.

Aujourd’hui, il avait choisi d'aller voir une pièce de théâtre. C’était la première représentation d’une pièce d’un jeune auteur. Même si le résumé qu’il avait pu lire sur un des tracts ne l’inspirait pas, Luca avait quand même décidé de s’y rendre. Et cela uniquement parce qu’il savait que ce soir tout le gratin y serait. Il ne pouvait pas manquer ça. En effet, le jeune dramaturge n’était autre que le fils d’un ministre, et son père avait invité tout le monde.

Le jeune homme avait payé le prix fort pour obtenir une des meilleures places qu’ils restaient au balcon car la majorité avait été réservée pour la noblesse. Mais cela n’avait pas d’importance pour lui. Il refusait de se mêler au petit peuple dans la fosse.

Pendant la première demi-heure de la pièce, Luca luttait pour rester éveiller. C’était certainement la pire des choses qu’il n’avait jamais vu. Tout était mauvais dedans. Les décors étaient mal réalisés et tenaient à peine en place. Cela n’était certainement plus qu’une question de minutes avant que l’arbre en papier mâché ne tombe sur un des acteurs. D’ailleurs ces derniers étaient tout aussi pathétiques que le décor. Comment le dramaturge avait-il pu choisir des personnes ne sachant pas jouer ? Et le scénario… c’était d’un banal. Une histoire d’amour entre un homme sans sous et une jeune et jolie femme riche appartenant à un autre monde que le sien. Au court de son existence il en avait vu des choses mauvaises, mais là, ça battait des records.

Baillant discrètement, Luca ses yeux de la scène pour les promener dans la salle. Observer les gens présent dans le théâtre l’occuperait un peu avant de l’entracte. A ce moment –là, il en profiterait pour s’éclipser pour s’enfuir lui d’ici. Très vite, son regard s’arrêta sur le balcon d’en face. Comment avait-il fait pour ne pas remarquer ce magnifique jeune homme avant ? Il était aussi beau et majestueux que les statues grecques sculptées dans le marbre. Un vrai chef d’œuvre. Il passa le reste du premier acte à le contempler oubliant tout autour de lui.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Jeu 26 Sep - 21:05

Le dîner se passa dans une ambiance joyeuse pour une fois. Tout le monde ne cessait de vanter les mérites de la future pièce qu’ils allaient voir ce soir. Tout le monde sauf une personne bien sûr. Le jeune garçon ne voyait pas l’intérêt de juger une pièce sans même l’avoir vu. En plus c’était la première représentation alors comment pouvaient-ils tous penser que cela serait grandiose ? Il se pourrait même que ce soit le plus grand navet de toute l’histoire. Mais il ne dit rien, s’aplatissant comme toujours. Au moins ça changeait du silence habituel, ce n’était pas plus mal.

- Et qu’en pensez-vous, Matthew ?

Il sortit de ses pensées pour tourner la tête vers la jeune fille qui tentait comme toujours d’être son centre d’attention. Cela était chose ardue vu qu’il était souvent perdu dans ses pensées ou complètement ailleurs, tentant de se déconnecter de ce monde fade.

- Nous verrons une fois sur place, répondit-il d’une vois parfaitement calme, un doux sourire sur le bout des lèvres. Il ne devait pas déplaire à sa fiancée sinon son père le déshériterait. C’était bien la dernière chose qu’il souhaitait, évidement.

Heureusement pour lui, la jeune fille n’insista pas sur le sujet et le dîner se termina tranquillement. Il alla se préparer à la hâte puisque sa famille ne semblait pas pouvoir attendre. Ils avaient les meilleures places, pas la peine de se presser. Il était certes un grand amateur des pièces de théâtre mais ce soir, il n’avait pas le moral pour aller en voir une. Même si ça lui changerait les idées. Il en pouvait plus d’entendre constamment parler de son mariage arrangé avec son amie d’enfance. Il l’avait toujours considéré comme tel et jamais, oh grand jamais, il ne pouvait la voir comme l’épouse parfaite qu’elle devait être.

Essayant vainement de chasser ses pensées obscures tout le long du chemin, il écoutait d’une oreille distraite sa fiancée parler, parler et encore parler. Elle était un vrai moulin à parole. Impossible de s’en défaire. Et ce n’était pas en lui souriant doucement comme il le faisait qu’il allait arriver à ses fins. Mais il n’avait pas le choix et devait la supporter. Ce n’était que depuis qu’elle était devenue sa fiancée qu’il ne la supportait plus. Avant ils s’entendaient très bien. Ce changement ne lui plaisait pas et il ne savait pas comment s’en dépêtrer.

Son entrée dans le hall du théâtre fit impression comme toujours. Il était connu de tous grâce à sa famille. Il devait montrer qu’il était parfait. Il devait éblouir les gens, les rendre jaloux. On lui avait toujours appris à se comporter comme ça, avec classe. Et il devait avouer que c’était devenu complètement naturel chez lui. Même s’il méprisait au plus haut point tous ces hypocrites autour de lui. S’il n’était pas aussi riche et puissant, personne ne serait là à ses côtés à son bon petit soin pour s’attirer ses faveurs. Personne.

- Magnifique !, s’exclama la jeune fille, visiblement ravie par l’emplacement des sièges. Il se contenta d’acquiescer avant de prendre place. La pièce commençait tout juste, lui permettant d’échapper à une nouvelle discussion avec sa fiancée.

Peut-être que s’il avait été de meilleure humeur, il aurait pu apprécier la pièce. Mais là, il ne trouvait que des critiques à faire. Et bien qu’il tentait de se montrer enjoué comme sa fiancé, il ne pouvait s’empêcher de faire quelques légères grimaces discrètes. Il bailla même quelques fois, essayant bien sûr de le faire quand personne ne pouvait le voir. Pas question de se faire griller maintenant. Et heureusement pour lui, alors qu’il commençait à lutter difficilement contre l’ennui, l’entracte arriva enfin. Soulagé, il se leva, rapidement accompagné par sa fiancée. Il n’avait qu’une envie, sortir pour aller prendre un petit rafraîchissement. Peut-être arriverait-il à se changer les idées ainsi.

- Je vais nous chercher un verre, annonça la jeune fille alors qu’ils venaient de sortir de la loge. Il s’attendait plus à y aller, parce que c’était une question de galanterie. Mais elle s’était toujours montrée imprévisible. Une femme très dominante, ce qu’il avait toujours détestait. Bien qu’il adorait les femmes avec un fort caractère mais pas non plus avec trop de caractère. Il ne voulait pas jouer les hommes soumis.

- Bien, je vous attends dans ce cas.

Il avait répondu tout simplement en souriant, la regardant s’éloigner rapidement. Dès qu’elle disparut de sa vue et s’assurant qu’il n’y avait personne, il se permit un petit soupir, passant sa main sur son visage. Fallait pas croire mais jouer la comédie pouvait être rapidement lassant et épuisant.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mar 1 Oct - 18:55

Étrangement, depuis que ses yeux étaient fixés sur cette beauté, en face de lui, le temps semblait passer plus vite. Dire qu’il comptait les secondes quelques temps auparavant en regardant cette catastrophe littéraire. Sa soirée culturelle théâtre c’était transformé en soirée culturelle œuvre d’art. Il n’avait pas perdu sa journée, et il espérait ne pas perdre sa nuit non plus. Il avait l’entracte pour séduire ce jeune noble. Même pour lui la tâche serait difficile en si peu de temps. Passer une nuit de folie en compagnie d’un autre homme ne faisait pas vraiment partie des mœurs actuelles. Il regrettait de n’avoir pas vécu à l’époque de son arrière-grand-père en Grèce. Au moins, cela aurait été facile de mettre ce canon de beauté dans son lit.

Quand l’entracte fût annoncé, Luca se précipita à l’extérieur de sa loge. L’objet de sa convoitise venait de sortir de la sienne. C’était le moment où ne jamais de pouvoir l’aborder. Il n’allait pas rater une opportunité comme ça. Vu comment il avait l’air de s’ennuyer, il risquait de s’éclipser pendant la pause. Il ne pouvait pas se permettre ça en attendant la fin de la pièce. Et puis, s’il avait arrivé assez à le séduire, peut être parviendrait-il a partir avec lui avant que le deuxième acte ne commence. Rien qu’à cette idée, un large sourire se dessina sur ses lèvres et déjà, des idées perverses se bousculaient dans sa tête. Cependant, il devait se calmer. Se montrer trop entreprenant pouvait effrayer sa proie. Il n’avait certainement pas l’habitude de se faire aborder par des hommes. Quoique, avec un tel physique, le contraire ne l’étonnerait pas. Mais il espérait être le premier homme à pouvoir lui mettre le grappin dessus.

Arrivé dans la pièce où tous les nobles étaient venue discuter, se rafraîchir ou dégourdir les jambes, le jeune dandy commença à parcourir la salle pour trouver sa distraction du soir. Peu importe s’il était accompagné ce soir, il comptait bien l’approcher.

Par chance, quand il le trouva, ce dernier était seul. Il se glisse derrière lui.

« Quelle désastre cette pièce~, vous ne trouvez pas ? » Susurra-t-il, avant de faire face au jeune homme.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Mer 2 Oct - 13:15

Sa solitude ne fut que de courte durée, ce qui le désola. Il pensait avoir enfin un moment de paix. Un instant où il pourrait arrêter de se forcer à jouer la comédie. Mais il semblerait que son statut ne permette pas ce genre d’entracte loin du monde. Il n’était pas comme les acteurs de la pièce qui pouvait prendre une petite pose entre chaque acte. Lui, il devait être constamment sur le qui-vive.

- Il est vrai que nous nous attendions à mieux vu l’engouement des gens avant même la première représentation.

Il ne reconnaissait pas l’homme qui lui faisait face. En plus, quelles étaient ces drôles de manières ? On n’apparaissait pas soudainement dans le dos des gens. Heureusement qu’il n’avait pas trop baissait sa garde. Il avait eu le temps de reprendre un léger sourire. Sourire qu’il affichait toujours quand il était dans les soirées ou face aux gens. Il se montrait poli, élégant et séduisant. Tout ce qui faisait de lui un homme respecté autant que détesté par sa soit disante perfection et son statut des plus nobles.

Il était connu de tous. Il était persuadé que son interlocuteur le connaissait aussi. Maintenant restait à savoir la raison de cette soudaine discussion. Il devait cependant accorder une chose à cet homme, l’originalité. Les autres venaient toujours en faisant des éloges des représentations, et ce même s’ils n’avaient pas aimé. Au moins, là, c’était sincère. Ou alors cet homme avait réussi à remarquer ses grimaces. Il était pourtant sûr d’avoir été assez discret pour ne pas se faire remarquer. Il penchait plus pour l’option de l’honnêteté. Ce qui marquait un bon point. Après les raisons pour l’aborder n’étaient peut-être pas des plus nobles mais cela importait peu. Il commençait à avoir l’habitude de toute cette mascarade inutile autour de lui. Rien ne changerait. Il en était bêtement persuadé.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mer 2 Oct - 14:17

Une fois en face de lui, avec seulement un mètre qui les séparaient, Luca trouvait le jeune homme encore plus beau. De loin et dans la pénombre, il n’avait pas remarqué ce grain beauté au coin de l’œil qui ornait son visage. C’était tout à fait charmant. Lorsque le noble sourit, le brun sentit son cœur rater un battement. Vraiment, il était magnifique. Et en plus de ressembler à une statue grecque, il était aussi raffiné et bien élevé. Tout ce qu’il pouvait aimer chez quelqu’un. Plus les secondes défilaient, et plus il le désirait. Jamais il n’avait senti un désir aussi pressant de posséder quelqu’un. Si seulement ils n’étaient que tous les deux dans cette pièce…
Il s’était toujours promis de ne pas utiliser ses dons de vampire pour séduire ses proies quand il s’agissait d’un désir charnel. Le jeu était beaucoup trop facile sinon. Mais pour la première fois, il était prêt à rompre sa promesse si cela lui amenait dans son lit l’objet de sa convoitise.

« Pourquoi diable en faire autant pour la première pièce d’un auteur sans talent. L’argent a vraiment beaucoup de pouvoir. C’est navrant, dire qu’il y a des personnes qui ont beaucoup plus de talent qui n’auront pas cette chance. Oh, mais où avais-je la tête. J’en oublie la bonne manière. Luca Petrovitch. » Dit-il avec une voix suave sur un ton des plus courtois.

Il était curieux de découvrir le nom du jeune homme. Pour l’instant, il ne se montrait pas très bavard. Mais il espérait engager la conversation.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Mer 2 Oct - 14:43

L’argent était une belle motivation pour les gens. N’importe qui donnerait pour en avoir. Il devait avouer qu’il appréciait beaucoup les petites joies que lui procurait son statut. Il ne pourrait pas se résoudre à devenir pauvre sans une très bonne raison. Et encore ! Il n’était même pas capable de s’imaginer sans un sou. Même son ennui profond n’était pas une assez bonne raison de tout planter pour jouir d’une liberté nouvelle. Il se contentait de se plaindre de la mentalité des plus déplorables des gens de son entourage. Il ne le faisait que dans sa tête et jouait à son tour l’hypocrite pour se fondre dans la masse et garder ses privilèges.

- La société ne changera jamais. Le pouvoir est aux riches.

Il avait énoncé cette phrase d’un ton léger comme si le sort de ces pauvres gens aux talents prometteurs mais sans le moindre sou lui était complètement indifférent. … En fait, il était bien indifférent à tout cela. Il avait toujours été quelqu’un d’égocentrique et ne comptait pas changer. Les gens l’aimaient parce qu’ils ne voyaient que le beau jeune homme charmant et si séduisant qu’il se plaisait à jouer pour réussir à se fondre parfaitement dans ce monde.

- Matthew Blair. Enchanté, son sourire s’était légèrement élargi, se voulant un peu plus séduisant, comme pour plaire encore plus à son interlocuteur. Il devait avouer qu’il avait encore du mal à voir où celui-ci voulait en venir en venant l’aborder. Mais il espérait être fixé avant de le retour de sa fiancée. Celle-ci allait encore le coller de façon assez indécente pour bien montrer qu’il était à elle. Techniquement ce n’était pas encore vrai. Et Dieu sait qu’il redoutait ce moment.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mer 9 Oct - 22:18

Matthew Blair. Ce nom lui disait quelque chose, et pour qu’un nom l’interpelle c’est qu’il l’avait certainement entendu quelque part et qu’il devenait être important. Il ne prenait la peine que de se souvenir des patronymes des personnes nobles ou qui en valait la peine selon lui, ou qu’il voyait régulièrement. Il n’avait pas envie de retenir tous les noms des personnes qu’il croisait. Il détestait l’endroit dans laquelle se trouvait sa demeure familiale. Un lieu glauque et dénué de raffinement. Les habitants n’avaient pas la moindre éducation, et ça en était navrant. C’était pour cela qu’il ne se mêlait pas au gens de son quartier, et qu’il ne savait même pas comment s’appelait leurs voisins.

Il fouilla sa mémoire pour savoir où il avait bien pu entendre ce nom. Soudain, il se souvient qu’un article qu’il avait lu quelques jours auparavant. Si ses souvenirs étaient bons, il faisait allusion à une fortune montant dans le commerce : la famille Blair. Elle possédait de nombreux terrains également. Ce jeune homme était l’héritier de cette fortune. Intéressant. Il comprenait mieux pourquoi il était aussi bien élevé et raffiné.

« Hm~ je ne savais pas que j’avais l’honneur d’avoir affaire à un membre de la famille Blair. Je vois que les rumeurs ne mentent pas. Mais ce que je ne savais pas, c’est que son héritier était quelqu’un d’aussi lucide fasse à la réalité de la société. C’est plutôt quelque chose de rare dans ce milieu. » Flatta Luca.

« Aimez-vous le théâtre ? Quand celui-ci est bien écrit évidemment, pas comme cette pièce. » Changea-t-il de conversation, à l’idée de lui proposer de partir d’ici pour aller voir quelque chose de beaucoup plus intéressant, et puis peut-être de faire quelque chose de plus excitant si tout se passait bien. Bien qu’il sente qu’il allait avoir du mal a amené le jeune héritier dans son lit ce soir.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Jeu 10 Oct - 16:41

Il eut un instant de surprise. Cet homme en face de lui venait de lui avouer qu’il ne savait pas qu’il avait à faire à l’héritier des Blair. C’était surprenant. Normalement tout le monde le connaissait. Jusqu’ici personne ne lui avait fait ce coup. Etait-ce une ruse pour mieux lui faire baisser sa garde ou cet homme était-il vraiment honnête ? Une aura louche semblait s’émaner de sa personne. Mais il fit tout pour cacher sa surprise. Il ne devait pas montrer la moindre faille ou il allait se faire avoir.

- Les gens le savent mais la plupart préfèrent se voiler la face.

Il disait ça de façon détachée. De toute façon, ce n’était pas en parlant de cela que les choses allaient bouger. Et il savait qu’il allait plus se déprimer que prendre du plaisir à bavarder sur un sujet pareil. Heureusement son interlocuteur avait changé de sujet.

- Bien sûr. Mais ces derniers temps les bonnes pièces se font rares.

Il n’avait plus souvenir d’avoir assisté à une pièce digne de ce nom. Ou alors, il avait oublié. Son mariage arrangé l’obsédait ces derniers temps, pour ne pas dire le hantait. Il n’arrivait pas à y échapper. Il y avait toujours quelque chose à dire à ce sujet. Que ce soit en rapport avec les fleurs ou les emplacements aux tables. Tout ça lui donnait le tournis. Il aurait presque envie de dire que cela lui donnait la nausée.

- Les meilleures pièces sont souvent celles qui restent le plus discrètes. Celle-ci faisait parler d’elle avant même qu’elle ne passe sur scène. Ridicule. Surtout en pensant à l’ennui qu’elle me procure.

Sans oublier qu’elle n’était pas finie. Il y avait peut-être un petit espoir pour qu’elle s’améliore avant la fin. Mais parti comme ça l’était, il n’y avait guère de chance que cela change. Et ce n’était pas avec sa fiancée qu’il allait pouvoir se faire la malle. Tiens en parlant que celle-ci, elle ne devrait plus tarder à revenir, non pour son plus grand bonheur.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 18:54

Luca avait paré ses lèvres de son plus beau sourire pour charmer le jeune homme. Cela ne faisait que quelques minutes qu’il avait engagé la conversation avec lui, mais il l’intéressait de plus en plus. D’après son expérience, la chasse s’annonçait difficile, mais elle en serait d’autant plus amusante. Et puis la récompense serait de taille. Cependant, il ne dirait pas non s’il pouvait l’obtenir dès ce soir. Il réprima au plus fond de son être ses instincts vampiriques. Pour cela, il s’enfonça les ongles de sa main droite dans sa paume. La douleur l’aidera un peu à oublier ce désir naissant.

Déjà, c’était une bonne chose. L’héritier aimait le théâtre. Cela le rendait encore plus charmant aux yeux du vampire. Et puis, s’il perdait sa trace, il savait dans quel genre d’endroit il pourrait le retrouver.

« Il vaut savoir où dénicher les trésors. C’est vrai que malheureusement, ce ne sont pas les meilleures pièces qui bénéficient des meilleures salles ou publicité. Il faut oser s’aventurer dans des quartiers un peu plus populaires pour les trouver. J’en connais une d’ailleurs, qui se joue actuellement. Je suis sûre qu’elle plairait à un amateur de théâtre et aussi cultivé que vous. » Répondit-il d’une voix suave.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Sam 12 Oct - 19:02

Le jeune noble ne pouvait pas s’aventurer en dehors des quartiers chics sans éveiller les soupçons de sa famille, voire même de sa fiancée. Même pour voir une pièce digne de ce nom aucune personne de son entourage ne serait prête à s’aventurer dans des quartiers plus pauvres. C’était inconcevable dans la société actuelle.

Évidemment, Matthew ne faisait pas exception. Quitter son confort ne lui plaisait pas. Il était attaché à sa richesse et ses privilèges. Il avait beau avoir des rêves de liberté et vouloir changer d’endroit parce que ce monde d’hypocrisie commençait à l’énerver, il n’était pas assez courageux pour tout plaquer. Dur de passer d’une vie de roi à une vie de manant.

- Vraiment ? Vous pensez pouvoir affirmer que cette pièce, dont vous me parlez, pourrait me plaire à coup sûr ?

Il n’osait ni dire oui, ni dire non. Il ne voulait pas dire non, même si c’était la réponse logique dans ce genre de situation. Et s’il disait oui, il allait se mettre dans une situation délicate, surtout qu’il ne connaissait pas cette personne depuis bien longtemps.

- Ma famille était persuadée que cette pièce-ci me plairait alors que ce n’est en aucune façon le cas comme vous pouvez le voir.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 20:07

Luca regardait d’un air amusé le jeune noble. Comme il pouvait s’attendre, celui-ci n’avait pas immédiatement accepté sa proposition. Une telle beauté devait souvent recevoir ce genre d’invitation, et il était certainement devenu méfiant. Qu’on s’intéresse à son physique ou à son argent, il devait vraiment être sollicité. Venait d’un homme, il devait plutôt penser que le jeune homme brun en avait après son argent, et qu’il essayait de se rapprocher de lui pour être dans les petits papiers de sa famille. Si seulement Matthew pouvait s’imaginer de quelle façon il le convoitait. Les pensées et les envies qu’il avait, étaient loin d’être très catholique. Bien au contraire.

« Votre famille vous connaît-elle vraiment ? Sans vouloir vous offenser, je doute que ça soit vos parents qui vous aient élevés. Combien de nourrices se sont occupées de vous ? Donc on pourrait dire que je vous connais presque autant que votre propre famille. En vous ayant observé et discuter avec vous quelques instants, je peux affirmer que cette pièce vous passionnera bien plus que celle-ci. Déjà, n’importe qu’elle pièce ayant un scénario et des acteurs sachant retranscrire parfaitement les émotions. L’imagination est fleurissante dans les quartiers populaires. N’avez-vous jamais rêvé d’un peu d’aventure pour pimenter votre vie d’oiseau dans une cage doré ? » Répondit-il en usant de tout son charme pour essayer de le convaincre.

Au loin, une jeune fille, avec deux verres à la main, s’approcha de l’héritier. Luca l’observa quelques secondes et il reconnut la demoiselle qui se tenait à ses côtés tout à l’heure. A en juger par son physique, cette dernier n’était certainement pas sa sœur. Sa fiancée peut-être ? Si c’était le cas, une difficulté venait de s’ajouter à son jeu de séduction. Mais ça n’allait certainement pas l’arrêter.

« Pourquoi ne pas venir en juger par vous-même ? Que direz-vous de jeudi prochain, dans l’East End, au théâtre Goodman’s Field, pour voir The laying valet David Garrick ? » Susurra-t-il avant que la jeune fille ne vienne.

Comme la pièce allait bientôt commencer, il commença à regagner son balcon. Même s’il savait que le deuxième acte serait aussi ennuyeux, il avait bien l’intention d’observer Matthew, tapis dans le noir.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Sam 12 Oct - 20:21

Cette personne…. Comment osait-elle être si familière avec lui ? Il n’aimait pas qu’on lise en lui comme dans un vulgaire livre. Il avait l’impression que son masque s’était brisé en mille morceaux et qu’il était devenu complètement vulnérable face à cet homme. Qui était-il au juste ? Luca… Luca Petrovitch ? Ce nom ne lui disait vraiment rien. En fait, beaucoup de noms de nobles lui échappaient. Mais il était certain qu’il aurait retenu le nom d’une personne aussi étrange s’il l’avait déjà croisé dans sa vie. En plus, pourquoi était-il venu jusqu’à lui ? Pour son argent ? Non, si ça avait été le cas, il ne se serait sûrement pas permis autant de familiarité.

Pourquoi lui ? Cette question l’obsédait tellement qu’il n’avait rien répondu. S’il avait pu dire quoi que ce soit, il aurait sûrement refusé directement cette fois. Il en fallait peu pour que Matthew se braque vraiment, même s’il ne le montrait pas en général.

- Vous n’avez pas trop attendu, j’ose l’espérer.

La voix de la jeune femme le sortit immédiatement de ses pensées et avec un léger sourire, il se retourna vers elle. Son sourire était moins éclatant que d’ordinaire, sûrement assombri par les pensées qui le tourmentaient.

- Non, ne vous en faites point, répliqua-t-il d’un ton courtois et sa fiancée n’y vit que du feu. Elle devait bien se douter qu’il était embêté par quelques pensées étranges, mais elle avait l’habitude depuis toute petite de faire comme si de rien n’était. C’était tellement plus simple ainsi et ça évitait toute dispute. Si le jeune homme voulait lui en parler, il le ferait, elle en était persuadée, alors elle attendait. Elle tenait vraiment à se rapprocher encore plus du châtain, même si celui-ci n’y avait jamais vraiment prêté attention.

Sans ajouter un mot, ils retournèrent prendre place sur leurs sièges. Les gens étaient quasiment tous rentrés et la pièce n’allait pas tarder à reprendre. Rien que d’y penser, il avait déjà envie d’en soupirer d’ennui. Pour faire passer cette envie, il but une longue gorgée du verre qu’il avait en main. Sa fiancée était parti dans une grande discussion avec sa mère en attendant que ça reprenne, il était donc tranquille de penser comme il le voulait.

Lorsqu’il remarqua que le balcon d’en face était justement occupé par la personne qui l’avait abordé, il supposa rapidement que c’était comme ça que l’homme l’avait ciblé. Il avait dû voir qu’il s’ennuyait, même si cela peu probable. Dans le noir, à cette distance personne ne pouvait voir aussi bien quand même. Mais pourquoi ne pas avoir choisi sa fiancée ? Elle était jolie, quoi que Matthew en pense. Et pour un homme s’était tout de même une cible plus facile. Alors quel était l’intérêt d’avoir choisi un homme comme lui ? Certes, il mourrait d’envie de sortir de cette cage doré où il était enfermé depuis sa naissance. Mais il le ferait tout seul. Cet homme était bien trop étrange et ses actions étaient douteuses. Il n’allait pas accepter sa proposition. Il était quand même assez censé pour savoir remarquer un piège.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 22:55

De nouveau installé dans son siège, Luca fixé le balcon d’en face pour ne pas manquer l’arrivée de sa proie. Son large sourire toujours sur ses lèvres, n’était pas prêt de s’effacer. Il ne mit que quelques minutes pour lui aussi regagner sa place avant le début du second acte. Une fois de nouveau dans son champ de vision, la vue lui parut beaucoup plus belle. Il convoitait vraiment de plus en plus ce jeune homme d’une telle beauté. C’était la première fois qu’il se sentait presser de posséder quelqu’un entre ses draps. Et pourquoi ne pas goûter un peu de son sang, rien qu’un peu. Il ne fallait pas non plus tout boire. Non, tuer les gens était quelque chose de bannit dans sa famille. Et puis cela serait un gâchis de mettre fin à une existence comme celle-là. Un sang d’une telle lignée noble ne pouvait qu’être délicieux. Le vampire soupira. Pourquoi les humains n’avaient qu’une faible espérance de vie et se fanaient si vite. Peut-être trouvait-il Matthew si beau justement parce qu’il savait que sa beauté et son charisme n’étaient qu’éphémère ?

Tapit dans l’ombre, il passa tout le reste de la pièce à observer les moindres traits du garçon. Fantasmant à la manière dont il pourrait les effleurer en les redessinant. Comment il laisserait ses doigts parcourir les courbes parfaites du jeune homme, ou encore mordre dans cette peau claire si attirante. L’objet de sa convoitise ne pouvait pas voir l’expression qu’avait prise le visage de Luca, et fort heureusement, car avec un regard qui semblait vouloir le dévorer, n’importe qui aurait paniqué et prit la fuite. Cela lui aurait gâché toutes ses chances qu’il accepte de venir au rendez-vous qu’il lui avait donné. D’ailleurs, il ne savait toujours pas si celui-ci viendrait, mais en tout cas, il savait qu’il avait réussi à capter son attention à le voir regarder dans sa direction.

Étonnant, quand on regarde quelque chose d’intéressant, le temps passe plus vite. Les minutes avaient défilées a une vitesse folle et la pièce se terminait déjà. Luca regrettait que ce navet ne dure pas plus longtemps. Il ne savait pas quand il pourrait revoir le jeune homme et il en aurait bien profité un peu plus. Il ne savait pas s’il pourrait l’apercevoir à la sortie car ils devaient emprunter des sortis différentes. Peut-être que sur le parvis du théâtre il pourrait de nouveau échanger quelques mots avec lui.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Dim 13 Oct - 14:52

La pièce lui importait peu. Il ne l’avait guère suivie pendant le premier acte, il pouvait donc bien se permettre de la louper un peu plus. Sans parler qu’elle était toujours aussi passionnante, même si sa fiancée semblait passer un bon moment. Elle avait la mauvaise manie de pousser quelques exclamations assez discrètes, sauf pour les gens à ses côtés, lorsqu’elle était à fond dans quelque chose et cela avait le don d’agacer prodigieusement Matthew. Une pièce de théâtre, aussi bonne soit-elle, n’était pas faite pour être dérangée par une fiancée bruyante. Malheureusement, il n’avait pas le choix et il devait supporter cela. D’un autre côté, il pensait encore et encore à cet homme étrange et il arrivait sans le moindre mal à ignorer la jeune femme.

Il savait qu’il devait refuser. Il voulait refuser mais au fond de lui, il restait curieux. A quel point sa vie pouvait changer s’il se rendait au rendez-vous ? Pouvait-il échapper à la monotonie de sa vie ? Mais il y avait toujours le risque de se faire avoir. Il ne pouvait décemment pas le prendre. Il n’était pas qu’un vulgaire homme du peuple. Il devait faire attention à ses actions.

La pièce se termina sans qu’il puisse se convaincre complètement. Il gardait toujours cette envie de bouleverser sa vie et cet Luca lui en donnait l’occasion. C’était tellement tentant. En plus, sur le chemin de la voiture, sa fiancée n’arrêtait pas de faire des éloges sur la pièce. Évidemment, Matthew ne pouvait qu’approuver vaguement sans donner vraiment son point de vue puisqu’il n’avait pas assez suivi la pièce. C’était tout bonnement épuisant. Il était presque tenter de planter la jeune fille en plein milieu du hall pour aller retrouver son « sauveur ». Mais dès qu’il aperçut l’homme au loin dans la foule, il fit tout pour entraîner sa fiancée rapidement jusqu’à la sortie pour ne pas avoir à le croiser. Il n’avait pas envie que la jeune fille rencontre Luca. Elle ne devait pas le connaître sinon il était fichu. Elle était capable de le surveiller pour être sûr qu’il ne tombe pas sur de mauvaise fréquentation.

Il ne se détendit que lorsqu’il atteignit la sortie. Ses parents les avaient devancé depuis le début et les attendaient à la voiture. Parfait, il n’avait pas eu à reparler à l’homme. Peut-être était-ce la dernière fois qu’il le croisait. Mais son instinct lui disait le contraire. Peut-être parce qu’il sentait que Luca allait tout faire pour le recroiser ou alors simplement parce qu’il se doutait qu’il allait finir par craquer. Il lui restait deux jours pour prendre la bonne décision et ces deux jours allaient être très longs.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 14 Oct - 0:43

Devant l’entrée du théâtre, Luca attendant. Il scrutait la foule dans l’espoir d’apercevoir de nouveau le jeune homme. Malheureusement, au fur et à mesure que celle-ci s’éclaircissait, ses espoirs s’amenuisaient. Maintenant qu’il y avait moins de monde présent, il pouvait distinguait les différentes odeurs. Mais impossible de trouver le délicat parfum raffiné de sa proie. Il devait se rendre à l’évident, Matthew avait filé. Un sentiment de frustration et de déception l’envahit ainsi qu’une touche de mécontentement. Il savait que l’héritier n’allait pas être facile à séduire, mais avoir l’évidence juste en face de lui ne lui plaisait guère. Il aurait ne pas passer la nuit seul ce soir. Surtout après voir fantasmé pendant le reste de la pièce.

Dépité, il quitta enfin les lieux mais pour rentrer chez lui. Non, il était bien trop frustré pour retrouver la froideur de ses draps après une telle soirée. C’était toujours plus agréable de serrer quelqu’un contre soi, surtout en ayant rêvé de ça pendant un moment. Il devait évacuer toute cette frustration. Pour cela, il s’arrêta dans un bar en chemin. L’endroit était loin d’être un lieu raffiné comme il avait l’habitude de fréquenter, mais il savait qu’ici il trouverait de quoi se satisfaire. C’était là qu’il venait pour s’amuser et se détendre. Il pouvait aisément séduire une jeune fille facile. D’ailleurs, il avait quelque que habituées. Au moins, il ne perdrait pas de temps avec la séduction, elles étaient toutes déjà sous son charme. Il pourrait directement passer à l’étape supérieure.

Dès qu’il franchit le pas de la porte, une jeune fille, en tenue assez légère, du nom de Camille lui sauta au cou.

« Luca~, ça fait longtemps qu’on ne t’avait pas vu ici. Tu m’as manquée. Je m’ennuie sans toi. » S’exclama-t-elle tout en frottant son décolleté contre le bras du vampire.

Une chose était sûr, il n’allait pas mettre longtemps avant d’obtenir ce qu’il était venu chercher ici. Il n’était pas d’humeur ce soir à être romantique après s’être pris un râteau comme il le considérait. Camille était un peu trop vulgaire à son goût mais son corps était de plus parfait. Pour ce soir, elle serait parfaite pour le satisfaire. Luca ne perdit pas de temps et prit la peine d’échanger seulement des banalités pendant un quart d’heure, avant d’entraîner le jeune fille dans un endroit à l’étage plus calme et à l’abri des regards indiscret, afin de se satisfaire. Et pendant toute la nuit, de manière passionnée, il honora la demoiselle. Avant que le jour ne se lève, il quitta la chambre en laissant Camille nue, encore endormit. Cette nuit lui avait fait presque oublier le jeune homme. Cependant, en déambulant dans les rues, le souvenir de son odeur et son envie de le posséder revinrent très vite. Ces deux jours allaient être long…

Il les passa enfermer dans sa chambre a écrit. Depuis quelque temps, il avait débuté la rédaction d’un nouveau roman, mais ses pensées étaient ailleurs et l’empêchait d’écrire. Il passait son temps à déchirer ce qu’il venait de rédiger et comptait les heures qui les séparaient de son rendez-vous. Reverrait-il le jeune homme.

Le jour arriva enfin. Luca passa un certain temps à se préparé et parti en avance pour être sûr de ne pas le rater. Et une fois du lieu de rendez-vous, il attendit.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 14 Oct - 10:20

Quel reflet affreux. Il avait presque envie de briser le miroir face à lui pour ne plus y voir son visage. Il avait quelques cernes et même si c’était très minime, il ne pouvait pas s’empêcher de trouver ça horrible. Lui qui avait toujours eu un visage parfait, tout comme le reste de son apparence, il se voyait mal sortir aujourd’hui ainsi.

Certes, il n’avait rien prévu de particulier ce soir-là. Rien avec sa famille. Rien avec ses amis, ou du moins des connaissances plus intimes que d’autres dans son entourage. Oui, ami était un bien grand monde dans ce monde d’hypocrites. S’il perdait sa fortune, il savait que plus personne ne voudrait lui parler. Il serait abandonné et devrait travailler durement pour gagner de quoi manger. Épouvantable comme situation. Et ce n’était pas le fait de perdre tout contact qui lui faisait horreur, mais plutôt l’idée de devoir travailler comme les gens du peuple.

Donc rien n’était programmé dans son agenda. Du moins, rien d’officiel. Il avait toujours cette invitation étrange par l’inconnu du théâtre. Il connaissait son nom mais ce n’était pas assez pour le considérer comme plus qu’un simple inconnu. Pourtant cette invitation l’avait hanté tout le temps et il avait passé des nuits affreuses où il ne cessait de se remettre en question.

Se libérer de sa cage d’or et peut-être tomber dans un piège ?
Ou rester sagement prisonnier jusqu’à perdre la raison ?
Il savait très bien qu’il ne pourrait pas supporter bien longtemps cette hypocrisie sans finir par faire une bêtise. Et c’était cette évidence qui le poussait à accepter l’invitation. Il sortit donc de sa salle de bain sans plus attendre. Il serait en retard, mais si l’homme tenait vraiment à le voir, il l’attendrait. Ce n’était pas à Matthew d’attendre.

Il sortit ses vêtements de son immense penderie. Il avait déjà acheté des vêtements plus discrets que ceux qu’il portait en général, même s’ils restaient toujours un tant soit peu classes. Il avait fait ça en prévision du jour où il se ferait la malle. Il ne pouvait pas s’enfuir s’il portait des habits trop voyants. C’était un coup à se faire avoir à peine sortit de la maison. Donc il avait tout prévu. Après tout, il avait déjà rêvé longuement à cet instant, celui où il braverait sa famille pour se libérer un peu de ses chaînes. Mais jamais, il n’avait trouvé une bonne occasion pour le faire. Il serait vraiment idiot de ne pas en profiter maintenant, car quand allait-elle se reproduire cette chance ? Impossible à prédire alors il ne devait pas la gâcher maintenant.

Une fois prêt, il retourna dans la salle de bain. Il était impeccable, malgré ses cernes. Il ne pouvait vraiment pas faire abstraction de ce détail, malheureusement. Enfin, il manquait encore un détail. Mais il s’en occuperait une fois qu’il aurait prévenu les domestiques. Il devait bien utiliser ces gens pour le couvrir. Il ne voulait pas que sa mère ou sa fiancée découvre le pot aux roses. Il ne s’en faisait pas pour son père. Il alla donc appeler une servante qu’il mit vaguement au parfum. Il lui dit juste qu’il sortait en balade nocturne, sans ajouter plus de détail, et la somma de trouver n‘importe quelle idée pour que sa famille ne découvre rien. Pas besoin d’avoir recourt à la menace, son charme faisait effet et la jeune femme ne put qu’accepter avec plaisir la requête du jeune homme. Comme quoi même avec des cernes, il faisait toujours tourner la tête des demoiselles.

Il passa par une porte discrète qui se trouvait dans les cuisines en bas. Personne ne fit vraiment attention à lui. Il avait mis une perruque. Il possédait maintenant des cheveux ébène. Il n’avait même pas tenté de se regarder dans un miroir, tout ce qu’il voulait c’était partir sans attirer l’attention. Et par chance, son plan marcha parfaitement. Seul un domestique qui devait le conduire l’attendait à la sortie.

Une fois assez loin, il s’apprêtait à retirer la perruque, mais il se dit que ce n’était peut-être pas une bonne idée. S’il croisait quelqu’un qui le connaissait, il serait fichu. Il ne devait donc pas tenter le diable. Et puis, comme ça, il verrait si l’homme le reconnaissait. S’il ne s’intéressait qu’à son argent ou son statut social, Luca ne le reconnaîtrait pas. C’était évident et ainsi, Matthew en aurait le cœur net.

Il se rapprochait du lieu de rendez-vous alors il demanda à son chauffeur de s’arrêter avant de l’atteindre. S’il arrivait comme ça, l’homme le verrait et son plan tomberait à l’eau. Alors il fit un effort et finit le trajet à pied.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Jeu 17 Oct - 3:19

Le jeune homme, impatient, ne cessait de jouer avec sa montre à gousset. Il l’ouvrait et la fermait sans vraiment regardait l’heure. De temps à autre, il fixait la trotteuse qui se baladait sur le cadrant. Il savait très bien qu’il était arrivé en avance, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’espérer que sa proie ait hâte aussi que ce rendez-vous ait lieu et par conséquence arrive plus tôt. Mais il ne devait pas prendre ses rêves pour la réalité. Vu la réaction de l’héritier la dernière fois, son charme n’avait pas vraiment au l’air d’opérer il n’avait plus qu’à croiser les doigts qu’à défaut de ça il ait réussi à éveiller sa curiosité et son envie de s’évader de sa cage doré. Luca soupira légèrement. Le challenge avait de bon côté, cela pimentait un peu la vie, mais il y en avait aussi de mauvais côté. En effet, il avait réalisé qu’il désirait le jeune noble plus qu’il ne l’avait imaginé. Sûrement parce qu’il n’avait pas réussi à le mettre dans son lit le premier soir.

Plus l’heure approchait, et plus une boule d’angoisse se formait au creux de son ventre. Le vampire commençait déjà à imaginer par quel autre moyen il pourrait le revoir. Mais soudain, alors qu’il réfléchissait, ses sens se mirent en éveil. Un merveilleux parfum familier lui parvint aux narines et un large sourire se figea sur son visage. Il était là. Aussitôt il scruta la foule à la recherche d’une silhouette connu. Mais rien. Il balaya une nouvelle fois les gens du regard avant de s’attarder une un jeune homme aux cheveux ébène s’approcher du théâtre. Pas de doute c’était lui. Luca laissa échapper un petit rire. Ce déguisement lui allait comme un gant. Puis, il se mélangea à la foule discrètement pour approcher sa proie par derrière.

« Ravie que vous soyez venu. » Souffla-t-il une fois arrivé à sa hauteur.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Jeu 17 Oct - 22:29

Son regard scruta rapidement la foule pour tenter d’apercevoir l’homme qui lui avait donné rendez-vous. Il n’y avait pas grand monde et il put aisément le repérer parmi les autres. Il ne le fixa qu’un court instant, le temps d’être sûr que c’était bien lui, puis il détourna le regard. Il ne devait pas le fixer sinon Luca le remarquerait et il ne pourrait pas vérifier ce qu’il voulait. Il regarda donc l’entrée et s’y dirigea tranquillement. S’il se pressait trop, il aurait l’air suspect. Heureusement Matthew savait très bien se fondre dans la foule. Même s’il n’était pas vraiment habitué au bas peuple.

Il écarquilla légèrement les yeux un court instant en entendant la voix de l’homme dans son dos. Il avait pensé que Luca ne l’avait pas vu. Après tout, il lui était passé devant sans que l’autre ne réagisse. Mais il s’était trompé. Finalement, il avait reconnu son visage. C’était un bon point pour lui. Le jeune noble serait un tantinet moins sur la défensive.

Il se retourna doucement, arborant un très léger sourire, cachant ainsi sa surprise.

- Bonsoir.

Son interlocuteur semblait vraiment ravi de la présence du jeune noble. Il ne lui tenait même pas rigueur de son retard. Fallait avouer que s’il lui avait fait la moindre remarque, Matthew se serait braqué et l’aurait sans aucun doute planté là. Il n’avait pas envie de se rappeler ces deux derniers jours où il avait passé son temps à hésiter sur cette proposition. Luca lui offrait une liberté que personne ne lui avait offerte avant. Mais cela comportait des risques. C’était tout à fait normal qu’il hésite. Et sans ça, il serait arrivé un peu plus tôt, mais il aurait quand même été en retard. Il aimait se faire désirer. Et même si l’homme en face de lui l’intéressait plus que les hypocrites qu’il côtoyait, il ne comptait pas changer ses habitudes.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Message par Azili le Sam 26 Oct - 1:36

Revoir ce visage et sentir de nouveau ce délicieux parfum le mettaient dans une humeur des plus joyeux. Il était venu. Luca reprit un peu confiance en plus et en son don de charmeur. Ce jeune homme qui lui avait pourtant résisté deux jours auparavant était finalement devant lui. Cependant, il ne devait pas trop se réjouir. La partie ne faisait que commençait, et le plus dur restait à venir. Car il avait réussi à attiser sa curiosité mais pas encore son envie de venir le voir lui. Cela allait être ce soir que tout se jouer. Il devrait sortir ses atouts de séducteur sans pour autant en faire trop. En effet, si ses intentions étaient trop claires, nul doute que le jeune noble fuirait en s’apercevant de son but. Non, il devait la jouer finement et provoquer le même désir qu’il ressente chez Matthew.

« Pourquoi ce déguisement ? Ne vous inquiétez pas, si j’avais quelqu’un s’en prend à vous, je saurais vous défendre. » Plaisanta-t-il, puis il reprit un ton un peu plus sérieux et doucereux.

« Que diriez-vous d’aller dans un endroit un peu plus confortable ? » Dit-il en sortant deux places de théâtre qu’il avait acheté préalablement.

« Vous allez voir, ce théâtre est une petite merveille. On ne soupçonnerait pas qu’il existe une telle chose ici. » Ajouta-t-il avant de l’inviter à le suivre pour rentrer à l’intérieur du bâtiment.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Sam 26 Oct - 13:05

La légère grimace qu’il tira voulait tout dire. Pourquoi ce déguisement ? N’était-ce pas évident quand on connaissait sa position sociale ? Il espérait que ce n’était qu’une vague plaisanterie. Bien que l’idée que son interlocuteur ignore complètement son statut social lui plaisait bien. Au moins, il se sentirait plus à l’aise et surtout plus à l’abri d’un odieux chantage pour de l’argent. Il n’aimait pas avoir des vautours autour de lui. Il avait l’impression de n’être juste une proie ce qui le vexait plus qu’autre chose. Il était un humain après tout. Il méritait un peu plus de considération qu’un futur héritier bien placé dans la société. La plupart des gens ne voyaient que l’argent à travers lui. Et même si le regard de l’homme ne semblait pas totalement dépourvu d’intérêt, il restait tout de même différent des autres. Un bon point et le jeune noble espérait que cette idée ne changerait pas.

- Ne puis-je point me défendre tout seul ?

Il avait la fâcheuse habitude de repousser, doucement mais sûrement, les gens qui tentaient de trop se rapprocher de lui. Il voulait être sûr des intentions de ses interlocuteurs avant de les laisser franchir quelques pas de plus vers lui. Il était très distant. Mais connaissant les gens qui l’entouraient, qui pouvait lui reprocher de se méfier de parfaits inconnus ?

- Hm, au vu de la façade, cela ne m’étonne point.

Il essayait de ne pas jouer les difficiles. Mais vivant dans un monde de richesses, le moindre coin un peu plus pauvre le faisait presque grimacer. Il espérait donc que son interlocuteur aurait raison et que l’intérieur serait bien mieux. Au pire, il pourrait peut-être se consoler avec la pièce. Une chose était sûre, ce serait dur de faire pire que la dernière pièce qu’il était allé voir.

Il fit donc quelques pas en direction de l’entrée avant de s’assurer que l’homme le suivait. Il n’était pas non plus assez en confiance pour filer seul dans le théâtre. Ces lieux lui étaient encore inconnus et un peu de compagnie, ou plutôt un guide ne serait pas le malvenu. Une fois sûr qu’il était bien suivit il avança d’un pas plus sûr vers l’entrée. Il ne voyait personne de connu pour le moment. Mais vu les lieux, ce n’était pas vraiment une surprise. Au moins, il n’aurait pas à faire trop attention à sa couverture.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mar 5 Nov - 16:36

Devant l’entrée, Luca présenta les deux tickets à une des jeunes filles présentes qui accompagnés les spectateurs jusqu’à leur place. Celle-ci les lu avant de les invités à la suivre. Le vestibule de ce théâtre était plutôt modeste. Aucunes décorations n’étaient présentes, et il était plutôt assez sombre. Ils traversèrent un long couloir avant d’arriver aux vestiaires. Il avait beau avoir foulé plusieurs fois le sol de ce couloir, cette traversée semblait à Luca toujours aussi longue. Il se demandait pourquoi l’architecte avait fait un tel corridor. C’était une perte d’espace. Peut-être était-ce une manière de plonger le futur spectateur dans une ambiance particulière. Quelle sorte d’ambiance il ne savait pas, mais c’était toujours un passage ennuyeux pour lui. Et le lourd silence qui s’était installé puis qu’ils avaient pénétrés à l’intérieur accentuait ça.
Aux vestiaires, le vampire se débarrassa de son manteau et le tendit à une demoiselle qui se trouvait derrière un comptoir.

« Vous permette ? » Dit-il avait d’enlever le manteau de Matthew, tel un gentleman.

Après avoir récupérer le deuxième manteau, la jeune fille les rangea sur un cintre et donna un petit ticket portant le numéro 22, et ils reprirent leur marche en direction de leur place. Ils durent monter un escalier plutôt étroit dont le plancher grinçait sévèrement avant d’arriver à leur loge privée. Luca, en homme galant, glissa dans la main de l’ouvreuse une pièce et la remercia en susurrant quelques mots à son oreille. Cette dernière, rougit légèrement et, gênée, balbutia deux-trois mots pour leur souhaiter un agréable spectacle avant de s’enfuir de la loge. Ils étaient à présent enfin seuls. Rien qu’à l’idée de se retrouver assit à côté de Matthew l’excitait. Cependant, il ne devait rien laisser paraître. Pour cela, il devait se contrôler.

« Alors ? Comment trouvez-vous les lieux ? » Demanda-t-il en s’installant sur un des fauteuils.

Luca avait choisi les meilleures places. Elles étaient évidemment plus chères, mais pour séduire le jeune noble, il était prêt à y mettre les moyens. C’était la meilleure vue qu’on pouvait avoir sur la scène. La distance était raisonnable, et permettait de voir tous les petits détails. Placés là où ils étaient, rien ne pourrait leur échapper. Bien que pour l’instant, les seules choses que pouvaient voir les deux jeunes hommes, c’étaient les broderies d’or finement réalisées du rideau en velours couleur rubis. Ils avaient également une vue sur l’orchestre qui se trouvait à un niveau inférieur devant la scène. Le reste de la salle était orné de magnifiques statues, comme on pouvait trouver dans les théâtres italiens. Ce lieu était un véritable petit joyau. Une véritable réplique des plus magnifiques théâtres italiens.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Mar 5 Nov - 17:24

L’extérieur était terne et sans le moindre intérêt. Rares devaient être les personnes qui devaient y faire attention. Du moins, pour un noble comme lui, il ne voyait pas quelqu’un s’arrêtait par ici, intéressé par ce bâtiment. Sans parler de l‘intérieur. C’était sombre, étroit et oppressant. Qui pouvait supporter de rester là ? Il était tellement importuné par les lieux, ou du moins de long couloir, qu’il ne faisait pas vraiment attention à l’homme qui l’avait invité.

Les vestiaires n’avaient rien de bien spectaculaire. Enfin, il se sentait peut-être moins oppressé que lors de la traversée du couloir. Il espérait que la salle serait mieux agencée sinon son vis-à-vis allait pouvoir dire adieu au noble. Même si Matthew se doutait que l’homme devait savoir qu’il avait des goûts luxueux et qu’une atmosphère aussi pauvre allait rapidement le faire fuir. Alors pour cette raison, il lui laissait le bénéfice du doute et comptait aller voir jusqu’au bout pour être sûr. Surtout qu’il n’avait aucune envie de rentrer s’enfermer dans sa cage.

- Hm, dit-il simplement en laissant Luca récupérer son manteau. Il ne pouvait pas nier que c’était un homme galant. C’était plutôt étrange. Il n’avait pas l’habitude d’être traité ainsi par les hommes, du moins en dehors de ses domestiques.

Mais peu importait. Ce n’était pas non plus quelques gestes galants qui allaient le faire changer d’avis. Il se méfiait encore de l’homme et allait mettre du temps avant de se sentir en confiance. Cela ne l’empêcha pas de continuer à le suivre. Après le couloir exigu, il devait se farcir les escaliers étroits et grinçants. De mieux en mieux. Et il ne fit même pas l’effort de cacher ses sentiments.

Son air changea légèrement face à la jeune femme qui semblait gênée. Qu’avait pu dire Luca pour qu’elle soit dans cet état ? Il la regarda passer à côté de lui, un sourcil légèrement haussé avant de reporter son attention sur l’homme qui l’avait invité. Il fit mine de n’avoir rien remarqué et entra. Là, il fut stupéfait par le changement de décor. Il ne s’attendait pas à un tel fossé entre les couloirs et la pièce où il se trouvait actuellement. Il fit tout pour cacher sa surprise et prit place sur un des sièges qui leur étaient réservés.

- Correct, si l’on oublie le reste du bâtiment.

Il ne comptait pas se montrer enthousiaste, ni euphorique. Il gardait son air calme et imperturbable, histoire de garder la distance qui le séparait de Luca. Il ne voulait pas se rapprocher de lui.

- Il ne reste plus qu’à voir, si vous aviez raison pour la pièce.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mar 5 Nov - 17:46

Correct si on oubliait le reste du bâtiment? C’est tout ce qu’il avait trouvé à dire pour commenter ce splendide décor ? Même dans les plus célèbres théâtres, il était difficile de trouver des sculptures aussi raffinées. Cependant, à ce commentaire, Luca lassa échapper un petit rire. Nul doute qu’il cachait réellement ses vraies impressions. Après tout, c’était normal de se retenir pour un noble. Il ne s’attendait pas non plus à ce qu’il exclame bruyamment son enthousiasme. Cet héritier était plus intéressant qu’il ne le pensait. Il allait certainement passer du bon temps en sa compagnie à essayer de le séduire avant d’arriver à son objectif. D’ailleurs, il comptait bien l’impressionner ce soir. La beauté du théâtre n’était que l’amuse-gueule.

« La pièce est à la hauteur de ce théâtre. » Se contenta-t-il de dire en souriant.

Soudain, on frappa timidement à la porte. Le vampire se leva pour aller ouvrir. La jeune fille à qui il avait glissé quelques mots n’avait pas mis longtemps avant de lui apporter ce qu’il lui avait demandé. Il l’invita a entré dans la loge pour qu’elle dépose le sceau remplit de glace qui contenait une bouteille de champagne, ainsi que deux flûtes. Puis, il la raccompagna à la sortie, où il lui glissa de nouveau quelques mots à l’oreille. Il lui effleura légèrement le visage en lui remettant une mèche de cheveux derrière l’oreille en prétexte qu’elle avait une petite poussière sur celle-ci. La demoiselle devint rouge pivoine et s’éclipsa rapidement après souhaiter une bonne soirée à ses deux jeunes hommes.

Un sourire béat sur les lèvres, le vampire retourna vers sa proie. Tel un expert, il déboucha la bouteille de champagne et remplit un verre.

« Vous prendrez bien une coupe de champagne ? » Dit-il en tentant celle-ci à Matthew.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1766
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Mar 5 Nov - 18:39

Matthew ne put s’empêcher de faire la moue durant une fraction de seconde. C’était vexant d’entendre rire, même si c’était un léger rire, son interlocuteur pour une phrase qu’il venait de dire. Certes, il n’était pas très honnête, que ce soit avec lui-même ou avec les autres. Mais on l’avait habitué à garder en lui ce qu’il pensait vraiment alors il continuait par réflexe et aussi pour se protéger. Heureusement, il reprit très rapidement un visage plus neutre en espérant que Luca n’aurait rien vu.

- Bien. Nous verrons cela quand cela commencera.

Pour cela, il sentait qu’il pouvait lui faire confiance. Même s’il restait un peu réticent à lui accorder un minimum de confiance. Cet homme semblait assez douteux. Il ne savait pas ce qu’il lui voulait. Il devrait parler pour essayer de le découvrir, mais il préférait laisser Luca mener la danse pour voir. Si le jeune noble prenait la parole, il avait peur que son vis-à-vis en apprenne un peu trop à son sujet.

Il ne se retourna même pas vers la jeune fille. Si Luca voulait la draguer, c’était son droit. Mais il pouvait bien attendre d’être seul. Matthew avait la mauvaise manie d’aimer être le centre d’attention. Du moins, la plupart du temps. Des fois, il préférait disparaître plutôt que de supporter des hypocrites qui ne pensent qu’à leur statut social et à l’argent.

En plus, c’était quoi ce sourire ? Il était tellement content que la fille réagisse aussi bien à son rentre-dedans ? Peut-être que le noble se trompait. Mais il ne voyait pas trop ce qui pouvait le faire sourire autant.

-Avec plaisir, dit-il d’un ton neutre en récupérant la flûte entre ses doigts fins. Il inspecta la coupe. Il avait un peu peur que cela ne convienne point à sa bouche raffinée mais décidant de passer outre ses réticences, il porta le verre à ses lèvres en but une gorgée.

Il ne fit aucune réflexion sur ce qu’il venait de boire. Pourtant, il ne fut pas autant déçu que ce qu’il pensait. Ce champagne n’était pas mauvais. Mais plutôt crever que de l’attendre ouvertement
.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3649
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum