[Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:31

Plus il tentait de se détourner de ses pensées et plus il ne pouvait faire abstraction de ce désir qui naissait en lui. Il était étrangement frustré de ne pas pouvoir retrouver la sensation passionnée de son premier baiser avec les jeunes filles de son entourage. Il était même persuadé qu’il aurait encore moins de sensations avec les hypocrites qui erraient dans les soirées qu’avec les servantes la nuit. Le soir, alors que n’importe qui pouvait le surprendre à s’amuser ainsi, rendait les tests plus excitants. Bien qu’il gardait cette frustration en lui et mourrait d’envie d’aller éclaircir la chose avec le principal concerné. Mais il était hors de question de laisser cette satisfaction à cet homme.

- Matthew ? Vous ne venez pas ?

Perdu dans ses pensées, le jeune noble s’était arrêté bêtement devant la grande entrée du lieu où il se rendait pour profiter d’une de ces soirées d’hypocrites. Sa fiancée le regardait, gênée. Elle devait encore avoir le baiser en tête. Elle l’esquivait presque. Il commençait tout juste à apprécier sa décision d’avoir tester avec la jeune fille en premier. Il avait eu la paix pendant quelques temps. Mais cela ne risquait pas de durer. Elle allait revenir à la charge et à ce moment-là, il allait regretter amèrement de lui avoir donné un peu d’espoir.

Il rejoignit sa fiancée après une légère excuse et s’engouffra dans le nid des hypocrites. Il se mêla habilement à la foule, repoussant poliment les demoiselles trop séductrices et les hommes trop intéressés par sa fortune. A quoi bon rester en leur compagnie ? Il y avait d’autres personnes plus intéressantes. Il préférait même presque rester en compagnie de sa fiancée. Mais pour le moment, il la laissait se faire séduire par quelques hommes idiots. Elle ne se laisserait pas faire s’ils devenaient trop entreprenants. Matthew n’avait donc pas de souci à se faire. Au pire, elle tomberait amoureuse et le libérerait d’un poids.

Un verre à la main, il se baladait de discussions en discussions, esquivant habilement les sujets qui l’ennuyaient le plus et les gens qu’il détestait fortement. Il finit par remarquer la présence d’une personne qui ne lui était pas étrangère. Son cœur manqua un battement et il crut presque que sa fierté allait en prendre un coup alors que sa résolution disparaissait en fumée. Il ne devait pas reculer. Il avait une chance de mettre les choses aux claires. Il devait absolument la saisir avant de devoir retrouver cette personne dans un lieu moins favorable. Il n’était déjà pas à l’aise alors autant connaître un peu le terrain.

D’un pas déterminé, il s’approcha de la personne. Un sourire toujours plaqué sur ses lèvres, il demanda à pouvoir lui parler en privé. Cette retrouvaille lui paraissait terriblement gênante et étrange. Mais comme il n’était pas seul avec lui, il faisait l’effort de paraître le plus naturel possible. Madame Turner sembla faire la moue mais elle finit par lui céder l’homme auquel elle était accroché et les laissa ainsi gagner une pièce loin de la fête. Une fois les portes fermées derrière eux, le jeune noble se détendit. Il lâcha son air enjoué pour une mine plus sérieuse, avant de se tourner vers l’homme qu’il avait convoqué.

- Nous avons des choses à nous dire, je crois.

Pour être honnête, il aurait du dire « j’ai » au lieu du « nous » qu’il venait d’employer. Mais habitué à ce monde d’hypocrites, il avait la mauvaise manie de tourner les choses pour atténuer sa responsabilité. De plus, c’était la faute de l’homme. C’était lui qui l’avait attiré au point que Matthew finisse par l’embrasser. Il avait été séduit. Mais avouer une telle chose revenait à dire qu’il était un petit être sans défense qui venait de se faire dévorer par le grand méchant loup. Or, sa fierté lui en empêchait.

- Je commence. Pourquoi cela m’a-t-il fait autant d’effet ? Je n’en reviens pas de l’avouer, mais même avec les autres personnes, cela n’a pas été aussi… Comment puis-je le formuler ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:32

Une sourire illumina le visage de Luca en apercevant Matthew, et comble du bonheur, ce-dernier venait vers lui et voulait lui parlait. En plus, il le libérait de l'entrave qui se trouvait autour de son bras répondant au doux nom de Margaret Turner. Sans un mot, et tout guilleret, il suivit l'héritier des Blair. Il était impatient de savoir ce qu'il voulait lui dire et espérait que ce soit quelque chose du genre «tu m'as manqué ». Mais il rêvait peut-être un peu trop. C'était la réalité et non comme ses romans à l'eau de rose.

Des choses à se dire ? Perplexe, tout de même, Luca leva un sourcil. Il ne voyait pas trop ce qu'il y avait a se dire, comme s'ils devaient s'expliquer après s'être disputé. Et puis, pour être honnête, il aurait préféré de l'action des des choses à se dire.

« J'ai peur de ne pas tout saisir. De quoi parlez-vous ? Et qui sont les autres personnes ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:32

Il n’en revenait pas. Pourquoi diable ne pouvait-il pas comprendre ce qu’il était en train de lui dire ? Il devait forcément parler de la dernière fois qu’ils s’étaient vus, c’était obligé. Alors pourquoi l’autre ne pouvait-il simplement pas mieux comprendre les propos du jeune noble ? Matthew se sentait complètement idiot de devoir s’avouer aussi facilement attiré par l’homme qui lui faisait face. Ce n’était pas normal. Pas le moindre du monde naturel. Mais au fond de lui, il était persuadé que son vis-à-vis n’allait pas être choqué. Il avait bien réfléchi et ce qui c'était passé la nuit où ils avaient été ensembles pour la dernière fois s’était répété plusieurs fois dans sa tête, saisissant petit à petit de nouveaux détails. L’homme avait prolongé et approfondi le baiser.

- Je parle de la dernière fois qu’on s’est vus. Les autres personnes n’ont aucune importance. Il est inutile d’en parler. Ce que je veux comprendre c’est comment ça se fait que j’ai pu ressentir autant de choses alors que c’est vous avec qui j’ai échangé un baiser.

Il avait failli prononcer « premier baiser » mais il s’était retenu pour éviter la honte d’un tel aveu. L’autre aurait jubilé. Il en était persuadé. Ou il se serait moqué. Or, il n’était pas en état de supporter des moqueries. Il se sentait déjà bien ridicule et savait qu’à la moindre remarque gênante, son corps allait fuir à l’autre bout du monde. Bien que pour l’instant, ce dernier avait décidé de se rapprocher de l’homme. Matthew ne se rendait même pas compte de la nouvelle proximité qu’il avait instauré.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:33

«Hm... je vois.», dit-il un large sourire satisfait sur les lèvres. Il était toujours autant satisfait de lui quand quelqu'un lui disait ou qu'il le voyait sur la personne qu'il fait de l'effet. C'était très agréable. Mais là voir ce belle éphébe être si perturbé par c'était plus grisant que les autres fois. Sa proie se raccrochait dangereusement de ses filets. Cependant, il ne devait pas pour autant crier encore victoire.

«Discuter à propos de ça.», dit-il posant délicatement une de ses mains sur la nuque de Matthew avant de l'embrasser comme l'autre soir. Toutefois, il fit durer moins longtemps le baiser. Il voulait attiser le désir et la curiosité du jeune homme.

«Mais parce que je suis irrésistible voyons.», murmura-t-il au creux de son oreille pour plaisanter. «Mais plus sérieusement, si vous voulez des réponses à votre question, je peux vous aider à les trouver. Venez me rejoindre ce soir à 23h près de la porte de service et je pourrais vous éclairer.», soufflat-il avant de s'écarter de Matthew et de se diriger vers la porte. Avant de sortir il se retourna pour lui adresser un de ses sourires les plus ravageur. “Ne soyez pas en retard.“, ajouta-t-il avant de rejoindre les autres convives.

Le reste de la soirée Luca le passa auprès de la maîtresse des lieux. Il paradait et charmait comme il savait si bien le faire, avec un peu plus d'assurance que d'ordinaire. Il n'y avait très peu de chance que sa proie ne vienne pas a son rendez-vous ce soir. Non, il ne pouvait pas se défiler après leur courte conversation. Le vampire ne pouvait et ne voulait pas le consevoir. De temps en temps, il lançait des regards en direction de Matthew et lui adressait des sourires les plus charmant qu'il pouvait avoir en magasin.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:33

Il resta sans voix. Il voulait aborder la discussion pour essayer d’obtenir des réponses et tout ce qu’il avait obtenu était un nouveau baiser et un rendez-vous. Il se faisait mener en bateau. Il en était persuadé. Au fond de lui, il voulait tout arrêter et retourner à une vie où il maîtrisait les événements pour arrêter de ressembler à un pion sur un échiquier qu’on baladait au gré de ses envies. Mais d’un autre côté, il ne pouvait pas nier l’envie de comprendre et de ressentir à nouveau ce désir s’enflammer en lui. Il pensait qu’un nouveau baiser ne lui ferait pas d’effet, que la surprise et l’ambiance avaient déclenché tout ça la première fois. Mais il s’était leurré. Cela n’avait pas été aussi passionné que la première fois. Mais il avait aimé. C’était indéniable. Aucune fille n’avait su susciter les mêmes sensations lorsqu’il avait essayé.
Une fois ses esprits repris, il retourna dans la salle auprès des invités. Il fit son possible pour esquiver les regards de l’homme, mais il était bien incapable de s’empêcher de regarder de son côté. C’était plus fort que lui. Même sa fiancée semblait déceler un souci puisqu’elle lui posa plusieurs fois la question pour savoir s’il y avait un truc qui le tracassait. Il réussit habilement à la renvoyer sur un autre sujet pour éviter de devoir trouver une excuse bidon. Il n’avait pas envie de parler. Il ne pouvait de toute façon pas parler de ce qui se passait dans sa tête. A part la jeune fille, les autres convives n’y virent que du feu. Il était plutôt doué pour cacher ses émotions. Seule sa fiancée commençait à le connaître un peu à force d’avoir passé du temps avec lui pendant leur jeunesse.

Les discussions allaient de bon train et il en perdait souvent le fil. Il se demandait quel âge pouvait avoir l’homme. Il lui donnait entre vingt-cinq et trente ans. A côté, il paraissait bien jeune du haut de ses dix-sept ans. Mais l’âge n’importait que peu. Il trouvait juste cela plus intéressant que des discussions sans fin sur des sujets sans le moindre intérêt. Et c’était toujours mieux que de repenser encore au baiser. Il ne pouvait pas se laisser enflammer par le désir d’aller plaquer ses lèvres contre celles de l’homme qui l’avait invité. Ce serait la pire des choses à faire.

Par chance l’heure fatidique sonna. Il sentit son cœur s’emballer légèrement. Il avait longuement pesé le pour et le contre. Mais entre sa vie en cage sans le moindre intérêt et le désir enflammé qu’il apprenait doucement à connaître, il n’y avait pas longtemps à hésiter. Il voulait s’échapper de ses barreaux dorés et en apprendre plus. Il se dirigea donc discrètement vers le lieu de rendez-vous, espérant qu’il ne serait pas le premier arrivé.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:34

A l'approche de l'heure de son rendez-vous, Luca s'approcha de Madame Turner pour lui susurrer quelques mots à l'oreille. Pour prendre congé d'elle, il trouva l'excuse du travail. Il avait un livre qui était en ce même en pleine écriture et qu'il s'était accordé une pause tout de même pour venir la voir. Soit disant qu'être invité à une de ses soirées étaient un tel honorer qu'il ne pouvait pas refuser. Il lui promit de bientôt lui rendre visite. Bien sûr, il ne pensait pas un traître mots de tout cela. Puis, avant de définitivement partir, il lui effleura la nuque et fit mine de lui remettre quelques mèches en place. Il n'en fallait pas plus pour la maître de maison pour la faire devenir aussi rouge qu'une pivoine. Le brun devait faire attention a ne pas en faire trop, sinon cette pauvre veuve en manque risquait de s'évanouir. Il n'avait pas envie de rater son rendez-vous avec le délicieux Matthew Blair à cause de cette femme.

Le vampire alla récupérer son manteau, échangea quelques de politesse au majordome et sortit de l'hôtel particulier. Il s'avança l'air de rien dans la rue et tourna au premier croisement pour s'enfoncer dans la ruelle qui menait à la porte de service. Il restait encore quelques minutes avant l'heure qu'il avait convenu pour leur retrouvailles. Son cœur, sous l'excitation, battait la chamade. Il espérait que le jeune héritier n'allait pas tarder à pointer le bout de son nez.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:35

Matthew avait fait exprès de s’éclipser à l’heure prévue pour éviter l’idiotie d’arriver en avance. Il faisait toujours en sorte d’être pile à l’heure mais cette fois ferait exception. La situation était très différente et arriver en avance montrait un peu trop à quel point il était impatient de découvrir de nouvelles choses et d’oublier ces soirées sans intérêt qu’il côtoyait souvent. Par chance, il remarqua l’homme qui l’attendait. Il se sentit soulagé de le voir. Il n’osait pas imaginer à quel point il aurait mal d’être arrivé le premier. Il le remerciait intérieurement.

- J’espère que le jeu en vaut la chandelle. Je ne voudrais pas m’être éclipsé pour rien.

Ses paroles semblaient sèches, mais c’était pour se donner bonne contenance. Il était heureux d’avoir filé à l’anglaise. Il en avait marre d’être entouré d’hypocrites. Mais un doute persistait encore en lui. Il avait toujours cette désagréable impression de n’être qu’un pion avec lequel cet homme était en train de jouer. Il refusait d’utiliser son nom pour le moment. Il le gardait en mémoire pour ne pas avoir l’air complètement idiot s’il devait lui parler en publique. Mais il ne l’utilisait même pas dans ses pensées pour garder une bonne distance. Même si avec les derniers baisers, il ne pouvait pas se sentir aussi éloigné et désintéressé qu’il le souhaitait.

- Et n’allez-vous pas regretter la charmante compagnie de notre hôte de ce soir ?

Il avait bien noté à quel point Madame Turner tournait autour de cet homme. Elle en était complètement gaga. Il pouvait la comprendre. A côté de lui, son vis-à-vis était un homme mature et charmeur qui semblait connaître beaucoup de choses sur le plaisir.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:36

Luca sourit en apercevant le jeune homme arriver vers lui. Il ne s'était pas enfui et avait répondu présent à son rendez-vous. Et rien que pour ça, cela illuminait sa soirée.

« Oh mais je n'en doute pas. Qu'est-ce qui pourrait être pire que de passer sa soirée a faire des courbettes à des gens plus hypocrites les uns que les autres pour vous ? », dit-il sur un ton amusé.

« Et ne vous inquiétez pas pour moi. Je suis toujours le bienvenue chez madame Turner, et à bras ouvert même un peu plus. », ajouta-t-il avec un petit sourire entendu. « Eh bien, si on y allait. Je vais vous emmener dans un lieu qui pourra peut-être répondre à vos questions. »

A ces mots, il se mit en route. Une fois qu'il eut atteint l'artère principale, il leva son bras pour arrêter un des cocher qui vous emmenait là où vous désirez.

« Au quartier Dorset street, je vous prie mon bras. »

Le cocher se contenta acquiescer, mais au fond de lui, il devait certainement se demander ce que deux jeune dandy comme eux pouvaient bien aller faire dans l'East end. Ce quartier n'est pas connu pour son raffinement, bien au contraire. Mais qu'importe, ce n'était pas son travail de poser des questions, et cela lui était bien égal du moment qu'on le payait.

Après un court trajet, ils arrivèrent. Luca paya sans un mot leur chauffeur, et continua sa route, toujours muet, en s'engouffrant dans une petite rue. Il marcha encore bien cinq bonne minutes avant s'arrêter devant une vieille bâtisse aux murs blancs sobrement décorés de colonnes grecques et d'un large frise imitant des vignes. D'épais rideau en velours rouge foncé obstruaient les fenêtres à la perfection pour donner un peu d'intimité. Des écales de rire et d'autres cris de plaisir en tout genre s'échappaient de la demeure. Il ne fallait pas être un génie pour savoir que cette endroit était une maison close. Mais ce n'était pas n'importe quel bordel. C'était le plus populaire et chic qu'on pouvait trouver dans la ville. Sa clientèle était très hétéroclite, mais elle n'était pas traité de la même manière.

Luca frappa à la porte deux coups forts et trois moins fort à l'aide du heurtoir en fonte en tête de lion. Un homme musclé élégamment habillé lui ouvrit la porte.

« Ah monsieur Petrovitch, c'est un plaisir de vous revoir ici. Je vois que vous êtes venu accompagné ce soir. C'est pour une chambre cette fois-ci ? », demanda-t-il très poliment en regardant le jeune Blair qui se tenait à côté de lui.

« Non, non. Pas ce soir. Je viens le présenter aux filles.», dit-il un petit sourire aux lèvres. Il aurait bien voulu être venu ici juste pour avoir une chambre et prendre du bon temps avec Matthew et lui faisait découvrir les plaisir de la chair, mais le petit nobliau n'était pas encore prêt pour plonger directement dans cela. Il avait une toute autre idée en tête.

« Oh ! Veillez m'excuser. Je vous prie, entrer. Lady Asley vous attend.», dit-il en s'écartant.

Luca lui fit un signe de tête en guise de remerciement et s'avança d'un pas déterminé dans l'antre du plaisir. Un long tapis rouge menait à un hall où deux comptoir se trouvaient au pied des deux escaliers qui menaient à l'étage en se rejoignant. L'endroit était grouillait de femmes légèrement vêtu et très sexy qui gloussaient accoudées aux rembarres des escaliers en attendant un client. A un des comptoirs, un barman servait de l'alcool, à l'autre se trouvait une époustouflante femme mûre au décolleté pigeonnant. Entouré de deux armoires à glace, elle avait le nez dans un livre de compte.

« Lady Ashley, tu es toujours aussi ravissante. »

En entendant son nom, elle releva la tête et sourit. Elle laissa ses activités derrière le comptoir pour venir enlacer amicalement le brun en guise de salut.

« Et toi toujours aussi charmant, Luca. », elle s'écarta de lui et regarda de bas en haut le jeune Blair. « Un nouveau client, ou bien ? », demanda-elle un petit sourire entendu à son ami d'écrivain à la tête de plusieurs maison close à ses heures perdues.

« Un client. J'aurais besoin de ton plus beau salon privé, et de trois ou quart filles. »

« Barry, va préparer le salon pourpre. »

« Oui, madame. », l'armoire à glace perdit pas une minute et s'exécuta.

« Katy, Annabelle, Julia et Rose préparez vous pour le salon pourpre. », cria-t-il a l'adresse des jeunes femmes qui se trouvaient en haut. Pour tout réponse, elle obtenu des gloussements d'excitations. Le salon pourpre était signe que les clients étaient des VIP.

« Tu connais le chemin Luca. », dit-elle avec un clin d'oeil complice. Puis, elle pinça les fesses de Matthew au passage pour les tater. « Ah~ elles vont en avoir de la chance ce soir. », ajouta-t-elle sur un ton rêveur.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:38

Naïf, il se laissait entraîner, sans avoir la moindre idée de où ils se rendaient. Il n’avait pas l’habitude de ce genre de situations. Il laissait l’homme le guider et espérait ne pas avoir fait d’erreurs en acceptant de le suivre. Il sentit un énorme doute l’envahir et resta silencieux durant tout le trajet. L’homme ne semblait pas vouloir discuter de son côté et Matthew était bien trop perturbé pour tenter quoi que ce soit. Il avait peur d’avoir des regrets une fois sur place. Mais il en aurait eu en restant en compagnie des hypocrites qu’il supportait de moins en moins. Sur ce point l’homme avait raison. Il avait sûrement raison sur le reste. Le jeune noble n’avait aucune envie d’imaginer la vieille femme se jeter sur lui. Ce n’était pas une vision des plus plaisantes. Surtout quand il se disait qu’il avait été embrassé par cet homme qui semblait passer beaucoup de moments intimes avec diverses personnes.

Un nouveau doute s’installa en lui. Et ce doute fut rapidement confirmé. Cet homme amenait des gens avec lui dans cet endroit aux mœurs déplacées. Il avait même du amener un autre homme puisque le géant qui leur faisait face ne semblait même pas choquer et proposait une chambre. Cette donnée lui fit perdre toute contenance et il se sentit pâlir. Cet endroit, cette atmosphère, ces gens, ce n’était pas pour lui. Il n’était pas fait pour être ici. Il se sentait comme une tâche dans un tableau qui allait tout ruiné. Il aurait bien pris ses jambes à son coup et aurait repris une soirée calme dont il contrôlait les événements. Mais il était loin de la soirée, tout comme il était loin de chez lui. Il n’avait aucune envie d’errer comme une âme en peine dans des endroits qui lui étaient inconnus. Et surtout, sa fierté refusait de reculer.

Toujours en silence, il suivit l’homme qu’il accompagnait pour obtenir des réponses. Il avait quelques légers doutes sur la façon dont il allait les obtenir. Les femmes le dévoraient du regard. Ce n’était pas nouveau, si on ne prêtait pas attention à la lueur perverse qui éclairait leurs pupilles. Il avait l’impression d’être un morceau de viande qu’on exhibait sous les yeux de prédateurs. Ce n’était pas désagréable en soit, juste gênant. Il ne se sentait vraiment pas à son aise, contrairement à son compagnon qui était comme un poisson dans l’eau.

« Pas ce soir ». Devait-il s’imaginer qu’on lui réservait la chambre pour un autre soir ou que ce serait un autre homme qui partagerait la chambre de monsieur Petrovitch ? L’idée que cette pensée pouvait effleurer son esprit et aller jusqu’à le tracasser le choqua. Qu’avait-il donc à tant vouloir que cet homme s’intéresse à lui et rien qu’à lui ? Il était rapidement jaloux quand quelqu’un obtenait plus d’attention que lui. C’était dans sa nature d’apprécier d’être le centre du monde. Mais vouloir à ce point que cet homme l’embrasse et il ne savait encore quelles choses son corps désirait était horriblement perturbant. Et ce n’était pas le bon moment pour faire une introspection et trouver les réponses à ce souci.

- Hey !

Cette exclamation lui échappa malgré lui lorsque la dame se permit de le tripoter. Personne ne lui avait touché les fesses de cette façon. Personne. Seul cet homme qui l’avait amené ici l’avait touché de façon plus intime. Il se souvenait encore de ses mains qui se baladaient dans son dos remontant jusqu’à sa nuque. Un léger frison le parcourut à ce souvenir. Serait-il capable de faire de même avec des femmes ? Il n’avait jamais pris de plaisir jusqu’ici alors pourquoi cela changerait-il avec des filles de joie ?

- On voit qu’il n’y a pas que le théâtre qui vous passionne, Souffla-t-il d’un ton un peu dur pour cacher sa gêne et ce sentiment qui l’énervait depuis leur arrivé en ces lieux. Il n’arrivait pas à mettre un nom, ni la moindre explication, dessus, ce qui l’énervait encore plus.

Le décor n’était pas si déplaisant. Un peu louche, comme Luca Petrovitch, mais plaisant. Il y avait un certain chic qui en ressortait et permettait à Matthew de détourner ses pensées pour une courte durée. Arrivé dans le salon pourpre, il ne savait pas où se mettre exactement. Il avait toujours cet intense sentiment d’être de trop et rageait que l’homme le laisse ainsi suivre sans la moindre explication.

Ce soir, Luca Petrovitch l’agaçait profondément et ce pour diverses raisons. C’était limite s’il ne lui lançait pas des regards furieux. Il se sentait mis à l’écart, délaissé, seul et dévoré du regard par des inconnues douteuses. Il n’aimait pas du tout ça. Il espérait que la situation allait s’améliorer ou Luca allait l’entendre.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:38

Arrivé dans le salon nommé « pourpre » à cause de cette couleur qui prédominait, Luca s'installa sur le canapé quelque peu usé. Le pauvre avait souffert avec les nombreuses fois où des couples, voir même plus, s'étaient servis de lui comme support pour s'envoyer en l'air. Seul l'usure et le renfoncement pouvaient laisser imaginer son histoire. Il était d'un propreté irréprochable. Ici, l'hygiène était prise très au sérieux. Peter avait assez rabâché les oreilles de tout le monde avec cela et les progrès de la médecin. Et puis surtout ce n'était pas très vendeur. Qui voulait passer du bon temps sur une canapé en velours rouge aux dorures parsemé de tâches blanches d'origines diverses et plus que douteuses.

« Venez donc vous s'asseoir. Vous serez mieux installé. », dit-il en tapotant l'espace vide qui se trouvait à sa gauche pour inviter Matthew à le rejoindre. Peu de temps après que le jeune noble est prit place lui aussi sur le canapé, des rires se firent entendre et quatre jeunes filles, très jolies et peu vêtues, entrèrent dans le salon.

« Ah~ Luca, ravi de te revoir. Tu nous a manqué tu sais. Oh ! Mais tu nous a ramené un ami. », lança Katy en s'approchant de l'héritier de Blair pour l'observer. « Et beau gosse en plus ! Les filles, on a tiré le gros ce soir. », gloussa-t-elle.

« Mon Lord, je vous présente de gauche à droit Katy, Annabelle, Julia et Rose. »

Les jeunes femmes, en réponse, firent des signes de la main pour le saluer et gloussèrent. Puis, Katy et Annabelle s'installèrent une à droite de Luca et l'autre à ses pieds. Les deux autres firent de même avec Matthew.

« Les filles, voici Matthew Blair . Un invité de prestige. Et il faudra être gentille avec lui. », dit-il, un sourit aux lèvres avant de poser une de ses mains très haut sur la cuisse du châtain, qu'il caressa en remontant vers son entre-jambe pour le mettre un peu en condition et il plongea ses yeux dans les siens. Certes, cela n'allait pas le détendre, et Luca espérait même qu'une certaine partie de son corps se tende avec ce geste. C'était un peu risquait comme approche, mais il espérait que cela ferait un peu effet. Après tout, leur baiser l'avait troublé, il ne le laissait pas indifférent. Et puis, le jeune Blair n'allait pas risquer de s'enfuir et risquer de paraître un petit puceau effrayé par ces charmantes filles ?

« Oh je vois ! », s'exclama Julia. « On sera douce avec. Et qu'est-ce qui ferait plaisir à mon Lord ? », dit-elle en prenant une des mains de Matthew pour la poser sur sa poitrine, tandis que Rose prenait l'autre pour la glisser sur sa cuisse.

« Et toi Luca ! Par quoi veux-tu commencer ? », lança Annabelle en montant à califourchon sur le brun. « Je veux que tu me fasse jouir comme la dernière fois~. », gémit-elle à moitié.

« Eh ! Annabelle ! Ne monopolise pas Luca. », commença-t-elle avant de ne pouvoir aller plus loin car le vampire lui coupa la parole.

« On se calme mesdames. », dit-il en riant, « Tenez vous un peu devant notre invité. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:39

Le jeune homme se laissait toujours guider. Ses pensées s’attardaient plus sur l’homme qui l’avait amené dans ce lieu que par le décor et les demoiselles qui y étaient. Que voulait-il ? Son argent ? Son corps ? Même si cette dernière idée semblait folle, avec tout ce qui s’était passé, Matthew ne pouvait pas ne pas y penser. Ruiner sa réputation ? Si quelqu’un découvrait qu’il était venu là et le rapportait à son père, il risquait des ennuis gros comme des montagnes. Cet homme était un véritable mystère sur ses intentions. En plus, il ne lui accordait pas cette attention qu’il désirait et ça l’énervait. Le jeune noble aimait être celui qu’on regarde, qu’on préfère, qu’on aime. Celui qui était le centre du monde. Il avait toujours connu ça et ne plus l’être lui déplaisait.

Prenant place sur le divan plutôt usagé, il évita soigneusement le regard de son compagnon. Son attention fut rapidement attirée par l’arrivée des jeunes filles en tenues légères. Leurs noms lui échappaient déjà. En dehors d’Annabelle et Rose, il n’arrivait pas à retenir les autres, trop communs à son goût sans doute.

Il fit de son mieux pour ne pas foudroyer du regard l’homme alors qu’il se tournait vers lui. Était-il obligé de donner son véritable nom ? Celui-ci n’avait pas intérêt à se répandre comme une traînée de poudre, sinon Matthew se promettait de le lui faire regretter amèrement. Ses menaces se dissipèrent en un clin d’œil lorsqu’il sentit une main se poser sur sa cuisse. Il fit son possible pour ne pas baisser le regard alors qu’il la sentait glisser vers son entrejambe.

- Occupe-toi de ces charmantes demoiselles, plutôt que de mon cas, Dit-il en espérant que la main allait vite se retirer. La chaleur qui naissait dans son bas ventre ne ferait que s’intensifier un peu plus à chaque seconde si elle ne disparaissait pas bien vite.

- Ce que je désire ? Connaître des sensations enivrantes.

Sa main sur la poitrine d’une des jeunes filles dont le nom lui échappait ne put s’empêcher de la palper un peu. Sa fiancée n’avait pas une telle poitrine. Elle était même plate comme une planche à pain. Et la plupart des domestiques, avec qui il avait essayé de recréer le baiser passionné qu’il recherchait tant, n’avaient pas non plus un corps aussi généreux.

Il tentait de son mieux de cacher son envie de fuir. Il ne se sentait clairement pas à son aise dans une pièce avec autant de femmes expérimentées, et un homme tel que celui qui l’accompagnait. Pourquoi devait-il commencer aussi fort ? Peut-être aurait-il du éviter d’accepter le rendez-vous de l’homme. Mais aurait-il été mieux en compagnie de sa fiancée et des hypocrites qui passaient leur temps à le flatter pour tenter de gagner en réputation et en prestige ?

- On ne peut pas dire que vous vous tenez toujours très bien de votre côté.

Matthew n’appréciait pas d’être tant babysitté. Ne pouvait-il pas aller faire mumuse avec les jeunes filles et le laisser en paix puisqu’il semblait bien plus intéressé par ce que lui offrait les demoiselles que par son cas à lui. Le jeune noble acceptait de se faire toucher par l’homme mais pas dans ces conditions. Ce sentiment … Quel nom portait-il déjà ?

Il ignora ses dernières pensées alors qu’il caressait légèrement la cuisse de la dénommée Rose. Son autre main passa de la poitrine de la première jusqu’à sa nuque. La peau dévoilée par le peu de vêtements que portaient les demoiselles tait tellement facile d’accès que c’en était navrant. Il ne savait pas vraiment où aller et comment se comporter. Ses mains bougeaient presque instinctivement. Il se sentait toujours aussi mal à l’aise. Il était le seul à ne pas connaître les lieux, les choses qu’on y faisait vraiment et comment se sortir de cette situation alors qu’il n’avait jamais rien fait de son côté ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:40

Amusé, Luca sourit et retira sa main de la cuisse de Matthew après avoir effleuré brièvement son entrejambe à l'endroit le plus intime. C'était à contre cœur qu'il avait repoussé sa main, car il avait jugé que c'était encore un peu trop tôt pour qu'il puisse lui faire découvrir certains plaisir dont il ne devait même pas imaginer l'existence. Déjà qu'il était novice en matière de femme, le brun n'allait pas l'initier tout de suite au pêcher de luxure entre homme. Il regrettait fortement cela, mais il savait qu'il devait se refréner ses pulsions s'il voulait goûter à la chair de ce jeune homme plus d'une seule fois. Pour l'heure, il allait laisser ces charmantes demoiselles lui ouvrir les portes du palais du désir. Elles avaient l'habitude et Luca savait qu'elles seraient douces pour une première fois. Bien qu'en y réfléchissant, le jeune Blair aurait été plus à l'aise avec qu'une seule femme pour une première expérience. S'il décidait de ne pas aller jusqu'à bout, il pouvait tout à fait comprendre, et puis il y avait un autre homme à côté de lui avec deux femmes très entreprenantes sur lui. Il y avait de quoi se sentir encore plus gêné.

«Hm ? Mon comportement vous a-t-il déjà embarrassé ? », dit-il en se tournant vers le châtain, un de ses sourires a tomber sur les lèvres.

« Haaaan Luuuca~. Occupe-toi plutôt de nous. On en a plus besoin de Lord Blair. Julia et Rose savent très bien s'occuper de lui. Allez~ joue avec nous, tu ne le regretteras, fais moi confiance. », lança Katy avant de l'embrasser langoureusement. Le brun ne se fit pas prier et répondit à cette échange avec joie. Pendant ce temps, Annabelle, toujours a califourchon sur lui, commença a déboutonner sa chemise et a déposer ses lèvres un peu partout sur sa peau.

A côté, les deux autres jeunes filles ne contenaient pas rester en reste et s'appliquèrent elles aussi dans leur travail.

« Vos désirs sont des ordres, my Lord. Les sensations enivrantes sont notre spécialités. », dit Julia, en gardant la main de Matthew contre son sein. Elle le guida légèrement pour l'inciter a laisser parcourir sa main sur son corps. Elle se rapproche de lui pour aller s'occuper de son cou très sensuellement. Rose, beaucoup plus audacieuse, remonta l'autre main de Matthew plus haut sous sa jupe pour qu'il découvre sa peau dénué de sous-vêtement trop encombrant dans son métier. Puis, doucement mais sans la moindre hésitation, elle fit glisser les doigts de l'héritier des Blair dans un endroit chaud et déjà humide, l'incitant à caresser son clitoris. Un faible gémissement franchit ses lèvres que la main du châtain atteignit l'endroit qu'elle voulait lui faire découvrir. Avec son autre main, avec la dextérité d'une experte, elle avait dégrafé les boutons du pantalon du jeune homme et caressait délicatement son sexe.

A côté, Luca jeta un coup d'oeil pour voir où en était les choses. Les filles de joie n'avaient pas perdu une seconde et s'étaient attelé à leur tâche sans se faire prier. Et le brun les comprenait tout à fait. Ce n'était pas tout les jours qu'elles pouvaient avoir un homme aussi beau que Lord Blair, comme elles l'appelaient. Il ressentit un pointe de jalousie d'ailleurs. Il aurait aimé que ça soit sa main, et non celle de Rose, qui soit si confortablement installé au chaud dans le pantalon de Matthew. Mais il avait fait un choix et devait assumer celui-ci.

«Hm, nous devrions peut-être leur laisser un peu plus d'intimité. », souffla-t-il en rompant un baiser de Katy.

« Hein ? Tu vas pas partir alors que tu bande déjà comme un poney. Ne dis que le contraire je la sens bien entre mes cuisses. Ha~n elle est bien mûre pour que tu me la mette, allez Luca pénètre moi j'en peux plus d'attendre ! », dit Annabelle sans se soucier qu'elle se trouvait en compagnie d'un noble aussi prestigieux. Elle commença a défaire le pantalon du vampire pour enfin obtenir ce qu'elle désirait quand des mains l'arrêtèrent.

« Pourquoi tu devrais être la première ? Hein ? T'es pas toute seule je te signale ! Moi aussi je veux Luca en moi. », rétorqua Katy qui se sentait un peu mis de côté depuis le moment où sa collègue était monté sur les genoux de leur client préféré.

« La ferme ! Espèce de truie ! Je suis la mien placé pour ça ! », dit-il en gesticulant sur le brun pour venir tirer les cheveux de l'autre femme.

« Du calme, du calme mesdames. Un peu de tenue. Rappelez-vous où est votre place. Vous devriez prendre exemple sur Julia et Rose un peu. Allons dans le salon annexe. », soupira-t-il devant le comportement puéril des deux prostituées. Maintenant, il savait qu'il ne fallait pas prendre Katy et Annabelle en même temps. Enfin, bientôt elles seraient plus en état de parler avec ce qu'il comptait leur faire pour soulager son érection de poney comme l'avait qualifié Annabelle. Et puis, s'il était déjà dans cet état ce n'était certainement pas grâce à elle, mais plutôt à Matthew qui était à présent torse nu et qui se faisait chouchouter. Et il aurait une tout autre image en tête que leurs visages quand il les pénétrait.

«Allez-y je vous rejoins. »

Boudant, mais sans attendre car elles étaient impatientes, les deux femmes partir du salon en continuant tout de même de se crêper le chignon.

« Ah... », soupira-t-il, « Je suis désolé pour leur comportement. En espérant que cela ne vous a pas gêné pour votre quête de réponse. Si besoin, vu trouverez des boyaux de différent animaux selon votre taille, et des rubans pour les attacher dans le tiroir là bas. La maison est très à cheval sur les règles d'hygiène. Je préfère vous le dire avant que ces charmantes demoiselles ne se laissent emporter et oublient de le dire. Quant à moi, quand j'aurais fini je serais dans le boudoir des dandy, ils ont d'excellents cigares, si vous avez besoin de discuter de vos impressions. J'aimerais savoir si cela répond à vos questions. »

« Bon ! Luca tu viens ! Qu'est-ce que tu fais, t'es pas en train de t'amuser avec eux au moins. », dit une Annabelle, a présent nue, qui entra dans le salon pourpre.

« Eh oui, je vous laisse. Le devoir m'appelle. », dit-il en adressant un dernier sourire et en se levant, sans la moindre honte, avec son pantalon ouvert en haut qui laissait voir son état d'excitation. Puis, il ferma la porte qui relier le salon pourpre à l'annexe.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:41

Relevant le regard vers la jeune fille, il haussa simplement un sourcil pour faire comprendre qu’il lui accordait enfin l’attention qu’elle semblait réclamer. Elle avait les mains sur les hanches et semblait contrariée. Mais sa mine changea bien vite lorsqu’elle comprit que le jeune homme l’écoutait enfin.

- Quelque chose ne va pas ? Depuis ce matin vous me semblez ailleurs.
- Ce n’est rien. J’ai quelque chose à régler.
- Et quoi donc ?
- Je ne peux vous en parler.


D’un bond, Matthew se leva du fauteuil où il s’était installé peu de temps auparavant et referma le livre qu’il ne lisait même pas. Il ne pouvait pas se concentrer. Ses pensées étaient tournées vers tout autre chose et tant qu’il n’en aurait pas fini avec, il ne pourrait pas passer à autre chose. Il confia son livre à sa fiancée, lui planquant un rapide baiser sur la joue pour la faire taire. Il avait vu et testé des choses la vieille, il ne pouvait plus se laisser gêner par un simple baiser sur la joue, même si c’était sa fiancée. A ses yeux, ce baiser, quand il était pour Elizabeth, il n’était témoin que de son amitié et non d’un quelconque amour comme l’espérait la jeune fille. Il la laissa, plantée sur place, alors qu’il quittait à grande enjambée la pièce.

Tout lui revenait en tête. La soirée d’hier dans les moindres détails. Ces quatre filles qui leur avaient tourné autour avec Luca. Cet homme qu’il n’arrivait pas à comprendre et qui l’énervait de plus en plus. Il avait bien cru fuir au moment où l’une des filles s’empressait de lui demander de la prendre. Comment pouvait-on accepter ce genre de choses ainsi devant autant de monde. Matthew n’avait pas supportait. Mais il n’avait pas cédé à ce moment-là. Il avait seulement fui lorsque les deux filles s’étaient montrées trop ambitieuses pour le jeune puceau qu’il était. Il n’y connaissait rien et deux femmes d’un coup c’était bien trop. Il n’avait pas su où donner de la tête et n’avait pas supporté ne pas gérer la situation. Il aimait dominer les choses. C’était pour cette raison qu’il ne s’avouait pas vaincu. Il ne voyait pas sa fuite comme un manque de courage mais plus comme une retraite stratégique. La chose dont il ne pouvait pas parler à sa fiancée, c’était la nouvelle virée qu’il prévoyait dans le bordel où l’avait amené Luca la veille. Il allait y retourner et finir ce qu’il avait commencé. Il comptait cependant ne prendre qu’une jeune femme cette fois. Il n’avait aucune envie de griller une étape et de se retrouver de nouveau submergé et incapable de gérer. Sa fierté en avait déjà pris un sacré coup, il voulait remédier à cela et sans perdre de temps.

- On est de retour ?, S’exclama la jeune femme dont il avait oublié le nom mais qui lui avait semblait être la plus douce et donc la meilleure pour ce qu’il espérait faire cette fois. Il ne voulait pas tomber avec les deux filles qui s’étaient jetées sur Luca. Ce genre de femmes ne l’attirait pas du tout. C’était tout à fait le genre de femmes qui prenaient les devants et ne se gênaient pas pour décider. Il pensait à sa fiancée même si elle n’était pas aussi expérimentée pour ce genre de choses, elle serait sûrement comme elles si elle avait connu les mêmes choses.

- Je viens reprendre ce que je n’ai point terminé la nuit dernière. Je tiens à découvrir toutes les sensations enivrantes possibles.

Il avait prononcé cela pour éviter d’avouer qu’il avait complètement fui et qu’il se sentait vraiment misérable. Il avait encore souvenir des gémissements qui sortaient de la pièce juste à côté de là où il était avec les deux jeunes filles, là où Luca s’adonnait à des choses qu’il n’avait pas osé faire de son côté. Il n’avait pas pu le faire. Savoir que l’homme pouvait le juger à tout instant et allait l’attendre après, l’avait poussé à fuir. Peut-être même plus que le fait d’affronter deux jeunes femmes. Il était complètement perdu cette nuit-là et ne comptait pas recommencer. Il alla donc réserver une pièce pour lui et la jeune femme, Julia, qui semblait ravie de pouvoir avoir une seconde chance avec le jeune homme. Elle lui avoua même qu’elle avait eu peur de lui avoir déplu ou pas assez satisfait. Mais son corps l’avait pourtant trahi, non ? N’était-ce pas une façon pour redonner la fierté que le jeune homme avait perdu la vieille. Il apprécia cette tentative vaine.

Seul en compagnie d’une jeune femme douce et expérimentée, il s’adonna à de nouvelles sensations jusqu’alors complètement inconnues pour lui. Il découvrit de nouveaux plaisirs et fut prit de vertiges tellement la jeune femme savait parfaitement bien s’y prendre. Il ne maîtrisait pas tout, étant complètement novice et n’ayant jamais eu personne pour lui apprendre quoi que ce soit ou ne serait-ce que le conseiller, mais sous les mains expertes de Julia, il se laissa guider et n’eut pas la moindre envie de prendre ses jambes à son cou. Recommencer en douceur, sans être balancé dans la cage aux lions, était la meilleure idée qu’il avait eu. Il ne perdrait pas complètement la face s’il revoyait Luca. Il n’aurait pas honte, pas perdu complètement sa fierté. Et avec un peu de chance les deux jeunes filles n’auraient pas vanté son précédent échec auprès de l’homme qui l’avait poussé trop brusquement.

Sans pouvoir résister, Matthew décida de recommencer une nouvelle fois après avoir pris une petite pause pour se remettre de son orgasme. Il décida de mettre en pratique tout ce qu’il venait d’apprendre sur le champ. Et ce fut avec une étonnante facilité qu’il réussit à reproduire tout ce qu’il venait de faire, donnant du plaisir à la jeune fille, pour ce qu’il peut voir. Jouait-elle la comédie ? Peut-être. Mais il n’en avait cure. IL prenait son pied, elle semblait en faire de même et enfin, il se sentait plus à l’aise et mettre de la situation. Il n’était plus le petit novice qui n’osait pas bouger et parler.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Message par Azili le Lun 2 Juin 2014 - 22:44

A refaire! Parce qu'il y a eu un P***** de bug sur mon pc~. Il faudra attendre un peu mes petits lapins roses~ ♥

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Lun 2 Juin 2014 - 22:49

A chaque instant, le jeune noble s'en voulait de penser au plaisir ressenti avec la jolie Julia. Il ne pouvait résister à l'envie d'y retourner et de trouver de nouvelles façons d'augmenter le plaisir et de retrouver cette merveilleuse sensation qu'il avait ressentie au côté de l'homme qu'il détestait presque et pourtant qui l'attirait terriblement, même s'il refusait encore de se l'avouer. Il était vraiment tiraillé entre deux sentiments à son égard et fit tout son possible pour ne pas avoir à le revoir. Il n'avait pas envie de lui expliquer son comportement, celui qui l'avait poussé à fuir le premier soir où il s'était retrouvé à la maison close.

Les jours suivants sa première fois, il se contenta de revenir s'occuper de Julia. Il testa une fois Rose, mais il préférait nettement la douceur et le comportement de Julia. Un petit quelque chose qui lui donnait l'impression d'être un peu plus sur la même longueur d'onde. Il fut bien incapable de trouver quoi et ne s'enquiquina pas à le demander à la belle demoiselle. Il avait bien autre chose en tête lorsqu'ils se retrouvaient en tête à tête. Et malgré ses aventures à la maison close, Luca ne croisa pas son chemin. Il avait bien demandé à Lady Ashley qu'il refusait de le voir pour le moment et qu'il n'avait qu'une envie c'était d'avoir Julia pour lui seul.

Lorsqu'il eut pris un peu plus d'assurance, il alla demander à découvrir de nouvelles expériences. Il essayait de recréer les sensations vertigineuses qui l'avaient assailli lors de son premier baiser. Il avait atteint un bon niveau de plaisir avec le sexe en compagnie de Julia, mais rien n'était arrivé à égaler le plaisir ressenti lors d'un unique baiser volé dans une ruelle peu recommandable. Il testa donc de nouvelles choses, allant voir de nouvelles filles. Il alla même jusqu'à finir avec la jolie Annabelle dont le langage le faisait crisper à chaque fois. Cette façon qu'elle avait de se laisser aller à de telles vulgarités lui donnait envie de fuir. Julia savait se tenir et c'était bien plus appréciable pour un jeune noble comme lui.

- Testez ça, Lord Blair.

La jeune fille lui passa une pipe qu'il dévisagea un instant avant de la prendre délicatement entre ses doigts. Il était venu jusqu'à la jeune fille pour découvrir quelques excitants, supposant que ça pourrait l'aider dans sa quête du plaisir vertigineux qu'il chercher encore à recréer. Il porta la pipe à sa bouche et inspira un coup. Une longue fumée s'échappa de ses lèvres lorsqu'il expira. La première inhalation ne sembla pas lui faire d'effet. Il recommença et quelques instants après, il eut de nouvelles sensations. Ce n'était pas celles qu'il recherchait. Il avait plus l'impression que sa conscience était en train de partir de son corps et qu'il allait s'effondrer au sol. Il ne pensait même pas avoir la force de se lever du canapé où il était installé. Il ne faisait même pas attention à la main qui se balladait dangereusement sur sa cuisse.

- Anna, Luca est là. Tu m'avais dit de te prévenir lorsqu'il arriverait, non ?, Lança une jeune fille qui venait de faire irruption dans la salle. Matthew n'avait rien remarqué, trop occupé à se remettre de la drogue qu'il était en train de fumer.

- Parfait! J'en mouille déjà, je te laisse prendre le relais avec Lord Blair!, S'écria Annabelle en fila à tout allure vers la porte. Elle n'avait aucune honte à planter le jeune noble pour l'autre homme bien plus expérimenté mais dont la noblesse n'était pas très sûre aux yeux du châtain.

- Luca ?

Ce nom fit lentement le chemin dans l'esprit embrumé du noble. Luca Petrovitch. L'homme qui l'avait embrassé et qui lui avait fait connaître des sensations si merveilleuses. Il devait aller lui parler. S'il n'avait pas fumé cette pipe, il aurait sans doute encore fui la confrontation, mais à cet instant, il était bien décidé à aller le voir. Il se releva, avec quelques difficultés puisque la jeune fille s'approcha de lui pour lui proposer son aide.

- Je dois aller le voir, Dit-il simplement avant de se diriger vers la porte. Il s'arrêta à la sortie de celle-ci avant de se retourner vers la jeune fille pour demander son chemin. Il connaissait un peu mieux la maison close vu le temps qu'il y avait passé ces derniers jours, inquiétant ainsi sa chère fiancée. Mais il ne connaissait pas chaque salle et n'avait aucune idée de où se trouver l'homme qu'il comptait affronter. La jeune fille accepta de le conduire, lui tenant le bras pour être sûr qu'il marche droit et ne se prenne rien sur le chemin.
Arrivé devant la porte, il lâcha le bras de la demoiselle et poussa les deux battants qui s'opposaient à lui et son futur affrontement avec Luca. Il trouva ce dernier, installé sur un canapé avec Annabelle installée entre ses jambes. Elle ne perdait pas de temps celle-là. Matthew l'appréciait encore moins et fronçant les sourcils, se donnant ainsi un air plus sérieux qu'il n'aurait du.

- On doit parler d'homme à homme maintenant.

La phrase résonna dans la pièce alors qu'il attendit une réponse de son vis-à-vis. Celui-ci semblait assez surpris mais finit par repousser la jeune fille qui s'occupait de lui et de lui dire de les laisser seuls. Annabelle ne semblait pas d'accord. Elle avait même l'air horriblement déçue par l'interruption du jeune Blair. Mais elle l'avait laissé tomber pour aller voir Luca alors il n'avait aucun scrupule à l'envoyer s'occuper ailleurs avec un autre pervers, pendant que lui s'occuperait de l'homme qui bandait, d'après ce qu'il pouvait voir, maintenant qu'Annabelle s'était éclipsée de la pièce avec l'autre jeune fille.

Toujours son air sérieux sur le visage, Matthew s'approcha de son vis-à-vis. Ils étaient seuls et le moment de la confrontation avait sonné dans son esprit embrumé. Il marchait droit, sans problème. Il ne pensait pas à sa marche. Il avait l'esprit rivé sur Luca. Cet homme qui attendait patiemment de comprendre ce que lui voulait le châtain. Ce dernier ne prit pas la peine d'ouvrir la bouche. Les mots étaient fades pour exprimer ce qu'il voulait dire et décida d'agir. Il s'installa sur les cuisses de Luca, sans la moinre gêne, ce qu'il n'aurait pas fait en temps normal lorsqu'il avait l'esprit clair. Il se pencha et déposa ses lèvres sur les siennes, avant de se reculer. Il sentait quelque chose de légèrement gênant dans ce qu'il entreprenait.

- J'étais venu récupérer ce baiser qui m'obsédait tant mais voilà que je vais devoir m'occuper d'autre chose en plus, Dit-il comme si la situation était tout à fait normale. Sa main alla même s'enrouler autour de l'entrejambe tendue de son partenaire qui n'osait visiblement pas réagir, ne comprenant sûrement pas ce que Matthew faisait. C'était assez surprenant après avoir été évité pendant plusieurs jours. Mais dans l'esprit du noble tout était parfaitement clair et ses actions lui semblaient normales.

Se mettant à faire comme la charmante Julia le lui avait montré, il caressa doucement puis un peu plus vivement lorsqu'il eut pris ses marques, le sexe qu'il tenait entre ses doigts. Laissant sa main s'en charger, il laissa la seconde se glisser au niveau de la nuque de l'homme qu'il avait sous lui, pour l'attirer et l'embrasser avec une envie non dissimulée. Il le voulait ce baiser et il l'allait l'avoir. La masturbation était un petit plus qu'il avait consenti à accorder, sans trop réfléchir. Il sentait déjà son bas ventre s'enflammer, commençant à retrouver les sensations qu'il recherchait et qu'il ne pourrait finalement atteindre qu'avec l'homme qui l'avait introduit à ce milieu.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Ven 11 Juil 2014 - 0:11

« Luca~ Tu m'as manqué ! », lança la jeune prostituée en lui sautant dans les bras. Le brun était à peine arrivé depuis quelque minutes dans la maison clause qu'Annabelle l'accaparait déjà. Il n'avait même pas eu le temps de parler business avec Lady Ashley. Comme tout les mois, ils faisant une petite réunion pour parler affaires. Même s'il faisait confiance à son amie pour gérer cela, il aimait garder un œil sur le compte. On ne plaisantait pas avec la fortune, qui était colossale, de la famille. Il en profitait aussi pour faire connaissance avec les nouvelles, parfois très intimement, s'il y en avaient.

«On s'est vu il n'y pas si longtemps que ça. », rit-il devant la phrase de la jeune femme.

« Mais tu me manques toujours. Dès que tu sors de la pièce tu me manques ! La suite royale, t'as préférée est libre, viens. », dit-elle en commençant par l’entraîner par la main le propriétaire des lieux.

« Je ne suis pas venu pour ça ce soir, mais pour les affaires. »

Annabelle s'arrêta net et se tourna pour lui faire face en boudant.

« Remarque dans quel état tu me mets à chaque fois que je pense à toi . »

La fille de petite vertu souleva sa jupe et guida sa ma vers son intimité dénué de sous-vêtement.

« Hm~, je vois. Je crois que je n'ai pas d'autre choix que de prendre mes responsabilités. », dit-il avec un large sourire. Après tout, les comptes n'allaient pas s'envoler, il pouvait bien prendre un peu de bon temps avant de se mettre au travail. Devant une jeune fille qui réclamait ses faveurs, il ne savait pas résister. Le vampire se laissa entraîner vers son lieu favori de débauche.

« Alors, comment veux-tu que je te prenne aujourd'hui ? », lui murmura-t-il au creux de l'oreille de la prostituée qui était déjà installé sur ses genoux.

« Je veux que... » , malheureusement pour elle, elle ne pu pas finir sa phrase. Un invité surpris fit éruption dans la pièce. En entendant la porte s'ouvrir, elle se retourna pour voir qui osait les déranger. Elle lança un regard noir à ce satané lord. Comment pouvait-il se mouvoir après ce qu'il venait de fumer ?

« Parler d'homme à homme ? », dit-il amusé, « Cela ne peut pas attendre ? C'est que la, je suis un peu occupé. Même si je peux faire plusieurs chose en même temps, je ne suis pas sûr que cela soit du goût de tout le monde . »

Le brun essayait de cacher sa joie de pouvoir enfin revoir ce visage qu'il aimait tant admirer. Il commençait à se demander combien de temps allait-il devoir attendre avant de voir le retrouver en partant à sa chasse. Mais là, il venait de se passer quelque chose d’inespéré. C'était Matthew qui le cherchait ! Même s'il ne savait pas pourquoi il semblait si pressé d'avoir une conversation avec lui. Inconsciemment, il avait poussé sur le côté Annabelle et n'écoutait pas ses protestations. Il était bien trop content de pouvoir se trouver de nouveau dans la même pièce que ce cher monsieur Blair.

« On reprendra plus tard Annabelle, visiblement j'ai une affaire urgente à régler avec ce gentilhomme. », sourit-il sans détacher ses yeux de ce bel éphèbe. La jeune fille protesta vivement et était vexé que son amant du soir ne lui accorde même pas un seul regard. Heureusement que Julia était là pour calmer le jeu et l'emmena dans une autre pièce pour leur laisser un peu d'intimité.

« Eh donc de quoi... », commença-t-il en se redressant. Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que Matthew s’installa là où se trouvait Annabelle quelques minutes avant. Il resta sans voix devant la scène et se demanda s'il ne rêvait pas. Il se pinça la cuisse avec une de ses mains pour vérifier qu'il ne dormait pas. En ressentant une légère douleur il réalisa que ce qu'on il rêvait depuis quelques semaines étaient en train de se passer. Visiblement, la méthode qui consistait à lui faire découvrir les plaisirs de la chair avait été plus efficace qu'il ne l'avait pensé.

« Vous avouez enfin que je vous obsède. », interpréta-t-il cela de la manière qu'il le voulait, « Je vous en prie, occupez-vous donc de ça », dit-il en baissant les yeux vers son entrejambe, « Je n'attends que cela. »

Le vampire pensait s'amuser en le provoquant un peu sans vraiment espérer que le châtain le prenne en main comme il le souhaitait secrètement. Même s'il avait goûté aux plaisir charnels, dans son esprit il restait encore le jeune noble timide sur ce sujet. Mais il réalisa très vite qu'il s'était trompé en sentant sa main s'aventurer dans la zone la plus intime de son corps. Il laissa échapper un plaisir de la moindre retenu lorsqu'il commença à le masturber.

Au début, il s'était laissé surprendre et s'était contenté de se laisser faire, mais lorsqu'il l'embrassa une deuxième fois en attrapant sa nuque, il décida de participer lui aussi un peu. C'était plus marrant quand les deux s'y mettait, et il était du genre à préférer mener la danse. Il attrapa le jeune homme par les hanches pour l'allonger sur le canapé.

« N'arrêtez pas... vos mouvements... », dit-il en rompant le baiser. Au dessus de Matthew, il lui déboutonna sa chemise et admira son torse, tout en haletant. Il fit glisser ses mains sur sa peau pour les descendre et aller défaire son pantalon.

« Il n'y a pas … de raison... pour que je sois... le seul à en … profiter... », dit-il avant de venir masturber à son tour Matthew. Il se pencha légèrement en avant pour l'embrasser et le lécher dans le cou. Ses crocs le démangeait, il n'y avait une irrésistible envie de les planter dans la jugulaire de châtain. Mais le mordre dans un moment pareil serait un véritable gâchis. Il n'avait pas envie que Lord Blair prenne peur en sentant une légère douleur dans le cou et qu'il reprenne ses esprit avant de s'enfuir la queue entre les jambes. Maintenant qu'il pouvait enfin toucher cette dernière, il n'avait pas l'intention de la voir s'enfuir.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Ven 11 Juil 2014 - 15:20

Aucune hésitation se faisait sentir du côté du jeune noble. Il n'avait que peu d'expérience dans ce domaine mais il se laissait entraîner par ses envies et ne réfléchissait pas une seule seconde. Son esprit était bien trop embrumé pour lui permettre de penser à ce qu'il faisait. Il caressait l'entrejambe qu'il tenait entre ses doigts tandis que sa langue entamait un ballet passioné avec sa jumelle. Il menait la danse mais cet instant ne dura pas longtemps. Son partenaire sembla se remettre de sa surprise et il répliqua bien vite. L'homme semblait maitriser la situation bien mieux que Matthew. Mais pour sa défense, il était complètement shooté. Il n'était pas capable de résister. De toute façon, ce n'était pas ce qu'il désirait. Il voulait un moment de partage. Il voulait que Luca réponde et lui fasse perdre la tête encore une fois.

Sentant les mains de son partenaire sur ses hanches, il ne résista pas à l'envie de bouger légèrement son bassin comme pour en demander plus alors qu'on ne lui faisait rien pour le moment. Il avait souvent senti la jeune femme, avec qui il avait tout appris, bouger lorsqu'elle en voulait plus. Julia était une perle qui lui avait montré beaucoup de choses. Il n'était plus aussi ignorant qu'il l'était lorsqu'il avait mis les pieds ici pour la première fois. Mais il restait encore novice dans ce domaine.

Sa main s'arrêta lorsqu'il se sentit basculer en arrière. Il se retrouva couché sur le canapé avec son partenaire au dessus de lui. Il avait souvent cette position de dominé. Il n'en avait jamais voulu à Julia puisqu'elle lui montrait comment s'en sortir dans les premiers temps. Et là, il n'en voulait pas à Luca. Il s'en fichait éperdument. Il était là pour prendre son pied et c'était la seule chose qui comptait. Ainsi lorsqu'il sentit le souffle chaud de son amant et les mots qu'on lui soufflait, il reprit vivement les va et vient avec sa main. Comment pouvait-il résister à une telle demande ?

Les caresses sur son torse le firent frisonner de tout son être. C'était grisant et ils n'avaient encore rien fait de bien sensationnel jusqu'ici. Mais c'était avec cet homme qu'il perdait la tête. Il ne pouvait pas le nier. Même la belle Julia n'avait pas su le satisfaire aussi vite.

Matthew réclamait des baisers. Il en voulait encore plus. Son bassin ondulait légèrement alors que les mains de Luca s'affairaient à déboutonner son pantalon. Mais comme le disait ce dernier, il n'y avait pas de raison qu'il soit le seul à en profiter. Le jeune noble était parfaitement d'accord et il en voulait plus. Son corps en réclaimait et ce n'était pas ses soupirs de plaisir qui allaient prouver le contraire. Il échappa même un gémissement lorsqu'il sentit une main s'occuper de lui. Son bas ventre était en feu.

- Je ...J'en veux plus... , Souffla-t-il entre deux soupirs de plaisir. Il voulait sentir les lèvres de Luca sur tout son corps. Il voulait l'embrasser à pleine bouche. Il voulait le caresser et redessiner de ses doigts le corps de son partenaire. Il voulait connaître tous les plaisirs possibles avec cet homme. Peut importait qu'ils soient du même sexe. Il arrivait déjà à perdre la tête avec si peu et vu comment l'autre l'avait chauffé plusieurs fois, il était persuadé qu'il s'y connaissait assez pour lui faire ressentir encore plus de plaisir et lui faire perdre la tête.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Mar 16 Sep 2014 - 17:11

Plus ? Oui, il comptait bien lui en donner plus. Cependant, il ne fallait pas se presser et prendre tout de même son temps. Il n'aimait pas les choses bâclées parce qu'on avait voulu aller trop vite, surtout en matière de sexe. Il fallait faire monter l'envie et le désir petit à petit. Matthew avait déjà brûlé quelques étapes en faisant éruption dans la pièce, selon lui, mais il n'allait pas s'en plaindre vraiment. Il fallait peut-être y aller avec lui plus directement et oublier tout ce qui était sous-entendu, jeu de séduction, effleurement et y aller plus droit au but, mais pas trop tout de même. Il fallait donc qu'il trouve un juste milieu pour pas qu'il lui laisse le temps de pouvoir se dérober en y allant trop doucement, mais il ne devait pas non plus aller trop vite pour qu'il le frappe avant de s'enfuir en courant, c'était un coup à ne plus jamais le voir.

« Il faut savoir être patient, Lord Blair, et ne pas trop se presser. Je vais vous en donner plus, bien plus que ce que vous n'avez jamais pu imaginer ou ce que ces filles ont pu vous donner. Mais il faut savoir prendre son temps pour bien faire les choses pour que ça soit meilleur. », murmura-t-il au creux de son oreille.

Même s'il avait dit qu'il ne fallait pas se presser, sentir sous lui l'objet de son désir tant convoité onduler son corps et en demandant plus, c'était difficile pour lui de se contenir et de ne pas y aller tout de suite. Cependant, il savait que le jeune homme n'était pas encore près à l’accueillir, même s'il en demandait déjà plus. Il ne savait pas à quoi s'attendre et à la douleur que cela pourrait lui procurer si Luca y aller sans un minimum de préparation. Risquerait de ne pas lui plaire et il n'allait pas revenir de si tôt pour en redemander. Car, le brun, même après avoir obtenu ce qu'il voulait, comptait bien s'amuser plus d'une fois avec l'héritier des Blair. C'était rare d'avoir un aussi beau garçon entre les mains.

Matthew en voulait plus, et le vampire n'allait pas se priver pour en donner plus. Le caressant, il le déshabilla petit à petit en faisant descendre son pantalon jusqu'à ses chevilles. Il continua de laisser ses doigts parcourir chaque parcelle de sa peau, faisant de même avec ses lèvres. Toute fois, au bout d'un moment, sentant qu'il aurait du mal à se retenir plus longtemps à cause des caresses du châtain. Il se redressa et recula un peu.

« Enlevez entièrement vos affaires, Lord Blair, si vous en voulez plus », dit-il en se déshabillant entièrement.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Sam 4 Oct 2014 - 22:36

Attendre ? L'homme était vraiment en train de lui demander d'être patient alors que son corps semblait vouloir exploser ? C'était l'impression qu'il avait. Il ne contrôlait plus rien. Il sentait juste l'envie irrésistible de sentir le corps musclé de l'homme avec lui contre le sien et d'avoir ses lèvres habiles le parcourir de long en large. C'était les pensées qui revenaient le plus, même s'il osait s'aventurer un peu plus loin dans ses pensées. Pas trop loin, car il était déjà bien occupé à savourer ce qui se passait. Et lorsque l'ordre sonna, le jeune noble n'hésita pas longtemps avant de se mettre à exécution. Se déshabiller pour en avoir plus ? C'était une tâche à sa hauteur, même si avec le désir pressant de ressentir encore plus de plaisir, il en avait les mains tremblantes.

Relâchant le sexe qu'il avait entre les doigts, il dut se redresser pour retirer ses affaires et les laisser tomber sur le côté. A cet instant précis, savoir que ses vêtements allaient être tout froissés, voire sales, était bien le cadet de ses soucis. Tout ce qu'il voulait s'était reprendre où ils en étaient. Il eut même la satisfaction de finir en premier. Il se pencha vers Luca, son souffle chaud glissant contre les lèvres de son vis-à-vis.

- Je ne suis pas du genre à attendre sagement, alors donnez-moi vite ce que vous m'avez promis, Murmura-t-il alors que ses mains glissaient contre le torse nu de son partenaire, allant se loger sur ses fesses. Il devait avouer que c'était vraiment plaisant. Il avait aimé les délicates fesses de Julia. Mais celles-ci n'étaient pas déplaisantes. Au contraire, il était même prêt à dire qu'il les préférait plus fermes et musclées, comme celle de Luca. Il voulait qu'il était heureux que personne ne puisse lire dans ses pensées, malheureusement il n'avait pas remarqué qu'il avait laissé échapper un petit « J'aime vos fesses. ».

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Luca Petrovitch

Message par Azili le Ven 20 Mar 2015 - 23:08

Satisfait de voir l'empressement du jeune homme, Luca laissa tomber négligemment ses affaires qu'il venait d'ôter sur le sol. Il se délectait de ce moment et comptait bien savourer chaque seconde. C'était l'instant qu'il préférait le plus dans sa partie de chasse, quand sa proie cédait et la suppliait de lui donner ce qu'il voulait, comme un animal agonisant implorant son bourreau d'abréger ses souffrances en l'achevant. Cependant, le brun était un vampire, et ces créatures pouvaient se montraient bien cruelles et de bien des façons. Il aimait trop ce regard absent aux pupilles dilatées, traduisant son désire à son paroxysme, pour ne pas savourer cela. Pour lui, il faudrait être fou d'ailleurs de ne pas en profiter. Et puis, il fallait aller doucement dans ce genre de chose. Y allait trop vite risquait de tout gâcher. Il fallait prendre son temps pour les préliminaires, Matthew ne pourrait que le remercier de freiner un peu ses ardeurs et les canaliser. Le plaisir ne serait que plus grand et irait au-delà de ses attentes. Ça, il en était persuadé. Il avait parfaitement confiance en ses compétences sexuelles et savait comment faire.

Il avait l'expérience face à ce jeune cheval fou qui voulait aller trop vite. Il n'allait pas céder à sa demander et mènerait la danse comme il l'entendait. Le jeune Blair allait passer une nuit inoubliable. Quoique, il ne semblait être dans un état second et ne se souviendrait peut-être pas tout demain matin. Le faite que le riche héritier n'avait pas l'air dans son état ne le gênait pas. Tout ce qui l'importait, c'était que le jeune homme désirait son corps plus que tout. Et puis, quel que soit la substance qu'il ait ingurgité pour le mettre comment ça cela ne faisait que révéler son désir le plus profond selon lui. Il ne serait pas venu le voir comme ça et n'aurait pas renvoyait Annabelle. Le jeune noble semblait bien trop coincer pour faire une telle chose en temps normal.

«Je suis dans le regret de vous apprendre, mon cher Lord, que le monde n'est pas à vos pieds, et que je vous donnerais ce que vous exigez quand moi je l'aurais décidé. Dans ce domaine, c'est moi qui mène la danse, vous n'avez qu'à vous laissez guider au rythme de mes hanches. », lui souffla-t-il au creux de l'oreille après s'être collé contre lui.

Luca fut bref et ne voulait pas perdre de temps en parole. Il préférait passer à l'attaque en se lançant dans les préliminaires au lieu de faire la conversation. Il commença doucement à l'exciter avec des caresses, baisers et de légèrement morsures sur les zones les plus érogènes de son partenaire. Il s'amusait à titiller chacun de ses points sensibles avant de passer à des choses plus sérieuses. Il ne laissa pas de répit au châtain cette nuit et l'épuisa jusqu'à en être satisfait.

Une fois son partenaire assoupi, le vampire ramassa ses affaires et laissa un petit mot à ce dernier. Avec une élégante écriture, il écrivit :

« Mon cher Lord Blair, j'espère avoir répondu à vos attentes à la perfection, même si à en juger par vos gémissements, cette nuit avec moi vous à plus. Si vous en voulez plus, vous savez où me trouver.
Luca Petrovitch.
 »

Il posa la lettre de façon à ce que Matthew la trouve à son réveil et prit congés.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Blair

Message par Lily-Rose le Mar 14 Avr 2015 - 10:51

Quelques caresses, des baisers échangés, des corps brûlants, seulement quelques bribes de la nuit qu'il avait passée lui revenaient en tête dans son sommeil. Mais rapidement, ce fut le blackout complet et il se laissa emporter dans un long sommeil reposant. Il ne pouvait lutter, son corps et son esprit n'en étaient pas capables. Pourtant, il s'était promis de toujours repartir avant de s'endormir pour éviter de susciter la curiosité de sa famille. Mais cette nuit-là, il se fit totalement absorbé par le désir et ensuite la fatigue pour s'enfuir à temps.

Le matin ne fut pas de tout repos. Le jeune noble n'arrivait pas à bouger sans que son corps hurle de douleur. Il se sentait affreusement mal. Sa tête était dans un brouillard épais et il n'arrivait qu'à se tourner sur le côté en gémissant. Il ne voulait pas se lever. Il ne voulait pas quitter son lit douillet. Il était bien, caché sous les draps. Les bribes de la veille avaient disparu de son esprit et tout ce qui lui restait était une bonne veille douleur qui irradiait son corps de la tête au pied.

La chambre était dans l'obscurité, même si les rayons du soleil tentaient de percer à travers l'épais rideau qui cachait la fenêtre. Matthew avait entrouvert les yeux pour ne pas se laisser sombrer à nouveau dans les bras de Morphée. Un noble ne devait pas se laisser aller comme cela. Mais il était bien trop mal pour se lever et faire comme si de rien n'était. Il entendit dans son dos, la porte s'ouvrir lentement, grinçant faiblement. Ce n'était pas sa chambre. La fenêtre n'était pas si près de son lit, et il n'y en avait pas qu'une seule. Et la porte ne grinçait pas comme cela. Il n'était pas chez lui. Il était Dieu savait quelle heure de la journée et il était dans un bordel à souffrir. Cette idée le fit frissonner.

- Lord Blair ?

La douce voix de Julia ne lui arriva aux oreilles que lorsqu'elle se pencha devant lui. Elle n'avait sans doute pas parlé tant qu'elle n'était pas sûre qu'il soit complètement réveillé. Pourtant une chose lui revenait en tête. N'était-il pas sur un canapé la dernière fois qu'il était réveillé ? Quelqu'un l'avait-il déplacé jusqu'à une chambre pour qu'il soit mieux ? Ou pour libérer la place. Tout était possible, mais il préférait ne pas y penser plus que cela. Il était bien trop dans les choux.

- Je vais vous l-

La jeune femme ne termina pas sa phrase. Matthew attrapa la main qui caressait sa joue, comme pour empêcher Julia de partir. Seul, il était sûr de se rendormir et d'y passer sa journée. Il devait se bouger, même s'il devait en souffrir le martyr. Il avait bien tenté de parler, mais sa voix semblait légèrement rouillée ce matin. Il n'avait donc pas eu d'autres choix que d'attraper la main de la demoiselle pour lui faire comprendre de rester à ses côtés. Elle sembla rapidement comprendre puisqu'elle s'installa sur le bord du lit et recommença à lui caresser la joue. Julia était une perle. Si sa fiancée avait été pareille, il l'aurait sûrement mieux apprécié. Mais peut-être était-ce parce que c'était son amie d'enfance qu'il ne supportait pas l'idée de se marier avec elle.

Le temps sembla s'écouler étrangement. Il avait l'impression qu'il ne s'était pas passé plus de dix minutes avant de pouvoir se redresser sans souffrir affreusement. Pourtant, il était sûr qu'il s'était passé bien plus de temps. Il était complètement déconnecté et il n'aimait pas ça. Il aimait pouvoir contrôler ce qui se passait dans sa vie. Il avait totalement perdu le contrôle. Comment cela avait-il pu arriver ? Tout en se posant diverses questions sur le sujet, il nota la petite lettre sur la table de chevet. Il tendit la main, la récupéra et la regarda.

« Mon cher Lord Blair, j'espère avoir répondu à vos attentes à la perfection, même si à en juger par vos gémissements, cette nuit avec moi vous a plu. Si vous en voulez plus, vous savez où me trouver.
Luca Petrovitch
. »

Matthew relut la lettre un nombre incalculable de fois, sans faire attention à si Julia pouvait la lire ou non. Il s'en fichait éperdument. Il était bien trop occupé à comprendre les quelques mots qui se trouvaient sous ses yeux.

- Vous allez bien ?
- Je- J'aimerai bien un verre d'eau.
- Tout de suite.


Il avait couché avec Luca.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3653
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chasses nocturnes] [M] If time could stop

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum