[La Maladie de MInuit] [MA] Bloodshed

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[La Maladie de MInuit] [MA] Bloodshed

Message par Kaminari le Dim 6 Oct - 2:45

La maladie de minuit ~ Bloodshed




Monde : La Maladie de Minuit
Genre : Surnaturel, Angst, Humour, Horreur, SM (fufufufu =D)
Pairing : Erèbe x Hael, Hael x Erèbe
Rating : MA
Disclamer : Les persos nous appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans nous demander.
Gare à vos petites âmes sensibles. En lisant ceci, elles risquent de perdre leur innocence et brûler en enfer pour toujours~ ♥

Notes :
Kaminari joue Erèbe Ketsueki
Azili joue Hael Nyx
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Dim 6 Oct - 23:41



Étalé sur le comptoir du bar où il passait la soirée, la tête posé sur son bras, Hael s'ennuyait comme un rat mort. Ces derniers jours n'avaient été guère passionnant. Quand on avait une espérance de vie aussi longue que la sienne, on avait souvent l'impression d'avoir vite fait le tour de tout, au point que ça en était déprimant. Heureusement que cette passage n'était que de courte durée. Mais pour l'heure, le vampire ne savait quoi faire de sa peau et s'ennuyait profondément.

« Di~is Erèbe, je m'ennuie. Divertis moi un peu, rends toi utile pour une fois, ça changera. », dit-il sur un ton las. Il accompagna ses paroles en enfonçant son index dans les côtes de son ami chose qu'il réitéra plusieurs fois et à court intervalle. Enfin on pouvait plus ou moins qualifier leur relation d'amitié. Ils entretenant une relation assez particulière qui était souvent conflictuel. Hael n'avait pas un caractère facile et il était assez particulier. Bien souvent on se demandait combien ils pouvaient être dans sa tête. Une chose était sûre, c'est qu'ils devaient se sentir à l'étroit dans cette boite crânienne.

« Ah~ lala. Je pensais que venir dans une grande ville serait plus excitant. Cela fait à peine quelques jours qu'on est ici et je sens que je vais finir par regretter la campagne avec ces petits paysans qui sont faciles a effrayer avec leur croyance populaire. Me faire passer pour leur dieu de la montagne me manque... c'était plus drôle au moins... », soupira-t-il en faisant tourner son verre vide posait devant lui. « Si seulement on pouvait revenir au temps de l'inquisition... Tu te souviens quand on se faisait passer pour des religieux et on torturait ces pauvres petites vierges qu'ils prenaient pour des sorcières ? », dit-il en se redressant d'un bond et en éclatant de rire. « Ces êtres humains sont vraiment stupides. Même pas capable de voir où est le vrai démon. C'était le bon vieux temps ça. Maintenant je m'ennuie 

avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Lun 7 Oct - 0:46

Erèbe était assis, les jambes croisées, sur une des tabourets du comptoir. Un de ses bras était posé sur celui-ci, alors que l’autre faisait tourner lentement un liquide rouge sombre dans un verre à pied. Il s’ennuyait tout autant qu’Hael. Tout était calme. Trop calme. Pas assez de rouge. Rouge comme le sang. Pas comme cette saleté de vin qu’il était en train de boire. Il se retint de soupirer. Si long. La vie était vraiment ennuyeuse. Pas de massacre… Pas de sang… Et ces satanés chasseurs qui trainaient partout. Non pâs qu’il en avait peur. Mais c’était vraiment une perte de temps de les affronter. Vu que le résultat était toujours le même. Lui se régalant de sa victime.

Un grondement faillit lui échapper en sentant le doigt de son… ami… s’enfoncer dans ses côtes. Pourquoi restait-il avec lui déjà… Ah oui parce qu’il était le seul à le supporter. Parfois il aimerait juste pouvoir étrangler ce sombre crétin. Mais la vie était déjà assez ennuyante comme ça alors s’il n’avait plus le blond à ses cotés.


« - Je m’ennuie aussi et ce n’est pas pour autant que tu m’entends le crier sur les toits, dit le brun en remontant ses lunettes sur son nez. Donc garde tes paroles stupides dans ta bouche, je ne suis pas un clown. Donc va voir ailleurs si tu veux quelqu’un pour te divertir. »

Erèbe avait-il vraiment une tête à divertir les autres. Hael le prenait pour quoi ? Un de ces pathétiques humains ? Il avala une gorgée du breuvage rouge et se tourna vers son… camarade. Levant ses yeux couleur sang au ciel, il se demanda à quoi s’attendait Hael en venant ici. Le seul avantage est qu’il pouvait se nourrir beaucoup plus facilement. Les disparitions étaient beaucoup moins remarquées. Le plus dur était d’attirer une proie seule. Non pas que cela le gênerait de se nourrir en plein milieu d’une foule. Mais il aurait les chasseurs et des vampires qui ne souhaitaient pas avoir leur existence révélée qui lui courrait après. Et comme il l’avait dit ce serait une perte de temps. Mais cela aurait sans doute l’avantage de l’occuper un peu. Idée à creuser.

Enfin, Hael avait raison. La campagne était beaucoup mieux. Là-bas, ils étaient dieux. Et voir ces insectes trembler devant eux, c’était jouissif. Voir la peur sur leur visage, les entendre prier pour leur vie. Et l’inquisition… Ah, l’inquisition…  Quel temps merveilleux. Il se souvenait encore du visage de ces femmes, leurs cris de douleurs. Quels sons merveilleux. Le sang… Le rouge recouvrant leurs corps… Il frissonna légèrement à ces souvenirs. Qu’est-ce qu’il ne donnerait pas pour recommencer.


« - Je veux du sang… souffla-t-il, les yeux fixés sur le liquide rouge dans son verre. Je veux voir des corps à mes pieds… »

Un sourire cruel s’afficha sur ses lèvres alors qu’une idée lui venait. Oui… Du sang… Son nom n’était pas Ketsueki pour rien. Et un défi pour pimenter les choses. Parce qu’avant d’être… ami et tout autre mot similaire, Hael et lui était adversaire. Les défis, c’était leur spécialité. Et ça les sortirait de leur monotonie. Fini l’ennui, bonjour l’amusement.

« - Hael… Que dirais-tu d’un défi ? Toi contre moi. Une chasse. Une grande chasse… »
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Lun 7 Oct - 2:09

« Pff... tu es vraiment inutile, même pas capable de me divertir. », soupira-t-il en s'avachissant de nouveau sur le comptoir et en enfonçant une dernière fois, beaucoup plus fort que les autres, son index dans les côtes de son interlocuteur. Puis, il reprit son activité de faire tourner son verre. Mais pas pour longtemps puisse qu'Erèbe prononça quelque chose qui lui plu. Une lueur d'excitation illumina ses prunelles. Du sang. En voilà un doux mot. Lui aussi voulait voir du sang couler. Mais il devait restait distrait maintenant en ville et ne pouvait pas se permettre de peintre les rues en rouge. Les chasseurs seraient a leurs trousses après. Il en avait pas peur, il en avait fait crier plus d'un dans le passé, c'était d'ailleurs un de ses petits plaisirs de les faire hurler de douleur. Il en avait même un jour transformé un en vampire. C'était une de ses plus grandes fiertés. Voir un homme haïr au plus au point les vampires en devenir un. Le pauvre homme était torturé et se faisait souffrir par tout les moyens et avait fini par mettre fin a ses jours.

« Si tu veux, je peux être se corps à tes pieds~. », susurra-t-il avec envie. Rare étaient les occasions où il pouvait assouvir pleinement ses tendances masochiste et il ne perdait pas une seule chance et peu importe avec qui cela pouvait être. Il passa sa langue sur lèvre supérieur, un lueur lubrique dans le yeux cette fois-ci, avant de se mordre sa lèvre inférieur jusqu'au sang.

« Un défi~ et une chasse ? Ca me plais ça, oh oui~. », répondit-il en frémissant d'excitation. « Et quel genre de défi tu me propose ? Je suis tout ouïe~ »
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Lun 7 Oct - 2:43

Erèbe tourna son regard sanguin vers l’autre vampire, toujours son sourire sadique aux lèvres. Surement une autres des raisons pour laquelle il restait avec le blond. Après tout, il n’ignorait pas le coté masochiste de celui-ci. Ce qui l’arrangeait parfaitement. Il se leva pour se placer en face du blond et attrapa fermement son menton entre ses doigts avant d’aller murmurer à son oreille.

« - Si tu es gentil, je m’occuperai peut-être de toi… »

S’il connaissait les tendances masochistes de son camarade, celui-ci était au courant pour son coté sadique. Alors si celui-ci en avait envie… Le voir gémissant à ses pieds. Il frissonna rien qu’à cette idée. Oh oui… Il y avait bien longtemps qu’il ne s’était pas amusé. Alors s’il pouvait en profiter. Regardant le blond avec la même lueur lubrique dans le regard, il alla lécher le sang qui avait coulé de la lèvre. Ses yeux brillèrent alors que ses crocs poussaient légèrement. Cette journée qui avait mal commencée ne s’annonçait finalement pas si mal.

« - On va s’amuser un peu au dépend de ses chers chasseurs… Faisons les tourner en bourrique. Imagine des meurtres au même moment à des lieux opposés de la ville. Mais attention… Il ne faut pas simplement leur sauter dessus pour les vider de leur sang. Non… Faisons ce que les vampires font le mieux… Appâtons nos victimes, charmons-les… Et une fois seuls chez elles… »

Le sourire cruel qu’il afficha à ce moment suffit parfaitement à compléter sa phrase. Après… Il ferait ce que, eux, savait faire de mieux. C'est-à-dire faire souffrir leurs victimes.

« - Celui qui a le plus grand tableau de chasse remporte la partie… Simple à comprendre… Même pour un imbécile comme toi… Et attention… Preuve à l’appui. Il faut avoir une photo de toi avec la victime avant le massacre. Et après bien évidemment… On pourra se faire un album souvenir comme ça…»
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Mar 8 Oct - 2:11

«Gentil, moi~ ? Tu sais bien que je ne le suis jamais. Je suis toujours un très mauvais garçon qui a besoin d'une bonne correction~. », dit-il un large sourire sur les lèvres.

Gentil, c'était bien un mot qui ne le qualifiait pas. Quand il se montrait gentil, c'était souvent par accident. Généralement, il ne pensait pas autre mais et ne se souciait que de sa petite personne. Alors, il espérait plutôt se faire punir pour avoir été un vilain garçon plutôt que de devoir être sage. Quoique, lui qui aimait souffrir, cela serait une véritable torture. Il ne bougea pas d'un pouce quand Erèbe lui lécha le sang qui coulait de sa lèvre, profitant seulement de ce petit avant goût qu'aller pouvoir être sa punition. Les autres autour d'eux dans le bar les regardaient un peu bizarrement, mais le vampire s'en fichait éperdument comme de sa première chemise. L'opinion d'insectes comme ces êtres humains lui importait guère. Qui se souciait de ce que pouvait bien penser une fournis de vous ?

Le sourire d'Hael s'agrandit au fur et à mesure que son rival depuis toujours lui donnait plus de détails sur le petit défi qu'il lui proposait. C'était encore plus intéressant que ce qu'il s'était imaginer. Faire tourner en bourrique ces sales vermines de chasseurs qui se croyaient supérieur aux vampires en les exterminant, était vraiment un très bonne idée. Allié le plaisir de la chasse à cela, pour le blond vénitien c'était tout simplement du génie.

« Tu vois que tu peux te rendre utile de temps en temps~. Tu es mon petit bouffon qui sait toujours trouver de quoi me divertir~. Et bien, mettons nous en chasse des maintenant, qu'en penses tu ? Si on veut être productif aujourd'hui, on devrait partir maintenant. Je doute qu'on puisse chasser quelqu'un dans ce bar. Avec de toi, les gens doivent nous trouver suspect maintenant. Est-ce qu'on s'impose un critère de proie pour pimenter encore plus notre petit jeu ? »
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Mar 8 Oct - 23:51

Erèbe redressa la tête sans pour autant lâcher le menton de l’autre vampire et tourna un regard dédaigneux vers ceux qui les observaient. Beaucoup détournèrent la tête sous le poids du regard rouge sur eux, les rendant mal à l’aise. Surtout lorsque le brun rafficha son sourire sadique sur ses lèvres. Misèrable humain. Comprenez où est votre place, c'est-à-dire à mes pieds, pensa Erèbe. Vraiment dommage que l’esclavage est été abolie. Au moins, il pouvait se balader tranquillement avec un humain et le martyriser sans que cela ne pose de problème à personne. Il avait beaucoup moins l’occasion d’exercer son coté sadique. Alors il s’occuperait bien, très bien d’Hael. Des idées pour s’occuper de l’autre vampire commencèrent à passer devant ses yeux et il frissonna légèrement d’excitation et d’impatience.

Erèbe sortit de ses pensées qui avaient fait apparaître un sourire lubrique sur ses lèvres, lorsque la voix du plus petit retentit. Son regard s’assombrit alors qu’il plissait légèrement les yeux. Montrant légèrement les crocs, il gronda. Pour qui Hael le prenait-il… ? Déjà, il était plus grand que lui. Donc petit n’était certainement un adjectif qui lui convenait. Et il n’était certainement pas un de ces bouffons qui servait à amuser la galerie et le roi. Et encore moins celui d’Hael. Ses doigts descendirent sur la peau, allant se poser sur le cou. Il n’avait qu’une envie serrer ce cou pâle entre ses doigts pour le punir. Mais il savait que cela ferait trop plaisir au blond. Il ne put cependant s’empêcher de resserrer légèrement sa prise. Un raclement de chaise se fit entendre et il se tourna vers l’homme qui avait s’en doute l’intention de les séparer. Mais le regard qu’il lança lui fit comprendre qu’il n’avait vraiment pas intérêt à s’approcher.

Reprenant finalement son sang-froid, il lâcha son camarade, de légères marques apparaissant sur le cou de celui-ci. Erèbe remonta ses lunettes, inspirant légèrement puis reposa son regard sur Hael, de nouveau parfaitement calme.


« - Il semblerait que tu saches finalement te servir de ce que tu as entre tes deux oreilles, dit-il, d’une voix froide. Sortons d’ici. Voir ces insectes autour de moi commence à m’irriter… Et sache que tu paieras tes paroles, Hael. Ah oui. Jeune femme brune aux yeux bleus. Ne me déçois pas. »

Le brun s’éloigna de l’autre vampire, prenant la direction de la porte du bar. Il avait choisi les femmes car celles-ci étaient des proies beaucoup plus faciles et il avait besoin de se défouler après ce qu’il venait de se passer. Il n’y avait rien de mieux que le sang pour le remettre de bonne humeur. Et après il s’occuperait du plus petit.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Mer 9 Oct - 2:04



Hael, avec sur les lèvres un sourire innocent d'un enfant, à qui on avait promis de lui offrir une glace en récompense après avoir surmonté la douloureuse épreuve d'un vaccin, sauta de son tabouret et suivit sans un mot son rival dehors. Il passa ses doigts fins sur la marque d'Erèbe avait faite sur son cou en le serrant. Il regrettait que celui n'était pas plus appuyé, mais il ne devait pas se laisser distraire par ses lubies les plus tordues. Il devait rester concentrer sur le défi que son acolyte venait de lui lancer. Il devait penser à ses futurs proies et a la chasse qui allait commencer, et non laisser son deuxième cerveau situer beaucoup plus bas que celui permettait de réfléchir. Depuis le temps qu'il se fréquentait, le brun connaissait très bien toute les petites manies du blond et savait très bien comment faire réagir ses hormones. Hael ne devait pas oublié que ce soir ils étaient en compétition et que les paroles lui faisant miroité une bonne correction pouvait très bien être un moyen pour son « ami » de le déstabiliser pour prendre l'avantage sur lui. S'il y avait bien une chose qu'il détestait, c'était bien perdre contre Erèbe. Il ne supportait pas que celui-ci puisse être supérieur à lui. Il n'acceptait de se faire dominer par le brun que lors de longues parties de débauche dont ils avaient le secret et qui n'avait lieu que très rarement. Trop rarement d'ailleurs au goût d'Hael. Passer du temps à chevaucher ou se faire chevaucher par son rival n'était vraiment que des moments de pur plaisir. Seul lui était capable de lui faire mal comme il aimait.

« Une brune aux yeux bleus? », dit-il pour lui même en réfléchissant à quel endroit il allait chasser ce soir pour trouver ce genre de gibier. Voyant son partenaire de jeu s'éloigner, il lança d'une voix forte et claire pour être sûr de se faire entendre :

« Oh oui~ mon cœur~. Fait moi payer mes paroles bien plus qu'il ne le faut, jusqu'à te supplier d'arrêter. Et n'en dit pas plus, tu vas finir par me faire bander~. C'est plutôt toi qui devrait faire en sorte de ne pas me décevoir. »

Puis, il s'éloigna à l'opposé d'Erèbe. En prenant la direction opposé, il était sur de ne pas être gêné par le vampire. Il n'aimait pas trop avoir un de ses congénères dans les pattes pendant qu'il chassait. En bon prédateur, il ne supportait pas quelqu'un empiéter sur son territoire. C'était un solitaire pour ce qui concernait sa nourriture.

Il flâna un peu dans les rues pour repérer une proie facile pour se mettre en jambe. Devait-il allait dans un bar pour draguer une jeune fille ? Généralement, avec un physique comme le sien, elles se collaient toute à lui. Il n'avait aucun mal a en attirer. Mais aller draguer comme ça, dans un bar était trop facile pour lui. Il avait envie de se lancer un petit défi à lui-même.

Finalement, au détour d'une rue, il croisa enfin une femme brune aux yeux bleus dans la trentaine. Une proie idéale. Il fit encore quelques pas dans la direction qu'il avait emprunté avant de faire volte-face et de se mettre à suivre la malheureuse dont l'espérance de vie venait considérablement de chuter depuis qu'elle avait croisé la route d'Hael. Sentant que quelqu'un la suivait, elle se crispa. Le vampire pouvait humer le délicat parfum de la peur qui se dégageait d'elle. Un vrai régale pour le nez.

« Excusez-moi mademoiselle, vous venez de perdre quelque chose~. »

«Ah... euh merci... », dit-il un peu plus rassurer car elle pensait vraiment avoir fait tomber quelque chose que le jeune homme, qu'elle avait prit pour un type louche qui allait la suivre, lui signalait gentiment la perte d'un objet. Cependant, elle se crispa de nouveau en découvrant le visage du blond, les pupilles dilatées par l'excitation et un sourire sadique aux lèvres.

« Je...hum...qu'est-ce que... j'ai perdu ? », ajouta-t-il, peu rassurée. Elle fit quelques pas en arrière pour s'éloigner un peu d'Hael. Discrètement, elle glissa une main dans son sac pour tenter de trouver sa bombe à poivre. Habituée a fréquenter des quartiers peu recommandable, elle avait appris a s'équiper pour se défendre.

« Votre vie~. », répondit le vampire sur le ton de la conversation.

Sans réfléchir, la brune sortit sa bombe a poivre et appuya pour libérer le gaze poivré. Malheureusement, le blond avait de bon réflexe et instinctivement après son poignet et le lui tordit fortement allant presque le brisé. La jeune femme ne resta pas en reste et avec son autre main vint griffer violemment Hael dans le cou et lui assomma un grand du de pied dans le ventre.

« Han~ c'est vraiment excellent. », dit-il en sentant la douleur parcourir tout son ventre avant de rire comme quelqu'un qui venait de perdre la raison. Le coup lui avait fait un peu perdre l'équilibre.

Sous le coup de la surprise, il la lâcha et elle s'enfuit aussi vite qu'elle le pu en criant à l'aide dans la rue déserte. Mais courir avec des talons hautes quand on était poursuivit par un vampire était un peu peine perdue. En quelques foulées, Hael parvint à la rattraper. Il empoigna ses cheveux et vint fracasser violemment contre un mur. Pendant que la jeune était sonné et gémissait au sol, le vampire sortit son téléphone portable dernier cri et alla dans le menu pour prendre une photo.

« Je t'aime bien toi, tu sais. C'est si rare de prendre d'aussi bon coup de genoux comme cela. De nos jours, les femmes devraient apprendre à se défendre. Cela serait tellement plus excitant de les voir se débattre désespérément comme toi, et a frapper de toute leur petite forte en espérant pouvoir sauver leur vie. »

Le blond se baissa et tira, par les cheveux, la tête de sa victime en arrière.

« Allez, dit « cheeeeeese~ ». », dit-il accroupit en souriant et regardant l’objectif à côté d'elle, en la tenant par les cheveux d'une main, et de l'autre son téléphone. Il ignorait complètement les gémissement de sa victime.

Du sang coulant de son cuir chevelu, elle écarquilla les yeux paniquée, quand elle reprit un peu ses esprits. Profitant de ce moment où on voyait parfaitement bien ses yeux, le vampire appuya pour prendre sa photo alors que sa proie commençait à se débattre.

« Mais arrête de bouger sinon la photo va être flou. », pesta-t-il en commençant à perdre patience. C'était la première photo de son tableau de chasse, il ne voulait pas que celle-ci soit flou.

« Et voilà... c'est flou... », constat-t-il en regardant le résultat. Tandis que la brune se débattait de toute ses fortes et griffait le bras qui la retenait prisonnière. Malheureusement pour elle, un vampire avait une forte surhumaine. Le souffle saccadé et en sanglot, elle ressemblait à un animal apeuré.

« On va en refaire une, ça va pas. Il va chipoter j'en suis sûr si on ne voit pas bien tes yeux. Allez, arrête de bouger et tout ira bien. »

« Vous... allez me... laissez partir... si vous prenez... votre photo... », hasarda-t-elle dans l'espoir de rester en vie. Ce n'était peut être pas un violeur ou un meurtrier mais peut-être juste un timbré qui aimait prendre en photo des femmes paniquée. Désespérée, elle essayé de ne pas céder complètement à la panique pour garder son esprit clair et tenter de trouver un solution pour sauver sa peau. Elle avait toujours su garder la tête froide même dans les situations les plus critiques, et cela lui avait permit de se sortir plus d'une fois d'une crise. Elle espérait que c'était qu'un mauvais moment a passer.

«Hum... », dit-il l'air penseur pendant qu'il prenait une nouvelle fois sa photo. En attendant une réponse, la brune avait arrêté de se tortiller dans tout les sens. « Bah voilà ! C'est parfait comme ça. », ajouta-t-il en regardant le résultat avant de ranger son téléphone.

« Je peux... partir … alors maintenant ? »

Hael éclata de rire. Il s'approcha un peu plus de son visage et vint lécher le sang qui s'écoulait de sa plaie.

« Et puis quoi encore. J'ai faim moi maintenant. »

Il ouvrit plus grand la bouche et la jeune femme découvrit avec effrois des crocs. Des larmes de désespoir perlèrent sur son visage et elle recommença a s'agiter dans tout les sens. Alors que le vampire s'apprêtait a lui planter ses canines dans sa jugulaire. Mais excédé par cela, il perdit patience et lui brisa la nuque. C'est ainsi que Maria Kent, 32 ans rendit son dernier souffle. Une fois le corps de la brune sans vie, il mordit sa gorge et aspira le liquide chaud qui circulaient dans ses veines. Mais il s'arrêta très vite.

« Pffff... c'est vraiment moins bon une fois mort. »

Le blond sortit une nouvelle fois son téléphone et prit une photo du cadavre. Puis, il envoya les deux photos à Erèbe avant de se remettre en chasse et sautillant et chantonnant dans la rue déserte. Il était de bonne humeur ce soir, et la nuit ne faisait que commencer.

« Au suivant maintenant~. »


avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Mer 9 Oct - 22:13

Une fois sorti du bar, Erèbe commenca à partir pour pouvoir trouver sa ou ses proies, si la nuit était bonne. Il se stoppa cependant en entendant lui parler. Grimacant légèrement au surnom, Hael ayant vraiment le don de lui en donner des stupides, il sourit ensuite. Lui faire payer ses aroles jusqu’à ce qu’il le supplie d’arrêter ? Faire souffrir était sa spécialité. D’autant plus qu’il connaissait tous les points faibles de celui-ci.

« Ai-je pour habitude de te decevoir ? répliqua-t-il, remontant encore une fois ses lunettes sur son nez. »

C’était mal le connaître. Quelque soit les promesses qu’il faisait, il tenait toujours celles-ci. Après tout, il n’était pas assez stupide pour donner sa parole sur des choses qu’il serait incapable de faire. Il lui avait promis de lui faire payer alors il allait le faire. Et puis celui-ci aimait tellement ça. D’ailleurs il se souvenait encore du moment où il avait découvert le coté masochiste de son camarade de jeu. Ce jour-là, celui-ci l’avait, une nouvelle fois, poussé à bout, ce qu’il était le seul à réussir à faire, soit dit en passant. Il avait fini par lui sauter dessus et alors qu’il le dominait, ses mains enserrant le cou, il l’avait entendu gémir et senti durcir. A la suite de cela, ils avaient couché ensemble, Erèbe profitant pleinement des tendances d’Hael.

Erèbe reprit finalement sa route, s’enfonçant dans les sombres ruelles. Il espérait se trouver une proie rapidement. Et il espérait aussi que ni loup-garou, ni chasseur et ni vampire ne lui barrerait la route. Celui qui se frottait à lui lors d’une chasse finissait inévitablement par mourir. Qu’importe qui il était. Mais si cela arrivait il perdrait un temps précieux pour son défi. Une fois engagé dans un combat, il se retrouvait incapable de retenir ses pulsions et il était incapable de tuer simplement son ennemi. Du sang… Il fallait que du sang coule. Beaucoup de sang.

Le vampire releva la tête qu’il avait légèrement baissée pendant sa reflexion. En effet, des rires résonnaient dans la ruelle et une odeur qu’il serait capable de reconnaître entre mille se propagea. Des humains. Des femmes plus particulièrement. Un dourire satisfait éclaira son visage. Avec un peu de chance, sa future proie se trouvait parmi elles. Un groupe de quatre filles qui ne devaient pas avoir plus de 20 ans étaient bras dessus, bras dessous, rigolant, les joues rougies sous l’effet de l’alcool. A croire que le dieu de la chance était avec lui, vu que deux étaient des jumelles. Des jumelles brunes aux yeux bleus. Proies trouvées, la chasse pouvait réellement commencer.

Il plaça un léger sourire sur ses lèvres, replaçant ses lunettes correctement. Une des filles, une blonde, finit par le remarquer et gloussa. Son charme faisait effet.


« - Hey, les filles, dit-elle entre deux gloussements. Regardez, un beau gosse !
- Dis, tu crois qu’il voudrait bien m’épouser ! s’exclama une autre, rousse. »

Erèbe se retint de lever les yeux au ciel. Les humains étaient vraiment pathétiques. Une des brunes se détacha du groupe et s’approcha de lui avant de s’incliner légèrement.

« - Veuillez excuser le comportement de mes camarades… Elles ont un peu trop bu… s’excusa-t-elle, gênée.
- Ce n’est pas grave, dit-il. Vous a-t-on déjà dit que vous aviez des yeux magnifiques, continua le brun, attrapant une des mains pour y déposer un baiser. »

Des yeux qui vont vous mener à votre perte, pensa-t-il avec un sourire sadique mental. Qu’est-ce qu’il n’était pas prêt à faire pour ne pas laisser Hael gagner leur défi. Celui-ci était peut-être le plus âgé des deux mais il ne lui laisserait jamais gagner une victoire. C’était une question d’honneur pour lui. Laisser un imbécile tel que le blond le dépasser... Impossible ! Il n’avait jamais accepté cette idée et ne l’accepterait jamais.

Des rougeurs étaient apparus sur les joues de sa proie alors qu’elle baissait le regard gêné. Si facile. Erèbe relâcha finalement la main et plongea ses yeux dans celui de l’autre brune qui le regardait méfiante. Il semblerait qu’il y en ai au moins qui avait un instinct de survie. Même si cela ne l’arrangeait pas vraiment. Quoique cela aurait été beaucoup trop simple.


« - On devrait y aller, les filles, dit la brune n°2, mal à l’aise.
- Ce que tu peut-être rabat-joie Hélèna, répliqua la rousse.
- Dites… ? C’est votre vrai couleur d’yeux ? demanda-t-elle, curieuse, en s’approchant de lui.
- A vrai dire, non, sourit-il. Ce sont des lentilles. Cela m’agaçait que l’on me dise que mes lunettes faisait trop sérieux. Les yeux rouges cela fait mauvais garçon
- Ca fait vampire, oui ! s’exclama la rousse. Vous voudriez bien me mordre le cou ? Plaisanta-t-elle, en battant des cils, dégageant son cou. »

Tu n’imagines pas à quel point tu as raison, misérable humaine. Ces yeux s’assombrirent légèrement alors que son regard se posait sur la jugulaire de la jeune fille. La dénommé Hélèna écarquilla légèrement les yeux en apercevant son regard et reculant légèrement.

« - Les… les filles… On doit vraiment partir… Maintenant !
- Allez pour un fois qu’on croise un beau garçon, ronronna la blonde en s’accrochant à son bras. C’est pas comme s’il allait nous dévorer. Ca se saurait si les vampires existaient pour de vrai. Dites, vous acceptez de faire une photo avec nous ? Comme ça on pourra la montrer à tout le monde en leur disant qu’Helena a cru que c’était un vampire, finit-elle en éclatant de rire.
- Bien évidemment, répondit-il. Vous pourriez en prendre une avec mon téléphone ? Cela est rare de croiser d’aussi charmantes jeunes filles…
- Avec plaisir !
»

Vraiment la chance lui souriait. Même pas besoin d’insister pour avoir une photo. Erèbe lui tendit son téléphone devant laquelle elle s’extasia, celui-ci était un portable dernier cri. La rousse en profita pour le tirer vers la brune qui sentait la peur à plein nez. Tes amis aurait t’écouter. Elles auront tout le loisir de regretter le fait de s’être moqué de toi lorsque vous serez toutes mortes. Alors qu’il se placait entre le rousse et les deux brunes, le vampire enleva ses lunettes, prétextant qu’on verrait mieux ses yeux ainsi. Il les rangea précieusement à l’intérieur de sa veste. La blonde prit enfin la photo et écarquilla légèrement les yeux à son tour. En effet, juste au moment où elle l’avait prise, Erèbe avait sortit ses crocs, son sourire cruel de retour. Il se déplaça à ses cotés pour récupérer son téléphone.

« - Merci pour la photo, dit le brun. Cela devrait lui suffire… Et… Vous auriez vraiment dû écouter votre amie. Désormais… Vous allez mourir ! »

Le vampire planta sa main dans le torse, transperçant le cœur. Il sentit le sang l’éclabousser, coulant le long de son bras, alors que sa victime crachait du sang et que ses yeux se voilaient. Erèbe enleva son bras, laissant la blonde s’écrouler au sol, son sang assombrissant le sol goudronné. Portant ses doigts à sa bouche, le vampire lécha lentement ses doigts maculés du liquide vermeil, gémissant légèrement de plaisir. Si bon… Rien ne valait le sang. Surtout du sang chaud à peine sorti du corps de son propriétaire. Continuant de passer sa langue sur sa main, il posa son regard sanguin sur les autres filles qui était figée par l’horreur de ce qu’elles venaient de voir.

Erèbe fit subir le même sort à la rousse, dont le corps rejoint celui de son amie au sol. La brune n°1 essaya de s’enfuir mais le vampire la rattrapa et la plaquant contre le mur, il lui arracha la gorge à coup de crocs, éclaboussant le mur derrière elle. Il s’approcha ensuite de Helèna qui sanglotait, les yeux écarquillés.


« - Pour… pourquoi ? Gémit-elle. Pourquoi… être aussi… cruel… »

Erèbe éclata d’un rire à moitié fou et posa à nouveau son regard sur la seule fille encore vivante.

« - Voyons c’est évident, ricana-t-il. Vous n’êtes que des insectes face à nous. Et les insectes méritent d’être écrasés. Et parce que je refuse de perdre face à lui. »

Arrivant aux cotés de la brune qui n’avait même pas cherché à s’enfuir, comprenant que c’était vain et qu’il l’aurait quand même, le brun attrapa ses cheveux d’une main ferme, tirant dessus pour dévoiler son cou, alors qu’elle gémissait de douleur. Léchant la peau, il planta enfin ses crocs dans la jugulaire, se régalant du sang de sa proie. Erèbe la vida lentement de ce liquide vital avant de la relâcher, la laissant s’écraser sur le goudron. Il observa le tableau que formaient les corps tout en s’essuyant la bouche, du revers de la main. Sortant une mouchoir de sa poche, il s’essuya légèrement les mains pour pouvoir saisir son téléphone et prendre une photo avant de l’envoyer à Hael. Il en profita pour regarder celles que lui avait envoyées le blond. Pas mal… Mais bien loin de son propre résultat.

Le vampire se décida ensuite à rentrer chez toi car il doutait que quelqu’un l’approche vu le taux d’hémoglobine qu’il avait sur le corps. Abandonnant les corps derrière lui, il prit la direction de la maison que son père lui avait offerte.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Jeu 10 Oct - 2:54

Toujours en chantonnant, Hael déambulait dans les rues. La nuit était encore plus d'être finit et il n'avait pas envie de rentrer maintenant. Il voulait encore se promener sous ce ciel étoilé. Le vampire sentit son portable vibrer. C'était certainement Erèbe qui lui envoyait un message. D'ailleurs en y réfléchissant bien cela ne pouvait être que lui, il avait peu de gens dans son répertoire et vu qu'ils s'étaient lancé un défi ce soir, il devait lui répondre. Il s'empressa de sortir son portable pour lire son message. Le brun devait certainement rager face au chef d’œuvre qu'il lui avait envoyer. Son sourire s'effaça immédiatement en voyant la photo s’afficher.

« Enfoiré ! », pesta-t-il en frappa violemment son poing contre le mur qui était à proximité de lui. Avec un tel carnage, Hael ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers. Hors de question de perdre face à ce petit merdeux. Toujours le poing contre le mur, il resta appuyé un instant. Il rangea son téléphone et se mordit le pouce pour ravaler sa colère. Il ne voulait pas perdre, oh que non ! D'ailleurs, il avait encore du temps avant le levé du jour. Il n'avait pas fixé de limite de temps, mais il savait très bien que la chasse prendrait fin aux premiers rayons du soleil.

« Excusez-moi, est-ce que vous allez bien ? », demanda une jeune femme brune un peu inquiète en découvrant le blond dans une telle position. En plus, elle avait vu son cou ensanglanté.

Le vampire releva les yeux vers son interlocutrice et vit une opportunité pour revenir dans la courses.

« Je... ne me sens pas très bien. Ma copine vient de me larguer à cause d'un autre mec. On s'est disputé...j'ai voulu la retenir, vous comprenez, je l'aime...mais elle m'a griffé et est parti en m'abandonnant... », répondit-il avec des larmes aux bords des yeux. Il savait jouer la comédie a la perfection. C'était un de ses petits plaisirs, de jouer avec ses victimes. Cette fois-ci, il décida de sortir son rôle du type désespéré qui vient de se faire jeter par sa petite-amie. Ce plan marcherait généralement bien avec les filles. C'était top pour approcher ses victimes s'en qu'elle ne se doute de rien. Elles étaient si naïve. Pauvres petites brebis innocentes.

« Oh mon Dieu ! Mais c'est horrible. Venez, appuyez-vous sur moi. Il ne faut pas rester là. Venez, je vous invite a prendre un café, cela vous fera du bien. », dit-elle en se penchant vers lui.

« Merci. Vous êtes adorable. »

Il sortit un de ses plus jolis sourire ce qui provoqua de légères rougeurs sur les joues de sa sauveuse.

« Tsss ! », lâcha-t-il en découvrant que celle-ci avait les yeux marrons. Il se redressa comme si n'était.

« Hein ? », rétorqua-t-elle surprise face au changement de comportement du jeune homme.

« Dégage salope. », dit-il en la poussant violemment et la fit tomber par terre.

« Mais... qu'avez-vous? »

Le jeune femme ne comprenait pas ce qui se passait et Hael pu sentir l'odeur de peur qui commençait à s'échapper d'elle. Il lui lança un regard méprisant et la toisa un instant. Dire qu'elle venait de lui faire prendre son temps qui était précieux. Il n'avait pas de temps a perdre s'il ne voulait pas perdre contre son partenaire de jeu.

«Je vais pas perdre mon temps avec une groniasse comme toi qui n'a pas les yeux bleus. Tu devrais plutôt t'estimer heureuse que je te laisse vivante. »

La brune se recroquevilla sur elle-même, complètement paniquait. Hael pesta encore et passa son chemin. Maintenant, il était de très mauvaise humeur. Il devait se remettre en chasse au plus vite. Cette fois-ci, il n'avait plus envie de jouer au chat et à la souris avec ses proies. Il voulait aller droit au but peut-être importe si cela signifier choisir la facilité. Mais trouver un brune aux yeux bleus à Tokyo n'était pas une mince affaire. Heureusement que la ville comptait quelques expatriés et de nombreux touristes, mais cela ne courait pas les rues. Sans hésitait, il décida de se rendre dans un des quartiers réputé touristique animé le soir. Avec les nombreuses boites de nuits qu'il y avait, il espérait bien trouver une femme répondant aux critères imposés par Erèbe.

Arrivé dans le quartier, il observa un peu les queues qui s’amassaient devant les établissements dédiés à la fête pour évaluer dans laquelle il aurait plus de chance pour arriver au plus vite à son but. Il en choisit une et entra sans difficulté en se glissant discrètement dans un groupe. Dans cette boite, il avait repéré un femme brune aux magnifiques yeux bleus. Il avait rarement vu une aussi belle couleur pour des yeux. Dommage, c'était du gâchis d'écourter sa vie, mais il n'avait pas le choix. La vie d'une humaine avait peu de valeur à ses yeux et ne faisait pas le poids face à l'humiliation que pourrait lui infligé Erèbe. Discrètement, il la suivit jusqu'à l'approcher. Il commença à la draguer et flurter avec en dansant avec elle sur la piste au milieu des autres. Ses amies la regardaient de loin en l'enviant de pouvoir se serrer et frotter son corps contre un homme aussi séduisant.

« Que dirais tu d'aller dans un endroit un peu plus intime~ ? », susurra-t-il au creux de son oreille. Il fallait exprès d'effleurer des parties de son corps pour l'exciter au maximum. Ainsi, elle ne pourrait pas refuser son invitation.

« Mais... je ne peux pas partir en laissant mes amies. », hésita la jeune fille qui était a deux de fondre complètement pour Hael.

« Qui t'as dit de partir d'ici. Il y a des endroits plus intime ici. Ce n'est peut être pas très romantique, mais ça peut rajouter un petit côté excitant. », souffla-t-il en la serrant plus contre lui.

« D'accord... », dit-il presque en gémissant. Le vampire était peut-être allé un peu fort pour la faire tomber dans ses filets, mais il ne voulait pas perdre de temps, alors il avait sortit le grand jeu.

Le blond entraîna doucement par la main. La jeune femme fit un signe à ses amies. Elle était comme une adolescente qui était excité parce que le garçon sur qui elle avait un béguin. Même si elle restait silencieuse, le blond savait très bien dans quel état elle était. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il était toujours satisfait de voir l'effet qu'il pouvait faire sur les autres.

Une fois arrivé dans les toilettes, il la plaqua dans la cabine du fond et ferma la porte derrière lui. Puis, sans plus attendre, il l'embrassa fougueusement et ne perdit pas une minute pour la déshabiller. La brune se laissa faire docilement. Bien qu'il était plutôt du genre a se faire dominer, de temps en temps il aimait varier les plaisirs et inverser les rôles. La jeune femme avec ses magnifiques yeux et le délicieux parfum qu'elle dégageait, l'avaient étrangement excité. Sans doute que le plaisir charnel était une manière de faire passer sa frustration. Et puis, il avait une petite idée de quelle genre de photo il allait pouvoir envoyer a son partenaire de jeu.

Cependant, la brune l'arrêta un instant.

« Est-ce que tu as de quoi te protéger ? », demanda-t-elle faiblement. Elle était à la fois gênée de poser une telle question, mais également impatiente pour la suite des évènements.

« Chu~uut. », dit-il en lui posant son index sur ses lèvres pulpeuse. «C'est inutile. Tu n'en a pas besoin. »

C'est sûr qu'utiliser un préservatif alors qu'on vivait ses derniers instants était vraiment inutile.

« Mais... », commença-t-elle. Hael ne la laissa pas aller plus loin. Il n'avait pas envie d'entendre ses arguments et qu'elle se défile si près du but.

« C'est inutile, j'ai dit. », insista-t-il en la regardant droit dans les yeux pour l'hypnotiser avec son regard si intense. Ne pouvant pas résister, elle acquiesça et ils reprirent ce qu'ils avaient commencé.

Vu l'état d'excitation de la brune, c'était inutile de perdre du temps avec les préliminaires pour la chauffer, elle était déjà tout a fait prête a l'accueillir. Sans s'attarder, il la pénétra et commencer à aller et venir provoquant l'extase chez sa partenaire. Pour lui, même si c'était agréable, ce rapport n'avait rien d'exceptionnel. Rien qui puisse lui faire perdre la raison et oublier son objectif premier. Il sortit son appareil photo et se prit en plusieurs fois pendant ses ébats afin d'en avoir une où on pourrait voir ses yeux. Puis, tout en continuant ses allés et venus, il planta ses dans sa jugulaire et commença a se délecter de son élixir de vie. Il se retira une fois après avoir jouit, mais ne s'arrêta de lui sucer le sang. Contrairement a tout à l'heure, Camilla James 25 ans perdit la vie en douceur et en ayant un orgasme.

Le vampire se rhabilla correctement et pris de nouveau une photo de sa proie, mais cette fois sans vie. Il vérifia tout ses clichés pour être sûr qu'on voyait bien ses yeux. Il y avait plusieurs photos où on voyait clairement le bleu de ses globes oculaires. Il envoya deux messages à Erèbe. Le premier, avec le cliché de lui en plein action avec la brun, les yeux grand ouverts, en train de jouir. Il marqua en commentaire qu'il avait prit son pied. Et le deuxième message, sans commentaire, était la photo du corps sans vie de la femme.

Il sortit aussi discrètement de la boite comme il était entré. Puis, il rentra chez Erèbe, fier de lui. Le soleil ne s'était pas encore levé. Il avait encore le temps pour chasser, mais il était un peu épuisé. Et puis, il lui tardait de taquiner le brun.

« Mon cœur~ je suis rentré ! », fanfaronna-t-il en pénétrant dans la demeure sans y avoir été invité. Il claqua la porte sans se soucier de savoir si son partenaire de jeu dormait ou non.




avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Jeu 10 Oct - 4:16

Erèbe franchit le porte de son chez lui et se dirigea directement vers la salle de bain. Ôtant ses vêtements imbibés par le sang, il alla se mettre ensuite dans la douche et alluma l’eau très chaude, la laissant couler sur son corps. Il attrapa ensuite le savon pour décoller le sang qui avait commencé à sécher sur sa peau. Tout en se lavant, il afficha un sourire satisfait. Il était impatient de voir la réaction du blond. Rien que d’imaginer son visage énervé de s’être fait dépassé, il se sentait la joie le parcourir. Puis dès que celui-ci reviendrait, il s’occuperait de lui comme il l’avait promis. Il l’aurait ainsi dominé à la fois dans la chasse et dans le lit. Ce serait décidemment une bonne nuit. Une très bonne nuit.

 Rien que d’imaginer ce qu’il allait pouvoir faire subir au blond, il sentait l’excitation l’envahir. Le brun se força alors à calmer ses pensées plus que perverses et se rinça avant de sortir de la douche. Ce n’était pas le moment d’être excité et d’avoir une érection.  Hael n’était pas là pour qu’il se soulage en le prenant violemment. Et il était hors de question qu’il se soulage seul. Donc il se força à reprendre son calme et se sécha avant de se rendre complètement nu en direction de sa chambre pour remettre des habits propres. Il se fichait du fait que si le blond arrivait maintenant, il le verrait nu. D’une il l’avait déjà vu ainsi et deux, cela lui ferait ça de moins a enlever pour pouvoir prendre son camarade de jeu.

Une fois propre et habillé, ses lunettes de nouveau sur le nez, le vampire alla se chercher du sang dans sa réserve pour s’en servir un verre avant d’aller s’installer dans un fauteuil, un livre à la main. C’était bien la seule chose pour laquelle les humains étaient utiles. L’existence des auteurs parmi eux et leurs immenses collections de livres. Non pas que les vampires n’écrivaient pas de livres mais ceux-ci étaient beaucoup moins nombreux. Vu son âge avancé, il avait eu le temps de faire le tour de ceux-ci. Alors il s’était rapporté sur ceux des êtres humains.

Alors qu’il lisait tranquillement, son téléphone sonna, indiquant l’arrivée d’un nouveau message. L’auteur de ce message était facile à deviner vu que seul Hael s’amusait à lui envoyer. Et puis son répertoire était loin d’être rempli. Au contraire, il était même pratiquement vide. Erèbe reposa son livre sur la table avant d’attraper son portable pour voir e que lui avait dit le blond. Ses yeux se plissèrent en voyant la première photo, un grondement sourd s’échappant de sa gorge. Comment osait-il… Cette fois il allait réellement le tuer. Ne prenant pas la peine de regarder la deuxième photo, il se leva d’un bond et sous l’effet de la rage, il envoya son téléphone valser, celui-ci allait s’exploser contre le mur. Heureusement qu’il n’avait pas son verre dans les mains à ce moment car celui-ci se serait brisé entre ses doigts et il aurait bon pour se changer à nouveau.

S’il avait découvert une chose au cours de toutes ses années passées auprès du blond, c’est qu’il était d’une possessivité extrême envers celui-ci. Il n’y avait que lui qui avait le droit de le faire souffrir ! Il n’y avait que lui qui avait le droit de le marquer. Et il n’y avait que lui qui avait le droit de coucher avec. Dès l’instant où Hael avait choisi de le suivre partout où il allait et où ils avaient couchés ensemble, le vampire était devenu sien. Il lui appartenait. Alors voir qu’il avait couché avec quelqu’un d’autre, en plus une fille humaine le rendait plus que fou de rage. Comment osait-il lui envoyer une photo de celle-ci où était gravé sur son visage le plaisir que lui donnait le blond tout en ajoutant qu’il avait pris son pied.

Le brun commença a tourner en rond, grondant alors qu’on pouvait clairement voir ses crocs sortit. Inspirant profondément, il essaya de se calmer tout en s’asseyant à nouveau sur son fauteuil. Il resta parfaitement immobile, sa rage ne faisant pas semblant de disparaître. Mais entendre le blond rentrer tout joyeux, en claquant la porte de SA maison fut la goutte qui fit déborder le vase. Erèbe se releva et se rendit aux cotés du blond, attrapant le col de celui-ci pour le plaquer contre le mur. Sa deuxième main monta sur le cou pour l’enserrer. Il serait tellement simple de briser celui-ci. Mais il en était parfaitement incapable. Non seulement il était en colère contre Hael pour le coup qu’il venait de lui faire mais il était surtout en colère contre lui-même ; du fait qu’il était incapable de retenir ses émotions dès qu’il s’agissait du blond. Resserrant ses doigts, il planta ses yeux rouges sombres dans les yeux bleus, tout en grondant.


" - Tu es à moi... "
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Jeu 10 Oct - 17:55

Pénétrant dans le vaste hall de la demeure, Hael s'étira et bailla bruyamment. Faisant comme chez lui, même s'il n'avait pas été invité, il jeta négligemment sa veste sur la rembarre de l'escalier. Peut importe ce que son partenaire de jeu pensait, pour le blond ici était un peu chez lui. Il pourrait le mettre à la porte après qu'il est fait intrusion, qu'il reviendrait encore et encore jusqu'à ce que le brun se lasse de perdre son temps à le virer.

Alors qu'il s'apprêtait à poser son pied sur la première marche, Erèbe il tombe dessus telle une furie. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, il se retrouva violemment plaqué contre le mur. Un large sourire s'étira sur ses lèvres en sentant une main se serrer contre son cou. Tout ceci était très plaisant, ce qui l'était plus c'était de voir la réaction du brun furibond. Hael aimait par-dessus tout voir cette expression sur son visage. Un réel bonheur. C'était quand il était dans cet état qu'il le trouvait plus séduisant. Et ce regard ! A vous faire hurler de peur. Un frisson de plaisir parcouru sa colonne vertébrale.

« Oh~ quel accueil chaleur. Comme c'est mignon~ je t'ai si manqué que ça mon ange. », dit-il en souriant de plus belle, sans faire le moindre mouvement. Il aimait le provoquer, et il n'allait certainement pas s'arrêter parce que ce-dernier était hors de lui. Bien au contraire. Plus il le voyait énervé, plus il avait envie de le titiller pour le pousser encore plus loin. Il savait très bien qu'il allait passer ses nerfs sur lui, et c'est ce qu'il attendait après tout.

« Je suis à toi ? C'est la meilleure ça~. Je n'ai pas le souvenir d'avoir ton nom inscrit quelque part sur moi. Je suis encore mon propre propriétaire. Oh~ mais à moins que tu me fais une déclaration. Je suis touché mon trésor. », dit-il en venant caressant doucement la joue du brun, un sourire moqueur au visage. Puis, d'un geste brusque, il repoussa la main d'Erèbe de son cou.

« Tes mots me vont droit au coeur~. Mais je suis fatigué. Ma dernière victime ma tellement épuisé~. Je vais aller faire une petite sieste. », ajouta-t-il en le toisant.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Jeu 10 Oct - 19:33

Plus Erèbe voyait le sourire d’Hael, plus il sentait sa colère enfler, n’ayant qu’une envie, retirer ce sourire stupide de ces lèvres. Il le savait pourtant que le blond le faisait exprès. Celui-ci savait très bien qu’il finirait par exploser et qu’il s’en prendrait à lui physiquement. Mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Parfois le fait que l’autre vampire aime autant la douleur était particulièrement agaçant. Essayer de le faire souffrir revenait au contraire à lui faire plaisir. Alors quoiqu’il fasse, Hael revenait toujours et le faisait même sortir de ses gonds délibérément. S’il voulait le punir, il aurait plutôt fallu refuser de lui faire mal, mais celui revenait pour le brun à s’ôter son propre plaisir. Et puis il ne pouvait pas consciemment laisser passer ça.

Le brun se figea légèrement à l’entente des phrases prononcées par son camarade. S’il lui avait manqué ? Bien au contraire, il aurait préféré que celui-ci ne mettes jamais un pied chez lui. Hael faisait naître en lui des émotions contraires. Si son père le voyait aujourd’hui aucun ne doute qu’il aurait une correction mémorable pour perdre ainsi le contrôle de lui-même. Son père l’avait élevé strictement et lui avait appris à ne jamais montré ses émotions en dehors, bien évidemment, de ces chasses.

Une déclaration ? Rien que d’imaginer le fait de faire une déclaration au blond lui donner la nausée. Il n’était pas un de ses vampires croyant en l’amour et qui donnerait tout pour leur moitié. Et puis… lui ? Amoureux de Hael ? C’était une grosse blague. Cela lui donnait envie de ricaner. Il n’aimait que lui. La seule raison pour laquelle il avait déclaré que Hael était à lui était que si ce dernier s’en allait, il n’aurait plus personne à faire souffrir. Il pensait uniquement à son propre plaisir.

Erèbe ne réagit pas lorsque l’autre vampire lui caressa la joue. La dernière personne qui lui avait fait ça était sa mère lorsqu’il était encore un très jeune vampire. Et c’était il y a très longtemps. Son quotidien était fait de sang et de souffrance (pour les autres). Il n’était plus vraiment habitué à la douceur. Non pas que ça lui manquait. Il laissa également Hael retirer sa main de son cou, ayant desserré légèrement ses doigts.

Le vampire plissa les yeux en voyant l’autre le toiser. Cela non plus, il ne l’acceptait pas. Le blond était peut-être plus vieux mais il ne le laisserait jamais le prendre de haut. De plus, ces paroles avaient complètement ravivé sa colère. Oh non, il ne le laisserait pas partir. Il ne le laisserait pas l’abandonner en plan comme ça. Il allait faire en sorte que Hael n’ai plus jamais l’idée d’aller voir ailleurs. Il allait lui montrer qu’il était le seul à pouvoir lui faire correctement plaisir. Il considérait ça comme un défi de la part du blond et il allait se faire un plaisir de le relever pour ne pas perdre la face.

Sautant à nouveau sur le blond, le brun le fit tomber au sol, se plaçant sur son corps et attrapant ses poignets.


« - Je vais te donner une bonne raison d’être épuisé. Tu n’iras plus jamais voir ailleurs, je peux te l’assurer. »
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Ven 11 Oct - 1:06

Alors qu'Hael avait repoussé son « agresseur » qu'il avait parfaitement provoqué, il commença à se diriger vers les escaliers dans l'idée d'aller s'allonger un peu. Même s'il n'était pas chez lui, il squattait un des chambres de la demeure. Celle-ci était tellement grande qu'elle comportait plusieurs chambres. Il était difficile de se sentir à l'étroit dans ce vaste espace même avec des domestiques. Le blond aurait pu rentrer chez lui ce soir, enfin c'est plus proche du matin que du soir, mais il aimait particulièrement le moelleux du lit de la chambre qu'il avait l'habitude d'utiliser. Et puis, il voulait aussi fanfaronner devant son rival.Même s'ils avaient finit en match nul, il voulait voir sa déception de ne pas avoir gagné, alors que pendant l'espace d'un instant il avait été en tête. Et vu l'état dans lequel il l'avait mis, il avait bien fait de venir.

Il n'eut pas le temps d'aller plus loin que le brun l'attaqua une nouvelle fois. Cette fois-ci son assaut était plus violente, et lui laissa pas le temps de réagir. Le blond se retrouva par-terre. Il sentit un vive douleur quand son dos percuta le carrelage froid. Les traits de son visage se crispèrent pendant quelques secondes, puis se détendirent et un sourire se dessina de nouveau sur son visage. Erèbe sur lui, lui maintenant les poignets, le blond ne pouvait guère bouger. Cependant, il n'était pas encore en reste et ne comptait pas rester les bras croisés.

« Je te trouve bien présomptueux. », cracha-t-il avant de rire a gorge déployée. Sans crier gare, il donna un violent coup de tête, puis un deuxième quelques secondes après à celui qui le dominé. Il réussit, grâce à cela, a se dégager une de ses mains. Avec celle-ci, il donna sans plus attendre un coup de poing dans les côtes pour déstabiliser encore un peu plus son adversaire. Profitant de la confusion que cela avait dû provoquer chez Erèbe, il changea les positions en plaquant de brun sur le dos. Il maintint fermement ses bras le long de son corps, pour limiter ses mouvements. Puis, il approcha ses lèvres de son oreille droit pour lui murmurer quelque chose.

« Tu connais mon endurance~. Penses-tu vraiment être capable de venir à bout de mes forces ? Je pense que tu t'épuiseras bien avant. Remarque, peut-être que ce soir peut-être y arriveras-tu, vu que je me suis déjà dépensé en prenant du bon temps avec cette femme. Ah~ elle avait une peau d'une douceur extraordinaire. Et cette odeur. Un régal. Rien quand y pensant, j'en ai des frissons~. », ajouta-t-il avant de planter ses crocs la chair entre son cou et son épaule.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Ven 11 Oct - 1:56

Suite aux coups qu’il reçut, Erèbe se senti légèrement étourdi et cligna des yeux, essayant de reprendre ses esprits. Hael n’y avait pas été de main morte. Venant d’un humain, cela l’aurait juste fait rire mais le blond était un vampire comme lui. Alors oui, ca faisait mal. Heureusement il avait appris à supporter la douleur. Mais le temps qu’il se remette des coups qu’il avait reçu, ce qui n’avait pris que quelques secondes, son camarade avait pu prendre le dessus sur lui, l’immobilisant. Retroussant sa lèvre supérieure, le brun montra les crocs, le vampire gronda férocement. Il était hors de question que l’autre le domine cette nuit. Il lui arrivait de le laisser faire mais aujourd’hui, il était bien trop en colère pour se laisser prendre. Et cela reviendrait à perdre ce défi pour lui. Le blond avait déjà réussi a le rattraper pour celui des meurtres alors il ne le laissera pas gagner celui-là.

Oh oui, il connaissait l’endurance de son partenaire sexuel. Après tout les rares fois où ils s’étaient amusés ensemble au lit, cela avait duré à chaque fois très longtemps. Mais qu’importe, il ne lâchera pas le morceau tant que l’autre ne se serait pas écroulé d’épuisement. Qu’importe qu’il s’écroule juste après lui. Il était tellement contre le fait de perdre qu’il serait prêt à continuer même lorsque son corps aura atteint sa limite. C’était bien mal le connaître de croire qu’il ne tiendrait pas.

Erèbe serra les dents en entendant Hael parler de l’humaine avec qui il avait couché plus tôt. Il ferma à moitié les yeux, se mordant la lèvre à sang en sentant les crocs dans sa peau. Même s’il n’éteignait pas le niveau de masochisme d’Hael, les coups de son père pour l’endurcir, la guerre qu’il avait vécue et les coups qu’il se prenait parfois lui avait appris à tolérer la douleur et même à l’apprécier légèrement. Mais contrairement au blond, il préférait largement faire souffrir que souffrir. C’était pour cela qu’il se retrouvait généralement au dessus de l’autre vampire mais que celui-ci arrivait parfois à échanger les places.

Le brun se débattit pour dégager ses bras et il parvint enfin après quelques minutes. Attrapant les mèches blondes, il tira dessus pour qu’Hael lâche son cou et il glissa une de ses jambes entre son corps et celui du blond pour l’envoyer plus loin. Se redressant, il posa une main sur la blessure que lui avait faite l’autre vampire et de laquelle coulait son propre sang. Il sauta à nouveau sur le blond mais ne fit pas la même erreur que plus tôt, le plaquant cette fois sur le ventre, attrapant de nouveau ses poignets et plantant ses crocs dans la nuque. Il se colla au corps, l’écrasant de tout son poids. Relâchant finalement les poignets, Erèbe releva le haut d’Hael pour passer ses mains sur la peau, recourbant ses doigts pour la griffer et y laisser de longues marques. Il avait envie folle de lui faire mal et de la marquer comme sien.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Ven 11 Oct - 2:50

Hael se délectait du sang d'Erèbe. Les occasions était très rare où il pouvait y goûter. C'était certainement son met préféré. Dommage qu'il ne pouvait pas en avoir quand il voulait, le brun ne se laissait pas vraiment sucer le sang, car c'était comme une sucrerie qu'on mangerait sans faim à s'en rendre malade. Même s'il avait déjà l'estomac bien remplit, il aspirait goulûment ce nectar qui parcourait les veines du vampire. Un vrai délice ! Malheureusement pour lui, ce moment de bonheur ne fut que de courte durée. Il avait baissé sa garde pendant qu'il profitait d'avoir le crocs plantés dans la chaire d'Erèbe. Grave erreur de sa part. C'était même une erreur de débutant. Il s'était laissé emporté par l'excitation. Son cuire chevelu l'élança violemment quand le brun tira sa tête en arrière pour le faire lâcher prise, puis, sans pouvoir réagir il se retrouva projeter en arrière et son dos lui fit mal un nouvelle fois en touchant le sol. Alors qu'il commençait à se redresser sur ses coudes, le brun lui sauta dessus sans plus attendre. Et cette fois, c'est son abdomen qui le fit souffrir. Demain, il allait pourvoir s'amuser a compter les bleus qui marqueront son corps. Il pourrait même se faire plaisir en appuyant dessus pour se faire mal tout seul. Un de ses petits plaisirs solitaire.

« Ah... t'es lourd ! Tu n'aurais pas grossit ces-derniers temps ? Tu devrais surveiller ta ligne et faire un peu plus exercice, sinon tu vas m'étouffer. », dit-il en ricanant. Plus il souffrait et plus il sentait l’excitation monter en lui. Il voulait que le brun lui fasse encore plus mal, c'est pour cela qu'il ne perdait pas sa verbe pendant ces moments là. Il voulait le provoquer encore plus pour obtenir ce qu'il voulait. Il espérait que le sport dont, selon lui le brun avait besoin, il le fasse avec lui.

«Haaan... », lâcha-t-il de plaisir en sentant les ongles du vampire écorcher la peau de son dos. « Oh oui~ plus fort ! Encore ! », jubila-t-il.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Sam 12 Oct - 19:36

Erèbe relâcha la nuque, ricanant à son tour. Lui parler de son poids ne lui ferait rien. Prendre du poids ne lui faisait ni chaud ni froid. De toute façon, il doutait en avoir réellement pris. Pour lui c’était juste Hael qui cherchait à l’énerver. Et puis, ca devrait lui faire plaisir au blond. Il aimait la douleur alors il devait aimer se faire écraser par le corps du brun.

En entendant l’autre vampire, il sentit un grand sourire apparaître sur ses lèvres. Le mi-japonais continua ses marques jusqu’en bas du dos, appuyant même un peu plus ses doigts sur la peau. Enlevant ses mains de la peau, le vampire entreprit de déchirer minutieusement la chemise de son partenaire, toujours le sourire aux lèvres. Il n’avait pas envie de se prendre la tête à le déshabiller correctement et puis, celui-ci avait fini par ramené des affaires ici vu qu’il y passait énormément de temps.

Le dos complètement mis à nu, Erèbe avait une parfaite vue sur les marques d’ongles qu’il avait laissé. Dommage qu’il n’ait pas un coté et du sel sous la main. Il serait amusé à tracer son nom sur la peau et la recouvrir de sel pour bien faire souffrir le blond. Malheureusement, il n’en avait pas et devrait donc se contenter de ce qu’il avait. Le plus grand entreprit donc de parcourir la peau de ses crocs mordant violemment chaque parcelle qui passait sous ceux-ci. Une fois cela fait, il se redressa en se léchant les lèvres. Il n’y avait pas à dire, l’autre avait vraiment un bon sang.

Erèbe attrapa les bras de son partenaire sexuelle et les replia dans le dos de celui-ci, les maintenant fortement pour être sûr que le blond n’arrive pas à se défaire de sa poigne. Il attrapa ensuite ce qui devait être, à la base, les manches de la chemise et attacha les avant-bras de sa victime avec, s’assurant de serrer fortement les nœuds. Et voilà…

Le vampire entreprit ensuite d’enlever lui aussi son haut. Il ôta lentement sa cravate, parce que même s’il était chez lui, il se devait d’être impeccable et donc il en avait remis une en sortant de sa douche, puis il défit tout aussi lentement sa chemise. Cela devait frustrer Hael que les choses n’aille pas plus vite mais il fallait le punir un peu.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Sam 12 Oct - 22:27

Hael lâcha quelques soupire de désir en sentant les ongles écorcher un peu plus sa peau. Son partenaire n'y aller pas de main morte, comme à son habitude, et il aimait ça. D'ailleurs, il se rendit compte que cela faisait qu'ils n'avaient pas eu petite séance quand celle-ci car son corps réagit au quart de tour, comme s'il avait été en manque. Le sang venait déjà gonfler son pénis pour le durcir. Cependant, un bruit le contraria. Il tiqua et pesta en entendant le bruit de sa chemise se déchirer. Heureusement qu'il avait eu la présence d'esprit d'enlever sa veste, parce que sinon celle-ci aurait certainement subit le sort et cela l'aurait vraiment énervé. Il ne se souciait pas vraiment de ses vêtements, hormis ses préférés.

« Eh ! J'y tenais à cette chemise. Prend soin des fringues ! C'est pas toi qui les paye. Tu m'en dois une maintenant ! », râla-t-il. Il se fichait éperdument de comment le brun pouvait traiter son corps, bien au contraire, plus il le maltraité il jouissait, mais pour ce qui était de ses vêtements fétiches, c'était autre chose. Il ne laisserait pas passer cet affront à sa chemise. Mais il verrait cela plus tard, pour l'instant il préférait se concentrer et vivre pleinement du moment. Il pardonna cependant un peu Erèbe pour redonner une nouvelle vie à sa chemise en l'attachant. Il aimait particulièrement se faire attacher. Et lui c'était dans une position inconfortable et serré, et plus il aimait ça.

« Haaan~ », lâcha-t-il en sentant le tissus brûler ses poignets quand il vampire serra aussi fort qu'il pouvait. Un frisson de plaisir le fit se cambrer. Les choses sérieux sérieuse aller pouvoir commencer et le blond attendait cela avec impatience. Malheureusement les choses n'arrivaient pas aussi vite qu'il aurait aimé. Agacé pour voir ce que faisait le brun, il se tortilla sous lui pour le voir.

« Putain, tu fous quoi là ? Tu te touches où quoi ? Tu te sens pas à la hauteur de pouvoir me faire jouir en me prenant, c'est ça ? Je ferais mieux de me prendre tout seul au main si je veux pouvoir avoir un orgasme ! », pesta-t-il devant la lenteur qu'avait Erèbe de se déshabiller. De plus, de le voir prendre soin de ses affaires alors qu'il avait déchiré les siennes l'agaça encore plus. Sa respiration, sous le coup de l'excitation, était de plus en plus saccadée.

« Je suis sûr qu'en me frottant sur le sol j'arriverais mieux me satisfaire que toi ne le fera! »
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Sam 12 Oct - 23:03

Son sourire s’agrandit encore plus, lorsqu’Hael commença à se plaindre de sa lenteur. Il le savait que celui-ci n’aimerait pas. Mais cela ne l’empêcha pas de continuer à prendre son temps, prenant le soin de replier correctement ses habits pour les poser à coté d’eux. Cela devait encore plus énerver le blond. Parfois, la logique d’Hael lui échappait. Cela ne le dérangeait pas comme le maltraite, qu’on le blesse mais dès qu’on touchait à un de ses fringues préférés, c’était la mort. Vraiment incompréhensible.

Une fois torse nu, il se pencha pour aller murmurer à l’oreille de l’autre vampire.


« - Cela va être dur de te prendre en main, vu que tu es attaché, souffla-t-il. Peut-être que je devrai faire ça… Aller plus loin et te regarder tenter vainement de te soulager en te tortillant comme un vers sur le sol. Tout cela serait extrêmement jouissif. Je suis sûr que rien qu’avec ce que je t’ai fait, tu es déjà dur. Serait-ce moi qui t’ai manqué finalement ? »

Erèbe resta pendant plusieurs secondes sans rien dire, comme s’il réfléchissait sérieusement à cette possibilité. Une idée lui traversa l’esprit et il éclata de rire. Hael aller payer. Il allait le frustrer. Il bougea légèrement sur le corps attrapant un autre morceau de tissu pour attacher ses chevilles ensemble.

« - Bonne chance pour te soulager, Ha~el… »

Il lui avait attaché les chevilles pour être sûr que cela soit beaucoup plus compliqué pour l’autre vampire de se déplacer.Erèbe se releva, toujours le même sourire aux lèvres, et prit la direction de la cuisine. Bien sûr, il comptait revenir s’occuper du blond après avoir récupérer ce qu’il souhaitait mais le blond n’était pas censé le savoir. Quoiqu’il pouvait réellement le laisser… Mais Hael serait insupportable s’il le faisait. Peut-être qu’il comprendrait finalement qu’il ne fallait pas trop le chercher. Idée à creuser. Il avait tout le chemin aller-retour jusqu’à la cuisine pour y réfléchir.

Un domestique qui passait à ce moment dans le hall aperçut le blond à moitié dénudé, attaché et se demanda pendant quelques secondes s’il devait l’aider. Il chassa finalement cette idée stupide de sa tête. S’il se retrouvait comme ça, c’était surment parce que son maître l’avait décidé. Il ne fallait surtout pas contrarier le maître. Il passa donc pas loin du vampire pour se rendre à l’étage.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Dim 13 Oct - 1:58

Impatient, Hael lança un regard noir à Erèbe, comme si cela pouvait faire accélérer les choses. Pourtant, depuis le temps, il aurait du savoir qu'il y avait des choses a éviter s'il voulait obtenir ce qu'il désirait. Mais généralement, des ces moments où son cerveau laissé le relais à son appareil génital pour commander, il oubliait un petit détail pourtant important. Le brun appartenait à la pire espèce de sadique et non à ceux que obéissent docilement aux ordres et provocations d'un masochiste tel que lui. Il devait mesurer bien souvent ses paroles pour ne pas trop énerver le vampire et que ce petit jeu se retourne contre lui. Et aujourd'hui, il s'était peu trop laissé déborder par ses hormones.

Le blond retint son souffle en entendant son camarade de jeu proférer ses menaces. Dans un premier temps, il eut peur que ses propos soit vrais et que ses provocations aient un peu trop bien marché. Puis, en le sentant encore contre lui, il se rassura en se disant qu'il le faisait marcher. Vu comment il s'était énervé, lui aussi devait avoir envie de se défouler. Il avait perdu son sang-froid quelques minutes plus tôt, il ne pouvait pas avoir les idées aussi claires et que son côté sadique contrôle la situation. Non, cela devait être son sexe qui lui commandait quoi faire. Il espérait ne pas se tromper, parce que oui, comme l'avait deviné Erèbe, il était déjà bien dur au point que ça deviendrait rapidement insupportable si rien n'était fait pour le délivrer de cela.

Cependant, il sentant le brun lui lier les chevilles, il commençait a douter de plus en plus de ses intentions. Il ne comptait pas quand même mettre ses menaces a exécution ! Hael ne lui pardonnerait pas comme ça et ne laisserait pas passer les choses.

« Non attend, tu déconnes là ? », cracha-t-il en le voyant s'éloigner. « Eh ! Je te parles ptit merdeux! », hurla-t-il sans obtenir de réponse. Il attendit encore quelques secondes avant de réaliser pleinement dans quelle situation il se trouvait et de laisser éclater sa colère.

« Espèce d'enfoiré ! Tu comptes réellement me laisser en plan après m'avoir chauffé. », vociféra-t-il en gigotant dans tout les sens avec autant de grâce qu'un asticot.

« Tu sais bien que tôt ou tard, j'arriverais à me défaire de ces liens. J'espère que tu te prépares à morfler. Je te conseille d'aller te cacher. Parce que dès que je suis libre et te trouve, je vais te la mettre bien profond. Tellement profondément que tu chialeras pour me supplier d'aller. Je vais te montrer qui est le maître ici ! », continua-t-il d'hurler dans le vent. Heureusement pour le domestique qu'il n'avait pas remarquait sa présence parce que sinon le pauvre aurait lui aussi servit de défouloir au vampire furibond.

Hael gigotait dans tout les sens comme un damné et tirait de toute ses forces sur le tissu. Erèbe avait peut-être sous-estimait la force du blond. Celui n'en avait pas l'air, mais le sang qui coulait dans ses veines venait dans clan barbare dont le nom suffisait à faire trembler le plus courageux des hommes rien qu'en prononçant le nom. Et puis, il n'avait pas peur de la douleur, bien au contraire.

« Aaaaaaaaah ! Espèce de connard ! », continua-t-il. Son cri était un mélange de douleur et de plaisir. Il maltraité tellement ses poignets que ces-derniers saignaient. Le frottement du tissu contre sa peau le brûlait et s'enfonçait dans sa chair. Et cette sensation était un pur bonheur pour le blond. A tel point, qu'il n'avait pas besoin de sa main pour se soulager.

«Haa....aaa...aaan... », son souffle devenait saccadé et roque sous le plaisir. Il sentait que ses liens n'allaient pas tarder a se rompre, tout comme il se sentait atteindre le point de non retour. Puis, il poussa un gémissement de plaisir plus fort et plus long que les précédents quand il vint enfin et il parvient aussi a se défaire de ce qui fut jadis une de ses chemises préférée. Il se débarrassa de ce qui entravait ses chevilles et s'agenouilla sur le carrelage, reprenant son souffle. Le sang ruisselait le long de ses poignets. Il était si furieux il ressemblait à une bête sauvage blessé prête à sauter sur tout ce qui bougeait. Il se remettait de ses émotions avant de se lancer en chasse contre Erèbe pour lui faire payer de l'avoir abandonné ainsi.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Dim 13 Oct - 2:53

Erèbe rigola en entendant Hael l’insulter alors qu’il s’éloignait. Cela faisait du bien de voir que les rôles étaient inversés. On ne s’en prenait pas Erèbe Ketsueki sans en subir les conséquences. L’art d’être sadique se transmettait de père en fils. Bien que son père ne l’était que dans le combat. Lui avait ajouté le sadisme à sa vie sexuelle. Il n’était réellement satisfait que lorsque son partenaire souffrait. Pour ça qu’il aimait tellement jouer avec Hael. Heureusement il avait un petit frère marié et avec un gosse. Cela lui épargnait le fait de devoir en faire un pour transmettre le nom des Ketsueki. Il aimait trop la vie qu’il menait pour s’embarrasser d’un gosse. Son père l’avait bien compris. Donc il était parfaitement libre de faire ce qu’il voulait.

Remontant ses lunettes, le brun surpris les paroles du blond. Merci l’ouïe surdéveloppée des vampires. Oui, il savait qu’Hael finirait par se libérer s’il le laissait. Mais il ne comptait pas partir suffisamment longtemps pour le blond y arrive. Il frissonna légèrement à la promesse du vampire. Et même lui n’aurait su dire si ce n’était pas un frisson de plaisir. Peut-être qu’il était un peu plus masochiste qu’il ne l’imaginait si c’était le cas.

Erèbe arriva finalement dans la cuisine et un de ses domestiques se précipita sur lui pour savoir ce qu’il souhaitait.


« - Du sel, ordonna-t-il. Et un couteau bien tranchant. Sans dent. »

Le domestique cligna légèrement les yeux en entendant la requête de son maître puis haussa les épaules en allant chercher ce que le brun lui avait demandé. Depuis le temps qu’il travaillait à son service, il devrait être habitué aux lubies étranges de son maître. Il rapporta donc à Erèbe le couteau et le sel.

« - Cela vous satisfait-il ?
- Ce sera parfait.
»

Le vampire attrapa ce que lui tendait son domestique et ressortit de la cuisine pour reprendre la direction du hall. Ses sourcils se froncèrent en entendant le gémissement du blond. Il aperçut finalement le vampire détaché et jura. Il ne pensait pas qu’il se libererait aussi vite. Il avait merdé. Surtout vu l’aura de rage qui se dégageait de l’autre vampire. Ses yeux se posèrent sur le sang coulait sur le sol. Ses pupilles d’écarquillèrent légèrement à la vue du liquide carmin et il inspira profondément pour inspirer l’odeur de celui-ci.

Reprenant finalement ses esprits, il fourra le sel dans sa poche et prit une position d’attaque. Il allait avoir un blond fou furieux sur lui et il ne comptait pas perdre face à lui qu’importe les origines de celui-ci. Il ne ferait pas déshonneur au dragon qu’il portait sur son dos, symbole de son héritage. Il empoigna le couteau correctement. HAel ne gagnerait pas.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Dim 13 Oct - 22:43

Hael resta quelques secondes dans cette position a essayer de reprendre son souffle. Il voyait bien trop en rouge pour remarquer tout de suite la présence d'Erèbe. Mais finalement, il redressa la tête et regarda dans sa direction. On aurait bien quelqu'un qui venait de basculait dans la folie. Le blond était plutôt calme d'ordinaire, mais il pouvait se montrer très violent et dément dans certains cas. Et il lui fallait souvent peu pour provoquer cela. Généralement, c'était quand on le contrarié. C'était vraiment un vrai gamin capricieux qui faisait une crise quand il n'obtenait pas ce qu'il voulait. Seulement, à la place d'hurler et de se rouler par-terre comme faisait les enfants pourris-gâtés habituels, lui laissait éclater sa violence et sa démence. Fallait mieux être préparé a cela et savoir le maîtriser. Le brun l'avait très rarement vu comme cela. Cela devait certainement sur les doigts d'une seule main. Généralement, c'était un comportement qu'il réservait à sa famille. Dans un sens, le voir comme ça était un signe qu'on était proche de lui et qu'on faisait parti d'un cercle très restreint. Mais ce n'était peut-être pas un cadeau pour Erèbe d'être considéré comme un proche et d'avoir le « privilège » de voir ce spectacle. Hael faisait parfois des crises dont on ne comprenait pas toujours l'origine et qui était bien souvent disproportionné à la cause qui avait déclenchée ça.

« Oh~ mais qui voilà~. Ne serait-ce pas notre petit impuissant qui est tellement incapable de me faire jouir me laisse faire seul. Tu vois, sans les mains j'y suis parvenu. », dit-il avant de rire comme un damné.

Avec une main, il agrippa la chemise du brun qui traînée par terre, puis, péniblement il se releva sur ses deux jambes. L'épuisement de s'être démené comme un fou pour se défaire de ses liens et la rage qui l'animée le faisait chanceler comme un fou qui aurait perdu la raison.

« Mais par ta faute, je me suis salie, mo-n co-eur. », dit-il sur un ton sarcastique et en insistant sur le petit surnom qui n'allait pas vraiment au vampire. Tout en regardant le brun comme s'il allait le dévorer, il se lécha le sang qui coulait le poignet de la main qui ne tenait pas la chemise.

« Mais heureusement que j'ai un chiffon pour m'essuyer. », ajouta-t-il, un sourire au coin des lèvres. A ses mots, il déboucla sa ceinture et dégrafa son pantalon. Il passa la chemise noir dans ses sous-vêtements pour aller se la frotter contre lui et essuyer le liquide séminal, histoire de bien souillait le vêtement. Du sang était venu tâché également le haut d'Erèbe. Une fois après être satisfait de son geste, il jeta devant lui le tissu froissé et s'essuya les pieds dessus.

« Oh~ mais tu t'es armé. Mes menaces t'ont fait peur et tu as cru bon de prendre un couteau pour protéger tes jolies petites fesses ? Mais c'est i-nu—ti-le~. Je compte bien faire de ton cul mien. »

Hael, après avoir fait craqué les os de son coup, commença a s'avancer lentement vers sa nouvelle proie, avant de s'élancer vers lui brusquement. Le prenant de court, il élança son poing dans le ventre du brun de toute ses forces et le plaqua par-terre. A califourchon sur lui, il maintient fermement, de par-et-d'autre de son corps, les bras d'Erèbe.

« Haaan~. Quelle vue plaisante. », dit-il en toisant celui qu'il dominait. « Je vais te faire voir on donne du plaisir à quelqu'un puisse que tu semble ne pas savoir t'y prendre. », ajouta-t-il avec un sourire carnassier avant de commencer à se frotter contre l'entrejambe de son partenaire de jeu pour le chauffer un peu.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Jeu 17 Oct - 19:45

Toute personne normalement constituée et saine d’esprit se serait enfui en courant fasse au blond. Surtout vu l’état dans lequel il était. Mais Erèbe était loin d’être une personne de cette catégorie. Il était un prédateur et c’était les autres qui tremblaient face à lui. La peur était un sentiment qu’il ne connaissait. Le plaisir, la joie, la colère, la rage, oui… Mais il n’avait jamais ressenti la peur. Ou cela faisait tellement longtemps qu’il ne se rappelait plus de ce sentiment. La seule personne qu’il ait jamais craint été son père. Plus jeune, il n’avait pas compris. Mais il savait désormais que c’était pour l’endurcir. Qu’il avait cela pour son bien. Et il le remerciait pour ça. Mais il ne laisserait personne d’autre avoir une telle emprise sur lui.

Ses yeux couleur sang suivaient les moindres mouvements de l’autre vampire. Il ignora le commentaire sur son impuissance, sachant très bien qu’il était loin de l’être mais grimaça mentalement. Oui, il ne s’était pas attendu à ce qu’il réussisse aussi vite. Mais il savait qu’il y arriverait. Après il suffisait qu’il se fasse mal pour se faire plaisir. Vu comment il avait serré ses poignets ensemble, il était certain que le fait de se débattre le ferait souffrir. Et ça lui avait suffit.

Le brun plissa les yeux, fronçant les sourcils, lorsqu’il vit Hael agripper sa chemise noire. Qu’avait-il en tête ? En tout cas, il était bon pour la mettre à laver, le sang coulant des poignets l’ayant tâché. Plissant le nez au surnom, ses yeux se fixèrent sur la langue et il se dit qu’il aimerait bien lui aussi lécher ce sang qui sentait tellement bon. Sans vraiment sans rendre compte, il fit un pas vers le blond avant de se reprendre. Il ne laisserait pas son addiction au sang gouverner son corps.

Erèbe haussa un de ses fins sourcils à la phrase suivante. Un chiffon ? Non… Il n’oserait pas… Il semblait que si en le voyant passer SA chemise sous son bas pour s’essuyer. Il inspira profondément pour ne pas laisser sa colère prendre le dessus. Comment osait-il… Elle était bonne à jeter. Il était hors de question qu’il la réutilise alors que le blond l’avait utilisé pour ça. Il allait payer. Au moins lui lorsqu’il avait déchiré la chemise du blond c’était pour l’utiliser pour satisfaire le masochiste de celui-ci.

Il ricana ensuite. Le blond pensait vraiment qu’il avait pris ce couteau pour se protéger ? Comme ci il était efficace face à un vampire comme Hael. Il arriverait bien mieux à se protéger avec son corps et ses dents qu’avec ça. Mais son partenaire sexuel ne pouvait pas savoir que c’était pour ça et ce qu’il avait dans la poche qu’il l’avait laissé momentanément en plan. Par contre, il pouvait toujours rêver le fait d’avoir son derrière aujourd’hui. Le seul qui aurait le cul de quelqu’un aujourd’hui, c’était lui.

Apercevant le blond s’approcher de lui, le brun le toisa du regard mais ne réussit pas à réagir assez vite pour l’éviter. LA rage augmentait vraiment les capacités d’Hael. Il se plia légèrement en deux au coup, un léger gémissement lui échappant. C’est qu’il avait frappé fort ce crétin. Erèbe se débattit, essayant de dégager ses bras, grondant férocement. Malheureusement le blond le tenait un peu trop solidement pour le moment.

Se mordant la lèvre, il retint un gémissement de sortir de sa bouche lorsque le blond se frotta à lui. Il n’allait pas lui faire ce plaisir. Arrêtant de se débattre, il laissa croire au plus petit qu’il avait gagné. Mais il avait un avantage. C’était que contrairement à Hael, il était en pleine forme, ne s’étant fatigué pour ses proies. Alors que le blond avait surement du se battre avec la première vu le regard effrayé de celle-ci lors de la photo et il avait également fait mumuse avec la seconde. Donc lorsque la rage qui donnait ses forces à Hel diminuerait, il pourrait reprendre le dessus. Et il allait le faire souffrir et lui montrer qu’il était le seul à pouvoir le satisfaire correctement.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hael Nyx

Message par Azili le Ven 18 Oct - 3:08

Hael sourit de plus belle en voyant sa victime se mordre la lèvre pour essayer de se contenir. Voir qu'il ne laissait pas indifférent le brun était très plaisant. Cela l'était peut-être même plus que de le voir s'énerver quand il le taquiner un peu trop. Autant il aimait qu'on le domine et le fasse souffrir, quand on l'avait mérité bien sûr, autant il aimait réduire les gens dépendants de lui et les dominer au point de leur faire mal. Le blond était un vrai paradoxe, et ces côtés tordus ressortaient encore plus avec Erèbe. Ce dernier devait être le seul a voir ses deux côtés pendant une partie de jambes en l'air. Encore un privilège qu'Hael lui accordait. Et, dans toute relation normal, cela était un gage d'affection et le partenaire était ravi d'être le seul a connaître cela. Seulement, leur relation était loin d'être normal et le blond ne savait pas exprimer son affection autre que par la dépendance et la douleur, enfin si tant est qu'il puisse montrer et ressentir de l'affection.

« Non~ inutile de résister. », dit-il en se collant encore un peu plus contre le brun, sans arrêter ses coups de reins pour le mettre en aussi bonne condition que lui.

« Voila un bon garçon qui a compris où était sa place ce soir~. », ajouta-t-il satisfait de voir son partenaire capituler et renoncer à se débattre. Mais c'était limite frustrant qu'il ne cherche pas à se libérer de son emprise avec plus acharnement.

Il vint mordre la lèvre d'Erèbe à sa place, la faisant saigner. Il alterna entre lécher et sucer cette dernière pour ne pas perdre une goutte de sang qui s'écoulait de la morsure. Il frissonnait a chaque gorgée de cet élixir. Mais les quelques gouttes de ce breuvage n'étaient pas assez pour étancher sa soif. Alors, avec plus de férocité, il se mit a enfoncer à peu partout ses crocs dans la chair du brun qui était nu. Ses morsures n'épargnèrent aucun endroit, et surtout pas les zones les plus sensibles au plaisir et à la douleur. Les pauvres tétons de son partenaire de jeu eurent le droit à un traitement de faveur de la part des canines acérées du masochiste devenu sadique le temps d'un soir. Hael prenait un malin plaisir à les maltraiter. Plus il prenait plaisir en se délectant du sang du vampire et plus il enfonçait inconsciemment ses ongles dans les bras de sa victime.

Quand il commença a se lasser de marquer le corps d'Erèbe avec ses dents, il décida de passer aux choses sérieuse. Et puis, il commençait a être vraiment excitait et n'avait d'une envie : jouir dans le brun pour lui montrer qui était le maître ce soir et le punir de ne pas être aller jusqu'au bout tout à l'heure.

« Ton aîné va te donner une petite leçon~. »

Sans plus attendre, il positionna les deux bras du brun au dessus de sa tête et rassembla ses deux poignets pour pouvoir continuer à le maintenir avec une seule main. Avec son autre main, qu'il venait de se libérer, il retira la ceinture de sa proie et s'en servit pour lui lier serment les poignets.

« Si tu veux attacher efficacement quelqu'un, fais-le avec autre chose qu'une simple chemise qui peut se déchirer. », souffla-t-il au creux de son oreille.

Même s'il l'avait bien attaché, il restait prudent. C'était Erèbe après tout. Il s'appuya de tout son poids pour éviter que celui-ci ne bouge trop et descendit une de ses mains pour finir déboutonner le pantalon. Au passage, il glissa sa main à l'intérieur des sous-vêtements pour venir caresser le sexe de sa victime, déjà en érection.

« Déjà au garde à vous, mon ange~. Ça me fait plaisir. Quel gentil garçon~. », dit-il en griffant cette partie si sensible. « Il est grand temps de passer aux choses sérieuses. »

Sans ménagement, si retourna brusquement le vampire en le plaquant violemment sur le sol avec toute la férocité dont il pouvait faire preuve. Toujours en le maintenant, il lui retira le reste de ses affaires pour lui faire revêtir, selon lui, sa plus belle tenue. La nudité était ce qui lui allait le mieux. Il se releva en plaquant brutalement son pied sur son dos, afin qu'il en bouge pas et ne cherche pas a s'échapper pendant qu'il défaisait son propre pantalon. Il laissa tomber ses affaires sur ses chevilles et contempla un instant le tatouage dans le dos d'Erèbe. Il aimait regarder ce dragon. Il était vraiment d'une toute beauté. Et il le trouvait en plus magnifique avec son pied qui l'écrasait, en signe de sa dominance.

Puis, après être satisfait de vue, il se débarrassa entièrement de ses affaires et passa aux choses sérieuse. Sans aucune préparation ni hésitation il l'attrapa par les hanches et il pénétra d'un coup le brun.

« Ha~n qu'est-ce que c'est bon d'être à l'intérieur de toi mon lapin~. Si chaud et étroit, j'en jouirais presque tellement c'est bon. Mais cela serait dommage que ça se termine si vite, n'est-ce pas Trésor. », souffla-t-il à l'oreille après l'avoir vivement tiré par les cheveux pour redresser son buste.

Il savoura quelques instants ce moment qu'il avait presque oublié tant la dernière fois, qu'il lui avait été permis de faire cela, datait. Puis, sans ménagement et violemment, il entrepris des mouvements de va et vient, cherchant à aller toujours plus profondément à chacun de ses coups de reins. A chaque mouvements, sa respiration se saccadait sous l'effet du plaisir. Il se laissait enivrer par le plaisir et sans aucune honte et gêne il ne retenait ses gémissements, laissant ainsi son partenaire encore sa voix exprimant le plaisir qu'il avait a être à l'intérieur de son corps et a le mal mené avec chaque coup de reins. Bien qu'il laissait le plaisir l'envahir, il se retenait cependant pour ne pas venir trop vide. Il savait se contrôler pour faire durer les choses le plus longtemps possible. Toutefois, il se moquait éperdument de savoir si son partenaire avait déjà jouit ou non. Il continuait aussi longtemps qu'il en avait décidé. Il s'amusait même à masturber Erèbe afin qu'il vienne plusieurs plus d'une fois.

Finalement, au bout d'un moment, qui avait peut-être duré des heures, il éjacula à l'intérieur de son partenaire. A bout de souffle et tout respirant, il se laissa tomber sur le corps du brun, restant encore un peu dans lui, le temps de reprendre ses esprits.

« Tu vois mon ange~ c'est comme ça qu'on donne du plaisir à quelqu'un. Tu as intérêt a retenir la leçon. », souffla-t-il en reprenant un peu son souffle.

Puis, il se releva enfin et ramassa ses affaires. Sentant la fatigue venir, il décida qu'il était tant pour lui d'aller rejoindre Morphée.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Erèbe Ketsueki

Message par Kaminari le Ven 18 Oct - 21:20

Erèbe gronda à nouveau en l’entendant dire qu’il était un bon garçon. Hael avait juste de la chance d’être pour le moment plus fort que lui. Sinon, c’est lui qui serait à sa place. Il bougea légèrement son bassin, se mordant à nouveau la lèvre, le goût du sang envahissant sa bouche. Quitte à laisser le blond faire pour le moment autant en profiter pour y prendre du plaisir un minimum. Ce n’était pas la première fois que l’autre vampire prenait le dessus sur lui lors de leur ébat, même si ces fois restaient extrêmement rares. Autant le laisser croire qu’il l’aura, la chute n’en sera que plus douloureuse lorsqu’il reprendra le contrôle. Car aujourd’hui la dernière chose qu’il voulait était de se faire prendre. Ils avaient déjà fait un match nul alors il devait au moins gagner cette manche.

Le brun dut relâcher sa lèvre lorsque le blond la prit entre ses dents et il gémit légèrement de frustration de ne plus avoir accès au liquide rouge qui parcourait son corps. Encore, s’il pouvait boire celui du blond… Mais ce n’était pas le cas. Il le sentait couler le long de ses bras que le blond maintenait fermement et son odeur emplissait son nez mais il ne pouvait pas y toucher. Du sang, il voulait du sang. Le sentir sur sa langue, couler le long de sa gorge… Fermant les yeux, il s’imprégna complètement de cette si merveilleuse odeur, tremblant légèrement d’impatience en s’imaginant planter de nouveau ses crocs dans la peau de son partenaire.

Alors qu’il avait pu se retenir jusque là, Erèbe laissa échapper un léger gémissement lorsque le blond le mordit. Ce n’était pas juste… C’était lui qui devrait être à sa place. Cela lui servirait de leçon. Il s’assurerait de bien mieux attaché Hael avant de le laisser pour aller chercher de quoi jouer. Il avait oublié que le blond pouvait se montrer extrêmement sadique avec lui quand il le souhaitait. Il avait oublié ce que ça faisait d’échanger les places. Rouvrant ses yeux, il gémit un peu plus fort, cambrant légèrement son corps,  lorsque le blond planta ses canines au niveau de ses tétons, les ongles s’enfonçant dans es bras.

Cela faisait tellement si longtemps qu’il n’avait pas couché avec quelqu’un… Le faire avec un humain n’était vraiment pas intéressant pour lui. Contrairement au blond, il ne pouvait pas prendre du plaisir en prenant un de ces insectes. Il ne pouvait y avoir que du plaisir que lorsque la douleur était présente. En général, c’était ses proies qui souffraient. Mais Hael avait réussi à obtenir le droit de le dominer. C’est d’ailleurs grâce à lui qu’il avait appris à apprécier la douleur dans les rapports sexuels. Et seulement dans ces moments. En même temps le blond n’était pas vraiment quelqu’un de délicat surtout quand il se décidait à dominer. Le blond était le seul qu’il autoriserait à lui faire du mal. C’était un privilégie qu’il lui avait accordé et celui-ci savait en profiter. Mais cela faisait tellement de temps qu’il n’avait pas eu de séance ensemble qu’il était déjà tendu et qu’il commençait à oublier sa colère au profit de son plaisir.

Le vampire reprit cependant ses esprits en sentant l’autre vampire bouger ses bras. Il recommença à se débattre légèrement pour essayer de les libérer alors qu’ils n’étaient maintenu que d’une main mais malheureusement, les forces d’Hael étaient définitivement bien de retour, le sang de barbare de celui-ci se faisant ressentir et le brun se retrouvait complètement impuissant. Il ne put que se laisser attacher, gémissant à nouveau en sentant le cuir s’enfoncer dans sa peau, martyrisant ses poignets.


« - Crois-moi… Je ne ferais… pas deux fois… cette erreur, souffla-t-il, gémissant à moitié. »

Cherchant à se défaire de ses liens, le seul résultat fut de s’entailler la peau profondément, sentant son sang chaud s’écouler. Il jeta un regard noir à son bourreau, regard dont l’effet était brisé par le gémissement sortant de sa gorge alors que le blond empoignait son sexe. Serrant les dents, il ferma les yeux en sentant les ongles sur cette partie de son corps. Il n’était pas masochiste à ce point… Même s’il avait appris à apprécier la douleur, il n’en était pas au point de Hael, à se faire jouir en se déchiquetant les poignets. Et son sexe était vraiment trop sensible pour y apprécier la douleur.

Erèbe soupira légèrement alors que la main s’enleva de ce qui faisait de lui un homme et sentit son souffle se bloquer alors qu’il se retrouvait le visage écraser sur le sol. Un grondement sourd lui échappa alors qu’il sentait le pied sur son dos, écrasant son tatouage, héritage de sa famille. Le dragon oriental était symbole d’immortalité, de la persévérance ainsi que la force et la suprématie. Cela représentait parfaitement bien sa famille. Et le rouge était pour son nom… Ketsueki… « Sang » dans sa langue natale. Il l’avait choisi car les vampires de leur famille étaient des addicts à ce liquide et il devait soit excité à la vue du sang soit il devenait complètement fou furieux en voulant toujours plus.

Erèbe grogna un peu plus en se disant que si son père le voyait en ce moment complètement à la merci du blond, celui-ci piétinant le symbole de leur famille, il était un vampire mort pour avoir osé déshonorer sa famille ainsi. Et Hael également pour avoir osé ainsi lui marcher dessus.

En sentant les mains se poser ensuite sur ses hanches, il serra les poings, plantant ses ongles dans sa paume et se mordit violemment la lèvre pour ne pas laisser un gémissement de douleur et de plaisir lui échapper. Il ne laisserait pas entendre Hael qu’il l’avait touché. Heureusement ce n’était pas sa première fois avec lui et il avait pris l’habitude de se faire prendre sans préparation. Le brun gronda cependant lorsque sa tête fut tirée en arrière et qu’il se plaça sur les coudes pour se maintenir correctement.

Après quelques va et vient en lui de son partenaire où le plaisir et la douleur se mélangeait, le blond n’y allant vraiment pas de main morte, Erèbe commença lui aussi à bouger son bassin pour accompagner les mouvements, ne retenant même plus ses gémissements. Pour le moment, il avait envoyé valser tous ses principes, profitant simplement de ce corps qui malmenait le sien, ce sexe en lui. Le bruit des corps qui claquaient l’un contre l’autre, l’odeur du sang et du sexe mélangé, cette main sur son pénis. Cela ne faisait que l’exciter encore plus. A un tel point qu’il jouit deux fois avant de sentir son partenaire éjaculer en lui.

Tout son corps tremblant, ses bras le lâchèrent lorsqu’Hael s’écroula sur lui et il essaya de reprendre son souffle et de sortir de la brume dans laquelle l’avait mis le plaisir qui l’avait envahi. Un gémissement lui échappa alors que le blond se retirait de lui et il reprit peu à peu ses esprits. A fur et à mesure, sa colère revint alors qu’il se fouettait mentalement d’avoir agi comme une chienne en chaleur. Hael l’avait battu. Il devait recoller son orgueil blessé. Et quelle meilleure solution que de prendre l’autre vampire comme cible. Tirant sur ses poignets et s’aidant de ses crocs, Erèbe finit par réussir à se libérer de sa ceinture. Il se redressa, montrant les crocs lâchant un grondement profond en voyant le blond commencer à partir. Se baissant, il récupéra ce qu’il avait dans la poche de son pantalon.


« - Tu t’en vas déjà ? grogna-t-il, avant de lui sauter dessus, faisant tomber celui-ci sur le ventre. Malheureusement pour toi, ce n’est pas encore fini. Vois-tu, je suis encore exciter moi, finit-il, un sourire de fou furieux sur le visage. »

Pour prouver ces dires, il se frotta contre son partenaire de jeu, attrapant ses bras pour les tordre dans le dos de celui-ci. Les maintenant d’une main,  il prit la salière entre ses dents pour pouvoir en verser dans sa main libre. Relâchant ensuite la salière, il étala le sel sur les blessures des poignets.

« - A la base, c’était pour cela que je t’avais laissé. Pour pouvoir aller chercher de quoi m’amuser. Tu m’as peut-être eu mais il serait dommage de ne pas l’utiliser, tu ne pense pas~ »

Reprenant à nouveau les poignets d’une main, les serrant fortement au niveau des plaies, il maintient le plus vieux contre le sol, relevant seulement ses hanches. Posant une main sur celles-ci, il enfonça son sexe à l’intérieur du blond, un sourire sadique aux lèvres. Contrairement à son camarade, il ne cherchait pas à prendre son temps. Il voulait juste se venger et ne pas laisser le plaisir de gagner ce défi au blond. Le brun commença à se mouvoir, cherchant à lui faire le plus mal possible et agrippa ses cheveux pour qu’il se redresse, ne lâchant pas les bras avant de planter violemment ses crocs dans le creux entre son épaule et son cou, aspirant avec plaisir le liquide vital qui courrait dans les veines du vampire. La main qui lui avait servi à ramener le vampire contre lui partit sur le sexe pour l’enserrer. Après plusieurs minutes, le brun éjacula dans le corps chaud de son partenaire sexuel et il se retira immédiatement laissant du sang couler le long de son menton et il relâcha Hael, le laissant s’écrouler au sol. Il se releva lentement grimaçant, son corps tremblant. Il n’avait malheureusement pas l’endurance et l’expérience du plus vieux.

« - On ne s’en prend pas à moi sans en subir les conséquences… Tu devrais le savoir. »

Erèbe se dirigea vers l’escalier pour pouvoir aller prendre une douche, se fichant d’abandonner Hael nu dans le Hall.
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 347
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [La Maladie de MInuit] [MA] Bloodshed

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum