Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[La trahison des exclus] [MA] Vas-y, grogne, tu riras moins bientôt ~ [ABANDONNÉ]

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres enchantés :: La trahison des exclus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Ven 18 Oct - 20:37
Vas-y, grogne, tu riras moins bientôt ~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Genre : Surnaturel, Violence, Amour(?)
Pairing : Ryan va se faire un plaisir de dominer ce petit ange ~
Rating : MA (parce que ça risque de pas être très soft tout ça!)
Disclamer : L'univers et les personnages appartiennent aux deux auteurs de ce rp, alors attention à ceux qui oseraient piquer nos idées ~ (Ryan sera ravi de venir vous dresser un peu sinon ♥)

Notes :
- Kaminari fait Gabriel Uriel (le petit ange que Ryan va se faire un plaisir de souiller ~)
- Lily-Rose fait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Ven 18 Oct - 22:09
Gabriel grogna tout en sortant du manoir qui lui servait de maison. Vraiment, il adorait ses mères… C’est elles qui l’avait mis au monde après tout et qui l’avaient élevé avec tout l’amour qu’elles possédaient et il pouvait assurer qu’il était vraiment grand… Mais il n’était plus un petit garçon qu’il fallait chouchouter. Les deux femmes vampires le couvaient trop et il avait l’impression d’étouffer. Surtout que cela s’était empiré depuis quelques années. Un soupir lui échappant le jeune vampire continua sa route en direction de la fête qu’il savait être prévu et à laquelle il avait été gentiment invité. Cela serait toujours mieux que de subir ses mères qui viraient paranoïaques. Il n’était pas si fragile…

Le vampire aux cheveux blancs se présenta à l’entrée et entra après quelques secondes. Se faufilant entre les différents vampires, il observa ce qu’il se passait de ses yeux couleur sang. Une soirée « jeune » vampire. Une soirée où tout était permis. Où des verres de sang circulaient entre ceux d’alcool. Ce n’était pas la première fois que Gabriel participait à ce genre de soirée. Il avait l’habitude de fuir son chez lui pour vagabonder un peu partout. Son regard se posa sur deux vampires dans un coin de la salle qui été en train de tout faire sauf bavarder. Il leva les yeux au ciel avant de continuer son avancée dans la grande salle de réception, attrapant un verre rempli de vodka pour le siroter tranquillement.

« - Tiens, mais regardez qui voilà ! S’exclama un des vampires. C’est Angel qui vient pointer ses ailes par ici. Tes mamans t’ont finalement relâché ? En même temps, il ne faudrait pas qu’on souille leur petit ange chéri. »

Les vampires autour de celui qui venait de parler explosèrent de rire. Gabriel dût user de toutes ses forces pour les ignorer  et continua son chemin. Malheureusement pour lui, il semblait que le « chef » ne semblait pas apprécier son indifférence. Il empoigna son bras, le serrant fortement entre ses doigts et le fit se tourner vers lui. Gabriel se retint de gémir et jeta un regard noir au vampire roux.

« - On ne dit pas bonjours à des amis, petit ange ? Tes mères sont trop occupées à vérifier que tu ne t’es pas fait bobo pour t’apprendre la politesse, Angel ?
« - Serait-ce de la jalousie ? répliqua-t-il, en souriant moqueur. Après tout contrairement à toi, je ne me fais pas taper à chaque fois que je vais un pas de travers. Ton dos s’est remis de la correction que t’as administrée ton père devant tout le monde ? »

Une lueur de rage passa dans le regard du roux et il s’apprêta à lui mettre son poing dans la figure. Mais il se fit arrêter par un de ses camarades qui lui dit qu’il valait mieux éviter ça ici.

« - On se retrouvera Angel. Et tes mères seront même plu capable de te reconnaître quand j’en aurais fini avec toi…
- J’ai un prénom, c’est Gabriel, donc allez tous vous faire foutre, gronda-t-il alors qu’il entendait les autres faire des répliques à propos de son prénom et nom de famille. »

Se dégageant violemment de la poigne de l’autre vampire, il s’éloigna du groupe qui rigolait de plus belle au vue de sa réaction. Ses mères auraient dû se retenir le jour où elles avaient décidé de le nommer Gabriel. Parce qu’entre ça et Uriel, il se récoltait les surnoms et les blagues les plus pourries. Désormais de mauvaise humeur, le vampire décida de rentrer chez lui. Il n’aurait jamais dû sortir et rester plutôt s’amuser avec Shiro, son chat. Trop en colère, il ne regardait pas où il allait et il finit par rentrer dans quelqu’un et il lui gronda dessus, ne prenant même pas la peine de s’excuser.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Ven 18 Oct - 22:38
Sa sœur avait longuement râlait de le voir l’abandonner alors qu’elle devait rester seule au manoir en compagnie de Malvina, la louve qui était la domestique attitrée de la jeune fille. Mais Ryan ne pouvait pas louper cette fête. C’était l’une des plus prisées de l’année par les jeunes vampires et s’il la loupait, il perdrait des occasions en or de trouver de nouvelles personnes à embêter. Il s’était lassé de ses précédentes victimes et comptait bien en trouver d’autres ce soir.

S’habillant enfin de manière convenable et non seulement vêtu à moitié comme il le faisait souvent quand personne ne menaçait de passer au manoir ou qu’il n’avait pas à sortir de la journée. Dans ces cas-là, sa sœur faisait souvent pareil, revêtant une des chemises de leurs pères comme seul vêtement. Le jeune homme avait tendance à s’habiller un peu plus, même si cela n’avait rien d’élégant et que lorsque les parents les voyaient faire, ils râlaient et déploraient leur manque de classe. Mais à quoi bon se faire beau à toute heure de la journée si c’était pour séduire des murs et des portes ?

En arrivant à la soirée, il eut droit à un accueil des plus chaleureux de plusieurs personnes. Etant une personne influente, les gens le poursuivaient même s’ils connaissaient son côté le plus tordu. Et il était aussi très fort pour donner du plaisir à ses partenaires, même s’il avait tendance à franchir certaines limites qui en avaient choquées plus d’un, ils finissaient toujours par en redemander au vampire qui trouvait ça fort déplaisant. Son côté sadique aimait les gens qui lui résistaient. Ceux qui lui cédaient tout n’était pas drôle mais très utile pour s’occuper quand aucune autre personne ne faisait l’affaire.

- Y en a qui cherchent à se faire virer de la soirée !
- Ils ne savent pas s’y prendre c’est tout.


Ryan savait ce dont il parlait. Il se savait très doué pour torturer les gens et les malmener sans s’attirer d’ennuis. C’était aussi grâce à cela qu’il était encore invité aux fêtes. Et puis le nom qu’il portait, Tanguy, l’aidait à se faire inviter de nouveau. Une fête sans les noms les plus prestigieux d’Osiris-Apis n’était pas une fête digne de ce nom. Il n’était bien sûr pas le seul jeune vampire issu d’une grande famille, mais sa présence restait fortement recommandée.

Lorsqu’il se sentit bousculer il en fit tomber son verre. Ce dernier explosa en mille morceau, répandant son contenu carmin sur le sol. Le regard rivé sur le liquide qui s’oxydait lentement pour prendre une couleur plus terne et moins appétissante, il écouta vaguement le jeune homme lui grogner dessus. Son air neutre, du à la surprise de la situation, disparut soudainement pour laisser place à un sourire en coin alors qu’il se tournait brusquement vers son « agresseur » et l’attrapait au niveau du cou, le soulevant légèrement.

- Un chien ça ferme sa gueule quand il fait une connerie et demande pardon ou repart la queue entre les jambes. Donc arrêtes de grogner.

Ce n’était pas surprenant de la part du vampire de réagir aussi vivement. Il ne laissait rien passer et la douceur ne faisait pas partie de son vocabulaire, excepté avec sa sœur. C’était la seule personne qu’il traitait comme une princesse. Souvent son obsession pour la protection de sa sœur faisait poser beaucoup de questions à ses camarades, mais personne n’était vraiment au courant de toute l’histoire. Certains devinaient vaguement, d’autres se taisaient, ne voulant pas raviver des souvenirs douloureux et les derniers ignoraient tout, le prenant simplement pour un tordu, ce qui n’était pas loin d’être le cas d’un certain côté.

Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Ven 18 Oct - 23:13
Alors qu’il s’apprêtait à continuer sa route, Gabriel vit le vampire dans lequel il était rentré se retourner et il sentit des doigts entourer sa gorge. Un frisson le parcourra alors qu’il sentit ceux-ci se resserrer, ne pouvant s’empêcher de lâcher un gémissement étranglé lorsqu’il se sentit soulever. Quelque part c’était vexant pout lui. Okay, il n’était pas très grand ni très costaud mais que l’autre vampire le soulève d’une main… Apparemment il n’était pas rentré dans le bon vampire… Lorsque le verre s’était brisé sur le sol, enfin, il supposait que c’était un verre, un silence s’était fait autour d’eux.

Le vampire aux cheveux blancs releva finalement les yeux pour les planter dans ceux de l’autre vampire. Ses sourcils se froncèrent légèrement alors qu’il détaillait. Cette tête lui disait quelque chose. Il avait déjà du le rencontrer quelque part. Ou alors, il était connu. Mais a vrai dire, il s’en fichait comme de son premier caleçon. Il préférait les boxers de toute façon.

« - Un chien ? Où… ça ? dit-il difficilement à cause de la main qui enserrait sa gorge. Et je grogne… si je veux… Toi aussi… tu veux me faire chier… c’est ça… A croire… que je tombe… que sur des chieurs… ce soir… »

Des murmures retentirent autour d’eux, les gens semblant choqué de ce qu’il venait dire. Quoi alors ? Il n’avait pas le droit d’être de mauvaise humeur ! Il n’allait certainement se laisser marcher sur le pied par un autre vampire. Qu’importe qui ne fasse pas le poids face à l’autre. Ses oreilles captèrent quelque chose et il fixa à nouveau le brun dans les yeux. Alors c’était lui, le fameux Ryan Tanguy. Un fou furieux sadique à ce qu’il paraissait. Il avait encore moins envie de s’écraser. Ce genre de gars se croyait tout permis parce que les gens s’écrasaient devant eux par peur. Gabriel n’avait pas peur de la douleur. Alors cet aristocrate ne l’effrayait pas le moins du monde.

« - Finalement, je n’aurais même pas à m’occuper de toi, Angel~, déclara le roux, qui s’était rapproché. »

Et voilà chieur numéro 1. A croire qu’il les attirait.

« - Toi… ta geule… Connard… »

Le plus petit vampire avait de plus en plus de mal à parler de part le manque d’air. Mais loin de paniquer, il sentait des frissons parcourir sa colonne vertébrale. Lançant un regard de défi au brun, il attrapa le bras qui le tenait et donna un coup de pied pour essayer de se libérer de l’emprise du plus grand vampire. Il se demandait jusqu'où celui-ci oserait aller en public. Et il allait se faire un plaisir de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Sam 19 Oct - 11:57
Toute personne connaissant un tant soit peu la réputation de Ryan finissait par trembler de peur de ce qu’il pourrait faire et par se taire. Certains tentaient quelques mots de plus, pour faire bonne figure, mais la suite que leur proposait le vampire sadique finissait par les dissuader de continuer et ils devenaient des petits chiens dociles comme les premiers. Les rares exceptions à oser se montrer aussi courageux, ou suicidaire, que le jeune homme qu’il tenait entre ses doigts, pouvaient se compter sur les doigts d’une main.

- Angel ?

Ryan s’était adressé au rouquin comme si le petit qu’il tenait dans sa main n’avait pas ouvert son clapet. Cependant il avait bien noté les paroles de ce dernier et comptait les lui faire regretter. Mais avant il comptait récupérer quelques informations qui pourraient sûrement lui servir pour la suite des choses.

- Ouais, Angel car son nom fait très angélique. Son prénom aussi d’ailleurs !
- Vraiment ?
- Gabriel Uriel
, Répondit une jeune femme dans son dos. Et à l’entente de ce nom, un sourire se dessina sur ses lèvres. Il venait de trouver sa nouvelle victime pour s’occuper cette soirée. Le petit ange allait regretter de lui avoir répondu. Il allait même regretter d’être venu si ce n’était pas déjà fait.

- Alors mon petit ange, on tente de montrer les crocs pour se rendre plus méchant ? Loupé, tu ressembles à un petit chien qui a juste de la gueule et rien d’autre.

Des limites ? Ryan n’en avait aucune. Il était bien incapable de s’arrêter une fois lancée, surtout quand il avait trouvé quelqu’un qui l’intéressait grandement pour exprimer son côté sadique.

D’un coup, il se retourna et plaqua violemment le garçon qu’il tenait d’une main contre le mur, puis il le lâcha et le laissa tomber au sol avant de poser son pied sur sa tête. Il ne lui laissa aucune chance, pas une seule seconde de répit, pour réagir et poussa sa tête au sol qu’il garda ainsi collé contre le carrelage glacé grâce à son pied posé au sommet de celle-ci. Il se fit un plaisir d’appuyer un peu plus.

- Ça c’est pour avoir tenté de me faire du mal. Et aussi pour t’apprendre où est ta place, le chien.

Des rires s’élevaient dans le dos du vampire sadique. La plupart étaient ravis de ne pas être devenus les cibles de Ryan. Il ne connaissait vraiment pas le mot « douceur », ni même le mot « limite » d’après ce qu’il était capable de faire pour satisfaire ses envies sadiques.

- Allez, toi et moi, on va s’amuser un peu ensemble et je vais te dresser pour la peine puisque personne ne semble l’avoir encore fait.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Sam 19 Oct - 14:12
Gabriel essaya de tourner la tête pour jeter un regard noir au vampire roux. Non mais de quoi, je me mêlais ! Il pouvait pas se la fermer cette espèce de carotte ambulante. Est-ce qu’il allait raconter tout ce qu’il savait sur lui ? Parce qu’il en savait, passant son temps à traîner un peu partout. Il jeta ensuite un regard noir à la jeune vampire qui avait prononcé son nom. La dernière chose qu’il voulait était que le sadique qui le tenait l’apprenne. Car il sentait que celui-ci allait bien en profiter.

D’ailleurs à la réflexion suivante de celui-ci, le plus petit vampire retroussa sa lèvre supérieure pour bien montrer les crocs et gronda à nouveau. Le petit chien il t’emmerde. Il n’était pas petit d’abord c’était lui qu’était trop grand. Et il n’était pas aussi angélique que son prénom le laissait croire. Ou alors les anges avaient vraiment des envies bizarres et tordues.

Le jeune vampire hésita pendant quelques secondes à se transformer en chauve-souris mais il abandonna rapidement l’idée. D’une ce serait lâche et il n’était loin d’être lâche. De deux, l’autre pourrait le rattraper car il doutait que le laisse partir si facilement vu comment il lui avait parlé. Et trois… Cette situation était loin d’être désagréable à ses yeux.

Clignant légèrement des yeux au choc, Gabriel se mordit la lèvre alors que la douleur irradiait de sa tête. Ryan, s’il ne se trompait pas de personne n’y avais pas été de main morte en le plaquant contre ce mur. Le léger étourdissement qu’il ressentit l’empêcha de réagir au prochain du brun, se retrouvant la tête écrasée contre le sol. Lorsque la pression augmenta sur celle-ci, un léger gémissement lui échappa. Vas-y appuie, et fais-moi mal, pensa le vampire aux yeux rouges en fermant les yeux.

Peu de gens le savait mais il aimait ça. Sentir la douleur le parcourir l’excitait plus qu’autre chose. Et oui, il était masochiste et fier de l’être. Alors l’autre pouvait y aller, il pouvait le faire souffrir, cela ne lui ferait que plus plaisir. Cependant, même s’il était masochiste, il gardait sa fierté. Alors l’autre pouvait toujours crever avant de l’entendre le supplier de lui faire mal. Gabriel préférait largement mettre les autres en colère à coup de remarques sarcastiques ou en étant irrespectueux. Ainsi l’autre choisissait de se défouler sur lui sans savoir que c’est ce qu’il cherchait depuis le début. En gros, il lui faisait plaisir sans le savoir. Le peu de personne qui savait qu’il était masochiste, c’était mordu les doigts à essayer de le rendre bien docile. Il ne serait jamais un chien bien obéissant à réclamer qu’on lui fasse mal.

Gabriel plissa légèrement le nez en entendant les autres vampires rigoler. Qui aurait le courage de tenir tête au sadique qui le maintenant au sol ?! Tous des bandes de trouillards qui s’écrasait dès qu’un était plus fort qu’eux. Etait-il le seul à avoir des couilles par ici. Ah c’était bien beau de rigoler. Mais s’ils étaient à sa place, ils seraient tremblants de peur, à supplier l’autre qu’ils les libèrent.

« - Va te faire foutre, grogna-t-il a la remarque de Ryan. »

Qu’importe qu’il soit rabaissé plus bas que terre, cela ne l’empêcherait pas d’ouvrir la bouche. Et il ne se laisserait pas traiter de chien sans rien dire. Et il ne le dresserait pas pour le forcer à le devenir. Gabriel ne put cependant retenir un frisson d’impatience et d’excitation à l’idée que le vampire s’amuse avec lui. Finalement, il ne regrettait pas d’être venu.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Sam 19 Oct - 15:11
Sa nouvelle victime lui donnait du fil à retordre et c’était plaisant. Il aimait les voir protester, tenter de se battre alors qu’ils étaient écrasés au sol sans moyen de se défendre. Et encore Ryan ne lui avait pas bloqué les voies aériennes. Certains fuyaient de cette façon. Mais souvent il les rattrapait au vol ou revenait à la charge plus tard avec une idée encore plus sadique que la première fois pour leur faire regretter cet acte de lâcher. Les lâches n’avaient jamais eu la côte chez lui. Il les trouvait pitoyable et sans intérêt. Mais il se faisait toujours un plaisir de les punir pour leur lâcheté. Il n’y avait pas de raisons qu’ils s’en sortent mieux que les autres.

- Non j’ai une bien meilleure idée.

Se baissant après avoir retiré son pied, Ryan l’attrapa par la nuque et l’obligea à se relever. Il l’entraîna en le poussant devant lui. Il le tenait fermement, planta ses ongles dans sa peau, laissant couler ce sang d’une couleur si joli. Le vampire sadique ne l’aimait que lorsqu’il était de cette si jolie couleur carmin lorsqu’il s’oxydait, il perdait tout son charme.

- Tu vas voir on va bien s’amuser et tu viendra en redemander, crois-moi sur parole, Glissa-t-il à l’oreille de son prisonnier alors qu’il l’entraînait dans un des petits salons privés réservés pour les vampires riches qui voulaient un peu d’intimité. Dans son dos, il entendait le rouquin et d’autres lui demander de bien s’amuser et de lui faire le plus mal possible.

- Tu n’es vraiment pas aimé. Mais un sale clébard comme toi ce n’est pas bien étonnant.

Il laissa un gros vampire bien costaud ouvrir une porte pour les laisser entrer dans le petit salon où il n’y avait aucune fenêtre. Seule la porte permettait d’en sortir et après avoir poussé sa victime sur le sol, il prit le temps de fermer la porte.

- Donc où en étions-nous ? Ah oui, tu voulais que j’aille me faire foutre, c’est ça ? Et bien navré mais ce n’est pas dans mes projets. Par contre, je te rassure j’ai plein d’idées en tête. Alors viens si tu oses. Après tout, pour sortir, il va falloir me passer sur le corps, mon petit ange.

Alternant entre les surnoms dégradants et « le petit ange » qu’il trouvait si agréable à sortir pour un vampire aussi remonté et coléreux que celui qu’il avait en face de lui, Ryan s’amusait et se demandait bien par quoi commencer. Il avait plusieurs idées et donc plusieurs envies différentes. Il se disait qu’il se déciderait sur le tas, en voyant comme le petit vampire qu’il avait traîné par la force ici allait réagir et essayer de se sortir de cette situation dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Sam 19 Oct - 17:09
Une meilleure idée ? Gabriel ne savait pas pourquoi mais il sentait que ça allait lui plaire. Il dut d’ailleurs se mordre la lèvre à sang pour ne pas laisser un sourire satisfait fleurir sur ses lèvres. Oui, vraiment, il sentait qu’il n’allait finalement adorer être venu. Mais il ne fallait surtout pas que l’autre devine qu’il le voulait plus que tout, ce ne serait plus drôle. Le vampire aux noms d’Ange laissa échapper un léger grognement frustré lorsque le pied se retira de sa tête. Il était bien comme ça lui…

Se laissant relever, il essayer de se libérer de l’emprise du brun mais malheureusement celui-ci était beaucoup plus fort que lui. Et c’était surtout pour sauver les apparences. Que les gens ne pensent pas qu’il était un toutou obéissant. Serrant les dents fermement, il se refusa à laisser un nouveau gémissement lui échapper, combien même il aimait. De l’extérieur, ses dents serrées et ses yeux assombris devait faire croire qu’il était en colère de s’être fait avoir et d’être traité ainsi. Si seulement ils savaient… Il ricana d’ailleurs aux paroles du vampire qui avait voulu le frapper. Vas-y encourage-le. Il doutait que celui-ci l’aurait fait s’il connaissait la nature d’« Angel », comme il aimait si bien l’appeler.

Gabriel frissonna en sentant le souffle de son actuel bourreau tout près de son oreille et en entendant les paroles de celui-ci. Oh mais il n’en doutait pas. A moins que son air sadique ne soit qu’un air qu’il se donnait. C’était possible aussi. Il en avait déjà croisé des vampires qui se croyaient sadique et dont les « tortures » étaient plus des caresses pour lui. Trop gentil d’après lui. Mais vu les rumeurs sur le fils Tanguy, il doutait que ce soit le cas. Il rêvait un jour de pouvoir croiser le dominant parfait. Peut-être qu’il l’avait enfin trouvé.

Plissant à nouveau le nez, Gabriel se dit qu’il se fichait de se que les autres pensaient de lui. Et puis, il serait pas d’aussi mauvais caractère si les gens ne s’amusaient pas ainsi avec son nom et son prénom. Et il aimait le fait d’avoir des ennemis. Malheureusement cela inquiétait ses mères… Mais il n’y pouvait rien s’il était ainsi. Il se souvenait une fois plus jeunes, il était revenu dans un sale état et il n’avait pas eu le temps de se soigner avant de croiser une de ses mères. Il avait que celle-ci allait exploser de rage de voir son fils dans cet état. C’était ce jour qu’il avait du lui avouer ces tendances. Dire qu’elle avait été choquée était un euphémisme. Mais les deux avaient fini par s’y faire même si elle ne pouvait s’empêcher d’être inquiètes.

Perdu à moitié dans ses pensées, le plus petit vampire s’étala sur le sol lorsqu’il se fit pousser sans ménagement. Finissant par se relever, il se lécha la lèvre de laquelle le sang avait coulé, ses crocs s’étant profondément enfoncer dans celle-ci lors de sa chute. En tout cas, il se doutait bien que Ryan n’irait pas se faire foutre. Le seul dont les fesses risquaient quelque chose pour le moment c’était lui. Il fléchit légèrement les jambes, plissant les yeux, un grondement sourd sortant du plus profond de sa gorge. Il allait arrêter de l’appeler ainsi, oui ou merde ! Il n’avait nullement l’intention de sortir et il savait qu’il n’avait aucun chance face au plus grand mais rien n’empêchait d’essayer de l’attaquer. S’il arrivait à le blesser, il supposait que le vampire n’allait pas apprécier et la suite n’en serait que plus plaisante. Gabriel bondit donc pour essayer de planter ses crocs dans le premier morceau de peau qu’il pourrait atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Sam 19 Oct - 17:43
Connaissant divers types de personnes pour les avoir pour la plupart tous essayaient au moins une fois dans sa vie, il était prêt à réagir à pas mal de réactions. Et il était donc prêt à choisir la bonne punition, adaptée au comportement de la personne. Un mince sourire se dessina sur ses lèvres en voyant que sa victime avait décidé de se taire et de montrer les crocs. Bien dans ce cas, il allait utiliser la violence physique avec des attaques bien placées et le calmer rapidement. Il était bien entraîné en combat et ce n’était pas pour rien.

Plaçant son bras en avant, il laissa le plus petit mordre dedans puis se tourna et le plaqua à nouveau contre le mur, à la force de son bras. Le sang coulait. Son sang était en train de couler le long de son avant-bras à cause des entailles dans sa peau que les crocs de son partenaire de jeu venaient de planter dedans. Une faible douleur qui ne l’inquiétait pas. Il vit juste la couleur de son sang et cette vue fit virer ses yeux au rouge carmin.

- T’es bien un chien. Tu perds et hop, tu te sens obligé de mordre pour te défendre. Comme c’est mignon.

D’un coup, Ryan frappa de son genou le torse de son camarade de jeu qui relâcha sa prise. Puis il recula de deux trois pas pour le laisser tomber au sol sous le choc du coup. Il sortit un mouchoir de sa poche pour essuyer son bras. La sensation du liquide sur sa peau était désagréable. Il préférait sentir le sang couler dans sa bouche, et plus particulièrement quand ce n’était pas son sang.

- J’espère qu’il t’a plu, car tu vas devoir payer maintenant.

Se rapprochant à nouveau, il lui chopa le bras et le plaqua au sol en bloquant le bras dans le dos avant de se mettre à califourchon sur sa victime. Il appuyait sans le moindre ménagement, se fichant de le faire gémir de douleur ou râler. S’il grognait, il aurait une bonne raison de continuer. Et s’il gémissait, il trouverait une bonne idée pour continuer à le faire crier.

- Alors, est-ce que tu te sers un peu de ce petit cul ou tu ne fais que montrer les crocs, Demanda-t-il en glissant une main, celle qui ne tenait pas le bras de Gabriel, sur les fesses de ce dernier qu’il tâta sans gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Sam 19 Oct - 18:26
S’il y a une chose à laquelle Gabriel ne s’attendait pas, c’était bien d’arriver aussi facilement à planter ces crocs dans la chair ferme de l’autre vampire. Il sentit le liquide vital couler dans sa gorge et gémit légèrement, essayant de resserrer ses crocs pour en avoir plus. Si bon… Le vampire en face de lui avait vraiment un sang délicieux. Même lorsque son corps rencontra violemment le mur, il ne relâcha pas le bras, voulant en profiter un maximum avant que le brun ne lui fasse relâcher son bras. Il se doutait qu’il n’aurait plus droit à ce sang avant un bon moment, s’il y avait un autre moment. Et ça non plus ce n’était pas gagner.

Relevant les yeux, il vit ceux de son partenaire virer aux rouges et vampire encore mineur sourit mentalement. Oui, laisse ton sadisme sortir, fais moi payer pour ce que je viens de faire ! Il jubilait, des frissons d’excitation parcourant son corps. A vrai dire, il se foutait désormais que le brun lui dise qu’il n’était qu’un chien. Lui savait qu’il n’avait pas ça pour se défendre mais pour obtenir ce qu’il voulait. Et il ne doutait pas qu’il allait l’avoir.

Un cri lui échappa lui faisant desserrer sa prise et couler du sang sur le bras du brun et sur son propre menton. Il se laissa glisser au sol, un très sourire apparaissant sur ses lèvres, alors que la douleur du coup et du choc sur le sol l’envahissait. Gabriel se lécha ensuite les lèvres, récupérant un maximum du liquide carmin tout en posant sur Ryan.

« - Excellent… Tu voudrais pas m’en redonner, j’ai pas eu le temps de bien savourer… dit-il, en souriant un peu plus. »

Il se doutait que l’autre vampire ne devait pas apprécier de voir son sang couler. Pourtant n’y avait-il rien de mieux ? Il adorait lui la sensation de son sang chaud coulé contre sa peau. En même temps, à bien y réfléchir, que n’aimait-il pas ? Ah oui, qu’on se foute de sa gueule à cause de son nom. Mais au moins ses moqueries perpétuelles sur son nom lui donnaient un motif pour agresser les autres vampires qui se foutait de lui. Et il était rare que les autres se laissent faire sans rien dire. A vrai dire, il s’était construit un masque de coléreux, désagréable, impoli juste pour cette raison. Pour satisfaire ses tendances. Chez lui, il était complètement différent. Mais ça seules ses mères le savaient.

Il essaya à nouveau de le mordre juste pour le plaisir de goûter à nouveau son sang et de l’agacer un peu plus lorsque celui-ci lui attrapa le bras. Mais il échoua et se retrouva une fois, plaqué contre le sol, le bras tordu dans le dos. Gabriel gémit en sentant la douleur ainsi que la main sur ses fesses. Hum… Si bon… Si le vampire savait que suite à ce traitement, il commençait déjà durcir, le plus petit se demandait comment il réagirait.

« - T’inquiète pas pour lui… Il ne t’a pas attendu… pour servir. Angel est un surnom… qui me va très mal, dit-il à moitié gémissant. Et comme tu as… pu sentir… je sais mordre aussi… »
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Sam 19 Oct - 18:37
- Oh quel dommage. J’aurai avoir l’honneur de t’aider à t’en servir pour une fois. Et bien tant pis.

Retirant lentement sa main pour aller griffer le bas du dos de son camarade de jeu, il sentit l’excitation retomber légèrement. Il n’aimait pas savoir que certaines personnes ne craignaient pas passer en dessous. Certes avec le physique du plus jeune, il aurait pu se douter qu’il ne devait pas être le plus dominant dans tous les cas. Mais avec qui avait-il pu passer à l’acte ? Pas grand monde ne semblait l’apprécier.

- Et avec qui mon petit salaud a-t-il testé ce genre de choses ? Aurais-tu une préférence pour les hommes plus mûrs ou aimes-tu te faire prendre par des plus jeunes ?

Poussant un peu plus sur le bras pour retirer un gémissement de douleur, il s’était penché pour susurrer ces questions à l’oreille de sa victime. Il n’avait aucunement conscience de l’état d’excitation dans lequel était Gabriel. Il n’était pas comme les loups à pouvoir sentir les sentiments des gens. Et comme son partenaire était collé au sol, il n’avait pas encore tenté d’aller le toucher devant. Les fesses lui avaient paru être le meilleur des commencements, jusqu’à ce que l’autre lui dise que ce ne serait pas sa première fois. Et pourtant, il avait presque espoir que ce ne soit que des mensonges alors selon les réponses à ses questions, il s’amuserait peut-être à le prendre. Mais encore fallait-il qu’il fasse remonter son excitation car il n’avait aucune envie de prendre son temps pour préparer le plus jeune. Il comptait y aller d’un coup, c’était plus douloureux et donc bien plus plaisant pour lui.

- Alors dis-moi ce qui t’excite.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Sam 19 Oct - 22:35
« - Déçu ? Ricana-t-il. Désolé alors. »

Gabriel se cambra légèrement en sentant les ongles sur sa peau. Hum quelle sensation délicieuse. Mais il devait se retenir de gémir car sinon Ryan finirait par se douter de quelque chose. Et il voulait faire durer la comédie un peu plus longtemps. Déjà que l’autre vampire était déçu de ne pas être le premier. Non pas qu’il était fier de sa première fois. Ryan n’était pas le premier à vouloir le faire souffrir de cette manière là. Mais la première fois c’était passé quand il était bien plus jeune… Et qu’il était encore innocent sans connaître ses tendances.  

Il se souvenait qu’il trouvait ses mères chiantes. Si seulement il avait su… Qu’elles voulaient juste le protéger… Qu’est-ce qu’il avait pu être con à cette époque. Il s’était engueulé avec elles parce que des gens de son âge c’était encore une fois moqué de son nom lors d’une soirée. Qu’est-ce qu’il regrettait les paroles qu’il leur avait dit ce jour-là… Ce jour il s’était enfui de chez lui, en colère. C’était la première fois qu’il sortait sans celles qui l’avait fait naître et à cette époque, il pensait qu’il ne pouvait rien lui arriver. Au combien il avait tort.

Gabriel avait refusé de rentrer chez lui-même lorsque la soif avait commencé à se faire sentir. Un vampire qui passait par là l’avait vu et lui avait proposé de lui donné à boire. Et lui en tant que jeune vampire naïf et innocent l’avait suivit sans rien dire. Malheureusement pour lui, il se trouvait que c’était un vampire psychopathe recherché, connu pour être un violeur en série, complètement psychopathe et sadique. Deux jours après être parti de chez lui, ses mères l’avaient finalement retrouvé dans un état déplorable. Alors qu’une de ses mères le serrait tendrement contre lui, pleurant de soulagement, l’autre s’était occupé du vampire. Il n’était vraiment pas beau à voir une fois qu’elle eut fini. A vrai dire, Gabriel ne se souvenait pas vraiment de grand-chose. Juste du sang et des cris du vampire pendant que sa mère s’occupait de lui.

Il avait mis des mois à s’en remettre. Et c’était à partir de là qu’il avait développé son masochisme ou peut-être l’avait-il juste découvert pendant. La plupart de son enlèvement était flou pour lui. Le médecin avait expliqué que certaines victimes d’agression comme lui pouvaient oublier ce qui leur était arrivé. La seule chose qu’il se souvenait parfaitement était les surnoms que son agresseur lui donnait. Ange… Parce que son physique lui faisait penser à ces êtres mythologiques. Voilà la raison exacte pour laquelle il ne supportait pas ces surnoms… Et pour laquelle il portait en permanence des lentilles rouges pour masquer ses yeux bleus couleur ciel.

Perdu dans ses souvenirs, Gabriel reprit cependant contact avec la réalité lorsque son bras fut un peu plus tiré lui tirant un nouveau gémissement. Il allait devoir improviser pour les réponses car il n’avait pas eu d’autre expérience depuis. Des coups il s’en été pris plein la figure. Mais personne n’avait tenté de cette manière là. Surement parce qu’après cet épisode de sa vie, ses mères ne laissait plus personne l’approcher. Un avait eu le malheur de le faire et après que sa mère se soit occupée de lui, tout le monde avait compris qu’on ne le touchait pas. De la était venu le fait que ses mères le chouchouter, qu’il était perdu sans elles mais peu de gens savait ce qu’il lui était arrivé.

« - Avec un… que je n’oublierai… jamais, dit-il faiblement. Homme mur… plus jeune… je m’en contrefous… tant qu’ils savent… y faire… Du sexe reste… du sexe… qu’importe avec qui… Tu veux… vraiment savoir… dit-il en gémissant plus fort. Alors cherche… »

Il doutait que le vampire apprécie sa dernière phrase. Mais il croyait sincèrement qu’il allait lui dire ce qui l’excitait. Ce serait beaucoup trop simple comme ça. Il n'allait pas capituler aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Sam 19 Oct - 23:15
- La déception fait partie de la vie. Mais je te rassure, j’ai déjà pu dépuceler des personnes qui valaient bien plus la peine que toi. Après tout vu ton physique ce n’est même pas étonnant de savoir que tu te sers plus de ton cul que du reste.

Le gémissement qu’il obtient en appuyant un peu plus sur le bras de son prisonnier lui fit grandement plaisir. Il trouvait ça toujours aussi mélodieux et plaisant à entendre. Il en tirait toujours une grande satisfaction, même des plus masochistes. Mais ces derniers avaient tendance à tout gâcher à réclamer encore de la douleur. Il déchantait toujours en entendant ce genre de réplique. Et pour le moment, il était bien content que le gamin sous son corps possédait du répondant. C’était plus drôle.

- Ton invitation n’est pas très subtile, tu sais ? Tu en meurs d’envie peut-être ?

Laissant ses lèvres glissaient le long de l’oreille de son camarade de jeu, il finit par y planter ses crocs brusquement et les retira rapidement. Il aimait les planter n’importe où pour faire mal plus que pour satisfaire une envie de sang. Il gardait toujours cela pour la fin. C’était une façon de se faire payer et de récupérer de l’énergie une fois ses envies sadiques mises en œuvre. C’était plutôt épuisant, plus que certains ne pouvaient le penser.

A califourchon sur sa victime, il ne lâcha pas son bras. Il se coucha un peu plus sur lui pour venir glisser une main sur son entrejambe et venir la tâter. Autant vérifier ce qu’il y avait entre les jambes du gamin pour voir s’il y avait quelque chose d’intéressant ou si comme le reste de son physique, il restait plutôt chétif à côté de lui.

- Il y a plein de façon de baiser et crois-moi certaines sont bien plus plaisantes que d’autres. N’empêche, je me doute que tu n’as jamais sucé personne, vu que tu es du genre mordant, tes partenaires ne devaient pas avoir très envie de tester ça avec toi.

Tout en tripotant son partenaire, Ryan faisait la conversation comme s’il était en train de boire le thé et de parler économie ou tout autre banalité comme il pouvait le faire en dehors de ses moments de sadisme.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Dim 20 Oct - 23:19
Gabriel à la phrase du brun resserra le poing de sa main libre alors qu’il ses yeux se plissait. Bon, il l’avait légèrement cherché en faisant croire qu’il avait de nombreuses fois offert son corps à d’autres. Il aurait dû s’attendre à ce genre de réflexion. Tout se ramenait au physique. C’est à cause de son physique qu’IL l’avait choisi. A cause de ses cheveux blancs, de ses magnifiques yeux, de son sourire si innocent et de son corps qui paraissait si fragile. Tellement simple à briser. Un physique d’ange… Au combien il pouvait haïr ce corps qui était le sien.

Le vampire releva la tête qu’il avait baissée et essaya de la tourner vers le brun, geignant à la position inconfortable.

« - Qui t’as dit... que j’essayais d’être subtile… C’est pas toi qui vient de dire… que je me servais plus de mon cul… qu’autre chose… ? En tout cas… je plains tes partenaires que tu as dépuceler… vu comment tu me traites… A moins que j’ai un traitement de faveur… ? C’est trop d’honneur… Il ne fallait pas… »

Glapissant légèrement aux crocs dans sa chair, Gabriel referma les yeux, essayant de se calmer. Si jamais son partenaire décidait de toucher ses parties intimes ou de le retourner, il se douterait de quelque chose en le sentait bien excité. Penser à quelque chose de dégueulasse, penser à quelque chose de dégueulasse. Le brun en nounours affectueux… Ca faisait plus peur qu’autre chose… Le roux en string ? Il grimaça à l’image. C’était vraiment anti-sexe ça. Il continua donc sur sa lancée, imaginant le roux en petite tenue, en train de se toucher. Vraiment beurk.

Juste à temps souffla-t-il mentalement lorsque la main baladeuse arriva jusqu’à son entrejambe pour la tâter sans gêne. Gabriel se retint de toutes ses forces pour ne pas gémir et bouger son bassin pour se frotter contre cette main.

« - Ca va ? Tu veux pas… que j’écarte un peu plus… les jambes non plus ? »

Bon, il ne lui avouerait jamais qu’il rêvait de le faire, voulant ressentir plus. Plus de caresses, plus de douleur et plus de plaisir. A la phrase de l’autre vampire, il ricana légèrement. En effet, si quelqu’un avait essayé d’approcher cette partie là de sa bouche il aurait mordu dedans. Mais comme il l’avait pensé plus tôt cette occasion n’était jamais arrivée.

« - Tu voudrais tester… toi ? Je me ferais un plaisir… de m’exaucer… »
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Dim 20 Oct - 23:40
Entendre son partenaire de jeu « couiner » de douleur était plutôt plaisant et il ne se privait pas pour rendre le plus inconfortable la position dans laquelle ce dernier était. Il se faisait par contre pardonner en le tripotant. Un peu de plaisir ne ferait pas de mal, sauf si le pauvre avait une érection et que Ryan s’amusait à l’écraser contre le sol. Mais pour le moment sa victime n’avait rien à craindre, elle ne ressentait pas de plaisir, ou alors elle résistait bien.

- Non, non, tu as le même traitement que mes autres victimes, euh partenaires, pardon. Enfin, ceux qui ont dépassé le stade de « chiens miteux » ont droit à des traitements plus … divers, dirons-nous.

Certaines personnes qu’il appréciait un peu mieux que d’autres, il acceptait de leurs laisser un peu le choix sur la façon dont il allait procéder. Mais il proposait toujours des alternatives qui iraient dans le sens de son plaisir. Etrangement, peu de ses partenaires, qu’il aimait nommer par divers petits noms dégradants, sauf victimes, c’était pour ceux qu’ils aimaient moins, s’étaient plaint de son comportement. Et c’était même souvent eux qui venaient en redemander. Bien sûr, il choisissait toujours le moment le moins pratique pour eux, rien que pour les embêter et prendre plaisir à les voir se tirailler entre le boulot et le plaisir.

- T’en fais pas, si j’ai besoin, je me sers.

Ryan n’avait pas pour habitude d’essuyer des refus. Il ne demandait pas la permission et se servait. Il était sûr d’obtenir ce qu’il avait. Il avait des airs de tyran mais il s’en fichait. Un sadique était égoïste par nature. Il cherchait son propre plaisir dans la douleur des autres. Quel sadique digne de ce nom irait demander la permission ?

- Tester ? Non, je préfère te la mettre. Ce sera sûrement bien plus efficace pour te faire fermer ton clapet.

Donnant un coup de langue sur la nuque de son partenaire de jeu, il continuait de le toucher. Il descendit sa main au niveau de ses bourses pour les malmener. Il allait vouloir changer de position bientôt mais il étudiait encore la meilleure façon de le garder immobile pour éviter les retours de bâtons. En attendant, il allait s’amuser avec son entrejambe et sa tête. Ce serait déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Lun 21 Oct - 0:05
Gabriel continuait de lancer de temps en temps de très légers gémissements à la position que lui avait adoptée le brun, celle-ci lui envoyant des éclairs de douleur, tirant sur ses muscles. En tout cas, il était plutôt fier de lui, vu que l’autre ne s’était pas rendu compte de la nature réelle de ses fameux gémissements et lorsqu’il sentait que l’excitation montait un peu trop, il s’efforçait à se mettre en tête l’image qu’il s’était crée quelques minutes plus tôt. Le vampire roux était bien la dernière personne qu’il voudrait laisser approcher sexuellement parlant. Celui-ci frappait fort certes, mais au fond le jeune vampire gardait sa fierté et refusait de donner son corps à n’importe qui. Surtout à une horreur comme lui. Au moins Ryan était beau, il venait d’une famille prestigieuse et il était un sadique en puissance. L’homme parfait en clair.

« - Tu as déjà entendu… parler du lapsus révélateur… Parce que tu viens… d’en faire un beau… »

Gabrel se doutait bien que les « partenaires » de Ryan n’étaient pas toujours vraiment consentantes. Cela ne faisait-il pas du brun un vampire tel que celui qui l’avait enlevé. Apparemment non puisque ceux qui passait sous ses griffes finissait toujours par en redemander de ce qu’il avait pu entendre. LE vampire aux cheveux blancs nota dans un coin de sa tête le si précieux détail que venait de lui offrir le vampire. Alors comme ça, ceux qui grimpaient dans son estime recevait des traitements plus divers. Il allait devoir s’assurer de faire parti de ceux-ci. Et la première chose à faire était d’éviter à tout prix qu’il découvre la vérité. Un sadique tel que lui serait beaucoup moins intéressé par une proie si celle-ci aimait ce qu’il lui faisait subir.

« - Je m’en doutais… un peu. C’est vrai, c’est tellement gentil… de demander la permission… Un peu trop… pour toi sans doute… »

Le jeune vampire se fit violence enfin de ne pas baisser la tête pour dégager son cou et pour ne pas bouger son corps. Mais si l’autre continuaiat ainsi, il n’allait plus pouvoir se retenir pendant longtemps. Son astuce marchait bien cinq minutes mais à un moment même ça ne pouvait lutter face au plaisir qui l’envahissait. Il montra les crocs souriant, bien que l’autre ne puisse pas le voir. Pour appuyer ça, il lâcha un grondement.

« - Tu n’as pas peur que je te plante… les crocs bien profondément dedans ? Aurais-tu finalement... aussi un coté masochiste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Lun 21 Oct - 10:32
- Quel idiot. Tu as tout découvert. Enfin maintenant je n’aurai pas à te traiter comme une princesse.

Ryan savait très bien jouer l’idiot quand c’était pour se moquer des gens. Sinon il n’aimait pas se montrer bête. Il était quelqu’un de plutôt cultivé. Il vivait dans une famille riche, il reprendrait la suite de ses pères quand le moment serait venu, il devait donc se montrer à la hauteur. En de hors de ses penchants un peu extrêmes, il était le parfait successeur. Et même si ses parents étaient au courant de ce qu’il faisait, ils ne lui disaient rien. Il pouvait donc se faire plaisir.

- Quand c’est une surprise c’est plus drôle, non ?

Sa main quitta l’entrejambe de son partenaire pour aller défaire son pantalon et pouvoir ainsi glisser ses mains plus facilement à l’intérieur. Autant se mettre un peu à l’aise, surtout avec ce qu’il avait en tête pour la suite des évènements.

- Masochiste ? Non. Mais je crois que je me suis mal exprimé, pardonne-moi.

Remontant ses lèvres le long du cou de sa victime, il s’amusa à le mordiller, juste par envie. Il aimait faire du mal, mais il aimait aussi apprécier les contacts plus simples, plus doux. Il pouvait bien se faire plaisir aussi. Et c’était toujours plus drôle de laisser l’autre stresser en attendant son prochain coup violent. Il prenait toujours un grand plaisir à les sentir paniquer entre ses doigts.

- Par la mettre, je pensais là, Dit-il brusquement après un court silence en glissa sa main au niveau des fesses de sa victime qu’il empoigna fermement avant de baisser le pantalon d’une main. Heureusement qu’il était habile de ses mains, il pouvait ainsi se débrouiller avec seulement une.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Lun 21 Oct - 22:32

Gabriel grogna à nouveau lorsqu’il entendit que le vampire brun se foutait carrément de sa gueule. Le décoloré l’avait cherché aussi. Depuis tout à l’heure, ils s’envoyaient de mignons petits mots d’amour. Totalement ironique bien sûr. Mais il devait avouer qu’il s’amusait. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas réellement amusé comme ça.

« - Ah parce que tu… me traitais comme un princesse… Jusqu’à présent ? Ca fait peur, répliqua-t-il, d’un ton ironique. »

Bien sûr, comme il l’avait pensé peu de temps avant, il savait que le brun disait ça d’une manière tout aussi ironique. Donc autant répliquer de la même manière. Il grimaça ensuite légèrement.

« - Malheureusement… je n’aime pas les surprises. Elles sont souvent… mauvaises pour moi… »

Et il disait la vérité cette fois. Gabriel détestait vraiment ça. Une fois, il avait voulu lui faire une fête surprise pour son anniversaire avec la famille, peu après son agression. Cela terminé avec lui, tremblant de son corps et son cousin avec deux profondes marques de crocs dans le cou. Il avait été tellement surpris et c’était sentit agressé alors il avait réagi à l’instinct en mordant celui qui se trouvait le plus prés. Et puis, il était en vrai quelqu’un de curieux et détestait de devoir attendre pour savoir ce qui l’attendait.

Un frisson le parcourut alors qu’il bougeait inconsciemment sa tête pour sentir un peu plus les lèvres sur sa peau. Même s’il aimait la douleur, il n’était pas non plus contre un peu de douceur. Seules ses mères le traitaient ainsi. Peut-être que s’il ne s’était pas créer ce caractère de chieur, il se serait trouvé un gentil petit vampire qui l’aurait aimé et qui se serait occupé de lui avec amour. Mais comme il leur avait expliqué, même s’il aimerait être aimé, il ne pourrait jamais se débarrasser du fait qu’il aimait la douleur et qu’il ne pouvait s’en passer. Alors pour être vraiment heureux, il lui faudrait quelqu’un qui soit aussi capable de le faire souffrir. Et ça ne se trouvait pas au coin des rues, des personnes aimantes qui aimaient faire souffrir. Surtout parmi les vampires. Il s’était fait à l’idée qu’il n’aurait qu’un et il avait choisi la douleur.

Gabriel glapit en sentant soudainement Ryan empoigner ses fesses et il se mordit la lèvre encore une fois. Il l’aurait bien aidé à enlever son propre pantalon mais cela casserait son image de pauvre victime inncocente.

« - Si tu t’exprime… mal aussi… Mais je croyais… que des gens en valaient… bien plus la peine que moi… Tu es sûr que… tu n’as quelqu’un d’autre… à aller voir pour… la mettre ? Je n’ai tellement… envie aujourd’hui… »
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Lun 21 Oct - 23:01
- Et oui, princesse, moi j’aime les surprises. Enfin j’aime en faire aux autres. C’est tellement plus drôle.

Soufflant au creux de l’oreille de son partenaire, il avait bien senti que le petit réclamait un peu plus du contact de ses lèvres contre sa peau. Ryan savait faire attention à ce genre de choses en général. Il avait appris à libre pas mal de micro expression pour mieux berner les petites frappes qui pensaient pouvoir s’opposer à lui, l’un des vampires les plus sadiques des environs.

- Oh, tu sais, j’aime changer d’avis comme de victimes. Et pour le moment je n’ai que toi sous la main.

P
onctuant chaque mot de caresses sur les fesses de son partenaire, il relâcha finalement son bras avant de se redresser, arrêtant ainsi tout ce qu’il faisait. Comme il l’avait dit, il était un peu comme une girouette qui aimait changer d’un coup, frustrant ses partenaires qui venaient en redemander inconsciemment. C’était toujours plus jouissif de pousser ses victimes au manque jusqu’à ce qu’ils craquent et le supplient.

- Enfin, je n’ai pas dit que j’allais te la mettre vraiment. C’était juste pour dire que je préférais la mettre là plutôt qu’entre tes crocs.

Ne laissant pas la moindre chance au plus petit de se relever, il plaqua son pied contre sa tête et l’écrasa au sol sans le moindre ménagement. Son air exprimait la supériorité qu’il ressentait à ce moment-là. Il ne s’attaquait pas à plus fort que lui, donc à plus sadique que lui. Et sa victime actuelle ne semblait pas être le genre sadique.

- Ou alors il faudrait arriver à m’exciter un peu plus, si tu espères l’avoir entre tes petites fesses d’ange. Parce que même si tu dis ne pas en avoir envie, je parie qu’au fond de toi, tu rêves de savoir ce que ça fait de se faire prendre sauvagement par le grand sadique que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Mar 22 Oct - 21:42
Ca ne l’étonnait même pas de la part de Ryan qu’il aime faire des surprises. Du peu qu’il en avait vu, c’était bien son genre. Surtout les mauvaises surprises.

« - Les surprises… sont censés faire plaisir… Je suis pas sûr… que se faire agresser… en face partie… »

Gabriel sentit un frisson le parcourir à nouveau lorsque le souffle le frôla. Il se maudissait de réagir aussi facilement à ce que lui faisait son partenaire. Surtout qu’il n’avait pas dû rater le fait qu’il recherchait son contact. Cela contredisait totalement ses paroles. Comment faire croire alors au brun qu’il ne voulait pas alors que son corps se tendait aux moindres de ses contacts.

« - Ca ne m’étonne même pas… Je ne serais pas étonné… d’apprendre que la moitié des vampires… te sont passé dessous… »

Et il allait sans doute pas tarder à faire parti de cette liste. Un nom de plus qu’il oublierait surement. Enfin, ce n’était pas comme si le décoloré s’attendait à autre chose de la part du sadique. Qu’importe tant qu’il pouvait y goûter au moins une fois. Quel plus grand plaisir pour un masochiste tel que lui de se faire prendre par le roi des sadiques. Car Ryan était considéré comme le plus grand d’entre eux, d’après les rumeurs.

Bougeant légèrement pour accentuer les caresses sur ses fesses, Gabriel grogna de frustration lorsque le vampire s’arrêta, ôtant son poids de sur lui.

« - C’est sûr que se sera… beaucoup moins douloureux… Pour toi, dit-il en montrant les crocs. »

Nul doute qu’il se serait fait un plaisir de mordre dedans juste pour le plaisir de rendre Ryan fou de rage et qu’il le martyrise pour se venger de cet affront.

Alors que Gabriel s’apprêtait à se redresser pour observer le brun, il sentit une nouvelle fois sa tête se faire écraser contre le sol. Un gémissement légèrement plus fort que les précédents lui échappa, son corps se tendant d’excitation. Il commençait à adhérer complètement aux rumeurs propagées sur le vampire. En les entendant, il avait pensé qu’elles étaient exagérées mais le peu qu’il lui avait fait subir le faisait changer d’avis.

« - Tu te fais… des films, ricana-t-il, difficilement. Comme si j’allais m’amuser à t’exciter plus… qui voudrait se faire prendre… par quelqu’un comme toi… »

Qu’importe ses envies, il ne supplierait pas Ryan. C’était la seule chose qu’il se refusait à faire. Il tenait à conserver le peu de fierté qu’il lui restait. Alors si c’était ce que le brun souhaitait, il pouvait toujours attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Sam 26 Oct - 12:59
- Étrangement, quand j’agresse mes victimes, la moitié vient en redemander. Peut-être ne suis-je pas assez méchant ? Ou alors ils se découvrent un côté masochiste encore ensommeillé. Qu’en penses-tu ?

Lança-t-il, appréciant grandement le gémissement qu’il avait arraché à son partenaire. La réponse à sa question lui importait peu. Pour le moment, il était plutôt violent, écrasant sa victime contre le mur ou le sol, sans se soucier de la force qu’il y mettait. Mais d’un autre côté, il le traitait comme un partenaire sexuel, lui offrant caresses et légèrement morsure. Le plaisir de ses partenaires devaient donc couvrir la douleur et cela expliquait en majeur partie pourquoi la moitié revenait quémander une nouvelle séance auprès du sadique.

- Non, ne réponds pas. Tu vas le découvrir par toi-même bientôt.

Se baissant, il attrapa la nuque de son victime, après avoir retiré son pied, et l’obligea à e lever. Il l’emporta vers le lit, présentant dans ce petit salon privé. C’était amusant de voir à quel point ce genre de fête était prévoyante pour les invités de marque. Poussant, sa victime contre le lit, il attrapa une paire de menotte qui traînait à côté. Les objets plus spécifiques étaient cachés dans divers tiroirs, mais Ryan n’allait que très rarement y fouiller, prenant plus plaisir à martyriser lui-même ses victimes.

- T’en fais pas, je ne comptais pas sur toi pour m’exciter. Du moins, il va falloir que je te donner un petit coup de main, si tu vois ce que je veux dire.

Sans attendre et surtout bloquant le coup qui venait, il maîtrisa aisément Gabriel, le menottant aux barreaux du lit. Il réussit à bloquer ses deux mains, faisant passer la chaîne autour d’un barreau. Comme ça, son partenaire n’aurait plus que ses jambes pour se défendre et Ryan aurait plus facilement libre accès à certaines parties.

- On va commencer par faire les choses simplement et te retirer les vêtements en trop, d’accord ?

Sa question n’attendait pas de réponse. Il s’attaqua au pantalon de sa victime, le lui retirant tout en gérant les jambes qui menaçaient de lui faire du mal. Il avait l’avantage puisqu’il n’était pas bloqué et pouvait s’éloigner si jamais le vampire décidait de l’attaquer trop férocement.

- Autant se mettre à l’aise !
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Mar 29 Oct - 1:45
Lorsque Ryan lui dit que cela ne servait à rien de répondre à la question qu’il avait posé, Gabriel s’apprêtait à répliquer qu’il doutait que la moitié de la population vampirique se découvre soudainement un coté masochiste en passant sous lui. Alors ça devait être lui qui était trop gentil. Autant essayer de faire ressortir un peu plus le coté sadique du vampire qui essaierait de lui montrait que non, il n’était pas gentil. Mais il n’en eut pas l’occasion, sentant une main agripper sa nuque et le forcer à se lever.

Gabriel essaya de se débattre mais comparé à Ryan, il ne faisait vraiment pas le poids. Et ce n’ai pas comme s’il cherchait vraiment à se débattre juste à faire semblant. Lâchant un petit cri en tombant sur le lit, il tenta de donner un coup de poing en apercevant les menottes.

« - Je me passerai de ton coup de main, merci, gronda-t-il. »

Malheureusement, ses coups n’avaient aucun effet sur le sadique qui l’attacha comme si de rien n’était. Il pourrait au moins faire semblant que ces coups le gênait. Mais non, monsieur le menottait sans problème. Se débattant, il retint un gémissement entre ses dents serrées en sentant la morsure du métal sur ses poignets. Il continua d’ailleurs à tirer dessus pour s’entailler la chair, trouvant que le sadique était un peu trop soft. Il voulait que ça fasse mal. Qu’il ressente la douleur et le plaisir au plus profonde de son être. Qu’elle se grave sur son corps.

Le décoloré s’arrêta cependant lorsque le brun parla de le déshabiller et tenta de se défendre avec la seule chose qui lui restait. C'est-à-dire ses jambes. Mais cela avait autant d’efficacité qu’avec le reste de son corps, c'est-à-dire nul. Et après on s’étonnait qu’il utilise beaucoup ses dents. C’était la seule chose qui lui était vraiment utile. Menacez un mâle de planter ses crocs dans une partie bien sensible de son anatomie et ça dissuadait en général. Et même de planter les crocs quelque part. Les vampires n’aimaient pas trop se laisser sucer le sang en temps normal.

Avant qu’il n’ai vraiment le temps de se rendre compte, il se trouvait déjà complètement nu à la merci des yeux du vampire. Fermant les yeux, Gabriel se focalisa sur autre chose que ces poignets malmenés et sur le traitement qui l’attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Mar 29 Oct - 19:46
Une fois débarrassé des vêtements encombrants de son partenaire, Ryan laissa tomber les affaires au sol et admira le corps nu qu'il avait devant ses yeux. Ce corps n'était pas celui d'un horrible dominant qu'il comptait abaisser en le prenant. C'était le corps parfait pour un dominé. De plus sa peau pâle lui donnait envie de le marquer et de laisser de jolies morsures sans l'aider à les faire cicatriser plus vite. Et ce serait pas facile pour le garçon de se lécher certaines plaies.

- Allons, allons, ne me prive pas de violence.

S'approchant, il se cala à califourchon sur le garçon en lui tenant les poignets pour éviter qu'il ne s'écorche plus. Les menottes en métal avaient déjà bien attaqué la chair et quelques gouttes de sang perlaient déjà sur la peau. C'était tentant, même terriblement tentant, mais Ryan attendrait pour aller piquer du sang à un endroit bien plus accessible.

- Ne me force pas à te maîtriser, tu me fais perdre du temps et ça m'agace.

Ryan glissa une main sous la cuisse du garçon et tout en se reculant, il la souleva pour la faire basculer vers sa tête. Il la maintenait avec sa main, plantant bien ses ongles dedans, l'empêchant de lui donner un coup. L'autre était bloquée par le poids du corps du vampire sadique.

- Alors prêt ?, Demanda-t-il avant de planter ses crocs dans la chair de la cuisse qui se trouvait à porter de ses lèvres. Il aspira un peu du sang de sa victime, y goûtant comme l'autre l'avait fait avec le sien. Il n'était pas mauvais. Il relâcha sa prise et retourna sa tête vers sa victime, ne léchant pas la plaie pour l'empêcher de cicatriser trop vite. Sa main libre se glissa au niveau des tétons qu'il pinça sans la moindre délicatesse.

- Alors tu aimes ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari
Sixième
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 24
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...
Mer 30 Oct - 15:31
Un grondement s’échappa des lèvres du plus petit alors que le sadique l’empêchait de se faire du mal. Mais merde, il pouvait pas lui laisser ça au moins. Ah oui, il n’y avait que le brun qui avait le droit de le faire souffrir. Et puis celui-ci devait penser qu’il faisait ça dans un vain espoir de se libérer. Si seulement il savait. Le fait de sentir sa peau ainsi écorchée était un délice pour lui.

Un sourire satisfait apparut sur ses lèvres à l’idée qu’il agaçait son dominant en se débattant. Mauvaise idée de lui dire ça car ça lui donnait encore plus envie de le faire. Plus Ryan serait agacé plus il allait souffrir si celui-ci était un vrai sadique. Et vu comment c’était partit… Par contre ses mères allaient faire une crise quand il reviendrait à la maison. Il allait devoir les éviter. Quoique son sang allait forcément les attirer. Il allait devoir encore les convaincre de ne pas allait tuer celui qui l’avait mis dans cet état…

Il sortit de ses pensées en sentant Ryan le manipuler tel une poupée de chiffon pour le placer dans la position qu’il souhaitait. Malgré le fait que cela soit complétement inutile, Gabriel continua de se débattre autant qu’il pouvait, c'est-à-dire peu. Il se mordit la lèvre pour ne pas gémir lorsque les ongles s’enfoncèrent dans sa peau. Surtout que la position n’était pas très confortable.

« - Peut-on vraiment être prêt pour ce genre de chose, espèce de dégénéré… grogna-t-il, en plissant le nez. »

Cette expression disparut cependant bien vite de son visage, lorsque le brun enfonça ses crocs dans sa chair. Fermant les yeux, sa tête s’enfonça dans le matelas alors qu’il se mordait la lèvre à sang, le faisant couler dans sa bouche. Han, si bon… Le décoloré rouvrit les yeux, son regard se fixant sur la morsure qui contrastait nettement avec sa peau pâle, encore plus avec le sang qui s’en écoulait légèrement. Son corps se cambra ensuite légèrement au traitement sur ses tétons, un gémissement lui échappant. S’il aimait ça ? Il avait juste envie de répondre « oh oui, vas-y continue ». Mais sa fierté l’en empêchait. Il se contenta juste de gémir un « Vas te faire foutre ! » qui n’était pas très efficace au vu des réactions de son corps. D’ailleurs, son sexe commençait à nouveau à durcir sans qu’il puisse trouver une parade pour l’en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Mer 30 Oct - 21:58
La position n'était pas du tout confortable pour son partenaire mais Ryan n'en avait cure. Il n'était pas là pour être doux et gentil avec Gabriel. Il était là pour lui apprendre les bonnes manières et surtout pour satisfaire ses vilaines envies sadiques qui l'envahissaient à chaque fois qu'une personne se croyait assez forte pour le rabaisser. Or peu de monde en était capable alors il se faisait toujours un plaisir de le démontrer. Il n'avait aucune honte et surtout quasiment aucune limite.

- Me faire foutre ? Tu crois encore au vampire de Noël, ou quoi ?

Sa main se glissa jusqu'au membre qui se tendait de plaisir sous ses actions. C'était terriblement amusant de voir à quel point ses partenaires avaient tendance à refuser d'admettre le plaisir qu'ils ressentaient alors que leur corps le clamait haut et fort à leur place. Heureusement qu'il avait une vue imprenable sur le sexe durci, cela lui permettait d'évaluer à quel point cela pouvait être humiliant pour son partenaire. Ressentir du plaisir dans un viol était sacrément humiliant. Mais le pire devait être ceux qui revenaient en demander. Certains étaient plus habiles que d'autres et donc donnaient plus envie à Ryan de recommencer.

- Et niveau insulte je te pensais plus fort que ça. Allez, tu peux faire mieux, non ?, Souffla-t-il alors que son visage n'était pas loin du sexe de son partenaire. Sa main s'enroula autour, remontant de la base jusqu'au bout qu'il titilla vaguement, s'amusant à tester la moindre de ses réactions.

- Essayons de voir ce qui te plait le plus, d'accord ? Et je te propose de pimenter le jeu. Je pense à deux choses et je te donne un chiffre pour que tu choisisses au hasard ce qui va t'arriver. Non, n'étant pas une réponse acceptable à ma proposition, bien sûr. Alors un ou deux ?

Son doigt appuyait sur le bout du sexe sans le moindre ménagement, se fichant de la douleur qu'il pouvait causer. Au contraire, ce serait plaisant d'entendre un gémissement. Il attendait la réponse de son partenaire avant de continuer le jeu. Il avait tout intérêt à jouer sinon il allait s'amuser à le frustrer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Majorité :"la hargne, la rogne et la grogne"...
» Un trahison qui n'a jamais éxister
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» Trahison : extrait en exclusivité
» Fidélité ou trahison [Az']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres enchantés :: La trahison des exclus-
Sauter vers: