[Sengoku basara] [MA] Vos désirs sont des ordres

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Sengoku basara] [MA] Vos désirs sont des ordres

Message par Tcherryz le Mar 29 Oct - 0:14


Genre : historique, suspense
Fandom : Sengoku Basara
Pairing : Hisahide X Hanbei
Rating : MA (âmes sensibles s'abstenir!)
Disclamer : Les personnages sont de l’auteur de Sengoku basara.

Notes :
Azili: Matsunaga Hisahide
Tcherryz: Takenaka Hanbei
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Mer 6 Nov - 0:12

L'ère Sengoku, l'époque des royaumes combattants. Période de guerre totale depuis la chute du dernier shôgun de la lignée des Ashikaga en 1573. Tout les daimyo du Japon se battent pour dominer. L'anarchie règne depuis la disparition du shogunat qui faisait régner l'ordre. L'empereur n'étant qu'une simple marionnette, les seigneurs ont vu cette occasion pour agrandir leur territoire, leur pouvoir et leur richesse. Personne n'a encore réussit à s'affirmer. Quelques-uns sortent tout de même du lot. Le dernier en date était Oda Nobunaga, le roi démon. A la tête de son armée en usant de la force et de la peur, il avait réussi à conquérir une bonne partie du Japon. Malheureusement, il restait encore de puissants daimyo qui ne se laissaient pas faire. Le roi démon s'était finalement fait tuer par le Dragon Borgne et le le Tigre de Kai. Pendant quelque temps, il calme était revenu dans le pays. Mais les guerres ne s'étaient pas pour autant arrêtées, et les seigneurs avaient toujours cette soif de s'étendre.

Il ne fallut guère longtemps avant qu'un autre seigneur s'affirme comme l'avait fait Oda et étanche sa soif de domination. Ce daimyo n'était autre que Hideyoshi Toyotomi, un ancien vassal du roi démon. Comment son maître, ses méthodes pour rallier et annexer les autres territoires laissaient a désirer. Ce n'était pas par la douceur qu'il arrivait à leur faire prêter serment. Mais comme son prédécesseur, quelques seigneurs résistaient. Il lui fallait encore plus d'hommes dans son armée pour aller écraser les récalcitrants. C'était pour cette raison, qu'aujourd'hui, son stratège Takenaka Hanbei était venu le soliciter, lui le grand Matsunaga Hisahide à la tête d'une puissante armée de mercenaires. Mais les conflits de ce monde ne l'intéressait pas et il n'avait aucune ambition. Tout ce qu'il le passionnait était les trésors des grandes familles seigneuriales.

« Et qu'avez-vous à me proposer. », dit-il d'une voix doucereux en toisant sur son siège l'homme qui était à genoux devant lui.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Mer 6 Nov - 11:14

Des guerres et encore des guerres, voila ce qui résumait l'ère Sengoku à ces yeux, l'être humain était totalement idiot, il ne pensait qu'a se battre, prendre ce qui appartenait à d'autres personnes, c'est dans la nature humaine, de chercher le conflit là ou il n'y en a pas besoin, aucun seigneur ne savait se contentait des terres qu'on lui avait donner, voulant toujours plus, voulant que leurs nom soient gravés dans l'histoire à jamais. Mais en contre partie il fallait des morts, beaucoup de morts, les premiers à souffrir étaient les gens pauvres bien sur qui devaient travaillaient pour nourrir les troupes. Il fallait donc que tout s'arrêt une fois pour toutes, unifier le Japon en une seul et même guerre, les pertes humaines seraient énorme mais c'était nécessaire. Seulement des gens comme le dieu de la guerre et le tigre de Kai ne pouvaient pas le comprendre, prenant simplement plaisir à se combattre et à voir leurs hommes mourir pendant qu'ils s'amuse.

Lui en était convaincue, il le savait, il ferait partie des sacrifices pour que le Japon soit unifier. Hanbei était peut être née trop tôt, la médecine n'était pas assez avancer pour le guérir de cette maladie mais si il était née plus tard il n'aurait jamais rencontrer le seigneur qu'il suivrait quoi qu'il arrive, Toyotomi Hideyoshi, un seigneur partit de rien, devenant général sous les ordres de Oda et maintenant celui-ci mort il avait prit la place du conquirent impitoyable, car il en fallait un et un seul pour unifier le Japon. Lui en était sur, sa serait Hideyoshi. Il lui cachait sa maladie et obéissait aux ordres en tans que stratège de génie. Mais il était aussi en charge de s'occupait de recruter des alliés utiles afin qu'ils ne soient pas une gêne dans l'avenir. C'était donc pour cela qu'il c'était déplacer en personne aujourd'hui, pour traiter avec ce fameux Matsunaga Hisahide.

"En échange de cette alliance nous vous offrirons bon nombre de relique qui semble vous intéressez depuis quelques temps déjà." Affirma Hanbei en tournant la tête sur le cotés.

Le soldat qui l'accompagné en tans qu'escorte, quand bien même ce put être une escorte potable ce qui n'était pas le cas, ce soldat ne valait pas grand chose au combat, pas plus qu'un autre, posa devant leurs ôte un boite que Hanbei ouvrit, il n'était pas peu fière, retrouver l'arme à feu de Oda n'avait pas été une mince affaire. Mais ce temps ne serait pas perdu, Matsunaga aimait ce genre de choses, il ne s'intéressait qu'a ça et d'après ces sources le peu de fois qu'il avait eut un engagement il l'avait tenue, de toute manière cela ne serait que temporaire.

"Ceci est un premier présent, d'autres viendrons comme les six griffes du dragon borgne et l'armure rouge de Kai, quand ils auront été vaincue bien entendu." Continua le stratège en retirant une poussière prés de son oeil.



avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Jeu 5 Déc - 1:53

On se sentait toujours un peu oppressé et menacé quand cet homme, charismatique, vous accordait toute son attention et ne regardait que vous. On se sentait à la fois flatté de pouvoir attirer l'attention de quelqu'un comme lui, mais également peu rassuré.

Matsunaga écouta silencieusement l'émissaire de Toyotomi Hideyoshi. Il le fixait intensément sans le lâcher du regard avec un petit sourire au coin des lèvres. Il espérait que ne l'avait pas dérangé pour rien car avant même de voir ce qu'on allait lui proposer comme paiement, il savait qu'il allait dire non, il n'était pas d'humeur aujourd'ui. Peu importe l'or ou les bijoux qu'on lui proposerait en ce moment, cela ne l'intéressait guère et il était déjà bien assez riche. Il ne s'alliait jamais aux autres seigneurs, ce n'était vraiment pas ce genre. Il préférait qu'on l'embauche en tant que mercenaire, et si quelqu'un lui proposait mieux que son « employeur » actuel, il n'hésitait pas le trahir. Il était sans foi ni loi, seul ce qu'il pouvait obtenir pour agrandir sa collection avait de la valeur à ses yeux. Alors, entendre le mot « alliance » ne lui plu guère. Le stratège partait mal. Cependant, il devait lui reconnaître qu'il s'était quand bien documenté sur lui pour connaître ses penchants et lui proposer un trésor. Il était curieux de découvrir ce que le jeune homme lui avait amené comme premier payant.

Matsunaga se redressa sur son siège. Hanbei venait de remonter en flèche dans son estime en lui apportant d’emblée quelque chose qui promettait. Il était impatient de découvrir le trésor qu'il lui avait ramené et qui serait bien un nouvel objet qui compléterait sa collection. Cependant, il fut légèrement déçu en voyant qu'il s'agissait du revolver d'Oda. Certes, c'était un objet d'une grande valeur. Mais il ne le considérait pas comme étant un trésor puisse qu'il était récent et n'avait pas appartenu aux ancêtres du grand Nobunaga. Et puis, il avait toujours une certaine rancune envers le roi démon pour lui avoir brisé quelqu'un chose de sa collection. Voir ce revolver risquait de lui rappeler ce mauvais souvenir.

«Et si la victoire n'est pas de votre côté ? Je n'aurais pas mon paiement. », dit-il en se levant et en marchant doucement, tel un lion, vers le stratège. Il l'attrapa d'une main au cou et approcha son visage du son oreille.

« Il me faut une autre garanti que cet objet. Que direz-vous de venir compléter ma collection en gage de votre bon foi plutôt ? Après tout, vous êtes vous même quelque chose de précieux pour le seigneur Toyotomi en tant que stratège. », susurra-t-il suavement.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Jeu 5 Déc - 12:10

Le jeune stratège observa l'homme d'un regard discret, il ne voulait pas paraître impolis mais quand bien même la présence de cet homme était chose rare il se devait de pouvoir l'observer plus en détail, dans la mesure du raisonnable bien entendu, bien il ne paraissait ni avenant ni aimable mais Hideyoshi-sama non plus et ça ne le dérangeait pas il y était un peu habituer en quelque sorte par contre le regard de cet homme était un temps soit peu dérangeant mais qu'importe, il s'y accommoderait, son travail passait avant ses petits plaisirs personnel, de plus battre cet homme pour le forcer à les rejoindre n'était pas dans ses moyens, il était conscient de sa propre force et surtout de celle des autres, ce n'était pas pour rien qu'il était devenue un aussi bon stratège, il devrait surement trouver d'autres trésor pour convaincre cet homme aux plaisir douteux, rassemblait des reliques à quoi bon? Bon c'était un passe temps qui n'avait jamais de fin au moins.

"Avec vous à nos cotés je n'envisage pas une défaite." Assura Hanbei avec son habituel aplomb naturel.

Le seigneur singe l'avait envoyer lui pour une raison précise, tout le monde se rallier à ses cotés, aussi bien Magoichi Saica que Motonari Mori, même Tokugawa Ieyasu qui était censé être mort était à présent de leurs cotés, Mitsunari veillait sur lui certes car il n'était pas encore totalement fiable mais qu'importe , il le tuerait si besoin tout comme Motonari quand le moment serait venue. Par contre Matsunaga ne semblait pas si facile à corrompre bien au contraire, le présent n'avait pas eut l'effet souhaité et le stratège pesta mentalement, il ne savait pas si les trésors de l'étranger plairaient à cet homme si avare et malheureusement pour le moment il n'avait pas autre chose sous la main directement, l'ancienne lance de Ieyasu ne servirait à rien.... Il tenterait de faire venir d'autres choses pour la peine.

Voyant l'homme avare se lever fit revenir Hanbei sur terre, il ne pouvait pas se permettre de revenir les mains vides vers le seigneur Hideyoshi, ceci était juste inconcevable, il n'avait jamais connue d'échec et ce ne serait pas demain la veille que cela arriverait, il servait un seigneur certes mais il avait sa propre fierté. Sans bouger il laissa Matsunaga lui attraper la gorge, faisant un signe de la main à son garde de rester calme, pas de geste brusque, l'autre avait tout les droits et puis il ne serrait pas du tout.

"Hanbei-sama..." Commença le garde.

Un simple regard suffit au stratège pour faire partir son garde en courent, il ne voulait pas être dérangé. Une fois l'homme partit Hanbei reporta son attention sur cet homme qui avait le visage aussi prés que possible de son oreille, il comprit bien ce que voulait dire ce brun qui ne semblait pas avoir la gêne de tout les japonais, au moins les choses étaient clairs. Par contre il savait qu'il aimait les trésors mais il ignorait bel et bien qu'il avait se genre de penchants que lui trouvait naturel mais ce n'était qu'un avis personnel, il se trouvait beau de toute manière, autant plus jeune son physique l'avait dérangeait autant maintenant il avait apprit à en tirer profit. Il changea donc son regard le faisant plus aguicheur et son sourire devint sensuel. Il ferait tout pour que le seigneur Hideyoshi remporte cette guerre.

"Je ne me suis jamais considéré comme un trésor pouvant vous intéressez, vous m'en voyez plus que flatter. Si votre aide lors de cette guerre vous nous apportez je vous comblerez de bien des manières." Assura Hanbei avec un sourire pleins de promesses charnels.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Mer 11 Déc - 23:57

Toujours en tenant Hanbei par la gorge, Matsunaga se mis a rire. C'était un léger rire grave qui avait une pointe de démence. Si au départ il n'avait envisagé le jeune homme comme un trophée dans sa collection, comme une poupée de cire, le stratège venait de lui montrer une autre façon de l'utiliser et il réalisa que peut-être cela aurait été du gâchis de le laisser exposer au milieu de ses autres trésors sans s'en servir. L'homme à la chevelure blanche commençait à de plus en plus l'intéressait et déjà il imaginait faire avec lui de nombreuses choses qui occuperaient désormais ses longues soirées d'hivers.

Normalement, le brun n'était pas vraiment intéressé par ce genre de chose et préférait les plaisirs immatériels aux plaisirs charnels qu'il trouvait fades en généralement. Étant un homme aux penchants assez particuliers, il trouvait rarement des partenaires qui le satisfaisait. Il aimait quand il soumettait sa victime a ses moindres désirs. Il aimait prendre le contrôle sur l'autre pour le piétiner et le détruire. Mais il fallait que l'autre soit consentant car il n'aimait pas qu'on lui tienne tête et refuse ses ordres. Il avait tendance à trop vite casser ses jouets tant il pouvait être violent dans l'acte. C'était pour cela qu'il préférait les trésors aux relations humaines qui n'arrivaient pas à le satisfaire. C'est en voyant le sourire aguicher de son vis-à-vis qu'il envisagea donc de revoir ses objectifs. Hanbei était visiblement prêt a faire n'importe quoi pour son seigneur et même d'en payer de sa personne. Ce dévouement envers Toyotomi était si touchant cela venait de lui ouvrir les portes de l'enfer. Matsunaga allait lui montrer que la loyauté envers quelqu'un n'apportait rien de bon. Il allait lui faire regretter d'être aussi stupide de se donner corps et âme et jurer fidélité à une personne. Rien qu'en pensant qu'il allait pouvoir le briser cela l’excitait déjà.

Le maître des lieux claqua des doigts pour ordonner à ses gardes, qui se trouvaient à chaque coin de la pièce et devant les deux portes, de sortir pour le laisser en tête-à-tête avec son invité. Ses hommes ne se firent pas prier pour s'exécuter, bien au contraire. On ne refusait pas un ordre venant de son employeur et ils n'étaient pas mécontents de sortir. Sa présence les mettait mal à l'aise.

« Bien, bien. Avant de dire que vous m'appartenez, je dois avoir un échantillon de la manière dont laquelle vous comptez me comblez et tester votre résistance. Je ne compte pas me faire avoir sur la marchandise. », susurra en desserrant ses doigts et en attendant qu'Hanbei lui montre ce qu'on il pouvait faire.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Jeu 12 Déc - 0:25

Le stratège attendit sans faire d'autres mouvement, pas de gestes brusque, il connaissait bien la force de cet homme, ce n'était pas seulement des rumeurs bien au contraire, mettre en difficulté le tigre de Kai et l’œil droit du dragon borgne n'était pas rien après tout. Sans compter que même si il ne serrait pas sa prise il sentait bien que son corps fragile ne résisterait pas bien longtemps si ces doigts se resserraient sur sa pauvre gorge, la musculature de l'homme était fort visible de part sa carrure, moins que le seigneur Hideyoshi forcément mais il se débrouillait plutôt pas mal du tout dans son genre, le parfait équilibre entre un corps frêle comme le sien et bien trop musclé comme son vénéré seigneur. Il devait donc se montrer prudent, ne surtout pas le repousser brusquement, de toute manière ce n'était pas son but dans l'immédiat.

Entendant le claquement de doigt Hanbei écouta le bruits de pas, ne pouvant guère se retourner il devait se fié à son ouïe, il n'y avait que six gardes de toute manière et en vue du bruits de marche ils devaient être sortie tout les six, ce n'étaient pas des hommes fidèles et digne de confiances, eux n'étaient motivé que par l'argent de Matsunaga et rien d'autre. Les hommes de Magoichi étaient différent, malgré qu'ils soient des mercenaires ils lui étaient fidèles, comme quoi il y avait de tout dans ce pays! Il écouta par la suite les dires de cet homme, soit il lui montrerait sa bonne foie.

"Soit, je n'ais aucune limites à vous satisfaire bien au contraires." Assura le plus petit des deux.

Avec délicatesse il prit le poignet de l'autre homme qui avait un regard assez perçant voir même gênant, heureusement qu'il s'y était préparé avant de venir. Lentement il fit passer la main de Matsunaga sur sa hanche puis vint l'installer confortablement sur l'une de ses fesses tandis que son propres corps se colla à celui de l'autre il se releva légèrement sur la pointe des pieds, frottant les mèches de cheveux blanc sur son front dans le cou du brun, gardant son regard aussi aguicheur que son sourire. Sa main libre quand à elle passa sur le torse ô combien musclé de l'autre et se posa sur ce qui faisait de lui un homme à travers le tissus de son bas. Quel homme d'ailleurs, mieux qu'il ne l'aurait crut.

"Je ne puis être plus explicite sans votre accord je pense." Murmura Hanbei d'une voix joueuse.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Mar 24 Déc - 3:37

Toujours un petit sourire aux lèvres, Matsunaga ne bougea pas d'un pouce. Il se contentait de se laisser guider et de fixer l'homme qui se trouvait très près de lui. Sa main, sous le contrôle d'Hanbei, effleura d'abord ses hanches pour être déposer sur les fesses. Le brun pressa celle-ci pour mieux apprécier les rondeurs et leur fermeté. Le fessier du stratège était plus intéressant qu'il ne l'avait pensé. Ses vêtements en cachaient les courbes et ne laissait pas imaginer qu'elles pouvaient être attirantes. Le mercenaire se demandait si Toyotomi connaissait ce qui se cachait sous ce tissu et en avait déjà profitait.

Matsunaga ne fit pas d'autre mouvement, et resta même de marbre, avant qu'Hanbei n'est fini son petit manège pour assez de l’aguicher. Il ne pensait tout de même pas que cela lui suffirait pour être convaincu de sa valeur ? Il lui en fallait bien plus. Cependant, il était satisfait que le jeune homme semble entreprenant et attende une permission. Il avait su rester à sa place et il était assez intelligent pour comprendre, qu'entre eux deux, c'était le brun qui dominait et lui le soumis.

Il agrippa violemment les cheveux blancs de son vis-à-vis pour le faire un peu reculer avant de le forcer à se mettre à genoux, de façon à ce que son visage soit en face de son entre-jambe. Avec son autre main, il défit sa ceinture et ouvrit son pantalon.

« Tu sais ce qu'il te reste à faire maintenant. », dit-il d'une voix doucereuse. Cela sonnait plus comme un ordre plutôt qu'une permission.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Mar 24 Déc - 13:07

Hanbei savait ce qu'il avait à faire, mais valait il mieux ne pas brûler les étapes surtout avec un homme aussi imprévisible et si violent d'après les rumeurs, une chose à la fois, un geste trop déplacé risquait d'irrité cet homme et aussi proche sans moyen d'attraper son arme facilement il serait dangereux voir suicidaire d'en faire plus sans une quelconque permission. Il attendit patiemment que quelque chose se passe, n'importe quoi, il attendait le moindre signe qui lui permettrait de savoir à quoi s'en tenir pour le moment bien qu'il ne doute pas que l'homme en voudrait bien plus, il avait confiance en son corps et en ses capacités de séduction, un aguicheur hors pair disait Keiji à une époque et Mitsunari se contentait de dire qu'il était l'homme le mieux placer pour usé de ses charmes afin d'avoir ce qu'il voulait. Lui même aimait se dire qu'il était le meilleur homme à se servir de sa langue dans le pays, les gens le prenaient comme ils voulaient après, le sous entendu était énorme et pas pour rien.

Une faible onomatopée de douleur passa la barrière de ses lèvres en sentant une main si peu délicate attrapé sa chevelure blanche, c'était douloureux et pas qu'un peu vu qu'il n'avait pas les cheveux bien long, mauvaise longueur, trop court pour ne pas être douloureux et trop long pour qu'on ne puisse pas les attraper. Ouvrant un oeil il observa le sourire sur les lèvres de ce seigneur mercenaire, il ne semblait pas en colère bien au contraire, c'était donc juste sa manière de faire? Le stratège posa un genoux à terre puis l'autre et comprit bien ce que l'autre homme attendait de lui, et bien soit.

"Vos désirs sont des ordres."  Assura Hanbei en regardant Matsunaga.

Ce n'était pas la chose que le stratège affectionnait faire, c'était bien la première fois de sa vie qu'on lui demander une telle chose, généralement ceux qu'il avait du charmer se contenter d'un baisé et qu'il fasse le travail à la main, le brun était bien plus exigent mais soit, il en serait ainsi, il savait faire après tout.  Il n'hésita pas et prit le membre de cet homme brutal d'une main et approcha sa bouche, fermant les yeux il le lécha d'abord dans la longueur avant de le prendre en bouche sans hésitation,  il ferait tout ce qu'il faudrait afin de le satisfaire et d'avoir son traiter d'alliance signer au plus vite, qui à rester ici un ans durant. Après tout le début de leurs grande invasion ne serait que dans un ans, ils avaient du temps.

Et d'après des barbares les japonais étaient mal monté, baliverne, Matsunaga était bien mieux monter qu'ils ne pouvaient l'imaginer surement. Continuant sa gâterie avec habileté, prouvant que ce n'était pas la première fois tout de même qu'il en faisait, après tout Ieyasu et Mitsunari étaient de bon amant pour les nuits ou il s'ennuyait et dire que ni l'un ni l'autre n'était au courent, frustré chacun de leurs cotés, Mitsunari aimant Ieyasu et vis versa il en profitait bien, leurs faisant croire qu'il ne savait guère ce que l'autre pensé. Après quelques temps il sentit un liquide dans sa gorger ainsi que la main dans ses cheveux qui se serrait un peu plus, il lâcha la virilité de Matsunaga et avala difficilement le liquide chaud qui passait dans sa gorge, reprenant son souffle.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Ven 27 Déc - 1:17

Ses désirs étaient des ordres ? Naturellement ! Et ça, Matsunaga comptait bien lui rappeler à chaque fois que le stratège de Toyotomi l'oublierait. Il n'était de toute façon pas en position de refuser quoi qu'il dise ou exige. S'il voulait vraiment avoir le brun en tant « allié », il allait devoir lui montrer sa détermination. Plus les gens était loyale envers leur seigneur, et plus Matsunaga pouvait les soumettre et les mettre à sa merci. La domination n'était ainsi pas seulement dû aux rapports de force, mais aussi psychologique. C'était encore plus jouissif pour cette homme de briser les gens comme cela. Il se demandait jusqu'où l'homme aux cheveux blancs était prêt a se salir pour l'honneur d'Hideyoshi.

Toujours la main agrippée dans les cheveux de son invité, le brun porta son regard vers Takenaka qui suçait avec habilité son pénis. Cela lui donnait un sentiment de pouvoir de le voir à ses genoux dans une position si humiliante pour un homme. Il pouvait voir que l'homme n'était pas seulement un fin stratège et possédait des talents cachés. A en jouer par sa technique, il avait l'habitude de pratiquer ce genre de chose. Il ne savait pas s'il devait trouver ça comme un point positif ou non. D'un côté, il pouvait profiter de son expérience et en tirer un maximum de plaisir, mais d'un autre côté, il aurait voulu le voir désemparé, hésitant et effrayé devant son érection plus qu'impressionnante pour un japonais. Il aurait prit certainement encore plus de plaisir à le voir être dégoûté parce que Matsugana lui demandait sans pouvoir le refuser.

Après avoir éjaculer dans la bouche d'Hanbei, il lui tira de nouveau par les cheveux et le poussa en arrière assez violemment au point de le faire tomber par terre. C'était un peu une façon de le jeter après avoir pris son pied.

«Disons que ceci conclu notre pacte. Je vais envoyer un émissaire pour prévenir ton seigneur que ton séjour ici se prolonge. »

Il se rhabilla et l'abandonna dans la pièce. Un des garde entra pour venir auprès d'Hanbei et le guider.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Ven 27 Déc - 11:46

Vraiment le goût de ce liquide il ne s'y ferait jamais, d'ailleurs c'était bien la seul fois de sa vie qu'il c'était forcer à l'avaler mais dans le cas présent c'était plus que nécessaire en vu de sa position hiérarchiquement parlant, lui n'était qu'un stratège et l'autre un seigneur, un vile seigneur mais qu'importe, il se devait de le faire un point c'est tout, l'accord d'alliance était la priorité, peu importe ce qu'il pensait du goût de cette semence! Se laissant tomber en arrière le stratège le bougea pas, à peine surprit de la réaction si peu délicate de l'autre homme et pas effrayer pour un sous, attendant quelque chose, quoi que se soit qui joue en sa faveur, qu'il n'ait pas fait une gâterie sans rien avoir à retour, cela l'agacerait un temps soit peu.

Entendant les dires du seigneur brun Hanbei se mit convenablement à genoux afin de s'inclinait, son séjour ici ne serait pas des plus agréable surement mais Hideyoshi aurait donc l'allié dont il avait tans besoin, il aurait le temps de faire les stratégie de combat ici même, son seigneur était fort mais pas toujours très porté sur ce genre de chose donc il s'en chargé seul, se contentant de lui faire un compte rendu visuel sur une carte. Une fois Matsunaga sortit il soupira de soulagement et se releva, laissant son "garde du corps" arrivé en courent vers lui.

"Les négociations se sont bien passés, tu pars immédiatement en avertir le seigneur Hideyoshi et tu me feras parvenir quelques effets personnels." Annonça Hanbei en se tournant vers la sortie de la pièce.
"Combien de temps resterez vous en ce lieu?" Demanda le garde en sortant une fueille avec une mine de plomb.
"Aussi longtemps qu'il le faudra."

Le stratège lista ce dont il avait le plus besoin, il avait prévu des affaires certes pour un séjour de un mois maximum mais pas plus et ce n'était que le strict minimum, la domestique à qui il faisait le plus confiance comprendrait bien les sous entendu de tout ses écrits, elle n'était pas stupide, il n'aimait pas les gens stupides. Laissant son homme de main partir à cheval en toute hâte il suivit le mercenaire qui était chargé de le conduire dans son nouveau lieu de vie. Une fois dans cette chambre il congédia l'homme et alla directement voir dans ses affaires ou était sa bouteille de saké prise pour le trajet, il l'ouvrit et but une gorgée pour faire passé ce goût ignoble qu'il avait en bouche.

Soupirant d'aise il prit quelques affaires avant de partir prendre un bain qu'on lui avait préparer, songeant, méditant il le prit cependant très rapidement, n'étant pas à l'aise en ce lieu pour le moment, sans compter qu'il devait être prêt et disponible si Matsunaga le demandait. Il enfila un yukata pour homme dans les tons lilas identiques à son masque, bordés de quelques fleurs de lys blanches s'entrelaçant ici et là. Il retourna alors dans sa chambre et ouvrit les portes coulissantes donnant sur une petite avancé en bois puis repartit s'allonger sur son futon, appuyant sa tête contre son poing fermé, laissant ses jambes ô combien visible ainsi que ses épaules vu qu'il ne serré jamais son yukata afin d'être plus à l'aise, si il devait sortir il le remettrait convenablement, laissant une épaule dénudé sans trop s'en souciait il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire, quels étaient les loisirs autorisés d'une poupée selon Matsunaga, hormis les ébats sexuel?
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Dim 29 Déc - 23:13

Comme si rien ne venait de se passer dans cette salle où il avait l'habitude de recevoir les visite, Matsunaga vaqua à ses occupations habituelles. Il appréciait vraiment le faite qu'Hanbei eut la délicatesse d'avaler. Cela il avait éviter d'en mettre un peu partout et de devoir nettoyer. Il n'avait ainsi pas besoin de se changer et pouvait continuer ses petites occupations comme s'il ne venait pas de se soulager dans la bouche de son nouvel otage. Il ne savait pas encore combien de temps il allait le garder chez lui ni ce qu'il allait en faire. Avec ce qui venait de se passer, il savait à présent qu'il pourrait obtenir à peu près tout ce qu'il voudrait du stratège d'Hideyoshi et tout ça grâce à sa loyauté.

Le brun allait pouvoir pratiquer quelque chose qu'il n'avait pas pu faire depuis un bon moment faute d'avoir un partenaire parfait pour cela. Avant de se rendre à sa bibliothèque pour examiner quelques rouleaux, il fit un détour part sa chambre pour inspecter sa petite collection de cordes. Il en avait de toute taille, longueur, résistant et de matériaux différents. Il ne les avait pas utilisé depuis un moment alors il fit un brin de ménage pour qu'elles soient opérationnelles le moment venu. Quel genre d'homme serait-il si le matériel qu'il utilisait était négligé ? C'était une chose qu'il préférait faire lui même, ne voulant pas que ses domestiques souillent sa petite collection.

Après son nettoyage, il s'enferma dans la bibliothèque afin d'être tranquille et pour étudier des cartes de la région et autres documents utiles pendant une guerre. Au bout d'un moment, comme d'habitude, un page vint frapper à la porte pour lui dire que le dîner l'attendait.

« Parfait, faites venir Takenaka, ce soir il partagera ma table."

« A vos ordres, mon seigneur. »
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Lun 30 Déc - 0:08

Le stratège s'ennuyait trop et finalement s'autorisa une pause, quelqu'un viendrait bien le réveiller de toute manière si on avait besoin de lui. Vivement que son matériel de calligraphie soit de nouveau à proximité et portée de main car il aimait vraiment ça et se trouvait très doué en plus de ça, quoi que dans la cérémonie du thé aussi et se trouvait pas trop mauvais dans la peinture à l'ancre de chine, enfin l'art étant quelque chose de subjectif il ne montrait jamais ses œuvres hormis à Keiji lors de ses débuts, il fut un temps fort lointains. Par contre il n'hésitait pas à être critique sur les talents des autres, Ieyasu avait une écriture ô combien étrangement moche quand à Mitsunari il était incapable d'écrire un poèmes en mettant une once de sensibilité et pourtant les deux continuaient de tenter de s'amélioré, les pauvres gens sans talents. Lui se savait talentueux, une geisha réputé lui avait fait des compliments, une vielle amie très critique.

Après une légère sieste le garçons aux courbes si alléchantes se réveilla et s'étira, il n'avait pas tellement dormit, du moins pas assez pour récupéré de son long voyage jusqu'ici mais assez pour tenir et paraître frais jusqu'a ce soir qu'il puisse dormir, il devait toujours paraître frais et en pleine forme quel que soit le moment de la journée. Il remit ses cheveux en place et se passa un peu d'eau sur le visage qui était dans un petit récipient ovale mit là exprès pour cet usage puis remit son masque. Ce fut à ce moment qu'un page arriva pour l'inviter à venir se restauré à la table de Matsunaga.

"Soit, j'arrive dans une minute."

Se remettant debout sur ses jambes Hanbei s'arrangea afin de ne pas paraître négligé et sortit de sa nouvelle chambre à coucher, vivement ce soir qu'il puisse s'endormir, ce futon était diablement confortable en fin de compte. Il marcha au rythme du page qui le guidait et une fois dans la pièce ou le repas se tenait il fut surprit de ne voir vraiment que Matsunaga, et bien ce n'était pas le nombre de convive qui allait le ruiné.

"Je ne m'attendais pas à avoir l'honneur de partager le repas avec vous." Assura le plus petit en s'approchant.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Mar 14 Jan - 19:58

N'ayant pas vu l'heure passé, enfermé dans sa bibliothèque, l'heure d'âge mûr fit un rapide croché à sa chambre pour se changer. Il ne devait pas traîner pour ne pas faire attendre son invité à qui il venait de dire de le rejoindre à sa table. Il se déshabilla et laissa tomber négligemment ses vêtement sur le sol, avant t'attraper un kimono qui était pendu sur une armature qui était faite à l'origine pour porter les armures de samurai. Il l'enfila et finit de le nouer pendant qu'il marchait en se rendant à sa salle à manger. Il préférait se sentir plus à l'aise le soir pendant le repas. Un léger kimono était bien plus confortable pour dîner que ce qu'il portait avant.

Une fois arrivé, il s'installe sur les tatami à côté d'une petite table traditionnelle. Une deuxième, réservait pour Hanbei, se trouvait sur son côté gauche. S'il y avait eu d'autres convives, Matsunaga se serait retrouvé en « bout de table » là où se devait être un chef pour dominer, d'une certaine façon, le repas, et Hanbei sur le côté. Avec seulement deux petites tables, la pièce paraissait bien vide. Elle était plutôt faite pour acceuillir des banquets. L'espace inoccupé rajoutait un froid et une sensation d'oppression quand on se retrouvait seul dans cette pièce avec pour seule compagnie le maître des lieux.

« Mais avant d'être mon otage, vous êtes avant tout mon invité, et dans mon château, je sais recevoir. », dit-il doucereusement en souriant. D'un signe de la main, il indiqua au jeune homme de prendre place afin que les serviteurs puissent apporter les plats.

«Vos appartements vous plaisent-il ? » dit-il par politesse. De toute façon, qu'ils soient au goût ou non du stratège, Matsunaga s'en moquait un peu. Il avait lancé cela pour faire la conversation plus qu'autre chose.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Ven 17 Jan - 14:27

Hanbei observa la pièce, avec autant de place faire de grands banquets devait être chose facile, hormis pour les employés bien entendu mais c'était leurs travail après tout. Lui même adorait les grands banquets contrairement à Hideyoshi, prenant plaisir à parler de tout et de rien avec des gens cultivés au  plus haut point, les idiots ne l'intéressaient guère, des gens sans culture ni conversation hormis parler de guerre et de mort étaient des gens de bien mauvaise compagnie selon lui, Mitsunari ne savait parler que de ça contrairement à Ieyasu , bien que celui-ci ait une vision tellement douce et magnifique du monde, mais au moins il s'intéressait à tout. Mais bon son seigneur lui ne parlait jamais et restait silencieux au possible, il n'aimait pas se genre d’événement donc il n'y en avait que très peu dans leurs quartier général.

"Vous m'en voyez ravis." Assura Hanbei.

Passant sa main dans ses cheveux le stratège arriva à sa place et s'assit convenablement comme toujours, une posture toujours parfaite et maîtrisé quoi qu'il arrive malgré la fatigue qu'il éprouvait en ce moment même, cela passerait après c'être remplit le ventre surement. Étrangement être seul dans un si grand espace auprès de Matsunaga ne le rassurait pas tellement mais il allait devoir faire avec, ce type était imprévisible mais il avait de bonnes manières et de la conversation, ce repas promettait de ne pas être ennuyeux quoi qu'il en soit.

"Parfaite à vrai dire, la vue me plait beaucoup et puis je n'ai pas besoin de plus, la folie des grandeur n'est pas quelque chose qui me correspond." Répondit le plus petit en massant sa nuque.

Il aurait du dormir dans une position plus adéquate que sur le cotés appuyé sur son bras, maintenant il avait une sale impression d'avoir eut un repos non réparateur ce qu'il n'aimait pas du tout, mais bon il ne c'était pas sentit s'endormir, c'était comme ça. Observant les domestiques s'activaient dans le couloir non loin il sourit, dis donc ils étaient en panique les pauvres. Ceux chez lui étaient plus calme, en même temps Matsunaga était quelqu'un d'assez dur d'après ce qu'il voyait.

"Je me demandais quelque chose, quels sont les loisirs que j'ai le droit de pratiquer? Je veux dire hormis ceux en intérieur bien sur. Je ne suis pas très chasse je l'avoue mais me balader en extérieur ne me déplaît pas."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Sam 1 Fév - 16:45

Matsunage ne lâcha pas des yeux son otage qui entrait dans la pièce et s'installait à la table qui lui indiquait dans un silence un peu pesant. On pouvait distinguer un léger sourire esquissé sur ses lèvres.

Une fois Hanbei à sa place, le maître des lieux leva la main en direction d'un des domestiques, qui se tenait près d'un des panneaux en papier de riz, pour lui faire signe qu'ils pouvaient à présent leur apporter leur repas. Sur le qui-vive, le jeune page se tarda pas pour aller prévenir les cuisines que le dîner pouvait débuter et que temps plus tard, deux jumelles d'une incroyable beauté apparurent avec chacun un plateau composé de plusieurs mets traditionnels japonais. Dans son château, on servait une cuisine très raffiné et goûteuse. Pour cela, l'homme d'âge mûr avait engagé les meilleurs cuisiniers en les appâtant avec un salaire plus que généreux. Peu lui importait le prix, ou même les moyens, qu'il mettait pour obtenir ce qu'il voulait, il n'hésitait pas pour son propre plaisir.

Une fois les plateaux posés sur leur table respective, les deux femmes prirent congés et un jeune garçon, d'environ douze ans qui apprenait le métier de serviteur, servit le saké d'une main tremblotante. Contrairement à ses aînées, lui resta dans la pièce avec la tâche de remplir les coupes à alcool pendant le repas. Le pauvre garçon était toujours mal à l'aise à l'idée de devoir se retrouver seul dans la pièce avec Matsunaga. Cependant, ce soir il était un peu plus rassuré et bénissait intérieurement la présence du stratège de Toyotomi.

« Eh bien tout ce qu'un otage est autorisé à faire. », répondit-il avec un sourire en coin.

En cette période de trouble, il n'était pas rare que des seigneurs prennent en otage des enfants de leurs vassaux pour s'assurer de leur fidélité. Ces enfants n'étaient pas emprisonnés ni maltraité, non, ils étaient plutôt élevé comme s'il fait parti du clan et recevait une éducation digne de ce nom. Alors, Takenaka n'avait pas de soucis à se faire pour ses loisirs. Il pourraient sans aucun doute les exercer. Même si Matsunaga avait en tête de transformer Hanbei en sa chose, il aurait tout de même le statut d'otage et serait traité en temps que tel.

« Mais dites moi plutôt quelle est la nature de vos loisirs, tout vos loisirs sans exception à Osaka dans le château de votre seigneur et avec votre seigneur, quel genre de chose avez-vous pour habitude de faire ? », ajouta-t-il en laissant planer un léger sous-entendu. Le maître des lieux se demandait quel genre de relation il pouvait bien entretenir avec Toyotomi à part être son stratège et voir si, comme il se le demandait, leur relation était de l'ordre sexuelle, le corps de jeune homme était résistant pour subir une telle armoire à glace. Et il espérait qu'il soit honnête avec lui. Il n'avait pas trop qu'on lui mente.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Lun 3 Fév - 19:40

Le stratège continua d'observer la pièce autour de lui, la présence de Matsunaga était vraiment écrasante et il devait surement s'en rendre comte, au moins il se faisait remarquer avec son charisme contrairement à certains seigneurs tel Mogami qui étaient obligé de faire beaucoup de bruit afin d'être le centre d'attention qui à se rendre ridicule, bien que Mogami ne devait même pas se rendre compte qu'il passait pour un bouffon auprès de tous et que personne dans tout le Japon ne me prenait au sérieux, le pauvre dragon borgne qui l'avait pour allier, il le plaindrait presque, ayant rencontrer ce pitre une fois, une grande bouche et pas beaucoup de cervelle quel dommage, il valait mieux parler avec quelqu'un comme le leader du clan Maeda, lui au moins avait de la présence et de l'esprit, bien que cela soit différent de Matsunaga qui ne faisait pas amicale du tout.

Son attention se reporta sur le petit personnel du maître des lieux, les deux jumelles étaient vraiment magnifique, dignes d'être modèle pour les plus belles estampes japonaises, il avait vraiment du personnel digne de ce nom il n'y avait rien à dire là dessus, souriant légèrement en guise de remerciement il observa le jeune garçon qui venait lui donner un peu de saké, et bien dès  le début du repas c'était un petit peu rude? Quoi que il devait vraiment être bon en vu des goûts du brun à ses cotés.

"Je ne me priverais pas alors."  Sourit Hanbei très poliment.

Le pauvre garçon avait la main peu sur, c'était souvent ainsi au début, lui même laissé la petite fille de sa domestique  s’essayer de temps en temps aux activités de sa mère, la compagnie de cette enfant lui faisait du bien, les enfants parvenaient à soulever des problèmes existentiel et les résoudre avec tans de simplicité, si seulement le monde était aussi simple que leurs esprit tout serait plus facile. De temps en temps il lui donnait des cours d'écriture et de lecture mais là pendant quelques temps cela il ne pourrait pas le faire, il enverrait un message à Ieyasu pour qu'il s'en charge, le grand ours le ferait avec plaisir surement.

"Je pratique la calligraphie beaucoup  et je m’essaie aux estampes de temps en temps, même si la lecture et le Shogi reste mes activités favorites." Expliqua le stratège.

Remerciant pour le saké il souhaita la bonne appétits après avoir attendu que le maître des lieux commence en premier. Il réfléchit au sens de la question qui venait de lui être poser, il était bien curieux mais cela était légitime en quelques sorte et il serait franc, comprenant bien le sous entendu donner par ce sourire en coin.  Malgré tout le respect et l'admiration qu'il avait pour Hideyoshi jamais il ne s'imaginerais être son amant, non vraiment il n'était pas son genre, Mitsunari et Ieyasu l'étaient beaucoup plus, chacun ayant des qualités qui lui plaisait un temps soit peu. Maintenant il fallait trouver comment dire la chose à sa manière.

"Hideyoshi-sama n'est pas quelqu'un de très loquasse, il se plait seul la plupart du temps donc hormis les cérémonies du thé ou nous parlons de vielles histoires sans grande importances nous ne nous voyons jamais en dehors de nos réunions stratégique. De vieux amis n'ont pas besoin de se voir pour autre choses que ce dont je viens de vous parler." Termina Hanbei en savourant le goût de la nourriture, gardant le le bout de ses baguettes au bout des lèvres, c'était un délicieux repas.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Sam 8 Fév - 20:33

Le shogi ? Cela ne l'étonna guère. Pour un stratège, ce jeu était un parfait entraînement intellectuel et Hanbei devait être un redoutable adversaire qui en valait la peine. Dans son château, il n'y avait pas vraiment quelqu'un ayant un QI assez élevé pour pouvoir le battre ou qui avait assez de trip pour le défier et jouer sérieusement. Généralement, ses serviteurs perdaient un peu tout leur moyen et n'étaient pas vraiment à fond dans la partie. Alors, il avait rapidement abandonné l'idée de trouver quelqu'un de valable pour remporter le jeu. Un de ses rêves était de pouvoir jouer avec l’œil droit du Dragon borne. Malheureusement, ce dernier était un peu trop inaccessible pour l'instant. Cependant, il comptait bien un jour réaliser ce rêve. Après tout, jusqu'à présent il avait toujours réussi a obtenir ce qu'il désirait, alors il en était sûr, ce n'était qu'une question de temps pour le moment, et en y réfléchissant, il avait une personne devant les yeux qui lui permettrait de patienter jusqu'à ce qu'il ait en sa possession Katakura Kojuro.

« Si la lecture est un de vos passe-temps, je vous invite à venir voir ma bibliothèque qui regorge d'ouvrages assez rares. », dit-il fier de sa collection.

Bien entendu, il parlait de la grande bibliothèque et non de sa petite collection privée qu'il gardait précieusement dans sa chambre. Celle-ci est son trésor et personne d'autre ne pouvait en avoir accès. Il entreposait dans ses appartements les rouleaux les plus importants et les plus rares. Il en avait qui venait de différent pays et parfois des très exotiques. Un dont il était le plus fier était peut-être le rouleau qu'il avait obtenu auprès d'un moine venu des contrées lointaine pour apporter une nouvelle interprétation des paroles du Bouddha. Il avait le rouleau qui portait le nom de Kamasutra contre la vie du pauvre bougre. Du moins, c'est ce qu'il lui avait fait croire car le bonze n'avait pas tardé à rejoindre les palais céleste de son Bouddha après avoir croisé la route de Matsunaga. L'homme n'était pas peu fier de cette acquisition. Il n'avait jamais soupçonné les hindous d'être aussi inventif sur le sujet et lui même n'avait pas assez d'imagination pour inventer certaines positif. En tout cas, depuis qu'il l'avait en sa possession il l'avait mis à profit.

«Et que direz-vous de nous affronter au shogi après le repas ? »

Le maître des lieux était presque déçu d'apprendre qu'il n'y avait rien entre son seigneur et lui. Pourtant, vu le genre d'homme qu'était Hanbei, il aurait parié qu'il passait régulièrement dans son lit et avec les talents qu'il avait pu lui montrait tout à l'heure ce n'était pas la première fois qu'il faisait ce genre de chose. Alors avec qui pouvait-il bien passer les nuits ?

«Hm, je vois. Toyotomi est donc le genre d'homme ennuyeux. Après tout, tous les grands hommes ne sont pas forcément intéressants. Ils n'ont pas besoin de cela pour faire de grands choses. Après avoir entendu cela, je pense que votre vie ici sera un peu différente de celle d'Osaka. », dit-il vaguement pour laisser planer le doute et installer une légère frayeur sur ce que pouvait bien être cette différence.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Dim 9 Fév - 19:46

Le stratège fit un léger sourire en entendant les dires du brun à la présence si écrasante à ses cotés, une bibliothèque pleins d'ouvrage rares? Et bien oui cela serait avec le plus grand des plaisir, il avait du mal à trouver de bonnes sources de lectures en ce moment bien que quelques ouvrages pour apprendre des langues étrangères l'avaient quelque peu captivé, ils arriveraient avec ses bagages dans quelques jours si tout se passait bien, il savait être patient de toute manière et puis les nombreux livres du maître des lieux le ferait patienté sans qu'il ne compte les heures ou les journées surement, oui se connaissant bien il se plongerait dans sa lecture et n'en sortirait que pour se nourrir ou parler à celui qui l'avait prit en otage, rien d'autre ne le ferait surement se déconcentrait si sa lecture le passionnait. Mitsunari et ses remarques sarcastiques ne lui manquerait pas du coup et le besoin qu'avait Ieyasu de parler tout le temps non plus, du calme pour lire, cela faisait longtemps que ce n'était pas arrivé.

Continuant son repas avec un rythme naturellement en accord avec l'autre à ses cotés le plus jeune tourna légèrement la tête, une partie de shogi avec Matsunaga? Et bien pourquoi pas, il aurait aimer affronter un autre stratège mais il se contenterait de ça pour le moment, un jour Katakura Kojuro serait son adversaire pour une partie de shogi grandeur nature et là il s'en donnerait à coeur joie, bien qu'une simple partie avec ce stratège lui suffirait sans être sur un champs de bataille, il serait donc patient jusque là et continuerait de s'amélioré, en vu de inintelligence de Matsunaga la partie ne serait pas gagner d'avance.

"Avec joie, les généraux de Hideyoshi-sama ne sont pas de bons adversaires, je vais m'en donner à coeur joie." Assura Hanbei un sourire assuré sur les lèvres.

Le sourire aux lèvres le général stratégique de Toyotomi continua son repas, demandant du saké au jeune domestique qui s'empressa de venir le servir, il n'était pas à une seconde prés il devait se détendre, il en aurait voulu vite il aurait demander e vive voix. Il écouta son interlocuteur, il n'avait pas tors, Hideyoshi n'était pas quelqu'un de passionnant et pourtant il ne se voyait pas suivre un autre seigneur dans sa vie, jamais ô grand jamais il ne serait le stratège d'un autre. Il était même prêt à devenir otage pour l'idéale de son meilleur ami.

"Je ne suis pas contre le changement bien au contraire, j'espère passer de bon moment ici. A quoi bon se borné à faire la tête, il vaut mieux profiter du moment vous ne trouvez pas?" Demanda Hanbei avec un sourire qui en disait long.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Jeu 6 Mar - 1:30

Tout en continuant de manger de façon très raffiné, il se contenta de sourire quand son otage lui dit qu'il n'était ravit de devenir son partenaire de shogi. Décidément, avoir Hanbei comme captif, il n'allait pas s'ennuyer intellectuellement, et aussi autrement. En pensant à cela, il sourit de plus belle. Il y avait beaucoup d'objets dans sa collection très privée qui attendait d'être testé. Et puis, il avait aussi envie de mettre à profit ce qu'il avait pu apprendre grâce à ce livre venu d'ailleurs.

Il n'était contre le changement ? Eh bien il n'allait pas être déçu du voyage. Puisse que sa relation avec Toyotomi n'était que platonique, ici il ne manquerait pas d'action. Au fond, le maître des lieux s'en moquait un peu de savoir si son prisonnier se bornait à faire la tête ou non. Pour lui, l'humeur du stratège ne changerait en rien ses plans. Qu'il sourit ou non, qu'il aime ou non, qu'importe, il était le roi ici et on avait pas son mot à dire.

« C'est un point de vue comme un autre. », se contenta-t-il de répondre avec un petit sourire en coin.

Sans un mot, il leva son verre de saké vide et le tendit en direction du jeune page terrorisé. Ce dernier ne perdit pas une seconde pour s'empresser de le servir. Malheureusement, étant un peu maladroit, il en reversa quelques gouttes sur les doigts de son seigneur. Tous les serviteurs de la pièces retinrent leur souffle, redoutant la réaction de l'homme mûr. Matsunaga tourna la tête en direction du garçon et le regarda intensément. C'était le genre de regard qui vous faisiez froid dans le dos. S'il pouvait vous projeter dans un monde parallèle, le page serait en train de rôtir dans les flammes de l'enfer.

« Vas donc préparer la table de shogi, puisse que tu n'es pas capable de servir correctement du saké. Et toi, va préparer du thé. », ajouta-t-il à l'adresse d'une des jeunes filles. Ses domestiques s'inclinèrent poliment et partir aussi vite qu'ils le pu, tandis que le samurai finissait son repas.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Jeu 6 Mar - 16:16

La lecture, le shogi et les balades, il allait avoir un peu de temps pour lui pour une fois, bien qu'il garderait un oeil sur les cartes et un messager viendrait lui faire le compte rendu de ce qu'il se passait dans le Japon, même en temps qu'otage il se devait de continuer son travail de stratège pour son seigneur, hors de question qu'il soit déçut de lui, et si un jour c'était le cas il n'hésiterait peut être pas à dire ce qu'il pensait à son seigneur qui était incapable de faire des stratégie correct et des négociations lui même de manière correct et rapide, ne pas reprocher ce que l'ont n'est pas capable de faire soit même, il l'avait entendu le dire une fois à Keiji dans leurs jeunesse et n'hésiterait pas à lui faire la remarque, vu comme il se démenait et s’abîmer sa santé qui n'avait jamais était au beau fixe tout les jours depuis quelques années. Il se donnait corps et âme à son seigneur et n'accepterait pas des critiques non justifier, il était un bon soldat mais il avait son orgueil aussi.

Reportant son attention sur son interlocuteur il haussa légèrement les épaules, tout était question de point de vue comme toujours et cela ne l'étonnait pas tellement que le brun ne soit pas de son avis, car oui il ne devait pas  l'être mais c'était fort impolis de le dire directement, cette phrase suffisait à le faire comprendre sans le dire, Hanbei n'était pas stupide il le comprenait très bien. Quelqu'un comme Mitsunari ne l'aurait surement pas comprit et aurait demander plus d'explications et Ieyasu aurait certainement pas chercher plus loin. Sentant soudainement une toux approché il prit la serviette et toussa à l'intérieur, la repliant sans même regarder si cette fois si il y avait eut du sang dedans ou pas, prenant juste soin de bien s’essuyer la bouche histoire que si c'était le cas, cela ne se voit pas.

"Veuillez m'excuser, la moitié du trajet pour venir c'est fait sous la pluie, j'ai du attrapé froid." Expliqua Hanbei en reprenant ses baguettes.

Matsunaga serait surement extrêmement mécontent de savoir que son otage avait une maladie incurable donc autant garder le secret, personne n'était au courent même dans les rangs de Toyotomi, bien que Sakon l'ait très souvent vu toussé, il devait bien se douter de quelque chose au fond mais passons, pour le moment hormis quelques fois un peu de toux il ne se portait pas plus mal que d'autres.

Observant du coin de l'oeil le jeune domestique il ne se surprit même pas à le plaindre, débuter auprès de ce seigneur là ne devait pas être une mince affaire bien au contraire, il fallait croire que le stresse lui avait fait faire une bêtise, minime certes mais il en avait fait une, dommage pour lui sa seul chance était raté du coup à présent, il allait surement passer son temps à nettoyer le sol, au mieux pour lui bien sur, il y avait tans de choses désagréable à faire dans un si grand château.

"Puis-je vous emprunter les services de ce garçon pendant mon séjour Matsunaga-dono?" Demanda Hanbei avec précaution.

Ce n'était ni un caprice ni une demande extravagante, un jeune employé comme ça pouvait faire preuve de beaucoup de bonne volonté si on ne l’effrayait pas plus qu'il ne fallait, lui avait de la patience et cela ne le dérangerait pas de l'avoir prés de lui, ainsi Matsunaga pourrait garder les bons employés compétents pour lui. Ensuite si l'autre refuser et bien soit il en serait ainsi et il n'insisterait pas, mais rien ne sert d'espérer sans demander. Reposant ses baguettes sur son bol il joignit les mains, ce fut un très bon repas vraiment.

"Avez vous jouer contre des adversaire connue dans le domaine du shogi?" Questionna Hanbei pour meubler un peu.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Jeu 13 Mar - 2:02


« Le froid n'épargne pas les plus éveillé malheureusement. », se contenta-t-il de répondre. Il n'avait pas vraiment prêté attention au fait qu'Hanbei tousse. Ce n'était pas quelque chose d'inhabituelle au fond, alors il ne se préoccupait pas de cela. Du moment que ce n'était pas une maladie contagieuse qui risquait de l'atteindre, il laissait les gens autour de lui cracher ses poumons et ils pouvaient agrémenter ce rejet de matière spongieuse avec du sang que cela ne lui ferait ni chaud ni froid si sa santé ne risquait rien. Alors, inutile de s'excuser pour une banalité comme tousser même si c'était en plein milieu d'un repas. Ils n'étaient que deux conviés à ce banquet qui touchait à sa fin.

Tout en portant à ses lèvres son verre de saké, qui n'était qu'à moitié remplit à cause du jeune garçon et dont quelques gouttes perlaient le long de sa main à présent, Matsunaga sourit à la requête de son otage.

« Hm, je vois. Ce garçon est donc à votre goût. », dit-il amusé, après avoir bu une gorgé, « Faites donc ce que vous en voulez si vous lui trouvez donc une utilité à ce serviteur gênant. Considérez cela comme un cadeau de bienvenue. »

Son ton était un peu plus froid quand il parla de son domestique aux deux pieds gauches. Il venait de donner un jeune innocent à quelqu'un, qui pour lui, n'avait pas des intentions très nettes à son égard, comme si c'était un simple objet. Il ne le louait pas seulement ses services pendant son séjour, mais il pouvait l'emmenait avec lui lorsqu'il retrouverait sa liberté si cela lui chantait. Le sort de ce garçon lui importait peu. Au point qu'il n'hésiterait pas à le lâcher en pâture au pire des prédateurs sexuel amateur d'âme encore innocente.

« Non, je n'ai pas eu l'occasion d'avoir d’adversaire digne de ce nom. », dit-il en s'essuyant la bouche raffinement. « J'espère pouvoir un jour affronter Katakura à ce jeu, entre autre. », ajouta-t-il en se levant et en invitant son hôte à faire de même et à le suivre pour aller dans la pièce où le nouveau serviteur d'Hanbei avait installé le plateau de jeu. Deux tasses de thé bien chaudes encore les attendaient.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Jeu 13 Mar - 16:30

Vraiment du repos et tout irait pour le mieux avait envie de crier Hanbei mais autant se taire, il dormirait sur ses deux oreilles cette nuit et pourrait reprendre des forces, les campagnes et les longs trajets à cheval n'étaient pas sa tasse de thé vraiment, long, inconfortable, ennuyeux il n'y avait vraiment rien de passionnant dans tout ça, tout comme la guerre, hormis faire les stratégie il ne trouvait pas le reste bien passionnant, laissant avec plaisir Mitsunari s'occuper de faire le ménage à sa manière, ôter une vie n'était pas son passe temps principal pour être franc, la guerre était juste comme un immense plateau de shogi, rien de plus rien de moins. Autant dire qu'il n'était pas impatient de partir en guerre, trop de mauvais cotés pour si peu de bons. Bref le futon lui ayant pas mal plut lors de sa sieste il tardait à Hanbei de s'y allonger de nouveau et dormir comme un bébé, oui vivement qu'il y soit.

Son genre? Ce garçon là? Non non les enfants si jeunes n'étaient pas son genre et puis sa position habituel avec Mitsunari et Ieyasu lui convenait parfaitement rien à redire là dessus alors pourquoi en changer? Il se sentait bien en dessous après tout, donc hors de question de faire quoi que ce soit de sexuel à ce jeune garçon, qu'il lui serve a boire, s'occupe de sa chambre et cela suffira amplement, il lui apprendrait à lire et à écrire aussi, apprendre aux autres était une occupation comme les autres après tout.

"Non pas à mon goût trop petit, mais il peu s’avérait utile je pense." Assura Hanbei l'air de rien.

Pas d'adversaire digne de ce nom? C'était fort dommage pour Matsunaga, pourvu qu'il ne soit pas mauvais en fin de compte et qu'il ne se prenne pas pour un professionnel du shogi alors que ce n'était pas du tout le cas. La partie serait fort ennuyeuse autrement et il devrait faire semblant de jouer un peu plus mal afin que l'autre ne le prenne pas mal. Se levant il sourit doucement en coin, Katakura Kojuro, il n'était donc pas le seul à vouloir avoir à faire avec lui? Hors de question qu'on lui vole la première partie de shogi avec cet homme!

"Vous n'êtes pas le seul, je le ferais certainement c'est en projet, quand Oshu sera prit Katakura-dono n'aura d'autre choix que de jouer une petite partie." Déclara Hanbei en riant doucement.

Oui pas d'autre choix, il avait besoin de recruter cet homme, au diable Date Masamune il avait juste besoin de son stratège et rien d'autre, pour qu'il prenne la relève avec Hideyoshi quand lui ne serait plus ici bas. Mais chut cette dernière phrase n'était que pour lui, pas besoin de dire ce genres de choses, Matsunaga était un parfait inconnue surtout.  Il marcha au rythme de l'autre, restant légèrement en retrait, il n'était pas son égale, il n'était pas un seigneur après tout. Une fois dans la nouvelle pièce il soupira d'aise, c'était un endroit clair malgré l'heure et spacieux, peu être même un peu trop, mais ce serait agréable de jouer ici.

"Vous ne manquez pas de goût, cet endroit est très plaisant." Fit remarquer Hanbei en prenant place devant la table de jeu.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matsunaga Hisahide

Message par Azili le Lun 21 Avr - 18:51

Matsunaga sourit en coin tout en regardant Hanbei. C'était c genre de petit sourire qui vous donnez l'impression de se faire scanner jusqu'au plus profond de soir pour connaître nos véritables intentions ou si on mentait. Le maître des lieux ne doutait pas de la véracité des propos de son otage au sujet du garçon. Et puis, au fond il s'en moquait un peu s'il avait des tendances pédophiles et qui cachait la vérité pour abuser du serviteur la nuit. Le sort de ce dernier était le cadet de ses soucis, et puis, au fond, il ne comptait pas laisser toutes ses nuits de libre au stratège. Non, ce qu'il aimait c'était sonder les gens pour découvrir leur vices et faibles pour pouvoir en tirer profit. C'était toujours amusant de torturer subtilement les gens en appuyant sur leur point de faible ou encore de les faire chanter pour avoir du pouvoir sur eux. C'était un loisir des plus mal sain qu'avait le brun. Mais pour l'heure, il n'avait pas encore trouvé quelque chose dont il pouvait se servir sur l'homme aux cheveux blancs.

« Je vois. Et puis, il finira bien par grandir pour devenir un jeune homme dans la force de l'âge. », dit-il en plaisantant.

« Hm, intéressant. Vous êtes un homme de goût. », dit-il toujours en souriant. Pas étonnant qu'un stratège comme lui eu vu le potentiel de l’œil droit du dragon d'Oshû. Il savait reconnaître les personnes digne d'intérêt. « Et bien, à ce moment là nous seront ennemi pour obtenir la même chose. A moins que je l'obtienne bien avant que vous ayez mis la main sur cette province. »

Il ne comptait pas laisser a quelqu'un d'autre sa proie à qui il avait déjà réservé une de ses cellules les plus douillette. Il n'avait pas assez confiance pour lui donner une chambre sans barreaux s'il n'avait pas un bon moyen de pression pour retenir Katakura.

« Vous savez décidément apprécier les bonnes choses. », répondit-il au compliment d'Hanbei sans la moindre modestie.

« Bien, puisse que vous êtes mon invité, je vous laisse la main. », dit-il derrière ses vingt pièces de jeu.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Takenaka Hanbei

Message par Tcherryz le Mar 22 Avr - 0:11

Oui le jeune homme allait surement grandir, enfin il espérait pour lui en tout cas, il serait un bien piètre adulte si il gardait cette apparence pour toujours, quoi que il servirait d'attraction pour les paysans et les pervers trop moche pour être marié. Lui il préférait les gens plus fort, même Mitsunari étant plus mince qu'Ieyasu cela n'était pas dérangeant car il avait quand même assez de muscle et de poigne pour le faire vibrer totalement à chaque ébat, celui-ci avec le peu d'entretiens qu'il donnerait à son corps ne serait surement jamais un homme comme lui les aimait, même son visage ne lui évoquait rien.

"Même adulte il restera trop frêle je pense." Plaisanta à son tour Hanbei.

Le stratège du seigneur singe continua de regarder discrètement autour de lui, l'endroit lui plaisait, mais était-ce vraiment cet homme qui avait décider de la décoration ou des personnes bien plus compétentes et soucieuses de l’esthétique d'une pièce? Non quelqu'un avait du s'en charger et le grand brun, en seigneur exigent avait du donner son accord final ou pas, de toute manière si il ne l'avait pas donner l'homme ou la femme chargé de la décoration ne devait plus être de ce monde aujourd'hui, déjà qu'il n'était pas clément pour un jeune serviteur un peu maladroit et tendus, il doutait qu'il le soit pour des gens qu'il payait pour faire la décoration de son lieu de vie, lui de son cotés avait commander lui même les travaux du grand château, Hideyoshi n'avait aucun goût à ce niveau là non plus, il savait imaginer son Japon parfait et unifier mais pour une salle de réception il savait juste que la table principal se mettait en bout de pièce et celles des invités devant, bravo!

"Nous verrons cela, bien qu'un tournois de shogi entre nous trois me tenterais assez, quel qu'en soit l'issue je ne serais pas déçut je pense." Assura Hanbei d'un sourire entendu.

Oui le plus jeune était sur de vaincre, il était très bon après tout, invaincue pour le moment mais chut, il ne se vanterait pas, c'était bien impolis de se vanter alors qu'on n'était qu'un simple stratège prit en otage par un grand seigneur et qu'on s'apprêtait à faire une partie qui s'annonçait pleine de surprise surement. Observant le plateau il s'inclina légèrement en avant en fermant les yeux, il devait être respectueux, Matsunaga lui laissait la main ce qui n'était pas négligeable pour une première partie ensemble.

"Je vous en remercie. Je vous promet une partie des plus palpitantes." Assura le plus pâle en souriant.

Le shogi devait bien être l'une des rares choses qui l'amusait depuis tout petit, ce jeu avait quelque chose qu'il ne savait définir et qui l'avait toujours intrigué au plus haut point, la preuve était qu'il y jouait encore avec autant de plaisir, peu importait l'adversaire tans qu'il était bon et ce plaisir devait se voir sur son visage bien malgré lui, l'amusement dans son regard ne trompait jamais personne pas même Hideyoshi qui n'était pas du tout observateur hors guerre. Il jouerait donc le cotés sud et bien parfait c'était partit. Avançant une première pièce il resta droit et observa Matsunaga.

"Avec qui pratiquez vous généralement? Y'aurait il un maître du shogi dans cette région?" Demanda Hanbei, c'était plus discret de demander si Matsunaga avait un stratège ainsi que de le faire directement.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sengoku basara] [MA] Vos désirs sont des ordres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum