[Sengoku Basara] [UA] [MA] This is love ♥

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Sengoku Basara] [UA] [MA] This is love ♥

Message par Lily-Rose le Lun 22 Juil - 19:47



This is Love

Genre : Romance, Humor
Fandom : Sengoku Basara
Pairing : Motochika/Motonari
Rating : MA (donc avis aux amateurs, les gens !)
Disclamer : Les personnages sont de l’auteur de Sengoku basara. Par contre l’univers est un Ua de notre sauce. Alors pas de samouraïs cette fois.

Notes :
- Azili fait [/url]Motonari
- Lily-Rose fait Motochika (Yeah ! je fais un seme avec Azili !)

avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori

Message par Azili le Lun 22 Juil - 19:59

La bataille pour récupérer ce morceau de territoire faisait rage. Et comme d'habitude, elle se finissait par une rencontre violente entre les deux leaders de ces deux clans rivaux. A croire qu'il n'attendaient que ça, de pouvoir s'affronter. Leur force était équivalente et c'est plutôt difficile de savoir qui aurait le dessus. Généralement cela se finissait par un match nul. C'est d'ailleurs pour cela que ce problème de territoire n'était toujours pas résolu. Pourquoi diable cet idiot de Motochika s'acharnait à vouloir s'accrocher à ce vulgaire terrain vague. Mori comptait lui l'exploiter à son maximum pour en tirer profit contrairement à ce pirate qui avait élu son QG dans un vieux bateau échoué ici. Sérieusement, si cet brute voulait tant être un pirate, il n'avait qu'à aller en mer. Le port n'était qu'à quelques mètres de là. Personne ne le retenait de sauter dans la mer, au contraire et Mori l'aurait bien aimer à réaliser son rêve de piraterie en le poussant à l'eau. Ce qui était généreux de sa part. Le jeune homme aux cheveux blancs n'avait qu'à accepter son offre. Plus vite il débarrasserait le plancher et plus vite Motonari pourrait obtenir ce qu'il convoitait. Malheureusement, les choses ne se passaient pas comme il le voulait, et cela finissait toujours par un affrontement. Ce rustre aimait-il tant se frottait à lui, ou alors n'avait-il rien dans la cervelle ?

Le brun allait de nouveau lancer une attaque contre son adversaire quand il se stoppa net en entendant au loin les sirènes des policiers.


« Tsk.. » Cracha-t-il agaçait.

« On se repli. » Cria-t-il à ses hommes qui se battaient encore. Tous s'arrêtèrent immédiatement. Ils ne voulaient pas s'attirer les foudres de leur chef qui était bien plus redoutable que leurs ennemis.

« La prochaine fois, faisons en sorte de ne pas être dérangé. » Lança-t-il sur un ton méprisant à Motochika.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Lun 22 Juil - 20:32

Comme toujours la bataille était interrompue. Et comme à chaque fois, il n’y avait pas de vrais vainqueurs. Pour le moment, on pouvait dire que c’était Motochika car il pouvait garder son territoire. Celui qu’il venait d’acquérir peu de temps auparavant car il avait trouvé une planque parfaite pour son groupe. C’était un vieux bateau, ou plutôt une vieille carcasse de bateau, échoué sur un terrain vague dont la surface aurait permis de faire pas mal de nouveaux commerces ou de nouveaux logements. Mais Motochika n’avait pas ce genre d’idée en tête et le gardait tel quel pour y abriter son épave.

Lui et son groupe se replièrent à leur planque pour soigner les blessés. Les batailles n’avaient rien d’une bonne bagarre dans une cour de récré. C’était violent et le sang coulait toujours. Tout ça pour quelques territoires. Mais Motochika ne faisait pas exception et tentait aussi d’agrandir son territoire, même si ces derniers temps, il était plus occupé à protéger le sien. Son terrain vague était convoité par plusieurs groupes de mafieux. Mais cela ne lui déplaisait pas. Il préférait largement l’action à la réflexion. Et puis, une bonne bataille ne se refusait pas.

- Aniki, la police a mit les voiles, lui annonça un de ses hommes en s’agenouillant.
- Parfait, répondit-il simplement avant de se diriger vers son bureau, qui faisait office de chambre aussi.

La police ne restait jamais trop longtemps dans les parages. Si elle pouvait coffrer des mafieux, elle le faisait. Mais jamais elle osait s’attarder trop dans leur territoire de peur de perdre trop d’effectif. Il y avait une restriction budgétaire dans leur rang alors ils devaient faire attention, ce qui arrangeaient bien les chefs de chaque groupe.

Motochika s’installa dans le hamac qu’il avait installé dans son bureau. Il y avait élu domicile et la plupart de ses hommes restaient avec lui. Rares étaient ceux qui avaient une famille. C’était moins risqué de ne pas en avoir parce que certains chefs aimaient bien viser les familles pour obliger les mafieux à se plier à leur volonté. Mori faisait parti de ces chefs sans pitié qui pouvait sacrifier n’importe qui pour le bien de ses projets. Motochika était plutôt le genre à réussir ses projets et à sauver ses hommes. Il s’était lié d’amitié avec la plupart et il se voyait mal les perdre. C’était un peu comme la grande famille qu’il n’avait jamais eu.

Enfin, maintenant qu’il avait un peu la paix, il allait profiter pour aller dormir un peu. Cela faisait un petit moment qu’il n’avait pas eu le temps puisque Mori était venu l’attaquer alors qu’il comptait se reposer. Si Date ou un autre venait aussi pour lui piquer son territoire, il l’éclaterait pour montrer que perturber une deuxième fois un Motochika qui comptait dormir n’était vraiment pas une bonne idée !
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Mar 23 Juil - 0:16

C'était énervé que Mori avait fait tout le chemin de retour vers son QG qui se trouvait à quelques kilomètres du champ de bataille. Dans la voiture qui le ramenait, même s'il était resté silencieux, son chauffeur et son bras droit sentait bien l'aura meurtrière qui émanait de lui. Aucun des deux hommes n'osaient parler et c'était à peine s'ils se permettaient de respirer. Ils n'avaient qu'une hâte : arriver à destination.

Le repère du clan Mori se trouvait en plein milieu du quartier Kabukichô, dans un l'arrière boutique d'un club d'hôte. Tout le monde savait que ce lieu de la ville n'était pas très bien famé, mais la plupart du temps les policiers laissaient ce quartier des plaisirs tranquilles. Après tout, ce n'était pas rare d'en voir quelques-uns fréquenter ces clubs. Cependant, personne aurait soupçonné que le club de Mori soit un véritable repère mafieux et que les hôtes eux-même étaient des yakuza. D'habitude, les hôtes bénéficiaient d'une protection de la mafia contre une rémunération. Là, c'était différent. Après tout, c'est Motonari qui diriger la zone. Les hôtes qui travaillaient dans le bar qui faisait office de repère n'était qu'une petite partie de l'iceberg des hommes de main qu'il avait sous ses ordres.


« Virer tout le monde, on ferme le club. » Lança-t-il sèchement à une responsable.

« Je ne veux être dérangé sous aucuns prétexte. » Crachat-il avant de s'enfermer dans son bureau. Après avoir fermé la porte et seul dans la pièce, il se laissa lentement glisser le long du mur en se tenait les côtes. Il s'était retenu pendant tout le chemin, mais a présent la douleur était insoutenable. Cet idiot de Motochika ne l'avait pas loupé cette fois-ci. Il avait été négligent et avait baissé sa garde une fraction de seconde, mais cela avait suffisant pour que son adversaire le touche. Bien qu'il déteste cet homme, il reconnaissait que c'était un redoutable combattant.

Après s'être reposé un peu, il prit difficilement appuie sur sa main pour se relever. Puis, il sortit sa trousse de premier secours et enleva sa veste et sa chemise. Il grimaça légèrement. Torse nu, il s'examina devant la classe de plein pied qui se trouvait dans son bureau. Il avait une belle plaie sur toute la largeur du ventre. Heureusement, celle-ci n'était que superficielle et saignait à peine. Ainsi, il avait pu cachait sa faiblesse à ses hommes. Mais sa chemise était fichu, Motochika allait lui en devoir une.

Après avoir désinfecter correctement et panser sa plaie, il s'allongea sur son canapé pour récupérer et réfléchir à un stratagème pour expulser ce barbare de ses terres.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Mar 23 Juil - 9:32

- Hmm, grogna Motochika alors qu’il se tournait sur un côté. Il sentait quelque chose le tirailler la joue et les épaules, mais c’était tout, la voix qui allait avec ne parvenait pas jusqu’à lui, du moins durant les premières secondes.

- HOOOOY !

Il se leva d’un bond, bousculant la personne qui tentait de le réveiller depuis plusieurs longues minutes déjà. Ses oreilles sifflaient, fallait avouer que le cri avait été d’une violence inouïe. Depuis quand réveillait-on les gens de cette manière ?

- Hey ! T’avais pas le droit de me pousser comme ça ! Je suis venue te voir, d’abord !

Assis en tailleur sur son hamac, il mit quelques secondes avant de capter qui était devant lui. Lorsqu’il réalisa que c’était Tsuruhime qui lui faisait face, il comprit à quel point c’était inutile d’espérer un réveil en douceur. La jeune fille était du genre impatiente et très énergique.

- Venue me voir pour quoi ?, répliqua-t-il en s’étirant longuement après avoir baillé à s’en décrocher la mâchoire. Il aurait bien apprécié quelques minutes supplémentaires de sommeil. Mais le destin semblait en avoir décidé autrement.

- Tu t’es battu contre Mori et il parait que c’était violent, je suis donc venue voir comme tu es allé, triple idiot !
- Et aussi pour ?
- C’est tout !
- Et ?
- OK, et pour te raconter ma journée d’hier ! Non, parce que j’ai revu Fûma !

Motochika connaissait bien la jeune fille. Elle s’inquiétait pour les autres, mais elle avait cette horrible tendance à raconter ses histoires d’amour. En général c’était un amour en sens unique. Et là, c’était tombé sur un certain Fûma Kotarô qui avait sauvé la jeune fille quelques jours auparavant. Elle faisait donc tout pour le revoir et tenter de sortir avec lui. Pas gagné, mais elle avait une volonté de fer donc dur de la faire changer d’avis, ce qui désespérait son père. Elle était la fille d’un ex mafieux et elle tentait de reprendre le flambeau mais généralement elle passait son temps chez Motochika pour parler amour, même si lui ne faisait qu’écouter, ou il tentait de donner cette impression.

- Au fait, tu as des blessures ?
- Des égratignures.
- Allez, laisse-moi refaire des bandages pendant que je te raconte tout ça !, dit-elle les mains sur les hanches. Motochika était très résistant et il avait de ce fait tendance à sous-estimer ses blessures. Sans ses hommes, elle était sûre qu’il serait déjà mort plus d’une fois !

Motochika soupira et accepta. Sachant qu’il devrait de toute façon laisser Tsuruhime parler et changer ses bandages, il avait donc tout intérêt à faire d’une pierre deux coups pour pouvoir rapidement reprendre son boulot. Il comptait agrandir son territoire. Il n’y avait personne pour l’attaquer pour le moment, il pouvait bien en profiter pour se bouger un peu et récupérer un peu plus de terrain.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori

Message par Azili le Lun 29 Juil - 18:31

Allongé sur son canapé, il avait fini par s'endormir. C'est que cette bataille nocturne l'avait épuisé plus qu'il ne le pensais. En plus, sa blessure ne l'aidait pas. Cependant, avant de s'assoupir, il avait réussi a élaborer plusieurs stratégies pour s’emparer du territoire qu'il convoitait et chasser Motochika le plus loin possible. Plus il y aurait de la distant entre eux, et mieux il se porterait. Mais pour l'heure, il devait s'occuper de son territoire. Ça ne se gérait pas tout seul et il devait maintenir la paix dessus.

Il se releva péniblement. Il ne pouvait pas se permettre de dormir plus, il avait du travail à faire. Une fois debout, il ouvrit une armoire qui contenait plusieurs affaires de rechange. Il avait l'habitude de passer beaucoup de temps que son bureau, c'est pour cette raison qu'il avait tout le nécessaire pour se changer à porter de main. Pourtant il sa demeure se trouvait juste derrière le club et il pouvait même y parvenir par une passerelle qui reliée les deux bâtiments. Mais le jeune homme ambitieux était plutôt du genre travailleur et passer beaucoup plus de temps ici. A tel point, qu'il pourrait presque y vivre.
Il sortit une chemise blanche, identique à celle qu'il portait la veille, et l'enfila. Il jeta négligemment l'autre à la poubelle, et remis ça veste. Ainsi, ses hommes ne soupçonneraient pas qu'il avait reçu une blessure. Mori sortit enfin de son bureau. A cette heure du matin, les lieux étaient presque désert. Seuls deux ou trois hommes se trouvaient ici à faire le ménage. Des qu'ils virent leur leader, ils arrêtèrent leur tâche pour le saluer comme il se devait. Le brun se contenta de répondre en levant seulement la main. Puis, il rendra chez lui. Il avait besoin d'une bonne douche chaud avant d'attaquer la journée.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Lun 29 Juil - 19:05

Lorsque la jeune fille le quitta, Motochika se sentit encore plus épuisé qu’après une rude bataille. Même les quelques tiraillements de ses blessures lorsque Tsuruhime les soignait n’avaient pas réussi à le réveiller. Les filles étaient dures à suivre. Ce n’était pas la seule qu’il avait fréquentée et à chaque fois, il constatait la même, elles étaient pénibles. Et c’était sûrement pour cette raison qu’il préférait coucher avec des hommes. Il avait bien moins de soucis car aucun ne se faisait des idées, comme les femmes savaient si bien le faire. En tant que chef d’un groupe de mafieux, il avait autre chose à faire que de s’occuper de femmes en manque d’histoire d’amour. Ok, Tsuruhime était une exception car elle ne faisait que lui parler des siennes et jusqu’ici cela ne lui avait créé aucun problème, juste de nombreuses envies de pioncer.

Lorsqu’il sortit de son bureau, quelques uns de ses hommes l’entourèrent pour le saluer et lui parler de ce qui s’était pendant qu’il dormait et conversait, enfin écoutait la jeune fille. Il n’y avait pas grand-chose d’intéressant, juste une énième bataille entre Date et Yukimura. Rien de bien spectaculaire.

Motochika prit donc le chemin de la cuisine pour aller y piquer un petit truc à manger, histoire de faire taire son estomac et de pouvoir se mettre vraiment au travail. Il avait assez glandé pour le moment, il devait donc se bouger un peu s’il voulait avancer dans ses projets.

C’est avec un morceau de brioche qu’il consulta la carte étalée sur son bureau. Il y avait encerclée plusieurs zones. C’était celles qu’il convoitait et espérait un jour pouvoir y mettre la main dessus. Il avait utilisé diverses couleurs pour mieux voir à quels chefs ennemis il pourrait se frotter s’il tentait de s’emparer de l’un d’eux.

Aujourd’hui, il avait envie de s’emparer d’un port. Il n’avait pas très envie de contrôler le commerce maritime mais il mourrait d’envie de mettre la main sur un vrai navire sur lequel il pourrait naviguer un peu. Depuis tout petit, il enviait les pirates et pourtant, il n’était plus que l’ombre d’un pirate coincé dans une épave à jouer les mafieux. Mais bon, maintenant il était assez grand pour se rendre compte que pirate n’était pas suffisant pour vivre. Et puis, pour rien au monde, il échangerait sa place. Du moins, tant qu’il n’aurait pas écrasé Mori une bonne fois pour toute.

- On s’attaque à ça, moussaillons !, s’exclama-t-il la bouche pleine à cause de sa brioche, alors qu’il plantait son compact à l’endroit exact où il comptait attaquer. Comme ça, il avait vraiment l’impression d’être un pirate. Il lui manquait juste les habits.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Mar 3 Sep - 1:31

Mori resta un bon moment sous l'eau chaude. Celle-ci le délassait et il faisait un bien fou. Rien de mieux attaquer convenablement la journée. C'était un de ses rares plaisirs, et il n'hésitait pas à en abuser.
Après sa douche, il dû refaire son bandage. En voyant le reflex de son torse pansé dans le miroir, il sentit doucement monté la colère en lui. Dire qu'il avait réussi à se détendre en se lavant, il lui suffisait de voir sa blessure pour se mettre hors de lui. Il était énervé contre lui même, pour avoir était si faible face à son adversaire. Pourquoi n'avait-il pas réussit à l'écraser ? Il se sentait misérable. Et bien évidement, il était en colère contre Motochika. Il tapa violent du point sur le rebord de lavabo. La douleur l'aidait un peu à se calmer. Maintenant, à chaque fois qu'il verrait sa blessure, il penserai à cet homme. Cet homme qu'il détestait tant. Pourquoi devait-il penser à lui ? Cela le rendait presque malade.
Soupirant, il s'habilla. Aujourd’hui, il revête un simple yukata de couleur vert grisâtre, avec un obi gris foncé. Motonari restait un homme traditionnel, et il se sentait bien plus à l'aise dans ce genre de vêtement.

Il se rendit tout de suite à son bureau, ne prenant même pas la peine de manger quelque chose. Il donna quelques instructions à ses hommes avant de s'enfermer dans sa pièce favorite et de travailler. A l'heure de midi, son bras droit osa frapper à sa porte pour lui apporter un plateau repas. Le brun s'accorda enfin une pause, enfin pas tout à fait, puisse qu'il déjeuna avec son bras droit qui lui fit un rapport sur la situation extérieure. Puis, il prit congés.

Motonari finit quelques papiers avant de sortir enfin de son bureau.

« Il est l'heure d'aller récolter l'argent de ceux qui n'ont pas encore payé. Je n'ai que trop attendu que le club Sakura daigne payer. Notre protection n'est pas gratuite. Watabane, Murakami et Okada vous venez avec moi, on va leur rendre une petite visite. »

A ses paroles, trois hommes aux carrures impressionnantes se levèrent.

« A vos ordre, Mori-sama. », dirent-ils d'une seule et même voix.

« Aoki, je te laisse le reste. Comme d'habitude, appelles-moi au moindre problème. », ajouta-t-il en s'adressant à son bras droit.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Mar 3 Sep - 10:21

- Festoyons mes chers amis !, s’exclama Motochika, le bras tendu vers le haut, un verre entre les doigts. Ses hommes ne tardèrent pas à l’imiter avec tout autant, si ce n’est plus, d’enthousiasme que leur chef.

La victoire avait été belle. Certes facile, mais cela restait une victoire et un terrain de plus sous leur contrôle. A ce rythme, rien ne pourrait les arrêter. A part peut-être Mori et quelques autres chefs qui avaient une force toute aussi monstrueuse. Mais ce n’était pas le moment de se déprimer ou de se casser la tête avec tout ça. Il fallait laisser place aux festivités.

Ses hommes aimaient les clubs d’hôtes alors Motochika les avait entraîné là, après avoir fait un brin de toilette. Ils n’allaient quand même pas se montrer dans ce genre de lieux couverts de sang avec des habits déchirés. Ils auraient créé la panique ainsi, ce qu’ils voulaient éviter pour cette soirée.

Les filles se pressaient autour d’eux. Motochika préférait boire mais cela l’empêchait pas d’avoir deux jolies filles pressées contre lui. Elles tentaient bien de le draguer mais il ne faisait que répondre aux défis de boissons que lui lançaient ses hommes. Mais étant payé pour être tenaces et séductrices, elles continuaient leur petit jeu.

C’était bon de se détendre et de s’amuser de temps en temps. Il se demandait comment Mori se détendait, lui. Il semblait si strict et coincé pour participer à ce genre de fête. Il n’avait quand même pas que le boulot en tête, si ?

Enfin, Motochika abandonna l’idée de trouver une réponse à ses questions. Qu’est-ce que cela pouvait lui faire de savoir ce que Mori faisait pour se détendre ? C’était certes son pire ennemi, allons nous dire, mais peu importait ce qu’il faisait dans sa vie privée tant qu’il se battait.

- Hey, apportez plus de bouteilles, on est en manque, là !
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Mar 3 Sep - 13:04

«Bien. Nous finirons par le Sakura. Sinon je serais de mauvaise humeur pour le reste de la journée. » Lança-t-il, avant de plaquer ses cheveux en arrière. Ses trois sous-fifres acquiescèrent en cœur.

A présent, on ne pouvait pas se tromper sur lui. Il ressemblait parfaitement à chef de clan. Ce n'était pas seulement son apparence mais aussi son attitude. Toute personne qui croisait sa route ne se sentait pas à l'aise et changeait de trottoir. En plus, entourait de ses hommes de main, il en imposait encore plus. Quand il entrait dans un club, les gérants savaient pertinemment pourquoi il était venu et ne le faisait en général pas attendre. Les commerces de son quartier le craignaient et n'osaient pas lui tenir tête. Après tout, le loyer qu'il réclamait n'était pas excessif et les avantages étaient plus que raisonnables. Cela aurait était même stupide de refuser sa protection . Depuis qu'il régnait ici, tous les clubs étaient prospères et il n'y avait plus de guerre entre eux. Motonari avait instauré la paix et la sécurité dans ces lieux. On pouvait dire qu'il était redouté, se montrait distant avec les gens et pouvait se montrer parfois cruel, il était cependant respectait et aimait malgré les apparences. Mori aimait son territoire, et ne voulait qu'une chose, la paix et le bien être de ces occupants. Mais cela ne se voyait pas aux premiers abords. Seuls ceux qui le fréquentaient savait cela. C'est d'ailleurs pour cela que tant d'homme le suivaient et lui étaient fidèles.

Sa tournée de collecte prenait fin. La nuit commençait à tomber et le quartier s'animait. Ils ne leur restaient plus qu'un dernier club. Le seul qui osait se moquait de lui et essayer de lui tenir tête. Le gérant était un petit nouveau. Il n'était qu'en poste que depuis quatre mois, et cette petite frappe se pensait plus fort que le clan Mori. Ce soir, s'il ne se montrait pas bien obéissant, il risquait de comprendre son erreur.

Le brun poussa la porte du Sakura brusquement. Une jeune fille souriante les accueillit chaleureusement de manière automatique. Cependant, elle se figea en réalisant qui venait de éruption dans l'établissement. Comme si sa crispation était contagieuse, un léger froid pu se ressentir chez l'ensemble des hôtesses. Mais très vite, en bonnes professionnelles, elles continuèrent de divertir leurs clients.

« Appelez-moi Matsumoto. » Demanda Mori, d'une voix calme et posé. Il n'avait aucune raison d'agresser cette pauvre femme. En règle générale, il se montrait plutôt poli et calme avec la gente féminine.

« Euh … je suis désolée... Matsumoto-san est en réunion à l'heure actuelle. » Baragouina-t-elle morte de trouille. Elle avait peur que le leader le prenne mal. Elle le connaissait de réputation, et devoir annoncer cette nouvelle, elle redoutait qu'il s'en prenne à elle.

« Bien. Dites lui que je l'attend à une des tables. Et servez nous du sake en attendant. Bien sûr, cela sera pour Matsumoto. » Répondit-il toujours calment.

La jeune fille, rassurait par l'attitude du brune, s'empressa de s’exécuter et installa Mori et sa suite à proximité d'une table plutôt bruyante.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Mar 3 Sep - 13:45

- Ah !, s’exclama Motochika en reposant son verre qu’il venait vider d’un coup, J’ai encore gagné ~

Il était dur à battre pour les concours de boissons, mais ses hommes savaient se défendre et des fois, il les soupçonnait de le laisser gagner. Tant pis pour eux, comme ça, il n’avait pas à faire les gages débiles pour les perdants. C’était les filles qui avaient lancé cette idée. C’était une idée assez courante pour ce genre de soirée et souvent tout le monde était motivé, du moins ça marchait toujours pour les hommes de Motochika.

- Bon, je me lance alors, soupira justement un de ses hommes. Fallait avouer que pas grand monde serait motivé pour faire la danse du ventre. Surtout si on devait dessiner sur ce ventre un horrible bonhomme. Mais avec un peu d’alcool n’importe qui pouvait faire n’importe quoi. Et tout le monde éclate de rire en voyant le spectacle.

Enfin pas tout le monde. Certaines tables leur lançaient des regards noirs, trouvant leurs interventions plus que dérangeantes. Mais vu que le petit groupe consommait beaucoup, les hôtesses n’osaient pas freiner leurs ardeurs pour éviter de perdre de si bons clients.

- Ah, vous semblez si forts ~
- Vos muscles sont si parfaits.


Les trois filles qui entouraient Motochika ne cessait de le complimenter. Elles semblaient bien s’amuser à regarder les hommes boire et faire les idiots mais elles préféraient quand même que le jeune homme aux cheveux blancs s’occupe un peu d’elles. Il était bien foutu alors autant en profiter, ça les changeait de certains vieux pervers qui squattaient les lieux.

- Qu’est-ce que vous croyez, mes jolies ? Un corps ça s’entretient ~

Les flatteries marchaient plutôt bien avec Motochika. Il aimait bien ça mais il ne se laisserait pas non plus avoir. Il savait qu’on jouait avec lui, mais des fois, il se laissait tenter juste parce qu’il aimait bien se faire complimenter. Qui n’aimait pas de toute façon ?

Il n’avait même pas vu que Mori et ses hommes étaient entrés dans le club. En même temps avec le bruit que son équipe faisait et les filles qui ne cessaient de lui chuchoter des trucs à l’oreille ou de s’extasier devant son corps bien sculpté, il n’avait pas le temps de regarder ce qui se passait autour. Et puis, il s’en fichait. Il était là pour faire la fête et généralement, les gens n’attaquaient pas les clubs comme ça. Donc ils étaient plus ou moins tranquilles.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Mar 3 Sep - 14:12

A peine installé sur des fauteuils, une jeune femme se pressa de leur servir à boire. En revanche, ils durent attendre un peu avant que de charmantes filles vinrent s'asseoir auprès d'eux. Elles n'étaient pas vraiment chaude pour aller à la table de Mori. Elles en avaient un peu peur de lui, même si elles savaient qu'il n'avait jamais porté la main sur une femme. Il restait imprévisible après tout. La table d'à côté devenait de plus en plus bruyante, et la patience du brun n'allait pas tarder à toucher ses limites. Cependant, il devait prendre sur lui. Il jouait son rôle de chef de clan allant récolter ce qui lui était du. Il ne pouvait pas faire une crise en plein milieu du club, ni dévaster tout sur son passage. Un incident comme ça risquait de faire le tour du quartier de faire fuir la clientèle. Le Sakura marchait bien, et Motonari en avait besoin pour le bien de son quartier. Il devait alors prendre sur lui, et n'avait plus qu'à espérer que Matsumoto arrive bientôt. Il n'oserait quand même pas le faire attendre.

Finalement, quelques hôtesses qui se dévouèrent, se joignent à eux. Si au début elles étaient un peu tendu, leur professionnelle pris le dessus et elles divertir les jeunes hommes. Mori resta très galant avec la demoiselle qui lui servait son alcool. Vu comme il restait distant, elle ne tentait pas le rendre dedans habituel. Surtout que plus ça allait, plus elle pouvait sentir que le brun devenait une bombe a retardement. Heureusement pour elle, Matsumoto arriva enfin.

« Ah, Mori-san, quel plaisir nous vaut cette visite ? » Lança le propriétaire en faisant l'innocent.

« Nous devrions peut-être parler en privé. Il y a trop de bruit ici. » Lança-t-il d'un ton glacial après s'être levé. « Vous trois, restez ici à vous amuser. Tâchez simplement de ne pas finir saoul. En cas de problème vous savez quoi faire. » Ajouta-t-il.

Sans un mot, le gérant un peu moins confiant invita Mori à le suivre. En passant devant cette table qui l'importuné tant, il reconnu une voix familière. Un peu trop à son goût. Il stoppa net et tourna les yeux en direction de ce son pour vérifier que ses oreilles ne lui faisaient pas défaut. Malheureusement non... il aurait pourtant préférait. Qu'est-ce que cette abruti faisait ici ? Mais pourquoi lui ? Alors qu'il était en plein travail ? Rien qu'en voyant son visage, il sentait son poing le démangeait. En plus, il avait envie de lui rendre la monnaie de sa pièce pour la dernière fois, et même en double. Il devait à tout prix se contenir pour ne pas lui sauter dessus devant tout les clients.

« Pourquoi cela ne m'étonne pas que ça soit un barbare comme toi qui fasse autant de bruit et soit si peu raffiné. J'aurais dû m'en douter. Vraiment incapable de se tenir en public à ce que je vois. » Lança-t-il sur un ton dédaigneux et assez fort de manière à ce que Motochika entende. Car s'il se retenait de ne pas lui sauter à la gorge, il n'avait pas pu s'empêcher de lui balancer cette remarque méprisante.

Et pour la première fois, le gérant redoutait le comportement de Mori pour le bien de son club. Il avait peur qu'une bagarre éclate.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Mar 3 Sep - 17:12

Les éclats de rire ne cessaient pas et les défis et les compliments continuaient de fuser de tous les côtés. Si ça continuait, Motochika allait finir par s’y perdre. Il y avait une quatrième jeune fille qui s’était tourné vers lui pour faire comme ses collègues. Elle devait préférer le chef aux autres et d’un côté, c’était compréhensible. Motochika était soft avec elles. Il rentrait bien dans leur petit jeu mais il ne les tripotait pas comme certains se le permettaient.

Mais alors que la fête allait de bon train, une voix le coupa net. Il la reconnaissait entre milles et lui au lieu de s’énerver, il afficha un grand sourire. Mais pas le sourire sympathique, plutôt celui qu’il accordait à ses ennemis lorsqu’il entamait un combat dont il sentait qu’il allait y prendre un certain plaisir.

- Si peu raffiné ? Mais depuis quand un club comme celui-ci est raffiné ? Il suffit de voir tous les vieux pervers qui y traînent. Et puis au moins avec nous les filles s’amusent ~

Les filles n’osèrent pas vraiment défier Mori en approuvant les dires de Motochika. Pourtant les deux qui étaient le plus près se collèrent un peu plus contre lui, un peu comme si elles pensaient se protéger ainsi.

- Sérieusement, tu ne dois pas rire tous les jours à force de faire fuir les gens.

Motochika n’avait pas la moindre gêne à provoquer son interlocuteur. Ce dernier avait commençait et le pseudo pirate ne se retenait pas pour continuer. Il aimait bien ce petit jeu où ils se cherchaient pour mieux se battre après. Il aimait que Mori le haIsse comme ça, il devenait un véritable adversaire digne de ce nom. Et puis, il ne le pensait pas assez bête pour lancer une attaque dans ce club. Après tout, n’était-ce pas un de ses business ? Sinon pourquoi état-il là ? Il n’était sûrement pas là pour prendre du bon temps, ce n’était clairement pas son genre.

Dans tous les cas, Motochika avait hâte de voir comment les choses allaient tourner.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Mar 3 Sep - 18:25

Au début, Mori n'avait pas eu l'intention de s'éterniser avec cette bande d’arrières. Mais maintenant, il s'était complètement tournait vers son interlocuteur. L'ambiance était devenu un peu plus glacial. C'est quelque chose qu'il avait finit par s'habituer, répandre le froid comme cela autour de lui. Cela lui importait peu, car c'est ce qu'il avait créé de lui même et voulu. Le brun resta calme fasse aux attaques du pirate qui ne le touchait guère. C'était juste sa vue qui lui était insupportable.

« Tu dois t'y sentir à ton aise alors, parmi tous ces pervers. Tu dois même t'en sentir comme le roi, vautrer au milieu de ces filles que tu paye pour te tenir compagnie et de l'alcool. Contrairement à certaines personnes je ne m'entoure et je ne perd pas mon temps avec des choses futiles. »

C'est vrai que les personnes qui pouvaient se vanter d'avoir vu un sourire habiller les lèvres de Mori étaient rares. Et encore plus celles qui connaissaient le son de son sourire. Mais c'était sa personnalité et il n'avait aucun problème avec cela. Motochika pouvait l'attaquer sur ça, cela lui passerait au-dessus.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Mar 3 Sep - 22:28

Comme toujours Mori était hautain. Il agissait comme s’il faisait partie d’une race supérieure et que les autres n’étaient que des déchets. C’était du moins l’impression qu’en avait Motochika. C’était aussi pour ça qu’il préférait croiser le fer avec lui, c’était quand même plus intéressant.

La causette c’était pour les midinettes, mais bon, vu qu’ils étaient dans un club, il n’avait pas trop le choix. Il n’avait aucune envie de payer le prix fort pour les réparations. Déjà que l’alcool avait bien coulé, ça suffisait.

- Le roi ? Ouais, ça me plait bien. Et les filles seront mes reines pour la soirée alors, dit-il, fier de lui. Il ne voyait pas pourquoi il aurait honte des conneries qu’il sortait. Il le faisait pour faire enrager Mori car rien ne pourrait l’atteindre niveau parole. Motochika ne comptait que les coups physiques et les histoires d’amour de Tsuruhime car ça pouvait faire très mal. Mais c’était une autre histoire.

Les filles semblèrent bien apprécier les dernières paroles de Motochika et les deux plus près luttaient pour ne pas se faire piquer leur place par les deux autres à côté. Chacune son tour ? Non, c’était plutôt chacune pour sa peau. Amusant, mais moins intéressant que les réactions de son ennemi. Il le sentait bouillonner même s’il ne montrait rien. Il devait aussi mourir d’envie d’échanger quelques coups et sûrement mourir d’envie de l’écraser une bonne fois pour toute. C’était sûrement la seule chose où ils pouvaient être du même avis.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Mer 4 Sep - 0:04

Mori observait Motochika se pavaner au milieu de ces filles. Se coller à elles ainsi était-il une façon de se rassurer sur sa virilité ? Ça en était ridicule. Mori lui n'avait pas besoin de ce genre de chose pour se le prouver et encore moins de payer des femmes.

« Il y a des titres dont on ne devrait pas être fier. Mais venant d'un imbécile tel que toi, ça m'étonne guère. Il n'y a que les rustres pour ce genre de choses. Je comprend mieux où se situe ton cerveau. D'ailleurs, je ne vais pas gaspiller mon temps avec le roi des imbéciles, j'ai des choses beaucoup plus importante à faire que de parler avec quelqu'un comme toi. Mais à te voir comme ça, je me dis que bientôt ton territoire m'appartiendra.» Lança-t-il avant de se retourner vers le gérant.

« Allons régler notre affaire. »

Mori commençait à ne plus supporter le visage de Motochika et s'il restait davantage en sa compagnie, Matsumoto risquait d'en payer les frais lorsqu'ils se retrouveraient en privé. Et ça, il n'en avait pas envie. Il devait ménager son corps à cause de sa blessure. C'était aussi une des raisons pour laquelle il se retenait de sauter à la gorge de son ennemi.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Mer 4 Sep - 16:21

- Il faut se contenter de peu pour être le plus heureux, mon cher. Et ma vie me va très bien. Par contre, tu as beau dire que mon territoire sera bientôt le tien, tu n’as jamais réussi à me vaincre depuis le début. Ce n’est pas aussi facile que tu le penses. Même le plus idiot peut te résister, quelle tristesse.

Motochika ne semblait pas peiné par ses dires mais plutôt amusé. C’était vrai, Mori avait beau prétendre qu’il arriverait bientôt à mettre le grappin sur le joli terrain vague du pseudo pirate, il devait très bien se douter que ce serait très loin d’être aussi facile.

- Oh, tu fuis de peur d’être contaminé par ma bêtise ? Si c’est le cas, je devrais peut-être t’approcher plus souvent pour que tu te décoinces un peu.

Mori n’était pas quelqu’un de facile. Pourtant Motochika ne pouvait s’empêcher de venir le taquiner et de l’embêter. Il aimait bien ses réactions toujours assez démesurées. C’était tellement amusant de le voir bouillonner et se retenir pour ne pas l’attaquer. Alors que Motochika arrivait à rester calme. Si seulement un jour, il pouvait le voir complètement exploser, cela garantissait sûrement un très beau combat.

Mais, il ne devait pas non plus trop insister ce soir. Il ne devait pas gâcher la fête de ses hommes qui avaient bien géré la bataille aujourd’hui. Donc, il devrait reporter à un autre jour la bataille.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Jeu 26 Sep - 0:54

Il ne pu s'empêcher de répondre une nouvelle fois aux provocations de Motochika. Il s'arrêta donc dans sa marche pour se retourner vers son interlocuteur. Le jeune homme aux cheveux blancs venait de marquer un point. Depuis le début, c'est vrai qu'il n'avait pas réussi a mettre la main sur le terrain vague qu'il convoitait. Mais ça, il était beaucoup trop fier pour l'admettre et il n'allait surtout pas faire plaisir à son ennemi en lui disant qu'il avait vu juste. Plutôt mourir. Surtout que la veille il avait du reconnaître sa faiblesse pour s'être fait blesser. Cependant, il ne se lassait pas abattre, et deviendrait encore plus fort.

« C'est toujours dur de se débarrasser de la vermine. Les cafards dans ton genre sont coriace. Mais quand j'en aurais marre de m'amuser avec toi et que j'aurais plus de temps à consacrer à ça, je t’écraserais définitivement et je ferais en sorte que tu ne puisse plus te relever. Je ne fuis pas, j'ai juste des choses plus importante qu'à parler avec toi. Moins je te vois, mieux je me porte. » Répondit-il.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Jeu 26 Sep - 21:03

C’était dingue de voir à quel point son adversaire pouvait être fier. Il n’admettrait jamais ses défaites et ferait tout pour paraître plus fort qu’il ne l’était. Mais un chef n’avait pas le droit de se montrer faible devant ses hommes. Seul Motochika le faisait de temps en temps parce qu’il avait créé une complicité avec ses hommes que personne d’autres avaient. Les autres, c’était juste de la loyauté. Lui, c’était carrement de la fraternité. Et il n’avait pas honte de l’admettre.

- Au plaisir, de te revoir, dans ce cas.

Oui, pour lui c’était un plaisir de voir Mori. Parce que lui, chacune des rencontres étaient un jeu. Pour le brun c’était sûrement une purge que de le fréquenter. En même temps un insecte qui résiste aux multiples assauts, ça devait porter sur les nerfs. Mais bon, Motochika s’amusait et comptait bien continuer ainsi. Surtout qu’il n’était pas question de céder son joli petit terrain et sa base. Il s’y était attaché et ses hommes semblaient penser la même chose.

- Quel coincé du cul, souffla un de ses hommes lorsque Mori fut parti.

Et la fête reprit de bon train. Les filles étaient de nouveau plus à l’aise et continuaient de flatter les hommes autour d’elles. Motochika suivait distraitement les échanges et tout ce qui pouvait se passer autour de lui. Il était curieux de voir ce que lui réservait Mori pour la prochaine rencontre. Peut-être devrait-il essayait de le bloquer, d’utiliser d’une stratégie plus habile pour le faire enrager. Mais il n’aimait pas trop ce genre de chose. Il préférait la force brute. C’était tellement plus… excitant. Oui, c’était tout à fait ça. C’était toujours pendant les combats qu’il se sentait le plus vivant alors il était hors de question de changer de stratégie et de perdre cette sensation.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Jeu 26 Sep - 21:54

Cette fois-ci, Mori ne prit même pas la peine de se retourner ou de dire un mot de plus à Motochika. Il n'avait que trop perdu de temps. « Au plaisir de te revoir. » ? Et puis quoi encore ? Comme si c'était un plaisir de croiser son chemin. Il n'aimait pas les gens avec aussi peu de manière, aussi barbare et le pirate cumulait les deux. Autant dire qu'il arrivait à la tête de sa liste des gens qu'il détestait. Alors non, ce n'était vraiment pas un plaisir de le voir et il n'avait pas l'intention de revoir son visage de sitôt. Pourtant, dès qu'il le voyait, il ne pouvait pas s'empêcher de lui parler, même si c'était pour déversait sa haine ou le rabaisser, ni de l'affronter et croiser le fer avec lui. C'est comme s'il se sentait attiré malgré lui vers cet homme, qui pourtant tout chez lui le repoussait. Peut-être que c'était son désire de le voir disparaître ou d'avoir le dessus qui le poussait tant à le provoquer. Car au final, quoiqu'ils fassent ils finissaient toujours par se retrouver à égalité.

Arrivé dans le bureau, Matsumoto proposa un siège ainsi qu'un verre au brun avant de commencer la discussion. Il avait perdu un peu de sa contenance depuis qu'il avait pu réellement sentir l'aura meurtrière de Motonari. Et pour la première fois, il venait de se dire que c'était peut être une erreur d'avoir tenté de lui tenir tête. Car au final, il ne voulait pas juste payer alors qu'il savait tout les avantages que les Mori pouvaient leur apporter. Il espérait pouvoir en profiter sans à avoir à verser de l'argent.
Après une longue discussion posé mais emplit de froideur, le gérant finit par payer. Mori lui avait paru encore plus impressionnant seul dans cette pièce avec lui. Heureusement pour lui que le brun n'avait pas passé ses nerfs sur lui en utilisant ses poings. Matsumoto n'était pas très téméraire au final, il pensait juste pouvoir faire sa loi en arrivant et se prenait pour une petite frappe.

« Bien. J'espère que cela ne se reproduira plus. Je ne voudrais pas a avoir à me déplacer de nouveau. Surtout que la prochaine fois, ça ne se passera pas aussi bien. » Lança-t-il en sortant du bureau. Le gérant l'accompagna sans un mot à la table où se trouver les trois hommes de mains qui semblaient s'amuser avec les filles. Mori prit sur lui pour ignorer totalement le vacarme qui provenait de la table d'à côté et prit soin de ne pas croiser le regard de l'autre.

« Je rendre seul. Restez ici jusqu'à l'heure que vous voulez. »

« Mais, Mori-sama... » Commença Murakami.

« C'est un ordre. Buvez autant que vous voulez, et le plus cher des alcools. Matsumoto se fera un plaisir de régler la note. N'est-ce pas ?» Trancha-t-il.

« Mais... mais bien sûr. » Répondit l'intéressé. Au final il pensait s'être plutôt bien sorti après avoir tenu tête à Mori, mais la note allait être plus salée qu'il ne l'avait prévu.

Ses trois hommes de mains s'échangèrent un regard hésitant. Ils n'avaient pas envie de laisser leur chef rentrer seul. Certes, il savait très bien se défendre, mais ils étaient toujours réticents à le laisser seul. Cependant, ses ordres étaient sans appel, et il ne risquait rien dehors.

« Bien, Mori-sama. »

A ces mots, le jeune homme sorti du club. Ce n'était pas uniquement pour récompenser ses hommes d'avoir bien travaillé aujourd’hui, ni donner une petite leçon à Matsumoto qu'il avait fait ça. Mais c'était également qu'il devait faire un tour à la pharmacie acheter des anti-douleur. A force de trop prendre sur lui, il allait arriver à la limite et il ne pourrait plus longtemps cacher sa blessure à ses hommes sinon.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Jeu 26 Sep - 22:14

La soirée fut longue et fort sympathique pour tout le petit groupe. Ils avaient embêté les trois quarts de la salle avec leur bonne humeur et leurs rires, mais au moins, ils avaient fêté leur victoire dignement.

Malheureusement toutes les bonnes choses avaient une fin et Motochika décida qu’il était temps de rentrer. Ils allaient avoir du boulot demain, enfin vu l’heure c’était déjà demain techniquement, avec le nouveau territoire qu’ils avaient acquis et sûrement de nouvelles batailles à gérer. Il y aurait sûrement des gens intéressés par ce territoire et peut-être même que l’ancien leader viendrait reprendre sa revanche. Mais vu son état et celui de ses troupes, cela risquait de ne pas être avant plusieurs jours, si ce n’était semaines.

Les filles tentèrent bien de les faire rester. Si ça tenait qu’aux hommes de Motochika, pas tous, mais une bonne partie, ils resteraient bien un peu plus avec ces jolies filles. Fallait avouer que sur le navire, il n’y avait que des hommes. Quelques visites féminines de temps en temps, mais la plupart du temps c’était Tsuruhime qui n’était pas très intéressante puisqu’elle était encore bien jeune.

Le retour fut assez bruyant. La plupart avait bien bu et bien qu’ils tenaient tous encore debout, ils étaient bien bourrés quand même. Motochika avait su être raisonnable pour éviter la bonne gueule de bois du lendemain et pouvoir plancher sur ce qu’il avait à faire. Il savait que tomber malade dans ce genre de période où les combats ne faisaient que s’enchaîner n’était pas une bonne idée. Il faisait donc attention en ce moment à être raisonnable lors des soirées. Sinon, il était capable de boire bien plus.

Son regard fut soudainement attiré par une silhouette. Il ne pouvait se tromper après l’avoir tant de fois vu. Il sourit, annonça à ses gars qu’il avait quelque chose à faire et qu’ils devaient rentrer sans lui. Comme ils étaient dans un état quasi comateux à cause de l’alcool, ils ne cherchèrent pas plus loin et continuèrent leur chemin. Motochika de son côté se dirigea vers la silhouette qu’il avait repérée. C’était le meilleur moment pour un face à face sans personne pour les déranger. Il ne devait donc pas louper cette occasion.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori :

Message par Azili le Ven 27 Sep - 0:49

Mori était directement passé dans une pharmacie après être sorti de la boite. Il ne voulait pas laisser traîner ça. Plus vite cela serait régler, mieux ça serait. Il était également passé dans le conbini du coin pour faire l'achat d'une bouteille d'eau. Une fois tout en main, il avait pu enfin prendre ses cachets. Il était cependant allait dans une pharmacie du quartier voisin. Les gens parlaient parfois trop entre eux à son goût, et des rumeurs pouvaient ainsi arriver aux oreilles de ses hommes. Son bras droit l'aurait certainement surveillé après. Aoki était sans doute à peu près le seul dont Mori acceptait d'écouter. Et puis, il ne voulait pas qu'ils s’inquiètent ni qu'il pensent qu'il soit devenu faible. D'ailleurs, malgré l'heure tardive, il avait la ferme intention de passer à la salle de dojo de sa demeure pour s'entraîner un peu.

Alors qu'il marchait dans la rue pour regagner sa maison, il sentit quelqu'un le suivre. Cette personne avait-elle l'intention de le dépouiller de ses biens ? Dans le doute, il valait mieux rester sur ses gardes. Motonari ne se retourna pas et continua comme si de rien n'était sa route. Il attendait le bon moment pour frapper. Une fois cette présence à proximité, il se retourna brusquement et attrapa son cou avec une main, puis avec l'autre il serra la poings prêt à frapper. Cependant, il arrêta sa course en découvrant le visage de cette personne. Même s'il faisait sombre, il savait très bien de qui il s'agissait.

« Qu'est-ce que tu veux ? » Demanda-t-il de manière peu aimable, avant de desserrer ses doigts de son cou.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Ven 27 Sep - 20:51

Motochika ne fut pas impressionné lorsque Mori le choppa. Il aurait été prêt à le repousser s’il avait tenté de frapper, mais comme le brun s’était arrêté dans son geste, il ne bougea pas. Il laissa même l’étreinte se défaire lentement. Le brun n’était pas du genre bagarreur. Il devait préférer gagner par discussion avant de devoir utiliser la force. Tout le contraire de Motochika qui frappait avant de parler. C’était nettement plus efficace selon lui.

- C’est rare de te voir traîner hors de ton territoire sans tes hommes, lança-t-il sans lâcher du regard son vis-à-vis. Ce dernier devait cacher un truc à ses hommes, c’était évident. Mais quoi ? Motochika s’en fichait un peu mais il était quand même tenter de l’embêter à ce sujet. Et puis ce serait bien plus intéressant que parler territoire. Même si c’était son intention première. Il se disait que seuls, ils pourraient arriver plus facilement à un accord. Parce que même si c’était bien sympa de se battre, Motochika avait d’autres chats à fouetter.

- Aurais-tu une aventure avec une femme mariée ?

Il lança l’hypothèse la plus débile qui lui passait par la tête. Mori avoir une liaison secrète et se cacher aux yeux des autres ? Impossible. Ce serait plutôt la femme qui devrait se cacher de son mari. Les mafieux n’avaient que peu à craindre dans ce genre d’histoire. Ou alors le brun était tombé amoureux, et ça, c’était tout bonnement inconcevable. Comment pouvait-on imaginer Mori tomber amoureux ? Le pseudo pirate était même convaincu que personne dans l’entourage du brun pouvait imaginer une telle chose.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Mori Motonari

Message par Azili le Mer 9 Oct - 17:56

Mori regarda d'un œil méfiant Motochika. Car même s'il avait lâchait sa prise, il n'en restait pas moins sur ses gardes. Après tout, il avait en face de lui son plus grand adversaire, surtout que dès qu'ils se retrouvaient l'un en face de l'autre, ils en venaient aux mains. Cette fois-ci ne ferait peut-être pas exception. Cela pouvait partir à tout même, un peu comme une bombe à retardement. Bien que pour le moment, le brun n'était pas d'humeur à se battre. Peut-être était-ce à cause des médicaments qu'il avait prit qui l'assommait un peu, peut-être parce qu'ils se trouvaient en territoire neutre, ou que cette petite ballade nocturne l'avait apaisé un peu. Il attendrait de voir ce que le jeune lui voulait avant de passer à l'action après tout, et puis il n'avait pas l'air hostile pour le moment.

Motonari laissa échapper un léger rire ironique. Comme si c'était lui qui devait aller chez une femme pour se satisfaire. C'était plutôt elles qui se rendaient chez lui.

« Pour toi, la raison pour laquelle je suis en dehors de mon territoire à forcement une raison avec quelque chose en dessous de la ceinture ? Mais à quel point es-tu primitif ? Et crois-tu que je te dirais ce que je fais ? » Répondit-il sur un ton sarcastique.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Motochika :

Message par Lily-Rose le Jeu 10 Oct - 16:42

Motochika haussa légèrement les épaules, amusé par la réponse de son interlocuteur. Il s’attendait plus à un « en quoi ça te regarde ? » ou quelque chose de plus méchant. Mais il s’était trompé et n’en était pas mécontent, puisque la réponse du brun était largement plus intéressante que ce qu’il pensait.

- Voyons, tout homme a des besoins à satisfaire, c’est naturel. Et comme je te vois toujours en train de bosser ou te battre, peut-être que cette fois, tu allais enfin agir comme tout le monde.

Son sourire s’agrandit légèrement, cela présageait qu’une bêtise de plus. Il savait que c’était idiot ce qu’il allait dire, mais peu lui importait. Quand il avait un truc en tête il le disait. Sauf aux femmes, ça apportait juste plus d’ennuis qu’autre chose alors rester silencieux et les laisser parler.

- Ou alors tu viens d’une autre planète et tes besoins sont tout à fait différents de ceux des humains.

Et voilà, il était fier de lui en plus. Cette idée était vraiment l’une des pires qu’il avait eu jusqu’ici. Quoi qu’annoncer à ses parents qu’il allait devenir pirate pour arrêter l’école devait quand même être la plus grosse bêtise qu’il avait dite. Il se souviendrait encore de ce jour. Heureusement que sa mère avait pris ça à la rigolade contrairement à son père.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3605
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sengoku Basara] [UA] [MA] This is love ♥

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum