[Karneval] [M] Qui aime bien, châtie bien~

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Karneval] [M] Qui aime bien, châtie bien~

Message par Azili le Lun 22 Juil - 19:55

Qui aime bien, châtie bien~
Genre : Romance, Humor
Fandom : Karneval
Pairing : Hirato x Akari
Rating : M
Disclamer : Les personnages appartiennent à l'auteur de Karneval, Touya Mikanagi, eh oui même si on leur fait faire des choses =D.

Notes :
- Lily-Rose joue Akari
- Azili joue Hirato (eh oui~ tu n'as pas toujours le dessus sur moi =D)
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari :

Message par Lily-Rose le Lun 22 Juil - 20:30

Un grognement emplit la pièce silencieuse. Les rayons du soleil perçaient l’épaisseur légère des rideaux pour venir titiller le visage de  l’homme endormi. Celui-ci n’aurait pas du dormir ici. Il avait passé la soirée à bosser sur divers papiers, il devait gérer plusieurs cas à la fois. Il y avait d’abord le cas de Nai, cette étrange créature qui ressemblait à un jeune garçon. Il y avait aussi Karoku qui semblait avoir complètement perdu la mémoire pour certaines choses. Et pour finir, il y avait Yogi. Ce dernier était sans doute le pire, toujours à faire les pires bêtises malgré les mises en garde du docteur. Même à force de le réprimander, le blondinet n’arrivait toujours pas à éviter les catastrophes. Akari allait finir par le clouer au lit, comme ça il serait sûr et certain que tout irait bien pour lui et il pourrait se concentrer sur le reste.

Il émergea difficilement, frottement longuement ses yeux avant d’arriver à y voir clair. Devant lui, les papiers étaient en pagaille. Il avait une douleur au niveau de l’épaule, qu’il massa rapidement pour essayer de la soulager. Il avait dormi dans une position peu agréable, mais c’était uniquement parce qu’il s’était endormi en plein boulot. Il aurait migré sur le canapé s’il avait senti qu’il allait lâcher. Il attendait toujours le dernier moment dans ces moments là où il était submergé par le boulot. Il ne se ménageait pas assez et même si certains le lui faisaient remarquer, il ne changeait pas pour autant ses habitudes. Il avait tellement de choses à gérer qu’il ne pouvait pas se reposer comme il le devrait. Un être humain de son âge devait avoir minimum huit heures de sommeil chaque jour pour être en forme. Et lui, c’était rarement s’il dépassait les trois heures.

Un long soupir franchit ses lèvres. Il avait besoin de prendre quelques choses avant de se remettre au boulot. Il étira son bras jusqu’à atteindre sa tasse. Elle était vide. Et même si elle avait était remplie, il aurait eu tout intérêt à aller la remplir de nouveau. Boire un thé froid n’avait jamais était sa tasse de thé. Il allait devoir se bouger pour aller la remplir.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato :

Message par Azili le Mar 23 Juil - 0:17

Hirato avait passé une bonne partie de la nuit a finir la paperasse qui s'était accumulé et traîné sur son bureau. Ces derniers jours avaient été mouvementés et il n'avait pas prit le temps de s'en occuper. La capitaine avait tendance a repousser au maximum ses tâches administratives. Ce n'était vraiment pas ce qu'il préférait dans son travail. Toutefois, il n'avait pas le choix que de remplir ses devoirs. Si seulement il pouvait avoir une secrétaire. Un sourire naquit sur ses lèvres en pensant qu'il pourrait peut être exploiter le docteur Akari pour lui déléguer certaines de ses tâches administratives. Nul doute que celui-ci n’appréciait pas cette délicate attention de la part de son cadet de 5 ans. Mais Akari était tellement adorable quand il se mettait en colère que ça en était tentant.

Malgré son repas accumulé, il était parvenu a dormir correctement et avait attaqué sa nouvelle journée dans la joie et la bonne humeur. En plus, ces journées étaient plus intéressantes depuis que le docteur avait rejoint pour une durée indéterminée son vaisseaux. Il allait pouvoir le taquiner à volonté. D'ailleurs, en parlant d'Akari, il devait aller le voir pour discuter du cas de Yogi. Ce dernier agissait bien souvent comme un enfant mais cela n'empêchait pas Hirato d'apprécier son subordonné. Après tout, à bord du second vaisseau ils formaient tous un peu une famille.


« Akari. Tu es réveillé ? » Dit-il après avoir frappé à la porte de sa chambre et y être entré sans la moindre invitation.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari :

Message par Lily-Rose le Mar 23 Juil - 9:30


Encore assis à son bureau, il stoppa net tout mouvement en entendant quelques coups à sa porte. Il avait attendu ce moment avec appréhension. Il n’avait aucune envie de commencer une journée avec comme première vision le visage d’Hirato. Ce dernier faisait partie des personnes qui arrivaient le mieux à le pousser à bout. Et en ce moment, le docteur avait besoin de tout sauf ça.

- Evidement. Il manquerait plus que je rêve de toi.

Comme toujours sa réponse était franche. Il était quelqu’un de direct qui refusait mentir. Il disait souvent « Pourquoi mentir ? Si la vérité ne plait pas, il faut s’arranger pour changer les choses ». Il se faisait pas mal d’ennemis comme cela, en particulier du côté des infirmières qui ne supportaient pas son caractère. Elles n’avaient toutes que d’yeux pour Hirato malheureusement.

Il passa une main dans ses cheveux, soupirant légèrement. Il décida qu’il était temps de bouger. Il n’avait aucune envie de se prendre la tête avec le capitaine du second vaisseau. Il avait assez de boulot comme ça et n’avait pas le temps de s’amuser. Il devait aller voir Karoku, pour s’assurer qu’il allait bien et voir si jamais il se souvenait de plus de choses. Après, il irait voir Yogi et éventuellement, il s’occuperait de Nai. Le petit passait en dernier car ce n’était pas le plus en danger au niveau santé.

- Je n’ai pas le temps de jouer alors si tu n’as rien d’autres à faire que de m’embêter, tu peux partir.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Lun 29 Juil - 18:26

« Rêver de moi ? Mais cela serait un réel plaisir si je pouvais hanter tes nuits. », dit-il en plaisantant. Bien qu'il devait avouer que l'idée l'enchantait plutôt. Arriver à énerver Akari même pendant son sommeil serait une réelle prouesse. Cependant il avait besoin du médecin et c'était mieux si l’ambiance n'était pas trop électrique sur le vaisseau. Il aimait le taquiner mais il savait quand même s'arrêter pour garder des rapports corrects dans son travail. Bien qu'il regrettait que le docteur le déteste autant. C'était plutôt tout le contraire.

« Non, je ne suis pas venu m'amuser, mais plutôt pour te parler de Yogi. J'ai besoin de savoir où ses examens en sont. Il va bientôt devoir retourner sur le terrain. Mais vu l'heure, que dirais-tu d'en discuter autour d'un petit déjeuner ? Vu ta tête, je doute que tu aies déjà avalé quelque chose. C'est moi qui t'invite. » dit-il avec son ton calme et son sourire habituel. Certes, ce n'était pas vraiment une invitation étant donné que rien n'était payant à bord.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Lun 29 Juil - 19:07

Un simple regard noir accueillit l’idée. Il était hors de question que le capitaine hante ses rêves. Il lui rendait déjà la vie assez dure ainsi alors s’il pouvait éviter d’avoir les nerfs à vif dans ses rêves ce serait très appréciable. Heureusement jusqu’à preuve du contraire, Hirato ne pouvait pas venir l’ennuyer dans ses rêves. Du moins de son plein gré. Le docteur ne pouvait pas nier avoir déjà rêvé de son cadet, ou plutôt cauchemardé. Il n’osait même pas y repenser, cela lui donnait des frissons.

- J’allais justement m’occuper du cas de Yogi après être allé voir Karoku. J’ai encore quelques examens en cours et je compte bien les terminer avant que tu ne le renvoies sur le terrain.

Sa tasse en main, il s’était déjà dirigé vers la sortie. Il avait très envie de dire « Sans façon. » mais il était évident qu’Hirato n’allait pas le laisser partir comme cela. Akari avait tout de même constaté que son cadet avait repris un peu de sérieux.

- Une remarque de travers et tu peux considérer la discussion comme close. De toute façon, sans les résultats des derniers examens, je ne pourrais pas t’en dire beaucoup plus sur le cas de Yogi.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato :

Message par Azili le Mar 3 Sep - 1:27

« On dirait que tu es levé du pied gauche quand tu n'as pas eu ton café. C'est bon à savoir pour la prochaine fois où je viendrais te voir au saut du lit. », dit un large sourire aux lèvres avant de se mettre en marche, en compagnie d'Akari, en direction du réfectoire.
« Ah, au fait, c'est vraiment adorable mais tu devrais peut-être dompter ces épis rebelles dans tes cheveux. Ça ne fait pas très soigner pour quelqu'un de ton rang. », ajouta-t-il l'air de rien.
Hirato commençait plutôt mal la conversation. Mais après tout, il lui donnait un petit conseil, c'était pour son image. Ce n'était que par pure gentillesse qu'il lui disait cela. Bon, d'accord ce n'était pas tout à fait exact, mais cela pouvait constituer un solide argument pour se défendre si jamais Akari râlait. Cependant, il enchaîna rapidement sur autre chose pour éviter au médecin d'avoir le temps de penser et de réaliser ce que le capitaine du second vaisseau venait de lui balancer.

«Puisque les examens ne sont pas fini pour Yogi, commençons plutôt part Karoku. Que peux-tu me dire de son cas ? »
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Mar 3 Sep - 10:20

- C’est juste ta tête qui ne me revient pas.

Cette phrase était sortie du tact au tact. Le docteur n’avait pas pour habitude de faire attention à ce qu’il disait et resté franc, même s’il devait sortir des méchancetés. Mais ce qui l’avait mis de mauvaise humeur était la présence d’Hirato. Il avait beau être fatigué et dépassé par le boulot qui s’accumulait, rien que voir son cadet l’avait poussé à bout. C’était plus fort que lui. Surtout que le brun s’amusait à l’énerver.

Pour la seconde fois de la journée, il lui lança un regard noir avant de passer une main dans ses cheveux. Il avait souvent les mèches dans tous les sens quand il se réveillait. Il ne portait pas une grande attention à son apparence, et c’était encore moins le cas lorsqu’il devait gérer autant de choses d’un coup. Karoku, Nai et Yogi étaient vraiment des cas à traiter de toute urgence, il n’avait pas de temps à perdre. Et s’il devait consacrer son temps à autre chose ce serait à récupérer quelques heures de sommeil qui commençaient à lui faire défaut.

- Son état est plutôt préoccupant. Mais avec un peu de temps cela devrait s’améliorer. Et c’est toujours en présence de Nai qu’il réagit. Le reste ne lui fait pas bien d’effet.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato :

Message par Azili le Mar 3 Sep - 13:05

Hirato ignora complètement la remarque d'Akari. Pour l'instant sa tête ne lui revenait pas, mais il gardait toujours espoir qu'un jour ce ne soit plus le cas. A force de le fréquenter jour après jour dans ce vaisseau, il allait bien finir par s'y habituer et qui sait, peut-être même s'attacher à lui. Dans sa famille, ils avaient ce don d'agacer les gens. Le docteur ne faisait pas exception alors que le capitaine du second vaisseau, malgré les apparences, l'appréciait beaucoup. Il le respectait en tant que scientifique et l'appréciait en tant qu'homme.

« Je vois. Espérons qu'il retrouve bientôt la mémoire pour t'aider a déficher le carnet retrouvé dans la forêt irisée pour que tu donnes des résultats un peu plus concluant à tes supérieurs. », dit-il pour le taquiner un peu, puis il ajouta sur un air plus sérieux. « Laissons pour l'instant Nai s'occuper de lui uniquement. Ce garçon a un pouvoir particulier, tu ne trouve pas. »

La main sur la porte, qui mené vers la salle à manger, prêt à la pousser, Hirato s'arrêta et observa son vis-à-vis un instant.

« Ah. Tu as encore des mèches rebelles. » Dit-il en passant son autre main dans les cheveux d'Akari pour le coiffeur.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Mar 3 Sep - 13:46

Il n’avait aucune envie de passer du temps en compagnie d’Hirato. Mais devoir lui faire un petit compte-rendu de l’avancée des diverses choses qui lui incombaient de résoudre l’aidait à ne pas penser à ce sentiment déplaisant qui naissait en lui à chaque fois qu’il croisait son collègue. Lui et son frère étaient vraiment deux personnages des plus horripilants qu’il connaissait, sans parler du capitaine du premier vaisseau, évidement.

- Ce garçon est un phénomène et je compte bien en apprendre le plus possible sur lui. Il pourrait être utile dans bien des domaines.

Le docteur n’était pas quelqu’un de très sentimental. Il voyait Naï plus comme une expérience qu’un être vivant. Après tout, il avait découvert qu’il avait le code génétique d’un animal et non d’un humain malgré son apparence. C’était surprenant et il voulait en apprendre plus. Pour le moment, la seule chose à réussir à le faire succomber était la petite bestiole qu’il avait récupérer lors du voyage dans la forêt irisée. Cette bestiole s’était rapidement attaché à lui et avait réussi à le faire fondre.

Il esquissa un bref mouvement de tête pour reculer lorsque la main d’Hirato se rapprocha de lui. Il la repoussa d’un geste calme mais peu tendre. Un regard noir suivit son geste, montrant à son collègue qu’il ne supportait pas ce genre de chose. Ses cheveux étaient souvent sans dessus dessous et Hirato n’avait aucunement besoin de s’amuser à le recoiffer. Cela ne le concernait pas et le médecin faisait ce qu’il voulait.

- Laisse moi passer. Il faut que j’aille manger si je veux pouvoir reprendre le boulot et arriver à des résultats plus satisfaisants, dit-il d’un ton sec, montrant bien que la petite blague du brun ne lui avait pas plu.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato :

Message par Azili le Jeu 19 Sep - 1:00

«Bien monsieur le docteur~. », dit-il amusé devant la réaction d'Akari. Il réagissait toujours au quart de tour à ses petites taquineries. Il s'écarta de la porte pour laisser passer son collègue. « Après vous très cher. », ajouta-t-il, un sourire charmeur à faire tomber toutes les infirmières sur les lèvres.

Il contempla pendant quelques secondes le dos du médecin pénétrer dans le réfectoire du deuxième vaisseau. Étant nombreux à bord, pour faciliter les repas, un buffet était à disposition pour tout les membres. Seul les hauts gradés avaient le privilège de manger dans une pièce à part et être servit, hormis le petit déjeuner.

Hirato se concocta un repas des plus équilibré. Ses journées étaient généralement longues, il en avait bien besoin. Après avoir composé son petit-déjeuner, il s'installa à côté d'Akari. Pour lui, leur conversation n'était pas fini et il ne comptait pas lâcher le docteur aussi facilement, pour son plus grand malheur.

« Tu devrais faire un peu plus le plein d'énergie. Pas étonnant que tu sois aussi pâle. Et tu devrais voir un peu plus la lumière du soleil aussi, ça te ne ferais pas de mal. Pas de mission sur le terrain de prévu prochainement ? Ça ne te manque pas ? », dit-il en jetant un coup d'yeux au plateau d'Akari.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Jeu 19 Sep - 18:37

Akari ignora superbement Hirato alors qu’il passait le pas de la porte pour se diriger vers le buffet. Il regarda les ingrédients avec une mine blasée, n’ayant aucune envie de manger. Il savait pertinemment que son estomac n’était pas celui qu’il devait écouter. Celui-ci était habitué à avoir peu de repas et donc avait pris l’habitude de n’avoir que peu d’aliments à s’occuper. Il avait donc rétrécit pour s’adapter à ces minis repas aléatoires. Akari avait besoin de se forcer pour retrouver des forces et de meilleures habitudes alimentaires. Mais il était de mauvaise humeur et décida qu’il n’avait aucune envie de se forcer plus que d’ordinaire. Il prit donc un café et une banane. Cela serait amplement suffisant pour qu’il récupère un peu et puisse retourner rapidement au boulot.

C’était sans compter l’énergumène qui servait de boss à Yogi. Hirato ne voulait plus le lâcher. Il avait décidé qu’aujourd’hui serait le jour « je vais aller rendre fou de rage Akari » ou quoi ? Ravalant un long soupir, Akari laissa le capitaine parler tandis qu’il buvait une longue gorgée de café pour s’apaiser. Ce n’était pas le moment de s’énerver plus. Il ne pourrait plus se concentrer sur son boulot s’il continuait ainsi.

- Comment je me nourris ne regarde que moi. Je sais très bien ce qu’il me faut pour pouvoir travailler jusqu’au prochain repas.

Ce qu’il refusait d’avouer c’était qu’il était bien capable de sécher un repas lorsqu’il était lancé dans un travail et qu’il refusait de le lâcher. Il avait donc pris le strict minimum pour résister jusqu’au repas de midi, mais cela ne voulait pas dire qu’il allait le respecter. Quiconque le connaissait savait très bien quelles vilaines manies il avait pris concernant la nourriture.

- Et non, aucune mission sur le terrain de prévue. Je ne peux pas me permettre d’aller bronzer au soleil en ce moment. J’ai bien trop de dossiers à gérer en même temps. Je préfère rester au bureau. Alors évite de trop me retenir avec des discussions inutiles.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato :

Message par Azili le Jeu 26 Sep - 2:14

« Permet moi d'en douter. Tu ne vois pas toujours la mine que tu as parfois. On dirait un zombie. Cela me donnerais presque envie de surveiller ce que tu manges comme un enfant.», dit-il en plaisantant avant de boire plusieurs gorgées de son café.

« Hm, tu as raison. Et puis ce teint laiteux te va beaucoup mieux qu'une peau légèrement halée. Au moins, quand tu es au bureau on sait où tu te trouves. On n'a pas besoin de s'inquiéter de savoir si notre précieux SSS est en sécurité. Et cela évite également de devoir perdre des agents car ils encadrent tes chercheurs et ta sainte personne. Et sache que ce n'était pas une conversation inutile, je me fais du soucis pour ce bon vieux docteur Akari. Qui viendra nous tenir compagnie avec Tsukitachi s'il t'arriverait malheur ? »,  ajouta-t-il en plaisant et en continuant tranquillement de manger son petit-déjeuner.

Il parlait l'air de rien, comme s'il se moquait de son aîné, mais c'était sa manière de dire les choses qu'il pensait. Et puis, c'était beaucoup plus amusant de cette manière. Il savait très bien que ses paroles agacées le médecin, et ça pour son plus grand plaisir. Il adorait le voir irrité et lui trouvait un charme fou lorsqu’il plissé le front quand il était contrarié.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Jeu 26 Sep - 20:56

- En tant qu’aîné, je n’ai aucunement besoin de t’avoir sur le dos pour me surveiller. Je me débrouille très bien seul.

Le médecin n’était pas du tout ravi de l’intérêt que lui portait son cadet. Celui-ci pouvait bien dire ce qu’il voulait, Akari ne comptait pas changer ses habitudes alimentaires. Il n’avait eu aucun souci jusqu’ici, il ne voyait pas pourquoi il devrait changer. Même si cela pouvait faire plaisir à son entourage, il refusait de faire un effort. Il n’avait pas que ça à faire. Il avait bien trop de boulot pour tenter d’aménager un créneau plus important juste pour manger plus qu’il ne le faisait.

- Tu te fais juste du souci pour ton boulot. Si je venais à disparaître, tu aurais bien des soucis et ce n’est aucunement pour vos petites soirées que ça t’ennuie.

Akari ne pouvait pas croire Hirato lorsque celui-ci lui disait s’inquiéter. Il était bien trop plaisantin pour cela. A force de se moquer constamment du docteur, le capitaine avait perdu le peu de crédibilité que ce premier lui accordait. Il n’y avait que lorsque les situations étaient sérieuses qu’Akari consentait à le croire sur parole. En dehors de cela, il ne prêtait aucunement attention à ses paroles et s’énervait à la moindre taquinerie. C’était tellement déplaisant de se faire embêter par des cadets.

- Alors arrête de t’en faire pour moi inutilement et va t’occuper de ton boulot. Je vais moi-même de ce pas reprendre le mien.

Le docteur se leva, tasse à la main et la banane à moitié entamée dans l’autre. Il ne supportait déjà plus les paroles de son camarade et n’avait qu’une envie, s’enfermer dans un lieu calme où il pourrait se concentrer et éviter un mal de crâne à force de s’énerver inutilement.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Karneval] [M] Qui aime bien, châtie bien~

Message par Azili le Sam 26 Oct - 0:25

Hirato sourit. S'occuper très bien de lui tout seul et se débrouiller ? Il en douter fort. Il avait beau être un très bon médecin pour soigner les autres, mais quand il s'agissait de sa propre santé c'était bien un pitre docteur. Il faisait subir à son corps le contraire de ce qu'il recommandait pour les autres. Le capitaine du seconde vaisseau passait son temps à le surveiller quand il était à bord. Il le faisait constamment, même s'il donnait l'impression de le taquiner de temps en temps. Au fond, et il ne l'avouera jamais, il se fait du soucis pour sa santé.

« Ah, tu marques un point là. Mais étant quelqu'un de consciencieux, tu ne voudrais pas causer des problèmes aux autres dans leur travail, non ? Et cela n'affecterait pas uniquement mon travail. Alors fait un peu plus attention à toi. », dit-il en le taquinant un peu. Bien qu'on fond cela soit une manière détourner de dire qu'il se souciait de lui. Faire culpabiliser Akari était sûrement le meilleur moyen pour qu'il fasse quelque chose pour sa santé.

Le brun sourit tout en soupirant devant l'obstination de son collègue. Mais c'était si amusant de le pousser à bout de patience. Même si parfois il aimerait autre chose et que leur relation soit sur un autre plan. Mais il ne pouvait s'empêcher de le pousser dans ses limites, ce qui ne faisait pas évoluer leur relation, bien au contraire, cela la dégradait. A son tour il se leva et retourna dans son bureau. Il avait une mission a préparer.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari

Message par Lily-Rose le Dim 27 Oct - 18:24

Dans son bureau, il se mit à mettre un peu d'ordre dessus avant de se mettre à fond dans le travail. Il avait des documents de tous les côtés et ne savait même plus par quoi commencer. C'était mauvais signe. Il était vraiment débordé. Il en était pleinement conscient mais il faisait comme si de rien était. Il n'avait aucune envie de demander de l'aide pour essayer de remettre un peu plus d'ordre dans ces diverses missions. Il allait bien finir par en voir le bout.

A peine eut-il posé ses fesses sur sa chaise après avoir organisé un minimum ses affaires, il entendit le téléphone sonner. Fronçant les sourcils, il attrapa l'objet et le porta à son oreille avant de laisser franchir un "allo" plutôt froid et sec, ne présageant rien de bon selon ce que son interlocuteur allait lui dire.

- Docteur Akari ? Nous rencontrons quelques soucis pour l'identification de certaines espèces. Pourriez-vous venir nous donner un coup de main ?

L'un de ses assistants l'obligeait à devoir se rajouter une mission de plus ? Il hésita longuement. En y repensant, le vaisseau devait s'être arrêté non loin, pour que Yogi et les autres puissent enquêter sur une quelconque affaire qui lui était passé par dessus la tête tellement il avait d'autres chats à fouetter. Il pouvait donc en profiter pour sortir et aider à l'identification des espèces qui posaient soucis. Prendre l'air lui ferait du bien. C'était bien Hirato qui le lui avait conseillé. Il pourrait donc utiliser cette excuse si on lui faisait la remarque. Et il avait un besoin urgent de prendre du recul sur ses missions en cours.

- Bien, j'arrive sous peu. Gardez-les bien à l'oeil. Je ne descends pas pour rien!

Sans laisser la moindre chance à son interlocuteur de dire un mot, il raccrocha, se leva et alla se préparer. Il était inutile de prévenir de son départ, il n'allait pas s'attarder trop longtemps. Ses assistants n'étaient pas tous très doués et il avait peur de descendre pour rien. Mais il lui fallait une pause et c'était l'occasion ou jamais.

- Docteur, vous partez ?, Demanda Jiki qui sortait d'une pièce devant laquelle Akira passait pour se rendre à la sortie du vaisseaux, son équipement sur les épaules.

- Une mission sur le terrain m'attend.
- Oh ? Je vais vous accompagner, si vous n'y voyez pas de problème.
- Pour voir des plantes, surtout, non ?
- Vous m'avez démasqué.


Akari laissa Jiki venir avec lui. Celui-ci ne lui poserait pas de problème, pas comme Hirato qui le collait un peu trop et l'embêtait pour rien. Il n'avait pas besoin de baby-sitter.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Dim 3 Nov - 2:00

La mission en cours sur laquelle il travaillait était plutôt délicate. Dans un petit village, isolé dans la montagne, des enfants avaient disparu mystérieusement. Leur nombre ne cessait d'augmenter jour après jour. Parfois, on retrouvait leur petit corps sans vie mutilé. Il était impossible de savoir si les autres étaient encore en vie. On était sans nouvelles d'eux. C'était inquiétant et il fallait agir au plus vite. La panique avait gagné les habitants et avait paralysé la vie de la communauté, mais pas seulement. En effet, ce village, bien que petit, avait une grande influence dans la région et jouait un rôle économique majeur dans les alentours avec l'exportation de certaines denrées. Les villageois, gagnés par la peur, n'osaient plus sortir de chez eux. L'organisation de Circus devait agir au plus vite et cacher l’existence des vargas. Car pour Hirato et ses supérieurs, il n'y avait pas de doute que Kafka se trouvait derrière cette tragédie. Il n'y avaient qu'eux pour faire une telle chose.

Une rumeur circulait qu'une musique douce, comme une berceuse, s'était fait entendre avant chaque enlèvement. Une chanson que seul les enfants serait capable d'entendre d'après les investigations menées par son équipe. Quelques enfants avaient pu réchapper à ces enlèvements et leur témoignages avaient été précieux. Mais ils n'étaient qu'au nombre de trois. Tous racontaient la même chose. Ils étaient avec des amis quand une chanson envoûtante s'était fait entendre. Certains avaient chercher a savoir d'où elle venait et s'étaient enfoncé dans la forêt comme s'ils étaient hypnotisés. Les rescapés, eux, avaient eu trop peur d'aller plus loin que ce que leurs parents leur autoriser à s'aventurer. Obéir à leurs parents leur avaient sauvé la vie.

Pour cette mission, le capitaine de deuxième vaisseau avait envoyé ses meilleurs agents sur le terrain. Jugeant cela trop périlleux pour Nai, il lui avait dit de rester à bord avec Gareki. Seul Tsukumo, Iva et Yogi étaient descendu. Il n'avait pas prit la peine d'envoyer Jiki, du premier vaisseau, car il estimé que ses subordonnés seraient suffisant. Et c'était toujours bien d'avoir quelqu'un en réserve.

Après la réunion pour donner l'ordre de mission, Hirato s'enferma dans la salle de commande pour surveiller et garder un œil sur ses agents. Si les choses se gâtaient trop, il allait devoir intervenir et il devait se tenir prêt.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Mar 5 Nov - 21:24

Laissant Jiki s’intéresser à quelques plantes sur le chemin, Akari avança à grand pas jusqu’à ses collègues pour tenter d’identifier au plus vite les espèces qui posaient des soucis. Il avait bien envie de prendre l’air et de se changer les idées, mais il ne pouvait pas rester trop longtemps sur cette petite mission. Il en avait des biens plus urgentes qui attendaient au chaud dans son bureau. Il n’avait donc pas tant de temps que ça pour s’aérer l’esprit et accepter des missions annexes.

- Alors où sont les espèces qui vous posent problème ?

Akari n’avait pas pris le temps de saluer ses collègues. Même si la plupart avaient l’habitude du docteur quand il était occupé, ils ne purent pas s’empêcher de froncer légèrement les sourcils. La politesse n’avait jamais tué personne et cela ne faisait perdre que quelques secondes, rien de bien embêtant. Sauf pour le docteur, qui n’avait pas quelques secondes au vu du travail qui lui restait à faire. Mais s’il n’acceptait pas de les aider, il avait peur de se faire harceler.

- Ces bestioles. Elles ne correspondent à rien de connu. On les a pourtant étudié sous tous les angles. Elles se laissent facilement attraper et regarder.
- Vous avez du louper un truc.


La réflexion ne fit pas plaisir au jeune homme qui s’était évertué à expliquer la situation au docteur. Ce dernier était comme toujours très franc et ne voyait pas où pouvait bloquer les scientifiques. Il devait bien y avoir quelques similarités permettant de rapprocher la créature aux autres espèces semblables. Une nouvelle espèce ne pouvait pas être sortie de nulle part. C’était impossible. Scientifiquement parlant, du moins.

Sapprochant de la créature, il s’accroupit devant elle. A première vue, il n’en avait jamais croisé de semblable. C’était une sorte de petite boule de boule blanche. Les personnes sans trop de jugement pourraient conclure que la créature était inoffensive, mais le docteur était toujours plus méfiant. Même si ses collègues avaient assuré qu’elle se laissait manipuler, il restait toujours sur ses gardes.

- Il n’y a vraiment rien à … Aaaah !

Akari avait lâché la discussion pour se concentrer sur la créature. A peine avait-il approché sa main de la bestiole que celle-ci grossit brusquement et avala le docteur. Paniqués les autres scientifiques s’éloignèrent en criant. Les cris alertèrent Jiki qui arriva à temps pour empêcher la créature de partir avec Akari. Il n’eut cependant pas l’occasion de s’approcher de la bestiole qu’une dizaine de nouvelles arrivèrent et grossir autant pour former une barrière très efficace et permettre la fuite de leur compagne. Jiki n’était pas prêt à abandonner la lutte et continua de se battre férocement, mais il était en infériorité numérique et il n’était pas sûr de tenir assez longtemps. Les secours arriveraient trop tard pour secourir le docteur à ce rythme.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Lun 23 Déc - 1:17

Hirato était bien trop concentré sur l'observation de ses subordonnés pour remarquer qu'Akari et Jiki ne se trouvait plus à bord. Si jamais il avait eu vent de leur projet, il les aurait empêcher de sortir. Le docteur étant une personne de rang SSS ne pouvait pas partir avec seulement un seul fantassin pour l'accompagner. Sa vie était bien trop précieuse pour le gouvernement pour baisser sa garde. Il fallait toujours être prudent et avoir les personnes de grande valeur sous les yeux.

« Vous avez fait du bon travail encore une fois. », félicita le capitaine du second vaisseau quand Iva, Yogi et Tsukumo eurent fini de rapporter les fait. Une fois de plus, son équipe avait été efficace et avait remplit sa mission avec brio sans qu'il n'ait a intervenir. Cependant, le brun avait le sentiment que cette affaire n'était pas fini.

«Vous avez quartier libre, alors que moi je vais devoir faire un rapport à nos supérieurs. », ajouta-t-il avec une mine plaintif pour plaisanter. Et sans plus attendre, il retourna dans son bureau pour contacter son supérieur, qui n'était autre que son frère, pour donner les conclusions de la mission.

Alors qu'il était en pleine discussion, Yogi, paniqué, fit irruption dans la pièce et sans laisser le temps à Hirato de protester,il s'écria :

« Le docteur Akari a disparu. Jiki qui l'accompagné est dans un état critique et on déplore la mort de deux scientifique. »

« Quoi ? Comme ça il a disparu ? Il ne devait pas quitter le vaisseau. Où est Jiki ? »

« A l'infirmerie, mais il n'est pas conscient. »

Le brun bondit de sa chaise, laissant sa communication avec son supérieur en plan.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Sam 4 Jan - 20:07

Le réveil fut dur, brutal, sans la moindre délicatesse. Son crâne avait heurté violemment le sol glacé et humide de la salle où il se trouvait. Son esprit embrumé n’arrivait pas à dire combien de personnes étaient en sa compagnie mais il était au moins sûr qu’il y en avait une. Comment aurait-il atterrit ici sinon ? Ce n’était sûrement pas une des bestioles qui l’avaient attaqué. Il ne lui avait pas semblé qu’elles étaient bavardes, du moins pas doté du même langage qu’eux.

- On pourrait jouer avec, non ? Ce serait drôle ?
- IL a dit non. Il faut qu’on le laisse entier. On s’en occupera plus tard !

Une porte claqua violemment dans son dos alors que des bruits de pas semblaient s’éloigner de sa position. Le docteur était incapable de bouger pour le moment. Son corps refusait de lui répondre. Il tentait de se battre, de lutter contre cet état de faiblesse, mais il ne pouvait rien faire. Il tenta de s’habituer à l’obscurité qui régnait autour de lui, sans le moindre succès. Il devait patienter. C’était la seule option qu’il avait. Même réfléchir calmement était dur pour lui. Sa tête lui faisait atrocement mal. Il sentait même un léger liquide couler le long de sa tempe. Cela pouvait très bien être de l’eau comme du sang vu l’endroit où il semblait se trouver. Il pourrait déduire plus de chose une fois qu’il aurait repris un peu ses esprits.

Mais une chose était sûre, s’il sortait vivant de là, Hirako allait lui faire passer un sale quart d’heure. Jiki risquait d’en prendre pour son grade si Akari ne le protégeait pas. Après tout, il lui avait forcé la main même si le jeune homme avait accepté un peu trop vite à sa requête. Ce n’était pas le moment de penser à cela. L’alerte devait être donné vu l’attaque qu’ils avaient subie. Tous les scientifiques n’avaient pas pu y passer puisque Jiki était dans le coin. Il avait bien du les protéger. Mais ces êtes étaient-elles si puissantes pour avoir empêcher Jiki de lui porter secours ? En plus de risquer sa vie, il perdait un temps précieux. Tout ça parce qu’il avait accepté de descendre du vaisseau pour aider une bande d’incapables. Ça lui apprendrait à vouloir aider, même si à la base c’était pour s’aérer un peu qu’il avait accepté d’y aller.

Spoiler:
Mais quelle divine réponse! On sent l'action et tout! XD
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Mar 14 Jan - 19:27

« Hirato ? Eh Hitato ! », lança son frère qui venait de se faire lamentablement abandonné sans la moindre explication.

Le subordonné du capitaine du deuxième vaisseau avait parlé trop bas pour qu'il puisse entendre, question de confidentialité. Tant qu'on ne lui avait pas donné l'ordre de transmettre l'information à la hiérarchie, il ne voulait pas prendre le risque de mettre dans l'embarras son chef. Il savait que c'était une situation délicate pour Hirato. Akari était sous sa responsabilité et il devait le protéger. Nul doute que cette affaire aurait des retombés et il en prendre pour son grade par ses supérieurs.

«Coupe la communication et dit que je le rappellerais plus tard parce que j'ai une affaire urgente à régler. Ne lui parle surtout pas pour l'instant de la disparition du docteur. », lança le brun au jeune homme qui essayait de suivre son rythme. Une fois avoir donné son ordre, il se mit à courir pour arriver plus vite à l'infirmerie.

« Bêêêê ! On ne court pas dans les couloirs ! Bêêê ! », s'écria un mouton qui faisait sa ronde habituelle.

Hirato l'ignora complètement et ne ralentit pas pour autant sa cadence. Il y avait urgence alors les règles lui passaient bien au-dessus de la tête.

« Où est-il ? », dit-il en entrant subitement dans la salle.

Il reprit un peu son souffle pour retrouver son habitude calme ordinaire. Même s'il s'inquiétait beaucoup pour Akari, et pas seulement parce qu'on risquait de lui passer un savon, il devait garder la tête froide pour ne pas prendre des décisions trop hâtives et rester professionnel. Sans attendre la réponse des infirmières, il se dirigea vers le lit où se trouvait Jiki. Ce-dernier était vraiment dans un état critique et le voir intubé lui fit passé l'envie de le secouer pour qu'il réponde à ses interrogations.

«Où sont les autres scientifiques ? Il y en a en état de parlé? », pressa-t-il une des jeunes femmes qui se trouvait près de lui.

« Euh, oui, oui. Lionel-san est celui qui a été le moins blessé. Mais il est épuisé à cause de ses blessures, ne le brusquez pas trop. »

Sans plus attendre, le capitaine du deuxième vaisseau alla interroger le jeune homme pour savoir ce qui s'était passé.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari:

Message par Lily-Rose le Sam 15 Fév - 15:39

La porte s’ouvrit brusquement, laissant enfin quelques rayons de lumière filtrer dans la pièce où il était depuis un temps incertain. Il ne pouvait pas se fier à la moindre chose pour suivre le temps. Aucune fenêtre, aucun son, aucune lumière. Juste celle qui filtrait faiblement grâce à la porte qui s’était ouverte dans son dos. Il tourna lentement, son corps le faisant souffrir. Il n’arrivait pas à identifier encore s’il était blessé ou non. Il devait l’être, mais la douleur l’irradiait de partout et avec l’obscurité environnante, il n’avait pas pu s’observer et déterminer la cause. Il ne pouvait pas non plus toucher son corps puisqu’il était ligoté comme un vulgaire saucisson.

- Vas-y toi !
- Non merci, fais-le toi-même !


Son regard se pausa sur deux êtres humains à première vue. L’un était petit et l’autre bien plus grand. Il ne distinguait pas encore leur visage, ses yeux souffraient de la lumière qui lui arrivait en plein visage, aussi faible soit-elle. Il pouvait au moins comprendre qu’il était dans une cave ou une pièce du genre.

- Mais il a dit de vérifier s’il était mourant ou non…
- Ben vas-y.
- Je t’ai dit d’y aller ! Il pourrait mordre !
- Vu son état peu de chance !
- Alors vas-y !

Akari ne comprenait pas tout, son esprit semblait encore embrumée. De plus, on lui éclaira violement le visage avec une lampe torche. Lorsque e vaisseau quitta son visage pour se promener sur son corps, il en fut reconnaissant. Déjà que ses yeux avaient eu un mal fou à s’habituer au nouvel éclairage, maintenant, il ne voyait plus rien. On venait de l’aveugler. Chance pour les deux hommes qui semblèrent se rapprocher de lui d’après ce qu’il pouvait entendre.

- Putain c’est moche…
- Il va pas être content !
- Tu aurais pu faire gaffe en le récupérant !
- Roh, il va pas crever ! Fut juste lui bander la jambe !
- Allons chercher de l’aide.


Le docteur se retrouva une nouvelle fois, seul, dans l’obscurité la plus totale. Il savait au moins maintenant où il était blessé. Malheureusement même s’il avait déterminé là où était la blessure, il ne pouvait rien faire et ne savait même pas à quel point il était blessé. Les deux étaient partis avant d’en dire plus. Mais une chose était sûre, ce ne devait as être beau à voir.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Jeu 6 Mar - 1:21

Hirato s'était installé sur une chaise près du fameux Lionel qui reprenait tant bien que mal ses esprits. Son visage était calme et impassible comme d'habitude, alors qu'en réalité le capitaine du second vaisseau était hors de lui qu'Akari soit sorti sans son autorisation et l'avertir, mais également inquiet et pas pour sa position et les ennuis que cela allaient lui apporter. En apprenant la nouvelle il avait laissé percevoir des émotions, mais à présent il s'était ressaisi. Il ne devait pas se laisser emporter dans ce genre de situation, il devait garder la tête froide pour gérer les événements et trouver une solution.

« Eh bien Lionel, vous êtes dans un sale état. », dit-il en souriant comment à son habitude.

« Hi...Hirato-san ! Je suis désolé, on a rien pu faire. Jiki a... Et le docteur Akari s'est...Si on avait pu gérer la mission sans faire appel à lui... », commença le scientifique un peu déboussolé.

« Du calme, du calme. Reprend calmement depuis le début. Bafouiller comme ça ne fera pas avancer les choses, bien au contraire. »

Le jeune homme respira profondément pour se calmer avant de raconter enfin ce qui s'était passé. Le brun écouta attentivement sans faire de commentaires. Ils étaient pressés alors inutiles de perdre son temps en parole.

« Bien merci Lionel, tu peux te reposer à présent. », conclut Hirato à la fin du récit sur un ton neutre. Il n'ajouta rien d'autre et parti en laissant en plan le blessé qui ne savait pas vraiment comment prendre la réaction de son supérieur. Il en voulait-il pour ce qui s'était passé car l'équipe de scientifique n'aurait jamais dû faire appel à Akari ?

Le capitaine ne perdit pas une seconde et fit appeler ses fantassins pour leur expliquer la situation. Il ordonna à Tsukumo et Yogi de rester sur le vaisseau pour recueillir le témoignage des autres survivants ainsi que de s'occuper d'autres tâches. Quant à lui, il se rendit sur les lieux de l'incident avec Iva pour examiner la scène et trouver des indices. Une affaires de cette importance, il voulait s'en occuper lui-même. Tout ce qu'il pouvait dire pour l'instant, c'était que le docteur était en vie. L'attaque était ciblé sur lui, pour le capturer et non le tuer. Pour l'instant, il pouvait garantir qu'il était encore vivant, mais plus les heures et jours avanceraient, il ne pourrait plus assurer cela.

L'examen du lieu n'apporta pas grand chose de plus. Mais plus Hirato y réfléchissait, et plus il se demandait si un des scientifiques qui avait insisté pour faire venir Akari sur le terrain et qui était mort pendant l'attaque, n'était pas une taupe. Il fallait savoir que les fantassins de Circus étaient tous occupés sur une autre affaire, où il se trouvait et comment faire sortir le docteur.
L'investigation d'Hirato dura quelques jours. Comme les choses traînées et qu'il avait réussi à obtenir la preuve qu'une taupe se trouvait parmi son équipage, il dû faire un rapport à ses supérieurs. Ce genre de chose arrivait de temps en temps et c'était la deuxième fois qu'une taupe se trouvait sur le deuxième vaisseau depuis que le brun avait prit le commandement. Le premier cas avait était le petit protégé du docteur, et c'est d'ailleurs cette piste qu'Hirato avait en premier exploité et il avait vu juste. Ces deux hommes étaient proches, et le traître mort pendant l'attaque avait toujours des contacts avec Azana. Son enquête lui permis également d'arrêter un troisième traître à bord. En l'interrogeant à sa façon et pendant de longues heures, l'homme avait fini par lâcher le morceau et leur révéler là où Akari avait été emmené. Et c'est finalement au bout de cinq jours, qu'Hirato, épaulé par le premier vaisseau, donnèrent l'assaut pour délivre leur collègue.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari

Message par Lily-Rose le Dim 9 Mar - 16:56

- Toujours rien ?

Le docteur fronçait les sourcils mais ne déliait pas sa langue pour parler. Le temps s'écoulait lentement sans qu'il ait conscience des jours qui passaient vraiment. Il n'allait sûrement pas parlé. On l'avait gardé en vie. C'était signe qu'il était important et utile. Il ne pourrait pas mourir comme ça. Même sa blessure à la jambe avait été soignée pour éviter qu'il ne meurt suite à une infection ou à une hémorragie. Le travail n'était pas non plus très bien réalisé et s'il avait eu le matériel à portée de main, il s'en serait occupé. Mais ligoté à une chaise ou enfermé dans un sol sous sombre sans le moindre meuble, même pas une couverture pour se réchauffer, il ne pouvait rien faire. Il devait encore attendre. Quelqu'un finirait bien par le localiser et le sauver. Hirato était pénible et casse-pied mais il faisait bien son boulot. Le docteur avait foi en ses capacités et savait qu'il le retrouverait.

- Parle bon sang!

Le garder en vie devait être la seule indication que son bourreau avait du recevoir. Car depuis le début, il ne faisait rien pour le garder en bon état. Il avait des coupures plutôt profondes de partout, un poignet cassé et surtout la blessure de sa jambe avait été réouverte plusieurs fois pour le faire hurler de douleur. Mais quoi qu'on lui fasse, Akari ne faisait qu'hurler de douleur ou grogner. Jamais, il n'avait ouvert la bouche pour autre chose. Il emporterait ses secrets au fond de sa tombe quitte à devoir mourir. Il ne manquerait pas à grand monde. Il y avait longuement réfléchi lorsqu'il avait été seul et affaibli dans sa cellule. Yogi le fuyait et le craignait. Les infirmières ne seraient sans doute pas mécontente de ne plus l'avoir dans les parages. Hirato perdrait quelqu'un à embêter mais il le remplacerait vite et surtout il perdrait son poste. Personne ne le regretterait en tant que personne. Par contre, ses capacités risquaient d'être amèrement regrettées s'il venait à mourir. Il n'était pas une personne de rang SSS pour rien. C'était une triste réalité mais plus rien n'arrivait à l'affecter vraiment. La douleur emportait tout. Sauf quand on l'envoyait en cellule avec un bon calmant dans les veines.

Akari baissa la tête, recrachant le sang qu'il avait en bouche. Il avait reçu un coup de poing de plus dans la mâchoire. A ce rythme, elle allait finir fracturée. Il n'en mourrerait pas, mais il serait encore moins en mesure de parler. Il se gardait bien d'en parler. Il refusait de dire quoi que ce soit, même si ce n'était pas quelque chose d'important. Il resterait muet jusqu'au bout. Rien ne le ferait changer d'avis.

- On devrait peut-être y aller plus fort ?
- Si on y va plus fort, on le tue. Enfin JE le tue !


Profitant que ces deux bourreaux recommencent à se disputer, le docteur tenta de reprendre ses esprits et de chasser la douleur de son esprit. Aussi fort qu'il pouvait l'être, il ne pouvait pas tout endurer sans hurler ou faire le fort. L'un des deux bourreaux était sacrément costaud. Il devait bien faire deux fois le poids du docteur. Akari ne pouvait donc pas tout encaisser et se la jouer. Il n'était pas de taille, surtout quand il ne pouvait rien faire pour se défendre.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Jeu 20 Mar - 0:09

Hirato et Tsukitachi avaient réparti leurs agents en plusieurs petits groupes et l'opération s'était déroulée en plusieurs étapes. La première consistait à faire du repérage dans le coin et en particulier autour de la zone où on leur avait indiqué que le docteur Akari était retenu prisonnier ici. Une fois qu'ils avaient délimité leur périmètre d'action, les fantassins avaient du évacuer les zones où des civiles se trouvaient pour éviter tout accident malheur, et sécuriser tout cela. Une fois ces deux étapes faite, deux groupes, avec les plus expérimenté pour cela, s'infiltrèrent dans le bâtiment en reconnaissance afin de mieux préparer l'assaut. Le capitaine du second vaisseau ne voulait prendre aucun risque pour cette mission de sauvetage et n'allait rien laisser passer. Il n'y avait aucun moyen, pour lui, que cette opération fini en échec. Il s'en voudrait toute sa vie si une telle chose devait arriver.
Une fois la reconnaissance finie et les derniers éléments recueillis, les deux capitaines donnèrent l'ordre de passer à l'attaque. Les deux hommes convinrent entre eux que Tsukitachi resterait dans son vaisseau pour avoir une vue d'ensemble et superviser le tout. Hirato avait insisté pour aller sur le terrain. Ainsi, il était sûr que les choses se passeraient comme il le voulait.

Tous les membres de Cirus avaient pour ordre d'entrer discrètement et d'attaquer également sans se faire remarquer et faisant le moins de bruit possible pour ne pas donner trop vite l'alerte et risquer que le chef, qui était derrière tout ça, leur file entre les pattes et en emmenant leur otage avec eux. Il voulait, en un coup, mettre fin à toute cette histoire. Il ne voulait pas qu'Akari soit encore en danger s'il n'arrivait pas a arrêter tout le monde. Il ne voulait plus que ce genre de chose se reproduise, et d'ailleurs il allait y veiller au grain.

Les combats durèrent quelques heures. Alors que les autres membres finissaient de nettoyer la zone, Hirato inspecta une des dernières pièces qui n'avait pas encore était ouverte. C'était une cave isolée et insonorisé. S'il y avait quelqu'un à l'intérieur, il n'était certainement pas au courant de ce qu'il se passait dehors. En ouvrant la porte, le brun sourit et ressentit un immense soulagement de tomber enfin sur la personne qu'il recherchait tant. Il n'avait plus qu'un petit détail à régler et tout rentrerait dans l'ordre.

« Les gars, il est temps de prendre votre pause et de vous reposez maintenant. », dit-il avant d’assommer violemment les deux hommes de dos. Il commença par le plus costaud pour être sur de le neutraliser rapidement.

« Il y a mieux comme endroit pour prendre des vacances. », ajouta-t-il à l'adresse du médecin qui était ligoté à une chaise. Puis, sans plus attendre, il lui détacha les mains et s'agenouilla devant lui et lui posa une main sur l'épaule.

« Est-ce que ça va, Akari ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Karneval] [M] Qui aime bien, châtie bien~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum