[Karneval] [M] Qui aime bien, châtie bien~

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Akari

Message par Lily-Rose le Mer 26 Mar - 13:10

L'esprit embrumé, Akari avait du mal à rester éveillé et à faire attention à ce qui l'entourait. Les bruits étranges qui provenaient de l'extérieur ne parvinrent même pas jusqu'à lui. Il semblait même que ces deux bourreaux soient trop occupés à se chamailler pour entendre quoi que ce soit. Pourtant leur dispute se termina assez rapidement, comme souvent. Le docteur avait constaté à quel point les deux se contredisaient et se disputaient mais à chaque fois, ils finissaient par passer au dessus et à reprendre leurs esprits. Il avait tenté à plusieurs reprises de les tourner l'un contre l'autre mais à ce moment même, il en était tout bonnement incapable. Il luttait déjà assez pour rester éveillé.

- Bon maintenant que nous sommes d'accord, on va pouvoir s'occuper de toi comme il se doit, Laça le plus frêle des deux. Même s'il ne semblait pas être très puissant, il était assez sadique pour arriver à faire hurler de douleur n'importe qui. Akari n'avait pas fait exception et avait souvent cédé à ses traitements.

Alors que l'homme s'approchait doucement, le docteur perçut la porte s'ouvrir. Il ne fut pas le seul à le constater puisque ses bourreaux s'arrêtèrent pour se retourner. Mais aucun des deux n'eut le temps de comprendre la situation qu'ils tombèrent comme des mouches l'un après l'autre sur le sol glacé et tâché de sang. Akari reprit un peu plus ses esprits, comprenant que son calvaire allait prendre fin. La voix qui s'était élevée dans la pièce ne lui était pas inconnue et même si en temps normal, il préférerait se pendre plutôt que de l'entendre, cette fois, c'était une véritable délivrance de l'entendre.

- T'es en retard, Souffla-t-il faiblement. Sa voix était rauque. Il l'avait utilisée que pour hurler de douleur quand il était incapable de se retenir. Il avait presque failli rester sans voix sur le coup. Par chance, il avait su souffler ces quelques mots avant de finalement céder et s'évanouir. Il 'avait plus la force de résister maintenant qu'il savait qu'Hirato était là pour lui. Il ne l'aurait jamais admis en temps normal, mais il était heureux que ce soit lui qui soit là et pas un autre.

Lorsqu'il se réveilla, il était allongé sur un lit. Le temps de s'habituer à la pénombre ambiante et d'analyser les détails de la salle sans se redresser, il comprit qu'il était de retour et qu'il était en soin. Sentant une présence à son chevet, il tourna lentement la tête. Un de ses sourcils se leva lorsqu'il comprit que c'était simplement Hirato qui s'était endormi à ses côtés. Que faisait-il là ? Et surtout, depuis combien de temps était-là ? Akari tenta de parler pour réveiller le jeune homme à ses côtés mais seul un grognement rauque franchit ses lèvres. Depuis combien de temps était-il en train de dormir pour que sa voix soit aussi faible ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Mar 8 Avr - 15:52

« Oui, oui je sais. Mais il faut savoir se faire désirer dans la vie. », dit-il en souriant et plaisant en entendant la voix du médecin. Il était rassuré de le savoir en vie, mais le son de sa voix et son état l'inquiété grandement. Et a en juger par le sang qui jonché le sol, il devait être très faible. Il ne serait vraiment pas beau à voir à la lumière du jour, et dans la pénombre, Hirato s'imaginait le pire. Il espérait être arrivé à temps et que ses blessures ne s'étaient pas infectées. Dans un endroit pareil, les germes et les microbes devaient proliféraient. Mais il faisait confiance au médecin pour être coriace et ne pas se laisser avoir par une armée de bactéries venaient infecter ses plaies. Il pouvait avoir si mauvais caractère que le capitaine du second vaisseau l'imaginait pester contre elles pour ne pas venir le gangrener et lutter ainsi contre.

« Voilà ce qui arrive quand tu t'éloigne trop de moi... », lui souffla-t-il au creux de l'oreille avant de s’apercevoir que le docteur était inconscient à présent.

« Eh ! Akari ! Reste avec moi ! Ne t'endors pas ! », cria-t-il en lui tapotant doucement la joue pour tenter de lui faire reprendre ses esprits. Mais rien. Il ne voulait pas le brusquer plus que cela, il avait déjà dû endurer tellement d'épreuves qu'il ne voulait pas en rajouter une couche. Il l'appela plusieurs, mais toujours sans succès.

« Et merde ! », pesta-t-il en sentant ses inquiétudes revenir au galop.

Son soulagement n'avait malheureusement été de courte durée. Il le détacha rapidement avant de le prendre délicatement sur son dos pour sortir au plus vite d'ici. Il devait d'urgence l'emmener voir le Praticien. C'était le plus compétent dans son domaine.

Pendant tout le long qu'une équipe médicale examinait Akari, Hirato restait à côté de lui, prétextant vouloir savoir son état exact avant de pouvoir faire un rapport détaillé de la situation. En réalité, il voulait savoir comment allait l'homme qu'il aimait tant taquiner car il s'inquiétait pour lui. Une fois assuré que sa vie n'était pas en danger, même s'il allait devoir être alité un long moment, le capitaine du seconde vaisseau le laissa seul entre les mains des docteurs. Il avait d'autres tâches à faire encore avant de pouvoir se reposer. Mais il voulait surtout s'en débarrasser le plus vite possible pour être au chevet du docteur. Il se reposerait plus tard, quand tout serait définitivement finit et qu'il pourrait tourner la page.

Hirato avait passé de longues heures enfermé dans son bureau pour boucler au plus vite sa paperasse. Il ne lui restait plus que quelques petits détails à faire qu'il décida de finir en restant près d'Akari. A son réveil, ce dernier risquait d'être un peu déboussolé et il ne voulait pas qu'il soit seul à ce moment. Mais l’épuisement eu finalement raison de l'homme et il s'assoupit devant ses documents.

« Oh ! Tu es enfin réveillé. », dit-il en ouvrant les yeux après avoir entendu le grognement du scientifique.

« Comment te sens-tu ? », ajouta-t-il en se redressant et et ramassant les papiers qu'il avait fait tombé pendant son court sommeil. Il avait les traités tiré et des cernes sous les yeux.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari

Message par Lily-Rose le Mar 8 Avr - 20:58

Comment se sentait-il ? Affreusement mal et dans un état des plus déplorables. Mais pouvait-il se plaindre alors qu'il n'avait que ce qu'il méritait. Il avait quitté le navire alors que le danger le guettait et qu'il n'était pas assez bien surveillé. Il avait fait une erreur et il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même et non aux autres qui avaient sûrement eux aussi mal que lui. Y avait-il eut des morts par sa bêtise ? Il n'osait pas demander pour le moment. De toute façon au vu de l'état de sa voix, il doutait en être capable.

- Bien.

Le docteur avait formulé une phrase complète et structurée autour de ce simple mot mais c'était le seul qui avait voulu franchir ses lèvres et s'élever dans la pièce. Il se maudit d'être aussi faible et détourna le regard vers la fenêtre, grimaçant sous la douleur qui l'assaillit soudainement. Il ne serait pas capable de bouger avant un moment.

Maintenant que son esprit semblait plus clair, il se repassait les derniers instants avant qu'il s'évanouisse. Il se souvenait avoir été grandement soulagé de voir Hirato arriver.  Sans lui dans quel état aurait-il fini ? Il ne devait déjà pas être beau à voir alors il ne voulait pas imaginer le pire. Dire qu'il détestait son sauveur en tant normal pour l'embêter à chaque occasion, il avait osé penser qu'il était content que ce soit lui et non un autre. Il avait du prendre trop de coups sur la tête pour penser correctement à ce moment-là. Mais au fond, il savait qu'il lui devait beaucoup et il le remerciait. Et sans s'en rendre compte, un faible « merci » franchit ses lèvres. Il ne remarqua rien, trop perdu dans ses pensées. S'il avait remarqué, il aurait sans aucun doute tenté de rattraper le coup avec un « merci de bien vouloir sortir et me laisser me reposer ». Seulement sa voix ne lui aurait peut-être pas permis d'en dire autant.

Autour de lui, il n'y avait pas la moindre carte ou cadeau de rétablissement. Il ne devait pas être là depuis longtemps. Ou alors il sur-estimait sa popularité. Peut-être que personne n'avait pensé à lui. Peut-être qu'ils lui en voulaient pour avoir fait l'idiot. Peut-être que les docteurs avaient refusé toute visite pour le laisser se reposer. Ce sentimentalisme l'exaspérait. Pourtant, il comprenait maintenant pourquoi les gens espéraient tant la visite de quelqu'un. Par chance, il avait Hirato à ses côtés. Il n'était pas seul.

- Retournes travailler, Souffla Akari alors qu'il fermait les yeux en replaçant sa tête droite sur l'oreiller. Sans faire attention, il avait un léger sourire au coin des lèvres. Mais avec les blessures qu'il avait au visage, ce n'était pas forcément évident à voir. Il était juste content de ne pas s'être réveillé seul ou de ne pas avoir subi des reproches dès le réveil. Il n'était pas en état pour les subir maintenant. Il était cependant prêt à en recevoir une fois qu'il serait un peu plus en état pour ça.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Mar 22 Avr - 1:19

Hirato sourit en voyant le docteur enfin reprendre connaissance. Il avait du rester inconscient bien deux trois jours et plus il tardait à se réveiller et plus son état devenait préoccupant. Le pronostique de Ryoushi n'avait pas été très engageant. Même si vie n'était pas en jeu, plus il mettrait du temps à se réveiller, et plus il risquait d'avoir des séquelles. Alors le voir lui grogner dessus comme à son habitude le soulageait énormément. Et cela lui avait manqué durant son absence. Même si les docteurs lui avait dit qu'il n'avait pris aucun coup sur la tête, le capitaine du second vaisseau redoutait une amnésie comme cela avait était le cas pour le jeune Karoku. Certes, ce-derniers avait reçu un sévère coup sur la boite crânienne ce qui n'était pas le cas d'Akari. Mais on ne savait pas s'ils ont lui avait fait prendre des produits qui pouvaient altérer son esprit et qui n'étaient pas détectable avec une simple prise de sang. Et puis, il pouvait aussi avoir eu des électrochocs. On ne savait pas au fond ce qu'il avait vraiment vécu pendant tout ce temps. Et puis, sur ce sujet, à cause de son inquiétude, l'imagination du brun avait été un peu trop fertile et il s'était imaginé les pires choses, et à cause de cela, même les diagnostics des médecins ne l'avaient pas rassuré. Tant que le docteur ne s'était pas réveillé, non ne pouvait pas savoir. Mais à présent, ses inquiétudes s'étaient évaporées.

« Je suis en plein travail là. », dit-il en souriant, « Je suis chargé de surveiller le vilain petit docteur qui a fugué. », plaisanta-t-il.

Bien évidement, ce n'était pas son travail de rester à son chevet pour le surveiller. Mais il n'allait tout de même pas lui dire qu'il était complètement mort d’inquiétude, que dans son bureau il ne faisait que faire les cent pas, se ronger les ongles jusqu'au sang et était incapable de se concentrer. Non, il n'allait certainement pas lui avouer cela.

« Tu n'as pas soif ? », dit-il en se levant et posant ses dossiers sur sa chaise.

Il appuya sur un bouton pour faire venir une infirmière avant de lui servir un verre d'eau et de le poser près de lui.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari

Message par Lily-Rose le Mar 22 Avr - 14:53

« Le vilain petit docteur ». Cette réplique manqua de le faire grimacer. S'il n'avait pas été aussi amoché, il l'aurait sûrement fait. Il avait été bien content d'avoir son camarade à ses côtés, mais quand il lui disait ça, il avait juste envie de lui dire de partir. Il n'était pas si petit que ça. Il était même le plus vieux des trois et il méritait un peu de respect. Et ce même s'il n'en avait fait qu'à sa tête et qu'il s'était fait bêtement avoir. Il avait vraiment failli y passer si ça avait continué.

- Dis-moi plutôt ce qu'ils ont dit.

Akira était curieux d'en savoir un peu plus sur son état. Il se sentait mal et savait qu'il n'allait pas être remis sur pied d'ici la fin de la journée. Cela semblait bien peu probable. Alors il voulait savoir combien de temps les médecins lui donnaient avant d'être rétabli. Il sentait qu'il n'allait pas être sage et se sentir bien mieux avant la fin. Mais si Hirato le surveillait de près, il ne pourrait peut-être pas n'en faire qu'à sa tête. Il pensait cependant que le capitaine serait vite débordé s'il avait passé plus de temps que nécessaire à le surveiller au lieu de bosser, ce qui lui laisserait une chance de sortir d'ici plus vite que prévu. Maintenant qu'il était réveillé, il n'avait pas envie de passer son temps coincé dans un lit.

Akari rouvrit les yeux. Boire pourrait lui faire le plus grand bien vu qu'il avait la gorge sèche et les lèvres gercées ce qui ne l'aidait pas à parler. Même si sa voix avait fait des progrès depuis quelques minutes. Il arrivait enfin à aligner quelques mots pour former une phrase correcte et ainsi poursuivre la discussion. Il bougea lentement, grimaçant de temps en temps, espérant réussir à se redresser. Son corps semblait bien plus engourdi que sa bouche et il eut l'impression de faire du surplace, bien qu'il bougeait tout de même légèrement.

- Tu devrais retourner travailler, vraiment. J'ai déjà causé assez de problème... A moins que j'ai dormi plus que je ne le pense.

Avec cette phrase, il espérait avoir un peu plus de détails sur ce qui s'était entre le moment où Hirato était arrivé dans sa cellule pour le délivrer et le moment où il s'était réveillé dans celui d’hôpital. Il avait besoin d'avoir des détails sur la situation. Ce n'était pas bien raisonnable dans son état mais plus il attendait et plus il allait redouter l'annonce de tous les gens morts à cause de sa négligence.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Hirato

Message par Azili le Sam 10 Mai - 22:23

« Que tu vas t'en sortir. », dit-il vaguement. Il lui épargna le passage où ils avaient des doutes sur ses fonctions cérébrales, les longues heures passé sur la table d'opération pour réparer les dégats et qu'ils s'étaient battu pour lui sauver sa jambe. Les médecins avaient réussi à stopper à temps l'infection et il avait éviter de peu une amputation. Pour l'instant, il ne voyait pas l'intérêt de lui révéler les épreuves qu'il avait du subir quand il était inconscient. Il n'en avait pas de souvenir, alors pas la peine de l'inquiéter avec cela. Et puis, si quelqu'un devait lui dire, c'était les médecins pas lui.

Hirato tira la table qui se trouvait à côté du lit d'hôpital, qui servait pour les repas généralement, pour la placer devant le convalescent et posa le verre d'eau qu'il venait de remplir. Il regarda amusé Akari qui peinait à se redresser et laissa échapper un léger rire devant la scène. Il savait très bien que ce n'était pas très correct de se moquer de quelqu'un dans cet état là, mais il était soulager de le voir bouger, même s'il était assez ridicule.

Il s'approcha de lui pour le redresser.

« Tiens. Je vais t'aider à boire comme un petit couple ferait. », dit-il en plaisantant en avançant le verre vers les lèvres du docteur. « Tu sais que tu nous a fait une frayeur en jouant les Belles au bois dormant pendant trois jours. », dit-il plus sérieusement mais toujours en souriant.

« Il y a un problème. », dit une infirmière qui tentait de reprendre son souffle.

« Notre ami a enfin décidé d'ouvrir les yeux. Allez prévenir Ryoushi que le docteur Akari est réveillé. »

« Bien, j'y vais tout de suite. », répondit la jeune fille qui paraissait soulagée.

« Ah, et préparait un plateau repas pour ce grand malade. », ajouta le capitaine du deuxième vaisseau en donnant une légère tape amicale dans le dos de son aîné.

« Et pour vous aussi ? »

« Non, je passe mon tour. »

« Mais... »

« Allez filez chercher Ryoushi. »

Sans ajouter plus, l'infirmière s'en alla.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Akari

Message par Lily-Rose le Sam 10 Mai - 23:08

Akari ne sut s'il devait s'inquiéter ou non lorsque son cadet lui annonça que les médecins avaient dit « qu'il allait s'en sortir ». Cela cachait tellement de choses et c'était vague. Puis il se dit qu'il allait s'en sortir. C'était signe que le pire était passé. Et pour le moment, même s'il se sentait faible et pitoyable, il avait l'impression qu'il pourrait se rétablir et reprendre ses fonctions. Il ne compati donc pas s'inquiéter tant que les médecins ne lui auraient pas donnés d'affreuses nouvelles à le faire retourner dans son pseudo coma.

Se redresser fut toute une aventure. Même s'il avait l'impression qu'il pourrait s'en sortir, il avait encore du chemin à faire. Et sans l'aide de Hirato, il aurait vraiment mis toute la journée avant d'arriver à accéder à son verre. Par contre, lorsqu'il l'entendit rire légèrement, il ne put que le foudroyer du regard, n'ayant pas la force et le courage de trouver une réplique bien cinglante comme répartie.

Akari tiqua au « petit couple ». Il en avait de belles celui-là. Il le faisait vraiment exprès de lancer bêtises sur bêtises ? Était-ce un moyen de détendre l'atmosphère ou simplement qu'il mourrait d'envie de le ridiculiser ? Quoi qu'il aurait pu le comparer à un petit vieux souffrant dont il fallait s'occuper et non comme le partenaire d'un couple qui avait besoin de soin pour une raison X. Le docteur restait un peu perplexe sur le coup. S'il avait vraiment se moquer, il aurait utiliser le coup du petit vieux et non celui du couple. Il délaissa cependant ses réflexions pour boire une longue gorgée d'eau. Cela faisait un bien fou à sa gorge. Il avait l'impression d'être tout desséché.

- Ton romantisme fait un peu peur.

Trois jours. Il répéta ses paroles plusieurs fois alors que Hirato discutait avec l'infirmière. Cela faisait donc trois jours qu'il était couché et qu'il reprenait des forces ? Son corps avait été si malmené ? Il n'en avait que peu de souvenirs. Il se rappelait principalement d'une blessure à la jambe. Pourtant il sentait ses deux jambes. Il bougeait ses orteils et surtout il les voyait à travers le drap. Car pendant quelques secondes, il avait cru qu'il avait perdu sa jambe à cause d'une infection ou d'une autre connerie. Il tendit doucement la main pour essayer de toucher sa jambe.

- Tu devrais manger aussi. Tu m'as fait toute une leçon sur le fait de bien se nourrir et maintenant tu sautes un repas ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Karneval] [M] Qui aime bien, châtie bien~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum