[Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Message par Azili le Jeu 4 Sep - 15:50

Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~





Genre : Romance, humour
Pairing : Ayukawa Tôya x Mikamu Alisa
Rating : T
Disclamer : Ce petit monde provient du cerveau de notre très cher Tcherryz~ alors dont' touch sans demander ^^. Les personnages, quant à eux appartiennent aux deux rpgistes ^^
Notes :
Tcherryz interprète la jolie Alisa, aussi légère que l'air~
Azili le lugubre Tôya~

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 4 Sep - 16:41

Trois heures par semaines, c'était quand même beaucoup, quoi qu'en y regardant de plus prés ce n'était que trois heures sur trente donc statistiquement parlant ce n'était rien mais pour elle c'était beaucoup trop, la jeune fille avait beau se triturer le cerveau elle ne voyait pas l'intérêt d'apprendre une langue morte, c'était pas comme si un de ses jours un mort allait revenir lui tapait la discute sérieusement, du moins si ça arrivait normalement elle tomberait dans les pommes directement. Oui mais après? Peut être deviendrait elle ami avec ce zombie et ils seraient inséparable? Voila qu'elle recommençait à s'éparpiller et à rêvasser, c'était bien son genre tiens. Marchant lentement jusqu'a la salle de classe elle garda son air ronchon sur le visage serrant la poignet de son petit sac en cuir marron elle s'amusait avec sa cravate de l'autre main, dommage elle qui préférait les beau rubans.

Alisa fut finalement comme toujours distraite en classe, comme quelques autres du dortoir d'air, ils n'étaient pas réputés tous pour êtres des modèles de concentrations, encore moins quand la matière n'était pas à leurs goûts et pourtant ils arrivaient tous à avoir des notes correct voir très bonnes pour certains qui avaient des facilités ce qui n'était vraiment pas le cas d'Alisa qui peinait à avoir la moyenne à chaque évaluation. Assise au premier rang dans la grande salle de classe elle soupira quand la cloche sonna, le professeur l'avait mise tout devant pour être sur qu'elle suive, dommage elle qui préférait être dans les places en hauteur! Mais elle ne soupirait pas juste pour ça, un exposé sur les différences majeurs dans la langue morte entre deux types de dragons. La langue était la même mais il y avait les variantes de mots, comme la façon de parler à Tokyo et à Osaka en quelques sorte. Et c'était en binôme en plus, généralement elle ne peinait pas à trouver partenaire mais là entre ses résultats plus que limite et le fait qu'elle ne pouvait pas être avec ceux de son dortoir limitait le choix, peu de gens voudraient faire équipe avec elle.

"Alisa tu vas devoir travailler seul je crois..." Soupira l'un des garçons de son dortoir.
"Tout le monde est quasiment en binôme je sais et moi en plus j'ai pas de bonnes notes..." Soupira la jeune fille en se levant.
"Y'a un type du dortoir d'ombre qui est jamais en binôme lui et il est balèze en langue morte." Continua une autre fille.

L'étudiante en magie d'air prit son sac et marcha avec la petite bande elle migrait souvent d'un groupe à un autre mais là elle préférait rester avec eux, ils allaient l'aider à trouvé une solution! Un garçon d'ombre bon en langue morte et qui n'avait jamais de binôme? C'était plus qu'un miracle! Elle écouta sagement les gens en parler et pencha la tête sur le cotés, ils en parlaient comme quelqu'un d'assez froid et peu amical car il disait des vérités méchantes? Ils n'étaient peut être pas objectif et lui peut être pas comme ça avec tout le monde. Quoi qu'il en soit elle avait besoin de son aide sinon elle allait devoir faire son expos seul et là catastrophe, sa note serait donc forcément dix sur vingt maximum et encore si elle atteignait le maximum....

Finalement devant la bibliothèque la fille aux yeux roses inspira profondément avant d'entrer, c'était bien la première fois qu'elle y venait depuis la visite guidé en premier années, les gens allaient lui empruntés les livre s à sa place à peine disait elle qu'elle devait y aller, ils étaient serviables avec elle vraiment! Marchant lentement elle regarda autour d'elle, on lui avait dit que c'était la plus grande bibliothèque d'Asie mais à ce point elle n'aurait jamais crut. Comment les gens faisaient ils pour s'y retrouver? Elle regarda les gens autour d'elles et dans les allées , cherchant quelqu'un de sa classe que des gens en binômes donc ce n'état forcément pas lui. Elle rétrécit sa recherche sur les cravates violettes et au bout d'une demi heure vit un garçon dans un coin reculé. Alisa sourit et s'approcha calmement du garçon et voyant qu'il ne l'avait pas entendu arrivé pencha sa tête prés de son bras droit pour lire le livre qu'il avait dans les mains.

"Hein il est écrit qu'en langue morte? Tu arrive à lire ça?" Demanda Alisa impressionné.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 4 Sep - 23:53

Regardant par la fenêtre, Tôya soupira en entendant leur professeur de langue morte annoncer qu'ils allaient devoir faire un dossier sur les différences majeurs de langue entre deux types de dragons. Pour le jeune homme, il n'y avait pas de grande difficulté. Ils n'avait pas de types de dragons imposé et pouvait donc choisir ce qu'ils voulaient pour leur recherche, il aimait beaucoup cette matière et avait passé beaucoup de temps le nez dans les livres pour déjà avoir une petite idée de l'axe qu'il allait choisir pour le sien. Cependant, il y avait quelque chose qui le gênait : devoir être en binôme. Il avait peu de contact avec les gens de sa classe et ne comptait pas en avoir. Malheureusement, il se doutait bien qu'il n'allait pas y échapper un jour où l'autre. Ce n'était pas la première fois qu'un de leur professeur leur demandait de faire un travail en groupe. Généralement, il était si désagréable qu'il arrivait à faire fuir ses camarades pour rester tranquille et travailler comme il le voulait. Cependant un jour, un de leur enseignent les obligeraient bien à former une paire plutôt que de se retrouver avec deux personnes isolées. Rien qu'en pensant qu'il ne pourrait pas être éternellement tranquille, il pesta. Non mais pourquoi leurs professeurs voulaient à tout prix les faire travailler en groupe ? C'était inutile, pour lui. Tôya était plus productif seul et il y avait moins de prise de tête. A croire qu'ils les obligeaient à travailler à plusieurs pour avoir moins de copies à corriger.

Quand la cloche retentit, l'étudiant du dortoir d'ombre, se dépêcha se ramasser ses affaires pour sortir le plus vite possible de la salle de classe. Il savait que c'était une période dangereux pour sa tranquillité. Tout le monde s'empressait d'aller voir quelqu'un pour faire équipe avec. Il était un des meilleurs dans cette matière, et cela se savait. Les gens risquaient plus que jamais d'avoir l'idée saugrenu de lui demander de faire équipe avec lui. Son mauvais caractère et sa réputation n'allait malheureusement pas faire fuir les gens avides de bonnes notes... Il devait filer comme l'éclair pour se faire oublier et laisser les gens former leur pair. Et puis, il ne voulait pas non plus que leur professeur l'interpelle pour le mettre d'office avec quelqu'un pour pas qu'il soit de nouveau seul.

Tôya alla se réfugier dans la bibliothèque, son havre de paix. C'est son coin de paradis. Personne pour venir lui parler dans ce lieu où le silence régnait, mais surtout il était entouré de livres. Et la bibliothèque de leur académie était réputée pour être la plus fournie. Elle possédait une collection riche et intéressante. Si au début il n'avait pas été motivé à perpétuer la tradition familiale en venant étudier à Pendragon, il avait vite changé d'avis en entendant ses parents vanter la richesse de la bibliothèque. Trouvant une place livre, il posa ses affaires sur la chaise avant de se promener dans les rayons consacrer aux langues mortes. Après une hésitation, il opta pour un ouvrage sur la lange morte du dragon d'ombre. Il allait comparer cette langue avec une autre qu'il n'avait pas encore déterminé.

S'installant à sa place, il se plongea immédiatement dans son livre. Il était si concentré dans sa lecture qu'il n'entendit pas quelqu'un s'approcher de lui et sursauta quand on lui adressa a parole. Il releva la tête pour découvrir une jeune fille de sa classe, Mikamu Alisa. Il tourna la tête à droite, puis à gauche, pour voir si c'était à lui qu'elle s'adresser avant de lui répondre.

« Bien sûr que non~. J'aime fixer les pages pendant des heures. Je trouve les caractères jolis et j'espère quand fixant assez longtemps j'arriverais à comprendre. », répondit-il ironiquement. A question bête, réponse idiote.

« Tu veux quoi ? T'es pas venu jusqu'ici pour me demander si j'arrivais à lire. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Ven 5 Sep - 13:23

Parmi toutes les questions possibles et imaginable en ce monde il avait fallut que la grisé sorte la phrase la plus débile de son répertoire, bien sur qu'il pouvait lire ce livre sinon il aurait un livre de traduction juste à cotés pour l'aider et puis il n'était pas le meilleur de la classe pour rien dans ce domaine là alors si l'autre lui répondait une réponse ironiquement bête elle ne le prendrait pas spécialement mal, c'était juste pas malin de passer pour une idiote dès la première phrase, cela annonçait vite la couleur, passait elle pour une cruche au fait? Peut être bien si elle sortait ce genres de choses régulièrement, pourtant cela ne lui était arrivé que rarement, juste quand elle devait parler à des gens dit "difficile d'approche", quelqu'un d'associable on ne pouvait pas lui parler normalement e la pluie et du beau temps ou en lui demandant comment ça allait l'air de rien alors elle ne savait jamais quoi dire à ce genres de personnes mais par chance elle en abordait rarement.

Et comme la fille d'aire l'avait pensé il fallait croire que le garçon d'ombre l'avait bien prise pour une cruche, question idiote réponse idiote, Marc ne cessait de le lui dire. Elle posa son sac sur la table et s'assit finalement à cotés de l'autre, son prénom était Tôya si elle ne se plantait pas, elle avait du mal à appeler les gens par leurs nom de famille depuis qu'elle traîner sans le vouloir avec des frères et soeur, ce n'était pas pratique!

"Question bête réponse bête." Rit Alisa en fermant les yeux.

Malgré que parfois on la prenne pour une idiote pas finie Alisa n'en n'était pas une, l'ironie il fallait savoir l'utiliser et l'autre faisait bien de le faire plutôt que de lui répondre sèchement que oui il savait d'un ton très désagréable et peu avenant. Sa voix à elle n'était pas comme celles des filles niaises qu'elle avait put entendre dans des manga, toujours une voix douce et posé, pas d'intonation aigus qui faisaient mal à la tête, pas de grand geste avec des cris hystérique pour le moindre truc encore heureux d'ailleurs!

"Non pas vraiment... En fait je venais te demander d'être mon binôme pour l'exposé... Je vais pas te vanter mes louanges je ne suis pas vraiment doué et toi tu ne semble pas avoir de partenaire alors je me suis dis que nous pourrions faire équipe, juste cette fois!"

Non Alisa ne savait pas se vendre, beaucoup aurait utilisé de fausses excuses au sujets des notes, mentant sur leurs capacités à être super doué quand ils travaillaient à plusieurs, ce n'était clairement pas son cas elle ne mentait jamais. Se tournant vers le brun elle colla ses mains à plat l'une contre l'autre devant son visage, elle avait besoin de lui et lui serait surement de force avec une autre personne si il n'acceptait pas, valait mieux être avec elle qu'avec un flémard qui ne voulait pas bossé du tout!

"J'apporterais les boissons et la nourriture pour les pauses pendant nos recherches, s'il te plait."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Sam 6 Sep - 1:39

C'est ça, quand on posait des questions vraiment bêtes on ne récoltait que des réponses aussi idiotes. Au moins, elle avait compris le principe, elle n'était pas si stupide que ça finalement. Enfin, il était encore trop tôt pour affirmer ça, ce n'était pas parce qu'elle avait réalisé ça que cela faisait d'elle une personne intelligente aux yeux de Tôya. La fixant, il attendant patiemment qu'elle lui dise la raison de sa venue et pourquoi elle osait venir le déranger pendant un moment de tranquillité. Il espérait seulement que cela valait vraiment le coup d'être interrompu, même s'il avait de fort doute. Vu c que leur professeur leur avait demandé de faire, il avait une petite idée de ce que la jeune fille allait lui demander. Et ces doutes se confirmèrent. Au moins, elle allait droit au but et ne tournait pas autour du pot pour lui demander de faire équipe avec elle. Ça non, elle ne pouvait pas se vanter de ses résultats pour se vendre auprès de lui pour le persuader de faire équipe avec lui. Ses résultats, il les connaissait dans cette matière, et il savait qu'elle était dans les dernières du classement pour cette matière. Il avait beau être à l'écart, il n'était pas moins au courant de ce qui se passait dans cette classe, et il était peut-être celui qui était le plus au courant de ce qui se passait à force d'observer. Même s'il ne connaissait pas les détails de chaque affaires, il savait le principal pour toute les histoires. Alors Alisa avait eu raison de ne pas lui mentir sur ce point. Déjà il n'allait pas la rembarrer directement et écouter la fin de ce qu'elle comptait lui dire pour le convaincre et jusqu'où elle était prête pour obtenir son aide. Une fois, quand il était au lycée, une fille lui avait proposé de sortir avec lui. Enfin, plutôt coucher carrément avec lui. Il avait rejeté cette fille immédiatement. Elle était allé jusqu'à lui proposer de se prostituer pour une bonne note. Cette fille n'avait vraiment aucun amour propre et respect pour elle-même. Cependant, ce qui avait le plus énervé le jeune homme, c'était qu'elle pense qu'il soit si désespéré que ça avec la gente féminine pour être sûr qu'il sauterait sur l'occasion et pour l'avoir prit pour un pervers. Comme s'il allait se rabaisser à ça. Évidement, après son refus, sa camarade ne s'était pas gênée pour lancer des rumeurs sur son compte. Et un fois de plus, ce genre de comportement lui prouvait qu'il avait raison, que les gens finissaient par se trahir, être méchant entre eux et faisaient des choses gentilles en attendant quelque chose en retour. Cet événement ne l'avait pas traumatisé, il avait continué à vivre comme il l'avait toujours fait avec juste quelques messes basses de tant en temps sur son passage et des insultes. Cela le confortait également qu'il était mieux seul pour travailler.

« Qu'est-ce que j'y gagne vraiment là dedans ? Qui me dit que travailler avec quelqu'un qui ne sait même pas aligner deux mots en langue morte ne me fera pas baisser ma note et handicapera pas ? », dit-il sur un ton dédaigneux, « Tu penses que m'apporter des boissons et de la nourriture pendant nos pauses de travail suffira ? Il me faudrait une bonne plutôt, là j'y gagnerais vraiment à être en binôme avec toi, parce que je doute que ce soit toi qui fera tout le travail si on veut avoir l'espoir de rendre le devoir à temps. », ajouta-il en riant doucement pour ne pas se faire réprimander.

Ils étaient dans une bibliothèque et il ne pouvait pas se permettre de se faire virer de son lieu favori, même si ce n'était que pour une seule journée. En proposant à sa camarade d'être son esclave, plutôt que sa bonne en réalité, en échange de son aide pour l'exposé, il espérait bien la faire fuir afin qu'elle le laisse tranquille. D'ailleurs, il était tellement persuadé qu'elle allait partir en courant qu'il détourna les yeux d'Alisa pour se replonger dans sa lecture.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Sam 6 Sep - 12:35

Le convaincre ne serait surement pas si simple pensa Alisa après avoir fait sa demande, ce brun ne semblait pas si simple à avoir pour un simple exposé alors elle devait réfléchir à autre chose, elle ne savait pas faire grand chose hormis des peluches adorables et elle doutait que Toya soit du genre à en faire la collection dans sa chambre quoi que ce serait mignon dans un sens, un garçon froid qui en fait avait une passion caché pour ce qui était cute, oui ce serait originalement mignon mais là n'était pas le sujet. Selon ses frères la cuisine n'était pas son point fort et d'après ses camarades de dortoir cela se confirmé bel et bien elle pensait donc acheter les en-cas donc si on éliminait la cuisine, peut être lui coudre une écharpe pour l'hiver? Sa elle savait le faire au moins car après elle ne pouvait clairement pas s'occuper des corvées de dortoir de l'autre vu qu'elle n'avait pas le droit d'y pénétré et les règles c'était bien fait pour être suivit et pas autre chose!

Mais la réponse vint finalement, la grisé soupira mentalement un peu déçut comme elle s'en doutait l'autre n'était pas trop partant pour devenir son binôme mais elle trouvait ça presque logique, en vu de leurs écart de niveau il n'allait pas avoir une note aussi bonne que d'habitude et ce n'était pas la perspective de bosser à deux qui le bottait sinon il aurait déjà eut un partenaire. Il voulait quoi? Une bonne? Bah tiens comme elle s'en était douter!

"Si tu veux mais, vu que je n'ais pas le droit d'entrée dans le jardin d'ombre ni dans ton dortoir je ne vois pas ce que je vais pouvoir faire hormis ce que je t'ais déjà proposé." Répondit Alisa l'air songeuse.

Non vraiment hormis lui apporter à manger et à boire elle ne voyait pas top ce qu'elle pourrait faire de plus même en étant sa bonne comme il disait si bien, peut être tentait il de la faire fuir? Il était vraie que le mot bonne généralement n'était pas très flatteur, domestique était quand même plus approprié et donc les gens devaient le prendre mal quand on les appeler ainsi, a moins que ce soit sa façon de parler dans la vie de tout les jours, il devait être naturellement pas très agréable et avenant voila tout. De toute façon tans que cela ne concernait pas le sexe ou son premier baisé elle pouvait bien faire quelques petits trucs, elle n'avait pas tellement de réputation à tenir après tout. Par contre elle n'était pas d'accord sur un bout de sa phrase et voyant l'autre se détourné elle s'approcha de son oreille pour qu'il entende bien ce qu'elle comptait lui dire sans avoir à crier.

"Hey je compte bien travaillé dur moi aussi pour avoir une bonne note, je vais pas te servir et attendre que tu fasse tout! Même avec mon petit niveau il est hors de question que je ne m'y mette pas à fond." Ronchonna Alisa.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 7 Sep - 1:31

Recommençant à lire son livre, il s'attendait que sa camarade parte en s'offusquant de ce qu'il venait de lui proposer. Et encore, il avait fait soft car il aurait pu lui proposer un autre genre d'esclave qu'être simplement sa bonne pendant toute la période de leur exposé. Il s'était trouvé gentil pour le coup, parce qu'il aurait pu être encore plus trash dans ses propos en lui proposant quelque chose d'indécent. Il ne voulait pas prendre le risque de se faire gifler en plein milieu de la bibliothèque. Ce n'était pas tant la baffle qu'il redoutait, mais plutôt perturber le silence qui régnait dans ce lieu. Pour lui, cet endroit était sacré et il fallait respecter les règles. Cependant, sa réplique n'eut pas l'effet escompté. Elle était encore là ! C'était qu'elle était persistante celle là. Pourtant elle avait bien compris les conditions qu'il avait imposé, même s'il ne le pensait pas vraiment, elle devait vraiment vouloir avoir une bonne note à son exposé au point d'accepter n'importe quoi. C'est sûr que cela allait la changer d'avoir une bonne note dans cette matière, ça devait même relever du miracle. Il sourit légèrement en pensant qu'il était certainement pour elle un dieu capable d'accomplir ce miracle. Bon, il savait qu'il exagérait en se qualifiant de dieu, mais il avait quand même un petit sentiment de puissance en ce moment pour être capable de faire basculer la moyenne d'Alisa. Il était le seul à choisir d'inverser ou non la donne.

« Tu manques d'imagination. Il n'y pas que les corvées de nos dortoirs à faire, comme par exemple porter mes livres, m'éventer si jamais j'ai trop chaud, que sais-je encore, exaucer le moindre de mes désirs. », ajouta-il avec un sourire sournois.

En ajoutant ça, il était persuader que sa camarade renoncerait. Vu sa réputation, on pouvait s'attendre à ce qu'il soit tyrannique avec quelqu'un qui acceptait de jouer les domestiques pour lui. De nouveau, il se replongea dans sa lecture. S'étant fait interrompre plusieurs fois, il avait perdu le fil de sa lecture. Il allait devoir recommencer en haut de la page. Voilà pourquoi il préférait être seul. Il pouvait lire tranquillement sans perdre de temps inutilement.

« Hein ? », sursauta-il parlant plus fort qu'il ne l'aurait voulu ce qui lui valut un regard réprobateur de la part d'une des bibliothécaires qui rangeait des livres.

«Et tu comptes t'y prendre comment ? Vas-y, dis moi comment tu comptes tu faire pour l'exposé ? Quel axe prendre ? Quel dragon prendre ? Et pourquoi ? Comment tu comptes faire sans comprendre la moitié de ce que lira en langue morte ? Vas-y, je te laisse cinq minutes pour réfléchir à ça et une minute après pour me convaincre. Et réfléchis en silence, j'aimerais lire tranquillement. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Dim 7 Sep - 12:50

Non la grisé n'abandonnerait pas si facilement hors de question, elle aussi voulait prouvé qu'elle pouvait avoir plus que ses notes habituels qui étaient entre dix et onze et là tout le monde dirait qu'ils avaient eut tors de croire qu'elle ne pouvait pas y arriver, quoi que non ils diraient tous la même chose, si elle n'avait pas été avec Tôya elle n'aurait jamais eut de bonne note ce qui serait en partie vraie, mais en même temps peut être parviendrait il à lui faire aimer cette matière? Quoi que non il ne fallait pas rêver non plus hein? Un peu de réalisme bon sang, bien que le réalisme ne soit pas le point fort des élèves du dortoir d'air mais passons là n'était pas la question. Non tout le monde allait juste se dire que son partenaire avait tout fait surement quand bien même elle fasse les trois quart par miracle mais elle ne se découragerait pas pour autant et leurs montrerait que c'était bien elle qui avait fait sa partie du travail, dommage qu'il n'y ait pas d'oral cette fois-ci car elle aurait put montrer qu'elle était bonne dans cette matière quand elle était motivé et surtout aider.

La définition du mot bonne vint finalement avec les exemples de corvées, porté des livres? Alisa s'imaginait déjà en trins de porté une pile de livre plus haute qu'elle en vu du garçon que c'était, il allait tout faire pour qu'elle laisse tomber de toute manière, lui faire du vent? O bah ça avec sa magie elle savait faire et il n'aurait pas moyens que l'autre se plaigne, elle savait contrôler sa magie quand même! Elle fit donc un grand sourire.

Mais le plus dur arriva finalement, voila que le vide du sujet était enfin évoquer, au fond elle ne savait pas grand chose et donc n'avait que très peu réfléchit aux question que lui posait le brun mais elle ne comptait pas abandonner si facilement, elle avait cinq minutes pour y réfléchir après tout. Croisant les bras sur sa poitrine elle ferma les yeux pour ne pas risquer de se faire distraire par quelqu'un qui passait et qui pourrait éveiller sa curiosité. Se retournant vers l'autre elle lui tapota sur l'épaule pour avoir son attention.

"Déjà dragon d'ombre et d'air car se sont nos emblèmes respectif et surtout ceux ou la différence de langue est la plus grande, ensuite... C'est pas que je sais pas le lire du tout, j'ai juste du mal à me concentrer mais je le lis quand même assez bien pour qu'on m'ai laissé passé en deuxième année donc c'est pas non plus si catastrophique que ça." Commença Alisa en souriant. "Et pour l'axe on pourrait partir sur la traduction comparative d'un de nos textes d'oral de l'an dernier, non?"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 8 Sep - 15:04

Tôya savoura c'est quelques minutes de silence. Certes, il aurait mieux apprécié ce moment de calme s'il ne sentait pas une présence à côté de lui. D'habitude, il prenait bien soin de se mettre à l'écart des autres pour être tranquille. Parfois, entendre la respiration d'une personne, les bruits de page qu'on tournait, les mouvements qu'on pouvait faire ou pire les petits bavardages et ricanements de personne pas sérieuses venues faire semblant de travailler ici l'exaspéraient et l'empêcher de se plonger dans son ouvrage. Une fois qu'il était concentré dedans, c'était difficile de le perturber et de tirer de son livre, mais il lui fallait un moment avant de rentrer dedans et le moindre petit truc pour l'empêcher d'être complètement concentré dans sa lecture.

Cependant, au fur et à mesure qu'il lisait les premières phrases de sa page, le jeune homme s'agaçait et ne parvenait pas à suivre correctement ce qu'il lisait et perdait le fil de sa lecture. Normalement, il ne se déconcentré pas aussi rapidement quand quelqu'un envahissait son périmètre de sécurité, mais là, il ne savait pas pourquoi Alisa le gênait autant . Enfin, ce n'était pas tellement elle, mais plus tôt son parfum. C'était la première qu'il se trouvait à côté d'elle, et certainement aussi la première fois qu'ils se parlaient, et il n'avait encore jamais remarqué son odeur qui était délicate et douce. Il ne savait pas d'où provenait cette dernière qui lui embaumait le nez, était-ce son shampoing, le parfum qu'elle utilisait ou tout simplement elle, il ne le savait pas mais c'était très agréable. Tôya avait envie de se taper la tête contre la tabla pour reprendre ses esprits et arrêter de penser que sa camarade sentait très bon. Pourquoi cette idiote n'avait pas prit la fuite ? Il se sentait bien faible d'être perturbé par cette jeune fille au point de ne plus pouvoir se concentrer sur sa lecture. Ce moment de faiblesse était sûrement dû au fait qu'elle était venu le dérangeait, et puis peut-être utilisait-elle un quelconque sort de séduction pour qu'il se laisse berner et accepte de travailler avec elle en lui faisant faire tout ce qu'elle voulait. Mais non ! Il ne se laisserait pas faire et lui montrerait qu'il était plus fort que ça et que c'était lui qui allait commander. Il n'allait pas être à ses pieds à cause de son parfum ! Sans s'en rendre compte, et en se montant tout seul là tête, le brun venait d'accepter de faire équipe avec elle pour une raison très stupide avant même qu'elle ne lui expose ses arguments pour le convaincre.

« Un de nos texte d'oral de l'année dernière ? Le prof nous accusera certainement de ne pas avoir réfléchit plus pour en trouver un autre. On a eu les corrections, c'est du travail pré-mâché ça. », soupira-t-il en refermant son lire, « Trouve une autre idée. Un thème plutôt qu'un texte sur le quel travailler. Genre sur quel thème on retrouve le plus de différence dans la langue ou le moins de différence. Par exemple, sur tout ce qui touche à la nature, les différents dragons utilisaient les même termes. En comparant les sonorités, je suis sûr qu'on peut voir qu'il existait une seule et uniquement à la base et voir quel dragon est resté plus près de la langue originelle, si langue originelle il y a bien. Enfin, ce genre de chose. Et voir avec le professeur si on doit automatiquement rester sur deux dragons seulement ou on peut faire une étude sur tous. Restons d'abord sur le dragon d'ombre et celui d'air. Reviens me voir demain avec un thème un peu mieux que ce que tu viens de me sortir. », soupira-t-il de nouveau avant de se lever et ramasser ses affaires.

« Ah, et je n'aime pas les boissons à base de melon, raison, le café, tout ce qui est trop sucré. »

Sur ce, il se dirigea vers une des bureaux pour emprunter son livre. Il n'arrivait plus à rien à cause elle, alors autant partir.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 8 Sep - 16:43

Il fallait croire que le texte de l'an dernier n'était pas une si bonne idée que ça, mais en même temps Alisa ne se rappelait pas du tout avoir vu les corriger un jour dans sa vie mai elle ne dirait rien à ce sujet là, hormis passer pour une idiotes cela ne servirait simplement à rien, admettant que ce que disait le brun était vrai, effectivement le professeur ne serait pas content qu'ils se serve des textes de l'an dernier, dommage. Ce n'était pas pour les cours qu'elle avait le plus d'imagination malheureusement et les choix des sujets généralement c'étaient les autres qui les choisissaient et elle suivait, après tout elle s'adaptait toujours à leurs choix donc autant ne pas se prendre trop la tête avec ce genre de choses mais sur le coup là elle n'avait pas trop le choix que de trouver autre chose.

Tôya venait tout seul de proposer une super idée mais si il lui demandait d'en trouver une autre ce n'était pas pour rien, cela voulait dire qu'ils n'utiliseraient pas celui-là et c'était bien dommage quoi que non, ce thème là semblait quand même très compliqué pour son petit niveau et elle ne voulait pas tout donner à faire à l'autre pauvre garçon, quand bien même il soit habituer à travailler seul ce n'était pas une raison. Réfléchissant le plus rapidement possible elle haussa un sourcil quand au délais, chouette elle avait jusqu'au lendemain! Et vu qu'elle devait apporter les boissons c'était qu'il voulait bien être son partenaire.

"Promis je vais y faire attention! A demain Tôya!" Conclus Alisa en souriant.

Récupérant son sac l'étudiante d'air quitta la bibliothèque d'un pat rapide, il fallait qu'elle trouve quelque chose et le plus rapidement possible déjà pour la boisson c'était simple elle allait allé à la boutique à l'autre bout de la faculté prés du bâtiment réserver à l'administration, généralement les professeurs s'y servaient ainsi que les préfets. Elle se dépêcha de rentrer à son dortoir pour récupéré son porte feuille et se changer, enfilant un slim ainsi qu'un léger haut découvrant ses épaules mais restant très évasé sur le reste du corps, du collé en bas donc du large en haut sa mère n'avait cesser de le lui dire! Voyant la préfet elle s'approcha d'elle tout sourire.

"Préfet j'ai besoin d'acheter quelque chose à la boutique du bâtiment administratif. Je peux avoir un mot?" Demanda t'elle à la préfet.
"Je viens avec toi, je dois m'acheter du thé."

Les deux étudiante d'air partirent en direction de cette fameuse boutique. La grisé expliqua le pourquoi du comment quand à sa demande et l'autre ne put que soupirer, elle n'avait as confiance aux gens du dortoir d'ombre mais n'y pouvait rien si Alisa était une bisounours. Dans la boutique la jeune fille acheta du thé sakura déjà prêt et mit en bouteille fait maison et des mochi, dix à la fraise et dix au thé vert. Sur le chemin du retour elle écouta sa préfet qui lui déclara qu'elle lui prêterait exceptionnellement un livre du dortoir réserver aux dernier années spécifiques aux dragon d'air, seul les élèves d'air avaient le droit de le lire ou l'étudier mais là pour cet expos elle pouvait bien faire un effort.

"Il parle de la légende du premier homme créer par le dragon d'air, comment le monde était à cet époque perçut par eux deux, totalement différente perception que les autres dragons d'après le préfet de feu. On voit aussi les premières langues créer qui évoluèrent car les humains peinaient à se comprendre entre eux contrairement aux dragon et là la langue commune fut créer, enfin d'après la légende." Raconta la préfet en souriant.
"Tu es la meilleure du monde sempai!!" Cria Alisa en s'accrochant à son bras. Sa y est elle avait son sujet.
"Les préfets ne les prêtes pas généralement donc que cela ne s'ébruite pas. Et puis sans celui d'ombre cela ne te servira a rien."

Alisa prit un air sérieux et fronça les sourcils, elle allait devoir convaincre Tôya d'allait parler au préfet d'ombre pour avoir le second livre mais il le ferait surement, des livres interdit hormis au cinquièmes années cela allait forcément lui faire plaisir de le savoir et de pouvoir le lire!
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 9 Sep - 1:57

Tôya ? Le jeune homme se crispa en entendant son nom. D'où est-ce qu'elle se permettait de l'appeler par son prénom et d'autant de familarité avec lui ? C'était la première fois qu'elle lui parlait, elle n'avait pas à l'appeler par son prénom. Ils n'avaient pas gardé les cochons ensemble. Il ne pouvait pas laisser passer ça, sinon bientôt ça aller être des surnoms ou des tapes dans le dos. Il fit demi tour, mais en restant à une certaine distance d'elle.

« C'est Aiyukawa pour toi. On est pas ami à ce que je sache. », répondit-il sèchement avant de repartir. Il devait mettre les limites le plus tôt possible pour éviter les débordements.

Après avoir emprunté son livre, Tôya alla se dégourdir un peu les jambes. Il avait besoin de se changer les idées et ne voulait pas encore rentrer à son dortoir. Et puis, il faisait encore bon alors autant en profiter tant qu'on pouvait. En marchant, il repensa à ce qui s'était passé dans la bibliothèque. Maintenant qu'il n'était plus à côté de sa camarade, il se demandait pourquoi il avait accepté aussi facilement d'être en binôme pour cet exposé. Il se trouvait bien stupide d'avoir cédé aussi facilement et pour une raison vraiment bête : se prouver qu'il ne se laisserait pas avoir par un quelconque charme de séduction, si charme de séduction il y avait.

« Aaaah mais quel crétin ! Je suis tombé dans le panneau tout seul ! », pesta-t-il en repensant à tout ça. Tant pis, il avait accepté et il n'avait en général qu'une seule parole. Il ne pouvait que s'en prendre à lui-même d'être aussi bête.

Après un long tour dans les jardins de l'université, le brun décidé enfin de rentrer. Il avait les corvées de son dortoir à faire quand même et ses propres devoirs. Il ne pouvait pas se permettre de trop traîner. C'était un garçon sérieux qui exécutait toujours ses tâches en temps et en heure. Sa soirée n'eut rien de bien palpitant. Après avoir fait tout ce qu'il devait faire, mangé et prit une douche, il passa le reste de sa soirée à discuter avec son colocataire, et ami, en attendant le couvre feu. Même si les deux étudiants s'entendaient très bien et étaient ami, Tôya ne passait pas de temps avec lui en cours. Il était du genre solitaire, et estimait qu'il le voyait déjà assez le soir. L'autre respectait cela et n'était non plus du genre à toujours coller ses amis. Au fil des années, ils avaient appris à se connaître et s'apprécier. Les gens de leur classe devaient penser que le brun n'avait aucun ami et restait toujours tout seul. Cependant, pour ceux qui étaient plus attentif, ils pouvaient voir que Tôya et Ando Takumi étaient ami, mais ils ne soupçonnaient peut-être pas à quel point et qu'ils étaient un peu le confiant l'un de l'autre, même si le brun gardait beaucoup de chose pour lui. Et ce soir, ce dernier ce confia à son ami sur ce qui c'était passé à la bibliothèque.

« T'aurais pu écoper de pire. »

« J'aurais préféré rien à voir oui ! »

« Attends, tu aurais pu avoir comme binôme Yoshita ! Tu t'imagines bosser avec elle ? Passer des heures en tête à tête avec elle, ses chicos et ses pustules sur le visage. Imagine qu'une de ses pustules, trop mûre, t'éclate que visage ! Et je ne te parles pas de sa mauvais haleine ! »

« Tu es dégueulasse Takumi ! »

« J'essaye de te faire relativiser, ne me remercie pas. C'est pas la plus moche avec qui tu vas travailler, c'est même une des plus jolie de la classe je trouve. »

« Cela n'engage que toi... », soupira-t-il en repensant à son odeur si délicat.

« Quoi ? Ton genre c'est Yoshita ? »

« Certainement pas ! Je préfère passer ma vie entière, avec pour seule compagnie ma main, plutôt qu'elle. »

« Oh comme tu es dur mon petit Tôya. »

« En pensant à elle ? Ça ne risque pas d'arriver. Et tu peux parler.», plaisanta-t-il, et sa blague peu élégante eu pour effet de faire rire son ami. « Et tu le fais avec qui toi ? »

« Avec Shinsuke. »

« Celui du dortoir du feu ?  Ça risque d'être explosif vu vos caractères. Tu penses arriver à quelque chose. Vous allez plutôt penser à vous amuser que bosser.»
, se moqua le brun.

« Ouaip, lui. Et toi alors, tu penses réussir à bosser ? Avec la jolie Mikamu près de toi ? Tu ne passeras pas ton temps à lui faire la cour et la prendre contre un mur de la bibliothèque ? », sourit-il.

« Comme si c'était mon genre... », soupira-t-il de désespoir. Il savait très bien que son colocataire plaisantait et qu'il était en réalité très respectueux envers la gente féminine quand il se trouvait en face d'une jeune fille. Mais parfois ses blagues étaient un peu lourde.

« J'avoue. Tu es tellement froid qu'elle aura l'impression de sucer un mister freeze si elle te taille une pipe. Je lui demanderais tient, si elle aime la glace. »

« Tu es toujours aussi élégant mon cher Takumi et respectueux avec nos camarades.»

« N'est-ce pas ? Je suis que tu regrettes que ce ne soit pas Mikamu qui t'as fait la proposition de coucher avec toi plutôt que l'autre traînée. »


Tôya n'eut pas le temps de répondre quoi que ce soit que le préfet hurla à travers la porte que l'heure du couvert feu était arrivé. Sans ajouter un mot, les deux garçons se couchèrent et le lendemain matin, ils n'abordèrent pas le sujet de la veille. Et comme à son habitude, le brun arriva tôt en cours pour s'installer au fond de la classe pour être seul et tranquille.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 9 Sep - 13:06

De retour au dortoir la grisé s'occupa de préparer ses affaires pour le lendemain avant de sortir pour aller arrosé les plantes du jardin, c'était leurs rôles aux troisièmes années après tout, elle s'en moquait ce n'était pas en automne qu'il y avait le plus d'insecte et en fin de compte ils avaient tous de la chance qu'il ne pleuve pas trop en ce moment, c'était quand même rare en automne au Japon, d'ici trois semaines il y aurait le concours des jardin sur le thème Halloween et forcément les sempai attendaient beaucoup d'eux donc ils allaient devoir se donner à fond, étrangement c'étaient souvent les dortoirs d'ombre et de feu qui remportaient ce concours là toujours en premier ou deuxième sur le podium, eux étaient pas trop mal classé pour les concours de la fête du printemps ou surtout la saint valentin, des rêveurs pareil ne pouvaient que faire des merveilles sur ces thèmes là. Arrosant elle soupira en entendant les autres parlaient des sujets de leurs exposés, il n'y avait aucun rapport avec ce que voulait Tôya en tout cas et elle semblait être la seul d'air à faire équipe avec un quelqu'un du dortoir d'ombre qui étaient soit disant leurs opposé, pas selon elle mais bon.

Partant dans son dortoir elle mangea et alla se doucher avant de revenir dans sa chambre assise sur le rebord de son lit elle s'évertuait à se retirer chaque noeux dans ses cheveux long et lisse ce qui n'était pas une mince affaire. Sa colocataire Yoshita arriva à son tour, elle n'était pas joli mais en voyant les photos de sa famille elle se dit qu'elle était surement la plus potable de tous, c'était comme ça, mais hormis son physique Alisa la trouvait adorablement gentille et puis elle avait de très bonnes notes.

"Je fais équipe avec une fille du dortoir de feu finalement, elle m'a pas fuit elle."
"Personne ne te fuis, les garçons sont juste des obsédé ne pensant qu'aux physique ne fais pas attention à eux."

"Et les filles alors? Tu aurais fais équipe avec moi toi?"
"J'ai souvent fais équipe avec toi je te rappel et puis les filles cherche tous à être avec des beau garçons, moi ça ne m'intéresse pas."
"Pourtant tu es avec Ayukawa a ce qu'on raconte."
"Oui, mais car il est le meilleur c'est tout et au fond je suis sur qu'il est gentil." Conclus Alisa.

La conversation prit fin, non elle n'était pas aller voir Tôya pour son physique, juste pour ses capacités intellectuels voila tout, après tout elle attendait le grand amour, le coup de foudre et ce n'était pas en voyant un garçon dans un lieu sombre comme la bibliothèque qu'elle allait arrivé à avoir son coup de foudre car malgré les lumières pour lire ce n'était pas ça qui lui permettait de se concentrer sur le physique du brun, elle y était allé dans un but précis et avait réussit d'ailleurs! Le lendemain matin Alisa alla prendre son petit déjeuner peu vêtu comme toujours et se fit chouchouter par les cinquièmes années qui adoraient jouer à la poupée semblait il.

Marchant pour aller en cours elle vérifia qu'elle n'avait rien oublier, saluant quelques personnes qui venaient l'abordaient d'eux même comme toujours, elle parla un peu avec eux avant d'entrer en cours, ce cours là elle l'aimait bien et était même dans les deux meilleurs égalité avec un garçon du dortoir sol qui lui c'était logique un anglais ayant des bonnes notes en anglais quoi! Elle regarda ou elle allait se placé et voyant Tôya sourit, non elle ne se mettrait pas à cotés de lui, elle s'approcha toute contente de le voir.

"Bonjour Ayukawa-kun, on se retrouve à la bibliothèque après les cours de l'après midi comme hier? J'ai prit des mochi au thé et à la fraise avec du thé sakura...."
"Jeune fille à votre place je vais commencer le cours." Ordonna la professeur d'anglais d'un âge incertains, entre le fossile et la vielle bique.
"Oui! A tout à l'heure." Alisa partit s'asseoir au milieu de la classe entouré de personnes, qu'importe selon elle.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 10 Sep - 0:43

Tranquille au fond de la salle, Tôya profitait de ce moment de solitude. Il savait que bientôt la salle se remplirait et qu'il ne pourrait plus savourer ce calme. Entre les petits bavardages et la voix du professeur, qui lui était désagréable à l'oreille, il allait être servit. Il n'aimait pas commencer la journée par cette matière à cause de la voix de leur professeur qui aurait, selon lui, plus sa place dans un musée que dans une salle de cours. Si seulement elle pouvait prendre sa retraite. Place à la jeunesse quand même !

Pendant qu'il relisait une dernière fois sa dernière leçon d'anglais, la salle se remplissait au fur et à mesure doucement. Le brun ne prêtait aucune attention aux autres, et personne ne vint le saluer, comme d'habitude. La seule personne a qui il parlait dans sa classe c'était Takumi, et ils n'avaient aucune raison de se saluer vu qu'ils partageaient la même chambre et c'était la première personne qu'il voyait le matin en se réveillant. Cependant, un événement inhabituelle se produisit aujourd'hui. C'est vrai qu'il avait accepté de faire équipe avec Mikamu et qu'il lui avait dit de venir le voir le voir demain une fois qu'elle aurait une idée de sujet potable, mais ce n'était pas la peine qu'elle vienne le saluer comme ça, dès de bon matin. Il avait une réputation de solitaire ténébreux à tenir lui ! Elle allait tout casser à faire ce genre de chose. Au moins, elle avait retenu ce qu'il lui avait dit la veille et ne l'appelait plus par son prénom, c'est un bon point. Il retient son souffle pendant tout le temps qu'elle lui parlait et croisant les doigts pour qu'elle n'est pas l'idée de s'installer à côté de lui. Mais visiblement, ce n'était pas dans ce ses projets, pour son plus grand plaisir. Ce n'était juste pour « affaire » qu'ils s'étaient associés, et pas pour faire copain-copain, ça au moins, elle l'avait bien compris.

Ses yeux s'illuminèrent quand elle parla de mochi. Peu importe le parfum auquel il était, un mochi était un mochi et tout mochi était bon à manger, enfin être dévoré dans son cas. Il avait une passion sans nom pour ça et il fallait mieux ne pas trop lui en laisser devant les yeux. Petit, une fois, il s'était rendu malade tellement il en avait mangé. Il ne savait plus exactement combien il en avait ingurgité, mais la quantité était énorme. Il espérait qu'Alisa n'ait pas vu ses yeux pétillaient quand elle avait prononcé le mot « mochi ».

« Hm, c'est ça à tout à l'heure . », se contenta-t-il de bougonner après que leur professeur ait dit à la jeune fille d'aller s'asseoir.

Le reste de la journée se passa comme d'habitude pour Tôya. Tout était normale et calme. A la fin du dernier cours, il alla comme d'habitude à la bibliothèque, oubliant complètement Alisa. Il pouvait parfois oublier très vite ce qui le dérangeait. Une fois dans la bibliothèque, il alla s'installer à son coin favoris et commença ses devoirs.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 10 Sep - 13:18

Il fallait croire que ce qu'elle avait acheter était dans les goûts du brune t qu'elle n'aurait pas à acheter autre chose car il n'avait fait aucune objection quand au menu du goûté, tans mieux vraiment elle était contente de pouvoir faire au moins ça correctement. Faute d'avoir des notes exceptionnel en langue morte! Par contre il allait falloir qu'elle redouble d'imagination pour trouver chaque jour quelque chose de différent pour la collation, quoi que elle lui demanderait carrément si il voulait ça tout les jours ou non, peut être qu'en réalité il était un amoureux des mochi et ne s'en lassait simplement jamais? Quoi que en vu de son visage et sa façon d'être elle avait un petit doute sur cette affirmation là mais bon on ne sait jamais, parfois les gens savaient très bien cachés leurs jeux!

Le cours se passa bien malgré que le fossile ait plusieurs fois fait de fausse joie quand au fait qu'elle allait prendre sa retraite à la fin de ce cours ci, ce n'était pas drôle jouer avec la joie des étudiants vraiment. Les cours qui suivirent se passèrent tous aussi bien ou du moins comme tout les jours une petite routine dont Alisa avait apprit à s'accommodé malgré qu'elle soit une adoratrice de la spontanéité et du renouveau. Elles n’était jamais assise à cotés des mêmes personnes pour cassé ce cotés toujours pareil et à midi mangea comme à son habitude avec des gens de son dortoir et refusa même une déclaration d'amour, journée bien remplit tiens!

Pénétrant dans la bibliothèque l'étudiante inspira profondément, l'endroit était vraiment calme ça lui faisait presque peur et se disait même que si un jour elle restait enfermé ici par erreur elle aurait la peur de sa vie. Marchant lentement dans les allées elle chercha des yeux son camarade d'exposé et sourit en le voyant, s'approchant de lui elle hésita à lui tapoter l'école pour signaler sa présence, elle décida de poser son sac sur la table et de sortir la boite contenant tout les mochi ainsi que la bouteille de thé avec deux serviettes et deux gobelets. Et pour finir elle sortit le livre en s'asseyant.

"C'est le livre d'histoire de la langue des dragons d'air. Sempai me l'a prêter , on voit donc dedans la première langue utiliser par les dragon d'air et l'évolution jusqu'a la langue commune à tous, si tu arrivais à avoir le livre d'ombre on pourrait faire une étude comparative deux deux premières langues et de leurs évolutions mutuel jusqu'a la langue commune en précisant les différence qu'ils ont conservé de nos jours.... Non?" Proposa Alisa pleine d'espoir que cela convienne à Tôya.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 11 Sep - 16:13

Ah oui... c'est vrai, il devait retrouver Alisa à la bibliothèque pour travailler ensemble. Il avait complètement oublié après s'être plongeait dans ses devoirs. Visiblement, ça n'était pas sorti de la tête de la jeune fille. Il avait remarqué la présence de sa camarade avant qu'elle lui adresse la parole à cause de son parfum. Elle sentait toujours aussi bon, pour son plus grand malheureux. Il espérait pouvoir rapidement se concentrer malgré cela. Quand il se serait habitué cela ne poserait pas de problème, c'est juste qu'il n'avait pas l'habitude d'avoir une jolie fille qui sente bon aussi près de lui. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même, au fond, de finir les gens. Maintenant, à cause de ça, il était perturbé pour un petit truc aussi anodin qu'un parfum. Il se trouvait bien ridicule de réagir comme cela. Mais il était sauvé, sa binôme ne remarquait rien car il savait prendre sur lui et tout garder à l'intérieur. Cela le sauvait car si elle utilisait un quelconque sort de charme, nul doute qu'elle en aurait profité si elle avait vu que cela avait un peu d'effet sur lui. Heureusement que son attention fut vite détourné par les mochi et ce qu'elle venait de lui dire.

« On ne peut pas pique niquer comme ça dans la bibliothèque. », dit-il une fois que Mikamu est fini de tout installé sur la table. Il aurait pu l'a prévenir plus tôt, mais il ne savait pas exactement de qu'elle comptait sortir, et puis, il devait avouer, ses yeux s'étaient perdu sur les mochi et il salivait d'avance de pouvoir en mettre un dans sa bouche.

« Oui, ça me semble intéressant comme sujet. », dit-il les yeux rivés sur le livre que lui présentait Alisa. Il avait envie de le touchait mais il avait aussi l'impression qu'il n'avait pas le droit. Ce lui livre lui donnait l'impression d'être sacré, ce qui lui donnait encore plus envie de le feuilleter.

« Je vais voir avec mon senpai pour obtenir ce livre. Et il faut toujours qu'on parle au professeur pour être sûr de ne pas être hors sujet. Mais ça attendra demain pour. Viens, on va aller dehors, sur les tables, il fait encore bon, on ne peut pas manger tout ça ici. », dit-il en rangeant ses affaires et en se levant sans avoir la moindre intention d'aider la jeune fille a tout transporter. D'ailleurs, il ne l'attendit même pas pour sortir des lieux et aller dehors à une des table.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 11 Sep - 22:14

Alisa était fier d'elle, son partenaire d'exposé semblait content de voir ce bouquin en même temps il était rare, peu de gens hors du dortoir d'air avaient eut l'occasion de le voir ou de le feuilleté alors pourquoi s'en priver vu qu'il l'avait sous les yeux, cette occasion ne se présenterait surement plus dans sa vie après tout peu de gens voulaient faire équipe avec lui non? Et encore moins du dortoir d'air capable d'en faire autant pour lui faire plaisir et le convaincre alors il devait saisir cette chance! Quand Tôya ouvrit la bouche pour dire qu'ils n'avaient pas le droit de manger dans la bibliothèque elle rougit fortement, vraiment des fois elle en ratait pas une de bêtise ce qui la mettait vraiment mal à l'aise, il avait raison manger dans une bibliothèque était interdit car les gens risquaient de tâcher les livre avec leurs doigts sale et leurs boissons se renversant par inadvertance trop risqué!

"Oui pardon, j'ai pas réfléchit." S'excusa Alisa en soupirant de sa propre bêtise.

Rangeant tout ce qui servait à boire et se restaurer la jeune fille tenta de calmer mentalement les rougeurs sur ses joues, elle adorait son teins pâle de poupée mais dans ce genre de situation elle le détestait, ses joues rouge étaient beaucoup trop visible et elle ne supportait pas ça depuis que son plus grand frère c'était amuser à la taquiner petite, foutue grand frère va! Terminant son rangement elle se rassit sagement, selon elle ce ne serait pas hors sujet donc il n'y avait pas besoin de demander à leurs professeur.

"Ma sempai m'a aider à trouver ce sujet donc c'est qu'il ne sera pas hors sujet je pense." Avoua Alisa n'ayant pas honte de dire qu'elle avait demander de l'aide.

La grisé observa le garçon un peu soucieuse rêvant à autre chose, avec la lumière de la fenêtre il faisait vraiment très princier très... Charmant et cela l'avait fait totalement partir loin dans la rêverie comme toujours. Voyant qu'il partait elle ramassa son sac et remit correctement les chaises sous la table avant de le suivre comme elle pouvait, rebroussant chemin pour ne pas oublier le livre qu'elle mit dans son sac et reprit sa route, voyant une fois dehors son partenaire assit elle vint s'asseoir à cotés de lui, ressortant tout.

"Je suis contente qu'on fasse équipe, tu as l'air plus gentil que les rumeurs le dise donc je suis contente de ne pas les avoir tous écouté."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Sam 13 Sep - 1:35

Tôya s'était retenu de dire à la jeune fille qu'elle n'était même pas capable de trouver un sujet toute seule et qu'il avait fallu qu'une de ses senpai l'aide pour le trouver. A quel point l'avait-elle aidé d'ailleurs ? Était-ce juste en l'aiguillant ou elle lui avait carrément trouvé le sujet ? Certes, elle avait eu l'honnêteté de lui dire. Cependant, il commençait à douter sur sa bonne foi quand elle avait dit qu'elle comptait elle aussi travailler si elle n'avait pas rempli la tâche qu'il lui avait confié toute seule. Enfin, au fond ça ne lui posait pas de problème de travailler l'exposé tout seul et qu'elle mette juste son nom si elle lui apportait des mochi tout les jours. D'ailleurs, s'il n'avait fait aucun commentaire sur ça, c'était surtout qu'il ne voulait pas voir les mochi qu'elle lui avait mis sous le nez s'envoler sans qu'il puisse y avoir touché. Il aurait du en prendre un d'ailleurs pour la route. La deuxième raison pour laquelle il avait tenu sa langue c'était qu'elle avait réussi a piquer sa curiosité avec ce livre. Obtenir celui du dragon de l'ombre ne devrait pas être difficile . Il avait déjà rendu quelques services à ses senpai, notamment en langue morte comme il excellait dans ce domaine, donc il pourrait marchant ça et avoir une autorisation spéciale. On lui devait des services et le préfet lui avait même dit qu'il pourrait lui demander n'importe quoi comme il l'avait sauvé une fois. S'il la contrariait trop en étant trop franc avec, il ne savait pas quel genre de réaction elle pouvait avoir. Il avait été plus d'une fois surpris de la réaction de gens, durant sa jeunesse, que maintenant il faisait attention à ne pas être trop cassant quand il avait un intérêt derrière.

Une fois assit à une table, à l'ombre sous un arbre, le jeune homme sortit les affaires qu'il aurait besoin pour commencer leur exposé. Il avait besoin de peu de matériel pour l'instant. Seulement de feuilles, un stylo et le livre en langue morte qu'il avait emprunter la veille. C'était sur une étude comparative sur les différents mots du champ lexical entre les différentes langues. Cela pourrait les aider pour les aiguiller dans leur recherche.

« Comment ça ? Quelles rumeurs ? », dit-il en prenant un mochi au thé vert et croqua dedans. Cette fois, il ne perdit pas de temps à trop réfléchir et de risquer de rater d'en manger, surtout vu le sujet qu'elle venait de lancer, il ne risquait pas d'être spécialement aimable et confirmerait certainement certaines rumeurs à son sujet. Il était habituer à avoir des messes basses sur son passage et des rumeurs. C'était ça qu'on on s'isolait et qu'on était cassant avec les autres. Il s'en moquait un peu parce qu'il savait bien que c'est le fruit de ce qu'il avait semé. Et puis, il n'y avait que les gens intéressants qui passaient outre ce qu'ils entendaient, ça avait été le cas de Takumi. Peut-être qu'il pourrait classer Alisa dans cette catégorie aussi. Seul le temps lui dirait. Pour l'instant, il était mitigé.

« Y'en a beaucoup. Tu as entendu lesquels, vas-y dit moi et je te dirais celles qui sont vraies. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Dim 14 Sep - 22:53

La grisé n'était pas non plus pressé de commencer la corvée qu'était cette chose mais elle n'avait pas le choix, il fallait qu'elle se donne un bon coup de pied au fesses et non attendre que son camarade la sollicite car cela n'arriverait surement jamais de toute manière et elle ne voulait pas juste mettre son nom à la fin sur le travail que finalement le brun aurait fait tout seul, non le travail devait se faire à deux quand bien même elle n'aime pas la matière et puis elle avait trouvé un moyens de se motiver un peu, l'histoire raconter dans le livre que lui avait prêter sa sempai semblait totalement passionnante alors elle voulait la connaître et pas que les grandes lignes en résumé lut en diagonale! Il fallait un déclic pour qu'elle s'intéresse à quelque chose après tout et cette douce histoire en était un finalement, ils étaient comme ça les gens d'air, ils ne s’intéressaient pas à tout et pas tout le temps mais quand ça leurs prenaient ils travaillaient dur!

L'endroit était paisible, vraiment Alisa n'avait pas été déçut de voir que les jardins étaient aussi beau en vrai qu'en photographie, le calme y régnait, seul quelques étudiants parlaient ici et là mais rien d'agaçant, le vent passant dans les feuilles d'arbres faisait plus de bruits que leurs voix qui n'étaient qu'u lointain échos qui parvenait à ses oreilles, elle avait l’ouïe fine c'était comme ça. Tôya avait choisit un bon endroit en plus de ça, elle pouvait voir la fontaine qui servait de point de séparation à chaque chemins pour mener aux dortoir respectifs. Elle aimait bien cette fontaine!

"bah la rumeur général que les gens d'ombres sont mauvais sadique et méchant déjà, moi je n'y crois pas y'a des méchant partout je pense." Déclara la jeune fille d'un air innocent.

Les gens d'ombres sont mauvais, ils se jouent des gens qu'elle avait entendu souvent, elle n'avait aucun point de vue sur les gens avant de les connaître, on lui avaient dit que les gens de feu n'étaient pas serviable et égoïste et pourtant le préfet actuel l'avait aider avec va valise quand elle était arrivé en début d'année, fichue roulette à la con voila! Il lui avait gentiment porté donc preuve qu'ils n'étaient pas égoïste et il y avait des gens du dortoir d'air qu'elle n'aimait pas beaucoup aussi, comme quoi le dortoir ne voulait pas dire grand chose pour elle. Servant du thé pour son camarade et elle ensuite elle prit un mochi à la fraise et savoura le goût, il était vraiment très bon elle avait eut raison de les prendre dans cette boutique là!

"Il y en a une comme quoi tu aurais lancé un cadavre de chaton sur une fille car elle t'aurait bousculé et une autre comme quoi tu ferais de la magie noir pour maudire les gens." Rit Alisa. "Je me suis arrêter d'écouter après trouvant ça ridicule, un garçon avec un visage si doux ne peux pas être comme ça."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 15 Sep - 0:49

Des rumeurs, il en avait entendu toute sa vie et continuerait certainement d'en entendre encore jusqu'à ce qu'il mette un pied dans la tombe. Il ne savait pas ce que s'était d'avoir une vie tranquille sans que quelqu'un se mette à parler tout bas sur son chemin. Que se soit sur son compte ou celui de sa famille. Cependant, il devait avouer qu'il rêvait qu'on l'oublie un peu et savoir ce que c'était de pouvoir marcher dans la rue sans entendre des chuchotements. Certes, il pouvait faire des efforts pour paraître moins lugubre et s'ouvrir un peu plus aux autres, mais il partait toujours du principe que c'était aux gens d'être plus ouverts.

Les gens d'ombre n'étaient pas toujours aimables avec les autres, mais oui, il pouvait confirmer qu'ils n'étaient pas tous méchants. Certes, il y en avait, mais c'était comme la jeune fille disait, il y en avait partout. Alors, normal qu'il y en ait aussi chez les ombres. Le problème, c'était que ces personnes appartenant à cette magie avaient déjà de base une réputation plutôt négative à cause de leur tempérament, et quand un de leur semblable, mauvais, faisant quelque chose de grave, on avait tendance à faire une généralité et l'amalgame. Le reste de la population mettait sa mauvaise action sur le compte de son type de magie et non sur l’individu lui-même. Au fil des siècle, ceux d'ombre avaient arrêté d'essayer de défendre leur réputation, ne pouvant pas lutter contre cette étroitesse d'esprit et se plaisant quand même dans cela. Il fallait faire parti du dortoir d'ombre pour voir que cela n'était que des rumeurs. Il y régnait une très bonne entente dans ce dortoir et une solidarité. La preuve, c'était qu'à des gens appartenant à son dortoir que Tôya parlait et il était presque plus asocial parmi eux, même s'il restait solitaire. Il restait particulier. Cependant, il n'allait pas révéler ça à sa camarade. C'était leur petit secret et quelqu'un d'air n'avait pas à le savoir. Même si sa façon de penser lui plaisait, il n'avait pas envie de lui confirmer qu'elle était dans le vrai.

En entendant les rumeurs sur son compte, le jeune homme éclata de rire. Celles là, il ne les avaient encore jamais entendu. Il devrait tout noter dans un petit carnet tout ce qui circulait sur son compte pour pouvoir les relire les soirs où il avait un petit coup de cafard et voulait rire un peu.

« Non sérieusement ? Un cadavre de chaton ? Et j'aurais trouvé un chaton où ? Les animaux sont interdit et je me serais fait choper avant de pouvoir le balancer avec l'odeur de putréfaction. C'est grotesque. L'imagination des gens me fera toujours rire. Et quitte à choisir, j'aurais prit quelque chose de plus répugnant d'un chaton. Et tout ça parce qu'elle m'aurait bousculer. Ridicule. Ils sont vraiment très fort pour sortir tout un tas de connerie. Et pour ce qui est de la magie noire, je m'y intéresse. Elle fait partie aussi des magies ancestrales et c'est celle qui utilise le plus de sceau. Quand on aime cette matière et qu'on est un peu curieux, normal qu'on finisse par se pencher sur la magie noire. Ah, dommage que tu n'es pas écouté les autres rumeurs, j'aurais pu rire plus. Et puis, tu devrais y faire un peu plus attention, car certaines rumeurs partent de fait réel, il suffit seulement de savoir bien écouter. », dit-il avec un léger sourire sournois.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 15 Sep - 12:02

La jeune fille aux cheveux clair réfléchit, elle avait parfois entendu des rumeurs sur le comptes de ses frères qu'elle avait trouver drôle, surtout celles parlant de leurs aniki complexe envers elle, la bonne blague, il y avait aussi celles comme quoi sa famille montait un coup d'état en secret et tentait grâce à leurs enfant de réunir tout les types de magie possible dans le but de prendre le pouvoir du monde! Et sur son compte personnellement il y en avait eut quelques une sur sa potentiel non virginité et du fait qu'elle suce le premier qui venait et d'autres comme quoi en réalité elle serait en fait un garçon travestit en fille par ses parents car il était trop efféminé pour faire garçons et ils en auraient eut honte, mais ce genres de rumeurs ne venaient que de garçons vraiment trop rageux de c'être prit un vent ou de filles un peu trop jalouse de sa personne, pourtant elle elle ne se mettait en compétition avec personne, chacun avait son physique voila tout pas besoin de dénigrer les autres, c'était un comportement bas et puéril d'après elle donc elle ne lançait jamais de rumeur se réjouissait du bonheur des autres plutôt que de tenter de les pourrir.

Voyant Tôya rire l'étudiante en magie fit un large sourire en riant à son tour, au moins il avait d e l'humour et prenait bien la chose, il devait être habituer peut être? Peut être avait elle entendu les pire en fin de compte, les gens étaient très réticent à l'idée qu'elle fasse équipe avec lui il fallait croire, tous avaient de lourdes réserves même la préfet d'air, il ne fallait pas juger un livre à sa couverture et quand bien même c'était le cas, elle trouvait le brun beau alors forcément elle serait venu le voir de toute manière bien qu'avant de le voir d'aussi prés elle ne lui avait rien trouver d’exceptionnel.

"J'ai beaucoup rit aussi en les entendant ces rumeurs, elles sont tellement stupide." Assura Alisa en riant de nouveau.

Un chaton mort quoi et puis quoi encore une tête de dragon non fossilisé? Les gens avaient tellement d'imagination elle en était même surprise parfois et puis la magie noir était une magie comme une autre en fin de compte et elle même s'y était pencher dessus à un moment mais ne la trouvant pas assez esthétique elle avait laissé tomber mais ça n'en restait pas pour autant une magie horrible à étudier et elle y avait prit du plaisir car cela avait piquer sa curiosité maladive. Cherchant dans son sac elle sortit son cahier ou elle avait commencer une traduction du livre pendant les heures de cours, après tout à partir du moment ou elle avait fini ses exercice et qu'elle ne faisait pas de bruit elle pouvait faire ce qu'elle voulait non? Normalement non mais bon personne ne lui avait jamais rien dit alors bon!

"Y'en a aussi pleins sur moi des rumeurs, la plus ridicule serait le fait qu'en réalité je sois un garçon chauve qui se travestirait car en fait je serais gay, ils ne savent plus quoi inventer je crois." Rit Alisa en prenant une mèche de cheveux entre ses doigts.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 15 Sep - 20:01

A peine avait-il fini son mochi au thé vert, qu'il en attrapa un à la fraise, histoire de varier les plaisirs. Il aimait tout les parfums des mochi et puisse que sa camarade avait apporter deux sortes de cette friandise, il se devait de leur faire honneur en mangeant au moins un de chaque. Enfin, il savait très bien que ça allait être plus d'un de chaque. A cette période de l'année, il faisait encore bon et il se demandait s'il pouvait encore trouver des mochi glacé. Pour n'en vendre que l'été ? Il trouvait ça ridicule, on pouvait très bien avoir envie de quelque chose de glacé mais en hivers ! Il n'y avait pas de règle pour ça. Cependant, pour son plus grand malheur, les commerçants avaient décidé qu'il y avait de période pour en vendre. Il devait certainement encore plus aimer les mochi glacé que les normaux. Ce week-end, sur le chemin du retour pour retourner chez ses parents, il s'arrêterait au conbini du coin pour voir s'il pouvait encore en trouver des glacés. Même qu'il pensait à ça, il avait très envie d'en manger. Il aurait dû faire le plein pour en stocker dans son congélateur, mais cette année il n'avait pas encore pu le faire.

Attrapant son verre de thé, il écouta attentivement la jeune fille. Il renifla le liquide, ne savant pas trop à quoi s'attendre, avant de boire une gorgée. Il fut agréablement surpris par la saveur qu'il trouvait parfaite pour déguster des mochi. Cela se mariait vraiment bien.

Il ne fut pas surpris d'entendre qu'elle aussi était touché par les rumeurs. De nos jours, si on sortait un peu du lot on avait forcément des rumeurs sur son compte. Les gens n'aimaient pas l'originalité et enviaient ce qui leur étaient supérieur, alors, leur seul moyen de passer leur frustration c'était de parler sur le dos des gens et de colporter de mauvaises choses. Il en avait lui aussi entendu sur le compte d'Alisa. C'était même arrivait jusqu'à ses oreilles. Il fallait dire qu'il les laissait souvent traîner pour se tenir au courant de la vie de sa classe et son colocataire aimait bien lui en racontait, ce qui n'était pas pour lui déplaire puisse que ça lui évitait de les chercher pour savoir ce qui se passait. Il aimait les potins, mais pas les colporter, juste les entendre pour savoir quelle était la mode du mode et qui était le souffre douleur du mois.

« Bah, quand jamais personne n'a été vérifié ce qu'il y avait en bas et qu'on te voit refuser les propositions de tout tes prétendants, y'a de quoi se poser la question parfois, même si perso je m'en fout de ce genre de chose, les autres cherchent une explication, surtout si tu leur a mis un râteau. Enfin, il est pas très logique la rumeur, ça devrait plutôt être que tu es lesbienne plus qu'un garçon gay... », dit-il en réfléchissant sérieusement à la rumeur et en se demandant pourquoi ils en étaient venu à ça, «  A moins que se soit des filles qui se soient amusées à lancer cette rumeur pour se venger ou que les mecs soient moins autour de toi, oui ça serait plus logique ce genre de chose. »

Ce genre de rumeur le laissait perplexe, car d'un côté il y avait cette histoire de travesti et l'autre qu'elle était une fille de petite vertu qui n'hésitait pas a écarter les jambes au premier venu. C'était assez marrant de voir comment ils pouvaient se contredire.

« Et quelle rumeur est vraie sur ton compte ? Je te dirais la mienne.  Mais je suis sûr que j'en ai plus sur mon compte que toi.», dit-il toujours avec son petit sournois.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 15 Sep - 22:50

Oui en vu de son comportement vraiment beaucoup de gens pouvaient se permettre de croire certaines rumeurs surement, après tout elle n'avait jamais eut de petit ami et avait maximum fait un baisé sur la bouche à quelqu'un du sexe opposé ou du même sexe et encore c'était lors de soirées entre amis ou c'était son gage, elle n'avait jamais rien fait de plus, pourtant elle connaissait pleins de choses sur la sexualité, sa mère et ses frères lui avaient tous fait chacun leurs tours un cours détaillé sur la chose chacun à leurs manière, seul son père avait refusé, sa petite princesse ne devait pas apprendre ce genre de choses, ils allaient souillés son esprit si pure, son unique et magnifique petite fleur à lui. Heureusement que toutes ces rumeurs lui passaient au dessus de la tête sinon elle n'aurait pas fini de pleurer dans son oreiller tout les soirs en se demandant pourquoi les gens étaient aussi méchant envers elle, non elle n'était pas comme ça, l'être humain était bête et jaloux de nature et ça elle l'avait bien comprit.

Les explications du brun donnait envie à la jeune fille de rire, pourquoi chercher des connotations logiques là ou il n'y avait pas besoin d'en avoir? Mais ça semblait son truc à lui ça tout détailler à chaque fois pour prouvé la véracité ou non des choses qu'on lui disait. Mais il n'avait pas tors, aucun prétendant revenue vainqueur et des filles jalouses cela ne pouvait que donner ce genres de rumeurs et elle n'en n'avait pas honte du tout, elle était fier de ne pas dire oui au premier garçon venu qui lui disait je t'aime en connaissant à peine son prénom et l'ayant aperçut de loin plusieurs fois.

"Aucune, je suis vierge et bel et bien une fille." Déclara Alisa en penchant la tête sur le cotés.

Sans honte ni remord elle disait qu'elle n'avait jamais coucher diantre qu'on l'abatte c'était surement la menteuse du siècle, voila ce que devait penser Tôya surement en ce moment même quoi que non, il ne semblait pas du genre à dire et penser ce genres de choses, après elle pouvait se tromper comme une idiote et donner sa confiance sans le savoir au pire enculé de la planète qui allait la faire passer pour la pire salope de l'univers, mais chacun avait droit à sa chance pour avoir sa confiance avec la jeune fille c'était comme ça qu'elle fonctionnait. Et puis, son intuition l'avait rarement mise dans l’embarras.

"J'attend juste.... Un coup de foudre, je sais c'est totalement idiot mais je sais pas, un garçon gentil qui ne me prendrait pas pour une poupée bonne à sauté ou à manipulé en me disant sois belle et tais toi. Y'en a pas beaucoup et puis ça ne se commande pas un coup de foudre. Et toi alors? Quelles rumeurs sont vraie?"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 16 Sep - 1:00

Et hop, Tôya prit son troisième mochi, l'air de rien. Faire parler la jeune fille était un bon moyen pour s’empiffrer un maximum de ces petits gourmandises comme si de rien n'était. Il n'y avait pas un nombre de part déterminé par personne et il espérait aussi qu'Alisa faisait partie des ces filles qui ne voulaient pas trop manger pour garder la ligne, comme ça, il pourrait en avoir plus. Il ne fallait pas qu'elle compte repartir avec le reste, parce qu'il n'y en aurait pas. Pour lui, les mochi devaient se manger frais et ne pas les laisser une fois le paquet ouvert.

Aucune rumeur de vraie ? Le garçon était presque déçu, il aurait voulu avoir un petit potin à se mettre sous la dent et voir ce qui était parti d'un fait réel et ce qui avait été transformer. Un jour, il devrait faire faire une étude sur les rumeurs et leur propagation ainsi que le besoin psychologie que les gens avaient besoin. Cela relèverait à la fois de la psychologie et de la sociologie. Il devrait peut-être proposer cela comme sujet de mémoire à leur professeur de psychologie. Il ne savait pas encore dans quelle matière il allait faire son mémoire de fin d'étude car plusieurs matière et sujet l'intéressaient. Mais celui sur les rumeurs étaient une idée qu'il fallait creuser.

Il regarda un peu perplexe sa camarade. Comment cela faisait-il qu'elle soit encore vierge. Elle était sociable et plutôt jolie alors pourquoi l'être encore ? Les gens l'approchaient, ce n'était certainement pas pour la même raison que lui. Alors pourquoi ? La réponse ne tarda pas à venir, et il n'eut même pas à faire son curieux en lui posant la question.

« Un coup de foudre ? J'y crois pas au coup de foudre. Pour moi les gens ne tombent pas amoureux au premier regard, mais en apprenant à se connaître et en passant du temps ensembles. Alors, si ça ne tenait qu'à moi, je te dirais que tu as plus de chance de te faire frapper par la foudre plutôt que d'avoir un coup de foudre, tu resteras vierge longtemps. Mais bon, je ne crois pas à ce genre de chose, et chacun est libre de penser et croire ce qu'il veut. Enfin, c'est bien d'avoir des principes, ça change de toutes ces pétasses. », dit-il avant de prendre quelques gorgées de son thé.

«Alors, la raison pour laquelle je suis sur le banc de touche en sport c'est bien parce que je suis nul, je déteste ça, je vois pas l'intérêt de transpirer en groupe. Oui c'est vrai j'ai ruiné les plates-bandes du dortoir d'eau en vomissant dessus l'année dernière, mais c'est parce que j'étais malade et j'ai pas choisis exprès cet endroit. Oui, en première année j'ai bien dis toutes ces choses à la préfet du dortoir de terre et j'ai été odieux, enfin, pour moi je n'ai fait que dire la vérité mais pour les gens j'ai été odieux, chacun sa façon d'interpréter les choses mais bon... Et toujours selon leur critère j'ai dit d'atroces choses à de pauvres petites filles sans défense. Je ne les auraient pas dit que c'était des putes si elles n'étaient pas tombées dans un pot de peinture et baisaient avec la première bite venue. Enfin, d'accord j'ai exagéré, elles font ça gratuitement, alors le terme de pute n'était pas approprié. Voilà de ce que je connais qui est vrai. Ah, et oui je suis aller dans la chambre de fille en caleçon, pas parce que je suis un exhibitionniste mais parce que j'avais perdu un pari. »

Tôya était difficile d'accès mais cela lui arrivait d'être très loquace avec les gens qu'il n'avait pas l'habitude de fréquenter quand le sujet l'intéressait. Alisa l'avait lancé sur les rumeurs ce qui avait piqué sa curiosité et délié sa langue.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 16 Sep - 11:43

"Je vais attendre la foudre aussi alors!" Plaisanta Alisa.

Plus de chance de se faire frapper par la foudre? Effectivement d'après tout ses frères c'était bel et bien le cas, ils c'étaient fait passer le mot ou quoi? Et pourtant ils l'aimaient et ne voulaient que son bonheur et donc cela leurs faisaient rudement plaisir qu'elle attende le coup de foudre comme ça, ainsi elle resterait vierge et jolie pour toujours, leurs petite poupée que personne ne devait salir ou faire quoi que ce soit d'autres mais non elle continuerait d'attendre, après tout leurs parents étaient tomber amoureux comme ça et malgré tout leurs désaccord ils étaient toujours ensemble et heureux de vivre comme au premier jours! Alors elle attendrait sagement que cela vienne, déjà elle ne pouvait pas nié trouver son camarade beau et encore plus sous la lumière des fenêtre de la bibliothèque mais ce n'était pas un coup de foudre, ou pas qu'elle sache, d'ailleurs personne n'avait de définition pré-défini du coup de foudre, elle savait qu'il pouvait arriver n'importe ou n'importe quand sur n'importe qui.

Alisa ne prenait pas les réflexions de Tôya mal et prit un autre mochi à la fraise, elle aimait ça mais sans plus alors ne s'en gaverait pas plus normalement, lui qui semblait se régalait elle était contente de pouvoir lui laisser tout le reste. Ensuite il avait son point de vu et elle le sien donc il n'y avait pas de raison de se fâché, chacun ses idées après tout. Ils étaient des gens civilisés et pouvaient bien admettre que quelqu'un ne soit pas d'accord sur quelque chose, dans le cas contraire le brun aurait une étroitesse d'esprit assez dérangeante mais ce n'était pas le cas!

Finalement les rumeurs arrivèrent enfin, o c'était donc lui qui avait gerber sur le jardin d'eau juste avant un concours? Le pauvre il ne devait pas c'être sentit à l'aise après ça et puis être malade au point d'en vomir cela devait être horrible, oui elle n'avait jamais été malade hormis des angines et plus petite son allergie au polène qui finalement c'était atténué avec le temps, à présent c'était vivable. Quand au sport et bien tans pis, chacun son truc, lui c'était les langues mortes voila tout. Ensuite il avait un franc parlé et elle ne voyait pas le soucis, si les gens n'étaient pas capable d'entendre leurs vérités tans pis pour eux non? La dernière la fit bien rire par contre.

"Je suis exhibitionniste alors je crois vu que je me balade en t-shirt culotte tout le temps dans le dortoir, mes sempai font des crises de nerds à force de me voir ainsi car elles s'inquiète. Je n'ais pas trop d'instinct, j'ai toujours vécus entouré de garçons et puis, les filles d'ombre s'en plaigne aux hommes mais dise que tu étais bien fait quand même donc c'est qu'elles ont du aimé ta petite visite je pense, une m'a dis, j'ai étais choqué mais pas déçu et tu ne le seras pas si tu le vois en boxer!" Continua la jeune fille en riant.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 16 Sep - 19:47

Et l'air de rien, Tôya entamait son quatrième mochi, se disant qu'il rendait service à sa camarade de ne pas trop manger et ainsi penser à sa ligne pour se donner bonne conscience. Cependant, il faillait s'étouffer en entendant ce qu'Alisa venait de lui révéler. Il toussa plusieurs fois et dû prendre quelques gorgées de thé pour faire passer le tout. Il fallait se méfier avec ces petites choses, chaque année des petits vieux mouraient étouffés à cause de son pêché mignon. Il était très surpris d'entendre les deux choses. D'abord, il comprenait maintenant un peu mieux d'où pouvait venir la rumeur comme quoi c'était une Marie-couche-toi-là et qu'elle suçait le premier venu si elle jouait les exhibitionnistes. Les propos avaient certainement dû être déformés parce qu'il voyait mal quelqu'un de son dortoir dire que c'était une fille de petite vertu parce qu'elle se baladait à moitié nue. Maintenant, il comprenait un peu mieux comment une fille vierge qui rejetait toute proposition pouvait avoir ce genre de rumeur sur le dos. Ce n'était pas très étonnant. En tout cas, il admirait les garçons du dortoir de l'air pour ne pas avoir eu de geste déplacé à son égard alors qu'elle était dans cette tenue, certains hommes partaient du principe que les filles, habillées court, cherchaient à allumer et provoquer et que si quelque chose leur arrivaient c'était qu'elle le cherchaient. A moins que les filles et préfets veillaient au grain pour qu'il n'y ait pas d'incident. Enfin, il était étonné qu'elle n'ait pas eu d'avertissement, ceux de son dortoir devaient aimer ça.

«Je te voyais plus pudique que ça. », commenta-t-il.

La deuxième chose l'avait également étonné. Alors les filles de son dortoir avait apprécié le spectacle. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi parce qu'il se trouvait plutôt banal et trouvait son corps frêle, surtout quand il se comparait à Takumi qui était un adepte de sport et avait de jolis muscles bien dessinés. Lui, en possédé aussi, mais ils étaient plutôt sous-entendu qu'apparent. Et pourquoi les filles d'ombre avaient eut-elles le besoin d'en parler aussi au reste de la classe ? Elles ne pouvaient pas que se plaindre de cette intrusion, il fallait qu'elles commentent en plus ? Certes, c'était assez flatteur, mais cela gênait Tôya qui rougit très légèrement. Il avait déjà été gêné par cet épisode. Et encore, il avait réussi à marchander avec son colocataire parce qu'à la base, c'était nu qu'il devait aller se présenter devant les filles. Il avait réussi à le convaincre en disant qu'il risquerait un avertissement ou une exclusion pour cette petite farce.

« Oui et bien tu n'auras que ton imagination pour savoir si tu seras déçu ou non de me voir en sous-vêtement. Enfin, bref, passons et mettons nous à travailler. Tu as déjà commencé à étudier le livre qu'on t'as passé ? J'ai continuer à lire celui », dit-il en montrant le livre qu'il lisait la veille, « Il peut être intéressant aussi, selon ce qu'on trouve avec les autres livres. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum