[Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 19 Oct - 0:36

Tôya sourit tendrement en entendant que la jeune fille allait faire attention. Ça le rassurer vraiment. Il y avait tellement de détraquer dans la nature, qu'il avait un peu peur qu'un jour sa camarade tombe sur l'un d'eux si elle se baladait en tenue légère. Ce malade pourrait prendre ça comme une invitation alors qu'elle n'avait aucune arrière pensée. Le brun savait très bien que malheureusement, les femmes ne pouvaient pas toujours s'habillaient comme elles le voulaient s'en se prendre des réflexions et se faire insulter. Il en avait très bien pris conscience avec sa petite sœur qui devenait peu à peu une femme. Il avait déjà été témoin de ça d'ailleurs. Un jour où il se promenait avec elle, en mini short, dans la rue, un type passant en voiture, l'avait insulté de pute. Heureusement que cet homme n'était pas resté dans les parages, sinon, le jeune homme d'ombre lui aurait envoyé son poing en pleine figure. On ne touchait pas à sa petite sœur, ni l'insulter. Il n'était pas du genre violent, mais il pouvait le devenir quand on touchait aux gens qu'il aimait, et encore plus quand ce n'était pas justifié. Et depuis qu'il avait réalisé qu'il tenait vraiment beaucoup à Alisa, elle venait de rentrer dans la catégorie de ceux pour qui Tôya pouvait s'emporter.

« Hein ? Comment ça, sans uniforme ? », dit-il en rougissant. Elle parlait de quelle tenue ? Quand elle l'avait vu en vêtement ordinaire dimanche ? En t-shirt et caleçon ? Ou juste en caleçon... car il venait de réaliser qu'elle l'avait vu aussi pu vêtu et il se sentait soudainement gêné. C'était la première fois qu'une femme, en dehors de sa famille, qui l'avait vu ainsi. C'était vraiment embrassant et il était plus prude qu'il ne le pensait au final. Avant de revenir dans la chambre, le brun se passa un coup d'eau sur le visage afin de se remettre les idées en place. Ce compliment, venant de la jeune fille, l'avait un peu déstabilisé et il ne voulait pas perdre face devant elle. En plus, elle n'avait même pas rit en voyant son physique. Il complexait un peu à cause de lui, alors qu'il n'y avait vraiment rien de honteux. Il était mince ni maigre ni musclé, mais on voyait tout de même ses muscles légèrement dessinés. Pourtant, il n'était pas à l'aise avec ça, surtout quand il regardait son meilleur ami, doué en sport et qui avait le physique qui allait avec.

Après s'être mis de l'eau fraîche sur le visage, le brun revint dans la chambre comme si de rien n'était et qu'il maîtrisait parfaitement la situation. Il attrapa une boîte de mochi glacé, avant de venir s'asseoir sur le lit.

« Demain il vaudrait mieux se lever tôt si on veut avoir le temps de retourner à notre dortoir avant d'aller en cours. Ne serait-ce que pour aller prendre une douche... », dit-il en regardant la salle de bain vitrée.

« Tu te couches vers quelle heure d'habitude ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 19 Oct - 11:25

Il y avait eut des rumeurs sur son camarade brun, tellement qu'elle ne pouvait même pas toutes les citées, les connaître ni même toutes les avoir entendu mais il lui en avait confirmés certains comme celle ou il était rentrer en caleçon voir des filles et était repartit aussitôt, c'était pour un parie certes mais il l'avait bien fait, alors était venue la rumeur sur le matériel physique du garçon, certaines avaient dit qu'il était maigre comme un clou à tel point qu'elles doutaient qu'il se nourrisse convenablement, d'autres avaient juraient avoir vu des muscles saillants et magnifiques et d'autres une arme sexuel énorme ou invisible selon d'autres! Elle pouvait donc enfin dire ce qui était vraie ou faux car elle ne l'avait pas vu en coup de vent et puis elle pouvait être un peu tactile! Il n'avait surement le plus gros sexe du monde mais il n'était pas invisible no plus, elle rejoignait l'avis d'une des filles qui disait qu'il était au dessus de la moyenne, elle n'en n'avait pas vu beaucoup des hommes en boxer mais en comparant avec ses frères de son cotés elle pouvait le dire. Ensuite il avait ce qu'il fallait en muscles, les gens trop musclés elle trouvait ça laid pareil pour les gros ou les trop mince, il était parfait selon elle, mais peut être que la grisé était aveuglé par autre chose?

Mangeant son ultime mochi glacé la jeune fille observa et écouta surtout son colocataire pour ce soir lui parler, de son cotés elle avait prit sa douche mais l'autre pas donc il vaudrait surement mieux ne pas partir trop tard non, à moins qu'elle la prenne pendant qu'elle dormirait ce soir ou demain matin tôt mais il refuserait surement, de son cotés elle aurait refuser aussi, quand même c'était devant Tôya quand bien même il dormirait, déjà qu'elle c'était fait gronder pour avoir dit ne mettre que le pull alors là il lui couperait surement la tête!

"Bien sur, moi j'ai déjà pris ma douche mais ce serait pas juste pour toi de pas pouvoir en faire autant avant d'aller en cours." Affirma Alisa en se levant pour jeter les boites de mochi vides.

Cherchant une poubelle la fille d'air en trouva une non loin du lit, pourquoi faire d'ailleurs? Elle jeta les boites vides et revint sur le lit, s'allongeant sur le dos, regardant le plafond, l'heure de couché c'était aléatoire avec elle, c'était quand elle avait sommeil voila tout ou quand sa colocataire voulait dormir et donc elle s'adaptait et se mettait aussi au lit, se moquant bien de tourner plusieurs fois dans son lit, se perdre dans ses pensées ça l'aidait à s'endormir.

"Disons que je dors quand je dois dormir, si ma coloc est fatigué bah je dors, si je somnole je me met au lit, j'ai pas vraiment d'heure, parfois on papote jusqu'a trois heures du matin et des fois a vingt heure pile je dors comme un bébé."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 26 Oct - 18:33

Tôya finit très rapidement sa deuxième boîte de mochi. Sa pâtisserie préférée dans sa main ne faisait pas long feu. Il prenait tout juste le temps de bien mâcher sa bouchée avant de croquer une nouvelle fois dedans. Il engloutissait généralement ça à une vitesse assez hallucinante. Il jeta sa boite vide avant de se lever pour aller chercher une nouvelle boîte. Il en restait encore une, mais il n'allait certainement pas pouvoir la manger. Il savait qu'il devait se contrôler avec les mochi parce qu'il pouvait se rendre malade s'il ne faisait pas attention. Et ce n'était pas vraiment le moment de passer sa nuit à vomir à cause d'une crise de foie. Cela ne serait pas très glamour devant la jeune fille qui ne le laissait vraiment pas indifférent. Il mange aussi fini la nouvelle boîte de mochi qu'il venait de prendre et jeta aussi la boîte.

« Il faut aussi récupérer les affaires de cours. J'ai laissé mon sac avec tout au dortoir pour aller faire du shopping. Ça risquerait de poser un problème d'arriver les mains dans les poches. T'arrives à t'endormir comme ça ? », dit-il un peu surpris d'entendre qu'Alisa pouvait se coucher à m'importe quel moment si l'autre personne qui se trouvait dans la même pièce aller se coucher. Avec Takumi, il ne fonctionnait pas vraiment comme ça. Ils avaient chacun leur rythme et faisaient des compromis pour ne pas gêner l'autre. Le tout, c'était de ne pas faire de bruit. Ils arrivaient très bien à cohabiter. Son colocataire avait de la chance que le brun ait le sommeil lourd. Une fois qu'il dormait, il dormait profondément.

« Je vais pas tarder à me mettre au lit, juste après mettre brosser les dents. Tu as vu qu'il y a ce qu'il faut d'ailleurs dans la salle de bain ? Mais tu n'es pas obligée de te coucher en même temps non plus. Du moment qu'il n'y a pas trop de lumière forte et de bruit, je peux dormir. », dit-il avant d'aller dans la pièce vitrée pour se nettoyer les quenottes avant de revenir et de se mettre sous la couette. Il avait hésité un moment à dormir par terre, mais le lit était bien assez grand pour qu'ils puissent le partager. Il savait très bien qu'il ne tenterait rien de déplacé envers elle, et il lui faisait confiance pour ne pas se faire violer en pleine nuit. D'ailleurs, qui voudrait lui faire ça ? Il était plus que banal et pour lui il était loin d'être un canon de beauté dont toutes les filles voulaient s'arracher. Et il n'avait pas le charme de séducteur comme son colocataire.

« Tu pourras éteindre comme tu veux. L'avantage d'être dans ce genre d'hôtel, c'est que la lumière est tamisée... Au moins, le lit est confortable. », dit-il en soupirant de plaisir en s'installant sur le ventre et passant ses bras sous son oreiller.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 27 Oct - 15:39

Le lit était très confortable, quand bien même la grisé puisse dormir ou bon lui semblait elle n'était jamais contre le confort de certaines literies comme celle de chez, ce n'était pas horrible au dortoir mais bon le confort de son lit dans sa chambre au sein de sa famille était quand même tout autre, le sommeil c'était quelque chose d'important après tout. Elle avait souvent tendance à s'endormir sur le canapé de chez elle ou dans les chambres de ses frères et à chaque fois en se réveillant elle était dans son lit dans sa chambre bien bordé jusqu'aux oreilles et étrangement quand c'était Marc elle avait même du mal à sortir de son lit tellement les draps étaient bordés serré, c'était pour pas qu'elle tombe soit disant

"C'est mon super pouvoir m'endormir comme ça." Rit Alisa tout sourire.

A bah oui les affaires de cours, c'était pas bête tout ça, elle les aurait presque oublier, quoi que sa colocataire lui aurait surement mit le sac prés sur son lit et de ce fait la fille d'air l'aurait prit en venant déposer ses achats, d'ailleurs elle ferait mieux de la prévenir de son non retour, pourvue qu'elle ne se fasse pas trop de soucis la pauvre. Se levant elle alla prendre son téléphone et le ralluma, un nombre incalculable d'appel en absence venant de ses frères, il ne fallait pas qu'ils panique après tout elle n'allait faire que dormir avec Tôya. Puis elle vit un message de sa colocataire, Takumi l'avait prévenue et du coup elle lui souhaitait une bonne soirée avec un clin d'oeil? Pourquoi cette émoticône?

Sans attendre elle éteignit de nouveau son portable et alla rejoindre le brun dans la salle de bain pour ce brosser les dents. Une fois la chose faite la fille innocente repartit sur le lit et se glissa sous les couvertures et retira le pull qui allait décidément lui tenir trop chaud, la nuisette était bien suffisante avec la couverture, elle le posa discrètement sur la table de chevet à cotés d'elle, en profitant au passage pour éteindre la petite lumière et se mit sur le cotés pour voir le beau brun qui c'était installer pour dormir.

"Je vais dormir aussi, je n'ai rien de mieux à faire." Avoua Alisa avant de venir faire un bisou sur la joue de son partenaire. "Bonne nuit Tôya."

Faisant un dernier sourire radieux la fille d'air se tourna pour rester sur le cotés, allonger vers sa table de nuit, elle bougerait surement durant la nuit mais pour s'endormir c'était toujours tourner du même cotés. Mais savoir que le beau brun était juste derrière elle l'empêcha de s'endormir au début, elle n'avait pas l'habitude de dormir avec d'autres hommes que ses frères et encore moins des aussi... Qui la rendait si... Enfin elle se comprenait , il était spécial dans le bon sens du terme! Elle s'endormit finalement le sourire aux lèvres quelques dizaines de minutes plus tard.

Durant la nuit la jeune fille bougea effectivement, passant d'abord sur le ventre puis revenant sur le cotés pour finir sur le dos et finalement tourner vers son partenaire d'exposé, elle avait l'habitude d'être collé aux gens avec qui elle dormait donc instinctivement et toujours endormis elle vint enrouler ses bras autour de ce de l'autre, se blottissant autant que possible contre lui, passant distraitement une de ses jambes entre les siennes. Une fois positionner elle ne bougea plus de la nuit, le koala avait trouvé son arbre!
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 10 Nov - 1:31

Tôya espérait que sa camarade ne se sentait pas obligé de se coucher parce qu'il avait décidé de dormir. Il ne voulait pas la forcer à se mettre elle aussi au lit. Même si elle avait dit qu'elle était capable d'aller dormir à n'importe quel moment et que cela ne la gênait pas, mais un doute planait dans son esprit puisse qu'elle avait dit que s'était la seule chose qu'elle avait à faire, puisse qu'il n'y avait rien d'autre. Il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir un peu coupable d'imposer ça égoïstement.

« Ah, alors oui bonne... », commença-t-il avant que son cerveau bugua en sentant les délicates et douces lèvres d'Alisa sur la joue. Heureusement qu'ils se trouvaient actuellement dans le noir, parce qu'il sentait qu'il rougissait et cela aurait été très dur de cacher ça à la jeune fille d'air. Il se sentait honteux de réagir autant, comme un petit puceau qui découvrait ce qu'était une femme. Certes, c'était son cas, mais il n'était pas non plus comme les caricatures qu'on pouvait voir dans les livres ou les films. Enfin, s'il continuait comme ça, il risquait de le devenir. Il devait se contrôler un peu plus pour ne pas réagir comme ça. La jeune fille l'avait pris par surprise, ce qu'il l'avait vraiment déstabiliser. La prochaine fois, il ne réagirait pas comme ça. Oui, parce qu'il espérait bien avoir le droit à ce genre chose une fois encore.

« Bon...ne nuit... », parvient-il à dire après un court moment de silence avant d'enfouir sa tête dans son oreiller jusqu'à ce qu'il arrête de rougir.

Même s'il s'était couché parce qu'il commençait à fatiguer, il n'arriva pas à trouver le sommeil rapidement. Il n'arrêtait pas de se dire qu'il se trouvait dans le même lit qu'Alisa qui lui plaisait décidément de plus en plus. Il maudissait Takumi pour lui avoir fait un coup pareil, alors que ce n'était pas de sa faute s'ils avaient raté le couvre-feu. Au bout d'un moment, il tourna sa tête en direction de sa camarade. Dans la pénombre, il ne voyait qu'une masse, formée par son corps... corps presque nu sous cette couette. A cette pensée, il déglutit péniblement. Il ne devait pas penser à ça, sinon il allait avoir des idées perverses, et pour lui, ce n'était pas très respectueux pour sa partenaire d'exposé. Mais c'était dure de ne penser à autre chose. Déjà, il devait arrêter de regarder dans sa direction, et pour cela, il se tourna de l'autre côté. Comme ça, il ne serait pas tenté à scruter l'obscurité en rêvant à des choses pas très catholique. Et pour se changer l'esprit, il se récita ses cours avant de s'endormir quelque temps après. Il dormit d'un sommeil profond. Une fois qu'il était endormit, peu de chose pouvait le réveiller. Pendant la nuit, il s'installa sur le dos et ne se réveilla quand son réveilla sonne. Un peu dans les vapes, il l'éteignit avant de s'éveiller doucement et il fût plus que surpris de sentir le corps d'Alisa entourait autour de lui. Ses bras l'enlaçait et une des ses jambes était... AU MON DIEU ! Elle entre ses jambes et pressait son entrejambe... Et évidement, comme tout homme en pleine forme et chaque matin il connaissait un important afflue sanguin dans cette partie. C'était plus que gênant pour lui, et il ne savait pas quoi faire. Il ne voulait pas que la jeune fille d'air sente ça, il ne voulait pas qu'elle voit ça... Malheureusement, il n'avait pas trop le choix puisse qu'il ne pouvait pas bouger et s'échapper de son étreinte, tant elle le tenait fortement.

« Alisa, fait se lever. », dit-il assez fort et en la secoua un peu pour la réveiller.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Dim 6 Déc - 18:15

Heureusement qu'elle n'avait pas un sommeil agité, sinon elle n'aurait jamais put se caler contre son partenaire durant la nuit et ne plus en bouger tel un koala accrocher à son arbre favoris car elle aurait put perdre sa prise et le manque de contact l'aurait réveillé. Le rêve fut doux, entendre la respiration du garçon d'ombre l'apaisait visiblement et dans son rêve ils ne se passa pas grand chose, juste être caler dans ses bras pendant qu'il lisait un livre qui semblait même de loin diablement compliquer en langue morte, pas de son hormis celui de sa respiration prés de son oreille, pas de bruit cucu d'oiseaux en fond ou autre truc dans le genre, un décor tout blanc ce qui était étonnant en vu de l'endroit ou elle c'était endormit, lui et elle et c'était tout, elle espérait refaire souvent ce rêve tiens!

Mais c'était terminé, la voix de son partenaire l'avait fait revenir à la réalité et surtout sortir de son rêve, le réveil avait il déjà sonner? Surement sinon son partenaire ne la réveillerait pas, à moins qu'elle se soit accaparé tout le lit pendant qu'il était partit au toilette en pleins milieu de la nuit? C'était aussi possible! Car généralement elle se levait tout de suite en entendant son réveil... Mais elle n'avait pas mit le sien aux dernière nouvelles! Tout s'expliquait! Mais il bougeait, pourquoi tans de vivacité de bon matin. Elle se redressa légèrement et le regarda les yeux dans le brouillard, posant une main sur son torse.

"Je suis réveillé... Tu es trop vif le matin." Déclara Alisa avec sa voix endormie.

Se penchant la grisé lui déposa un baisé sur la joue et se leva dans sa nuisette comme si de rien n'était, heureusement qu'elle avait retiré le pull avant de s'endormir sinon elle aurait du reprendre une douche, c'est qu'il ne faisait pas froid du tout dans la chambre. Elle passa au dessus du garçon pour sortir de sur le lit et se mit debout, s'étirant en baillant, c'était rude comme réveil, une caresse dans les cheveux ou un bisou aurait été bien plus agréable que ça mais bon il n'aimait peut être pas donner ce genres d'attentions... C'était dommage.

"Pardon de m'être coller à toi, tu as du avoir chaud, mais ça a était plus fort que moi, mon subconscient voulais dormir contre toi." Avoua la fille d'air en tournant la tête sur le cotés pour le voir en souriant.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 6 Déc - 20:57

Vif de si bon matin ? Le garçon d'ombre ne savait pas trop. Il aurait plutôt utilisé le terme de vigoureux, qui s’employait parfaitement pour son état actuel.
Tôya hésitait en ce moment entre le meilleur matin de sa vie et le pire. D'un côté, il s'était réveillé dans les bras de la jeune fille pour qui il avait un énorme coup de cœur, et cette dernière ne semblait pas du tout le trouver repoussant. Même si cela ne devait rien signifier pour elle car elle était plutôt sociable et tactile, mais ce contact ne la gênait pas. Et ça, c'était un très bon point pour le brun qui avait tout de même du mal avec son physique au vu de ses précédentes expériences inexistantes avec le sexe opposé. Toutefois, d'un autre côté c'était certainement le pire matin de sa vie car il était vraiment dans une situation embarrassante qu'il devait cacher à tout prix. Il ne voulait absolument pas que sa camarade se méprenne sur la situation et que c'était juste une érection mécanique et matinale, comme tout homme et non celle d'un gros dégueulasse qui bandait parce qu'une fille attirante lui avait montré un peu d'affection pendant son sommeil. Cependant, plus les minutes défilaient et plus il se disait que ce moment, qui avait été magique jusqu'à ce que la nature vienne tout gâcher, se transformait bien en son pire matin. En effet, car il avait eu le droit à un simple baiser sur la joue, qui avait eu plus d'effet qu'en temps normal, et à un joli spectacle en voyant une nouvelle fois ses seins si parfaitement dessinés. Ils étaient une véritable invitation pour ses mains qui avaient envie de venir les toucher pour voir à quel point ils étaient fermes et sentir la douceur de sa peau à cet endroit. Et quand elle passa sur lui, cela fût le pompon pour lui ! Il écarquilla les yeux et retint sa respiration le temps qu'elle sort du lit. Pourquoi choisir de passer au dessus de lui alors qu'elle avait toute la place de l'autre côté ? Pendant cet instant, il avait également essayé de penser à autre chose pour tenter de débander. Il répéta dans sa tête les tables de multiplication pour rester calme.

« Oui j'ai chaud, enfin je veux dire, j'ai eu chaud, pas là maintenant hein. », dit-il en bafouillant un peu. Il s'était redressé et avait bien pris soin de se plier en deux et de serrer très fortement le drap plissé pour cacher son érection. Il devait agir normalement tout en camouflant cela.

« Enfin, c'est pas grave, je mourais pas non plus de chaud. », ajouta-t-il pour pas qu'elle se sente couple. Et il se retint de dire que cela avait été une douce et agréable chaleur que d'avoir été dans ses bras.

« Je te laisse la salle de bain en premier. », continua-t-il en essayant de passer pour un gentleman.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Dim 6 Déc - 22:01

Certaines personnes avaient des sales gueules au réveil, son second grand frère était épouvantable, les cheveux plaqué sur le visage, il semblait toujours encore plus fatigué en se levant qu'avant d'être allé dormir, sa voix dérayait par dessus le marché c'était horrible, il y avait aussi les gens normaux, pas une sale gueule mais pas spécialement magnifique de bon matin c'était le cas du cadet de ses frères et il y avait finalement des gens comme elle et Marc l'aîné, les cheveux légèrement en bataille mais pas assez pour se dire que c'était le bordel et généralement un air apaisé sur le visage qui leurs donnaient un certains charme, la voix endormie faisait son petit effet, d'après Marc les gens comme eux pouvaient donner des envies matinales, mais elle se demandait bien quelles genres d'envie tiens. Mais Toya ne faisait partit d'aucune de ses catégories, il semblait stressait de bon matin ou pas à l'aise, peut être juste une mauvaise nuit, ça pouvait arriver à tout le monde, à moins que ce soit le réveil qui l'ait mit en pelote? Non il ne semblait pas énervé alors finalement il faisait partit d'une quatrième catégorie qu'elle ne connaissait pas?!

"Sa me rassure car au début j'avais très chaud moi, donc j'ai enlevé ton pull mais après bah je crois que mon corps à du avoir froid, tu tiens chaud c'était agréable de dormir contre toi." Avoua Alisa.

Voila! Quelle idiote elle faisait, elle avait retiré le pull et vu que la veille la nuisette semblait avoir déranger son camarade c'était peut être pour ça qu'il n'était pas naturel naturel, c'était rassurant donc il faisait bien partit d'une des trois catégories universel des "gens au réveil" , au ire elle en aurait créer une juste pour lui de toute façon. Lui souriant elle ramassa ses affaires se moquant bien encore une fois que cette nuisette soit transparente ainsi que la salle d'eau, de toute façon c'était juste pour s'habiller, se rafraîchir rapidement et après viendrait la dur épreuve de se démêler les cheveux.

"A tout de suite Toya, je vais pas traîner promis."

Il n'y avait pas qu'elle après tout! Tout se passa comme prévu, elle se changea, se brossa les dents avec la brosse à dent emballer qu'elle avait ouvert la veille au soir et elle revint fraiche comme une rose avec la brosse fournit qu'elle sortait elle aussi de l'emballage, ce n'était pas le top pour sa chevelure mais elle n'avait clairement pas le choix, retirant son totem elle s'assit sur le lit et commença à s'occuper des noeux les un après les autres.

"D'habitude c'est une senpai qui me le fait, elle adore ça, elle me voit comme sa poupée." Sourit la grisé en observant le brun.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 7 Déc - 1:41

Alors c'était uniquement parce qu'elle avait froid qu'elle était venue se coller contre lui ? Quelque part, il se sentait un déçu que ça soit uniquement pour cette raison. Mais bon, c'était celle qui était le plus plausible après tout. Pour quelle autre raison aurait-elle fait ça ? Peut-être parce qu'elle n'aimait pas être seule, ou qu'elle bougeait beaucoup la nuit et que son corps s'était arrêter de se mouvoir en butant sur le sien ? Tôya se faisait une raison. Ce n'était pas parce qu'il avait craqué sur elle, que la réciproque était vraie, et ce n'était pas non plus parc qu'elle était affectueuse avec lui qu'elle éprouvait quelque chose. Il avait souvent observé ses camarades pendant les cours, alors il savait bien comment elle agissait. C'était naturel chez elle, et sans arrière pensée. Cependant, il était tout de même flatter d'entendre qu'il tenait chaud et que c'était agréable. Cela faisait au moins un bon point si jamais elle tombait nez-à-nez avec son érection matinale, non ? Il essayait de se rassurer par tout les moyens, tout en continuant de se réciter les tables de multiplication. Il sentait que cela commençait à faire effet. Il était en bonne voie ! Le tout, c'était de continuer comme ça et ne pas poser ses yeux sur la nuisette transparente de la jeune fille. Il faisait bien attention de ne pas la regarder et détourner légèrement les yeux, sans que cela paraisse louche, pour pas que sa camarade se sente gêner. Après tout, il lui avait presque fait une scène hier à cause de ses vêtements.

« Prend ton temps, ne t'en fais pas. On est encore dans les temps, tu peux prendre ton temps. Je ne vais pas avoir besoin de la salle de bain. Je vais prendre ma douche au dortoir, ça sera mieux. », dit-il sans bouger, toujours sur les draps.

Quand Alisa alla enfin dans la salle de bain, il se compta de hocher la tête en guise de réponse. Il se sentait toujours mal à l'aise, et il savait très bien que s'il n'agissait pas naturellement, elle allait se poser des questions. Une fois hors de sa vue, il se laissa tomber sur le côté et s'installa en position foutrale, tournant le dos à la salle de bain. Il inspira profondément plusieurs fois. Il sentait la pression sanguine redescendre et était maintenant plus à l'aise. Il resta quand cette position même quand la grisée s'assit sur le lit. Il attendait que tout soit revenu à la normale pour pouvoir bouger.

« Tu veux que je t'aide pour tes cheveux une fois que je me suis changer ? J'ai l'habitude de coiffer ma sœur. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 7 Déc - 10:57

Ils ne devaient pas traîner alors! Car si ils voulaient avoir le temps de rentrer poser leurs affaires, se changer et surtout que le brun puisse prendre une douche et pas que éclair ils devaient se dépêcher, bon ensuite ils avaient quand même mit le réveil bien tôt histoire d'être sur d'être large mais quand même, surtout que de son cotés elle allait devoir esquiver toutes celles et ceux du dortoirs qui allaient poser des question sur son absence, après tout c'était bien la première fois qu'elle dormait hors de l'école en période de cours et ce n'était pas qu'elle ne voulait rien dire bien au contraire, elle était tellement heureuse de sa soirée et sa nuit avec son camarade qu'elle avait envie de le raconter au monde entier mais cela prendrait du temps et donc elle ne comptait pas le dire en coup de vent comme ça, non elle en parlerait à qui voudrait bien le savoir le midi au réfectoire au moins elle n'aurait pas à répéter encore et encore cette histoire ou elle était quand même fautive.

Une fois assise la fille d'air regarda ses cheveux, c'était toujours l'angoisse quand elle ne les démêler pas la veille et ne les attachait pas correctement avant de dormir, mais pour rien au monde elle ne voudrait se couper les cheveux, d'ailleurs elle comptait bien les avoir jusqu'au pieds un jour ce que ses trois frères trouvaient ridicule, pour une fois qu'ils étaient du même avis ces trois là! Par chance elle ne craignait pas les cheveux, quand sa coiffeuse lui coupait les pointes elle était ravis, pendant le shampoing ni l'eau chaude ni la froide ne la dérangeait et en retirant les noeux elle ne sentait quasiment rien, c'était juste pénible de le faire en vu de la longueur et de la masse.

"Avec plaisir, merci Toya!" S'enquit la grisé.

C'était adorable de sa part, d'ailleurs le brun était toujours adorable hormis la veille ou il l'avait un peu grondé, comme quoi les gens se faisaient de fausses idées sur lui vraiment, c'était un amour mais étrangement, elle ne voulait pas qu'il soit si adorables avec trop de gens quand même, c'était son petit privilège en tans que partenaire d'exposé... Ou un autre terme surement peut être la voyait il comme une amie? Ou autre chose qui serait encore mieux? Non non ne pas se faire d'histoire dans sa tête, c'était mal se faire des histoires dans sa tête!

"Si je cuisinais mieux je te dirais que je te préparerais un festin pour te remercier mais du coup je t'offrirais des mochi."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 14 Déc - 21:57

Sentant que tout le sang circulait normalement et qu'il n'y avait plus d’affût entre ses jambes qui risquait de provoquer une bosse dans son pantalon, il se leva pour aller s'habiller dans la salle de bain. C'était purement psychologique étant donné qu'on pouvait tout voir. Il aurait très bien pu se changer là, à côté du lit, que cela aurait été pareil. Cependant, il se voyait mal changer de caleçon à quelques centimètre de sa camarade. Au moins, il pouvait se dire qu'en étant dans la pièce vitré, elle n'était pas obligée de voir ce spectacle et pouvait facilement détourner les yeux.

D'abord, il fit couler l'eau dans le lavabo afin de se passer un rapide coup d'eau sur le visage, en attendant de pouvoir prendre une vraie douche. Il avait opté pour de l'eau bien froide pour se remettre les idées bien en place et éviter tout petit accident. Normalement, une fois que tout était descendu, il ne risquait pas comme ça d'avoir une érection, sans raison, et la jeune fille était à présent bien habillée. Il devait juste ne pas repenser à Alisa en nuisette. Après s'être passé un bon coup d'eau sur la figure, il changea rapidement de sous-vêtements car il n'était pas trop à l'aise à l'idée que sa camarade puisse l'apercevoir comme ça, enleva son t-shirt pour enfiler sa chemise et son pantalon.

Une fois présentable, il s'installa sur le rebord du lit, derrière la jeune fille d'air. Elle avait vraiment de sacré cheveux. Il se demandait comment elle faisait pour s'en sortir. Lui qui n'aimait pas prendre du temps pour ses cheveux ne pourrait pas avoir une telle longueur. C'était bien trop de boulot, et puis, cela ne lui irait pas surtout.

« Tu veux que je te coiffe comment ? Juste les démêler ? Ou tu veux une coiffure en particulier ? », dit-il en tendant la main pour récupérer la brosse. Il n'avait pas le temps de faire une coiffure sophistiquée, mais il pouvait faire quand quelque chose. Ses cheveux n'avaient pas l'air d'être un paquet de nœuds et nul doute qu'elle en prenait grand soin, alors l'opération d'éliminer les petits nœuds rebelles et de remettre de l'ordre dans la chevelure n'allait pas dure longtemps, il pouvait se permettre de lui faire quelque chose.

« Ne t'en fais pas, ce n'est rien. Mais je ne suis pas contre un mochi. Je ne dis jamais non pour ça. », dit-il en plaisantant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 16 Déc - 22:07

Avec mûr réflexion la fille d'air n'était pas si triste que ça de les avoir fait rater la fermeture du portail de la faculté bien au contraire, elle avait put manger avec son partenaire ténébreux et même dormir tout contre lui toute la nuit durant, ils avaient un pu discuté d'autres choses que de cours et puis elle avait quand même passé aussi son après midi avec lui pour acheter tout ce qui lui manquait pour son costume, comme quoi la veille avait vraiment été une super journée et en vu de comme elle commençait elle ne risquait pas de passé une mauvaise journée à présent, une journée commençant comme ça ne pouvait pas mal se finir de toute manière et en plus le bal arrivait à grands pas et elle avait hâte aussi d'y être pour passé la soirée avec Tôya, il était son diabolique cavalier après tout!

"Juste retiré les noeux, ne t'embête pas à faire autre chose, je les laisse toujours détacher de toute façon." Répondit Alisa en fermant les yeux.

Elle était une poupée, sa préfet s'amusait à le dire mais au fond elle devait le penser ce qui n'était pas pour déplaire à la grisé qui adorait qu'on s'occupe de ses cheveux, se faire habiller même n'était pas un problème mais là c'était quand même Tôya, ce n'était pas n'importe qui qui était en trins de prendre soin d'elle en ce moment même, elle pencha alors la tête en arrière pour le voir et lui faire un sourire radieux avant de se remettre correctement assise, elle ne voulait pas les mettre en retard quand même.

"J'espère qu'on pourra re dormir ensemble, j'ai aimé me réveiller contre toi."

Heureusement qu'il était en trins de s'occuper de ses cheveux, au moins il ne pouvait pas la voir rougir surtout que sur sa peau pâle cela se voyait assez rapidement mais elle avait fait exprès, voyant l'occasion de pouvoir dire le fond de sa pensée sans que l'autre ne voit son visage elle en avait profité, ce que n'importe qui aurait fait finalement mais elle tenait à le lui dire, elle avait envie de repasser du temps comme ça avec lui dans ses bras pour une nuit et pourquoi pas plusieurs autres.

Quand le travail sur sa masse capillaire fut terminé l'étudiante se mit debout et déposa un baisé rapide sur le front de son coiffeur personnel avant de partir vers ses affaires, elle devait bien faire attention de ne rien oublier et d'ailleurs elle ralluma son téléphone portable et ne fut guère surprise de voir des appels de tout ses frères ainsi que d'une bonne dizaines de camarades du dortoir ou de sa classe qui avaient eut vent de son absence dans sa chambre, et bien les nouvelles allaient vites! Elle se contenta de tout supprimé pour ne pas faire de jaloux et après une bonne dizaine de minutes elle sortit de la chambre tout sourire, ce ne fut qu'en dehors du love hôtel qu'elle se tourna vers le brun et lui prit la main tenant ses achats dans l'autre.

"On y va je ne voudrais pas nous mettre en retard et lui tu dois avoir le temps de te douché."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 24 Déc - 0:54

Toya trouvait ça un peu dommage de ne pas faire de coiffure un peu plus sophistiqué quand on possédait une chevelure pareil. Il avait pris goût à faire de jolies coiffures en s'occupant des cheveux de sa sœur. Au fil des années, il était devenu plus doué pour ce genre de chose même. Quand elle était en primaire encore, les amies de sa petites lui demandaient même de les coiffer tellement elles enviaient Aya pour être toujours bien peigné. Il avait même passé une de leur soirée pyjama, quand elles avaient douze ans, à toute leur faire des coiffures différentes. Au moins, s'il n'entrait pas au gouvernement, il pourrait toujours essayer de se reconvertir en coiffeur. Alors qu'il commençait à lui démêler les cheveux, il s'arrêta d'un coup en entendant la phrase d'Alisa. Dormir de nouveau avec lui ? D'un coup, il sentit qu'il perdait pied et n'en revenait pas de ce qu'elle venait de dire. Ressentait-elle la même chose que lui ? Non, c'était impossible, il ne devait pas interpréter les choses comme il le voulait. Cela devait avoir une autre signification, c'était obligé. Il ne voulait pas se faire de faux espoirs, c'était bien trop douloureux ce genre de chose, surtout pour lui qui n'avait pas l'habitude avec les choses de l'amour. S'il ne faisait pas assez attention et foncé sans réfléchir il allait très vite se brûler les ailes et allait tomber de haut. Cela risquait d'être très douloureux !

« Hm... moi aussi... », dit-il faiblement et en devant écarlate comme jamais il ne l'avait été. Il ne pouvait pas mentir, il n'aimait pas. Il avait toujours été franc, et il n'allait pas changer ça. Et puis, il ne voulait pas non plus laisser un silence s'installer après cette confession. C'était impoli et risquait de mettre la jeune fille, qui venait de lui avouer quelque chose, dans une position délicate. Alors autant dire ce qu'il pensait, mais sans entrer dans les détails.

« Et voilà, le travail. », dit-il en finissant. Il lui rendit la brosse en souriant et se leva du lit pour ramasser ses affaires. Ils avaient encore le temps, mais il ne voulait pas trop traîner. Il avait déjà eu assez d'émotion pour la journée à son goût, il ne voulait pas en connaître d'autre gênante pour l'instant.

« Si tu n'as rien oublié, allons-y. », dit-il après avoir fait un rapide tour des lieu pour s'assurer qu'il n'avait rien laissé derrière lui.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 24 Déc - 12:02

La grisé avait bien vérifier plusieurs fois dans la chambre si elle n'avait rien oublier, il ne fallait rien oublier car revenir serait problématique surement en vu des cours et puis cela poserait des soucis aux gens de l'entretiens et après cela risquer d'être compliquer pour récupérer ses biens et il était hors de question qu'elle rachète certains choses, cela avait été déjà assez dur pour trouver tout ce don elle avait besoin pour terminer son costumes qui se devait d'être parfait bien entendu, il était hors de question de faire honte à son partenaire pendant ce bal, c'était déjà super qu'il ait bien voulu y aller avec elle donc autant lui faire honneur, elle serait la plus belle sorcière de tout les temps un point c'est tout donc raison de plus pour ne surtout rien oublier dans cet hôtel que finalement elle avait trouver charmant!

"J'ai tout." Répondit Alisa tout sourire.

Dehors la fille d'air ne lâcha pas la main de son partenaire, heureusement il faisait beau dehors comme ça ils n'avaient pas en plus à courir de bon matin sous la pluie, car bon courir elle savait faire et vite en plus mais sous la pluie et sans échauffement elle risquait de se blesser et de se faire mal et donc de ne pas pouvoir danser avec son cavalier lors du bal et ça c'était hors de question. Mais par chance le soleil était au rendez vous, ne lachant ni ses achats d'une main ni la main de son brun de l'autre elle avança de très bonne humeur en direction de leurs fac qui devait être en trins de se réveiller petit à petit elle aussi ici et là.

Entrant enfin dans le campus la grisé continua son petit bout de chemin en chantonnant tellement son humeur était au beau fixe et ce ne fut que devant la fontaine menant aux différent dortoir qu'elle se stoppa et se tourna vers le garçon d'ombre, ne voulant pas trop lui lâcher la main, mais bon elle n'avait pas le choix.

"Bon à tout à l'heure on se voit en cours, j'espère qu'on y reviendra dans cet hôtel, il était drôle je trouve." Sourit Alisa avant de lâcher sa main et de tourner les talons.

Un love hôtel, un hôtel de l'amour donc, c'était beau dit comme ça, la chambre était certes originale mais rigolote au final! Trottinant jusqu'au dortoir elle y pénétra et courut jusqu'a sa chambre, saluant les gens aux passages qui descendaient pour allé prendre le petit déjeuner. Elle jeta ses affaires sur son lit, sa camarade devait déjà être en bas et donc elle se changea rapidement avant de descendre dire bonjour aux gens du dortoir, l'ambiance y était bonne contrairement à certains, à ce qui paraît dans le dortoir de feu les rivalités allaient bon trains et l'ambiance y était pesante, la discipline avant tout!

"Ou étais tu bon sang!?" Cria la préfet en venant l'enlacer.
"Dans un love hôtel avec Tôya, on a raté le couvre feu."

Un blanc ce mit alors en place et tout le petit déjeuner se passa dans ce même blanc, seul quelques chuchotements se faisaient entendre car ils voulaient tous entendre la grisé parler avec sa colocataire de toute cette histoire mais elle ne dit rien, expliquant que là elle mangeait et qu'elle lui raconterait pour le repas du midi. Un peu de suspense que diable! Même en cours elle ne dit rien à personne d'ailleurs ce qui semblait agacer certaines filles qui voulaient vite en savoir plus. A a table le midi il y eut plus de monde que d'habitudes et dans les tables autour aussi, la curiosité était un vilain défaut mais ce genres d'histoires étaient rares donc il fallait les savourer. D'ailleurs à cause de cette foule en classe et ici même elle n'avait pas put s'approcher de Tôya, quel dommage....

"Alors tu me raconte!" Gronda Yoshita impatiente.
"Et bien on est allé dans un love hôtel avec Tôya, c'était drôle la salle de bain était tout en verre on voyait tout, donc après ma douche on à manger des moch puis on à dormit." Expliqua Alisa en mangeant.
"Et genres c'était bien?!" Demanda une autre fille avec un sourire pleins de sous entendu.
"Au début il à était un peu rude avec moi mais finalement tout c'est bien passé et il à était très doux à la fin. Et je me suis réveiller dans ses bras ce matin, j'ai adoré ça."

Voila la bombe était lancer, les gens commençaient déjà autour à raconter ce qu'ils pensaient avoir entendu ou ce qu'ils avaient comprit mais la grisé ne s'en souciait guère, après tout elle avait dit la vérité et n'avait donc rien à se rapprocher.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 21 Jan - 1:50


« A tout à l'heure, oui. », se contenta-t-il de dire sans commenter le reste. Il ne dirait certainement pas non de se retrouver dans le même lit que la jeune fille dans ce genre d'hôtel, mais il n'aurait certainement plus le même de pensées pures qu'il avait pu avoir en y rentrant la veille. Il savait à présent qu'il la voyait différemment et qu'il commençait à avoir des pensées beaucoup moins pures. Alors, il espérait que la prochaine fois qu'il irait ensemble dans le love hotel cela serait pour faire ce qu'on y faisait normalement dedans. Il secoua la tête vivement et se mit en route pour son dortoir. Il devait prendre de toute urgence une douche pour ne plus avoir en tête les images d'Alisa dans sa nuisette transparente...

Arrivé dans sa chambre, il lança son sac sur le lit et commença à enlever ses affaires. Il était pressé d'aller se laver. Sur le lit d'à côté, son colocataire, nu car il ne supportait pas de dormir habillé, tout en se grattant l'entre-jambe de manière peu élégeante, le regarda avec un grand sourire les yeux à moitié endormis tout de même.

« Alors ? », lança-t-il d'une voix rauque.

« Non, décidément tu ne me fais toujours pas de l'effet. Pas très sexy la bite à l'air comme ça. Voir ça de si bon matin ne m'excite toujours pas. », dit-il en plaisantant et surtout pour fuir le sujet. Le brun savait très bien ce que le alors voulait dire, et il n'avait pas très envie d'en parler.

«T'es con. », répondit Takumi en riant avant de lui lancer son oreiller en pleine figure. « Je veux tout savoir sur ta nuit. »

«Y'a rien à dire. »

« Quoi ? T'as pas trempé ton biscuit hier soir ? », rit-il de nouveau.

« Bah non, je ne suis pas comme toi. »

« Ah c'est vrai. Dommage pour toi d'ailleurs ! Mais je veux quand même que tu me raconte tout, que je sache où t'as merdé pour pas y arriver. », ajouta-t-il avec un grand sourire en se redressant. Il bailla et s'étira par la même occasion.

« Pas maintenant, on va être en retard ce soir. Et tu ferais bien de te bouger un peu d'ailleurs. Mais... ce soir je voudrais te parler de quelque chose...», lança Tôya en enlevant se affaire pour aller à la douche. Douche qu'il prit bien froide.

La dernière phrase avait interpellé son colocataire. Il l'avait dit avec un tel sérieux qu'il n'avait pas eu le cœur de blaguer dessus. Il se doutait bien que c'était un sujet important pour le jeune homme et Takumi, même s'il en avait pas l'air, savait aussi se monter en ami et être à l'écoute. Ayant pris sa douche la veille, il se contenta de se leva et de s'habiller. Heureusement pour Tôya, sinon il n'aurait pas pu être tranquille pour se laver.

En cours, le brun s'installa comme toujours au fond de la salle et près de la fenêtre. Il s'apprêtait à passer une journée ordinaire quand il remarqua plus de regard sur lui que d'ordinaire. Il y avait de temps en temps des chuchotements quand on l'observait et des petits sourires. C'était nouveau ça, les sourires. Il avait l'habitude qu'on parle dans son dos, mais pas de ce genre de petit sourire. Enfin, il préféra ne pas s'en préoccuper et de continuer sa petite vie de tout les jours. Cependant, après la pause déjeuner, les messes basses et les regards s'intensifièrent. Pas de doute, il y avait une nouvelle rumeur à son sujet et il avait une petite idée de ce que cela pouvait être. Après tout, il était rentré au dortoir au petit matin … Toutefois, il continua de faire comme si de rien n'était et de les ignorer. A la fin de la journée, il retrouve Takumi pour rentrer ensemble.

« Dis, moi, je sais que je peux avoir confiance en toi, c'est pas toi qui à lancer une rumeur sur moi ou dit que je n'avais pas dormi là hier. »

« Si tu me fais confiance, pourquoi tu me demandes ?
 », dit-il un peu surpris, « Et qu'est-ce que tu veux que je raconte, tu m'as rien dit de croustillant ! », ajouta-t-il en souriant. Cependant, il savait pourquoi son ami lui posait la question. Il avait bien remarqué et entendu des choses, mais il savait que Tôya ne voulait pas savoir ce qu'on racontait sur lui. Et tant qu'il y avait rien de méchant et négatif, il ne voulait pas lui en parler.

« J'avais juste besoin de le dire à voix haute. »

« Tu sais que t'es bizarre parfois ? », rit-il.

« Parfois ? C'est pas tout le temps alors, ça me rassure. », plaisanta le brun avant de prendre son téléphone pour envoyer un message à sa camarade.

[Dis moi, est-ce que tu as parlé à quelqu'un d'hier soir. Et si oui, qu'est-ce que tu as dis ? Une nouvelle rumeur doit circuler sur mon compte. T'en fais pas, je t'en veux pas si tu en as parlé, je veux juste savoir si c'est à propos de ça ou non.], tapa-t-il avant d'envoyer.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 21 Jan - 11:14

Les gens voulaient en savoir plus mais pourquoi? La grisé n'avait rien de plus à dire que ce qu'elle avait dit, il ne c'était rien passer d'autres et puis elle n'allait surement pas parler de la nuisette, Tôya avait été assez en colère comme ça contre elle vis à vis de sa non pudeur au sujet de sa nudité, pourtant ça voulait dire qu'elle acceptait son corps comme il était point final mais bon histoire d'éviter un autre sermon de sa part elle ne dirait rien à ce sujet là, les hommes étaient ils donc tous si vicieux et pervers que ce qu'il disait? Surement sinon ses frères ne seraient pas si protecteurs envers elle et son cotés nudiste, donc bon si quatre hommes en tout sans compter son père le lui disait c'était que c'était le cas, quoi qu'il fallait compter cinq hommes car le préfet de feu prenait souvent garde à ce que les garçons ne l'embêtes pas, en tout cas ceux de son dortoir car ils étaient chaud comme la braise a ce qu'on disait, ça venait de leurs élément naturel peut être à oins qu'il parle d'autre choses quand il disait ça, mais quoi?

Continuant sa petite vie habituel la fille d'air ne parla plus de tout ça, qu'importe de toute façon elle avait plus important à faire pour le moment, comme terminer son costumes ou encore s'occuper du jardin du dortoir avec les autres de son année, hormis pour la saint Valentin ils ne gagnaient jamais le concours de jardin, leurs concept était beaucoup trop poussé à chaque fois mais c'était du à leurs trop grande imagination, mais bon on était pas à l'abris de bonnes surprises après tout! Une fois changer elle alla dans le jardin et fut surprise de voir le préfet de feu avec c'elle d'air qui lui disaient de venir. S'approchant la femme partit et la laissa avec celui qui devait être le plus grand fan de son frère Marc.

"Il y a beaucoup de rumeurs, tu as couché avec ce type?" Demanda le préfet sans prendre de gants comme toujours.
"Non pourquoi? J'ai pourtant bien utilisé le mot dormir pour en parler aux gens...." Répondit Alisa en levant les yeux au ciel.
"Tout le monde n'est pas aussi innocent que toi, pour eux dormir veut dire baisé. Mais bon je suis rassuré, tu peux filé."
"Pas besoin d'être rassuré, il est gentil Tôya et puis je l'aime beaucoup et en plus il me dit de faire attention aux hommes, comme toi et les autres me le dise tout le temps."

Alisa laissa le grand lui caresser les cheveux avant de repartir faire son jardin avec les autres, ils avaient tous l'esprit si mal placé, si le mot dormir était utiliser et non le mot baiser c'était qu'il y avait une raison bordel de merde mais bon, qu'ils pense ce qu'ils veulent ces pervers, elle était juste heureuse d'avoir put dormir contre le brun toute la nuit et de c'être réveiller dans ses bras, c'était agréable. Une fois dans sa chambre elle commença à terminer son costume et regarda le message surprise, de quoi lui parlait il? A la fameuse rumeur don avait parler le préfet de feu! A bah forcément il devait pas être content Tôya....

[Juste que j'avais dormis avec toi et que même si tu avais été dur avec moi après tu avais été doux, mais le préfet de feu m'a dit que c'était tendancieux, pourtant j'ai utilisé aucun mot tendancieux j'ai fais attention pourtant mais les gens comprenne tout de travers.....]




avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 29 Fév - 0:59


Tôya ne tarda pas a avoir une réponse de la part de sa camarade. Il venait à peine de franchir la porte de sa chambre et de balancer son sac sur le lit, qu'il sentit son téléphone vibrer dans la poche de sa veste. D'ordinaire, il le mettait toujours dans son sac, comme il n'avait pas beaucoup de personne à qui envoyer ou recevoir des messages ou appel, il ne l'avait pratiquement jamais à portée de main. A tel point que parfois, c'était même difficile de le joindre. Toutefois, ces derniers temps, depuis qu'il avait entré le numéro d'Alisa dans son répertoire pour être plus exact, il changeait peu à peu cette habitude sans qu'il ne s'en rende compte. Il se laissa tomber sur son lit et sortit son portable de sa poche pour voir la réponse et fût étonné d'apprendre que le préfet de feu était venu parler à la jeune fille. Il avait toujours entendu qu'il ne valait mieux ne pas se retrouver mêler à des affaires avec lui. Il ne le craignait pas, il n'était pas du genre à avoir peur des gens, mais le brun tenait à sa tranquillité et restait à l'écart de tout problème. Alors, savoir que le préfet du feu avait eu vent de cette rumeur ne l'enchanté pas. D'ailleurs, pourquoi venir parler à sa camarade ? Elle faisait ce qu'elle voulait après tout, c'était son corps ! A moins qu'il soit amoureux d'elle... Cette idée ne lui plaisait pas. Certes, il se doutait bien avoir des rivaux, quand on tombait amoureux d'une telle femme, ils y en avaient certainement beaucoup d'autre dans ce même cas, mais là, on parlait de ce préfet... Enfin, même si c'était le cas, le garçon d'ombre n'allait pas renier ses sentiments et était même prêt à l'affronter !

[Dis comme ça, je comprends aussi pourquoi les gens se sont fait des films. On était dans un love hôtel... Dans le même lit... C'était facile d'arriver à la mauvaise conclusion. Enfin, personnellement, je m'en moque d'avoir une nouvelle rumeur sur mon compte, c'est pas la première et c'est vraiment pas la pire. Ce qui m'ennuie, c'est que les gens parlent sur toi et pense que tu as couché avec moi, le fameux lugubre asocial. Bienvenue dans mon mon remplit de rumeur. Désolé, qu'à cause de moi les gens aient fini par parler dans ton dos... Mais ne t'en fais pas, dans deux ou trois jours, ils vont changer de sujet, et ça va passer.]

Il jeta son téléphone sur le lit après avoir envoyer son message et se laissa tomber sur son matelas. Il avait un peu peur, qu'après cette rumeur, que la jeune fille ne veuille plus passer autant de temps qu'avant avec lui. Il pourrait tout à fait comprendre, beaucoup de gens n'aiment pas qu'on parle dans leur dos et avaient tendance à fuir les personnes qui attiraient les commérages.

« Alors~ raconte-moi. De quoi voulais-tu me parler. », lança Takumi, joyeusement en commençant à enlever son uniforme.

« Pas maintenant... », soupira le brun en se relevant finalement. Il se sentait un peu déprimé avec toute cette histoire. «Ce soir... là, j'ai pas très envie, et je préfère être au calme pour en parler et prendre le temps. Là, faut qu'on aille s'occuper du jardin. C'est la dernière ligne droite pour le concours, on peut pas se permettre de sécher. »

Soupirant une nouvelle fois, Tôya se déshabilla à son tour et enfila une tenue plus adéquate pour aller jardiner. Son ami n'insista davantage en le voyant. Il le connaissait bien, à force de vivre avec, et il savait qu'il n'en tirerait rien à part qu'il se montre désagréable avec lui et se renferme sur lui-même. Il allait devoir se montrer patient sinon son colocataire allait enterrer son secret.

« T'es prêt ? », lança-t-il en le regardant. Tôya se contenta d'hocher la tête en guise de réponse.

« Bien, allons-y. » ajouta-t-il en lui donnant une tape dans le dos. Le brun restait silencieux, mais il savait que ça commençait déjà à aller mieux pour lui.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 1 Mar - 22:19

La fille d'air reprit sa petite couture, il ne lui restait plus grand chose à faire pour avoir enfin terminer, heureusement qu'ils avaient vite finit le jardin, le concept était bon mais cela avait été plus court que d'habitude pour le mettre en place, sachant que certains dortoirs y étaient encore dessus elle avait l'impression qu'ils n'avaient pas finit alors que c'était bel et bien le cas, ils n'avaient rien oublier mais bon tans mieux, de toute façon pour elle le concours de jardin n'était qu'une façon d'occuper les gens de sa promotion histoires qu'ils ne passent pas leurs temps à ne rien faire, ça n'avait aucun impacte et finalement seuls les préfets semblaient vraiment à fond dans les compétitions de jardin, à moins que ce ne soit ça que dans leurs dortoir? Généralement les gens d'air n'avaient pas d'esprit de compétitions, donc ceci expliquerait cela! C'était toujours le dortoir d'ombre et celui de feu qui se tiraient la bourre pour le concours Halloween de toute façon! Le brun avait du être un peu plus occupé qu'elle de ce fait tiens.

Pourtant la réponse à son message vint rapidement, il avait surement du temps du coup!Mais la réponse fut quelque peu étrange, lui aussi trouvait ses propos tendancieux... Pourtant elle n'avait rien dit de tel, pourquoi les gens ne comprenaient pas les choses simples? Il devait être furieux après elle du coup, une autre rumeur de plus alors qu'il n'avait rien demander. Quand bien même il dise le contraire, d'ailleurs ce message semblait envoyé dans le but de ne pas avoir de réponse mais elle allait quand même lui en envoyé une!

[Y'a déjà des rumeurs sur moi, je m'en fiche de ça. Qu'ils pensent ce qu'ils veulent l'important c'est que nous on sache ce qui c'est passé, faut plus y penser c'est tout Tôya.]

Elle ne voyait pas trop quoi lui dire d'autre en fin de compte, Elle avait peur de dire une chose qui serait mal interpréter et que finalement son super camarade ne veuille plus lui parler à cause de ça. Après tout ils n'étaient pas.... En couple ils étaient juste des amis qui avaient dormit ensemble, quand bien même de son cotés elle veuille être un petit peu plus qu'une simple amie ou camarade d'exposé ou de classe mais ça elle ne pouvait pas le lui dire si? Par message comme ça cela ne serait pas bizarre?!

Continuant sa couture la tête en l'air se leva quelques fois pour allé aider sa colocataire pour son costume de scientifique folle, ce n'était pas bien dur donc elle n'avait pas besoin de faire plus que de lui montrer une fois quoi faire. A chaque fois elle regarda son téléphone et décida de sortir prendre l'air. Elle en avait assez et ne parvenait pas à ce concentrer. Dehors elle inspira profondément et marcha pour sortir du jardin d'air, allant voir les autres dortoirs en pleins efforts, ils n'avaient pas finit alors que de leurs cotés si, c'était fou... Finalement elle se stoppa devant le jardin d'ombre et chercha son Tôya des yeux, enfin son Tôya c'était surement vite dit. Le voyant elle resta à sa place et fit un signe de main pour attiré son attention. Ce fut un échec, il semblait vraiment occuper. Elle tourna donc les talons et retourna dans sa chambre déçut, prenant son téléphone sur un coup de tête elle lui envoya un nouveau message.

[Et puis moi ça me dérange pas qu'on croit qu'on soit ensemble!]
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 29 Mar - 2:21

Il ne restait plus que des finitions à faire pour que leur jardin soit prêt pour le concours d'Halloween. Ce n'était plus grand chose à réaliser, mais quelque chose d'aboutie avec des finitions propres pouvaient faire toute la différence. Parfois, la première place se jouait à un petit détail prêt. Alors, cette année, les troisièmes années du dortoir des ombres avaient décidé, d'un commun accord, de miser sur les finitions. Ils avaient eu de bonnes idées et beaucoup d'imagination, mais ce c'était pas les seuls. Ceux du feu aussi n'en manquaient pas, mais, à cause de leur tempérament enflammé et impulsif, ils pouvaient faire des petites erreurs en s'empressant de finir leur création. Alors, il fallait que tout soit parfait !

Töya, sans grand enthousiasme mais cela ne changeait pas d'ordinaire pour ceux qui ne le connaissaient peu, s'occupait de regarder si tout était parfaitement positionné, s'harmonisait bien avec une vue d'ensemble. Vu son dégoût, au point d'en devenir une peur, des vers de terre, ses camarades lui avait donné cette tâche. Avec lui, les mains dans la terre, risquant de tomber nez à nez avec sa phobie, ils avaient peur de perdre du temps à cause de lui. Et puis, comme il avait un franc parlé et un bon sens des couleurs, alors c'était un boulot parfait pour lui. Il était mieux en inspecteur des travaux finis qu'en travaux manuels.

« On l'a fait mon pote ! », lança Takumi en donnant un coup dans son dos. « On a fait du beau travail ! Si on gagne pas, je sais pas ce qu'ils leur faut ! »

« Quel modestie ! », répondit le brun avec un léger sourire, ce qui fit sourire son ami en le rassurant.

« Toujours, voyons. On est tellement génial. »

« Dis moi, Takumi, récemment, t'as pas eu du mal à passer les portes ? »

« Oh ! Comment tu sais ? », dit-il en riant.

« Je sais pas, juste l'intuition que ta tête a enflé dernièrement. »

Les deux colocataires continuèrent de plaisanter jusqu'à leur chambre. Tôya, redoutant une réponse ou même une absence de réponse, ne toucha pas à son téléphone. Il alla se doucher, et son ami en profita pour s’incruster sous la douche avec, prétextant qu'il prenait trop de temps et que le repas allait être servit sans eux s'il ne se dépêchait pas plus. En réalité, c'était surtout une façon de lui faire changer les idées. Même s'il était moins morose que tout à l'heure, il le connaissait bien et savait qu'il gardait beaucoup de chose pour lui et faisant comme si tout allait bien. Puis, ils allèrent manger avant de revenir dans leur chambre. Takumi , même s'il était impatient, ne brusqua pas son ami pour lui tirer les vers du nez. S'installant sur son lit, Tôya attrapa enfin son téléphone et lu les deux messages. A leur lecture, un léger sourire se dessina sur son visage. Il ne savait pas trop comment interpréter le dernier message et ne voyait pas se tromper sur son sens en choisissant celui qu'il voulait, c'est-à-dire que cela ne la dérangerait pas de sortir avec lui.

« Une bonne nouvelle ? », tenta son colocataire.

« Je... je ne sais pas trop, mais je dirais que c'est plutôt pas mal. »

« Alors, maintenant tu es disposé à parler. »

« Oui. Je réponds d'abord au message, et je te dis ce que je voulais te dire. »

[ Désolé de répondre que maintenant, on a été pris par le jardin. Je suis soulagé que ça ne te déranges pas, je m'en serais voulu de te causer du tort et que tu souffres à cause de rumeur parce que tu me fréquentes.], il envoya le tout et posa son téléphone et inspira profondément.

« Je crois, je ne suis pas sûr,mais tout porte à croire que, je suis amoureux d'Alisa. »

Il venait de lâcher une bombe qui laissa sans voix son ami.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 29 Mar - 13:38

La grisé soupira après avoir envoyé son message, de toute façon elle ne savait pas vraiment quoi lui envoyer d'autre afin qu'il comprenne... Mais qu'il comprenne quoi? Qu'elle voulait bien être sa petite amie plutôt qu'une simple camarade de classe et partenaire d'exposé? Oui surement que c'était ça, car elle était sur que l'autre ne la verrait qu'ainsi tans qu'elle ne lançait pas cette bombe, mais maintenant c'était fait , tout allait se jouer maintenant surement, enfin quand il aurait le message, peut être allait il vouloir couper les ponts avec elle histoire d'éviter les malaises? Peut être bien.... Quoi que pourquoi être négative à ce point là?! Après tout Tôya était très gentil avec elle et semblait vouloir être plus proche de sa personne alors autant espérer que le conte de fée se termine bien voila tout, ce n'était pas son genre d'être négative à ce point là.

Secouant la tête la fille d'air reprit son costume en main pour le terminer, il n'y avait à présent que des finitions à faire donc autant se dépêcher de les terminer afin d'avoir du temps pour, pour elle ne savait pas quoi mais elle avait besoin de temps. Sa colocataire sembla surprise de son regain d'énergie soudain mais ne dit rien se contentant de sourire elle préférait la voir ainsi plutôt qu'avec cette mine morose et inquiète.

Ayant enfin terminer Alisa partit se doucher et revint dans son habituel chemise culotte mais hésita à sortir de la chambre ainsi, son partenaire en langue morte lui avait bien dit que cela pouvait donner de mauvaises idées aux gens... Mais en trois ans rien ne c'était passé et personne ne lui avait fait de réflexion... Bon tans pis! Elle alla donc manger avec sa colocataire et les autres membres du dortoir puis retourna dans sa chambre, bien contente de voir la lumière de son téléphone clignoter signe qu'elle avait un message. Elle fit une moue en le lisant, avait il comprit? Surement que non....

[Je ne souffrirais jamais avec toi!]

Les garçons étaient pas croyable vraiment, c'était quand même presque une déclaration qu'elle lui avait fait et lui épiloguait sur le moins important, mais c'était les garons ça, toujours à tourner autour du pot non? C'était pas toujours les filles qui se déclaraient après tout donc c'était la preuve! Peut être avait elle été trop subtile? Elle papota avec sa meilleure amie quelques dizaines de minute avant de s'endormir alors qu'il était tôt, surement trop tôt elle devait être la seul personne à dormir tiens!

Comme les nuits d'avant la tête en l'air dit de beau rêves ou Tôya était toujours l'acteur principal, pourtant ils ne faisaient jamais rien de plus qu'être assit l'un contre l'autre ou se regarder dans le blanc des yeux mais c'était amplement suffisant pour lui faire passer une très bonne nuit. Comme d'habitude elle fit sa petite routine, déjeuner, coiffer, habiller avant de partir en cours, espérant croiser le brun en chemin mais rien. Pour la peine elle allait faire une folie voila! Arriver en classe elle s'excusa auprès de ses camarades d'économies habituel et partit s'asseoir tout au fond prés de la fenêtre, c'était la place de Tôya d'habitude.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 19 Avr - 19:45

Takumi s'était installé en tailleur sur son lit, son oreiller entre ses bras, attendant que son ami finisse d'écrire son message. C'était rare que Tôya veille lui parler. Normalement, c'était plutôt l'inverse, c'était lui qui se confiait au brun, alors il ne savait pas trop quoi s'attendre avec lui. La dernière fois qu'il semblait préoccupé, c'était sur le choix d'un sujet pour un important dossier à rendre. Le jeune homme n'était pas sûr que le sujet soit pertinemment et avait donc sollicité son aide. Toutefois, il avait l'impression que cette fois c'était différent vu comment il semblait vraiment préoccupé et il avait l'air mal. En entendant la révélation, Takumi resta bouche, ne sachant pas quoi dire. Il s'attendait à du lourd mais pas comme ça.

« Tu crois ? », finit-il par dire.

« Oui... Tu sais, je ne sais jamais tombé amoureux. Je ne sais pas ce que ça fait. Mais, j'aime être en sa compagnie, je l'apprécie vraiment. Je pensais que je la considérais juste comme une amie, tu vois,mais hier quand je l'ai vu dans sa nuisette transparente et que je me suis réveillée contre là, j'ai réalisé qu'elle m'attirait pas seulement sur le plan intellectuel mais sexuellement aussi... J'ai eu envie d'elle... j'avais l'impression d'être un pervers en la désirant... alors qu'il n'y a pas que son physique qui m'intéresse, tu comprends. Du coup, je ne sais pas si c'était parce que je suis tombé amoureux d'elle ou simplement parce que je suis un homme en bonne santé avec une très bonne vue... »

« Transparente comment ? », s'exclama Takumi comme si c'était la seule chose qu'il avait entendu.

« On voyait tout, c'était comme si elle ne portait qu'une petite culotte. Mais c'est la seule chose que tu as à dire. »

« Bien sûr que non. Je t'admire, t'as dormi avec une fille qui te plais pratiquement nue à côté de toi, et t'as rien tenté. »

« Evidemment ! C'est pas correct de lui sauter dessus ! »

« T'es un mec bien. Mais attention qu'elle ne prenne pas pour un frigide ou un gay de ne pas l'avoir touché alors qu'elle était dans cette tenue 
», rit-il.

« Mais elle est pas comme ça, même si elle a tendance à dévoiler un peu trop son corps, c'est pas une allumeuse qui attend qu'on la saute ! »

« Je sais, je sais. Calmes toi, je disais ça pour plaisanter. », ajouta-il avec un sourire, attendrit devant un Tôya faisant la moue. Il avait encore une ou deux questions à lui poser avant de lui donner son avis.

« Tu te demandes si c'est pas juste parce qu'elle est jolie que tu as la bite qui se dresse ? »

« Je dirais pas avec ces mots, mais l'idée est là, oui. »

« Bon, la voir avec d'autres garçons, ça te fais quoi ? »

« Bah elle a le droit de discuter avec des garçons, c'est normal. 
», répondit-il Tôya en ne comprenant pas vraiment la question et où son ami voulait en venir. Takumi,quant à lui avait envie de faire un facepalm devant cette réponse.

« Non mais, de voir des garçons lui tourner autour, la draguer, essayer de la toucher, tu vois ce genre de chose. »

Le brun ouvrit la bouche, mais son colocataire ne lui laissa pas le temps de répondre. Il savait très qu'il allait lui répondre quelque chose du genre qu'elle était une grande fille qui savait se défendre et ne voyait toujours pas ce qu'il attendait de lui en plus posant des questions débiles.

« J'entends par là, comment tu réagirais si elle t'annonçait qu'elle sortait avec un garçon ? Et que tu la voyais fleurter sous tes yeux ? »

Tôya resta silencieux un instant, le temps de réfléchir. Il n'avait jamais voulu réfléchir sur cette chose mais il savait très bien que cela pouvait un jour ou l'autre. Même si elle l'appréciait, comme il avait pu comprendre avec les derniers messages qu'ils avaient échangé, mais elle ne devait pas avoir le même genre de sentiment que lui. Comment une fille pouvait tomber amoureux de lui d'ailleurs ? Il était plutôt ordinaire physiquement, très peu social en plus et pas toujours très agréable. Il ne voyait que ses mauvaises côtés.

« Je...je crois que je serais mal...très mal... et j'aurais peut-être même envie de casser les deux jambes à son mec... J'aurais du mal à lui parler sans avoir le cœur qui se sert si je savais qu'elle avait un copain. »
, conclu-t-il après mûre réflexion. D'ailleurs, en pensant à tout ça, il avait ressenti un vive douleur dans le cœur, comme si on lui enfonçait la pointe d'un couteau.

« Cherche pas mec, t'es amoureux. Pas la peine de te poser plus de question. », répondit Takumi, avec un sourire attendri. Son petit Tôya était amoureux et allait connaître ce que c'était une femme, il en était presque ému ! Certes, ils n'étaient pas encore ensemble et ne savait pas ce qu'Alisa pouvait ressentir pour lui, mais il se sentait comme une mère qui voyait son oisillon prendre son envole du nid pour la première fois. Il allait tout faire pour l'aider pour que cela se passe bien. Le connaissant, il allait avoir besoin d'un petit coup de main mais il faudrait rester discret pour pas qu'il s'en rende compte sinon il allait être hors de lui !

« Qu'est-ce que je peux faire ? »,dit-il un peu horrifié devant l'inconnu. Pour lui, aimer une fille était quelque chose de tout à fait nouveau et il ne savait pas quoi faire.

« Invite la. »

« C'est déjà fait, non ? On va au bal ensemble. »

« Déclare toi~ »

« Mais, mais... si elle dit non ? »

« C'est un risque à prendre, mais sinon, tu ne seras jamais fixé et souffrira pour l'éternité en te disant « si seulement j'avais dévoilé mes sentiments à Alisa ». Tu n'es pas du genre à vivre dans le regret, non ? »

« Oui … mais ça fait peur... Je ne veux pas l'entendre me dire non... Tu comprends... Et c'est si soudain en plus... Je ne sais pas quoi dire ni comment faire. »

« Détends toi un peu, je ne te demande pas de le faire dans la minute. »
, rit-il. «Prends ton temps, mais déclare toi un jour pour qu'elle le sache. »

« Oui... Mais tu ne dis rien aux autres ! Je te fais confiance. »

« Évidemment, tu oublis notre pacte ? Tout ce qui se passe ou et dit dans cette chambre, reste ici~ », dit-il en se levant avant de venir sauter sur son lit. « Oh~ je suis ému, mon petit Tôya est amoureux, il va connaître ce que c'est un femme ! », ajouta-il en plaisant pour le détendre un peu.

« Ne compte pas sur moi pour te parler de ma premier expérience sexuelle quand ça arrivera ! »

« Comme si tu allais pouvoir cacher ça à tonton Takumi~. Je te donnerais pleins de bons conseils pour faire monter une fille au rideau et comment utiliser correctement sa langue quand tu lui fais un cumi~ »
, dit-il déjà excité d'avoir ce genre de conversation avec lui. Il allait pouvoir partager ça avec lui, enfin !

« Merci, mais on en est vraiment pas encore là. »

« A toi d'y remédier maintenant. »,
dit-il en riant. Il s'interrompit quand quelqu'un frappa à la porte.

« Takumi, ça fait une demi-heure que je t'attend pour venir m'aider pour mon devoir ! », lança le petit frère de ce dernier après être rentré sans y être invité, il salua ensuite Tôya qui lui répondit.

Son colocataire quitta la chambre pour aller aider son frère. En chemin, il envoya un message à Yoshida pour savoir si elle savait ce qu'Alisa pensait de son ami. Avant de le jeter dans ses bras, il voulait s'assurer qu'il ne risquait pas de se briser le cœur. Tôya, quand à lui, envoya un message à l'élu de son cœur pour lui répondre. Il ne savait pas comment tournait sa phrase, et maintenant qu'il avait réalisé qu'il avait des sentiments pour elle, tout lui semblait plus compliqué . Avant, il se contentait d'écrire ce qu'il lui passait pas la tête. A présent, il avait peur de se vendre s'il ne réfléchissait pas un minimum. Toutefois, il devait rester honnête ! Il n'allais pas mentir non plus, ce n'était pas son genre. C'était compliqué d'être amoureux...

[ Je ferais tout en sort pour que ça soit le cas alors et que je ne te fasse jamais souffrir.]

Il envoya son message avec cette phrase. Il ne savait pas si ça dévoilait trop ou pas, il restait vague et répondait à son message après tout, cela pouvait être juste en tant qu'ami, non ? Il avait mis tellement de temps à savoir quoi répondre qu'au final il ne lui avait répondu que le matin juste avant d'aller en cours, il n'était pas sûr qu'elle le voit avant ce midi. Inspirant profondément, il entra dans la salle. Il devait faire comme si de rien n'était. Ce n'était pas parce qu'il avait réalisé qu'il était amoureux que tout le monde le voyait aussi. Par habitude, il se rendit à sa place dans le fond. Il ne faisait pas trop attention et c'est pour cela qu'il réalisa qu'Alisa était assise là qu'une fois arrivée là.

« Salut. », dit en souriant tout à fait normalement avant de s'installer à son tour.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 19 Avr - 23:24

L'économie n'était pas une matière qu'elle détestait spécialement, elle n'était d'ailleurs pas mauvaise dedans mais elle trouve ça totalement contradictoire avec sa façon d'être, c'était une matière qui ne demandait ni créativité ni imagination, juste faire des calculs et des calculs encore voila tout, il fallait juste faire les choses bêtement et c'était nul comme concept, surtout qu'elle ne comptait pas travailler dans ce domaine là, d'ailleurs dans quoi voulait elle travailler? Au fond elle n'en savait trop rien n'y ayant jamais penser, le préfet de feu et celle d'air lui avaient demander d'y réfléchir un peu histoire qu'en dernière année elle ne se retrouve pas dos au mur, peut être allait elle y penser pendant ce cours ci? Quoi que non, Tôya allait être à cotés d'elle alors elle devait tenter d'être concentrer, quoi que il l'avait bien vu souvent en langue morte et puis c'était typique des gens d'air ça, ne pas être spécialement concentré longtemps et attentif.

Entendant enfin le garçon qui hantait ses nuits arrivé l'étourdie se tourna en souriant, il était là, il n'avait pas fuit et était bien venue à cotés d'elle. Une envie folle de s'accrocher à son bras lui prit mais elle se retint, il fallait se tenir, le brun ne semblait pas être le genre de garçon à adoré se faire remarquer et se montrer en publique alors un peu de tenue et puis il n'aimerait peut être pas ce contact. Après la perche en message qu'elle lui avait envoyé ou elle n'avait pas eut de réponse positive elle avait peur qu'il se soit défilé histoire de ne pas lui dire de se calmer qu'ils n'étaient que de simples amis. Mais elle ne laisserait pas tomber a moins de se prendre un vent en bonne et du forme!

"Bonjour Tôya. Pardon si j'ai pris ta place mais je voulais être sur d'être à cotés de toi." Sourit Alisa toute fier.

Sortant son cahier et sa calculatrice ainsi que sa trouve la grisé continua de sourire tellement heureuse d'être assise prés de lui Les gens quand à eux semblaient surprit et les regardaient étrangement le plus discrètement possible, mais elle remarqua surtout sa colocataire assise prés du rustre qu'était l'ami de Tôya, c'était bien la première fois tiens mais peut être allait elle dire a l'autre qu'elle ne parlait que du brun et ne jurait que par lui? Ce serait bien si elle l'avait l'idée de le faire, commère comme il semblait l'être l'autre repeterait tout à son coloc et celui-ci comprendrait enfin qu'elle voulait être plus qu'une amie? Ce serait si beau!

"Mon costume est terminé au fait du coup je vais devoir trouvé de quoi m'occuper pour patienter jusqu'a Samedi soir." Déclara t'elle pour lancer un sujet de conversation.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Ven 22 Avr - 0:09

Son cœur battait à cent à l'heure et il sentait que ses oreilles commençaient à chauffer légèrement. Il avait tendance à rougir trop vite et il ne voulait pas que ça se voit. Elle allait certainement lui demandait pourquoi son visage était rouge et s'inquiéter de savoir s'il n'était pas mal pour avoir une tête bizarre. En plus, il se trouvait totalement ridicule de réagir comme ça alors qu'il avait été à côté d'elle plus d'une fois, et même dormi contre elle. Là, ce n'était rien, ils étaient juste assit l'un à côté de l'autre en cours, il n'y avait pas de quoi se mettre dans tout ses états. Et puis, s'il laissait trop transparaître ses émotions, alors que d'ordinaire il était très difficile à lire, il risquait de la faire fuir et elle ne voudrait plus être aussi proche de lui. Alors, il respira un grand coup et se calma afin d'agir comme à son habitude. Il redevint rapidement naturel.

« Tu peux toujours travailler la langue morte, y'a de quoi faire pour t'occuper. », dit-il, l'air de rien, pour la taquiner un peu avec un large sourire.

« Tu gardes la surprise jusqu'à samedi pour ton costume ? », dit-il en étant curieux de savoir ce que la jeune fille aller porte. Il avait envie de connaître sa tenue, mais d'un autre côté c'était plus marrant de découvrir le jour même ce qu'elle avait préparé. Dans tout les cas, il ne doutait pas que quoi qu'elle décide de porter cela lui irait comme un gant !

« On a pas encore eu le temps de faire les nôtres avec Takumi. Jusqu'à hier, on était prit avec le jardin. Mais maintenant que c'est fini, on va pouvoir s'attaquer à ça ce soir. On va avoir un peu de boulot à faire. Enfin, rien non plus d’exceptionnel. En à peine deux jours, ça sera fait. », dit-il, toujours en souriant. Il avait hâte d'être à samedi pour pouvoir passer la soirée avec l'élu de son cœur. Et puis, les fêtes d'Halloween étaient toujours amusantes. Toute cette excitation le rendait d'ailleurs très loquace, pour une fois, et il en oublierait presque qu'ils se trouvaient en cours. En tout cas, il avait juste fallu qu'Alisa engage la conversation pour que son cœur retrouve son rythme normal et qu'il redevienne naturel.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Dim 24 Avr - 22:42

Entendant la phrase de son camarade la grisé fit la moue et gonfla ses joues avant de le fixer avec intensité, elle n'aimait pas ça donc même si elle avait l'éternité devant elle et bien elle ne risquait pas de se mettre à réviser les langues mortes car vraiment c'était la chose la plus inintéressante de la planète, même si elle s'y était un peu intéresser quand le brun avait été son partenaire mais sans lui il n'y avait aucun intérêt. Elle se contenta cependant de le fixer sans lui tirer la joue ou le pousser gentiment, elle ne devait pas lui faire croire qu'elle le repoussait à cause de cette petite phrase mais il devait bien voir qu'elle n'était pas contente car bon elle ne pouvait pas dire oui d'accord à tout ce que ce beau garçon lui disait. Le professeur n'était pas encore arrivé alors elle pouvait se permettre de se concentrer entièrement sur lui afin de lui faire comprendre tellement de choses.

"Si tu es pas avec moi j'aime pas les langues c'est comme ça." Assura Alisa en croisant les bras sur sa poitrine.

Cette phrase était dite en toute innocence comme d'habitude mais en vu de la tête de ses camarades qui c'étaient tous tournés vers eux, bah quoi? Elle avait dit quelque chose de spécial? Clignant plusieurs fois les yeux elle tourna son visage vers celui qu'elle voulait en petit ami histoire qu'elle ait une réponse, pourquoi les gens les regardaient ils ainsi? Mais la réponse ne vint pas car dans un fracas de porte la professeur d'économie entra dans la salle et les regards furent tous braqués sur elle, voila au moins ils ne le fixaient plus à eux. Ce n'était pas une professeur facile et les gens étrangement ne bavardaient pas pendant les cours sous peine d'avoir des devoirs supplémentaires ou d'imposer à toute la classe un contrôle surprise ce que personne ne désirait bien entendu alors tout le monde se tenait à carreaux ou presque.

La fille d'air fut attentive tout le cours, ou en tout cas elle en savait l'air, prenant des notes bien que entre chaque ligne un petit dessin était fait ici et là, que des choses adorables et mignonnes des idées pour de nouvelles peluches, ça allait être son passe temps pendant ses prochains jours jusqu'a la fête du Samedi soir. Afin d'avoir un léger contact avec son voisin de table elle cola ses jambes contre les siennes jusqu'a la fin du cours. Quand la sonnerie se fit enfin entendre tout le monde se retint de soupirer d'aise jusqu'a que la professeurs d'économies quitte la pièce.

"Enfin fini, maintenant psychologie!" Sourit Alisa en s'étirant.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1741
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 25 Mai - 22:22

Tôya sourit en voyant Alisa faire la moue. Elle était vraiment adorable quand elle arborait ce genre de visage. Cela lui donnait presque envie de lui pincer la joue et de la taquiner un peu. Toutefois, il fallait mieux éviter ce genre de geste. Il n'avait pas en face de lui sa petite sœur mais la fille dont il était amoureux. Vu à l'état actuel de leur relation, cela serait sûrement déplacé de faire ça . Et puis, cela ne voudrait-il pas dire qu'il ne la considérait que comme une petite sœur ou une amie, et non comme éventuellement plus ? S'il voulait commencer à la séduire, il valait mieux éviter ce genre de chose. Il devait la draguer plutôt que de la taquiner. En réalisant cela, le brun commença à paniquer. Comment s'y prenait-on pour faire la cour à une fille ? Il n'en avait pas la moindre idée et ce n'était certainement pas à Takumi qu'il allait demander des conseils. Il était persuadé que son ami lui dirait un truc du genre « il faut leur dire qu'elles sont bonnes », ou encore « tu baises ? ». Rien de très fins et qui donnait envie. Avec ce genre de phrase, il allait juste se griller auprès de la grisée. Enfin, il ne devait pas penser à ça maintenant, il était en cours, et devait plutôt se concentrer sur ça.

« Ah tu ne peux plus te passer de moi. », dit-il en plaisantant, « Je suis un meilleur prof que cette chère Madame Terashima, j'ai réussi à te faire avoir une bonne note dans cette matière et à même te faire progresser. », dit-il avec un marge sourire et une petite pointe de fierté dans la voix. Même si c'était dit aussi sur le ton de la plaisanterie, il pouvait se féliciter de la chose. Pour leur enseignant c'était certainement un exploit que de faire progresser la jeune fille dans sa matière. Le garçon d'ombre, trop fier de cette petite victoire, ne s'était même pas rendu compte de ce que pouvait signifier autre cette phrase et d'ailleurs il ne se rendit même pas compte de la réaction de ses autres camarades. En ce moment, il n'y avait qu'Alisa qui comptait...et le professeur aussi qui venait de faire éruption dans la salle ce qui eut pour effet de le ramener à la réalité.

Sentant la jambe de sa partenaire contre la sienne pendant le cours, Tôya rougit légèrement. Il ne savait pas comment réagir face à ça. Donner un petit coup pour lui signaler que la sienne se trouvait aurait peut-être été déplacer et même vexant. Il ne fallait pas être brute. Peut-être décaler distraitement la sienne ? Oui, il valait mieux faire ça, c'était quand même plus poli. Le brun avait beau avoir décidé ça, son corps fut incapable de bouger. Il se disait « encore cinq minutes et je me décale », mais les cinq minutes ne faisait que se prolonger quand elles se finissait, aussi bien qu'à la fin du cours, il n'avait toujours pas bouger.

« Oui, ton heure de torture est terminée. », dit-il avec un petit sourire et ses yeux ne pu s'empêcher de descendre sur les notes prises par la jeune fille. Elle avait plutôt une jolie écriture.

« Je vois que ça t'as passionné. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum