[Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 25 Mai - 23:44

Non elle ne pouvait pas se passer de lui, enfin pas dans le sens ou elle ne pouvait pas vivre sans lui non elle n'en n'était pas là mais plutôt dans le sens ou quand il était dans la même pièce elle avait ce besoin d'être tout à cotés de lui, d'être même son centre d'attention quand bien même ce ne soit qu'une minute. Mais elle n'en dirait rien, non la jeune fille avait cette drôle d'impression qu'ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde concernant cette phrase, non elle se faisait des films toute seul surement, c'était son cotés romantique qui parlait alors non Tôya ne devait pas dire cette jolie phrase dans ce sens là, dommage d'ailleurs. Ensuite oui il l'avait bien fait progresser dans cette matière quand bien même elle s'en foute un peu en cet instant présent.

La psychologie n'était pas une matière horrible à proprement parler mais on leurs demander très souvent de participer et donner leurs avis, en général le professeur adorait tout particulièrement les gens dans la lune ou les gens qui restaient dans leurs coin, non les gens motivés et prêt à mourir pour qu'on les interroge ce n'était pas son truc pensa Alisa qui d'ailleurs était souvent choisit. Elle avait vu quelque fois le brun aussi être prit pour cible, ce prof était un sadique mais ses cours restaient assez intéressant, plus que ceux de langue morte.

"Et après auto-défense puis langue morte.... Vivement midi qu'on mange, quoi que auto défense c'est drôle j'aime bien." Lança la grisé pour se remotiver.

De quoi parlait son partenaire? La fille d'air reposa ses yeux sur ses notes et rit doucement, tournant les pages précédentes, elles se ressemblaient toutes en fin de compte, pas une page avec une rature ou une tache ni sans petit dessins adorables ici et là. Elle le rangea finalement sortant son livre de psychologie avec son autre cahier.

"Je dessine souvent mes futur peluche, j'adore faire des peluches et après mon frères les donne ou les vend ou je les offres aussi, je pourrais te faire un dragon mais je ne pense pas que tu sois très peluche." Continua de rire Alisa.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 24 Aoû - 23:54

Lui qui aimait avoir de l'ordre dans ses notes, Tôya se demandait comment la jeune fille arrivait à se relire. Tout ces petits dessins de la distraire pendant qu'elle révisait. Du moins, c'est ce qu'il pensait. Avec tout ces petits gribouillages, elle devait passer du temps à les contempler et perdre le fil de ses révisions. C'était une fille du dortoir de l'air. Les gens de cet éléments perdaient très vite leur concentration. Et certains plus que d'autres. Le plus impression qu'il avait vu, c'était un kohai de première année. Il avait eu l'occasion de parler avec lui une ou deux fois pour des broutilles par hasard, et à chaque fois, il avait eu du mal à tenir une conversation avec et obtenir le renseignement qu'il voulait quand il posait une question. De mémoire, il avait dû attendre dix minutes avant d'avoir la réponse à la question « où se trouvait un livre ». Le jeune homme s'était laissé distraire par la moindre chose et parlait de choses insignifiantes. Le brun avait amèrement regretté de s'être adressé à lui. Heureusement qu'Alisa n'était pas comme ça. Certes, elle se laissé distraire parfois, mais à ses yeux elle était parfaite, donc c'était la seule qui pouvait papilloner sans qu'il trouve rien à redire.

« Il y a plus d'action dans les cours d'auto-défense. », dit-il avec un sourire en pensant que la jeune fille de devait pas s'ennuyer dans ces cours car il y avait toujours quelque chose à faire. Même si c'était physique, cette matière ne gênait pas Tôya. Ça mélangeait sort, stratégie et exercices physique. C'était beaucoup plus intéressant et il arrivait étrangement mieux à coordonner son corps ça.

« Tu crées des peluches ? C'est formidable ça. Un jour, faudrait que tu me montres ça. », commenta-t-il admiratif devant quelqu'un capable de faire quelque chose de ses dix doigts.

« Je suis sûr qu'il sera très mignon ton dragon, et je serais flatter d'avoir une peluche faite par tes mains. », dit-il en souriant. « Tu peux faire quoi comme genre de peluche ? C'est bientôt l'anniversaire de ma petite sœur, et elle adore les peluches. Je pourrais, moyennent finance, te passer une commande ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 25 Aoû - 11:45

La psychologie c'était une matière complexe mine de rien, les gens cherchaient tellement à vouloir comprendre le pourquoi du comment tout les fait et gestes de tout le monde, pourquoi cette personne avait soupiré? Pourquoi lui portait il sa cravate de travers? Il fallait être plus détendu selon la fille d'air qui n'était pas du genre à se poser trop de question sur ce genres de chose, mais le professeur savait rendre ça presque intéressant alors elle était presque à cinquante pour cent attentive ce qui n'était pas une mince affaire pour elle! Les cours pratiques des autres matières avaient peut être moins de mérite pour la tenir attentive vu que son corps était en permanente action alors rêvasser était chose moins évidente. Le brun lui semblait tellement attentif et sérieux pendant tout les cours qu'elle trouvait ça impressionnant, comment faisait il? C'était naturel une tel concentration ou il l'avait quéris au fil des années? En même temps cet air si studieux lui allait si bien, il était si beau, moins que quand il lui adressait un de ses rares sourires mais quand même!

"L'action me permet de ne pas rêvasser, on à vite fait de se blesser sinon dans ce genre de cours." Déclara Alisa avec un léger air sérieux sur le visage.

Ses frères lui avaient tous assez fait la réflexion chacun autrefois, si tu aime le sport sois concentré sinon tu vas te faire mal, et effectivement en faisant ainsi elle ne c'était jamais blessé de sa vie, ni foulure ou entorse rien de rien, des bleus tout au pire mais ça arrivait à tout le monde de temps en temps. Reportant son attention sur ses dessins la jeune fille regarda celui qu'elle aimait déjà sans pouvoir prétendre être sa petite amie, elle n'était pas une grande artiste mais on reconnaissait facilement, un chien ressemblait à un chien et un dragon à un dragon!

"J'ai suivis un cours petite et depuis j'en fais pleins, ça m'occupe et me vide la tête, les petites je les fais à la main mais quand j'en fais de très grosses il me faut la machine à coudre de maman." Expliqua t'elle toute fier.

Tôya s’intéressait vraiment à ça?! Tellement de garçons trouvaient ça un peu enfantin de faire des peluches qu'elle ne pensait pas que le brun trouvait ça si formidable, c'était plaisant à entendre, que le garçon qu'elle aimait tans trouvait super son loisir créatif. Elle allait pouvoir lui faire un dragon d'ombre en peluche, un mignon dragon d'ombre endormit en peluche! Elle voyait déjà à peu prés le modèle qu'elle allait faire de sa tête, vivement qu'elle s'y mette tiens! Elle avait déjà envie de s'y mettre après tout il à dit que cela lui ferait plaisir!

"Je te montrerais des photos en allant en cours d'auto défense. Tu pourras voir si une plairait à ta soeur et je la ferais aux couleurs que tu veux." Annonça la fille d'air.

Elle se stoppa net en entendant le professeur demander le silence, et bien soit elle ferait silence, à présent elle avait tellement de choses à penser que le cours allait paraître bien inintéressant à cotés, par contre elle leva un sourcil en se rappelant de la fin de phrase, non il n'allait pas la payer, il ne fallait pas abuser quand même!
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 30 Aoû - 19:24

« Oui, il vaut mieux éviter de rêvasser dans ce cours . », dit-il en riant légèrement en se remémorant une scène en première année. Une de leur camarade, qui avait des vues sur Takumi, était plus concentrer à le regarder s’entraîner plutôt de s’occuper de son adversaire et ce qu’elle était en train de faire. Elle avait s’était prise les pieds dans son pantalon et avait fait une chute très artistique. C’était tellement drôle, qu’une semaine après le petit incident, tout le monde en parlait encore et se moquait d’elle. La pauvre jeune fille s’était pourtant fait mal et avait fini le cours à l’infirmerie. D’ailleurs, c’était quoi déjà son nom ? Le brun avait du mal à s’en souvenir. Il n’avait jamais échangé ne serait-ce qu’un mot avec elle et elle avait du quitter l’université après avoir été recalé en première année. Enfin, cela n’avait pas vraiment d’importance au fond de ne plus se souvenir de son prénom.

« Vraiment ? Depuis que tu es toute petite ? Wahou, c’est impression de commencer jeune. Tu dois être douée à présent. J’ai vraiment hâte que tu me fasses voir ça en allant au prochain. », dit-il toujours plein d’admiration devant la jeune fille. Plus il apprenait des petites choses sur sa camarade, et plus il sentait son coeur s’emballer quand il était à ses côtés. Il aimait ce qu’il apprenait d’elle et cela ne faisait que renforcer l’affection qu’il avait pour elle. C’était dangereux, car la chute allait être encore plus douloureuse quand elle aurait un petit-ami. Toutefois, il ne pouvait s’empêcher de vouloir en connaître plus sur elle . Le garçon d’ombre se pencha vers Alisa pour se rapprocher d’elle et lui parler discrètement.

« Tu serais faire des lémuriens de Madagascar ? Tu sais, les gris avec la queue noir et blanc ? Ma sœur est fan de ces animaux et ce n’est pas toujours évident de trouver des à leur sujet. », dit-il au creux de son oreille après que le professeur eut demandé le silence. Puis, il se remis en place et se concentra sur le cours jusqu’à la fin.

Après une heure, il rangea ses affaires lorsque le professeur quitta la pièce. Il se leva et attendit que sa camarade fasse de même pour aller ensembles au cours d’auto-défense.

«Allons faire un peu de sport ensemble maintenant. », dit-il pour plaisanter.

Son colocataire qui passait à côté jute à ce moment là sourit en entendant cette phrase qui, quand son esprit pervers, sonnait autrement.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 30 Aoû - 21:31

Il y avait eut des blessé lors des premiers cours pratiques, chaque années des premiers années se plaignaient des cours théoriques, qu'ils voulaient de l'actions alors de temps en temps la faculté accepté de faire quelques cours histoires qu'ils voient à quoi servaient les cours théoriques, il y avait eut quelques blessés chaque années mais surement aucun d'aussi ridicule que dans leurs promotion, rêvasser et se faire blessé c'était à ce qu'on disait une première et pour une fois ce n'était pas elle qui en avait fait les frais, même pas une fille d'air, une d'eau de ce qu'elle se rappelait et finalement elle n'était pas passé à cause de ses notes en deuxième année. Peut être que de son cotés la grisé ne rêvassait pas car elle avait été habituer de petite à pratiquer plusieurs sports régulièrement et du coup être attentive pour éviter les bobos était très important. L'attention ne faisait certes pas tout mais bon cela y contribuait grandement à rester entier!

Douée? Elle devait l'être oui, en tout cas assez pour que ses peluches soient reconnaissable, qu'on ne confonde pas le chien avec le chat par exemple, les enfants étaient toujours ravis et quand son frère en mettait en vente elles se vendaient toujours rapidement, le fait main cela plaisait beaucoup d'après lui, un gage de qualité! Tans mieux les gens étaient content alors elle aussi, après tout c'était son loisir donc elle n'avait pas de contrainte de délais ou de commande spécifique, libre de faire ce qu'elle voulait quand elle le voulait.

"Je ne sais pas si je suis douée mais en tout cas ça plait, c'est suffisant pour moi." Répondit Alisa toute heureuse.

Des compliments du garçon d'ombre? Elle pourrait en recevoir sans arrêt qu'elle serait toujours aussi heureuse et fier d'elle. Après tout dans le début de leurs "relation" il n'était pas très compliments, il était même plutôt critique envers elle et semblait plus relever ses erreurs que ses points fort mais à présent et c'était venue petit à petit elle avait droit à de beau sourires accompagnés de compliments adorable. Quand il se pencha elle sentit son coeur battre beaucoup plus vite dans sa poitrine, si proche c'était tellement rare, tellement bon! Elle se contenta d'inspirer calmement. Elle voulait lui répondre dans l'instant mais le regard du professeur l'en dissuada finalement. Fin du cours elle pourrait enfin lui répondre.

Durant tout ce cours de psychologie la fille d'air garda en tête ce qu'elle devait dire, tentant de se rappeler si oui ou non elle avait fait cet animal un jour, ça ne devrait pas être trop compliquer au premier abord mais elle comptait bien faire très attention aux détails, c'était une demande de son cavalier du bal alors la peluche se devait d'être parfaite surtout en vu de l'admiration qu'il semblait lui porter, elle ne devait pas le décevoir. Une fois toute l'heure passé elle se leva et rangea ses affaires.

"Oui, tu veux bien être mon partenaire pour ce cours là aussi ou tu préfère être avec son coloc?" Demanda Alisa en marchant près de lui.

Marchant elle se rappela finalement qu'elle devait montrer ses peluches à celui auprès de qui elle voulait être en permanence. La jeune fille chercha alors le téléphone dans son sac et alla dans l'album photo dédier à ses oeuvres qu'elle prenait toujours en photo. Il y avait de tout, des toutes petites en porte clés comme des grosses dont un koala qui devait bien lui arriver à la taille une fois posé au sol.

"Tiens j'ai fais tout ça." Lui donne le téléphone.


avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 21 Sep - 23:49

Sa camarade devait être trop modeste pour reconnaitre son talent de créatrice de peluche. Si son frère les vendait à chaque fois, c’est qu’elles devaient plaindre et donc être bien faites. Elle ne devait pas voir ça ou trouver ça normal peut-être, pensant que c’était facile puisse qu’elle y arrivait. Il était sûr qu’elle était trop modeste à ce sujet, et en même temps, c’était cette modestie qui lui plaisais. Il n’aimait pas les gens qui passaient leur temps à se vanter dès qu’ils s’en sortaient dans en domaine. Il avait souvent remarqué ce phénomène chez les sportifs de son université. Déjà qu’il n’aimait pas cette matière, il la supportait encore moins en voyant tous les mecs roulaient des mécaniques devant les filles quand ils leur arrivaient de faire une performance qui sorte de la normale. Dire que toutes ces femmes pouffaient devant eux. C’était assez pathétique. Être bon en sport cela ne voulait pas dire qu’ils seraient des bons partis. A moins que tout était une histoire de sexe. Être bon en sport voulait peut-être dire pour eux être endurants et des coups d’enfer ? Dans ce cas-là, Tôya était-il vu comme quelqu’un d’impuissant ? Si c’était le cas, Alisa aussi pensait ça ? Non, elle n’avait pas l’air d’être portée sur la chose ! Elle ne devait pas être comme les autres. Et puis, ce n’était des suppositions qu’il s’était fait tout seul dans à sa tête en observant le reste de la classe pour expliquer pourquoi les sportifs avaient du succès. De plus, n’ayant jamais couché avec quelqu’un, il ne pouvait pas non plus dire si sa théorie qu’il y ait un rapport entre le sexe et le sport soit fondée. Il espérait juste que cela soit faux pour ne pas décevoir une future partenaire hypothétique.

« Ton partenaire pour le cours d’auto-défense ? Pourquoi pas. », dit-il en souriant, « J’espère que tu n’es pas aussi brute que Takumi. », ajouta-t-il en riant. Dans ce cours, il se débrouillait plutôt bien malgré ses difficultés en sport. Il avait moins de mal à trouver un partenaire en règle générale. Au moins, son colocataire accepter sans qu’il ne fasse pitié pour se mettre en binôme avec lui. Mais aujourd’hui, il avait envie de se laisser tenter et de changer un peu. En plus, il pouvait passer plus de temps comme ça avec sa camarade.

« Ah, merci. », dit-il en prenant son téléphone de ses mains pour mieux regarder ce qu’Alisa faisait comme peluche.

« C’est vraiment super ce que tu fais ! Tu es très douée. Elles sont super mignonnes tes peluches. Je suis sûr que ma sœur va adorer. », dit-il en souriant avant de lui rendre son téléphone une fois devant l’entrée de leur vestiaire respectif.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 5 Oct - 11:52

Brute? Dans quel sens? Car bon elle ne savait pas trop quoi en penser de ce terme, on pouvait être délicat en cours d'auto défense? Les garçons étaient plus animal que les filles? Car bon elle faisait ce qu'elle avait à faire dans ce cours là aussi, surtout qu'elle avait suivit des cours d'auto défense sans oublier tout les sports de combats qu'elle avait essayé dans sa jeunesse et ou elle avait été très doué à chaque fois du coup elle avait des réflexe et une facilité pour ce cours ci aussi alors elle ne saurait dire si elle était brute ou pas. Mais surement moins que les garçons entre eux non? Ils ne faisaient pas trop attention à leurs force parfois, de son cotés elle ne faisait plus équipe avec un garçon depuis sa deuxième année car pour l'impressionner le garçon lui avait fait assez mal lors d'une prise pour montrer comme il était balèze, mais avec Toya tout irait bien, il était toujours adorable avec elle. D'ailleurs ce garçon de feu avait été viré à cause d'un incident avec de la drogue dans le dortoir de feu, mais au fond elle savait bien que c'était le préfet actuel qui avait fait en sorte que, même l'an dernier il avait sa petite influence, un ange lui aussi d'ailleurs!

"Je ne pense pas pouvoir être aussi brute que lui, je fais toujours attention à ne pas faire mal." Assura Alisa en souriant.

Entendant le nouveau compliment la fille d'air sentit ses jours légèrement rougir et elle se contenta de sourire , continuant sa marche vers les vestiaires, il était trop gentil, mais objectif, car c'était lui, il était toujours objectif sur tout selon elle. Et puis elle savait que ses oeuvres plaisaient vu que son frère arrivait à les vendre et que les enfants à qui elle les offrait étaient toujours ravis mais elle n'allait pas se vanter de ce talent, après tout elle avait apprit toute seul, cela avait prit du temps mine de rien pour quelle ait son niveau actuel, surtout comme elle était maladroite des fois ça n'avait pas été évident pour elle aux débuts. Reprenant son téléphone une fois que son partenaire de cours eut finit avec elle le rangea dans son sac.

"On se voit dans dix minutes."

Toute contente la jeune fille alla dans son vestiaire et partit sur un banc pour commencer à se changer, enfilant son pantacour de sport ainsi que son t-shirt elle s'occupa ensuite de ses chaussures, parlant avec les filles de sa promotion comme si de rien n'était, personne n'était semble t'il assez curieux pour oser lui poser de nouvelles questions sur Toya depuis la fameuse rumeur du love hôtel mais l'ambiance était quand même bonne, le bal était d'ailleurs le sujet principal des conversations en ce moment. Sa colocataire ainsi qu'une camarade de feu vint ensuite s'occupaient à deux de ses longs cheveux pour lui faire un chignon, en cours de sport normal elle n'avait besoin que d'une queue de cheval mais là à cause des prises il valait mieux que ses cheveux ne soient pas au vent, c'était déjà arrivé par mégarde qu'on s'accroche à ses cheveux pendant une prise donc elle faisait attention.

"Merci les filles, on peut y aller." Déclara Alisa en se levant.
"Encore avec Ayukawa-kun, ne sois pas trop brute avec lui." Rit l'une des filles.

Gonflant les jours Alisa sortit du vestiaire, elle n'était pas brute bon sang, mais délicate et efficace . Sortant dans le gymnase recourt de tapis elle chercha des yeux son futur partenaire encore boudeuse de la réflexion de ses amis, quand elle le vit elle sourit et s'enquit de passer entre les garçons pour venir le voir, s'agrippant légèrement au cotés de son t-shirt.

"Me voila. J'ai été longue mais il faut me faire un chignon pour ce cours et je sais pas le faire du coup ce sont les filles qui le font quand elles ont fini de se changer a chaque fois."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 21 Nov - 21:05

« On verra bien ça alors, » dit-il en riant avant d’entrer dans le vestiaire des garçons.

C’était une jeune fille délicate alors cela lui changerait sûrement de son meilleur ami pour qui « cours d’auto-défense » rimait avec « on va voir qui a le plus de force ? » et cela se finissait toujours par des tonnes d’hématomes pour lui et un sourire victorieux sur les lèvres de Takumi. Pour une fois, cette matière allait peut-être être reposante. Ce n’était pas qu’il sous-estimait la jeune fille d’air, non, juste qu’il la voyait mal se transformer en Hulk pour lui faire des prises de catch.

Avant de commencer à la côtoyer, Tôya n’avait jamais prêté attention à Alisa en cours d’auto-défense, ni aux autres l’entouraient d’ailleurs. Généralement, il se contentait de se concentrer sur son partenaire. Il fallait être attentif et parfois, la moindre inattention pouvait vous coûter cher. C’était fréquent de se blesser dans ce cours. Le jeune homme ne voulait pas tenter le diable en regardant le comportement des autres alors que son partenaire tentait de faire une prise. C’était un coup à le regretter amèrement et faire un passage à l’infirmerie. Et comme il n’avait pas d’aptitude physique extraordinaire, il devait beaucoup compter sur ses réflexes qu’il avait d’excellent. C’était pour cette raison qu’il arrivait à avoir la moyenne dans cette matière, ça et aussi qu’il avait de bonnes stratégies pour éviter et feinter son adversaire. Cela lui suffisait pour s’en sortir.

« Alors, Tôya, prêt à te faire encore une fois botté le grand Takumi ? », lança son colocataire en caleçon.

« Non, cette fois j’ai dit à Alisa que je serais son partenaire. »

« Tu veux mourir ? », demanda son ami, stupéfié.

« Elle m’a aidé en sport, je lui dois bien ça, et ça ne sera pas aussi terrible qu’avec toi. Je vais pouvoir me lever demain sans avoir mal partout. »

« Heureux les ignorants. », rétorqua le jeune homme avant de lui donner une tape dans le temps et de sortir du vestiaire une fois habillé.

« Oh ! Takumi ! Qu’est-ce que tu veux dire par-là ? », dit-il en commençant à le suivre pour à son tour sortir quand une main sur son épaule arrêta sa course.

« Quoi ? », lança-t-il un brin agacé de s’être fait interrompre.

Pour toute réponse, son camarade de terre, un peu timide et surpris de sa réaction resta muet et se contenta de baiser les yeux sur lui. Tôya le suivit du regard avant de se rendre compte qu’il ne portait uniquement qu’un boxer.

« Ah… merci, et désolé de m’être emporté. », répondit-il aussitôt en se rendant compte qu’il avait fait un peu peur au garçon.

Le brun s’empressa alors de se changer pour aller retrouver son meilleur ami et lui demander des comptes. Toutefois, il n’eut pas le temps de parvenir à ses fins que la jeune fille venait vers lui. Il lança un regard à Takumi pour lui signaler qu’il n’en avait pas fini avec lui.

« Tu auras bientôt ta réponse. », se contenta le jeune homme de lui crier avant de s’éloigner un peu plus de lui et de se trouver un ou une partenaire pour ce cours.

Quant à Tôya, il s’avança vers sa camarade. Son agacement envers son colocataire s’était évaporé comme par magie en la voyant.

« J’aime beaucoup tes cheveux comme ça. », dit-il en souriant, avant de commencer les échauffements quand leur professeur leur annonça que le cours commençait.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 1 Déc - 16:40

Entendant le compliment de son partenaire lors de beaucoup de cours elle sentit ses joues légèrement chauffer mais par chance cela ne devait pas se voir énormément, du moins elle l'espérait et puis ce n'était pas comme si le brun faisait attention à ce genres de choses, si? De toute façon tout compliment était bon à prendre encore plus venant de lui, d'ailleurs peut être que le voir avec les cheveux en arrière le rendrait encore plus beau? Parfois il suffisait d'un rien pour sublimer une personne, bien qu'il était déjà parfaitement à son goût ainsi, elle l'imaginerait ainsi pendant les cours prochains, elle avait une imagination plus qu'entraîner pour imaginer ça et puis ce serait quand même gênant de lui demander de les mettre en arrière juste pour satisfaire sa curiosité.

La fille d'air commença alors ses échauffements toute sourire, pour une fois que quelqu'un ne faisait pas équipe avec elle car elle avait dut insister pour ne pas se retrouver seul, c'était plaisant! L'échauffement dura bien un bon quart d'heure histoire que tout le monde soit fin prêt pour le cours. Chacun avait son petit niveau alors ils reproduisaient ce qui était montré avec plus ou moins d'habileté et donc de finesse et rapidité. De son cotés la grisé était rapide et précise, un peu brute selon les trois quart des gens mais c'était un cours physique pas une promenade romantique! Elle se disait juste qu'elle était plus vive que les autres voila tout.

Une fois le cours terminé ou elle constata que son niveau était au dessus de celui de son partenaire elle procéda à ses étirement de fin de cours encore pleine d'énergie, d'après son grand frère le plus proche d'elle, personne ne pouvait la voir pareil après ce genres de moments, avant elle était une petite fleur et ensuite une louve garou ne maîtrisant pas sa force, n'importe quoi lui aussi vraiment. Bon ensuite elle ne pouvait pas nié que Tôya était plus délicat qu'elle dans cette matière là.

"Merci Toya d'avoir fais équipe avec moi, c'était chouette comme cours." Assura Alisa en le regardant toute contente.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Ven 16 Déc - 15:57

Les échauffements s’étaient bien passés même si parfois Toya hésitait avant de poser ses mains sur les épaules de sa camarade et risquait d’effleurer sa nuque nue. Normalement, il n’aurait pas autant réfléchi et aurait agi sans se demander si son geste n’allait pas être mal pris ou semblait être déplacer. Il ne cherchait pas à la toucher, mais il avait peur que ses agissements soient vu comme un mec pervers qui profitait de l’entraînement pour poser les mains sur son corps. Depuis qu’il avait réalisé ses sentiments, il avait l’impression que sa vie était un Enfer car maintenant chacun de ses gestes devaient être calculer pour rester corrects.

Les étirements terminés, leur professeur leur donna les instructions pour ce cours. En gentleman, le brun décida de laisser Alisa commencer les exercices et il regretta amèrement d’avoir accepté de faire équipe avec elle. Dès la première prise, il comprit ce que Takumi lui avait dit en laissant planer le mystère. La jeune fille d’air était une toute autre personne quand il s’agissait d’auto-défense et Tôya se laissa malmené pendant tout le restant de l’heure sans pouvoir faire quoi que ce soit. Vu la brute que c’était, il ne la ménagea pas quand se fût son tour. Certes, il n’avait pas non plus une force herculéenne et même s’il était meilleur dans cette matière que dans le sport, cela restait des exercices physiques, alors ses prises devaient lui paraître être des pichenettes comparait aux siennes.

Allongé par terre comme une étoile de mer et regardant le plafond à la fin du cours, le garçon d’ombre reprenait son souffle. Il se demandait s’il allait réussir à se lever après toutes les prises qu’il avait subi. Il n’avait rien de cassé, ça il en était sûr, mais son corps devait être parsemé d’hématomes. Et demain, il aurait certainement des courbatures. Jamais il n’aurait pensé que cette jeune fille délicate soit en réalité une brute cachée. Péniblement, il se redressa pour tenter de faire les traditionnels étirements de fin de séance.

« De rien, tu t’étais bien dévoué pour le sport. » Dit-il en souriant. Son petit cœur fit un bon en découvrant son sourire si craquant. Comment lui en vouloir alors qu’elle semblait si ravie ?

« Tu es docteur Jekyll et mister Hyde en fait. », ajouta-t-il. « Tu n’y vas vraiment pas de main morte, heureusement que je n’ai rien de cassé. J’ai cru entendre à un moment quelque chose craqué, mais tout semble en place. », dit-il pour plaisanter. « Je ne pensais pas que tu étais si… comment dire, passionnée, dans cette matière. Tu aimes vraiment ça ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Ven 16 Déc - 16:43

Dévoué? Ce n'était pas le mot que les gens utilisaient en règle général pour la décrire après avoir fait équipe avec elle, ils étaient bien moins gentils en règle général, brute épaisse par exemple ou encore, monstre de force et une fois, dominatrice même! Le brun utilisait il se mot là juste pour être gentil ou le pensait il? Quoi que pour une fois qu'il faisait preuve d'un peu de tact pour parler de ses compétences en cours il fallait en profiter non? Car en langue morte lui n'avait pas sa langue dans sa poche en parlant de ses capacités ô combien réduite à comprendre et faire les efforts nécessaires, en même temps il semblerait que ce soit sa matière favorite donc tout s'expliquait, généralement les passionné étaient plus critiques dans il s'agissait de leurs dite passions, chose normal en fin de compte. De son cotés elle ne se voyait pas dévoué à la pratique de cette matière, elle s'y trouvait doué voila tout et puis en sport il était important de faire son maximum non?

Continuant avec sérieux ses étirement la grisé continua d'écouter son partenaire, ce n'était pas bête comme comparaison et puis ce livre était très intéressant, certes là n'était pas la question, voila qu'elle divaguait une fois encore! Elle se doutait bien qu'il plaisantait surtout en parlant des bruits d'ossements, quoi qu'une fois une des fille avait bien eut un os qui avait fait un bruit sourd, mais étrangement ensuite elle n'avait plus sa douleur à l'épaule et c'était bien sentit, un bruit sans douleur!

"J serais rester à ton chevet si je t'avais tout cassé et je me serais occupé de toi, avec du thé, des mochi et tout ce que tu aurais voulu!" Assura Alisa toute sourire.

Elle aurait put rester tout prés de lui toute la journée, à le chouchouter, certes il n'aurait peut être pas été un patient facile mais qu'importe, tans qu'elle avait eut un peu plus de temps auprès de sa personne elle aurait tout supporté! Venant s'accroupir en face de lui la rêveuse garda le sourire, non elle n'était pas passionné par cette matière, juste très doué.

"Non, c'est un sport comme un autre pour moi, j'en ais essayé des tonnes étant jeune, j'étais toujours doué très vite mais ça m'ennuyait, aucun ne m'a passionné. Ensuite là j'ai été peut être un peu plus.... Motivé car je faisais équipe avec toi même si... Je comprendrais que tu veuille plus être mon coéquipier pour la prochaine fois vu que je suis un peu... Brute soit disant." Conta la jeune fille avant de le regarder fixement, quelque peu peiné qu'il ne veuille surement pas recommencer avec elle.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 22 Déc - 21:54

Le corps endolori par les nombreuses prises qu’il avait subi pendant tout le cours, Tôya s’étirait avec la souplesse d’une enclume. Il avait peur que s’il forçât un peu trop quelque chose allait craquer. Il avait survécu jusqu’ici, alors ça serait bête de se faire une déchirure musculaire sûrement que ces exercices étaient faits pour justement éviter les accidents après le cours.

Le brun resta bouche bée devant la réponse de la jeune fille. Elle n’avait pas l’air de prendre au sérieux ses propos ou de ne pas comprendre. Il avait décidé d’y mettre un peu plus de forme, mais finalement il n’était peut-être pas doué pour être diplomate et il devait y aller un peu plus cash. Toutefois, il n’avait pas envie de blesser sa camarade. Et il avait encore moins cette envie en la voyant se rapprocher de lui avec ce sourire radieux sur les lèvres. Il eut un pincement au cœur et espérer ne pas lui faire de mal, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être franc.

« Je suis sûr que tu prendrais bien soin de moi, mais tu vois, je préfère éviter de finir tout casser, » dit-il avec un léger sourire. Il inspira profondément avant de poursuivre.

« Ce n’est pas que soi-disant. Tu y vas vraiment fort. Je ne suis pas en sucre, et j’arrive à encaisser quand c’est Takumi, mais toi, tu as beaucoup plus de force. Comme c’est facile pour toi et que tu es douée, je pense que tu ne te rends pas compte que tu fais mal. Ce n’est qu’un entraînement. Ce n’est pas la peine qu’y aller sérieusement je pense. Ce cours à surtout pour but de nous faire voir les techniques seulement. La prochaine fois, tu pourrais y aller un peu moins fort avec moi ? », demanda-t-il toujours en souriant. Faire équipe avec elle lui permettait de passer du temps avec elle. Alors ce n’était pas quelques douleurs qui allaient l’arrêter. Toutefois, il espérait que la prochaine fois la jeune fille serait un peu plus douce avec lui.

« Mais par plus motivé, tu entends quoi ? », dit-il. Cette phrase l’avait marqué. Vu comme elle était motivée et qu’il avait eu mal, il se posait beaucoup de question. Est-ce une façon de se venger de lui ?

« Tôya, bouge-toi pour aller te changer, on a langue morte après. », lui cria son colocataire qui le voyait traîner.

« J’arrive ! » lança-t-il en guise de réponse avant de se focaliser de nouveau sur Alisa.

« Tu devrais aussi aller te changer, sinon tu n’auras pas le temps de prendre une douche avant le cours. On se voit plus tard. », ajouta-t-il en partant sans sa réponse. Il ne voulait pas être en retard pour le prochain cours.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 22 Déc - 22:23

Tôya n'était pas un menteur, il était franc et droit, quand il avait quelque chose à le dire il le disait, les gens le connaissaient pour ça, surtout ceux de leurs promotion alors il n'allait surement pas commencer maintenant à calmer son franc parler. Il fallait croire que si,elle était bien trop brute... Pourtant elle ne se sentait pas brutale mais technique dans ce qu'elle faisait, elle avait les bonnes prises attrapant au bon endroit pour ne pas faire mal techniquement parlant mais il semblerait qu'elle se trompe quand à ses capacités physique, les autres n'osaient surement pas y aller à fond avec elle car elle était une fille ou elle faisait équipe avec des filles et du coup elle ignorait que cela pouvait faire mal. Mais ce qu'elle retenue surtout c'était qu'il y aurait une prochaine fois!

"D'accord! Tu me diras quand j'irais trop fort et je ferais plus attention, je réalise pas ma force je pense oui. Je suis désolé si je t'ais fais mal." S'enquit la grisé.

Une fois elle avait fait une prise à son grand frère mais il n'avait pas eut mal soit disant, alors que peut être que si en fin de compte mais il n'avait rien du montrer! Saligot, foutue homme trop fier! Il allait voir la prochaine fois! Continuant ses étirement la fille d'air continua de rêvasser entre chaque phrase de son cavalier pour la fête. Ce qu'elle entendait par là? Ce n'était donc pas clair? N'avaient ils pas des soucis pour se comprendre parfois? Bon en même temps ils ne c'étaient pas vraiment parler depuis leurs entré en première année.

"Très contente de faire équipe avec toi j'entend par là." Sourit elle.

Les hommes et les femmes avaient vraiment du soucis pour se comprendre parfois! Entendant Takumi appeler le brun Alisa réalisa que le cours était terminé et que le pire était à venir surtout, langue morte... Elle regarda donc son partenaire partir en vitesse surement pressé d'aller à ce cours là. Elle se leva alors et alla rejoindre les autres filles aux vestiaires, ne traînant pas trop histoire d'avoir le temps de se doucher. Pendant qu'elle terminait de se changer après c'être douché une camarade s'acharnait à lui défaire son chignon et à lui remettre les cheveux en place.

Marchant pour aller en cours la grisé se demanda si il n'y avait pas une manière de se faire pardonner tout de même pour le cours, après tout elle avait du lui faire mal pour qu'il en vienne à le lui dire et ce n'était pas gentil de sa part de faire comme si rien ne c'était passé. Elle s'assit donc à cotés de sa colocataire et réfléchit tout en écrivant le cours, ne le suivant vraiment pas en toute franchise. Demandant même conseil à son amie pour savoir quoi faire.

"Offre lui un papier avec écrit 'bon pour un massage' après tout si il à mal partout ça lui fera du bien je pense, j'ai vu ça dans une série plusieurs fois." Assura t'elle.
"Bonne idée, je sais un peu faire en plus." Sourit Alisa.
"Mesdemoiselles si ça ne vous dérange pas j'aimerais faire cours dans le silence!" Coupa le professeur lançant une craie sur le front d'Alisa.

Les deux filles d'air s'excusèrent alors et le cours reprit alors que certains riaient de la situation, c'était normal en même temps elle aurait rit aussi. Se frottant le front elle s'enquit ensuite de faire le fameux, bon pour un massage afin de l'offrir à son partenaire, s'appliquant bien pour chacune des lettres,la présentation c'était important! Quand la fin du cours sonna enfin la grisé rangea rapidement ses affaires et alla au fond de la classe pour voir le brun et lui tendit le bout de papier.

"C'est pour toi, à utiliser quand tu veux, n'ais pas peur j'en ais déjà fais et je fais pas mal." Expliqua Alisa toute sourire.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 17 Jan - 20:05

Tôya fût accueilli au vestiaire par son ami qui le regardait avec un large sourire amusé. Celui avait hâte de voir la réaction de son colocataire et comment il voyait maintenant la jeune fille. Le connaissant, il savait très bien que ce n’était pas juste ça qui allait effacer tous les sentiments qu’il éprouvait à l’égard de leur camarade. En trois ans de cohabitation, il ne l’avait jamais vu tomber amoureux et de ce qu’il avait pu entendre, lors de leur petites soirées confidences, cela ne lui était même jamais arrivé auparavant. Le brun était quelqu’un de sérieux dans ce tout ce qu’il entreprenait et Takumi ne doutait pas qu’il en était de même en matière d’amour. Même si Alisa pouvait ressembler à Hulk pendant les cours de défense, Tôya l’aimerait quand-même et accepterait son côté « sombre ».

« Alors, entier ? », lança son ami pour le taquiner. Il accompagna ses paroles avec une tape dans le dos.

« Tu tape moins fort qu’elle, mauviette, » se contenta de répondre le jeune homme en serrant légèrement les dents. Son ami avait eu la bonne idée de lui taper en plein sur un des hématomes qui s’était formé dans son dos.

« Ça ne t’a pas fait perdre ton sens de l’humour au moins, c’est bien, » continua Takumi en éclatant de rire avant de se déshabiller pour aller à la douche.

Tôya en fit de même et soupira de soulagement en sentant l’eau bien chaude sur son corps. Cela lui faisait un bien fou mais il savait que cela ne suffirait pas pour faire partir complètement la douleur. Il allait avoir besoin de l’onguent spécial que sa mère préparait. Heureusement il en avait toujours avec lui. Ce soir, il allait de voir s’en appliquer sur tout le corps s’il voulait être sur pied demain comme si un camion ne lui était pas passé dessus.

« On sait qui portera la culotte, » renchérit son colocataire toujours en plaisant.

« J’aime les femmes à fort caractère, ça tombe bien, » se contenta-t-il de répondre pour ne pas entrer dans son jeu. Au fond, il ne sentait pas sa virilité remise en cause parce qu’il venait de faire malmener par une de ses camarades.

Il finit de se doucher rapidement avant d’aller en cours. Il s’installa au fond, comme à son habitude et se concentra sur le discours de son professeur. Il esquissa un léger sourire en voyant Alisa se recevoir une craie sur le front. A la fin du cours, il ramassa ses affaires quand sa camarade vient l’aborder.

« Merci, » dit-il en prenant le papier qu’il ouvrit et rougit légèrement à sa lecture, « J’y, euh, j’y penserais, merci encore. »

Il rangea rapidement le petit papier dans un endroit où il était sûr qu’il n’allait pas s’abîmer. Puis, il changea rapidement de sujet pour éviter de rougir davantage en repensant à ce petit mot.

« Alors, on n’est pas attentive en cours ? », chambra-t-il sa partenaire tout en se mettant en route vers la sortie de la salle.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 17 Jan - 21:52

Il allait y penser? Cette réponse ne signifiait pas un, jamais de la vie? Une fois elle avait dit ça à son frère quand il lui avait dit de se vêtir un peu plus à la maison, elle lui avait d'y qu'elle y penserait ce qui signifiait pour elle, jamais de la vie tu rêve laisse moi tranquille. Mais tout le monde n'utilisait surement pas cette expression de la même façon qu'elle en plus, surtout qu'il lui avait dit deux fois merci et il lui semblait avoir vu de légères rougeurs sur son beau visage de brun, peut être avait elle rêvait? Venait elle d'avoir une hallucination pour se rassurer qu'il ne pensait pas à jamais quand il disait qu'il y penserait? Ne pas trop réfléchir surtout ne pas trop réfléchir, il ne fallait pas que son imagination parte trop loin!

Gardant son sac sur son épaule la fille d'air commença à avancer pour sortir de la classe, gonflant une joue en entendant la remarque de son futur cavalier, ce n'était pas comme si c'était pour lui qu'elle n'avait pas était attentive... Bon si, mais elle n'en dirait rien, quoi que, culpabiliserait il? Surement pas, son partenaire semblait tellement rationnel qu'elle doutait qu'il culpabilise pour une chose aussi débile et puis ce n'était pas le but, ce ne serait pas gentil de tenter une chose pareil ou d'espérer que cela arrive de toute manière

"Je suis dispersé tu sais bien." Rit elle en le regardant, s’accrochant légèrement à sa manche. "Tu veux bien qu'on mange ensemble?"

Passer le plus de temps possible avec lui était une priorité, certes ses amies allaient surement geindre un peu comme quoi elle les laissait de cotés mais qu'importe, de toutes façon elle ne traînait avec personne précisément et migrait ici et là au grès du vent comme tout ceux d'air en général, ils n'étaient pas sectaire dans ce dortoir ci. La seule personne qu'elle voyait quasiment tout le temps était sa colocataire voila tout et à présent Toya!

"Après le repas il nous reste que biologie et le cours de magie pratique et enfin la fin de journée de cours! "
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Ven 3 Fév - 0:13

Un sourire attendri se dessina sur ses lèvres quand il vit qu’elle gonfla une joue, visiblement mécontente de sa remarque. Elle était si mignonne quand elle faisait cela qu’il ne se gênerait pas, à l’avenir, de la taquiner de nouveau pour revoir cette mimique sur son visage. Maintenant qu’il avait découvert ça, il n’allait certainement pas sans passer.

« Comme quelqu’un d’air, après tout. C’est ce qu’il fait votre charme, non ? », ajouta-t-il avec un petit sourire. Elle n’était pas la seule à facilement se laisser distraire. Tout le reste de son dortoir avait cette caractéristique et souvent on entendait les professeurs leur rouspéter derrière parce qu’ils avaient perdu le fil du cours et s’étaient laisser distraire par une quelconque conversation ou papillon aperçu par la fenêtre. Ce n’était pas la première fois qu’un de ses camarades se prenait une craie sur le front et ni la dernière. D’ailleurs, cela ne devait pas être très agréable.

« Au fait, tu n’as pas mal au front ? », lui demanda-t-il inquiet avant de légèrement paniquer à ce que la jeune fille vînt de lui demander.

« Non. », dit-il sous le coup de la surprise avant de se reprendre rapidement.

« Enfin, je veux dire, non ça ne me gêne pas. Je comptais aller m’acheter quelque chose à grignoter à la cafète pour le manger dehors, je trouve qu’il fait encore bon dehors et j’aime voir les érables quand ils ont cette couleur, » dit-il en se trouvant très bête de dire toutes ces choses. Pour qui allait-il passer maintenant ? Une sorte de romantique à deux balles ? Il se maudissait d’en avoir trop vite et changea rapidement de sujet en posant des questions à Alisa.

« Mais tes amis ne t’attendent pas pour manger ? Ça ne les gêne pas si tu manges avec moi ?»

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 13 Fév - 15:50

Oui les gens d'air étaient surement les gens les plus dur à encadrer et à superviser aussi bien en cours que dans le monde du travail, c'était surement pour ça que très peu de personnes d'air ne faisaient de métier à haute responsabilités ou demandant une concentration sans faille pendant toute une journée, généralement ils étaient artistes ou encore professeur pour les plus jeunes, les métiers avec des enfants leurs réussissaient plutôt bien d'ailleurs avec les animaux aussi, de son cotés elle n'y avait pas trop réfléchit encore, l'aîné de la famille la traitait souvent d'idiote car elle ne prévoyait rien pour son avenir qui aurait put être tout tracé si seulement elle avait un peu d'ambition et de sérieux.

Des rougeurs vinrent sur ses joues en entendant le mot charme, il trouvait donc qu'elle avait du charme? Malgré qu'elle soit distraite en cours, les gens les trouvaient souvent plus bêtes que charmants à toujours regarder ailleurs à la moindre occasion. Mine de rien ce petit compliment lui faisait très plaisir, elle aurait bien eut l'envie de lui sauter au coup mais elle devait se tenir, il n'était pas très tactile après tout et puis ce ne serait pas trop familier comme comportement? Mais bon, un peu de tenue que diable.

"Non tout va bien, mine de rien j'ai l'habitude et puis c'est qu'une craie, les coups de livres ça fait mal par contre." Répondit t'elle l'air pensive.

Le non la surprit quelque peu mais elle fut rassuré en entendant la suite, il voulait bien manger avec elle! Par contre il allait falloir qu'elle s'attache les cheveux car avec le léger vent dehors elle allait en manger et pas qu'un peu en vu de la longueur, bon normalement elle avait un élastique dans son sac alors ce n'était pas un problème. Les couleurs d'automne? C'était vrai que c'était beau, pas plus que la neige et l'hiver qui la rendait bien plus rêveuse.

"Faisons ça oui, faut en profiter avant que les feuilles ne tombent toutes! Et t'en fais pas pour mes amies, elles sont habitués que je migre ici et là." Rassura Alisa avançant vers la caféteriat
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Lun 6 Mar - 0:18

Tôya n’avait jamais pris de craie en plein front, ni même de coup de livre, alors il ne pouvait que la croire sur parole que le deuxième faisait bien plus mal. Toutefois, cela ne devait vraiment pas être agréable au vu de la vitesse à laquelle elle avait été envoyé et le petit bruit qu’on avait pu encore que cette dernière eût percuté le front d’Alisa.

« Tant mieux alors si ce n’est pas douloureux. », dit-il en souriant l’espace d’un instant, « Sinon, je t’aurais passé un baume très efficace contre les coups pour soulager la douleur. Un baume dont la recette est secrètement gardée par ma famille depuis des générations ! », dit en plaisantant à moitié. Jadis, quand les samurais régnaient encore, sa famille était connue pour détenir la recette de ce baume miracle. Toutefois, avec l’essor de la médecine, il était tombé dans l’oubli et à présent peu de personne connaissait son existence. Ses grands-parents continuaient quand-même d’en faire et d’en vendre.

«Mais si tu n’as pas mal, cela voudrait dire que tu as la tête dure ? », taquina-t-il sa camarade.

Le jeune homme fut soulagé que la jeune fille d’ombre ne se moque pas de lui après ce qu’il venait de dire. C’est vrai que les personnes d’air étaient bucoliques, mais cela ne l’empêchait pas de passer pour un idiot en sortant ce genre de phrase. On n’était jamais à l’abris d’être ridicule après tout.

Tôya avança jusqu’à la cafeteria. Par chance, il n’y avait encore pas grand monde à cette heure-ci. Ils allaient pouvoir avoir du choix. Après avoir rapidement lu les suggestions du jour, il opta pour un bento simple à base de karaage et il l’obtenu après seulement quelques minutes de queue. Une fois son achat réglé, il attendu Alisa et parti en quête d’un endroit pour manger.

« Que penses-tu de ce banc ? », lui demanda-t-il une fois dehors et après avoir parcouru quelques mètres. L’endroit était un peu en retrait et sous les érables. C’était calme et il y avait peu de passage. Ils allaient pouvoir être tranquille ici.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 6 Mar - 21:45

Un baume miraculeux?! C'est que ça donnait presque envie d'avoir un bobo juste pour voir si cela fonctionnait vraiment, une fameuse recette de grand mère surement, la sienne de grand mère avait des petits trucs à elle mais rien de bien efficace, d'après son idiot de grand frère cela ne se basait que sur l'effet psychologique, si ça devait soigner le mal de tête psychologiquement et par confiance envers leurs vielle mamie ils se sentiraient rapidement mieux, alors un truc ancestrale qui fonctionnait vraiment ça piquait sa curiosité et pas qu'un peu, mais bon là elle n'avait mal nul part, par contre son partenaire d'auto défense lui n'avait pas eut l'air bien en forme pendant le cours.

"Moi je n'ais aucun bobo mais ça serait utile pour mes partenaires d'auto défense non? Vu que je suis sois disant brute." S'enquit Alisa.

Marchant doucement elle leva les yeux au plafond, la tête dur? Surement que oui, son frère le plus proche s'amusait à dire qu'elle était un cailloux car rien ne pouvait la déranger, au pire on la poussait mais jamais elle ne changerait d'aspect, et puis il était vrai aussi qu'elle encaissait plutot bien les coups de livres sur la tête et les craies. Partant très loin dans ses pensées elle bouscula quelqu'un et s'excusa avant de continuer sa route, ça aussi c'était courent quand elle rêvassait.

"Je pense que oui, je suis un cailloux selon l'un de mes frères."Ajouta t'elle l'air de rien.

Arrivé dans le réfectoire la grisé regarda autour d'elle, certains de leurs camarades étaient déjà installer et faisaient des messes basses en les observant, bah quoi? Y'avait aucun mal à manger à deux en toute amitié.... Si seulement ça pouvait être plus songea t'elle en regardant les menu. Son attention se porta sur un bento avec des sushi et de l'omelette, ce qu'elle prit donc avec une petite bouteille d'eau. Pas besoin de réfléchir dix ans pour se nourrir. Elle réceptionna le tout et rejoignit son partenaire de cours, marchant avec lui pour trouver un coin propice à leurs restauration.

"C'est parfait, les érables sont magnifique en plus, tu as bien choisis, c'est romantique même." Déclara Alisa en s'asseyant.

Romantique... Zut l'avait elle dit à haute voix? Se sentant rougir la jeune fille s'occupa de chercher dans son sac son élastique, espérant que le brun ne fasse pas attention à cette bêtise qui était sortie toute seul de sa bouche, quelle honte, il allait se moquer non? Peut être pas? Et puis il n'avait peut être pas entendu aussi, ce serait bien, quoi que.... Diantre que la vie était complexe parfois! Ouvrant son bento une fois ses cheveux attacher de manière très approximative elle regarda l'autre en souriant.

"Bon appétits Tôya, je suis contente de manger avec toi."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 7 Mai - 0:35

Tôya ne put s’empêcher de laisser échapper un léger rire. C’est vrai qu’il allait en avoir grandement besoin de ce baume miracle ce soir, s’il avait toujours mal. Heureusement qu’il avait cette arme secrète d’ailleurs. Demain, il allait être presque comme neuf. Il aurait encore certainement un peu mal vu que la jeune fille ne l’avait vraiment pas ménagé.

« C’est vrai, me sera très utile ce soir. », dit-il s’en se rendre compte qu’il se considérer maintenant comme le seul partenaire d’auto-défense d’Alisa. Il se serait sûrement trouvé présomptueux s’il avait réalisé le sens que sa phrase pouvait avoir. Mais c’était ce qu’il désirait au fond de lui. Son colocataire lui dirait sans doute qu’il avait un côté maso pour vouloir une telle chose, mais c’était ce qu’il ressentait. Il ne voulait pas qu’un autre homme pose ses mains sur son corps même si c’était dans le cadre de leur cours et sans aucune connotation. Il ne voulait pas voir ça.

« Je vais devoir demander de l’aide à Takumi pour m’en mettre sans le dos, » ajouta-t-il après avoir fini rire.

« Romantique ? », dit-il une fois tous les deux assis sur le banc. Ce simple mot avait engendré une forte émotion chez lui. A cause de lui, lui voyait ça comme un rendez-vous amoureux avec celle que son cœur avait choisi. Toutefois, il devait être réaliste, ce n’était ce que la fille d’ombre voulait dire en utilisant ce mot. Il devait se calmer.

Ses joues s’étaient légèrement teintées de rouge. Il rougissait si facilement et pour un rien parfois qu’il maudissait du plus profond de son âme sa peau de réagir ainsi. Il espérait vraiment que sa camarade ne remarque pas ça. Il tourna un peu la tête sur le côté pour cacher cela puis ouvrir son bento pour vite faire quelque chose pour s’occuper et en plus penser à des choses stupides qui le feraient davantage rougir.

« Moi aussi… », lâcha-t-il faiblement, avant de lui souhaiter bon appétit cette fois-ci plus audiblement.

« Alors, votre dortoir est prêt à se faire mettre la pâté par le nôtre ? », dit-il pour faire la conversation avec un sujet plus léger.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 15 Mai - 22:58

Le rire de son partenaire était agréable à entendre, mine de rien ce genres de choses comptaient pour la fille d'air, étant une rêveuse, elle aimait les voix agréables et les rires clairs comme ceux de Toya, c'était agréable et doux comme sons, comme une mélodie, son second grand frère avait une voix agréable mais un rire affreux, elle lui faisait souvent la remarque d'ailleurs. Ensuite au sujet du brun elle ne saurait dire si elle était objective, après tout son coeur semblait lui dicter beaucoup de choses, il s’emballait quand il lui adressait un sourire, surement car elle avait remarqué que peu de gens avaient droit d'en avoir des pareils, d'ailleurs elle ne l'avait pas souvent entendu rire en trois ans de cours avec lui, en même temps elle ne lui avait jamais parlé avant ou simplement quelques mots au hasard sans important n'aboutissant pas à de grandes conversations, des banalités.

La grisé crut voir des rougeurs sur les joues de son camarades un instant avant qu'il détourne la tête, elle avait du mal voir surement, il n'était pas du genre à rougir et puis y'avait il vraiment de quoi rougir en cet instant? Elle en doutait un peu, il n'était pas transit d'amour pour elle au point de rougir au moindre mot qui pourrait faire penser à une conversation de couple, alors même si il avait vraiment eut les joues rouge ça aurait été la faute du temps un peu frais en ce début d'automne.

"Nous ne perdrons pas cette année, tu es trop sur de toi." Rit Alisa.

Les gens d'airs étaient aussi impliqués dans chacun des concours que les élèves des autres dortoirs, et pourtant ils ne gagnaient pas souvent car généralement leurs projets étaient trop poussé voir abstrait, ils avaient trop d'idées et d'imagination, cela partait toujours trop loin, comme exemple quand les autres dortoirs entendaient le mot bateau ils pensaient généralement à l'eau, l'océan, la mer, les pirates au mieux, eux le premier mots qui pouvait leurs venir était perchoir, car les pirates ont des perroquets des perroquets qui sont sur des perchoirs, et encore c'était un exemple bien gentil et simple!

"On peu même parié sur notre victoire respective si tu veux, moi j'y crois." Continua t'elle l'air de rien.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 13 Juin - 1:04

« Qui ne serait pas sûr de lui avec le meilleur jardin ? », plaisanta Tôya. Même s’il n’était pas sérieux en disant ça et n’était pas du genre à être arrogant, mais, au fond de lui, il était vraiment fier du travail qu’il avait accompli avec le reste de ses camarades. Ils avaient passé des heures à la confection de ce dernier. Alors, il voulait vraiment gagner pour récompenser le travail de tout le monde. Certes, il ne doutait pas que chaque dortoir avait mis du cœur dans leur jardin, mais il estimait que le dortoir de l’ombre le méritait un peu plus. Surtout que si cette année ils ne gagnaient pas, ils allaient être la risée de tout leur dortoir.

« Vous êtes toujours aussi optimistes. », rit-il en entendant les propos de sa camarade. D’ailleurs, il la trouvait adorable quand elle était aussi déterminée et se laissa tenter par l’idée du pari.

Le dortoir de l’air avait parié sur sa propre victoire, mais pourquoi pas parier entre eux. Cela pouvait être amusant de faire ça.

« Et que penses-tu alors de parier ensemble et avec un gage pour le perdant ? Bien sûr, rien de bien méchant, je ne te demanderais pas d’être mon esclave pendant un jour ou même qu’une petite heure. », proposa-t-il amusé.

« Moi, je mise sur la victoire de mon dortoir. Si je gagne, tu devras m’acheter des mochis pour le midi. Disons, sur deux jours. Et si jamais, par erreur, c’est ton dortoir qui gagne, je te laisse choisir mon gage. Ça te dit ? »

Il la contempla pendant quelques instants avant de se rendre compte qu’il la regardait. En réalisant ça, il détourna les yeux, un peu gêné de ce qu’il venait de faire et continua de manger en silence.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 15 Juin - 0:04

Cette fois-ci ils allaient vaincre! Alisa en était sur comme tout les autres de son année ainsi que ses senpai d'air, ils étaient tous des éternelles optimistes et en entendant le thème qu'ils avaient choisit pour le concours d'Halloween tout le monde avait trouvé ça logique et pleins de sens donc c'était bon signe si tout le monde approuvait leurs choix Ensuite par déduction les gens d'ombres étaient avantagés pour ce concours chaque année car soit disant ils étaient tous froid, méchant, solitaire et dark dans leurs coeur, n'importe quoi, après tout il n'y avait pas que des gens cent pour cent ombre dans ce dortoir, parfois il suffisait d'un petit pour cent pour y tomber en premier année, c'était en fonction du test de personnalité, personne ne choisissait, elle se rappelait d'une fille, elle l'avait croisé à l'examen d'entrée et en voyant qu'elle était dans le dortoir d'ombre avait pleuré toutes les larmes de son corps et finalement avait abandonné en cours d'année, vraiment les gens parfois étaient étrange.

"J'ai hâte de le voir alors ce jardin dont tu es si fier." Assura Alisa.

L'idée du paris semblait bien séduire le brun, il avait donc l'esprit de compétition? Surement un peu, pas énormément de ce qu'elle voyait mais assez pour vouloir parié, comme elle finalement. La grisé l'écouta donc avec attention, le mot esclave ne l'inspirait pas trop, c'était un mot assez péjoratif selon elle et puis elle ne se voyait pas doué dans l'acte, assez maladroite et pas très bonne cuisinière , ce n'étaient pas de bonnes qualités pour ce rôle. Mais bon ce n'était qu'un exemple alors tout allait bien.

"Hey, ce ne sera pas par erreur." Ronchonna Alisa en gonflant les joues. " Si c'est mon dortoir qui gagne car on est meilleur tu devras... Me tenir la main toute une semaine, à chaque fois qu'on sera près l'un de l'autre, même si il y du monde donc."

C'était une bonne idée! Une superbe idée! Sa meilleure idée pensa t'elle toute fier, elle pourrait ainsi être proche de lui, si proche tout le temps, nul doute qu'elle ferait tout pour que personne ne se met entre eux! En plus elle se permettait de parié toute une semaine car cela n'impliquait en aucune façon de l'argent, elle ne voulait pas ruiné son partenaire quand même, si son gage avait été avec de l'argent elle aurait prit la même durée que lui c'était certains.

"Et si c'est un autre dortoir qui gagne que les notre, on applique tout les deux nos gages car ont aura tout les deux perdues." Conclut la fille d'air en lui tendant la main. "Marché conclut?"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 16 Juil - 16:22

Tôya était gêné par ce qu’il avait fait. Il devait faire attention à ne pas trop contempler sa camarade sinon il allait passer pour un mec étrange. Enfin, heureusement qu’il ne la regardait pas la bouche ouverte avec un léger filet de bave qui descendait à la commissure de ses lèvres. Il en était peut-être pas encore à ce point, mais il avait peur de devenir comme ces clichés de puceaux boutonneux à lunettes, que les mangas ou autres œuvres de fiction dépeignaient, quand ils se retrouvaient face à une jolie fille qui voulait bien leur adresser un mot. Certes, le brun savait pertinemment qu’il était loin de cette image, mais n’ayant pas beaucoup d’estime de lui, surtout sur le plan physique, il avait tendance à se déprécier rapidement. Depuis qu’il s’était rendu compte de ses sentiments pour Alisa, il avait peur de mal agir devant elle et qu’elle finisse par le juger. L’amour était une vraie plaie ! Il était tout nouveau dans le domaine et avait l’impression d’être un nouveau-né qu’on lâchait pour la première fois pour faire ses premiers pas. Autant Takumi pouvait lui donner des cours sur la sexualité, autant sur l’amour il ne valait mieux ne pas trop compter sur lui et il se voyait mal demander ça à quelqu’un. Il était donc seul et devrait apprendre comme un grand.

« Je te ferais même la visite si tu veux. », dit-il en souriant après s’être repris, cependant, ce ne fût que de courte durée et il perdit de nouveau ses moyens en entendant son gage. Son coeur se mit à battre la chamade, à tel point qu'il avait l'impression qu'on pouvait le voir battre dans sa poitrine comme dans les cartoons.

«Mais, mais tu veux dire, euh… comme les couples ? Tu n’as pas peur des « qu’on dira-t-on » ? Si tes amis te voient avec quelqu’un comme moi ? »

Pour le coup, il avait presque envie que son dortoir perde pour pouvoir tenir cette main si fine et délicate dans la sienne pendant toute une semaine. Cela serait comme dans un rêve. Toutefois, Tôya ne comprenait pas vraiment son choix. Cela ressemblait plus à une récompense qu’un gage pour lui. Peut-être que la jeune fille d’air avait pitié de lui et se disait que cela ne ferait pas de mal à un garçon dénué d’expérience comme lui d’avoir un peu de contact avec la gente féminine.

« Ça me semble correct, oui, si aucun de nos dortoirs ne gagnent, justement je voulais te proposer qu’on fasse quelque chose dans ce cas-là. »

Discrètement, le brun essuya sa main sur son pantalon avant de serrer fermement celle d’Alisa. Avec toutes ses émotions, il avait peur que sa main soit moite, alors il préférer ne pas prendre de risque et que l’élu de son cœur soit dégoûté par sa main parce qu’il transpirait.

Il la serra quelques instants avant de la lâcher à contre cœur. Ce fût un bref contact, mais il aurait voulu qu’il dure plus longtemps et surtout, il s’était surpris à vouloir en toucher plus. Puis, il finit son repas.

« Il va être l’heure, on devrait retourner en cours. »


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1713
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Dim 16 Juil - 21:00

"Bien sur que non, les qu'en dira t'on je m'en fiche, je n'ai pas honte de toi, y'a aucune raison que je fasse attention, si je veux être avec toi je le suis." Répondit Alisa sur d'elle.

Non personne ne se mettrait entre eux! Elle prenait toujours autant de plaisir à être en sa compagnie, il était tout comme il fallait, peut être car son coeur battait toujours plus vite quand il était à proximité, que toutes les excuses étaient bonnes pour le toucher et lui parler, alors peu importait les avis des gens, leurs commentaires douteux et leurs avis quels qu'ils soient. Si ses amies se permettaient de la juger et bien c'est qu'elles avaient vraiment que ça à faire de leurs vies! Elle ne se forçait pas à être là, ne craignait rien pour sa réputation. Sa seul crainte était que son partenaire s'éloigne d'elle pour éviter "d'entacher" sa réputation de fille populaire et bien sous tout rapport.

La fille d'air serra cette main avec plaisir, l'accord était conclu! Si possible elle aurait bien aimé garder cette main dans la sienne, mais pour manger cela allait être vite compliqué alors il était préférable d'éviter, sans oublier que le brun ne voudrait peu être pas.... Ne pas penser négativement! Surtout pas! Elle reprit donc sa dégustation de repas, pensant déjà à la fête qui allait avoir lieu Samedi. Après cette journée il ne restait que deux jours de cours et enfin en Week-End! Rangeant ses affaires et jetant la boite de son bento acheter au réfectoire et vérifia ne rien oublier.

"Plus que Biologie et magie pratique et la journée sera finie, j'aime la magie pratique, c'est pas trop sportif ni trop scolaire, finir avec ça c'est un plaisir tu trouve pas?"

Après tout la théorie était vue dans le cours sceaux magie alors ils n'avaient plus qu'a s'entraîner sur ce qu'ils avaient vu le cours d'avant, c'était certes un peu plus physique que l'art magie qui servait plus à créer des choses à partir de leurs éléments, il fallait une très bonne maîtrise d'ailleurs, en première année on leurs avait apprit à la matérialisé sous forme physique et à contrôler la densité et puissance,, l'an dernier ça avait été le début des créations et maintenant c'était l'éclate! Une matière qui rapportait des points facilement. La magie pratique se situait ou d'ailleurs? Surement entre le cours de self défense et celui de sceaux magie, il fallait bien préparer les gens à des métiers plus physiques avec leurs éléments après tout.

"Dommage qu'on soit réparti par éléments dans le gymnase, je vais pas pouvoir être avec toi." Bouda l'étudiante en faisant la moue, entamant la marche.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1749
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum