Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Azili
Mages Erudits
Messages : 1987
Mages Erudits
Dim 2 Sep - 22:42
Tôya avait bien fait de demander car il serait plutôt parti sur de sucré. Dans sa tête, les filles avaient plutôt une attirance pour le sucre que le salé. Mais Alisa n’était pas une fille ordinaire, elle était exceptionnelle. Du moins, surtout à ses yeux, et pour lui c’était la vérité et se moquait de ce que les gens pouvaient dire sur elle. Il ne devait pas avoir en tête les clichés qu’il avait sur la gente féminine. De un parce que ce n’était des cliché qu’il avait pu lire ou voir dans des films et de deux parce qu’il n’avait pas d’expérience avec le sexe féminin donc ne connaissait rien aux filles. De plus chaque être humain était différent et ne pouvait pas être classé dans un casse. La réalité de la pratique était loin de la théorie des romans.

« D’accord, je me dépêche pour ramener un petit assortiment alors », dit-il en souriant avant de partir en direction du buffet. Il ne voulait pas laisser Alisa trop longtemps toute seule. Il avait bien vu tous les regards des pervers se tourner vers elle et les mains baladeuses qu’il avait empêchées de la toucher. Il n’avait pas envie qu’elle se fasse embêter par un gros lourd qui se sentirait pousser des ailes avec l’ambiance de la soirée.

Devant le buffet, il attrapa une grande assiette qu’il remplit avec un peu de tout. Il prit des chips, des petites bouchées soufflées au fromage, des petites saucisses cocktails, des toasts au saumon et quelques légumes pour éviter d’être écœuré par tout ce qui était trop gras. Il aimait avoir un peu de fraîcheur pendant les apréro dinatoire. Il n’oublia pas de prendre aussi quelques mochi avant de revenir près de sa belle.

« Un soda à la mangue, s’il te plaît » lui répondit-il. Et quand elle fut partie, il reporta son attention sur le groupe qui jouait sur scène. Et en voyant son senpai se déchaîner en chantant, cela le conforta dans sa décision d’avoir refusé son offre. Jamais il n’aurait pu faire une telle chose ! Il était bien trop réservé pour se lâcher sur scène comme ça. D’ailleurs, il se demandait pourquoi le préfet de glace l’avait voulu dans son groupe pour chanter. Certes, il savait qu’il avait une très belle voix et qu’il chantait mieux que Sakai-senpai, mais ce dernier avait le charisme d’un leader. Il occupait parfaitement bien la scène et sa voix était belle. Il avait timbre de voix particulière qui vous donnez des frissions. Sans parler sur la façon qu’il avait d’interpréter les chansons et de faire passer les émotions. D’ailleurs, le garçon d’ombre se surpris à sentir ses poils se dresser en l’entendant entamer le premier couplet d’une chanson qui parlait d’une rupture et de la douleur d’avoir perdu un amour.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
Tcherryz
Messages : 1973
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 2 Sep - 23:02
La grisé observa son petit ami partir et espéra fortement qu'il n'allait pas se faire aborder par des filles en voulant à son corps, il était son petit ami maintenant et bien que n'était pas une fille jalouse elle n'aimerait clairement pas qu'une fille le drague car elle se sentirait plus à cause de l'ambiance de la soirée, il n'était qu'a elle maintenant et vu comme il était beau nul doute que toutes le voulaient surement, ensuite le buffet n'était pas bien loin donc statistiquement parlant il y avait moins de chance qu'il se fasse aborder sur peu de distance!

Elle s'occupa donc d'écouter la musique, son senpai avait bien fait de lui dire de rester écouter ce groupe, elle aimait bien la voix du chanteur et le groupe était uniforme, ils allaient tous les uns avec les autres, une très belle unité songea t'elle jusqu'au retout de son petit ami, il était bien plus beau que le chanteur et les autres membres du groupe vraiment. Se levant elle déposa un bisou sur la joue de son brun.

"Je fais vite!" Assura Alisa avant de partir.

Elle devait se concentrer sur la mission, ne pas se dispercer et avancer, tout droit et sans détour ce qui était en général pas évident vu qu'elle avait tendance à vite se dispercé ici et là. Mine de rien elle fit quelques coucou de la main à des camarades du dortoir et de sa promition, surtout sa préfet. Servant les verres elle remarqua que le préfet de feu semblait extrêmement énervé, il n'aimait pas la musique? Alors qu'il la lui avait recommandé? Bizarre. Sentant du jus sur sa main elle sursauta et voulu attraper une serviette dans la panique, lachant le verre et la carrafe. Soupirant après ce désastre elle éssuya le champs de bataille et sa robe que peu tâché et revint avec les verres auprès de son petit ami, s'asseyant à ctés de lui.

"Désolé j'ai mis du temps, je rêvassé et alors j'ai tout renversé donc j'ai un peu épongé le désastre." Avoua t'elle en tendant son verre à Tôya.

La musique prit finalement fin et la rêveuse appuya sa tête contre l'épaule de son petit ami, commençant à grignoter un chips un peu gêner d'avoir fait un massacre sur la table des boissons. Voyant au loin le senpai de feu se lever d'un air décidé avec un mauvais regard elle redressa cependant la tête s'attendant au pire, tel ne fut pas sa surprise en voyant le spectacle, elle en lâchason verre qui se renvsersa au sol. Quand son frère allait apprendre ça dis donc!

"Mince j'ai encore renversé! C'est la faute dees senpai, je m'y attendais pas." Déclara Alisa enriant gêner. "je cris que je vais plus toucher un verre de la soirée, heureusement qu'il sont en pastique."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
Azili
Messages : 1987
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mer 10 Oct - 0:05
En attendant le retour de sa petite amie, Tôya regarda le groupe jouer et écoutait les chansons. Cela l’occuperait un peu. Le groupe était là pour ça, après tout, distraire les gens quand ils n’avaient rien de mieux à faire. Et quand Alisa arriva enfin vers lui, il se tourna pour l’accueillir avec un sourire et prit le verre que la jeune fille lui tendait.

« Tu ne t’en es pas renversé sur toi au moins ? », dit-il, inquiet pour elle qu’elle ait ruiné son costume dans lequel elle avait dû consacrer beaucoup d’heures.

Il posa ses yeux sur elle pour voir s’il y avait une tâche, mais comme la lumière était tamisée pour la soirée, il ne vit pas que sa robe n’avait pas échappé au jus qu’elle avait renversé. Quand il réalisa que ses yeux avaient un peu trop insisté leur recherche au niveau de la poitrine de la jeune fille, il se sentit rougir et détourna rapidement le regard. Heureusement, sa petit-amie ne semblait pas avoir remarqué cela, et semblait plus intéressé par la musique à ce moment-là et par ce qui semblait se passer également. En effet, plusieurs personnes retenaient leur respiration en voyant le préfet de feu s’avancer d’un pas décidé vers celui de glace. Même si Tôya ne s’intéressait pas à la vie des autres en règle générale, certaines rumeurs et potins parvenaient à ses oreilles et il avait eu vent de l’entrainement plutôt musclé et qui ressemblait plus à un affrontement, entre les deux jeunes hommes le mois dernier. Pourtant, les choses s’étaient plutôt calmées et ils avaient même surpris des cinquièmes années parler de l’apaisement entre les deux préfets et qu’ils avaient même enterré la hanche de guerre. Cela n’était que provisoire alors ? Et un nouveau scandale allait éclater ce soir ?

Alors qu’il s’attendait à un poing partir pour finir sa course dans le visage du préfet de glace, les choses se passèrent autrement, et jamais il n’avait imaginé cette issue. Bouche bée, le garçon d’ombre regardait la scène avec étonnement. Les deux préfets semblaient avoir plus qu’enterré la hache de guerre puisse qu’ils étaient en train de s’embrasser avec fougue. Et vu toute la passion qu’ils mettaient dans cet échange, ce n’était pas un canular et cela n’avait pas l’air non plus d’être la première fois qu’ils s’échangeaient leur salive. Toutefois, Tôya détacha son regard de cette scène incroyable pour reporter ses yeux sur quelque chose qu’il jugeait plus intéressant en entendant Alisa.

« Tu devrais peut-être mettre un peu d’eau dessus. Ça serait dommage que ta robe soit fichue à cause de ta boisson. », dit-il en essayant d’essuyer là où le liquide avait imprégné le tissu.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
Tcherryz
Messages : 1973
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 21 Oct - 12:14
"Un petit peu mais c'est pas grave." Déclara la tête en l"air.

Non ce n'était pas bien grave que son costume soit tâché, le plus grave était le désastre sur la table des boissons, bien qu'elle ait épongé avec des serviettes ce n'était pas très clean non plus, elle avait l'impression que ça ne lui arrivait qu'a elle ce genres de choses et pourtant dans son dortoir il y avait toujours des chutes, des choses cassés et renverés, d'ailleurs autant dans le dortoir de feu c'était le budget vitre qui coûtait un peu cher autant dans le sien c'était le budget vaisselle et panssement car ils se coupaient parfois en ramassant les morceaux.

Quand le verre lui glissa des mains la fille d'air se dit que vraiment ce soir ce n'était pas sa soirée et pourtant elle avait enfin réussit à faire comprendre à son nouveau petit ami ce qu'elle attendait de lui, ils étaient même ensemble, mais malgré ça et bien tout les verres lui glissaient entre les doigts ne la faisant passé que pour une empoté, ses frères seraient bien moqueur si ils voyaient les désastres de ce soir la concernant. S'éssuyant avec sa serviette elle soupira,le brun se faiait du soucis pour sa tenue le pauvre!

"Non non, c'est pas grave si elle est tâché Tôya, je ne la remettrais pas de toute manière. Une robe de sorcière ça ne se met pas n'importe quand." assura t'elle en riant un peu gêner.

Vraiment elle n'en râtait pas une ce soir! Lentement la tête en l'air se leva et ramassa son verre qui avait finit au sol et avait renversé de tout partout, elle n'était surement pas la seule à avoir renversé des choses ce soir et si les deux préfets n'avaient pas été le centre d'attention de l'assemblée elle se serait sentit come une souris devant disparaitre au plus vite, mais là perosnne n'avait remarqué sa gaffe.

"Je vais quand même allé me rincer, j'en ais sur les jambes et tout et ça va coller. Désolé Tôya, ce genres de choses m'arrive assez souvent à vrai dire."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
Azili
Messages : 1987
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 18 Déc - 18:14
« Mais tu as dû y passer du temps dessus. C’est dommage qu’elle soit tâchée même si tu ne comptes pas le remettre. Il y aurait peut-être eut d’autres occasion pour la remettre. », ajouta-t-il, désolé pour sa petite-amie que sa robe soit fichue. Il ne savait pas combien de temps elle avait pour la confectionner, ni le budget qu’elle avait investi dedans mais il trouvait ça dommage de la jeter après la soirée parce qu’elle était tâchée. Elle était vraiment mignonne dans sa robe en plus et le garçon d’ombre trouva ça un peu dommage, également, de ne plus la voir dedans. Enfin, en y réfléchissant, Alissa avait raison, une robe de sorcière ne se remettait pas comme ça non plus. Il fallait une bonne raison pour se vêtir comme ça. A part pour Halloween ou une autre soirée déguisée, il n’y avait pas vraiment d’occasion.

Le jeune homme chercha des yeux des nouvelles serviettes et en aperçu sur la table juste derrière eux. Heureusement que les organisateurs en avaient disposé sur toutes les tables. Il s’empressa d’en attraper de nouvelles propres et de continuer à éponger la jeune fille d’air. Toutefois, il faisait attention à ne pas éponger à certains endroits du corps d’Alissa. Ce n’était pas parce qu’il sortait ensemble depuis une demi-heure qu’il pouvait se permettre de lui toucher l’intérieur des cuisses ou même le décolleté.

« Tu n’as pas à t’excuser pour ça, tu sais, tu ne fais rien de mal. Tu veux que j’aille te chercher une nouvelle boisson pendant que tu vas au toiletter pour te nettoyer un peu ? », proposa, « J’irais jeter en même temps les serviettes sales. », ajouta-t-il en tendant la main pour que la jeune fille lui donne celles qu’elle tenait.

- -

Un peu plus loin de là, Takumi s’était arrêté de danser quand les deux préfets de feu et de glace s’étaient embrassés avec fougue. Il s’était stoppé en même temps que toute la salle et s’était concentré sur la scène qui se déroulait devant lui, et donc, n’avait pas vu Alissa renverser son verre sur elle. Tout ce qu’il vu, quand son cerveau bugué eut redémarrer, c’est sa camarade d’air partir et laisser Tôya seul.

« Il ne lui a pas dit quelque chose d’horrible pour la faire fuir quand-même, » dit-il à Yoshida, un peu inquiet, « ça avait l’air bien parti pourtant, non ? Je devrais peut-être aller le voir, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
Tcherryz
Messages : 1973
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 18 Déc - 18:36
"J'adore coudre, je m'en ferais une autre c'est pas grave." Sourit Alisa.

Si la tâche était récupérable la grisé comptait bien la donner à la petite voisine de chez ses parents, elle était tellement mignonne, bien sur si elle la voulait et l'arrangerait à sa taille et sa morphologie quand même, généralement tout ses costumes lui revenaient et cela arrangeait bien ses parents qui n'avaient pas à lui en acheter de ce fait, c'était comme habiller une poupée, c'était amusant. Ensuite si elle était fichu et bien tans pis, elle ferait un autre costume pour la petite princesse qui aimait se déguiser!

C'était vraiment une catastrophe, rien à voir avec les livres romantiques ou les films d'amour, rien de la soirée parfaite et pourtant la grisé était ravis de voir que le brun s'évertuait à tenter de la sécher avec des serviettes en papiers, qu'il prenait soin d'elle comme il pouvait avec les moyens du bords et surtout qu'il ne la trouvait pas cruche de faire des gaffes pareil. Elle déposa les serviettes sales dans sa main.

"Je veux bien merci, je fais vite, j'en ais pas pour longtemps promis."
Sourit Alisa avant de partir comme une flèche.

-------

Yoshia haussa un sourcil en voyant sa colocataire partir à toute allure vers les toilettes, que c'était il passait? Le show des deux préfets avait quelque peu déstabilisé tout le monde et du coup elle avait perdu de vu sa mission d'espionnage tout en profitant du beau tombeur d'ombre.

"Oui fonce, je vais la voir de mon cotés." S'enquit Yoshida.

La tête en l'air d'air arriva aux toilettes rapidement, les filles présentes parlaient de la déclaration de passion des deux préfets, d'ailleurs tout le monde ne parlait que de ça, c'était si soudain. Elle attrapa plusieurs serviette qu'elle humidifia avec l'eau du lavabo et commença à se nettoyer les jambes, sursautant en voyant sa meilleure amie apparaître tel une ninja près d'elle.

"J'ai renversés mon verre regarde, j'en ais partout." Rit Alisa en voyant ce regard pleins de questions.

"C'est tout?! Enfin je veux dire, tout ce passe bien avec Ayukawa?" Senquit Yoshida.

"Oui pourquoi? Je suis juste venue me rincer, il est adorablement attentionné, il est tout parfait comme il faut."

La grisé fit un sourire radieux les joues un peu rouge et reprit ce pour quoi elle était venu initialement, se rincer. Une fois fait tout en racontant tout à son amie elle sortit des toilettes avec elle qui racontait son début de soirée avec Takumi, c'est que tout ce passait bien pour tout le monde dis donc! Arrivé près de Toya elle vint s'accrocher à son bras.

"C'est bon je suis plus collante de partout". "Rit t'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
Azili
Messages : 1987
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 28 Déc - 0:30
Ramassant toutes les serviettes sales, Tôya s’empressa de trouver une poubelle pour tout jeter. Il voulait se dépêcher pour éviter qu’on leur vole leurs sièges et surtout ne pas faire attendre Alisa. Certes, elle allait certainement mettre plus de temps à faire ce qu’elle devait faire que lui, mais il avait hâte de la retrouver pour passer avec elle la fin de cette soirée qui était magique pour lui. Après s’être débarrassé des serviettes usagées, il se rendit au bar pour prendre une nouvelle boisson. En voyant l’état de celui-ci, il ne pu s’empêcher de sourire. Effectivement, la jeune fille avait « un peu » renversé. La table était dans un de ces états. Heureusement que les organisateurs de la soirée avaient été généreux en matière de boisson, sinon il ne resterait plus grand-chose à boire pour ce soir. Il balaya les yeux la table et attrapa un verre contenant la boisson que sa petite amie buvait avant de se la renverser sur les jambes, puis il retourna à sa place où il fût surpris de voir Takumi.

« Tu l’as pas fait fuir quand-même ? »

« Quoi ? »

« J’ai vu Mikamu partir en courant, du coup, je m’inquiète. De loin, ça avait l’air d’aller puis l’instant d’après, elle s’est enfuie. »


« Elle est juste partie aux toilettes se nettoyer. Elle a renversé son verre sur elle. Et merci pour le peu de confiance que tu as en moi. J’ai peut-être beaucoup moins d’expérience que toi dans la gente féminine, mais je ne suis pas non plus idiot et incompétent. », pesta le jeune homme qui venait de s’incruster. Il avait beau très apprécier son colocataire, il avait pu de l’avoir dans les pattes pour la soirée alors qu’il passait un très bon moment et en la meilleure compagnie possible.

« C’est pas ce que j’ai voulu dire, » soupira Takumi.

« Pourtant, c’est ce que ça sous-entend. Et sache que ça se passe très bien et que je ne suis plus célibataire. »

Le Don Juan avait décelé les rougeurs sur les joues de Tôya quand il avait prononcé ces mots. Il se contenta de sourire sans le taquiner et lui donna une tape amicale remplie de fierté sur l’épaule. Cela se passait de tout autre commentaire et il savait qu’il mettrait dans l’embarras son colocataire en ajouta un de ses commentaires peu élégant dont il avait la spécialité. En voyant les deux jeunes filles sortir des toilettes, le jeune homme leur fit signe avec un grand sourire pour qu’elles viennent les rejoindre

« Tu ne vas pas rester toute la soirée, » souffla Tôya discrètement avant qu’elle arrive.

« Bien sûr que non ! », rit-il, je n’ai pas l’intention de tenir la chandelle. J’aurais peut-être mieux à faire.

« Tu comptes coucher avec Yoshida ? », ne put s’empêcher de demander le brun surpris. Pour toute réponse, Takumi se contenta de lever les épaules.

« C’est la coloc et amie d’Alisa, alors ne déconne pas si c’est pour la jeter après avoir tiré ton coup comme d’habitude. »

« T’inquiète », répondit-il en lui donnant une claque dans le dos.

« Petit coquin » ajouta-t-il à l’adresse de Tôya en entendant la réplique d’Alisa, ce qui lui valut un coup de pied de la part de ce dernier.

« Tu as pu ravoir la tâche ? », demanda le brun.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
Tcherryz
Messages : 1973
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Ven 28 Déc - 12:02
La grisé pencha la tête sur le cotés en entendant la réplique du colocataire de son petit ami, pourquoi? Parfois elle n'arrivait vraiment pas à comprendre les gens, pourquoi ils sortaient tel ou tel phrase, l'un de ses frère lui avait dit avec un sourire très voir trop attendri qu'elle était encore si innocente et qu'il ne fallait surtout pas que ça change. C'était peut être du coup une allusion coquine? Mais pourquoi ça elle n'en savait strictement rien, peut être devrait elle demander au préfet de feu, il lui répondrait lui surement. Elle n'allait pas poser la question a son petit ami, il allait surement la trouver un peu bête, déjà qu'il ne la voyait pas comme une lumière quand ils avaient travaillé ensemble pour le cours de langue morte.

"Pas completement mais elle partira à la machine je pense." Répondit Alisa toute sourire.

Elle était bien là, accrcoché à son bras tel un koala à sa branche, pouvoir sentir la chaleur de son corps contre elle et puis le bras était parfaitement bien installer entre ses seins alors normalement son brun n'aurait pas l'impréssion d'écraser quelque chose sans le vouloir ou d'avoir le bra compresser. Bon elle n'avait pas une énorme poitrine mais bon, ça lui était arrivé d'avoir le bras compresser contre un sen et ce n'était pas des plus agréable!

La fille d'air observa l'autre duo partir plus loin, parfait, comme ça elle n'avait son brun que pour elle, c'était leurs première soirée en tans que couple alors elle ne voulait pas trop le partager. La scène au loin s'illumina alors, o ils allaient montrer les photos des jardins avant de remettre le prix aux préfets! Ils y voyaint bien d'ou ils étaient alors autant rester là songea t'elle, cela éviterait d'être compressé dans une masse de gens impatient.

"On va enfin savoir qui à gagner."
Sourit Alisa.

Les jardins étaient tous très beaux selon ses critères unique à elle, mais évidement leurs jardin d'air était le meilleur, un peu plus original mais le meilleur songea la grisé alors la surprise fut grande en entendant que c'était le dortoir de feu qui avait gagné, pourtant leurs jardin était si beau! Faisant un peu la moue elle gigota sur elle même, gardant encore et toujours ce bras en otage.

"Du coup on a tout les deux perdu."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Sujets similaires
-
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» J'arrive pour tous vous embêter ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen-
Sauter vers: