[Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Ven 24 Avr - 14:19

A peine fut elle entrer dans la cuisine avec ses poches d'ingrédients que la fille d'air observa quelques élèves du dortoir venir prêt de la porte, il semblerait qu'ils veuillent tous bien rire de la voir galérer comme toujours, en tout cas ils trouvaient ça toujours très drôle surtout le moment ou une pauvre victime allait devenir cobaye et soudainement partir vomir quelques part ou mourir sur le carrelage de la cuisine commune mais cette fois-ce personne ne goûterait hormis elle et surtout Tôya, elle se dirigea vers la porte et la ferma donc, voila plus de curieux comme ça, de toute façon en vu de l'heures ils n'avaient rien à faire ici à la regarder, qu'ils aillent vaquer à leurs occupations et lui foutent la paix, elle avait besoin de toute la concentration possible pour faire de son mieux.

Le menu avait été finalement fixer dans la voiture, un curry au boeuf cela n'avait rien de bien compliquer en comptant qu'elle savait faire cuir le riz dans l'autocuiseur comme personne! Et en accompagnement au cas ou elle prépareraient des brochettes de légumes juste fris! Tout était écrit donc elle devait juste suivre mot pour mot, lettre pour lettre les recettes de sa douce maman. La préfet vint voir ce qu'elle faisait et fit la moue en voyant que sa petite princesse de favorite ne voulait pas lui faire goûté, c'était pas juste soit disant, non il n(y aurait que Tôya qui poserait ses lèvres sur toutes ses préparations un point c'est tout!

Une fois tout mit dans le bento la grisé retira son tablier qu'elle avait mit pour éviter que sa belle robe bleu ciel ne soit tacher, elle avait mit du temps à la choisir mais finalement une robe au dessus du genoux assez ample a partir de la taille et laissant toutes les épaules dénudé était parfaite d'après sa mère pour ne pas que le brun ne se fâche trop si la nourriture était trop mauvaise! Elle arriva avec deux minutes de retard sur le lieu de rendez vous et posa les deux boites a bento sur la table en bois avant de faire un grand sourire.

"Je suis contente de te voir! "
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 31 Mai - 16:14

Tôya n'eut pas a attendre bien longtemps avant que sa camarade de classe le rejoigne. Il avait à peine eu le temps de s'installer sur le banc et de réfléchir à ce que la jeune fille allait lui servir qu'elle arrivait. Au moins, elle était ponctuelle, c'était une qualité plutôt appréciable chez quelqu'un. Quand il la vit arriver, il ne pu s'empêcher de la regarder dans sa jolie robe qui lui dénudait les épaules. Même s'il n'était pas des plus expressif et ne montrait pas particulièrement d'attirance pour le sexe opposé, il restait après tout un homme et savait reconnaître quand une fille était charmante. C'était la première fois qu'il voyait Alissa autre qu'en uniforme scolaire ou en tenue de sport. Il n'avait jamais imaginait quel style de vêtement le jeune fille pouvait bien porter en dehors des cours. La mode, ce n'était pas son truc, et si tout le monde portait le même uniforme, cela ne le dérangerait pas le moindre du monde. Du moins, c'était ce qu'il pensait en règle général. Là, en voyant sa camarade d'air, il commençait à penser que cela serait du gâchis si elle ne portait que son uniforme tant cette robe lui allait à merveille. Et il entendait dans sa tête la voix de son colocataire lui dire : « et encore, imagine si elle ne portait que des sous-vêtements ! ». D'ailleurs, quel genre de sous-vêtement Alissa pouvait bien porter ? Du genre dentelle sexy ? Ou petit soutien-gorge mignon ? Tôya se choqua tout en pensant ça. Depuis quand il s'intéressait à ce genre de chose ? Et surtout, pourquoi avoir imaginer sa camarade en petite tenue alors qu'elle se trouvait devant lui ? C'était plutôt embarrassant et le brun venait de vivre, en retard, un des douloureuses passages de adolescence où les hormones commencent à travailler à l'âge adulte obsédé par le sexe opposé et la volonté de croquer au fruit défendu. Le garçon d'ombre se ressaisit tellement vite qu'il était très difficile de dire que pendant quelques secondes il avait eu des pensées pervers à l'égard de la délicieuse fille d'air. Son visage était toujours aussi impassible et aucune autre partie de son corps n'était expressive. Son honneur était sauf ! Il se contenta de sourire quand Alissa lui dit qu'elle était contente de le voir. Lui aussi partageait ce sentiment mais n'était pas du genre à l'exprimer et il était encore trop tôt pour lui également de se l'avouer.

« Ta robe te va bien. », commença-t-il par dire. Il était toujours honnête après tout et cela serait peut-être le seul compliment qu'il lui ferait de la journée. S'il critiquait amèrement son repas, au moins elle pourrait toujours garder à l'esprit que sa robe lui allait bien, ce qu'en langage du brin voulait dire qu'elle était jolie dedans. La méthode Tôya consistait souvent à faire un compliment, quand il y avait lieu d'être bien évidemment il n'allait pas inventer et mentir sur quelque chose, avant de passer aux choses sérieuses et de critiquer sévèrement le reste. Il espérait que la personne garderait à l'esprit le compliment qu'il avait fait pour relativiser le rester. Généralement c'était un échec total. Un esprit normalement constitué retenait plus facilement les choses négatives que positives, mais bon, le garçon de l'ombre n'avait pas vraiment un esprit comme les autres.

« Alors, que m'as-tu préparé ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 3 Juin - 15:26

La fille d'air avait pas mal de vêtement mais étrangement aucun fait main par ses petits doigts de fée, non elle ne faisait que ses costumes et des peluches elle même, les habits de tout les jours elle se les acheter comme une grande ou on les lui offraient, la préfet adorait lui en offrir et ses frères même le plus âgé qui faisait le plus détacher lui en offrait de temps en temps, d'ailleurs c'était Marc qui lui en offrait le plus. Peut être pour sa que ses petites amies étaient jalouse d'elle à chaque fois, surtout que physiquement que parlant ils ne se ressemblaient pas du tout donc beaucoup de gens croyaient à chaque fois que ses frères étaient en fait ses petits copains. De ce fait les copines de ses frères faisaient souvent des crises de jalousie à son égard.

Quoi qu'il en soit elle avait mit sa robe favorite pour Tôya, malgré les épaules dénudé elle n'avait pas froid et puis c'était mit de jolies talons blanc pour se mettre un peu plus en valeur. Elle faisait très peu souvent attention à ses cheveux ou à sa façon de s'habiller mais cette fois-ci, sachant qu'elle allait voir le brun elle avait prit soin aussi de se coiffer bien qu'ils soient juste détacher comme d'habitude quand la préfet la coiffait tout les matins donc l'autre ne verrait surement pas de grande différence. Elle avait aussi fait attention à ne pas mettre de soutient gorge avec bretelle car cela ne ferait pas beau, elle avait mit un ensemble blanc et bleu adorable qui ne se voyait absolument pas sous sa robe, les choses très sexy ce n'était pas son truc mais ce n'était pas des sous vêtement d'enfant non plus.

"Toi tu es beau tout le temps aussi Tôya-kun." Dit franchement Alisa en s'asseyant.

Les joues légèrement rosés la fille d'air prit place sur le banc et ouvrit les deux boites à bento l'une après l'autre, sortant les baguettes de dans son sac avec une bouteille d'eau et une de thé vert, elle avait tout prévu sauf les mochi même si elle savait que l'autre aimait bien ça, seulement des choses faites par elle et vu qu'elle ne c'était pas sentit de faire des mochi elle n'en n'avait donc pas fait! Elle avait une légère boule au ventre, son professeur allait surement ne pas être très délicat mais qu'importe, elle devait être forte car il l'aiderait à progresser!

"Alors du riz blanc avec du cury au boeuf, y'a des carottes et des pomme de terre avec. Et là des brochettes de légumes, champignon, poivrons, oignon et aubergine. J'espère que tu vas aimer et si c'est pas bon bah j'irais acheter quelque chose! Je ne veux pas que tu meurs de faim à cause de moi." Assura la grisé.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 16 Juin - 15:42

Tôya ouvrit la bouche en grand l'espace d'une seconde sous le coup de la surprise. Il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on le compliment, et encore moins sur son physique. Généralement, les gens ne s'arrêtaient pas sur ses qualités et préféraient voir ses défauts, surtout quand le brun venait de leur dire leur quatre vérité en face. Les rares personnes qui lui faisait des compliments étaient en général les membres de sa famille et ses amis. Mais bon, il ne prenait pas toujours en compte ceux venant de ses parents, estimant qu'ils n'étaient pas toujours très objectif avec lui, vu qu'il était leur enfant. Jamais une camarade de classe lui avait fait un compliment sur son physique et encore moins en affirmant qu'il était beau comme toujours. Le garçon d'ombre était resté un peu sous le choc en entendant ça. Peut-être qu'Alissa se sentait obliger de le complimenter à son tour parce qu'il l'avait fait ? Bien que pour lui c'était plus la vérité qu'un compliment. Il estimait que les compliments étaient fait pour faire plaisir et étaient forcés, alors que la vérité était quelque chose de naturel et qui n'avait aucune arrière pensée derrière. Elle pouvait plaire, comme offusquer, mais il valait mieux la dire.

Le jeune regarda sa camarade sortir le contenu de son sac, impatient de savoir ce qu'il allait bien pouvoir manger ce soir. La première chose qu'il remarqua fut l'absence de mochi. Certes, ces friandises n'étaient pas essentiel à un repas, surtout pour des gens normalement constitué, mais pour le brun, c'était la clé essentielle pour faire d'un repas parfait vraiment parfait. Mais tout le monde n'était pas comme lui et n'avait pas cette vision des choses. Il regarda le contenu des boites avant d'en prendre une et les baguettes qui se trouvait à côté. Il décida de commencer par le curry.

« Je mange de tout, ça devrait aller. », dit-il avant de prendre de la nourriture dans ses baguettes, et avant de la porter à sa bouge il ajouta, « Idattakimasu ».

Tôya mâcha silencieusement pendant un moment, faisant durer le verdict. Il voulait savourer la première bouchée pour bien se faire une idée du goût, et il n'y avait rien d'anormal pour l'instant. C'était tout à fait mangeable. Ce n'était pas le meilleur curry qu'il avait mangé de toute sa vie ni le pire, il était juste normal et avait parfaitement le goût qu'un curry devait avoir. Il se demandait si les gens exagéraient sur sa cuisine où si la jeune fille avait fait beaucoup d'effort pour lui cuisiner ce plat. En réfléchissant bien et en se rappelant de ses résultats en cours de cuisine, il pencha pour la deuxième solution.

« C'est normal. Tu as bien travaillé. », dit-il avec un léger sourire. C'était normal de la féliciter quand on savait qu'elle avait dû travailler dure pour faire un repas rien que pour lui.

« Pas la peine d'aller acheter autre chose, cela va amplement me suffire », dit-il avant de prendre une brochette de légume pour goûter aussi ce met.

« Elles sont correctes aussi. Tu ne manges pas ? Je ne vais quand même pas être le seul à manger pendant que tu me regardes ? »



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 16 Juin - 19:54

La fille d'air observa son camarade de classe, elle savait qu'il n'était clairement pas du genre à mâcher ses mots et il ne prendrait surement pas des pincettes avec elle donc elle devait se préparer mentalement à prendre pour son grade car elle n'y avait pas vraiment penser jusqu'ici, son seul but avait été de faire quelque chose de bon pour faire plaisir au brun d'ombre voila tout mais à présent devant le fait accomplit sa boule au ventre ne faisait que peser un peu plus encore sur tout ses efforts de ce Week-end! Après tout lors de leurs exposer sur les langues morte il ne l'avait pas louper du tout donc il en serait surement de même pour cette épreuve-ci, mais elle devait y croire, avoir confiance en elle car après tout, elle avait grandement fait de son mieux et ne pensait pas être capable de progresser plus dans la confection de ce genres de plats.

Observant son camarade de classe prendre la première bouchée elle ne bougea pas, le fixant le plus discrètement possible un peu tendu, peut être qu'elle était en trins de le tuer en fin de compte? Il allait peut être mourir d'une intoxication alimentaire?! Son partenaire non pas possible!? Le goût était peut être bon mais à retardement du coup il souffrirait seul dans sa chambre plus tard?! Secouant vivement la tête de gauche à droite pour chasser ces idées idiotes elle se tourna en entendant sa voix, il semblait allé bien.

"Je suis rassuré!! Je me suis entraîner tout le week-end pour te le préparer mais je pense que, je ne peux pas faire mieux car j'ai fait tout comme ma mère et il est super bon." Déclara Alisa en levant les yeux au ciel.

Tout le monde le disait pourtant, avait elle foiré un ingrédient pour que son curry soit juste normal? En même temps sa mère dosait toujours à l'oeil et non au poids des aliments donc cela devait peut être jouer, à quatre morceaux de quelque chose prés cela pouvait tout changer! Mais bon, son ami semblait quand même pas trop déçut et voulait bien manger le reste donc c'était quand même satisfaisant comme résultat. L'écoutant la grisé sourit et souleva les compartiments superieur de ses deux boites a bento.

"J'attendais de voir si tu aimerais avant de sortir aussi ma part car sinon je serais partit en courent t'acheter quelque chose de bon." Assura t'elle en commençant son repas. "Tu as fais quoi de ton week-end du coup?"

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 5 Juil - 18:24

De légères rougeurs apparurent sur les joues de Tôya, et il sentit ces dernières lui chauffer un peu. Il était tout à fait conscient que son corps transmettait l'émotion qu'il venait de ressentir, et ça, il n'aimait pas. Son cerveau était en parfait désaccord avec son corps dans ces moments là. Il n'aimait pas montrer ses émotions, mais non, son corps décidait qu'il fallait étaler ça au grand jour et ne pas être franc que dans ses mots ! Maudit soit-il. Il tourna légèrement la tête, l'air de rien, pour se concentrer sur son repas, pour éviter de montrer à la jeune fille qu'il avait été touché, malgré tout et il était le premier étonné par cette nouvelle, qu'elle avait réellement passé tout le week-end pour qu'il apprécie la nourriture. Jamais une fille ne lui avait fait une attention pareil, et honnêtement, il devait dire qu'il aimait plutôt. Même si c'était quelque chose d'exceptionnelle et qui ne se reproduirait plus, sa camarade d'air avait passé ses deux derniers jours à cuisiner en pensant à lui. Pouvait-il espérer, d'ailleurs, que ses pensées avaient été tourné exclusivement vers lui pendant ce laps de temps ? Évidemment non ! Elle avait tout de même une vie, et une famille. Sa tête ne pouvait pas être rempli que par lui. Le brun se gifla mentalement d'avoir pensé ça. Il se trouvait bien trop égocentrique d'avoir pu imaginer ça. Il n'était pas le centre du monde ! Cependant, contre toute attente, il avait aimé croire cette pensée égocentrique que le petit monde d'Alisa n'avait tourné qu'autour de lui pendant ce week-end.

« Merci pour le repas... », dit-il sans la regarder.

Même s'il lui avait demandé et plaisanté sur le sujet, elle s'était vraiment donné du mal pour le préparer. Alors, la moindre des choses était de la remercier pour son travail. Il mangea encore quelques bouchées, avant de se tourner enfin vers elle et de la regarder sortir ses affaires avant d'entamer à son tour son repas. Ses joues lui chauffées moins, il était à nouveau présentable. Ses rougeurs partaient aussi vite qu'elles apparaissaient. Au moins, c'était le bon côté des choses ça.

« Ce week-end ? Rien de particulier comme d'habitude. Je suis resté avec ma famille. Mon frère et ma sœur ont voulu passé du temps avec moi. Comme on se voit moins, ils veulent rattraper le temps perdu quand je suis là. Et je suis allé aider mon grand-père à son épicerie. Avec ses problèmes de dos, il ne peut plus vraiment porter les choses lourds. », dit-il avant de prendre une autre bouchée. C'est dingue comme sa langue pouvait se déliait en compagnie d'Alisa.

« Et toi ? A part cuisiner ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 6 Juil - 11:50

La jeune fille d'air se dit qu'elle devait avoir un soucis quand au fait de bien détecter les goûts dans sa bouche, car à sa première bouchée elle se dit que ce qu'elle avait fait était très bon, enfin elle trouvait que ça avait du goût mais bon si Tôya le disait c'était que ça devait être vrai, après tout il n'avait pas l'air d'être un beau parleur ou un menteur, ce soucis de goût pouvait il être réglé? Peut être en allant voir un docteur, quoi que devait elle vraiment tenter de régler ce petit problème car après tout ce n'était pas dérangeant pour elle, au moins elle pouvait manger de tout sans soucis, peut être deviendrait elle trop difficile par la suite, donc valait mieux éviter, elle continuerait de s'entraîner pour faire des bento à son camarade de classe point barre, enfin si il voulait toujours manger de la cuisine sans goût bien sur.

Entendant le remerciement la grisé fit un large sourire radieux, il n'y avait pas de quoi vraiment, elle l'avait fait et le referait avec plaisir à chaque fois qu'il en aurait envie après tout, le garçon d'ombre était quelqu'un de spécial pour elle, pourtant d'habitude tout les gens avaient la même importance, tout le monde égaux et pourtant lui il y avait autre chose, il était clairement au dessus des autres gens qui l'entouraient, au même niveau que sa camarade de chambre et ce n'était pas rien du tout en fin de compte. Mais bien sur tout ça elle ne le lui dirait surement jamais, c'était un secret bien gardé.

"Ta famille à l'air très unis c'est bien ça, je ne vois jamais mes grands parents qui vivent loin et avec mes frères on s'appel souvent donc y' a pas ce manque." Déclara Alisa en levant les yeux au ciel.

Bien sur ils lui manquaient tous, Marc un peu moins car il était le moins tendre et doux avec elle mais qu'importe, il n'en n'était pas moins son grand frère, qui avait frappé plusieurs fois des pervers quand elle était au collège, car ils n'avaient pas le droit de la reluquer comme de la viande, mais il l'aimait à sa manière de loin sans le dire.Elle sourit et se décala pour être plus proche de Tôya, laissant leurs épaules se toucher en souriant.

"J'ai fais ma tenue pour le bal qui arrive! Faut que je sois belle pour toi quand même en fait... Mon Week-End était tout à toi l'air de rien, j'ai cuisiner pour toi et fait ma tenue pour être belle pour toi." Rit elle en regardant son ami.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 22 Juil - 16:25

Tôya continuait tranquillement son repas en compagnie d'Alisa. Si la nourriture avait un goût dont ne peut plus banal, la compagnie de sa camarade ajoutait vraiment un plus à son repas, et c'était sa présence qui le rendait agréable. C'était en grande partie ça qui lui faisait apprécier le moment. Les plats qu'elle avaient confectionné passaient largement au second plat. Demain, il était même certain qu'il ne se souviendrait plus du goût et que cela ne lui manquerait pas. Tout ce qu'il pourrait dire, c'était que c'était tout à fait mangeable et témoigner qu'elle était capable de cuisiner sans rendre malade la personne. Enfin, il devrait tout de même attendre le lendemain, après avoir tout digérer, pour affirmer que cela ne l'avait pas rendu malade.

« Unie ? Je ne sais pas. Je me suis jamais posé la question. Disons qu'il n'y a pas de gros problème dans ma famille. Mes grand-parents habitent à quelques rues de chez moi, ce qui facilite pour se voir. Et puis, c'est eux qui m'ont élevé, comme mes parents n'étaient jamais là. Et j'ai pris soin de mon frère et ma sœur après, pour décharger mes grand-parents qui se font vieux, tout simplement. Je suppose que ce genre de chose rapproche. », dit-il sur un ton détacher. Ses parents toujours pris par leur travail, au fond, il avait du passer beaucoup plus de temps avec sa grand-mère et son grand-père et devait mieux les connaître que ses propres parents. Il avait pris le relais ensuite pour les deux petits derniers. Pour lui, c'était quelque chose de normal même si l'absence de parents pouvait faire souffrir. Il ne s'était jamais posé la question car cela avait toujours été comme ça. Et n'était pas dès plus sociable, il n'avait eu, étant jeune et ne comprenant pas encore la situation, beaucoup d'amis pour comparer et comprendre que c'était tout de même important d'avoir des parents présents.

« Belle pour moi ? Mais pourquoi ? C'est avant tout pour soi, pour se faire plaisir qu'il faut le faire. », répondit-il un peu surpris et ne comprenant pas vraiment. Tôya n'était vraiment pas doué avec les jeunes filles et ne comprenait pas vraiment les attentions. Et surtout, il ne concevait pas qu'on veille lui plaire. Pour lui, ce genre de chose arrivait aux autres, et non à lui qui était plutôt considérait comme le mec mystérieux et morose qui ne se mêlait pas. Et cela lui convenait, après tout il l'avait cherché et aimait sa tranquillité. Alors il ne comprenait vraiment pas pourquoi une jolie et fraîche jeune fille comme sa camarade venait de lui dire ça.

« Rien qu'à moi... ? », ajouta-t-il à voix haute pour lui même. En entendant sa camarade rire, il revient à la réalité en se disant que c'était tout simplement une plaisanterie. Cela ne pouvait être que ça, bien sûr ! Et il se trouvait un peu bête d'avoir penser tout ça.

« Tu as choisi quoi comme tenue ? », dit-il après s'être repris.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 23 Juil - 11:49

C'était bien d'en apprendre plus sur le beau brun. Tôya paraissait tellement fermé et secret que tout de lui l'intriguer, la moindre petite anecdote valait largement n'importe quel livre ayant gagner un prix littéraire! Alors elle s'y intéressait, buvant totalement ses paroles avec une concentration qui lui était rare finalement car peu de choses la passionnait assez pour qu'elle reste concentrer plus de dix minutes, mais elle voulait en apprendre plus sur la vie de son partenaire de langue morte alors elle ne se forçait à pas à écouter et à tout mémoriser, mine de rien elle avait une sacré mémoire, sélective certes mais elle en avait une et puis apprendre ce genres de choses était normal quand on aimait passer du temps avec une personne en dehors des cours, au début elle savait que le brun se forçait surement pour l'exposer mais elle n'avait plus cette impression depuis quelques temps maintenant.

Son camarade avait était élever par ses grands parents à causes de parents absent? C'était triste, de son cotés elle avait toujours était couver par ses parents, gâté par ses grands parents qui n'habitaient pas à cotés et surprotéger par ses grand frères, quand bien même le plus âgé le fasse à sa matière voulant paraître cool est détacher surement, il la faisait s'endurcir un peu en étant plus dur et moins gaga que tout le reste de la famille, elle était la seul fille après tout et trop innocente pour survivre dans ce monde d'après lui.

"Ils doivent être aussi gentils que toi tes petit frère et soeur." Lança Alisa tout sourire.

La fille d'air tentait de s'imaginer à quoi ils pouvaient bien ressembler, mais finalement cela consista juste à mettre en chibi son partenaire et de lui rajouter des cheveux long pour faire la petite soeur, non ils devaient être bien plus mignon que ça, d'ailleurs il devait avoir été trop mignon enfant! Son esprit commençait déjà à divaguer alors elle se gifla mentalement, continuant de manger pour se concentrer sur le beau brun qui était à ses cotés.

"Car j'ai envie que tu sois fier d'aller à cette fête avec moi, j'aurais honte de ne pas être à ta hauteur." Déclara t'elle en faisant une légère moue. "C'est pour te plaire que je le fais."

Elle ne mentait pas, jamais de la vie. Elle voulait que Tôya soit fier de venir avec elle, qu'il puisse avoir la tête haute car elle aurait un somptueux costume de sorcière qui en ferait pâlir de jalousie plus d'un et plus d'une, car lui il serait forcément magnifique qu'importe ce qu'il mettait, non elle ne l'idéalisait pas du tout!

"Une superbe tenue de sorcière, j'espère qu'elle te plaira, car bon moi elle me plait déjà."

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 2 Sep - 14:56

Gentil. Tient, encore un adjectif qu'il n'avait pas l'habitude qu'on le qualifie. C'était déjà arrivé bien une ou deux soit qu'il le qualifie comme ça, mais jamais venant de la bouche d'une fille de son âge. Généralement, c'était les petits enfants qui le remerciaient quand il les avait aidé pour une tâche quelconque, ou encore les petites vieilles, mais jamais les jeunes filles. La plupart du temps elles avaient d'autres qualificatifs à son égard et il n'y avait rien de bien très élogieux dedans.

« Aussi gentil que moi ? Je n'en sais rien. », avoua-t-il après avoir réfléchit un instant à la question, « Je ne me considère pas comme quelqu'un de gentil de base, pour moi les gens gentils sont ceux qui sont généreux et aident tout le temps les autres. Je ne pense pas rentrer dans cette catégorie. Pour ce qui concerne mon frère et ma sœur, je ne sais pas. Ils sont turbulents mais ne causent pas trop de soucis. Ils savent s'arrêter et il m'écoutent quand je les rappelle à l'ordre. », commenta-t-il en étant songeur sur le terme que sa camarade avait employé. C'était un peu une nouveauté pour lui, et il sentait qu'il n'avait pas fini de voir de nouvelles choses en sa compagnie. Déjà qu'il avait découvert des choses étranges ce soir, il n'était pas au bout de ses surprises et il n'allait certainement pas avoir le temps de s'ennuyer.

« Mais tu es très bien comme ça. », dit-il surprit. Il avait du mal à concevoir qu'Alisa veuille faire des efforts rien que pour lui. Ils ne se fréquentaient pas depuis tellement longtemps au final. Cela faisait peut-être trois ans qu'ils étaient dans la même classe, mais ils ne s'étaient jamais vraiment adressé la parole avant de faire équipe ensemble pour leur exposé.

«Je ne vois pas pourquoi tu me ferais honte. Je ne suis pas superficiel et je me moque de ce que les gens pensent de moi. », continua-t-il. En revanche, il n'ajouta pas que c'était différent pour les gens avec qui il était. Il ne se moquait pas de ce qu'on pouvait dire d'eux et les défendaient toujours quand on parlait en mal d'eux, surtout si cela n'était pas justifié. Cependant, il resta silencieux sur le sujet car il ne voulait pas que inquiéter au fond la jeune fille qui semblait déjà se préoccupé sur le fait qu'elle puisse faire honte. Il ne voulait pas qu'elle se méprenne en pensant qu'on pouvait dire du mal d'elle. Elle semblait déjà inquiète il ne voulait pas qu'elle le soit encore plus sur quelque chose qui n'existait pas en plus.

« Si elle te plaît, elle me plaira. », dit-il sur le ton de la conversation.

« Ce qui me fait penser que je ne sais toujours pas quoi mettre... », soupira-t-il. Penser à ça l'ennuyait déjà, « Je dois voir ça avec Takumi cette semaine. », ajouta-t-il en finissant sa dernière bouchée.

« Merci pour le repas. Il commence à se faire tard, on devrait retourner dans nos dortoirs avant le couvre feu. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 2 Sep - 15:50

Gentil était un mot que la fille d'air pouvait utiliser pour beaucoup de choses, les gens étaient gentil de l'aider pour ses devoirs, tout comme la préfet était gentille de l dispenser de cuisine à l'époque car elle avait faillit empoisonner tout le monde, les gens étaient aussi gentil quand ils disaient ce qu'ils pensaient quand bien même ce ne soit pas toujours agréable à entendre, c'était gentil de leurs part d'être franc. Les animaux qui se laissaient toucher étaient très gentil eux aussi et les gens qui l'ignoraient plutôt que de l'embêter étaient aussi gentil! Un grand monde pleins d'amour et de bisous comme disait son grand frère le moins tendre dans ses paroles, c'était peut être pour ça qu'il était dur avec elle, pourtant elle était consciente que tout le monde n'était pas gentil et ne voulait pas que du bien à leurs prochains, elle ne voyait pas la vie en rose, elle préférait ignorer les parties plus sombres nuances!

L'écoutant parler la grisé haussa un sourcil, c'est vrai qu'il était un peu dur parfois quand il parlait mais il n'en n'était pas moins gentil quand même, après tout il disait des choses justes, même au début quand il lui faisait des réflexions sur son niveau médiocre en langue morte elles étaient justifiés! Les gens étaient trop susceptible vraiment, il fallait se détendre un peu, bon en même temps c'était typique des gens d'air ça, être détendu, mais bon elle était moins soupe au lait que certains de son dortoir, d'après sa colocataire cela venait du fait que son père était de terre et sa mère d'eau surement.

"Pour moi tu es gentil, dur des fois mais gentil." Assura Alisa.

Continuant de manger à son rythme la mauvaise cuisinière continua d'écouter, elle devait être attentive et ne pas se laisser distraire, bien qu'autour il n'y ait rien de plus intéressant que son compagnon d'exposé donc elle n'avait pas de mal à rester concentrer. Elle savait que des gens n'aimaient pas ce genres de fête costumés et ne comptaient pas faire d'efforts, achetant ou louant un costume de super héros quel qu'il soit juste histoire de, de son cotés elle voulait être belle pour que les gens regrette de ne pas avoir fait d'effort et que ça les motive surtout pour la fois d'après, c'était plus amusant si tout le monde jouait le jeu.

"Tu as pleins de choix, sorcier, zombie, fantôme et momie ce serait dommage car on verrait pas ton visage... O tu as loup garou sinon, je te vois mal en citrouille, ou Frankenstein! Y'a des filles du dortoir de terre qui vont faire un groupe de magical girl mais en mode zombie!" Raconta t'elle enthousiaste. "Ou en vampire ça t'irais bien!"

Il y avait tans de choix pour ce genres de soirée, les super héros ça ne faisait pas spécialement peur mais pleins de monde s'habiller comme ça, sans oublier les filles s'habillant comme des filles de joies avec moins de tissus que sur un bikini pour enfant de cinq ans. Elle sa tenue allait être un peu légère mais pas non plus a poil quand même! Mais Toya étant ténébreux de nature tans de choses pourraient lui aller, il n'avait que l'embarras du choix vraiment. Terminant son bento elle regarda l'heure et commença à tout ranger.

"Oui tu as raison, ça m'a fait plaisir de cuisiner pour toi."

La grisé termina son rangement et fit un large sourire à son compagnon d'exposer avant de partir toute heureuse jusqu'a son dortoir, certains n'arrivaient que le lendemain matin avant le début des cours alors il n'y avait pas encore beaucoup de monde, même sa colocataire n'était pas là. Elle put donc se doucher et se balader nu dans sa chambre avant de s'allonger pour rêver, sa journée avait été super juste car Tôya avait été là!

Le Lundi et le Mardi se passèrent bien sauf pour une chose, certes elle avait des corvées car préparer le jardin pour le concours Halloween ce n'était pas rien mais elle était contrarier, Alisa observa son costume le Mardi à dix sept heure et soupira, il n'était pas bon, il manquait des choses et elle voulait le finir rapidement pour être tranquille afin d'aider au jardin, le bal était quand même ce Samedi, d'ailleurs tout irait bien pour le brun qui n'avait pas encore choisit son costume? Elle fit une liste avant de sortir de sa chambre puis du dortoir et alla prés de celui d'ombre ou les gens travaillaient encore sur leurs jardin, voyant son cavalier elle sourit et s'approcha de lui sous le regard surprit de tout ceux qui nageaient le matériel. Elle l'avait vu en sport le matin même vu qu'elle était sa partenaire d'échauffement.

"Tôya tu veux bien m'accompagner en ville? Je dois acheter des petites choses pour mon costume... J'ai envie d'y allé qu'avec toi." Assura la grisé comme si c'était une évidence.

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 16 Sep - 18:40

« Takumi m'a dit avoir une idée à me proposer. Il a trouvé quelque chose, mais il a refusé de me le dire par message, il trouve ça plus drôle de me le montrer. J'avoue être un peu méfiant sur la chose, je verrais bien ce qu'il va me proposer. J'espère que ça ne sera pas comme la dernière fois. Enfin, je pense qu'il a retenu la leçon. », dit-il en attendant sa camarade qui rangeait ses affaires. Comme il n'avait rien apporté, il n'avait rien à faire que de l'attendre.

Une fois celle-ci prête, il se mis en chemin vers les dortoirs. Il hésita un instant à la raccompagner jusqu'au dortoir de l'air. Mais le campus était un lieu sûr et elle ne risquait rien à rentrer toute seule. Et puis, il ne faisait même pas nuit. Il aurait bien marché un peu plus avec elle, c'était pour cette raison qu'il avait voulu la raccompagner au final, et non parce que l'endroit était dangereux. Cependant, il avait peur qu'elle le prenne mal. Il avait peur qu'elle pense qu'il la considérait comme une petit chose fragile pas capable de rentrer toute seule. Alors que ce n'était pas le cas. Et bien sûr, il ne voulait pas lui dire qu'il voulait rester un peu plus avec elle encore. C'était bizarre après tout. Il était même le premier à trouver ça étrange et surtout à ne pas comprendre pourquoi. Il était face à un cruel dilemme en ce moment, mais il n'eut pas à y réfléchir plus longtemps, puisse qu'Alisa mis fin à son débat intérieur en partant toute seule, comme une grande, et sans rien attendre. Alors, il se contenta de lui dire « à demain », et de retourner bien sagement dans son dortoir. A mi-chemin, cependant, il se retourna pour regarder la jeune fille partir dans sa direction. Il se mis une violente claque intérieurement et regagna enfin sa chambre. Heureusement pour lui, son colocataire n'était pas encore là, parce qu'il l'aurait sans doute questionné pour lui demander pourquoi il rougissait comme ça et ne l'aurait pas lâché sans avoir une réponse satisfaisante. Même sans se voir dans une glace, il savait qu'il rougissait, il le sentait bien au niveau de ses oreilles. Il se laissa tomber sur son lit et observa le plafond pendant un moment se demandant ce qui lui arrivait en ce moment. Ses pensées étaient vraiment trop tourné vers la jeune fille d'air en ce moment sans qu'il sache vraiment pourquoi. Peut-être parce que c'était une première pour lui qu'une fille soit gentil avec lui et lui dise toute ces choses ? Il avait beau être froid et distant avec les gens, il en était pas moins sensible.

Le début de la semaine se passa normalement, comme toujours. Tôya suivait les cours attentivement et il avait même réussi a esquiver ce qu'il avait fait dimanche soir. Pour l'instant, leur petit tête-à-tête avec Alisa où elle lui avait préparé son repas était encore un secret dans le dortoir d'Ombre, et il espérait que cela reste encore longtemps ainsi. Takumi n'avait pas encore parlait d'elle depuis le début de la semaine, ce qui l'arrangeait. Cependant, les choses risquaient de bientôt changer étant donné qu'elle se trouvait maintenant devant lui et devant son dormir et de surcroît, elle lui demandait de venir l'accompagner pour une course et en plus, d'après elle c'était le seul à qui elle avait envie d'aller.

«Hein ? Maintenant ? », finit-il par dire après avoir ouvert plusieurs fois la bouche, sous le coup de la surpris, avant qu'un son n'arrive finalement à en sortir. Il sentit son colocataire lui donner un petit coup de coude pour lui dire de foncer. Il n'avait pas besoin de l'encourager, il y serait allé de lui-même.

« Je vais ranger les outils, j'en ai pour une minute. »

Et sans se soucier du regard des autres, il alla tranquillement ranger ses affaires et revient auprès de la jeune fille qui l'attendait et parti avec elle en ville. Même s'il était content de pouvoir passer du temps avec elle, il devait avoir que le shopping n'était pas son fort et les choses s'éternisaient un peu trop à son goût. D'ailleurs, à plusieurs reprises, il n'hésita pas à lui dire de se dépêcher un peu de faire son choix et d'arrêter de traîner sinon ils ne finiraient jamais et demain ils y seraient encore. D'ailleurs, il n'avait pas tout à fait tort de vouloir la presser puisse qu'une fois de retour devant l'université ils euent la surprise de voir les grilles fermées... Le couvre feu... voilà une chose à laquelle il n'avait pas pensé. Il ne sortait pas vraiment en semaine, du coup il ne savait pas exactement quand elles se fermaient. Mais visiblement, c'était un peu trop tôt à son goût.

« Bah voilà... on a trop traîné... », soupira-t-il avant de sortir son téléphone pour appeler son colocataire.

« Takumi, on est bloqué dehors. Tu peux pas venir nous ouvrir ? »

« Ah~ non mon petit Tôya, tu devrais savoir qu'une fois qu'elles sont fermées, elles ne s'ouvrent pas avant demain. »

« Hein ? Non mais sérieux, viens m'ouvrir. »

« Mais c'est pas mon pouvoir. Sinon je serais venu. »

« Alors comment tu fais quand ça t'arrive ? »

« Je vais à l'hôtel. »

« A l'hôtel ? Mais y'en a pas dans le coin ! »

« Mais si~ j'en connais un, je t'envoie par message le l'adresse. Amuse toi bien~ »


Tôya, perplexe, raccrocha et regarda Alisa.

« Apparemment, la seule solution selon Takumi c'est d'aller à l'hôtel. Tu ne veux pas essayer de ton côté si quelqu'un peut nous ouvrir ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 16 Sep - 21:50

Les gens du dortoir d'ombre semblaient surprit de la voir débarquer comme ça comme une fleur dans leurs jardin, techniquement elle n'avait pas le droit d'entrer dans le dortoir en lui même, dans le jardin c'était autorisé, à moins que ce soit le fait qu'elle vienne voir le brun solitaire qui laisse tout le monde un temps soit peu dubitatif? Ce n'était pourtant pas si rare que des gens de plusieurs dortoirs différents se fréquente en dehors des cours en toute amitié ou plus si affinité bien sur et puis elle faisait quand même équipe avec lui en sport pour les échauffements et aussi en cours de cuisine et ils avaient été partenaire en langue morte, vraiment les gens mettaient du temps à se faire à une situation qui sortait de l'ordinaire selon eux c'était fou ça, mais drôle au fond.

Elle n'eut pas vraiment le temps de répondre quoi que ce soit et puis c'était de la logique, si elle lui demandait de venir comme ça de but en blanc c'était bien pour qu'ils y aillent dans l'immédiat, sinon son costume ne serait jamais terminer et ce serait dommage, tout devait être parfait bon sang! Penchant la tête sur le cotés en voyant Takumi donner un coup de coude qui devait surement se vouloir discret elle se demanda le pourquoi de ce geste, les garçons avaient des façons drôle de communiquer parfois. Laissant son cavalier allé ranger ses outils elle observa un peu le jardin, ils avaient des idées moins originales qu'eux, le dortoir de l'air avait souvent l'habitude de partir un peu loin dans un délire qui faisait finalement hors sujet, mais ça leurs correspondait si bien!

Finalement quad son partenaire fut de retour la grisé fit un aurevoir de la main à quelques camarades de sexe féminin qu'elle coutoyait de temps en temps en classe et en dehors parfois puis tourna les talons marchant tranquillement. Le shopping c'était amusant, quand bien même elle avait une liste et une idée précise de ce qu'elle cherchait elle était incapable de ne pas être distraite par les vitrines de certains magasins et avait tendance à vite se disperser, et encore cette fois-ci Toya avait été là pour lui dire de se dépêcher et la remettant sur la bonne voie régulièrement.

Et heureusement vu que quand ils arrivèrent devant la fac le portail était fermé. Elle chercha son téléphone pour voir l'heure et soupira légèrement, gêner de les avoir mit dans cette situation, après tout c'était de sa faute, même avec toute la bonne volonté du monde Ayukawa n'avait pas put l'empêcher de flaner de temps en temps.

"Je vais essayé!" Assura t'elle.

Sa meilleure amie lui répondit surement la même chose que Takumi c'était fermé et tans pis pour elle mais elle lui proposa d'appeler sa préfet qui était en trins de manger avec les autres préfet, peut être qu'ils pourraient y faire quelque chose eux? Raccrochant elle appela sa senpai adorait qui l'aimait tans et lui expliqua la situation, mais d'un coup le téléphone sembla être subtilisé.

"Vous aviez qu'a rentrer à l'heure tout les deux, les règles sont faites pour être respecté miss Mikamu." Gronda une voix qui raccrocha finalement.
"Je viens de me faire gronder par le préfet de feu.... Donc je pense que c'est loupé je suis désolé Tôya." S'excusa Alisa en venant s'incliner devant son camarade. "Je vais payais moi la chambre!"

Ils n'avaient finalement pas d'autres solutions hormis celle d'aller à l'hôtel, elle marcha à un mètre derrière son partenaire qui devait surement être fâché et préférait donc se faire toute petite pour éviter un orage, après tout il n'était pas tendre dans ses mots d'après les gens donc il valait mieux ne pas trop se la ramener pour le moment. Arriver après un trajet dans le silence devant l’hôtel la jeune fille revint prés du brun et pencha la tête sur le cotés, lui tenant la manche du bout des doigts, l'endroit ne ressemblait pas à un hôtel classique.

"Je te suis Tôya."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 17 Sep - 19:00

« Bon, on dirait que nous n'avons pas de choix. Du moment qu'on arrive à l'heure en cours demain, cela ne pose pas trop de problème je suppose. Il nous suffira de repasser dans notre chambre pour nous changer et prendre nos affaires. Heureusement que les grilles ouvrent assez tôt le matin, ça nous laissera amplement le temps. », dit-il avant de se mettre en marche après avoir reçu les informations pour l'hôtel par message. Celles-ci étaient d'ailleurs très précises et ça l'épatait presque. Takumi avait même fait l'effort de joindre un plan pour le trouver en partant de l'université. A croire qu'il voulait absolument qu'il aille à celui-là. Enfin, vu l'heure ils auraient peut-être du mal à trouver un autre hôtel et son colocataire lui avait assuré qu'il y aurait de la place, contrairement aux autres et en plus ces derniers se trouvaient bien trop loin de leur université, selon lui. Pour le coup, il avait décidé de faire confiance à son ami même s'il se demandait comment il connaissait ça. Marchant silencieusement en réfléchissant à tout ça, il ne s'arrêta qu'une fois que le plan qu'il suivait, lui dise qu'il était arrivé à bon port. En relevant la tête, il eu une désagréable surprise. Il observa son plan plusieurs fois. Il n'y avait pas de doute, c'était bien là. Aussitôt, il attrapa son téléphone et contacta Takumi.

« Oi ! C'est quoi ce bordel ! »


« Mon p'tit Tôya~ je vois que tu es bien arrivé. Tu as trouvé facilement ? Mes explications étaient claires ? »

« Mais c'est un Love Hotel ! »
, dit-il un peu moins fort, comme gêné, ce qui eut le don de faire rire son ami.

« Bah, dans Love Hotel, il y a hôtel, non ? Tu voulais quelque chose pour dépanner non. De toute façon, tu n'as pas le choix, il n'y a que ça. Ah, et n'espère pas obtenir deux chambres dans ce genre d'établissement. Tu vas devoir partager ton lit ce soir."

« ... », rougissant et la bouche ouverte, il se tourna vers sa camarade de classe et la regarda un instant.

« Tu es bien silencieux, je suis sûr que tu es en train de t'imaginer des choses. Allez, je sais qu'elle te laisse pas indifférent notre camarade d'air~. Je te donne un petit coup de pouce là, saisi ta chance, mais pense à dormir un peu et ne pas trop faire d’exercice pour être en forme demain. »

« Takumi, contrairement à toi, mon cerveau se trouve à la bonne place. »

« Je sais, je sais. »
, répondit-il en riant, «Et tu l'utilise parfois, si tu veux mon avis. Alors je t'aid un peu. »

« C'est gentil de ton aide, mais je suis un grand garçon. »

« Mais le grand garçon, comme tu dis, à ce rythme ne trempera pas son biscuit dans Al... »


Malheureusement pour son colocataire, il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le brun lui raccrocha au nez. Il savait très bien ce qu'il allait dire et la suite risquait d'être encore plus salace, alors il valait mieux couper court à la discussion. Il rangea son téléphone et reporta son attention sur Alisa, utilisant son cerveau pour éviter toutes pensées impures.

« On devrait peut-être aller manger avant, ce genre d'établissement ne sert rien à manger... »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 17 Sep - 20:08

Vraiment la façade ne lui disait trop rien, elle avait quelques fois voyager avec ses parents et ses frères et avaient de ce fait dormit dans des hôtel mais jamais un comme celui-ci, les vitres étaient teinté pour celles des deux premiers étages et après beaucoup de rideaux étaient fermés donc elle ne parvenait pas à voir à l'intérieur, tout se voulait surement discret mais c'était totalement râté à cause du nom de l’hôtel en rose brillant en néon, c'était dommage, soit on faisait dans l'extravagance du début à la fin soit on faisait dans la finesse et la discrétion du coup là cela faisait totalement tâché, dommage vraiment, les gens manquaient cruellement de goût, comment quelqu'un avait put autorisé une chose pareil pour la façade? Un daltonien? Si c'était le cas quelqu'un aurait du vérifier derrière lui quand même!

Se tournant vers le brun qui sortait son téléphone elle le lâcha pour le laisser s'écarter d'elle, il ne voulait pas qu'elle entende peut être? De son cotés elle avança vers l'une des portes vitrés pour voir les tarif et comprit bien vite, un love hôtel? Elle avait entendu parler de ça mais vraiment vaguement et de loin et encore ce n'était pas généralement des conversations lui étant adresser. Elle sortit alors son téléphone et téléphona à ses deux frères favoris et n'eut pas de réponse et appela finalement Marc le dernier. Après une brève salutation et formule de politesse réciproque elle entra dans le vide du sujet?

"C'est quoi un Love Hôtel?" Demanda t'elle de but en blanc.
"Un endroit ou les gens vont pour baisé pourquoi?" Demanda Marc curieux.
"O car j'y dors ce soir avec Tôya, mais on est obligé de faire ça?" Continua la petite soeur.
"Non... Attend c'est qui lui? T'es ou exactement!?" S'enquit le plus vieux.

Elle le remercia ignorant totalement sa panique et raccrocha, mettant son téléphone sur silencieux, il allait l'embêter toute la soirée sinon. Elle s'approcha de son camarade et lui sourit, qu'importe de toute façon elle faisait confiance à ce garçon qui était gentil avec elle. Le voyant rougir elle approcha son visage du sien pour le regarder dans les yeux et lui toucha la joue du bout de l'index.

"Tu es tout rouge tout va bien?"

D'un seul coup la grisé frappa du poing dans sa main et ramassa sa poche pleine de tissus et autres choses pour son costumes de sorcière, elle savait ou aller mangé par loin d'ici. De sa main libre elle prit celle de son partenaire de langue morte de cuisine et aussi de sport et avança dans la rue, au bout se trouvait un très bon restaurent de sushi et ça tombait bien elle avait envie de sushi en ce moment même. Elle fit un grand sourire sans lâcher sa main.

"Voila, ça te dis? Je te l'offre vu que c'est à cause de moi qu'on est coincé dehors."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Dim 27 Sep - 18:03

Il avait suggéré d'aller manger, mais en réalité, il n'avait pas vraiment faim. Après avoir découvert dans quel genre d'hôtel il allait passer la nuit, il se sentait nerveux. Pour lui qui n'avait jamais connu de femme dans sa vie et ne s'était jamais retrouvé avec une vraie fille, en chair et en os, sous les yeux, il se sentait gêné de la situation. Bien sûr, il savait très bien qu'il ne se passerait rien entre eux cette nuit, que sa camarade n'allait pas le violer et qu'elle n'allait pas non plus se balader en tenue d'Eve sous ses yeux, qu'ils étaient tout les deux adultes qui se contrôlaient et ne se laissaient pas dicter par leurs pulsions parce qu'ils allaient voir un petit plus de peau que d'ordinaire, mais il n'était vraiment pas à l'aise à ça. Si on lui en avait parlé plus tôt, il aurait pu se faire à cette idée et passer la nuit sans se poser de question, mais là, il était devant le fait accompli et surtout, il ne s'en rendait pas encore compte parce que c'était tout nouveau pour lui, mais Alisa ne le laissait pas indifférent et il commençait à se sentir attirer par elle. S'il avait dû faire face à la même situation avec une autre fille, il ne se serait pas posé autant de question et aurait passé une nuit de tout ce qu'il y a de plus normal. A trop penser à cela, je sentais ses oreilles chauffer. Ce n'était pas bon. La jeune fille d'air aller sûrement le remarquer et se moquerait certainement de lui en le traitant peut-être de petit puceau prude. Venant d'une autre fille, cela lui passerait au dessus de la tête, mais pas venant d'Alisa. Il devait faire bonne figure et essayer de penser à autre chose.

Sans un mot, il se laissa guider par le poignet dans les ruelles de leur ville. Il se moquait éperdument de ce qu'il allait pouvoir mettre dans son estomac en ce moment même. Alors tout ce qu'elle proposerait lui irait. Pour l'instant, il était en train de répéter dans sa tête ses tables de multiplication pour éviter de penser à ce qu'il l'attendait et il se maudissait de réagir comme ça. Il n'y avait rien d'exceptionnel à dormir dans la même pièce qu'une fille. Alors pourquoi réagir comme un prude sans caractère qui n'avait jamais rencontré une vraie fille et qui allait perdre sa virginité ce soir. Il n'était pourtant pas comme ça ! Il devait se ressaisir un plus vite. Il savait très bien que d'ici quelques minutes il penserait de nouveau normalement et ne verrait plus l'étape de l'hôtel comme étant quelque chose de très stressant.

« Peu m'importe, ça me va de manger ça. », dit-il d'un air détaché tout en passant à la table de huit. «Ne t'en fais pas pour ça, ce n'est pas la fin du monde non plus, on ne va pas dormir à la rue, tu n'as pas besoin de payer. », dit-il en rentrant dans le restaurant en premier.

Ce soir là, le brun mangea peu. Ils ne s'éternisèrent pas à table, de peur que leur seul et unique chance de ne pas dormir à la belle étoile soit complet. Ils étaient déjà arrivé en retard une fois aujourd'hui, le brun ne voulait pas que ça se reproduise encore une fois. A la réception, Tôya prit sur lui pour demander s'il restait encore de la place dans cet établissement le plus naturellement, comme s'il venait de demander une baguette de pain. Il avait réussi a se reprendre, et pour l'instant, passer la nuit avec sa camarade ne lui paraissait plus aussi gênant. Par chance, ils avaient arrivé à temps et il restait encore une dernière chambre. Cela aurait été étonnant qu'il y en ait plus vu l'heure avancée. Les clés en main, le jeune homme se dirigea d'un pas plein d'assurance au troisième étage où se trouvait la chambre dénommé « Foraine », et en ouvrant la porte, il compris pourquoi elle avait cette appellation. L'intérieur était très rose, trop rose à son goût d'ailleurs, même si les tons restaient pastel et n'agressaient pas autant les yeux. Le brun avait l'impression d'être à l'intérieur d'une énorme guimauve tricolore. Fait étonnant, un petit carrousel se trouvait dans la pièce. Il n'y avait que deux chevaux, mais cela restait tout de même un carrousel. Il se retourna pour voir le reste de la chambre. Le lit était plutôt grand et rond. Au moins il avait l'air confortable. Au plafond, se trouvait un miroir qui donnait une vue imprenable sur l'ensemble du lit. Rien d'étonnant venant d'un love hotel... Le réceptionniste leur avait dit que les sanitaires et la douche se trouvaient dans la pièce et qu'il y avait tout sorte d’accessoires à leur disposition et qu'ils étaient libre de s'en servir comme il le voulait. Tôya n'osait même pas ouvrir les tiroirs dans tables de chevet de peur de tomber sur quelqu'un chose qu'il aurait préféré ignorer l'existence. Il se tourna une nouvelle fois pour voir à quoi ressemblait et... Oh putain ! Mais c'est des vitres à la place des murs ! Pas moyen d'avoir ne serait-ce qu'une once d'intimité dans cette chambre. Elle était grande et comprenait une baignoire, mais on voyait tout ! Le jeune homme commença un peu à paniquer. Il savait qu'il ne devait pas trop réfléchir à ça. Après tout, il y avait rien de honteux dans un corps nu et tout le monde était fait pareil ! Oui...et si Alisa se moquait de son physique....

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Lun 28 Sep - 11:34

Ses envies de nourritures lui prenaient comme celles d'une femme enceinte de plusieurs mois, d'un seul coup elle se réveillait un beau matin avec une envie folle de manger quelque chose bien précis et avait beaucoup de mal à ne pas focaliser toute son attention sur imaginer cette chose ou à comment l'obtenir, ça lui prenait parfois en pleins milieu d'une journée ce qui semblait faire rire ses camarades quand d'un seul coup elle sortait en pleins milieu d'une conversation "j'ai envie de meringue" bah oui mai c'était comme ça, quand ça lui prenait ce n'était pas facile de vivre avec surtout en prenant en compte que son taux de concentration pour les cours qui n'était déjà pas élever dans certaines matières était diminué de moitié! Et donc depuis la veille au soir une envie de sushi lui avait prise soudainement, comment faire? elle ne pouvait pas sortir s'en acheter c'était trop tard, et bien la solution se présentait d'elle même tout de suite, comme quoi des fois le destin!

La jeune fille gonfla légèrement les joues, elle paierait de toute façon et puis c'était comme ça et pas autrement! Elle n'allait pas lui laisser le choix non mais dis donc! Allant s'asseoir elle se commanda sa part et bu un peu de son eau, dormir avec Toya, elle n'était pas contre, étant quelqu'un de tactile et lui non elle aurait enfin une excuse pour se coller légèrement à lui si le lit était trop petit, ou même si il ne l'était pas, elle se trouverait bien une excuse pour de toute façon, après tout son frère lui avait bien dit qu'ils n'étaient pas obliger de faire des choses, mais serait elle contre?

Commençant son repas en lançant un sujet bateau au sujet des décorations des jardins de chaque dortoir Alisa continua de songer à la chose, elle ne voulait voir que Toya tout le temps, être auprès de lui, lui faire plaisir, il lui manquait quand il n'était pas là, c'était de l'amour? Elle avait très envie d'avoir plus d'attention tactile de sa part alors ça devait être ça, il ne faisait pas que l'intriguer après tout..... En ayant marre de sentir son téléphone vibrer sous les appels de ses frères, O? Marc avait prévenue les autres? Riant elle éteignit le petit appareil, elle devait économisé sa batterie après tout.

Réglant la note elle sortie du restaurent fier d'avoir invité son partenaire et avança vers l'hôtel, hésitant à lui reprendre la main elle se fit violence pour ne pas le faire, un peu de tenue quand même. Elle salua poliment l'employé et observa le brun pleins d'assurance, il semblait allé mieux car en arrivant devant l'endroit il n'avait pas eut l'air bien en le découvrant pour la première fois. Marchant dans les couloir elle regarda quelques noms sur les chambres o y'avait des thèmes?! Mais ça avait l'air chouette! Voyant celui sur leurs porte elle entra à la suite de l'autre et prit un air entre émerveiller et curieuse.

"J'adore! C'est beau! Ils font pas les choses à moitié dis donc!" Déclara t'elle en avançant dans la pièce "Regarde la salle de bain est toute transparente! C'est original, leurs architecte d'intérieur manque pas d'idées!" Conclut t'elle en tournant sur elle même.

Vraiment en vu de la décoration de celle-ci les autres chambres a thèmes ne devaient pas être moins bien faites! Quel talent, la personne avait du faire exploser son génie créatif pour pondre un truc pareil Posant ses poches dans un coin elle avança vers une penderie qui avait des couleurs adorable, il y avait des habits? Ils avaient le droit de les mettre du coup? C'était chouette d'avoir mit de quoi dormir! Elle prit une nuisette et sourit, le bleu ciel c'était jolie! De toute façon elle n'allait pas dormir en uniforme et le brun lui crierait surement dessus si elle dormait nue, pourtant elle adorait dormir nue! Elle ne se prendrait pas de douche ou de bain mais au moins se changer tiens.

"Je vais à la salle de bain me changer! A bah ça change rien que je le fasse ici ou là bas.... Non je vais là bas, je reviens Toya." Annonça Alisa en partant dans la salle d'eau transparente.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mar 6 Oct - 15:17

Oui, ils ne faisaient pas les choses à moitié ici, et c'était bien ça qui gênait Tôya. Il aurait préférait que la personne qui soit chargé de la décoration ici soit un peu moins créative. Il devait admettre que les choses étaient très bien travaillé, mais c'était trop pour lui. Il était encore trop prude pour pleinement apprécier la chose. Et la salle de bain... parlons-en tient ! C'était bien ça le problème ! Tout le mur était une vitre transparente ! Qu'est-ce qu'il y avait d'excitant de voir sa moitié sur le trône en train de se soulager ? Ça plus grande peur au fond pour ce soir, ce n'était pas qu'Alisa critique son physique, mais plutôt qu'elle le voit en train de pisser... Jamais personne ne l'avait regarder, et il espérait bien que cela n'arrive jamais. C'était plus que gênant. Certes, la jeune fille n'était pas du genre a colporter des rumeurs où raconter ce genre de chose et elle était dans le même cas que lui, mais c'était pas une chose qu'il avait envie que cela se produise. Sa plus grande hantise, s'il n'y avait pas des toilettes sur le pallier, serait d'avoir envie de pisser cette nuit !

Le brun tourna un peu dans la chambre pour observer le reste pendant que sa camarade fouillait dans les placards pour voir ce qu'il y avait. Il n'osait pas trop se déplacer car il se sentait gêné de se retrouver ici en si charmante compagnie. C'était la première fois que cela lui arrivait, et même s'il savait que rien ne se passerait entre eux, il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir tout de même mal à l'aise. Il avait beau faire d'énorme effort, au final, il se rendait bien compte qu'il réagissait comme une petite vierge effarouchée. Certes, la vérité n'était pas si éloigné que ça. Il finit tout de même par s'asseoir sur le lit, près de la table de chevet, et par curiosité, comme la jeune fille d'air, il ouvrit le tiroir. Il regarda le contenu pendant un court instant avant de le refermer comme s'il ne l'avait jamais ouvert. Il ne savait pas exactement combien il y avait de préservatifs là dedans, mais de ce qu'il avait pu voir c'était qu'ils étaient en grand nombre et qu'il devait en avoir pour toute les tailles et goûts. Au moins, ce Love Hotel tenait à ce que ses clients soient prudents et se protègent correctement, ce qui était un bon point. L'intérieur du tiroir contenait également d'autres choses, mais le brun ne s'était pas attardé dessus. D'ailleurs, il n'était pas sûr de connaître l'utilité de tous. Takumi se fera certainement une joie de lui décrire en détail tout cela.

« Hein ? », dit-il subitement en entendant le son de sa voix. Il se tourna vers elle et son cerveau mis quelques secondes avant d'assimiler la chose.

« Hum... d'a... accord. Je vais aller faire un tour en attendant au combini du bas. Je vais voir s'il y a des t-shirt. Tu as besoin de quelque chose ? », ajout-a-t-il avec les oreilles légèrement rouges.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mar 6 Oct - 15:49

Pourquoi les gens devaient venir ici pour faire des choses folles de leurs corps? Les hôtels normaux n'étaient pas moins confortable voir bien plus en fait, mais c'est sur qu'il n'y avait pas une telle décoration dans un hôtel normal, elle n'avait pas regarder le prix de la chambre ensuite vu que c'était son partenaire qui avait régler la note ne semblant pas gêner pour un sous, elle l'avait imaginer un peu plus réticent surtout quand il avait appeler son camarade de chambre mais il semblerait qu'elle se soit tromper. Donc à la limite c'était peut être à cause du prix que les gens venaient là? Mais non n'importe quoi, des gens qui s'aiment voulant assouvir des besoins n'avaient qu'a le faire chez eux pas besoin de venir ici... A mais ceux de la faculté ne devaient pas avoir le choix en fait, car bon il y avait pleins de couples qui n'étaient pas membres tous du même dortoir et les règles étant ce qu'elles sont ils n'avaient pas le choix, en fait l'emplacement de cet endroit était très judicieux!

Avançant dans la salle d'eau la jeune fille posa sa nuisette sur un petit tabouret rose adorable et regarda autour d'elle, c'était bien l'une des rare chose avec les toilettes qui n'étaient pas transparente, d'ailleurs comment elle allait faire pipi? Enfin dormir nue et se balader nue ne lui posait aucun soucis mais comme dirait le préfet de feu "faire ces besoin c'est anti charismatique" et donc elle ne voulait pas que le beau brun la voit, peut être envoyer l'autre acheter quelque chose? Elle se tourna en entendant le signe du destin, ce garçon était super!

"Oui une culotte pour demain matin s'il te plait. " Demanda t'elle pas honteuse pour un sous. "Je vais me prendre une rapide douche alors."

Autant en profiter après tout. Sans attendre de voir ou entendre si son partenaire d'exposé était sortit elle commença à retirer ses habits, allumant l'eau, c'était bien une douche et une baignoire mais pourquoi faire les deux? Bon ensuite c'était chouette les douches à l'italienne au moins pas de paroi gênante et elle pourrait s'étirer à volonté, les douches des dortoirs étaient toutes petits et chez ses parents c'était une baignoire mais elle avait tendance à traîner dans le bain donc autant prendre une douche.

Enfin en tenue d'Eve la fille d'air alla sous l'eau et soupira d'aise en s'étirant, ça faisait quand même un bien fou une douche surtout après une séance de shopping, Tôya ne savait vraiment pas prendre son temps mais en même temps ils avaient le couvre feu donc elle aurait du être plus attentive. Elle se savonna rapidement et se mit en serviette après un coup d'oeil dans la chambre elle alla faire son pipi rapide bien heureuse que l'autre ne soit pas revenue et retourna sous la douche, elle avait du temps encore! Dix bonnes minutes plus tard Alisa enfila enfin sa tenue, c'était léger quand même, mais au moins elle serait à l'aise pour dormir! Elle retourna du cotés chambre et posa ses affaires sur l'un des chevaux en bois magnifique et alla vers la porte en l'entendant s'ouvrir tout sourire.

"Okaeri Tôya! Tu as trouver ce que tu voulais?"

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Mer 7 Oct - 11:45

« Une petite culotte ? D'accord. J'en ai pas pour longtemps. », dit-il avant de sortir de la chambre. Sur le coup, il n'avait pas vraiment réalisé ce que cela impliquait. C'était juste aller cherche un morceau de tissu au fond. Rien de plus ni d'extraordinaire. Il n'allait pas se mettre à rougir parce qu'on lui parlait de culotte. Il avait l'habitude d'en voir avec sa petite sœur. Bien souvent, il aimait pour les tâches ménagère à la maison, et cela lui était arrivé plusieurs fois de devoir plier les sous-vêtements de sa sœur après avoir fait la lessive. Alors aller en acheter une ne devait pas être plus compliqué que cela. Du moins, c'est ce qu'il pensait.

Arrivé au combini du bas, il passa d'abord au rayon des sucreries pour se trouver quelques mochi. Il avait eut trop d'émotions ce soir, il lui fallait un peu de réconfort pour se calmer. Malheureusement, il n'y en avait pas... Intérieurement, il pestait devant cette frustration. Il alla tout de même faire un tour au congélateur dans l'espoir qu'il y en ait au moins des glacés. Bingo ! Il y en avait même plusieurs sorte. Il viendrait les chercher après avoir pris ce qu'il était venu à la base acheter. Il espérait qu'Alisa aimait ça, sinon, bah ça lui en ferait plus, tant pis. Il n'avait qu'à faire quelques pas pour se retrouver devant le rayon des vêtements. Il prit d'abord un t-shirt, parce qu'il se voyait mal dormir seulement en caleçon, au fond, trop peur qu'on puisse rire de son physique, et un sous-vêtement pour demain. Pour la douche... bah il la prendrait certainement le lendemain en repassant au dortoir. Il n'allait quand même pas demander à sa camarade de sortir de la chambre pendant qu'il allait se doucher, et puis, il n'avait pas vraiment envie non plus de se laver devant elle et de lui imposer ce spectacle. Heureusement qu'on était en automne est pas en été, au moins il n'avait pas transpiré ! Sur cette réflexion fort profonde, il se tourna vers les petites culottes en coton et avança sa main pour en prendre une, quand il s'arrêta en chemin. Alisa fait quelle taille ? Il était incapable de dire ça et ne s'était jamais posé la question ! S'il prenait trop grand, la jeune fille allait certainement se sentir vexée, mais si c'était trop petit ? Elle allait se sentir gêné ? Et puis quelle couleur lui irait mieux ? Le brun ouvrir grand les yeux et son cerveau se bloqua un instant. Pourquoi cherchait-il a savoir quelle couleur lui irait mieux ? Il n'allait pas le voir après, alors il devait s'en moquait ! Pourtant... il ne voulait pas se l'avouer, mais la jeune fille du dortoir d'air ne le laissait vraiment pas indifférent... C'était la première fois qu'il voulait savoir quelle couleur de sous-vêtement irait mieux à une fille, et surtout de se l'imaginer en petite culotte pour essayer de visualiser la chose. Ses oreilles commencèrent a légèrement rougir et il se sentait presque sale d'avoir des pensées aussi impures ! Comment allait-il faire face à elle après avoir eu ce genre de réflexion, surtout qu'il était venu à penser que ce qui lui irait mieux serait d'être entièrement nue... Il se mordit la lèvre pour reprendre ses esprits et attrapa une culotte ss, une s et un m pour régler son problème. Au moins, elle aurait le choix au niveau de la taille. Une fois ça jeté dans son panier, il retourna au congélateur et pris un peu plus de mochi qu'il ne le voulait à la base. Manger ces délicieux mochi lui ferait penser à autre chose. Il devait détourner son attention sur autre chose qu'Alisa pour ne pas se sentir gêner. Une fois passé à la caisse, il retourna à l'hôtel.

« Ah, tadaima. Oui a peu près on va dire.», répondit-il en fermant la porte avant de se retourner. En voyant sa camarade, il laissa tomber son sac et ouvrit grand la bouche. La jeune fille avait beau avoir une nuisette sur le dos, mais le brun considérait que c'était la première fois qu'il voyait une fille presque complètement nue. Elle était tellement transparente qu'on voyait tout en détail... Et ça, Tôya pouvait parfaitement le dire parce qu'il avait prit le temps de regarder. C'était plus fort que lui, c'était sous ses yeux et il avait du mal à les détourner tant le spectacle lui plaisait. Mais il savait très bien qu'il ne devait pas rester fixé comme ça, ce n'était pas non plus un pervers, c'est juste qu'elle... lui plaisait... vraiment beaucoup... maintenant il pouvait le dire.

Il revient à lui, et enleva son pull pour le donner à Alisa.

« Mais on voit vraiment tout ! Je peux même voir tes tétons. Mets mon pull, ça sera mieux. », dit-il avant de se pencher pour attraper le sac de courses et détourner enfin les yeux.

« Je ne savais pas quelle taille te prendre, alors j'en ai pris plusieurs. Tu as le choix comme ça. Il y a aussi des mochi glacé. Sers toi comme tu veux.», ajouta-t-il en sortant le contenu et en prenant une boite des mochi pour manger et oublier. Il essayait d'agir le plus naturellement possible.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Mer 7 Oct - 12:36

La fille d'air cherchait quelque chose à redire sur le confort de l'endroit, hormis pour l'instant l'espace pipi non privatif et intimiste il y avait autre chose, elle qui n'aimait pas dormir les cheveux mouillé elle n'avait clairement pas le choix, bon c'était de sa faute aussi, elle aurait du vérifier si il y avait de quoi les sécher avant de se les mouillé mais bon c'était un petit peu pénible surtout en vu de sa longueur, elle ferait peut être mieux de les attacher en chignon comme elle pouvait? De toute manière elle ne dormait jamais sur le dos alors cela ne la gênerait pas normalement et puis trempé le lit ne serait pas agréable pour le brun surement qui lui n'avait clairement pas se problème, hormis trempé son oreiller et encore, au moins il ne mouillerait pas les draps de son cotés du lit, avantage des cheveux court!  Mais les cheveux court ça n'allait qu'aux garçons, elle trouvait toujours mois jolies les filles aux cheveux très court, c'était ridicule.

A peu prés tout? pourvu qu'il ait bien pensé à prendre une culotte et pas quand même un truc avec des petits animaux dessus, elle aurait un peu honte de porter ça quand même, elle n'avait plus dix ans et encore elle ne se rappelait pas avoir porter ce genres de choses depuis ces cinq ans, autant dire que se rappelait de ça ne servait à rien mais sa mémoire faisait ce qu'elle voulait. Voyant la poche tomber elle pencha la tête sur le cotés et prit une de ses mèches de cheveux mouillé entre ses doigts, que se passait il? Il venait de se rendre compte d'un oublis?  Mais voyant le pull venir vers elle, elle l'attrapa et l'examina légèrement, pourquoi faire?

"Mais c'est grave si on voit tout? Je suis pas jolie comme ça? Et puis d'habitude je dors nue au dortoirs." Déclara Alisa. "Pour sortir de la chambre je met quand même une chemise et une culotte mais sinon nue, on est plus à l'aise pour dormir quand même."

Elle ne devait pas lui plaire pour qu'il lui demande de mettre ça, bon c'était un peu gênant certes qu'il puisse voir tout à ce point là mais au fond c''était si grave? Enfilant le pull elle soupira légèrement, elle qui se trouvait jolie dans cette nuisette, elle partit vers son sac à main et chercha un élastique, en vu de sa longueur de cheveux elle se devait de toujours en avoir un en cas qu'il y ait trop de vent. Elle se fit un chignon assez approximatif qui laissait pas mal de mèche se baladaient ici et là mais qu'importe ce serait mieux que rien et puis elle ne voulait pas trop mouillé le pull de son camarade de classe. Elle revint prendre les culottes et les mit avec le reste des affaires.

"J'ai des hanches donc le M c'est parfait, même si je suis envieuse de celles qui mette du S mais c'est bien M non?" Demanda Alisa en venant prés de Tôya pour regarder dans la poche.

Des mochi? Elle aurait du s'en douter vu comme son camarade semblait adorer ça, elle en attrapa une boite à la vanille et s'assit en tailleur sur le lit en pleins milieu, il était grand, ils auraient de la place, enfin si elle ne venait pas contre lui... Après tout elle aimait dormir contre les gens et puis c'était quand même Toya, il était gentil avec elle bien qu'un peu dur parfois et il était beau... Donc elle pourrait toujours faire mine de dormir et venir contre lui, juste un peu... Rougissant à cette idée elle secoua vivement la tête de droite à gauche et commença sa dégustation de mochi, voila ça lui refroidirait les idées! Même si de toute façon elle allait le faire.

"Je suis bien dans ton pull merci, il sent bon j'aime bien, o j'ai une idée!" Lança Alisa en se levant du lit venant devant l'autre. "La nuisette semble pas te plaire alors j'ai qu'a l'enlever et dormir qu'avec ton pull, je peux?"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Jeu 8 Oct - 14:56

Confortablement installé sur le lit après avoir installé ses jambes dessus, Tôya se détendait en mangeant ses mochi glacé. Au moins, cela lui remettait les idées en place. Il n'osait même pas imaginer s'il n'avait pas ça pour se détendre. Sans eux, il serait clairement trop tendu, et en particulier à un endroit qui risquait de se voir. S'il fermait les yeux, il savait très bien ce qu'il verrait... les jolis seins parfaitement bien dessiné de sa camarade à travers cette petite nuisette transparente. Si Takumi savait ça... Il se moquerait bien de lui. D'ailleurs, il espérait bien que leur nuit dans un love hôtel reste entre eux trois et il n'avait pas l'intention de donner les détails à son meilleur ami. De toute façon, il savait très bien que même s'il ne racontait pas tout, il pouvait lui faire confiance pour deviner vraiment ce qui s'était passer. Il se doutait bien qu'il le taquinerait un peu, mais sans exagérer. Son colocataire savait tout de même s'arrêter et comme le brun pouvait réagir. Il en avait fait les frais au début de leur colocation qui avait été plutôt difficile. En tout cas, il allait devoir lui parler plus sérieusement d'une chose qu'il venait de réaliser ce soir... Il allait besoin d'avoir une oreille attentive et de bons conseils.

« Hein ? Quoi ? Tu te balades toute nue ? Tu t'es jamais dit que ça pouvait m'être mal à l'aise les gens ? Tout le monde n'a pas forcément de voir un corps nu, aussi bien fait soit-il. Et là n'est pas la question, de savoir si la nuisette me plaît ou pas. Tu t'es jamais dit que cela pouvait être dangereux une attitude comme ça ? Tout les mecs ne sont pas civilisé. Tu ne sais pas comment je pourrais réagir, je reste un homme.», dit-il étonné. Il avait du mal à imaginer Alisa se balader nue dans le dortoir, enfin si il la visualisait très bien en tenue d'Eve, même trop bien, mais il avait du mal à concevoir qu'une telle chose pouvait se produire. Lui qui était plutôt pudique, c'était pas dur à imaginer de faire ça.

« Pourquoi être envieuse de ces filles ? C'est mieux avec des formes. Celles qui mettent du S on bien souvent le physique de gamine de 12 ans. Je vois pas ce qu'il peut avoir d'excitant là dedans. A moins d'avoir un côté pédophile refoulait. », dit-il l'air de rien en finissant son deuxième mochi.

Alors qu'il allait se lever, sa camarade vient se positionner devant lui.

« Mais non, garde la nuisette et mon pull. Je t'ai passé mon pull pour que tu te couvres un peu plus. Comment ça peut rien te faire d'être presque nue devant un garçon ? Ou alors tu ne me considère pas comme un mec, et c'est vexant ! Pour te connaître, je sais bien que tu n'es pas une allumeuse, et que tu ne fais pas ça pour exciter. Mais, je sais pas, réfléchis à ce que peut impliqué un corps comme le tien, nu devant un homme dans la force de l'âge. Je reste humain, je te signale, même s'il en vaut plus pour que mon corps... réagisse... », dit-il en rougissant, il avait hésité à utiliser le mot bander qui lui était venu en tête en premier, il savait bien que la fille d'air comprendre de quoi il était en train de parler alors la peine d'être cru.

« C'est quand même gênant. Je ne sais pas, tu ne veux pas que ton copain soit le seul à pouvoir te voir toute nue ?  Reste avec mon pull, préserve toi pour le mec que tu aimes.», dit-il en se levant.

« Je vais dans la salle de bain me changer. », ajouta-il pour fuir un peu. Il n'avait pas envie d'imaginer l'homme que sa camarade pouvait aimer alors qu'il venait de réaliser qu'il avait certainement des sentiments pour elle. Il savait bien que ce n'était pas que physique en tout cas. Il attrapa le t-shirt neuf et alla dans la pièce au mur de verre pour se changer. Face au miroir, il enleva sa chemise. Il avait décidé de tourner le dos à Alisa pour pas lui montrer son torse, sauf qu'il s'était mal positionné et qu'il y avait trop de miroirs ici. Il enleva ensuite son pantalon qu'il plia correctement et hésita à se brosser les dents tout de suite. Penser que sa camarade pouvait avoir quelqu'un d'autre dans son cœur venait de lui serrer un peu l'estomac et il ne savait pas s'il avait encore envie de manger des mochi.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Jeu 8 Oct - 20:32

Elle n'avait aucune crainte à avoir, la grisé en était persuadé, on avait beau dire qu'elle n'avait aucun instinct de survie elle trouvait cette rumeur fausse, après tout elle n'était pas proche des dragueurs et autres pervers ni des pestes qui faisaient des messes basses et des coups tordus à tout bout de champs et se faisaient des coups de putes entre elles, non elle n'avait pas spécialement de groupe d'amis fixe mais n'allait qu'avec des gens qui ne lui semblaient pas mauvais et elle ne c'était jamais tromper de sa vie, preuve que son instinct était bel et bien en service. Alors là auprès de Tôya elle ne craignait rien, à cotés d'un garçon comme Takumi elle aurait prit ses distances et aurait surement fait beaucoup plus attention à tout ses fait et gestes, il avait quand même une réputation d'homme à femme aimant le sexe , il n'était donc pas digne de confiance quand une fille se trouvait seul avec lui dans une chambre.

Quand le brun commença son sermon elle ne comprit pas trop le pourquoi, elle avait bien dit qu'elle dormait nue mais sortait en chemise culotte dans le reste du dortoir... Mais la première phrase avait peut être du beaucoup le marquer pour qu'il n'écoute pas l'autre et réagisse aussi vivement. Elle se faisait peu engueuler et sermonner encore moins depuis sa naissance, étant une enfant sage personne n'avait eut à l'engueuler mais là cela semblait vraiment tenir à coeur au brun qui de base n'avait pas sa langue dans sa poche? Elle baissa la tête en se mordant la lèvre inférieur.

"Juste dans ma chambre.... Je sors pas toute nue je te le promet Tôya..." Marmonna Alisa mal à l'aise.

Se faire engueuler c'était désagréable vraiment du coup elle comprenait encore moins les gens qui se faisaient souvent engueuler et qui continuaient de faire des bêtises, ils aimaient ça? Ils étaient masochistes?! Si elle avait put la fille d'air se serait changer en souris pour se cacher quelque part et se faire oublier, ou juste disparaître, il semblerait qu'a présent le brun ait une bien piètre image d'elle, peut être aurait elle du faire preuve de naturel et rester sage dans un coin, autrefois quand son père invitait des collègues de travail à dîner elle avait prit cette habitude mais elle se sentait mal à l'aise de ne pas pouvoir être elle même.

Elle se poussa pour laisser le beau garçon passé et aller se changer et alla prendre place sur le lit, prenant un coussin dans ses bras assise en tailleur, regardant l'emballage des mochi glacé, cela lui avait totalement couper l’appétit elle n'en prendrait pas d'autres. Le garçon qu'elle aimait.... Ce n'était pas mieux de pré sevrer sa virginité? Après tout pleins de filles jouaient les pudiques et couchaient pourtant à droite et à gauche... Sans compter que il n'y avait que Tôya en homme hors de sa famille qui avait vu autant de partie de son corps mais c'était pas grave si c'était lui, elle le voyait comme un homme pourtant. Elle décida finalement de se lever pour allé dans la salle de bain posant le coussin qu'elle tenait.

"T'es le seul à m'avoir vu comme ça et c'est pas grave car c'est toi et je te vois comme un homme.... Je pourrais être plus pudique mais ce serait pas moi et je préfère que tu m'apprécie comme ça plutôt que si je devait réfléchir à tout ce que je faisait et ne pas être moi même..." Commença Alisa en réduisant la distance qui les séparaient.

Il était hors de question qu'elle doive faire semblait d'être pudique et faire sa cruche, ce n'était pas elle, si son camarade devait l'aimer ce serait tout ce qu'elle était et non pas une image qu'elle montrait pour plaire! Elle lui prit la main pour le faire légèrement se tourner et vint se blottir contre son torse, passant ses bras son dos, elle ne le lâcherait pas, il n'avait pas le droit de la détestait alors que depuis quelques temps elle ne pensait qu'a lui plaire et lui faire plaisir, il n'y avait plus que son visage qui lui restait en tête.

"Je suis désolé si mon comportement te choque ou t'agace mais je suis comme ça...." S'excusa t'elle finalement en gardant son visage contre son torse.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ayukawa Tôya

Message par Azili le Ven 9 Oct - 15:05

Tôya regardait fixement le lavabo devant lui, son t-shirt à la main. Avec tout ce qui se bousculait dans sa tête, il n'avait même pas réalisé qu'il ne l'avait pas encore enfilé. Il se contentait de regarder les brosses à dents, encore emballées, devant lui. Quand on les regardait, on avait l'impression d'être dans un hôtel tout à fait normal. D'ailleurs, est-ce qu'il aurait réagit de la même façon s'il s'était retrouvé dans une chambre de tout ce qu'il y a de plus ordinaire ? Certainement que son cerveau aurait été moins en ébullition... Il devait se ressaisir. C'était un adulte, et il se devait de se comporter comme un homme mûr et responsable. Quand sa camarade s'approcha près de lui, il sursauta légèrement. Il avait été trop perdu dans ses pensées pour réaliser qu'elle était là.

Le brun se crispa un peu. C'était la première fois qu'il voyait Alisa avec ce visage, et il n'aimait vraiment pas ça. Il se rendit compte que ses mots l'avaient blessé... Et il aimait encore moins ça. Il n'avait pas voulu être dur avec elle, juste lui dire ce qu'il pensait. Qu'elle devait faire un peu plus attention, juste ça. Il s'inquiétait de ce qui pouvait lui arriver, il ne voulait en aucun lui faire du mal. Au contraire, il ne voulait que son bien. Alors pourquoi ses mots avaient visiblement eu l'effet inverse recherché ?

« Je... J'ai pas dit que tu ne devais pas être toi... », commença-t-il à dire, un peu hésitant, « J'ai juste dit, de mettre un pull... », ajouta-t-il dans la grisé l'enlaça. Son corps n'avait pas cherché à protester ou s'écarter de cette étreinte. Bien au contraire. Car la repousser ne lui aurait fait qu'un peu plus de mal. Alors, même s'il n'était pas tout à l'aise avec les contacts humains. Il allait devoir prendre sur lui. Un peu crispé, il tendit un de ses bras pour le passer autour de la jeune fille, et commença à faire doucement des cercles dans son dos, comme on pourrait faire pour réconforter un enfant.

« Écoute, désolé si mes mots ont été durs. Mais ce que je voulais dire, c'est juste de faire attention à toi, tu vois... », il marque une courte pause pendant laquelle ses oreilles prirent une jolie teinte cramoisie, « Et... je suis flatté que tu te sentes assez à l'aise avec moi, pour euh... me montrer tout ça... »

Il resta encore un petit moment contre Alisa. Il se sentait bien contre elle. C'est doux, chaud et il y avait quelque chose d'apaisant. Un délicat parfum émanait de sa camarade. Un parfum enivrant au point qu'il le savait, il restait trop longtemps comme ça, il pourrait perdre pied. C'est donc à contre cœur qu'il s'écarta d'elle en faisant un pas en arrière.

« Il reste des mochi, tu en veux encore ? », dit-il en reculant encore d'un pas pour pouvoir enfiler son t-shirt sans donner de coup à la grisé.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1827
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alisa Mikamu

Message par Tcherryz le Ven 9 Oct - 18:43

Qu'importe que le brun soit torse nu, elle était bien contre lui, sentir sa peau contre sa joue, les gens avaient beau dire que les hommes c'étaient des êtres poilues et bien elles avaient jamais vu son camarade torse nu, il était confortable et sentait bon même, pourtant elle avait l'habitude d'être dans les bras de ses frères mais ils n'avaient pas la même odeur, cela n'avait pas la même le même effet, la chaleur qu'il dégageait était beaucoup plus agréable et attirante même, elle n'avait plus envie de le lâcher à présent et juste car elle se sentait bien contre lui, comme quoi la chaleur d'homme homme hors ses frères était vraiment totalement différente à moins que ça vienne juste d'elle? Peut être que tout ce qu'elle faisait pour lui plaire avait un rapport avec autre chose? Elle savait juste qu'elle voulait être avec lui tout le temps et pourquoi pas sentir cette chaleur tout le temps aussi!

La grisé entendit les mots de ce beau garçon qu'elle ne voulait pas lâcher pour tout l'or du monde, elle avait enfin un vraie contact physique et ne comptait pas s'en priver, il était si peu tactile elle devait se retenir pour ne pas s'accrocher à son bras en marchant à cotés de lui, ou poser sa tête contre son épaule. Elle le portait le pull, elle ne l’enlèverait pas tans qu'il ne lui demanderait pas de le rendre pour la peine, en plus elle dormirait bien avec, quoi qu'elle aurait peut être trop chaud quand même... Enfin elle verrait bien.

Sentant enfin l'étreinte lui être rendu la fille d'air sourit fortement, rassuré qu'il semble ne plus lui en vouloir et ne soit pas répugné par ce contact soudain. Elle se serra un peu plus contre son torse, respirant calmement en fermant les yeux, elle était bien, elle n'avait pas envie de bouger ou qu'il s'éloigne, c'était décidé cette nuit elle dormirait contre lui un point c'est tout donc clairement pas besoin du pull, il lui tiendrait chaud!

"Je ferais attention à moi alors, car je ne veux pas que tu t'inquiète." Répondit t'elle tout sourire ronronnant presque.

Mais toutes les bonnes choses ont une faim comme disait si bien son second grand frère le plus âgé. Elle cessa donc à contre coeur de serrer ses bras dans son dos et lui sourit franchement, il était gentil avec elle et cela lui avait redonner envie de manger des mochi glacer, il en avait prit beaucoup quand même non? Peut être c'était il laissé emporter par son envie de mochi? Surement, elle jeta un dernier regard sur l'ensemble du brun et tourna les talons.

"Je vais en prendre oui, et au fait, je te trouve très beau sans l'uniforme." Avoua Alisa comme si elle disait avoir manger une pomme.

Aux anges la fille d'air retourna dans le coin chambre et s'allongea sur le lit sur le ventre, attrapant un paquet de mochi glacé, elle l'ouvrit et commença sa dégustation, il fallait tout manger avant que ça fonde! Mais ces deux là lui suffiraient amplement de toute façon. Secouant ses jambes elle continua de manger jusqu'au retour de son camarade , chantonnant entre deux bouchées.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1825
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pendragon Gakuen] [T] Ça n'arrive pas uniquement dans les livres~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum