Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[En ces temps anciens] [T] Le corbeau et le renard~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Fantaisie :: En ces temps anciens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Azili
Mages Erudits
Messages : 1963
Mages Erudits
Mar 16 Jan - 23:10

Naonori le toisa un instant. Sa réponse ne l’avait pas du tout convaincu. Y’avait vraiment pas de honte à ne pas avoir de vie et à passer son temps à chercher des missions pour leur futur rendez-vous comme un petit coincé de premier de la classe. Il avait eu peur que le vieux tanuki soit ici ce soir pour veiller à ce qu’ils respectent bien leurs paroles ? Le kitsune se plu à imaginer le tengu se faire dessus en redoutant le moment venu et de se faire taper sur les doigts s’il n’avait pas fait ses devoirs comme il fallait. Alors que lui, c’était contentait de continuer de vivre comme il avait l’habitude, prêtant l’oreille à toutes les rumeurs qui avaient l’air intéressantes. C’était comme ça qu’il fonctionnait, et jusqu’ici, son instinct ne lui avait pas menti.

Et comme il l’avait imaginé, le corbeau ne se souciait pas le moindre du monde du sort des humains. Il avait bien fait de ne pas s’étendre sur le sujet. Et puis, cela aurait peut-être parut suspect même pour une cervelle de piaf comme lui. Seul les yokai appartenant à un clan d’une divinité étaient sensibles aux être humains. C’était eux qui apportaient une partie de la force et que leur clan puisse prospérer après tout. Ils devaient bien faire un geste pour eux pour qu’ils continuent de les vénérer.

Une autre chose que Naonori n’avait pas révélé, c’était que ce daimyo se trouvait sur des terres sous l’autorité des Inari. Même s’il avait décidé de quitter son clan, il continuait de veiller sur eux. Il savait que ce genre d’individu était néfaste pour la réputation des siens, aussi bien auprès des humains que des yokai. Et il savait aussi que les siens n’avaient entendu que des rumeurs sur ce daimyo et qu’ils auraient pas encore envoyé quelqu’un pour lui régler son compte. Il ne risquait pas de se retrouver en face de quelqu’un de son entourage. Finalement, c’était plutôt une chance de faire équipe avec ce corbeau. Il pourrait se servir de lui pour masquer sa présence et ne pas laisser de tracer à son clan. Jamais ils ne l’imagineraient s’allier avec un stupide tendu. Une fois les choses finies, on entendrait seulement la rumeur qu’un tendu et un kitsune roux, oui il comptait bien masquer sa blancheur caractéristique, avaient réglé son compte à ce tyran.

« Bien sûr que j’ai un plan, » dit-il en mettant lui aussi de la viande sur le grille, en prenant soin à ce qu’elle ne touche pas celle du volatile. En attendant qu’elle cuisse, il sortit une carte qu’il étala sur le côté et se servit un autre verre de sake.

« On attaque ici, pendant la nuit quand ils feront une pause pour dormir. Il faudra être rapide et silencieux. C’est une mission d’assassinat. Quand ils seront tous morts, on pourra s’emparer du trésor qu’on devra malheureusement partager en deux. », dit-il avant de retourner sa viande et de verser de la sauce dans une petite coupelle.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 17 Jan - 0:43
Attendant sagement le corbeau d'argent se concentra sur sa boisson, il n'avait pas l'habitude de boire pour préparer une mission mais il l'avait tellement mit sur les nerds qu'il devait boire pour se calmer un peu afin de ce concentrer sur autre chose que son envie de le tuer. Le crépitement de la viande en trins de cuir qui allait de paire avec l'odeur le calmait aussi peu à peu. Buvant son verre en savourant le breuvage il écouta l'autre tâche qui lui servait de partenaire qui semblait fier de lui d'avoir un plan d'action, ça va il allait pas l'applaudir pour avoir réfléchit, bien que ce soit une chose rare chez un sac à puce, peut être devrait il le féliciter d'avoir connecté deux neurones ensembles? Non fallait pas abuser même si c'était un exploit.

Se servant un nouveau verre de saké le grisé se pencha sur la carte, la zone était assez tranquille niveau chasseur de yokai normalement ils n'auraient pas d'embuscade comme la dernière fois, après tout on ne les y attendaient pas normalement. Alors tout ce passerait bien si c'était bien le cas. En plus le climat était bon, c'est qu'il se gelé les plumes quand il partait à Hokkaido en pleins hiver! Retournant sa viande il écouta le renard blanc avec attention.

"C'est dans mes corde, normalement il n'y aura pas de bonze, faudrait peut être les suivre un peu pour s'en assurer histoire de pas se retrouver comme dans un mauvais souvenir." Continua Ranmaru.

Il fit un regard lourd de sens, non il ne voulait pas se retrouver enfermé dans une cage avec la boule de poil alors il préférait être méfiant, la dernière fois il les avaient sous estimés et ça c'était mal terminé au milieu de leurs aventures. D'ailleurs il songea que cette zone lui disait quelque chose mais quoi? Il allait devoir chercher dans sa mémoire mais pas maintenant. Commença à manger un morceau de viande il en remit d'autres à cuir.

"Le plan est bon, ça sera facile pour nous je n'en doute pas, mine de rien t'es pas mauvais dans ce que tu fais." Soupira le tengu avant de boire un autre verre.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 24 Avr - 13:50
« Évidemment que le plan et bon, il vient de moi », dit-il sur un ton avec une pointe de dédain. Il avait reçu, en plus de dons naturels, la meilleure éducation qu’il soit. L’art de la stratégie avait eu une partie importante dans ses études. D’ailleurs, c’était une des matières qu’il affectionnait le plus.

Il s’était retenu de dire qu’il n’était pas n’importe quel yokai. Il n’avait pas eu envie de se faire question sur ce sujet par le corbeau si jamais cette phrase avait piqué sa curiosité. Même s’il y avait de forte chance qu’il prenne ça juste pour de l’arrogance. Cependant, il préférait marcher sur des œufs avec le tengu. Même s’il le prenait pour un débile et ne manquait pas une occasion pour le rabaisser, il savait qu’il était loin d’être le dernier des idiots. S’il agissait comme ça et ne voulait lui reconnaître aucune qualité, c’était juste parce que ça tête ne lui revenait pas. Il ne savait pas pourquoi il l’avait pris en grippe de leur sorte dès leur première rencontre. Le kitsune était quelqu’un de très taquin, mais avec ce piaf, c’était différent. Il était encore plus désagréable, et pas seulement parce que c’était un tengu. Il y avait autre chose. Peut-être parce qu’il était vraiment hilarant à s’exciter comme une puce pour la moindre chose. Ça le faisait tellement rire qu’il fallait toujours qu’il en fasse plus. Et puis, en plus, il pouvait emmerder un tengu, que demander plus ?

« Ça serait même dans les cordes pour le dernier des imbéciles. C’est pour ça que je sais que tu pourras remplir ta tâche. Tu es silencieux et n’hésitera pas à tuer. C’est les deux qualités qu’il faut pour exécuter ce plan. », ajouta-t-il en dégustant les morceaux de qui étaient cuits comme il fallait. Naonori n’était pas assez ivre encore pour lui faire un compliment.

« Cela va de soi, il faudra les suivre. On ne sait pas à quel endroit exactement ils lèveront le camp. On peut avoir une idée, selon leur vitesse et le temps, mais ils peuvent très bien décider de s’arrêter avant, et on aura l’air de deux cons, perchés dans des arbres, à les attendre. Surtout que nous ne sommes jamais à l’abri d’un imprévu. De plus, on devra les observer pendant une nuit, pour voir leur habitude. Vu le trésor qu’ils transportent, je doute qu’il n’y ait pas une sacrée garde pour veiller dans la pénombre. Cette mission devra se dérouler sur plusieurs jours. Je vais devoir te supporter pendant tout ce temps. »

Le kitsune soupira rien que d’y penser. Heureusement qu’ils ne seraient pas obligés de dormir l’un contre l’autre, comme ils avaient dû le faire quand ils s’étaient retrouvés séquestrés. C’était déjà ça au moins.

Avec ses baguettes, le renard blanc attrapa des morceaux de viande qui s’avérèrent être du poulet, et les posa sur la grille.

« Oups ! J’espère que ce n’était pas un membre de ta famille. », dit-il avec un large sourire provocateur en bougeant les morceaux de poulet sur la grille.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Sam 28 Avr - 12:45
Le dernier des imbéciles? Non surement pas, le tengu connaissait son niveau et ce qu'il faisait n'était pas à la porté du premier débile venue mais il ne relèverait pas, de toute façon en face de lui se tenait un con, pas un débile heureux en vu de son plan, juste un con, qui n'admettait pas les qualités des autres, surement qu'il ne voyait que les siennes, comme beaucoup de Kitsune narcissique surement. Il avait réussit ou beaucoup de yokai c'étaient planté avant lui dans le passé mais il n'en dirait pas plus. Et puis il savait que l'autre n'était pas un idiot, un héritier du clan Inari ne pouvait pas être un idiot en vu de son éducation, ce serait tellement beau de lui lancer ça maintenant mais non, il allait attendre encore un peu, il allait bien voir qu'il n'était pas le premier des abrutis.

Dégustant un premier morceau de viande il soupira d'aise, parfaite vraiment, y'avait pas à dire, manger à l'oeil rendait tout bien meilleur quand bien même la qualité de la viande ici soit quand même au dessus de beaucoup d'établissements. Continuant d'écouter le sac à puce il en remit à cuir, mangeant calmement et silencieusement les morceaux déjà cuit. Ils allaient devoir se supporter plusieurs jours d'affilé mais le trésor à la clés lui ferait supporter ce fait plus facilement par chance.

"On va pas avoir le choix que d'apprendre à se supporter, il y a plus de chances que nos missions communes soient dans ce genres là que celles qui se finissent en une heure. "Soupira Ranmaru. "Alors cesse de faire l'enfant."

Le corbeau blanc le sentait, ce type allait être insupportable, à quoi bon râler sur une chose contre laquelle ils ne pouvaient rien? Hormis la rendre encore plus insupportable! Buvant un autre verre de saké il s'en servit un autre le laissant sur le cotés, il devrait arrêter de boire, ce n'était pas raisonnable, mais il en avait besoin pour supporter ce con de sac à puce. Entendant une blague il mit bien cinq secondes avant de la comprendre, preuve que l'alcool commençait petit à petit à faire son oeuvre.

"Blague d'enfant de trois ans, je vais faire comme si j'avais rien entendu, tes enfantillages me fatigue." Pesta le tengu blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 17 Juil - 0:09
« J’aime entendre que je te fatigue. Ça m’excite même de savoir que je t’énerve autant. », dit-il en feignant un frisson de plaisir, « je crois que c’est mon nouveau passe-temps favori~. » ajouta-t-il avec un petit sourire provocateur.

Naonori resta dans le restaurant encore un bon moment pour profiter du repas. Comme c’était sur la note du vieux tanuki, il ne se priva pas pour commander les viandes les plus chères et le meilleurs sake de l’établissement. Il savait très bien que le vieux n’allait pas apprécier ça, mais qu’il ne lui en tiendrait pas rigueur. Après tout, c’était lui qui les avaient mis dans cette situation et qui les faisait plus ou moins chanter pour qu’ils collaborent. C’était de bonne guerre pour le kitsune, et aussi une certaine façon de lui dire qu’il n’avait peut-être pas autant de pouvoir sur lui qu’il le croyait. Certes, il ne voulait pas que son clan le retrouve et il était bien dans cette région, mais il pouvait très bien disparaitre de nouveau s’il ne voulait pas qu’on le retrouve. Il pouvait même se fondre dans la masse dans un village humain. Enfin, ça, ça serait vraiment son dernier recours pour échapper à ses devoirs. Et encore, il préférerait encore retourner les queues entre les pattes à son sanctuaire et se prosterner devant son grand-père plutôt que ça.

« Ah~ bah je me suis régalé. Je crois que je commence à m’accommoder à ta présence, je peux me régaler d’un bon yakiniku sans avoir envie de vomir en voyant ta tête, » dit-il avec un largue sourire et en s’étirant.

« Bon, t’as intérêt à être ponctuel pour partir. Le moindre retard pourrait faire capoter la mission. », dit-il en se levant avant de partir. Pour une fois, il n’était pas complètement ivre en quittant le restaurant. Il n’avait pas envie de finir comme la dernière fois sans savoir ce qu’il s’était passé et avec la bouche pâteuse.

Les jours qui suivirent, Naonori passa son temps à faire la fête en très bonne compagnie. Il avait tellement dépensé ces derniers jours qu’il était bientôt fauché. Heureusement qu’il allait bientôt avoir une très grosse entrée d’argent. La veille de leur départ, le kitsune se coucha tôt et ne fit aucun abus. Il voulait être en possession de ses capacités complètes pour réussir cette mission. Il n’aimait pas l’échec et commençait à vraiment avoir besoin d’argent. Et puis, il ne voulait pas que cela s’éternise pour ne pas passer trop de temps avec le tengu.

Le jour J, le renard arriva bien en avance à leur rendez-vous. Il en profita pour s’installer à une petite échoppe et commanda du thé et des dango. Cela lui ferait passer le temps avant l’arrivée du corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 17 Juil - 11:39
"Si c'est le cas, t'es vraiment un tordu." Pesta Ranmaru.

Comment allait il pouvoir faire équipe avec un tordu pareil? Pourvu qu'il sache être plus sérieux que cela lors de leurs prochaines missions car sinon cela allait être un vrai calvaire s il devait faire attention à ce qu'il faisait et en plus devait surveiller l'autre bizarrerie de la nature qui allait prendre un malin plaisir à le rendre fou car si c'était le cas, il allait vite perdre patience et le tuer un beau matin sous un coup de colère pas contrôler et après le vieux tanuki allait surement lui prendre la tête surtout qu'en vu de la lettre, ce sac à puce n'était pas n'importe qui bien qu'il fasse tout pour le devenir et il ne voulait pas d'un clan de kitsune fou dans les plumes.

Perdu dans ses pensée l'argenté savoura son repas, faisant comme son homologue, commandant ce qu'il y avait de plus cher, hors de question de se priver vu qu'il ne payait pas, d'habitude quand on l'invitait il se restreignait toujours un peu par politesse et ne pas ruiner la personne qui avait la gentillesse de lui offrir un repas, mais là rien à faire, le veux n'était pas là et il lui faisait faire équipe avec la boule de poil alors il allait le mettre sur la paille pour la peine!

"Si tu n'étais pas si con tu serais surement quelqu'un d'agréable avec qui manger, c'est du gâchis mais bon, on ne paye pas alors je ne vais pas chipoter." Déclara Ran en s'étirant lui aussi. "Je serais à l'heure et tu as intérêt à l'être aussi."

Non mais genre il allait être en retard? Lui? Alors qu'il était toujours le premier arrivé à leurs deux petits dîner? C'était une blague? Qu'il aille en enfer avec ses puces pour avoir osé insinué que sa divine personne allait être en retard! Le grisé inspira profondément pour se retenir de lui lancer un plat vide au visage et se leva, quittant l'endroit après avoir prit sa forme de corbeau.

Le temps passa alors, ils n'avaient pas beaucoup de temps avant le début de leurs mission mais bien assez pour se remettre de son envie de vomir après avoir vu le kitsune, certes il exagérait en pensant cela mais l'idée était là.Il ne fit qu'une petite mission personnel en tans que tengu avant de se prélasser dans un ryokan assez connu chez les yokai, après tout il avait ses petites économies et n'avait pas besoin de partenaire pour être bien, le sexe n'était qu'un acte secondaire dans sa vie.

Au moins il était frais et reposé pour la mission et surtout pour supporter le truc à poil là. Arrivant à peine en avance il fut surprit de voir son partenaire déjà présent, c'était pas souvent tiens et en plus il semblait sobre. S'approchant il se stoppa devant lui.

"Tout les deux en avance c'est rare. T'as une sale gueule, plus que d'habitude, tu reviens pas d'une soirée de cuite j'espère?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» L'argot
» Episode spéciale chasse au monstre: le corbeau et le renard
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Fantaisie :: En ces temps anciens-
Sauter vers: