[Ace of Diamond] [UA] [MA] Let's Rock!

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ace of Diamond] [UA] [MA] Let's Rock!

Message par Tcherryz le Lun 7 Déc - 12:02


Rating : MA
Genre : Daily life, romance, humour, musique
Pairing : Umemiya Seiichi X Tadano Itsuki
Disclaimer : L'univers et les personnages appartiennent à Terajima Yuuji.

Notes :
-Ma Azili prendra le contrôle de Tadano Itsuki l'adorable receveur.
-De mon cotés je contrôlerait notre Umemiya Seiichi sauvage.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Lun 7 Déc - 18:53

Il était déjà 23h, et, Tadano Itsuki, 24 ans manager d'un groupe d'idol qui avait le vent en poupe, les Inashiro, rentrait à peine chez lui après une longue journée de travail. Il était passé au combini pour s'acheter de quoi se mettre sous la dent, mais il n'avait pas vraiment envie de manger. De la journée, il n'avait presque rien avalé, bien trop occupé à se concentrer sur son boulot. Et maintenant, il ne pensais qu'à une seule chose, prendre un bon bain chaud avant de se mettre sous la couette. Demain allait être aussi une dure journée. Encore une fois, ils avaient été en retard sur leur planning et Tadano avait dû encore faire des heures supplémentaires. Ils avaient enfin bouclé les paroles pour l'enregistrement de leur deuxième CD demain. En tant que manager, il s'était bataillé avec eux pour changer les paroles de deux-trois chansons. Entre Narumiya qui voulait changer sa gloire, Shirakawa qui voulait, quant à lui, des paroles plus sombres et torturées, Carlos qui proposait des choses vraiment pas très catholiques et inadapté pour leur public et Yamaoka qui restait dans son coin silencieux, Itsuki n'était vraiment pas aidé. Heureusement qu'il avait un allié de taille avec Fukui, leur parolier. Il savait être diplomate pour gérer tous ses ego. Le brun lui en serait éternellement pour l'aider dans cette délicate tâche. Tadano avait beau connaître tout les membres du groupe depuis le lycée, où ils étaient dans le même club, mais il avait encore du mal à s'imposer. Et cela était autant plus vrai depuis que Narumiya était devenu célèbre. Il avait toujours eu un ego plus gros que la normal, mais il avait doublé de volume dès lors que leur premier album s'était retrouvé dans le top 10 des ventes. Depuis, c'était une personne qu'il admirait vraiment, et même un peu, alors il avait toujours un peu de mal à lui tenir tête. Dans ces moments-là, Fukui lui était d'un grand soutient.

Ce soir là, il avait encore à peine mangé, et le reste de son bento alla directement à la poubelle. Il savait très bien qu'il n'y retoucherait pas, alors cela ne servait à rien d'entasser dans son frigo les restes. Ils finissaient par être jeté. Il resta un long moment dans son bain, et un peu avant une heure du matin, il se mis enfin au lit et dormi jusqu'à ce que son réveil sonne à 6h. Encore une fois, il n'avait pas assez dormi, mais il en avait maintenant l'habitude. Il pris à peine le temps de prendre un petit déjeuner avant de sortir pour se rendre au studio. Ils avaient rendez-vous à 8h ce matin là-bas pour commencer l'enregistrment à 9h. Itsuki était obligé de donner rendez-vous une heure avant la véritable heure, pour être sûr que tout les membres d'Inashiro seraient là. Comme à son habitude, il s'était arrêté pour prendre des café à tout le monde avant de venir au studio. Et comme toujours, à part Fukui, il n'y avait personne d'autre. Il s'installa à côté de lui et ils commencèrent à effectuer une dernières vérifications avant et en attendant l'arrivée des autres.

- - - - - - - - - - - - - - -

« Mei-san ! Il est déjà 10h ! Où es-tu ? On avait rendez-vous à 9h. Je t'ai appelé plusieurs fois avant que tu ne décroche. Quoi ? Non, c'est pas vrai ça ! », cria presque Tadano dans le couloir. Il s'était mis à l'écart pour lui téléphoner, sans se soucier s'il était seul ou non.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Lun 7 Déc - 20:23

Les études c'était pas fait pour lui mais il avait fait des efforts! Umemiya leader d'un groupe avait fait beaucoup d'effort car d'après son meilleur ami et manager de son groupe, il était important de ne pas se laisser allé et surtout d’acquérir de nouvelles connaissances chaque jours autant que possible et puis il l'avait menacé, si il arrêtait ses études juste après le lycée il ne serait plus le manager du groupe alors il avait continuer. Mais faire les cours à la fac plus les répétitions tyrannique du manager avait été dur voir même épuisantes mentalement et physiquement mais finalement tout avait finit par payé, ça avait prit du temps, il avait même eut le temps d'avoir un diplôme totalement inutile mais voila, à vingt cinq ans il y était enfin! Le sucés, la gloire, l'argent et les filles et surtout le rock et la musique, que tout le monde puisse enfin le voir comme ce qu'il était, un artiste et non pas un étudiant médiocre qui avait eut son diplôme par l'opération du saint esprit et surtout sa chance insolente!

Le nom du groupe avait été gardé vu qu'il avait été choisit par les membres pendant leurs folles années de lycée ou la passion leurs était venue. Banana rock, décidé à l'unanimité par Daiki, Kouta, Nao et lui même Seiichi, il était un peu ridicule certes mais finalement ça passait tout seul, facile à retenir en plus de ça vu qu'ils ne faisaient que du rock, étant médiocre dans les autres styles de musique en réalité. Lui à la basse et au chant, Daiki allias bouboule pour les intimes était à la batterie et Kouta hystérique du groupe était à la guitare électrique. Les paroles étaient écrites et composé par lui le chanteur mais si qui que ce soit avait à redire dessus il les changeait sur le champs, c'était important que tout le monde soit d'accord après tout, ils étaient un groupe!

Une agence très en vogue les avaient remarqué et finalement le premier album c'était très bien vendu, la onzième place du top n'était pas la pire après tout mais pas encore assez bonne pour que Seiichi soit satisfait, la première était la seul place qu'il voulait en réalité et pour ça il détrônerait ce groupe d'idole ridicule avec leurs costumes flashy et leurs paroles clichés à chié!

Comme souvent pour ne pas dire toujours Nao les avaient convoqué pour répéter avant l'enregistrement du nouveau single et comme toujours le brun arrivait bien avant l'heure prévu, il aimait être le premier et cela ne semblait même plus surprendre le manager du groupe qui se faisait toujours amené par Daiki et Kouta pîle à l'heure, lui étant en moto il ne pouvait pas faire le taxi et aimait bien son heure de tranquillité avant chaque répétition. Marchant dans le couloir il entendit une voix familière, car il l'avait souvent entendu, un autre manager de l'agence, celui du groupe le plus stupide de la terre, Inashiro.

"O la princesse de l'agence est pas à l'heure on dirait, ça change pas j'ai l'impression d'entendre ça souvent." Rit Seiichi en passant prés de Itsuki.

Il se stoppa une seconde le temps de faire un sourire moqueur à ce pauvre manager qui était incapable de tenir les membres de son groupe comme il fallait, pauvre petite chose toute faible va! Même Nao handicapé moteur était capable de les tenir eux alors qu'il les appelaient lui même "animaux sauvage " ou encore le plus adorable "bête pas dressé." , le chanteur lui même avait le droit à son surnom spécial "le sauvage" car le soir après le travail il était intenable!.

"Un coup de fouet lui ferait pas de mal, à moins que ce soit le Narumiya qui te fouette toi, son pauvre manager par le bout du nez." Continua le brun en riant avant de regarder sur son téléphone le numéro du studio ou il devait allé.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Ven 11 Déc - 2:05

Tadano n'arrivait pas à le croire et arrivait au bout de sa patience. Narumiya avait une heure de retard, et ne s'était même pas excusé quand il l'avait enfin eu au bout du fil. Le blond avait même finit par se plaindre et lui reprocher qu'il l'avait réveillé, que s'il voulait qu'il soit à l'heure, il n'avait pas qu'à fixer un rendez-vous aussi tôt. Le brun avait beau lui dire qu'il ne devait pas faire l'enfant et qu'il avait des responsabilités maintenant qu'il était le leader d'un groupe reconnu, mais son interlocuteur ne voyait pas les choses sous le même angle. Itsuki avait beau essayer de lui tenir tête, l'idol continuait. Au bout d'une bonne dizaine de minutes, le manager céda à son caprice de venir le chercher chez lui en voiture. Il essaya de se convaincre en se disant que c'était la manière la plus rapide pour ramener Mei y sans perdre plus de temps que cela et avoir encore plus de retard sur le planning. Heureusement que les ingénieurs du son avaient eu des petits soucis pour venir et étaient arrivé en retard. Avec Fukui, ils avaient décidé de commencer les enregistrements avec le reste du groupe qui ne nécessitaient pas la présence de le leader. Il fallait voir le côté positif de la chose, au moins, Naruymia ne serait pas insupportable pendant que c'était en le tour des autres.

« Non, tu n'avais qu'à être à l'heure, Mei-san, tu aurais eu ton café. J'arrive dans un quart d'heure. Tu as intérêt à être prêt. », dit-il avant de raccrochant, en essayant de se dire qu'il avait été ferme. Il soupira en rangeant son téléphone dans sa poche, et sursauta en entendant une voix s'adresser à lui. Soudainement, il se sentit honteux que quelqu'un l'entende, et sans parler de ce qu'on venait de lui dire. Il releva la tête pour découvrir cette personne qui lui avait adressait tant de mots gentils. Tadano se figea en voyant le jeune homme. Il avait un petit sourire moqueur sur les lèvres qui le mettait encore plus mal à l'aise. Il l'avait déjà vu dans les couloirs, mais ne lui avait encore jamais adressé la parole. Il connaissait juste son nom et qu'il était le leader du très promoteur groupe Banana Rock. Ils s'étaient juste croisé, et à chaque fois, Itsuki ne pouvait que se sentir écrasé par son charisme qui respirait la confiance en soi. Tout ce qu'il n'était pas. Il savait qu'il avait encore du mal à s'imposer et se sentait toujours inférieur face à ce genre de personne. Cependant, il travaillait sur lui pour pallier ce défaut.

« Non, pas tout, il ne me tient pas par le bout du nez. », finit-il par dire sans bafouiller, se qui l'étonna lui même. En réalité, vu les sentiments qu'il éprouvait à l'égard de Narumiya, il aurait plus juste de dire qu'il le tenait, sans le savoir lui-même, par une autre partie de son anatomie que le bout du nez. Mais ça, personne ne le savait, du moins il l'espérait. Il avait travaillé bien trop dur pour cacher ce qu'il ressentait pour le blond. Et il avait tellement bien réussi qu'on le prenait juste pour quelqu'un manquant d'autorité.

« Et nous, nous ne sommes pas des sauvages pour utiliser un fouet. », continua-t-il de dire en se surprenant lui-même. Pourquoi donc avait-il dit ça ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Sam 12 Déc - 11:50

Le brun n'était pas l'homme le plus observateur de la planète, d'après Nao et il en était conscient, il était bête sur certains points et incapable de se concentrer longtemps sur autre choses que la musique et le sexe, c'était deux choses importante qui méritaient d'avoir toute son attention, ensuite bien sur ses amis mais il n'avait pas besoin de se concentrer comme un dingue pour les écouté vu que c'était naturel qu'il le soit pour eux. De ce fait pleins de choses lui passaient totalement au dessus de la tête ou il passait à cotés sans rien capté et pourtant ce type là, il ne parvenait pas à ne pas le voir, pourtant il n'avait aucun charisme contrairement à ceux qui l'entouraient, il n'était même pas bruyant donc vraiment il n'y avait aucune raison de le voir plus qu'une simple table vide sans rien dessus mise dans un coin d'une pièce mal éclairé. Mais ce type avait un quelque chose qui éveillait son instinct de chasseur en quelque sorte, sans savoir pourquoi il avait envie de l'avoir, ça lui prenait rarement car après tout ce n'était pas les partenaires qui manquaient et il en trouvait plusieurs par jour si l'envie lui prenait!

Itsuki, Narumiya criait souvent "Itsuki je veux ça" ou encore "Itsuki un café!!" sans oublier le très connu "Itsuki! A non rien!" , à croire que ce type n'était pas un manager mais une bonne... La tenue de soubrette lui irait à ravir d'ailleurs il faudrait qu'un jour il arrive à lui en faire mettre une juste pour voir, avec son air de soumis de première il ne pourrait qu'être bien dedans! Quoi qu'il en soit il lui plaisait et son instinct de bête sauvage comme disait Nao avait du mal à passé outre, il le voulait sous lui et rapidement mais le plaisir de la traque et la chasse était quand même super et là enfin il avait l'occasion de donné le départ de sa chasse à l'homme, c'était rare que l'autre ne soit pas collé au cul de Narumiya après tout.

"A non? Il te tiens par la bite surement alors." Sourit Seiichi le plus sérieux du monde mais néanmoins amusé par les réactions peu convaincantes de son interlocuteur.

Non mais sérieux parfois il se sentait devin! Le garçon à la banane avait bien vu quelque chose une fois, une lueur et une façon d'observer qui ne trompait pas, certes Itsuki n'avait pas une manière aussi animal de mater son chanteur blond platine mais il ne le regardait clairement pas avec de l'admiration, c'était aussi ça qui lui avait indiqué qu'il était gay mais genre gay à cent pour cent pas jute gay j'ai essayé une fois pour voir, non ce type était bien gay et raide dingue de son chanteur, un chanteur qui d'ailleurs n'en n'avait strictement rien à foutre de lui au passage, il était juste sa petite bobonne et puis c'est tout, ça devait pas être facile à vivre, il pouvait le consoler avec plaisir si il voulait mais pas avec un simple câlin gentil, il lui ferait oublier ce chanteur débile et inutile!

"Tu as raison le fouet ça laisse des marques, un bon coup de dent suffit et je pense que tu adorerais ça, a mince le but c'est que ce soit toi qui commande ton groupe pas l'inverse, hmmmm tente de trouver du charisme dans un conbini." Rit le chanteur en se tenant le ventre. "Bon j'ai du boulot moi et je suis en avance contrairement à ton chanteur."

Le chanteur à banane calma son rire et se redressa avant de ranger son téléphone dans sa poche, c'est qu'il voulait un peu de calme et se préparer avant de commencer l'enregistrement et que les autres n'arrive, Nao apporterait comme toujours sa petite brique de boisson fruit légume avec un truc sucré à manger, il le connaissait depuis le temps et savait bien que Seiichi ne mangeait que rarement le matin et c'était devenue encore plus rare depuis qu'ils étaient dans l'agence. Allant au bout du couloir il pénétra dans une salle d'enregistrement vie et prit place, sa basse déposé la veille l'attendait déjà à cordes ouverte!
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Lun 14 Déc - 23:40

Tadano regrettait déjà ce qu'il venait de dire. Il ne savait pas pourquoi il ne s'était pas retenu. Peut-être parce qu'il était déjà énervé par le retard de sa star, et que c'était un sujet assez sensible chez lui, même s'il ne le montrait pas. D'habitude, il restait poli et ne cherchait pas la confrontations avec les inconnus, encore plus quand c'était avec des gens avec qui il était susceptible de travailler. Maintenant, c'était trop tard pour faire marche arrière. Et évidemment, son interlocuteur ne resta pas silencieux. Cela aurait été trop facile.

«Par le bout de la b... », commença-t-il, légèrement gêné et choqué par les propos au point de ne pas pouvoir continuer sa phrase. D'ailleurs, ses joues se tintèrent de rouge.

Il n'avait pas l'habitude d'employer ou d'entendre du vocabulaire fleuri d'une part, et d'autre part, Umemiya avait mis le doigt sur quelque chose dont il avait mis t'en d'ouvrage à cacher. Pour lui, ce n'était juste de la chance qu'il avait vu juste et ne le pensait certainement pas. Même s'il y avait dans ses yeux et son sourire quelque chose qui disait que ce n'était pas pour rien qu'il avait dit ça. Itsuki, pour se rassurer, se disait qu'il avait sorti ça cela par vulgarité. Au premier coup d'oeil, le leader des Banana Rock n'avait pas l'air d'être quelqu'un de raffiner, et il n'y avait rien de plus facile pour quelqu'un dans ce genre d'attaquer les autres sur leur sexualité. Les gens étaient souvent bien susceptibles sur ce point, et là, le jeune homme avait fait mouche avec le manager qui cachait sa gêne au mieux. D'ailleurs, il rougit un peu plus avec la suite des propos. Ce prendre un coup de dent ? Et puis quoi encore ? Ce n'était pas un soumis comme il le pensait, il avait de l'autorité avec les autres. Certes, ils étaient un peu particuliers et il fallait savoir les gérer, mais il n'avait pas de problème avec eux, c'était juste avec Mei et son ego de diva et parce qu'il ne savait pas s'imposer en lui disant non. Il se méprenait sur ça Ce n'était pas parc qu'il ne criait pas à tout bout de champ ou agissait comme un tyran qu'il n'avait pas de respect de la part de son groupe. D'ailleurs, il faisait du bon travail, c'était quand-même la preuve qu'il ne se faisait pas marcher dessus. Si c'était le cas, tout le monde ferait ce qu'il voulait et Inashiro n'aurait pas la notoriété qu'il avait aujourd'hui. Mais ça, il ne trouva aucun mot pour l'exprimer face à ce charisme écrasant et resta juste la bouche ouverte et le regarda s'éloigner.

Le jeune homme mis quelques secondes avant de se reprendre et de réaliser ce qu'il venait de dire ou de ne pas dire. Cela n'allait pas arranger l'image qu'il avait de lui ça... Il passa dans la salle d'enregistrement où se trouvait le reste du groupe pour les prévenir de l'avancement des des choses et de continuer ce qu'il faisait pendant son absence. Déterminé, il allait aller chercher Narumiya par la peau du cou. Bien évidement, dans la réalité il allait être moins ferme que dans son idéal.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Lun 21 Déc - 16:16

Ouvrant le studio d'enregistrement le brun regarda une dernière fois sa victime ou plutôt sa proie, le voir rougissant comme une pucelle était divin, vivement qu'il lui vole cette virginité car oui il en était sur, il devait être puceau en vu de ses réactions. Il ferma derrière lui et jeta les clés sur une petite table qui servait d'habitude à posé des boissons et observa autour de lui, ce n'était pas une grande pièce mais bon c'était comme eux, un petit groupe donc qu'importe! Ils avaient toujours les clés la veille d'ailleurs, on leurs changer souvent de salle de répétitions et de studio d'enregistrement car ils étaient un petit groupe qui venait de débarquer alors pour l'instant ils migraient ici et là jusqu'a ce qu'on leurs donne un endroit pour eux mais ça pouvait bien attendre encore un peu ça ne les tueraient pas. La veille Daiki était venue déposer sa batterie qu'il fallait à chaque fois déplacer ce qui était plus pénible et lui avait déposer sa basse bien aimé, d'ailleurs rien ne manquait hormis les autres membres du groupes qui n'allaient surement pas tardé à arriver.

Il avait un peu traîner en taquinant le manager d'Inashiro et de ce fait avait perdu un peu de temps mais ce n'était pas grave, ce fut la plus belle perte de temps de sa vie il avait adoré ça, le voir rougir, chercher ses mots et même son regard fuyant l'avait fait rêver, vivement qu'il lui montre ce que c'était un homme un vrai car Narumiya ce n'était pas un homme mais une diva femelle dans un corps un temps soit peu viril et encore viril c'était un bien grand mot! Commençant à répéter il partit dans une improvisation avec des paroles ô combien peu délicates et surtout pas faites pour les homophobes, les âmes sensibles et les enfants de moins de quatorze ans car sinon il en choquerait beaucoup!

"Tu es bien de bonne humeur pour chanter ça de bon matin." Rit Nao en entrant avec les autres poussant son fauteuil.
"Je te le fais pas dire!" Continua Seiichi en riant à son tour.

Après le petit déjeuner qui fut agréable et drôle ou il avoua juste avoir trouver une nouvelle proie sans préciser la quelle ils se mirent à répéter avant de pouvoir enregistré leurs nouveau single, toujours une répétition avant de commencer l'enregistrement histoire qu'ils soient bien chaud comme la braise c'était la base et personne ne partait quand c'était à un autre de faire une partie solo ou quoi, un pour tous tous pour un les gars! Nao leurs disait ce qui n'allait pas sans les ménager comme toujours mais il fallait bien ça pour se faire entendre et pourtant sans hausser la voix, contrairement à Itsuki surement.

Finalement un mois avait passé depuis et le fauve grogner de ne pas avoir put revoir Itsuki en tête à tête, il y avait toujours un membre de son groupe avec lui, ça va il avait besoin de se faire protéger par ses artistes pour pas se faire violé par des monsieur aux bonbons dans la rue ou quoi?! Bordel de merde de fils de leurs mères!  Mais il devait se calmer, ils avaient une soirée offerte par l'agence pour fêter la sortie de l'album d'Inashiro qui marchait du feu de dieu et du leurs qui n'était pas mal non plus en vu du style particulier qu'ils offraient comme musique. Soupirant il se massa la nuque et entra dans le bar réservé pour l'occasion, il y avait du monde, on pouvait venir accompagné ou non et toute l'agence était convié. Il alla s'asseoir au bar pour avoir un verre et soupira, il rageait tellement qu'il n'était pas d'humeur à faire la fête.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Lun 21 Déc - 23:51

Arrivé chez Narumiya, Itsuki fût agréablement surpris de le prêt à partir. Il s'attendait à devoir être derrière lui pour le pousser à se préparer plus vite. Cependant, il déchanta rapidement en voyant qu'il n'était pas seul et qu'il y avait une femme qui se trouvait encore en petite tenue dans son salon en train de siroter un café. Le leader d'Inashiro vint se plaindre à son manager, lui disant qu'il n'arrivait pas à la faire partir et que c'était à lui de la mettre dehors. Le brun se doutait que Mei n'avait même pas dû essayer de lui dire de partir, préférant laisser cette tâche à quelqu'un d'autre. Soupirant, le brun s'exécuta, encore une fois. Poliment, il mis la fille aux gros seins dehors, en restant calme et en prenant sur lui comme toujours. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait la personne qu'il aimait avec une de ses conquêtes, mais cela lui faisait toujours le même effet. Son cœur se serrait et il avait l'impression qu'on lui enfonçait un couteau dedans. Il peiné à chaque fois à respirer, mais il devait faire bonne figure et faire comme si de rien n'était. Il savait très bien que très vite, une autre femme allait prendre la place de celle-ci dans le lit du blond, et à son tour elle ne resterait pas longtemps. A chaque fois, ces filles partaient le cœur brisé, et pourtant, il les enviait d'avoir pu, ne serait-ce qu'une nuit, le lit de Narumiya. Il donnerait n'importe quoi pour être à leur place au moins une fois. Il savait très bien que cela n'arriverait jamais, et comme il ne voulait pas que sa relation avec son ami du lycée change, il préférait serrer les dents et rester muet plutôt que de se déclarer. On avait bon dire qu'il fallait toujours tenter sa chance, mais dans ce cas là, il savait très bien que c'était peine perdu et tout ce qu'il risquait c'était de gâcher son amitié avec l'idol. Pour l'instant, il préférait se contenter de se convaincre que cette fille qu'il mettait à la porte n'était pas l'âme sœur du blond en espérant toujours que le moment temps redoutait où il trouverait enfin la bonne arriverait. Une fois la chose faite, ils purent enfin aller au studio pour finir l'enregistrement. La tâche fût laborieuse, mais une fois que son groupe était lancé, il travaillait bien et on pouvait compter sur eux pour faire de l'excellent boulot. En quelques jours, ils purent finir de tout enregistrer, et l'album était fin prêt pour sortir dans les bacs dans les semaines à venir. Après, tout s'enchaîna très vite avec la promotion. Émissions de radio ou de télévision, interview dans la presse, mini concert au Sunshine City ou dans d'autres lieux, ils n'avaient pas de quoi s'ennuyer et Tadano passait très peu de temps à l'agence, ce qui l'arrangeait, car depuis sa petite conversation avec le leader des Banana Rock, il avait un peu peur de se retrouver seul avec lui. Il essayait par tout les moyens de ne pas l'être. Il ne savait pas trop pourquoi son instinct de survie lui disait de le fuir, mais il avait l'impression qu'il était dangereux pour lui. Peut-être parce qu'il avait, par hasard, mis le doigt sur son secret. Alors, même si c'était dit sans réfléchir, il n'avait pas envie qu'il trouve d'autres de ses points faibles.

Pendant un mois, il avait réussit à se tenir éloigné d'Umemiya. Il était tellement pris pas son travail et par la nouvelle conquête de Mei qui avait obtenu le titre de « petite amie » ce soir pour la fête que leur boite organisait, qu'Itsuki avait complètement oublié pourquoi il évitait l'homme à la banane. Ses pensées étaient bien trop occupées et son cœur saigné tellement qu'il se moquait presque de tout ce qu'il y avait autour de lui. Il était en mode « pilote automatique » dans son travail et agissait comme si de rien n'était. Mais en y regardant d'un peu plus près et en le connaissant bien, on pouvait tout de même voir qu'il n'allait pas bien. Bien sûr, Narumiya, ayant les yeux trop près de son nombril, ne pouvait pas le remarquer. Carlos et Fukui avaient été les seuls à venir le voir, un soir, après une journée de dur labeur, pour lui demander si ça allait. Les autres s'étaient contenté de l'observer, au loin, un peu inquiet, mais préférait pour l'instant garder un œil sur lui seulement, attendant de voir comment les choses allaient évoluer. Tant qu'il continuait à faire son travail normalement, ils pensaient qu'il n'y avait pas trop de quoi s'inquiétait. D'ailleurs, quand ils étaient venus le voir, il s'était juste contenté de leur dire qu'il était juste fatigué en ce moment avant de leur sourire et e changer rapidement de sujet. Oui, un peu de repos et de détente loin du studio et de Mei, c'était tout ce qu'il avait besoin pour accepter que la chose qu'il redoutait depuis tant d'année était peut-être finalement arrivée. Et la soirée de ce soir était une parfaite occasion pour se détendre un peu, même si au fond il n'avait pas vraiment envie d'assister pour voir l'élu de son cœur parader avec sa conquête aux énormes seins. Sérieusement, elle en avait des tellement gros qu'elle pouvait concurrencer les vaches laitières. Après avoir fait le tour en saluant poliment tout le monde et finit avec les mondanités, il se précipita presque vers le bar. Il avait l'intention de boire un verre ou deux avant de rentrer chez lui pour fuir la … non il ne pouvait pas qualifier la « petite-amie » de Mei comme ça et auto-censura ses pensées. Il devait gagner un peu de temps pour ne pas s'enfuir comme un voleur, sinon on allait se poser des questions sur son moral encore.

« Un double whisky, s'il vous plaît. », dit-il en s'assayant au bar. Il n'avait pas l'habitude de boire et n'avait pas non plus une résistance à toute épreuve, mais il avait tout de même décidé de commencer avec quelque chose de fort. Il lui fallait ça pour oublier cette voix et ce rire vulgaire sortant de la bouche de la copine de Narumiya qui paradait comme une dinde. Il fallait bien ça. Il ne comptait pas prendre plus deux verres, sinon il risquait de finir saoule, et il ne voulait pas causer de soucis à son entourage en provoquant une scandale parce qu'il avait abusé de la bouteille.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Jeu 24 Déc - 12:42

Le brun continuait de grogner comme un lion en cage, on avait pas le droit de le laisser comme ça sur sa fin non de dieu de bordel de merde! Buvant sa bière en rageant mentalement il se leva pour allé pisser et ce ne fut qu'en revenant qu'il sentit quelque chose sur son pied, une roue bordel! Puis un coup qui avait été d'une rapidité et d'une discrétion digne des plus grands ninja dans les plus grands films et pourtant la force y avait été et pas qu'un peu et le brun se passa un bras sur la hanche pour couvrir cette zone devenue douloureuse puis il tourna la tête vers son manager qui avait les yeux fermés et son habituel sourire que lui trouvait terrifiant, Nao faisait peur quand il prenait cette tête, c'était forcément que quelque chose allait lui tomber sur la gueule dans la minute voir la seconde qui venait et effectivement ce fut le cas. L'handicapé le sermonna au sujet de sa sale humeur alors que c'était censé être une soirée festive pour le groupe et il le traîna alors saluer tel ou tel personne dont il ne se rappellerait même pas le nom d'ici la fin de la soirée, il était le leader d'un groupe et se devait d'agir comme tel.

Par contre c'était clair et net il ne saluerait pas Narumiya et sa bande de cas sociaux à la con quand ils arriveraient. Parlant ou plutôt écoutant parler Nao avec un photographe réputé le chanteur observa d'ailleurs le blond platine débarqué avec une chose à son bras, elle était belle mais avait vraiment une gueule de pétasse tiens, trop maquiller avec sa poitrine qui n'était surement pas naturel mise en avant tel un buffet de viande cru sur un stand de bouché, même sans être habiller comme une traîné, ce qu'elle devait être surement, elle faisait vulgaire quelle horreur. Mais bon si lui était là ça voulait dire que sa proie aussi, le cherchant des yeux il sourit.

"Je vous laisse je vais me prendre un verre et parler avec une connaissance." Lança Seiichi.

Le manager sembla reconnaître ce sourire carnassier de prédateur en chasse et le laissa donc faire, il ne tentait jamais de s'interposer entre le chanteur et ses proies, c'était dangereux de s'interposé ou de gêner surtout en vu de la frustration qu'il avait de ne pas avoir put chasser depuis un mois. Umemiya s'approcha donc du bar et prit place prés du manager qu'il voulait rapidement sous lui en trins de le supplier de le prendre encore et encore. Il le fixa et fut intrigué, il semblait de bien sale humeur pour un jour de fête. Il commanda une vodka pomme et continua de l'observer sans honte ni gêne.

"Sérieusement je savais que les prostitués avaient le droit de venir aux soirée privée quel dommage."

Le barman rit de bon coeur avec le chanteur car il avait bien comprit de qui il parlait, la seul qui n'était pas de l'agence et que personne n'avait jamais vu était bien la pouffe qui accompagnait Narumiya et puis son rire faisait si vulgaire. Sans compter que ce devait être ça qui mettait petit chou dans une humeur si tristounette, pauvre petite chose, il comptait bien le réconfortait, profiter des faiblesses d'une proie n'était clairement pas de la triche pour lui, c'état la loi de la nature!  Le barman s'éloigna finalement pour servir d'autres clients et de son cotés il prit une gorgée de sa boisson.

"Je te paie un autre verre Itsuki, on dirait que tu as besoin d'un remontant. Choisis tu veux quoi?"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Mar 12 Jan - 0:53

Devant son verre de whisky fraîchement servit, Tadano ressassait ses plus vilaines pensées dans son esprit. Comment Mei pouvait sortir avec ce genre de fille ? Il valait pourtant mieux que ça, alors pourquoi sortir avec des filles sans cervelles et qui n'avaient qu'en commun que leur tour de poitrine. A croire qu'il les aimait avec le moins de cervelle possible et le plus de seins. Pour le jeune manager, Narumiya se dévaloriser en choisissant ses conquêtes aussi mal. Cela ne durait jamais bien longtemps, et bien souvent son ami finissait déprimé parce que son coup d'un soir l'avait abandonné. Pourtant, Itsuki étais persuadé qu'il pouvait rendre le blond heureux, si seulement il le choisissait... Mais ça, il savait que ça n'arriverait jamais... A cette pensée, son cœur se serra, et il avala son verre d'une traite. Le liquide, qui coula brusquement dans sa gorge, le brûla. Il n'avait pas vraiment l'habitude de boire et encore moins d'une traite comme ça. Cependant, il avait besoin de quelque chose comme ça pour détourner ses pensées. Et puis, il espérait que le whisky fasse plus vite effet en avalant d'un coup. Il n'avait presque rien mangé en plus, alors il allait être dans un état second rapidement. De savoir que l'histoire qu'entretenait Mei avait cette fille durait lui avait coupé l'appétit. Pourtant, il devrait se réjouir que son ami avait trouvé quelqu'un et que cela semblait durer... mais il n'y arrivait décidément pas et se cherchait des excuses pour ne pas se réjouir.

Il repoussa son verre vide devant lui, s'apprêtant à en commander un autre quand une voix familière et une présente écrasante s'installa à côté de lui. Le brun se crispa légèrement et ne tourna pas sa tête en sa direction. Il avait décidé de l'ignorer. Il passait déjà une mauvaise soirée, il n'avait pas envie qu'elle tourne au cauchemar. Il n'était pas d'humeur à entendre ce genre de chose. Malheureusement, si le chanteur à la banane s'était assit là, c'était bien pour lui parler et il avait le don de trouver les mots pour le provoquer. Et en un seule phrase, il le fit sorti de son silence. Il n'était pas restait muet bien longtemps.

« Mei-san n'a pas besoin de payer des femmes pour sortir avec. », dit-il sur un ton dédaigneux et en s'en voulant de ne pas avoir su résister à l'envie de lui répondre. Cela avait était plus fort que lui, comme s'il était attiré. Maintenant qu'il lui avait parlé, il ne pouvait plus l'ignorer.

« Ça sera la même chose alors, je ne préfère pas mélanger. Et c'est Tadano pour vous. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Mer 13 Jan - 15:17

Il était là, si prés que le chanteur aurait put le croquer ou le tirer violemment contre lui pour lui faire mille et une chose toutes aussi déplacer et peu religieuses les une que les autres, mais non il devait se tenir, il y avait du monde et le viol ne faisait pas partit de ses techniques habituels, il l'aurait à l'usure de toute manière, ce n'était pas comme si cette petite chose fragile allait pouvoir lui résister longtemps, surtout sachant maintenant qu'il aimait les hommes, personne ne lui résistait surtout quand il voulait vraiment cette personne et lui là, il le voulait et pas qu'un peu. Il avait attendu un mois avant d'être de nouveau presque seul à seul et si proche, il ne comptait pas gâcher cette chance, qui sait quand une telle occasion se reproduirait en plus, donc c'était le moment de passer à l'attaque, plus en finesse que d'habitude certes vu qu'il y avait du monde mais à l'attaque tout de même!

O il semblerait que sa petite provocation gratuite avait fonctionner à merveille, mais en même temps si la pouffiasse n'avait pas une allure de pute il n'aurait pas put la comparer avec, elle devait surement être en pause niveau travail et bientôt son patron reviendrait la chercher pour qu'elle tapine de nouveau, à moins que Narumiya ne la sauve et cela ferait un film à l'eau de rose dégueulasse jusqu'a ce que le chanteur se fasse tuer dans une ruelle, bordel ce film si il sortait il irait le voir direct!

"Sa change rien au fait qu'elle a une allure de pute." Lança Seiichi comme si de rien n'était.

La petite proie ne pourrait pas nier, tout le monde le pensait en la regardant et les messes allaient bon train en plus de ça! Mais au moins à présent le blond était bien occuper et son petit manager adoré à sa merci total, cette réflexion avait même installer le dialogue mine de rien, première mission accompli maintenant il ne fallait pas faiblir ni ralentir sur sa lancé!  L'autre tentait de mettre une distance entre eux dans ses paroles, petit joueur va!

"Tadano-kun alors vu que tu es plus jeune que moi et va y tu peux me tutoyé lâche toi, je ne vais pas te mordre." Plaisanta le brun en buvant son verre.

Pas tout de suite en tout cas pensa t'il en commandant le second verre de la soirée au manager des Inashiro.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Ven 15 Jan - 0:56

« Ce n'est pas une raison pour insulter les gens. », lança-t-il en essayant d'être casant. Il était du genre à respecter tout le monde et ne pas porter de jugement sur ceux qu'il ne connaissait pas. Même, s'il est vrai, au fond de lui, il partageait le même avis sur la « petit amie » de Mei et avait même des mots bien plus virulents à son égard. Cependant, ce vocabulaire peu châtié qui ne lui correspondait pas, resterait tout au fond de lui et il se tairait à jamais sur ce sujet. Pour le coup, il n'était pas vraiment franc, mais essayer de le paraître.

Itsuki accepta le Tadano-kun, même si à ses oreilles cela lui sonnait plus familier que si son nom était dépourvu de suffixe. L'idéal aurait de lui accoler « san » derrière, mais il ne pouvait pas exiger un tel degrés de politesse de la part d'un de ses aînés. Et pourquoi pas réclamer un « sama » à ce train là ! Il ne pouvait pas se permettre une telle chose ! Il savait très bien où était sa place. Ce n'était qu'un manager et en plus, qu'après ce que lui disait son interlocuteur, il était plus jeune. D'ailleurs, comment savait-il qu'ils n'avait pas le même âge et qu'il était plus âgé ? Le brun ne savait rien de privé sur le chanteur du groupe Banana Rock. A vrai dire, tout ce qu'il savait sur lui c'était qu'il était chanteur dans la même maison de disque où il travaillait, son nom et prénom et qu'il avait un charisme écrasant, et c'était tout. Il n'avait pas cherchait d'information sur son compte, mais plutôt à le fuir depuis leur petite conversation de la dernière fois. Cependant, il était plutôt étonné que l'homme à la banane accepte aussi facilement de ne plus l'appeler par son prénom. Avait-il été assez ferme pour lui faire « peur » et qu'il comprenne qu'ils n'étaient pas ami ? Bon, le jeune homme rêvait un peu trop sur ce coup là, mais cela lui faisait du bien de penser ça. Ce soir, son cœur s'était brisé une fois de plus et il avait besoin de réconfort. N'importe quoi ferait l'affaire, il était prêt à tout prendre ce qui pouvait lui faire du bien. D'ailleurs, il avait commencé avec ce verre d'alcool.

« Je ne tutoie que les gens proches. », dit-il en voulant être cinglant. Et puis, il avait du mal à croire que l'homme ne mordait pas. Il était persuadé que s'il lui avait tendu son index, il lui aurait arraché avec les dents sans aucune hésitation.

« Et comment savez-vous que je suis plus jeune ? Qu'est ce qui vous fait dire ça ? », lâcha-t-il sans y réfléchir. Cela l'avait intrigué et il n'avait pas pu s'empêcher. Son premier verre d'alcool, qu'il avait avalé un peu trop vite, commençait à lui faire perdre certaines notions, comme se contrôler et ne pas dire ce qui lui passait par la tête sans aucune raison. En temps normal il se serait senti bête, mais pas là. L'alcool vous désinhibait.

« Merci. », dit-il en souriant à l'adresse du barman qui lui tendait son nouveau verre. Et sans plus attendre, il avala la moitié d'une traite.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Ven 15 Jan - 12:47

Mais si c'était une raison pour insulter les gens, après tout si ils ne toléraient pas l'insulte c'étaient qu'ils n'étaient pas totalement sur d'eux concernant le pourquoi de l'insulte, si cette salope prenait mal le fait qu'elle avait une allure de pute ce n'était pas son problème c'était juste qu'elle en était consciente et qu'elle le vivait pas super bien mais savait que sans ça jamais le blond platine ne l'aurait remarqué et baisé! Lui si on l'insultait car il avait une banane sur la tête il riait en haussant les épaules et s'approchait avec sa prestance habituel et écrasante avec un regard mauvais et la personne se faisait soit pipi dessus soit prenait la fuite ou s'écraser comme une fiotte qu'il devait être, il en arrivait rarement aux poing, c'était plus quand on insultait les êtres qui lui étaient cher finalement. Il n'avait pas besoin de l'être quand ça le concernait car il n'y avait rien qui lui faisait honte de toute façon.

Pas encore assez proche pour le tutoyé? Et assez proche pour le baisé pas encore non plus du coup c'est ça? Oui ça devait être ça mais qu'importe, après encore un petit verre ou deux cela changerait surement, son malaise venait de Narumiya c'était certains donc il allait avoir besoin de réconfort surement et il lui en donnerait pendant des heures et des heures et lui laisserait même des souvenirs ici et là en plus des courbatures car en vu de sa frustration tout ce mois il ne comptait pas y aller avec le dos de la cuillère! Bon peut être un peu le temps d'entrer puis après il pourrait s'en donner à coeur joie, o juste d'y penser ça le ferait presque bander donc il devait se calmer et penser à autre chose! Penser à la pouffe tiens... A bah ouais c'était bien moins excitant.

"C'est Nao qui me l'a dis, mon manager se renseigne sur tout ses collègues, il adore ça, ça l'occupe." Répondit Seiichi l'air de rien.

Il n'allait quand même pas lui avoué qu'il avait demander à Nao des informations à son sujet, certes l'handicapé savait déjà toutes ses choses mais il ne lui en aurait jamais céder une seul si il ne lui avait pas demander et il avait du travailler encore plus dur qu'a son habitude et être sage en total abstinence pendant tout un mois pour avoir de toutes petites miettes de pain d'information, dramatique il n'en pouvait plus! L'observant sourire au barman il rit légèrement et colla son épaule discrètement contre la sienne pour venir parler dans son oreille.

"Tu es trop beau quand tu souris comme ça." Lança t'il d'une voix engageante dans son oreille.

Ce garçon était plus beau quand il souriait oui que quand il tirait la gueule ou tentait de faire son mec viril alors que cela ne collait clairement pas à sa personnalité de ce qu'il en voyait, il tentait d'être comme ceux qui avaient des paires de couilles alors qu'il en avait mais bien caché et surtout pas efficace pour diriger qui que ce soit. Mais il allait l'avoir, il le voulait lui et pas un autre qu'importe combien de temps cela prendrait et combien de temps il en voudrait encore après l'avoir eut.

"T'es même très sexy quand tu rougis aussi." Continua t'il de lui chuchoter au creux de l'oreille avant de se remettre correctement devant son verre et le terminer.

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Jeu 21 Jan - 0:53

Visiblement, les Banana Rock avait un manager consciencieux. Il fait son travail bien et même plus qu'il ne devait faire en se renseignant sur les autres. Peut-être que Tadano devait prendre un peu plus exemple sur lui, même si pour l'instant, c'était Miyuki qui restait son modèle dans ce métier. Cela ne ferait pas de mal de tenter une nouvelles approche dans son travail en s'inspirant des autres. Il allait commencer par se faire des petites fiches sur tout les groupes et les membres qui les constituaient qui avaient signé avec leur label. C'était bien, au fond, d'être renseigné. On ne passait pas pour un idiot en ne sachant pas que intel ou intel travaillait dans la même maison de disque. D'ailleurs, il aurait dû le faire depuis longtemps au lieu de ne penser qu'à Mei. Enfin, non il ne pensait pas qu'à Mei quand même. Il y avait aussi son groupe. C'était leur manager alors il pensait aussi à eux. L'alcool avait pour effet de le rendre un peu plus honnête avec lui-même. Il se rendait bien compte que jusqu'à présent, il ne s'était consacré qu'au blond en grande partie. Il avait aussi fait son travail, mais peut-être pas assez poussé comme il aurait dû l'être. Il leva son verre à moitié plein et bu de nouveau cul sec. C'était décidé ! A partir de maintenant, il allait devenir un manager hors paire et ne serait plus centré que sur Narumiya. Il allait lui aussi entrer dans la légende comme Harada ou Chirs en matière de manager ! Regardant droit devant lui, le menton haut et le regard déterminé après avoir pris cette résolution, il posa son verre violemment le faisant tilter.

« Hein ? Que je sou...souris... », dit-il gêné en rougissant. Le compliment n'était pas le seul à être à l'origine de ses rougeurs. L'alcool y jouait aussi un rôle. Cependant, qu'Umemiya lui dise ça, l'avait fortement surpris. Il ne s'attendait vraiment pas à ça. Bon, il ne devait pas se réjouir d'un tel compliment et se laisser amadoué parce que quelqu'un il disait ça pour la première fois, parce que son interlocuteur devait sûrement se moquer de lui en disant ça. En sentant le souffle chaud dans son oreille, il frissonna légèrement, et pour en rajouter une couche, le brun lui dit qu'il était très sexy. Cela ne le laissa vraiment pas indifférent et Itsuki compris que cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de relation sexuelle pour se sentir tout chose rien qu'avec des mots doux susurrés à l'oreille. Certes, c'était une zone plutôt sensible chez lui et l'alcool l'aidait à se détendre, mais c'était très dangereux de rester auprès de cet homme, son instinct il disait de fuir tout au fond de lui, alors qu'une petite voix, disant qu'il pourrait prendre du bon temps s'il le trouvait sexy, essayait de se faire entendre.

« Se...sexy ? Ce... c'est pas drôle. Et je rougis pas. C'est... euh... l'alcool ! », dit-il en essayant de se justifier. Il sentait bien que ses joues étaient chaudes, signe qu'il devait effectivement rougir, alors il devait se trouver une excuse pour pas laisser croire au chanteur qu'il s'était laissé prendre au jeu de ses compliments jusqu'à les croire.

« Un dernier pour la route, s'il vous plaît. », lança-t-il au bar qui remplit son verre de nouveau. Le manager l'avala d'un coup en essayant de faire bonne figure et de ne pas se décomposer. Il devait fuir, mais pas trop vite non plus, sinon Umemiya allait penser que c'était parce qu'il lui avait parlait au creux de l'oreille. Tout ce qu'il avait trouvé pour gagner du temps, avait été de boire un autre verre. Malheureusement, se n'était pas très intelligent et surtout de le descendre comme ça.

«Sur ce, passez une bonne soirée. », dit-il en sortant l'argent pour deux verres et en se levant de son tabouret. Cependant, l'alcool était monté très vite et il sentait ses jambes faibles et sa tête tournait un peu. Il se rattrapa au tabouret afin de ne pas tomber et faire un scandal. Il allait devoir attendre un peu avant de marcher.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Ven 22 Jan - 10:42

Le prendre sauvagement contre le comptoir du bar serait il déplacer? Peut être un peu pensa Seiichi en buvant une gorgée d sa boisson, après tout il y avait des gens partout et des collègues de travail en plus de ça ce n'était pas n'importe qui et Nao lui en voudrait de passer pour un exhibitionniste devant de futur collaborateurs potentiel, et puis le barman serait peut être un petit ml à l'aise ou qui sait, jaloux de voir le visage de ce beau petit uke pleins de plaisir agripper au coup d'un artiste, ce n'était pas donner à tout le monde surement en vu de la vierge effarouche qu'était Tadano.... Mais pourtant il en avait envie, de voir ce visage maintenant tout de suite mais il ne pouvait pas, il ne devait pas, oui car en fait pouvoir il le pouvait, il était sur de le faire flancher en quelques baisés tendre dans le cou et comme ça paf, l'autre serait apte à e recevoir la bouche en coeur c'était certains!

En tout cas l'autre relevait tout ce qu'il disait, il l'avait même vu rougir plus fortement quand il lui avait dit qu'il était en beau en souriant, alors forcément le sexy ne pouvait que faire mouche, plus que la phrase d'avant d'ailleurs, il devait surement être en manque, seulement se toucher en pensant à Narumiya ne devait pas le satisfaire pleinement, tans mieux il succomberait encore plus vite au désir et à l'envie du plaisir torride et charnel! Il ne cessait de l'observer, de le dévorer du regard à chaque instant, le moindre geste ou mouvement de lèvre lui donnait envie de lui sauter dessus.

"Mais je ne plaisante pas le moins du monde pourtant." Assura Seiichi tout sourire.

De son cotés il n'avait pas encore finit son premier verre d'alcool, il fallait être sobre pour bien chasser cela va sans dire! Tandis que l'autre avait une sacré descente, doucement petit agneau sinon tu ne vas pas tenir debout pensa t'il en l'observant faire, mais il serait surement plus facile de se le faire ivre que clair comme de l'eau de source! Voyant que le jeune homme tentait de partir en vain le chanteur régla doucement sa note et vint aider le jeune homme à se remettre droit, le tenant par la taille, il commença à marcher sans rien dire et se stoppa devant son manager qui le regarda avec un sourire mi figue mi raisin.

"Je le ramène car il tiens plus debout." Déclara Seiichi l'air de rien.
"Que tu es aimable vraiment, ta bonté se perdras, te perdras pardon ma langue à fourché."Rit Nao fier de son sous entendu.

Le chanteur se contenta de rire, oui sa bonté allé se perdre dans ce beau jeune homme c'était sur et certains en vu de l'alcool qu'avait ingéré le pauvre manager tout perdu et malheureux! Sortant du bar il appela un taxi et garda le jeune homme contre lui fermement par la taille, heureusement qu'il était là dis donc car aucun membre de son groupe ne semblait avoir réagit, bande de salaud va! Il s'approcha de son oreille et lui mordilla légèrement le lobe avant de lui parler dans un murmure.

"Je te ramène, tu ne tiens plus debout, sois reconnaissant."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Ven 29 Jan - 2:56

Ses jambes flanchaient, sa tête tournait légèrement, il avait manquait de rater le tabouret quand il avait posé sa main, signe que sa perception des choses était faussée, il était étrangement de bonne humeur et commençait même à trouver drôle la situation. Il fallait reconnaître que c'était tordant tout ça, non ? Mei et sa dingue qui pavanait au milieu de tout le monde en pensant être la plus belle. Son beau miroir ne devait pas vraiment l'aimer pour lui avoir dit que c'était la plus belle et la laisser sortir comme ça. Mais ce qu'il était le plus drôle, c'était quand sa situation à lui. Assit au bar à boire, mais surtout à se faire offrir un verre par l'homme qui le mettait mal à l'aise, voir lui faisait peur. Pour une fois qu'un lui offert un verre en plus ! Il fallait que ça soit ce chanteur. Il trouvait ça horripilant au point, que si son corps ne s'amusait pas à taguer tout sans sans que son cerveau lui en donne l'ordre, qu'il s'en serait taper le cul par terre ! Et oui, on pouvait le dire, c'était officiel, Tadano Itsuki était ivre. Ces trois verres descendus cul sec avaient eu raison de lui. Ivre oui, mais tout de même avec classe. Il savait encore se tenir tout de même. Il n'était pas encore stade où il allait se délester de tout ses vêtements et monter sur le zinc du bar pour monter avait le sens du rythme et faire l’hélicoptère. Non, je ne voulait pas voler la vedette à la truie nourricière qui se trouvait au bras du blond. C'était un grand gentil Itsuki. Il ne voulait pas gâcher son moment de gloire.

« Oh c'est gentil ça de m'aider. », dit-il tout sourire en se tournant vers Umemiya quand se dernier l'attrapa par la taille pour lui éviter de saluer le sol. Il ne remarqua même le manager des Banana Rock qui se trouvait devant lui. Il fallait dire aussi, que tout ce qui n'était pas à la hauteur de ses yeux n'hésitait pas pour l'instant. Comme la perception de son environnement était erroné, il n'avait conscience uniquement de ce qui se trouvait droit devant lui et non vers ses pieds ou ses genoux. En vérité, il n'avait plus vraiment conscience de rien, à tel point qu'il ne releva pas conversion entre les deux hommes.

« Mais je peux marcher tout seul. », dit-il convaincu que c'était vrai. « Tu crois qu'à quarte jambes on va plus vite ? », ajouta-t-il en pleine réflexion profonde.

Quand il avait un coup dans le nez, ses propos devenaient très vite incohérent et pouvaient aller très loin. Les membres de son groupe aimaient bien d'ailleurs le faire boire de temps en temps car c'était toujours très drôle et il sortait toujours des réflexions très philosophique. Se laissant guider par l'homme à la banane, il n'avait même pas conscience d'où ils allaient. Il aurait très bien pu l'emmener au bord d'une falaise et lui dire de continuer de marcher tout droit, qu'il l'aurait fait. Il était bien trop concentrer à se demander à partir de combien de jambes on pouvait atteindre la vitesse de pointe d'un guépard et si n'était pas trop contraignant d'avoir plusieurs paires de jambes ? Déjà, avec quatre jambes, mettre un pantalon allait être difficile. Toutefois, quelque de fort agréable le sortit de ses pensées pourtant profonde. C'est vrai, il marchait avec la paire de jambe d'Umemiya à côté de lui, et ce dernier venait de lui mordiller le lobe de l'oreille. Un frisson de plaisir parcouru son corps et il aima cette sensation. Il fallait dire que cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu ce genre de petite attention. Après tout, à part sa main dominante, son corps n'avait pas connu grand chose, alors il réagissait très vite et positivement à tout contact de ce genre avec un autre être humain.

« Oh... c'est agréable ça, c'est bien . », dit-il l'air de rien.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Dim 31 Jan - 23:33

Mais bien sur que c'était très gentil de sa part de lui venir en aide, après tout aucun membre de son groupe ne faisait attention à lui alors il fallait bien que quelqu'un le fasse et qui de mieux que sa personne, quelqu'un d'adorablement prévenant et magnifiquement sexy!? Personne ne l'égalait et surtout, il ne comptait pas laissé qui que ce soit lui voler sa proie, il lui appartenait un point c'est tout et l'ayant enfin là contre lui il ne risquait pas de le lâcher avant d'avoir fait son affaire et même d'avoir fait ses affaires plutôt, comme si un cul pareil ça ne se baisé qu'une fois sérieusement! Impossible de ne pas revenir en prendre une tranche, ça tombait bien vu qu'il était du genre gourmand, certes Itsuki ne dépasserait surement jamais les menshi katsu mais il pouvait bien s'en rapprocher si il était un bon coup au lit, ou en tout cas si il ne criait pas au viol.

Par contre il fallait bien reconnaître que ce type ivre, avait des questions plutôt surprenantes, enfin pour un homme non bourré qui l'écoutait bien sur, c'était probable que ivre aussi le brun aurait tenté d'y répondre et de débattre, il n'était pas une lumière une fois imbibé de beaucoup d'alcool, c'était pour ça que Nao faisait toujours attention à vérifier ce qu'il buvait histoire d'éviter des scandales ici et là, son image en tans que leader du groupe devait être irréprochable après tout et à force de sermon il avait comprit, et en voyant l'autre manager dans cet état il se dit que effectivement l'alcool rendait n'importe qui totalement con.

"o? Si ça t'as plus je vais te faire pleins d'autres choses tout aussi agréable une fois arrivé." Annonça le leader toujours à voix basse dans son oreille.

Même ivre Umemiya n'aurait pas crut ce garçon aussi réceptif à ses petites attentions, c'était tans mieux, il perdrait moins de temps à le convaincre par des caresses bien placé que l'autre en avait tout aussi envie que lui au fil du temps. Voyant le taxi s'arrêter et la portière arrière s'ouvrir le chanteur aida son invité à monter et s'assit, le gardant contre lui en tenant ses épaules, donnant au passage son adresse à un chauffeur qui semblait bien rire de voir celui avec le visage le plus sage totalement ivre, c'est vrai que c'était risible finalement. Le manager si sérieux qui devait prendre soin des artistes était ivre raide contre lui.

Réglant la course le chanteur reprit son hôte contre lui et marcha lentement mais surement, s'amusant par moment à lui mordiller l'oreille légèrement, un peu de finesses ils étaient encore en public. Pas de chance dans l’ascenseur il y avait déjà quelqu'un alors il devait se tenir sage encore un petit moment, trépignant d'avance sur ce qu'il allait faire à ce jolie minois dans ses bras. Ce fut long, quelques minutes qui parurent durée une putain d'éternité pour lui mais il y était enfin, dans son entré avec ce bel homme contre lui. Sans attendre il le prit comme un sac sur son épaule à peine ses chaussures retiré et l'emmena jusqu'a sa chambre, le reposant si peu délicatement sur le lit.

"Maintenant les choses sérieuses commence mon mignon." Sourit Seiichi avant de l'embrasser avec une fougue si peu contenue.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Jeu 4 Fév - 23:12

« Oh oui ! Beaucoup même ! Ça fait longtemps que j'ai pas eu ça. Ça fait des frissons partout, mais surtout là. », dit-il en posant sa main sur ventre, le sourire aux lèvres en repensant à cette sensation. Elle n'avait pas duré bien longtemps mais pourtant assez pour qu'elle le marque. Il en voulait plus, c'était presque frustrant de ne pas en avoir plus.

« Vraiment ? Tu peux me faire des choses encore plus agréables ? », dit-il en se tournant vers lui, un sourire béa sur le visage. «On arrive bientôt ? D'ailleurs on va où ? On est où ? », dit-il en montant dans le taxi. Enfin, ce n'était pas vraiment lui qui avait décidé de s'engouffrer dans la voiture, ses jambes semblaient marcher toute seules, à l'insu de son cerveau. Tadano faisait des mouvements sans s'en rendre compte. Il avait très bien conscience de ne pas avoir contrôler ses mouvements. Il s'était simplement fait guidé par son accompagnateur mais pour lui, il avait l'impression que l'alcool avait séparé son cerveau et son corps et qu'à présent ils étaient deux entités distincts. Son corps toléré la présence de son cerveau mais ne lui obéissait plus. D'ailleurs, son esprit était bien trop occupé pour vagabonder sur des chemins profonds et philosophiques pour dire quoi que se soit à ses membres.

Pendant tout le trajet en taxi, Itsuki resta relativement sage. De temps en temps, il demandait s'ils arrivaient bientôt. Il était tel un enfant à qu'on amenait à Disneyland. D'ailleurs, pour lui c'était un peu le cas. Umemiya lui avait promis quelque chose de très agréable !

« C'est marrant, tu sens bon. C'est quoi le parfum que tu utilises ? », lança le brun en reniflant le cou de l'homme à la banane qui l'aider à marcher. Et ce fût la dernière chose qu'il prononça avant d'arriver dans l'appartement du chanteur. Sur le reste du chemin, le jeune homme flânait et laissait son esprit partir où il voulait et les théories les plus folles germaient dans sa tête. Il avançait, gaiement et innocemment sans savoir ce qui l'attendait une fois qu'il se retrouverait seul, enfermé, avec ce prédateur. En tombant sur le lit, Tadano laissa échapper un petit cri de surprise mais apprécia très vite le moelleux du matelas. C'était tellement confortable qui aurait pu s'endormir tout de suite. Malheureusement, quelqu'un avait d'autre plan pour lui ce soir.

« Hm ? Un minions ? Où ça ? C'est trop fort que tu en es un chez toi ! », lança le brun joyeusement en se méprenant complètement sur la chose. Ce n'était pas vraiment d'un être en forme de tic-tac géant jaune, avec des bras et une salopette bleu dont il était question.

« C'est ça, la chose agréable dont tu m'as parlé alors. », dit-il en se redressant et tâtant le matelas. C'est vrai, c'était pas mal, mais il s'attendait tout de même à mieux. Et encore une fois, il faisait fausse route.

« Qu'est-ce qu'il fait chaud chez toi. », ajouta-t-il, les joues rouges à cause de l'alcool. Il enleva sa veste et sa cravate.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Mer 10 Fév - 23:24

Ou ils allaient et ce qu'il allait lui faire semblait pourtant bel et bien logique mais il était vraie que la logique d'un mec bourré n'était pas tout à fait en accord avec la réalité de ce monde, pourtant là c'était simple il allait se le baisé comme une bête mais dire cela devant le chauffeur de taxi serait clairement déplacer donc il devait se taire, le message était pourtant très clair selon lui en vu de sa manière de le violé des yeux, de lui mordiller l'oreille, de le tenir si fermement contre lui mais voila il était ivre alors reconnaître tout ses signes devaient être impossible peut être. Quand à l'endroit ou ils allaient et bien quel meilleur endroit que chez sa divine personne pour enfin coucher avec sa proie? Après tout il ne savait pas ou le manager vivait et il ne comptait pas payer en plus du taxi l'hôtel non mais oh, déjà que les capotes c'était aussi pour sa pomme fallait pas abuser ni poussé bibiche dans les orties!

"J'en sais rien j'en ais plusieurs et j'en ais mit un au hasard." Répondit le brun.

Seiichi n'était pas très coquet contrairement à ce que pleins de gens semblaient croire, il avait des bouteilles de parfum que ses fanes lui envoyaient en cadeau parfois, franchement claquer autant d'argent pour un type qu'elles ne connaissaient que de visu sur une scène ou une poche d'album, fallait être dingue. Il les prenait toujours, reniflé si ça sentait bon et si ça plaisait pas il proposait le dit parfum à ses camarades ou des connaissances et dans le pire des cas le jeté comme si de rien n'était. Ensuite y'avait certains cadeaux de fane ou lettre qu'il gardait, il avait d'ailleurs un carton qui commençait à se remplir des meilleures lettres qu'il avait reçut déjà ainsi que les quelques cadeaux un temps soit peu personnalisé.

"Tu le cherchera demain matin le mignon si tu en es capable." Rit Seiichi pleins d'entrain.

Il fallait prendre ça à la rigolade, quand même il n'allait pas s'énerver en disant à ce pauvre petit chaton qu'il était débile et ne comprenait strictement rien, il serait capable de bouder ou de pleurer et dans ce cas là ce serait plus du viol qu'un acte sexuel entre deux adultes presque sobre et consentant. Et puis la naïveté de ce garçon ne pouvait que le faire rire surtout en sachant ce qu'il allait lui faire d'avance.

D'ailleurs à peine vit il Itsuki retirer sa veste et sa cravate que le show commença. Il avait tellement attendu qu'il était à la limite de l'explosion, il le voulait et vite et fort surtout. Combien de fois l'avait prit et re prit déjà? Trois ou quatre fois? S'asseyant sur le lit après avoir éteint son réveil le chanteur se remémora la scène, observant le corps endormit à cotés de lui, ne se gênant même pas pour soulever la couette et admirer ses œuvres d'art, tans de suçons et de trace de morsure, il se rappelait bien de chacun de ses gémissements, cris et surtout demande d'en avoir plus et encore, d'ailleurs lui aussi devait avoir de belles griffures dans le dos mais qu'importe, ça avait été si bon, c'était bien la première fois qu'il avait eut envie d'un homme et finalement l'étroitesse de son petit cul avait été un véritable délice à tel point qu'il s'en taperait bien une autre tranche, si seulement il n'avait pas eut une séance photo à faire. Se levant du lit nu comme souvent il quitta la chambre pour aller prendre sa douche, marchant sans gêne sur les habits qui traient au sol que ce soit les siens ou pas.

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Mer 24 Fév - 0:16

« Si j'en suis capable ? Pourquoi je ne le serais pas ? Et pourquoi je ne peux pas chercher maintenant le minion ? Je veux le voir maintenant... », souffla-t-il comme un gamin qui boudait. Ce fût les dernières phrases qui prononça de la soirée. Par la suite, tout ce qui franchissaient ses lèvres ne furent que des monosyllabes. Parfois, on entendait un vague « oui », « plus vite » ou encore « plus fort », mais la majorité du temps ce n'était que son souffle devenu rauque à cause du plaisir ou ces fameux monosyllabes qu'il laissait entendre.

Et c'est épuisé par tant d'activité qu'il s'était endormi après avoir jouit pour peut-être la quatrième ou cinquième fois. Cette nuit avait été la plus chaude et torride qu'il n'ait jamais connu. Certes, il n'avait pas beaucoup d'expérience pour comparer, alors il n'y avait eu rien d'étonnant à cela. La seule partenaire qu'il avait pu avoir remontait au temps de la fac. C'était une timide et jolie jeune fille, parfois un peu prude et n'osant pas beaucoup de chose, qui se trouvait dans sa promo. Ils étaient tout de même restés deux ans ensemble, et peut-être seraient-ils même restaient ensemble encore plus longtemps si Mei n'avait pas resurgi dans sa vie, brutalement, pour lui proposer d'être son manager. Le revoir lui avait fait comprendre que jamais il ne pourrait avoir les mêmes sentiments à l'égard sa petite-amie comme il aimait son senpai. Il avait commençait à culpabiliser et ne se trouvait pas honnête envers elle, et finalement, tout ce mal être avait débouché à leur rupture. Cela s'était passé en douceur, et encore aujourd'hui ils étaient en bon terme et en contact.

Alors, autant dire que ce qu'il avait connu cette nuit était quelque chose d'intense et de nouveau pour lui. Dommage qu'à cause de l'alcool il n'allait pas vraiment se rappeler de tout les détails. D'ailleurs, quand il se réveilla, en sentant un courant d'air lorsque qu'Umemiya leva la couette, il avait l'impression que tout ce qui s'était passé la veille n'était qu'un rêve. Un rêve très érotique. Itsuki ouvrit doucement les yeux après que l'homme qui partageait le même lit que lui était sorti de la pièce. Étant en phase de réveil, il n'avait pas réalisé qu'il n'était pas seul. Le jeune homme était encore envoûté par toutes les sensations qu'il avait éprouvé cette nuit. Il ne se rappelait plus exactement des détails, mais il avait l'impression que c'était quelque chose de très hot ! A tel point qu'il en avait presque honte d'avoir des pensées comme celles-là et ne se savait pas aussi pervers. Tadano était persuadé qu'il était bon pour changer les draps après un rêve tel que celui-ci.

Doucement, il se redressa dans le lit, le temps d'avoir les pensées claires. La tâche fût plutôt dur à cause des courbatures qu'il avait. C'était un peu comme si son corps était passé sous un camion, en particulier le dos de son dos, et s'était sans parler de cette affreuse migraine qu'il avait de si bon matin. Peu à peu, son cerveau fonctionna normalement. Il se rappelait avoir bu, un peu trop hier, après avoir vu la... non, il ne pouvait pas prononcer ce mot, c'était encore trop tôt pour lui. En revanche, il ne se souvenait pas avoir fait du sport ou une quelconque activité physique qui lui aurait valut de telles courbatures. C'était étrange... Il avait dû certainement tomber sur les fesses hier, après avoir trop bu. Ceci pourrait expliquer pourquoi il avait mal au bas des reins. Enfin, cela n'allait peut-être pas lui poser de problème. Assit dans le lit, la douleur était vraiment légère et son mal de crâne l’éclipsait un peu.

Le manager était en train de penser au déroulement de sa future journée quand soudainement il réalisa quelque chose qui le terrifia ! Il n'était pas chez et ne reconnaissait pas les lieux. Tout ce qu'il pouvait dire, c'était qu'il ne devait pas se trouver dans un hôtel mais bien chez quelqu'un. Mais sûrement... il était nu dans le lit d'une inconnue ! Ce n'était vraiment pas dans ses habitudes de coucher le premier soir avec quelqu'un qu'il venait rencontrer. Il se sentait vraiment mal pour la jeune fille, car il était incapable de se souvenir de son nom et pire encore, de son visage ! Le seul visage dont il se rappelait, c'était celui de l'homme à la banane... C'était bien la dernière personne qu'il avait envie de s'imaginer.

Il devait partir au plus de là. Ce n'était pas très gentleman ce qu'il s'apprêtait à faire, mais devoir affronter le regard de sa partenaire et voir la déception et le dégoût dans ses yeux quand elle comprenait qu'il ne se rappelait même ce qu'ils avaient fait et qu'il n'y avait eu entre eux rien de plus qu'un acte de chair avec un échange de fluide, lui faisait atrocement peur. Alors, il préférait prendre la fuite et passer pour un salaud qu'il ne disait même pas au revoir après avoir passé du temps mais qui se souvenait de cette folle nuit, plutôt que d'avouer que rien ne l'avait marqué chez elle. Dans les deux cas, ce n'était pas correct, mais il avait choisit la solution qu'il trouvait la mieux. Et puis, il fallait avouer qu'il n'aimait pas le conflit et affronter les gens. Là, il sentait qu'il devait partir le plus vite, avant qu'elle ne revienne de la douche. Il pouvait encore l'eau couler dans la salle de bain, et temps qu'il le pouvait, il devait partir.

En soulevant le drap pour sortir du lit, il constata une autre chose qui le pétrifia. Il avait du sperme sur les cuisses et sur le dos du ventre. Cela voulait donc dire qu'il n'avait pas mis de préservatif ! C'était la première fois qu'il avait un rapport sans se protéger. Très vite, tout se bousculait dans sa tête. Et s'il avait mis la jeune fille enceinte ? Il serait obligé de l'épousait pour prendre ses responsabilités ! Enfin, il existait toujours des pilules pour éviter ce risque après avoir été imprudent. Peut-être devrait-il rester jusqu'à son retour pour en parler avec elle ? En y réfléchissant, vu que son sperme se trouvait sur lui, cela devait dire qu'il avait eu la présence d'esprit de se retirer d'elle au moment d'éjaculer. A en juger par la quantité qui se trouvait sur lui, il avait dû le faire plus d'une fois. Il s'impressionna tout seul. Son record, avec son ex-petite-amie qui n'était pas porté sur la chose, avait été de deux fois seulement dans la même nuit. Un très léger sourire se dessina sur ses lèvres en pensant à ça et il se félicitait d'avoir était performant. Toutefois, il revient très vite à lui, et son sourire disparu de son visage immédiatement. Car, même s'il y avait moins de chance, après avoir fait cette découverte, qu'il ait mis enceinte sa partenaire d'un soir il y avait toujours le risque maladie... Dans quelle galère s'était-il donc fourré.. ?

Jetant le draps sur le côté, il se tourna et posa les pieds par terre. Il devait ramasser ses affaires au plus vite pour s'habiller. Il pouvait les voir jonchait sur le sol. Au moins, il n'allait pas mettre du temps avec de les trouver. Cependant, lorsqu'il voulu prendre appuie sur ses jambes, ces dernières le lâchèrent. Il n'eut pas le temps de se rattraper sur le lit et il heurta violemment il sol. La douleur au niveau de ses reins s'intensifia et un cri franchit ses lèvres. Recroquevillé sur lui même, il resta comme ça un instant, le temps que cette souffrance passe un peu. Il était tombé sur le coxis... cela n'allait vraiment pas arranger son cas. Quand sa douleur s'estompa un peu, il commença à ramper vers sa chemise.



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Mer 24 Fév - 11:58

Une fois dans sa salle de bain le chanteur s'étira une bonne fois, faisant couler l'eau, une nuit de sexe pareil ne pouvait pas être oublier pour sa part, un homme c'était donc si bon? Il n'avait jamais été attirer par les hommes et au mieux les trouvaient beau mais pas sexy, sexy c'était un terme réserver aux femmes avec de bonnes hanches et surtout un bon petit cul, non les culs plat ça ne lui plaisait carrément pas et la poitrine qu'importe tans que ce n'était pas plat de chez plat. Mais voila que ce garçon débarquait comme une fleur et qu'il se le voulait pour lui, le dominer comme il dominait si facilement les femmes avec qui il couchait pour ne pas dire baisait. Il était un bon amant, un peu trop torride pour ses pucelles de fanes surement mais un bon amant, la preuve était qu'il avait une liste de plan cul prête à servir à n'importe quelle heure de la journée mais voila que lui, plutôt que de se vider les couilles sur elles avait voulu ce mec là et le voila qui trouvait ça bandant de repenser à leurs nuit de sexe, il était donc bi? Bi-curieux alors surement, car gay non il ne l'était pas c'était certains.

Passant sous l'eau brûlante le torride artiste soupira d'aise, profitant de chaque goutte se posant sur lui, il passa sa main dans ses cheveux pour les mettre en arrière et commença à se laver lentement, aimant prendre son temps, il sentit dans le haut de son dos quelques griffures, il y était pas allé de main morte le petit soumis dis donc, si il posait torse nue voila que Nao allait lui sonner les oreilles et pas qu'un peu! Quoi que, cela lui donnerait un air encore plus animal que d'habitude et ça c'était bon pour son image de rockeur jeune et fougueux non?! Quoi qu'il en soit à ses yeux les griffures étaient les preuves d'une bonne nuit de sexe, l'autre avait tellement prit son pied qu'il avait eut du mal à ne pas perdre pied, si il ne c'était pas agripper il se serait fait du soucis.

Sortant finalement de sa salle de bain le brun tendit l'oreille, son second réveil n'avait pas encore sonner preuve qu'il n'était pas en retard, il en mettait cinq par matin, deux pour le réveiller au pire des cas, un pour ne pas qu'il traîne trop sous la douche et les autres pour le pressé un peu plus mais il y avait bien une bonne demi heure entre les deux premiers. Passant sa serviette autour de sa taille il entendit un autre bruit inquiétant, c'était quoi ça? Sortant sans panique de sa chambre il se retint de rire en voyant la scène, l'autre n'avait pas tenue sur ses jambes et rampait comme une chenille! Qui ne trouverait pas ça drôle hormis des chochottes s'inquiétant d'abord de savoir si il allait bien ou pas? Finalement un léger rire s'échappa de sa bouche.

"Mal au cul Itsuki? Ou je me permet vu ce qu'on a fait a quatre ou cinq reprises je sais plus." Rit Seiichi en s'approchant.

Sans honte ni malaise le chanteur vint redresser le garçon plus petit pour le faire s'asseoir sur le lit, ne se gênant pas pour le reluquer comme un monstre assoiffé de sexe. Putain juste de le voir là nu avec son air perdu il avait envie de le prendre une nouvelle fois, comment ce type pouvait être si érotique? Il s'en rendait compte au moins qu'il appelait à la débauche sans le vouloir? Approchant son visage pour l'embrasser il se stoppa en entendant son réveil, non pas le temps de basé et il se sentait incapable de le faire vite fait contrairement à des fois.

"T'as de la chance que j'ai du taff sinon je t'aurais bien remis une cartouche avant de partir, mais bon c'est que partit remise, I-tsu-ki." Soupira Seiichi avant de rire.

Non il devait y aller quand même surtout qu'il devait repasser au bar pour récupérer sa moto qu'il avait du laissé la veille ne voulant pas prendre le risque de la conduire ivre et avec un poids encore plus ivre que lui dans le dos qui risquait de bouger dans tout les sens! Non un peu de prudence! Mordant l'oreille de ce beau garçon avant de s'éloigner le populaire animal attrapa un boxer au hasard et fit de même pour son jean et son t-shirt, repartant dans la salle de bain, surtout être loin de lui sinon il allait se le faire et avec tout autant de fougue que la veille.

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Lun 7 Mar - 3:20

Tadano avait rampait vers sa chemise tant bien que mal. Il peinait déjà rien pour récupérer ses vêtements, cela allait être quoi pour le reste ? Pour rentrer chez lui, ça allait être coton, en plus, il ne savait même pas où il se trouvait et si ça allait lui coûter cher en taxi, car il était hors de question qu'il prenne les transports commun dans cet état... Heureusement qu'il n'avait pas grand chose à faire aujourd'hui, il allait pouvoir se porter pâle. D'ailleurs, il devait appeler son bureau le plus vite possible. Avant d'appeler un taxi, il avait intérêt à faire ça. En plus, il ne savait même pas l'heure qu'il était. Dans quel galère s'était-il mis ? Et pourquoi avoir si mal aux reins ? Cela ne lui ressemblait pas. Plus jamais il ne toucherait à l'alcool.

Alors qu'il arrivait enfin devant son objectif, il aperçu des pieds devant lui et son cœur se mis à battre à une vitesse folle. Il avait également du mal à respirer et commençait à faire une mini crise d'angoisse. Qu'allait-il donc dire à cette jeune fille avec qui il avait passé une folle nuit sans se protéger... Il ne pouvait plus fuir maintenant et la suite des événements le terrifiait. Itsuki avait du mal a lever pour regarder la personne qui se trouvait maintenant en face de lui, et ne pouvait détacher ses yeux de ses pieds, qui, en y regardant de plus près n'avaient rien de bien féminin, c'est marrant on aurait dit des pieds d'homme plutôt. Son cerveau n'eut pas le temps de faire le rapprochement entre ces pieds et son mal aux reins, qu'il entendit une voix familière. Il la connaissait bien cette voix... c'était cette voix pour qui il s'était donné du mal a changer ses habitudes à l'agence pour l'éviter ! Pourquoi cet homme se trouvait là ? Il allait bien se moquer de le voir dans cette situation... D'ailleurs, ça commençait déjà...

« Quatre ou cinq reprises de … ? »,commença-t-il en refusant de voir la réalité en face et de comprendre la situation. Pétrifié, il se laissa faire dans il le remis sur le lit. Sous le coup de la surprise, sa main s'était refermée sur sa chemise et il la tenait encore fermement. Ses yeux s'écarquillèrent en voyant le visage d'Umemiya s'approcher dangereusement de lui. Cela le dégoûtait, mais il avait bien trop peur de le repousser, de plus, il ne s'en sentait pas la force.

«Une cartouche ? », dit-il horrifié en comprenant très bien de quoi il s'agissait, « Non ! C'est pas possible. J'ai... juste trop bu hier, et j'ai du faire une mauvaise chute, c'est pour ça que j'ai mal ! », dit-il en essayant de trouver des explications rationnelles en oubliant volontairement le sperme qu'il avait trouvé sur ses cuisses.

« Partie remise ? », dit-il avec plein d'assurance qu'il perdit aussitôt en sentant le chanteur lui mordiller l'oreille et trouver ça plutôt agréable, « Hors... de question ! », finit-il par dire, la voix légèrement tremblante et en repoussant son assaillant. Enfin, il cru que c'était parce qu'il l'avait repousser avec son bras qu'il était parti, mais la vérité était tout autre.

« Il ne s'est rien passé, et il ne se passera jamais rien ! », continua-t-il en contrôlant un peu plus sa voix. Il s'empressa de mettre sa chemise, repéra vite fait ses autres vêtements et se mut, grâce à l’adrénaline qui lui fit oublier sa douleur, avec plus d'aisance pour récupérer le reste. Il enfila tant bien que mal le tout, vérifia rapidement qu'il avait bien son portable et son portefeuille, et déguerpit le plus vite possible, en laissant sa cravate derrière lui, pour échapper de l'antre du Malin ! Une fois dehors, il s'empressa d'appeler un taxi.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Lun 7 Mar - 23:29

Si seulement il n'avait pas eut de travail il aurait put tellement s'amuser ce matin aussi! C'était rageant presque mais bon, en vu de sa folle nuit il n'allait pas faire son ronchon auprès de ses camarades bien au contraire, ça faisait quelques temps qu'il était frustré de pas pouvoir baisé ce mec et en plus ça l'avait obsédé au point de ne rien vouloir baisé d'autres, pourtant ce n'était pas les occasions qui lui manquaient, il y avait pas mal de ses fanes qui lui courraient au cul à chaque fois qu'il quittait un studio d'enregistrement ou encore d'une séance photo à m'extérieur si c'était pas après des petites émissions de télévision. Sans oublier ses plans culs qu'il pouvait appeler n'importe quand, mais non ce manager l'avait totalement couper de sa routine et il semblait même pas se rendre compte de l'effet qu'il lui faisait, connard de soumis va, il avait ben mérité qu'il y aille pas avec le dos de la cuillère tiens pour la peine!

Pour avoir un tel mal de cul c'était pas une chute qu'il avait du faire pensa Seiichi, se retenant de dire ce qu'il pensait pour une petite fois, cette pauvre petite chose ne semblait pas faire preuve de bonne foie de toute façon, quel dommage que ce jolie minois soit gâché par des vilains mensonges, il mériterait bien de se faire mordiller la langue ou embrasser jusqu'a ce qu'il s'évanouisse tiens, mais un peu de tenue, il savait bien que de son cotés il était incapable de s'arrêter à un simple baisé fougueux et là ce serait Nao qui devrait les séparer par la force!

"Mais oui mais oui." Rit le brun.

Umemiya le magnifique rit une nouvelle fois avant de refermer la porte de la salle de bain, non pas qu'il soit pudique bien au contraire, il était même du genre exhibitionniste et ce cotés là faisait tout son charme et sa personnalité d'après ses amis, en plus pourquoi avoir honte d'un corps pareil? Il se l'entretenait donc tout le monde avait le droit de le voir! Bientôt Itsuki allait s'en rendre compte que ce corps contre le sien était une bénédiction! S'habillant le rockeur termina finalement de se brosser les dents et de faire surtout sa superbe banane si connue!

Sortant de sa salle de bain le garçon pencha la tête sur le cotés presque surprit de ne pas voir l'autre sur le lit endormit et incapable de bouger. Scrutant la pièce il soupira, il c'était fait la malle la saleté? Même pas un merci pour la partie de baise? Radin ingrat va! Allant attraper son téléphone portable pour éteindre le troisième réveil il regarda le sol et ramassa une cravate, il allait la garder en otage tiens, après tout pourquoi pas? Il allait la'avoir tout les jours dans la poche de sa veste jusqu'a être sur de croisé ce petit ingrat de soumis et le narguerait avec, après tout pas de pitié pour le gibier!

"J'ai pas finis de joué." Ricana le chanteur en serrant la cravate dans sa main.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tadano Itsuki

Message par Azili le Ven 11 Mar - 23:47

Heureusement pour lui, la zone où il se trouvait était plutôt fréquenté par les taxis. Pas besoin de téléphoner et d'attendre pour en avoir un. C'était un gain de temps inconsidérable pour lui qui rêvait de fuir d'ici le plus vite possible. Même, si grâce à Mei il avait appris à mettre en mémoire le numéro de téléphone de plusieurs compagnie de taxi qui lui permettait d'aller plus vite, il ne voulait pas attendre. Il avait eu juste besoin de lever la main, et à peine cinq minutes plus tard, il se trouvait à l'intérieur d'un d'entre eux. Il n'était pas encore arrivé chez lui, mais la tâche lui semblait moins difficile que ce qu'il avait pu imaginer, certainement à cause de l'adrénaline du moment. C'est dingue à quel point on pouvait faire des choses extraordinaires grâce à ça. Dire qu'il y avait quelques minutes, il était en train de ramper pour essayer d'atteindre sa chemise dans la chambre d'Ume... Non, il ne voulait plus repenser à cette scène ! Il voulait que tout cela ne soit qu'un mauvais rêve, il n'acceptait toujours pas ce qui avait pu se passer hier. Il était bien trop honteux pour réfléchir sur ça. Il souffla un instant avant de réaliser qu'il devait appeler l'agence pour prévenir de son absence.

«-  Fukui-san ? C'est Tadano.

- Oh Itsuki-kun, c'est rare que tu appelles si tôt.

- Je suis désolé, mais je ne suis pas en mesure de venir aujourd'hui. 

-Ça va ? Tu as une petite voix ! Tu as attrapé froid ?

-Froid ?, dit-il un peu surpris en marquant un blanc, Oui, ça dois être ça, je me sens patraque.

- Repose-toi bien, et reviens quand tu te sentiras mieux. On est pas trop débordé en ce moment et tu n'as jamais manqué un seul jour, tu peux te permettre.

- Merci... je te confie le reste.

- Je t’appellerais plus tard pour prendre de tes nouvelles.», dit son ami avant de raccrocher, un peu inquiet tout de même.
»

Soupirant, le manager rangea son téléphone dans sa poche. Il avait l'impression que le chauffeur le regardait dans le rétroviseur et le jugeait, sans se disant que ce n'était certainement pas un rhume qu'il l'avait mieux comme ça. Non, il ne pouvait pas savoir, il devait parano ! Il ferma les yeux, tout le reste du trajet, pour ne pas regarder si le chauffeur le surveillait ou l'observait avec un petit sourire moqueur.

Devant chez lui, il régla au plus vite sa course, et s'empressa, tant bien que mal, à sortir du taxi et rentra dans son immeuble. Heureusement qu'il y avait un ascenseur, sinon, il ne savait pas comme il aurait fait. Chez lui, il alla d'abord dans sa salle de bain. Fouilla dans sa trousse de toilette pour s'empresser d'avaler un cachet d'aspirine, puis se déshabilla rapidement pour aller sous la douche. Cela lui ferait le plus grand bien. Il n'avait pas prit la peine de se regarder dans le miroir, sinon il aurait vu les nombreux suçons qu'il avait sur le corps...


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Umemiya Seiichi

Message par Tcherryz le Ven 18 Mar - 23:20

Le brun alla finalement dans sa cuisine avec ses affaires de prêtes, gardant la cravate de son plan cul dans la poche avant de son pantalon, la laissant bien dépassé histoire d'être sur que tout le monde la voit et surtout le Itsuki, qu'il tente de la récupérer pour voir, il était quelque peu mécontent de ne pas avoir eut son merci pour les orgasmes et ça c'était pas très courtois, certes en général il était peu courtois de son cotés pour se genres de choses, mais un, c'était super, ou encore un , vivement la prochaine fois,ça faisait toujours plaisir, car il était sur de sa performance en vu des cris de jouissances et des encore que l'autre n'avait cesser de lui crier par moment donc il voulait sa dose de reconnaissance, après tout il lui avait rendu un gros service en le ramenant chez lui pour le baisé, même plusieurs. Déjà il avait dormit chez quelqu'un de sain de corps et d'esprit, il c'était vidé un peu et au passage le balais coincé dans son cul ne devait plus y être et en plus de ça il lui avait donné la chance de se faire baisé par un artiste en devenir! Donc merde un peu de reconnaissance que diable!

Une tartine de pain grillé dans la bouche le chanteur quitta son chez lui, passant par le bar pour récupéré sa moto afin de se diriger vers son travail, aujourd'hui il travaillait dehors pour une séance photo donc il devait un peu se bouger pour ne pas être en retard. Mais il fut à l'heure et fut adorable avec ses partenaire du groupe comme toujours, cool et sympas avec le photographe et pourtant Nao semblait très contrarié. Pendant l'une des poses il vint donc s'asseoir sur une chaise prés de lui, jouant avec la cravate ne lui appartenant pas toujours à moitié fourré dans sa poche.

"Tadano n'est pas venu travaillé ce matin, qu'en as tu fais bon sang?" Demanda Nao sans détour.
"Je l'ai conduits chez moi pour dormir, il à dormir après avoir fait quelques exercices physiques de manière totalement consentante rassure toi mais j'y suis peut être allé un peu fort." Rit Seiichi fier de lui.
"Il est rentré chez lui en un seul morceau?" Continua le brun en soupirant.
"Il a prit la fuite c'est qu'il pouvait marché, pas droit mais il devait pouvoir marché et puis sans le bâton dans son cul il doit se sentir léger maintenant."

L'handicapé sembla satisfait bien qu'exaspéré et le sujet ne fut plus abordé de la journée, il devait croire que du coup ses pulsons envers l'autre manager serait calmés. Si seulement il savait! Le chanteur n'avait pas arrêter d'y penser toute la journée puis celle qui suivit, il savait que l'autre était de retour au travail mais comme si le destin le faisait exprès quand ce n'était pas Inashiro qui était de sortie c'était eux et alors ils ne se croisaient jamais, quel dommage car il voulait le revoir, le sentir encore gémissant sous lui, voir avoir une pipe tiens pourquoi pas!

Combien de temps sans même le croisé? Une semaine? Oui une bonne longue et grosse semaine, foutue destin ou foutue hasard, fallait bien que ce soit la faute de quelqu'un. A moins que Nao le fasse exprès de son cotés? Qui sait. Marchant dans les couloirs le leader des Banana Rock avait faim, faim dans le sens se remplir le ventre et faim dans le sens sexuel du terme. Se stoppant devant un ascenseur il appuya pour l'appeler et soupira, jouant avec la cravate toujours dans sa poche, beaucoup de gens avaient fait des remarques comme quoi elle leurs disaient quelque chose, si ils savaient. Mais une voix le fit sortir de ses pensées et Seiichi tourna la tête, Narumiya et sa bande et surtout au loin Itsuki. Il garda sa cravate dans la main et sourit de toutes ses dents.

"Konichiwa Tadano-kun. Sa faisait longtemps dis donc!"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ace of Diamond] [UA] [MA] Let's Rock!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum