[En ces temps anciens] [M] Partons en croisades !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[En ces temps anciens] [M] Partons en croisades !

Message par Azili le Mer 27 Jan - 20:54

Partons en croisades !



Genre : Fantaisie, Surnaturel, Mystère, Aventure
Pairing : Shiki et Akahito Tsukiko
Rating : M
Disclamer : Ce monde est issu du folklore japonais, eh oui~ malheureusement je n'ai pas assez d'imagination pour avoir inventer tout ces adorables petits yokai =D. J'ai pris quelques petites libertés tout de même ^^. Mais vous connaissez la chanson~ c'est toujours plus poli de demander l'autorisation ^^

Notes :
Les personnages ont été créé par nous, alors ça par contre pas touche !
- Akahito Tsukiko est une création d'Ichibari~
- Azili est la propriétaire de cet adorable petit Shiki, bon toutou~ *pat pat*

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1692
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [En ces temps anciens] [M] Partons en croisades !

Message par Ichibari le Ven 29 Jan - 21:37

Il faisait nuit noir. On pouvait entendre au loin, le hurlement d’un chien, mais sinon tout était très calme. Un peu trop même. Tsuki marchait tranquillement dans une petite cour, menant à l’entrée principale d’un petit dojo. La végétation avait déjà pris ses droits, les plantes rampantes ornaient fièrement un peu partout sur la façade de la maison, personne n’avait dû y mettre les pieds depuis plusieurs années. Il arriva devant la porte d’entrer et de sa main, il arrache quelques fougères qui cachaient le nom des propriétaires de la demeure et leva sa petite lanterne pour lire le nom inscrit dessus. Il écarquilla les yeux surprit qu’il ne s’était pas trompé, il était devant la résidence familiale des Akahiko, la maison de sa véritable famille. Serrant le poing et ses dents, il ferma les yeux un instant pour se calmer. Il soupira doucement avant de ré-ouvrir les yeux et de prendre son courage à deux mains pour ouvrir la porte d’entrer. Il fut encore une fois surpris de que la porte n’était pas verrouillée.

Il entra prudemment dans la demeure. Il faisait bien plus sombre qu’à l’extérieur. Sa lanterne n’était pas vraiment puissante, il ne voyait qu’à un mètre de lui. Le sol était poussiéreux, tout comme les murs et les tableaux autour de lui. Les meubles tombaient pratiquement en ruine, sans doute dû à l’humidité et au fait que personne ne les a entretenues depuis des années. Tsuki devait faire attention là où il mettait ses pieds, car le sol avait quelques trous ici et là. Puis il rencontra un escalier. Ou plus précisément une sorte de petite échelle qui permettait de se rendre au grenier, le seul étage de la demeure. Il hésita un moment, ladite échelle n’avait pas l’air en très bon état. Ce n’était pas le moment de se casser la figure et de se blesser. Après une rapide vérification, il se décida à monter, en restant tout de même sur ses gardes.

Une fois arrivé au grenier, il mit un foulard pour ne pas avaler la poussière. Il leva légèrement sa lanterne et découvres un endroit tout aussi lugubre qu’au rez-de-chaussée. La pièce était plutôt grande, elle devait faire la superficie de la maison entière. Tsuki devait faire vraiment attention aux trous dans le planché. Ils étaient bien plus grands que ceux d’en bas, la chute aurait été très problématique. Il marchait sur les poutres porteuses de la maison, quand quelque chose attira son attention. Un objet sur le sol brillait étrangement à la lumière. En s’y approchant, il remarqua que c’était un livre avec des bordures dorées. C’était donc la lumière qui s’était refléter. Le jeune homme se pencha pour prendre le manuscrit et le lâcha d’un coup. Il venait de se faire une entaille dans la main à cause d’une bordure tranchante sur l’un des coins du fameux ouvrage. Celui-ci en tomba, s’ouvrit sur une page et quelques gouttes de sang tombèrent dessus.

« -Merde. » Dit-il en regardant sa main.

Puis il regarda le livre. Ce demandant ce que c’était et ce qu’il faisait ici. A première vue, les pages étaient intactes. Il se pencha sur celle qui était ouvert et commença à lire à voix haute ce qu’il était écrit dessus.
avatar
Ichibari
Sixième

Messages : 140
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 31
Localisation : Dans les contrées inexplorées de ses rêves, à l'orée d'un cerisier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum