[Prince of Tennis] [M] Le collier des aveugles

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Prince of Tennis] [M] Le collier des aveugles

Message par Taahoma le Ven 11 Mar - 9:18

Rating : M
Genre : Romance, Futur, Drama
Pairing : Kenya x Atobe
Disclaimer : Les personnages et leur passé au collège est de la propriété de leur auteur.

Notes :
Tcherry joue Kenya
Taahoma joue Atobe
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Ven 11 Mar - 11:14

Combien d'année cela faisait il depuis qu'il n'avait pas touché une raquette de tennis? Depuis la fin du collège donc il avait quinze ans et maintenant il en avait vingt cinq, dix longues années avaient déjà passé et dans un certains sens il trouvait que ça c'était passé vite, son surnom de Speed Star était resté malgré qu'il ne soit plus utilisé que par ses anciens camarades de tennis. Cette raquette qui faisait battre son coeur plus jeune il ne l'utilisait qu'une fois de temps en temps au lycée et plus du tout depuis le début de fac.

Le lycée avait été un bon moment, bien qu'il ne soit avec aucun de ses chers amis, Shiraishi était parti dans un lycée de la capitale, Chitose était reparti à Kyuushu, quant aux autres ils étaient tous restés sur Osaka mais aucun dans le même lycée que lui. Aucun d'entre eux ne voulait se préparer à aller dans une faculté de médecine c'était donc normal qu'ils ne le suivent pas. Il les voyait donc de temps en temps, à l'occasion, mais se concentrait sur ses études, sa famille comptait sur lui et puis, c'était son rêve et donc le tennis ça passait après, c'était de l'histoire ancienne même.

Kenya avait réussi ses examens d'entrés et tandis que d'autres avaient déjà finit leurs études, lui y était encore en pleins dedans, enfin en dernière année, il ne voulait pas devenir chirurgien, juste généraliste dans une clinique privée diriger par tonton et papa, plus qu'une année et il y arriverait, plus qu'une année ! Par soucis d'indépendance il s'était loué un petit studio proche de sa fac et de son ancien travail qui par malheur avait du le licencier pour raison de fermeture définitive du café, quelle merde ! Heureusement que Yuushi était là et qu'il lui avait trouvé un petit boulot, il n'aimait pas trop ça, c'était interdit pour les étudiants en facultés de médecine et de droit, mais il fallait bien manger et payer son loyer, il ne comptait pas revenir la queue entre les jambes chez papa et maman !

Cela faisait maintenant un mois que cinq fois par semaine le jeune Oshitari enfilait son costume noir avec sa chemise blanche et qu'il partait travailler dans son bar d'host. Le salaire était bon, très bon même, l'un de ses senpai lui dit même qu'il n'était pas mauvais, une aisance naturelle pour parler aux autres que ce soit homme ou femme, il trouvait juste que Kenya n'utilisait pas tout son potentiel, ne faisant rien pour que les dames lui offrent des cadeaux à leur venue, c'était un peu dommage mais pas dérangeant au fond. Ce soir ce n'était pas différents des autres soir et pourtant le responsable des employés semblait sur les nerfs, un peu tendu, lui de son cotés venait de raccompagner une cliente à la porte.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Ven 11 Mar - 11:29

"A quelle heure est-on censé arriver ?"

D'une voix claire et posée, le jeune homme remit sa cravate dans l'alignement puis recadra sa veste sur ses épaules. Parfait. Tout était parfait chez lui. Du bout des chaussures ciré jusqu'à ses cheveux châtains impeccablement coiffés, le nouveau jeune directeur de la société Atobe se reposa contre le dossier du siège de sa limousine. Passant un doigt pour replacer une petite mèche habituellement baladeuse sur son front, et remontant ses lunettes, il regarda sa montre de qualité accrochée à son poignet pour s'attarder sur l'heure.

"Dans quelques minutes, monsieur," lui répondit-on.

Atobe acquiesça. Cela faisait plusieurs heures qu'il était bloqué dans les transports, depuis son départ de Tokyo, et il commençait à avoir envie de se dégourdir les jambes.

On l'avait fait demander auprès de ce nouvel endroit qui venait d'ouvrir à Osaka pour un contrôle de routine. Dès que quelque chose ouvrait et qui était sous la protection de l'entreprise Atobe, il se devait de se déplacer pour faire son petit discours et rencontrer les nouveaux patrons. Cette fois-ci n'était donc pas une exception à la règle.

Mirant une nouvelle fois les aiguilles or de sa montre, il rechigna intérieurement. Ils allaient arriver alors que la plupart des clients seraient partis à ce rythme et il n'aimait pas ça.

"Nous voilà, monsieur."

La porte arrière s'ouvrit et le jeune homme put enfin sortir d'entre ces quatre murs, comme délivré. Depuis qu'il avait repris les affaires, il n'avait eu de cesse de se retrouver dans ces endroits exigus alors qu'au temps du collège et lycée, il avait toujours pu jouir d'espaces spacieux. La vie de directeur d'entreprise avec ses bienfaits mais le nombre de désavantages n'étaient pas peu nombreux.

"Bien, voyons comment tout ça se passe..."
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Ven 11 Mar - 14:28

L'étudiant en médecine regarda l'heure sur sa montre, il était quand même vingt trois heure trente, heureusement que demain il n'avait pas cours car le réveil aurait été dur, quoi que, comme tout les matins quatre fois par semaines sur cinq, il faudrait bien un jour que son corps prenne le rythme, après tout pendant ces mois d'internats il n'avait pas eut le choix l'an dernier. Pour un Vendredi soir c'était relativement calme, peut être était-ce du au fait qu'un nouveau bar avait ouvert laissant les gens le découvrir pour seulement deux mille yens? Ou la boite de nuit qui faisait soirée gratuite pour les filles ce soir? Oui sa devait être à cause de ces deux facteurs là que le nombre de clients n'était pas à son maximum.

Ils devaient être trois sur les quinze host à ne plus avoir de clients, si sa continuait Kenya sentait qu'il allait devoir aller dehors pour abordé les demoiselles, ce qu'il n'aimait pas du tout faire vu que personne ne devait être au courent de son petit boulot. Il retarda donc le moment de sortir en débarrassant et nettoyant des tables non utilisés, allant chercher les boissons quand des host occupés le lui demandés, ne cessant de sourire encore et toujours dès qu'une cliente le regardait en passant.

"Kenya, vu que tu as finis tu peux allé dehors avec les autres." Annonça le chef de salle.

Le châtain sourit comme toujours et partit les mains dans les poches de sa veste dont il avait retroussé les manches pour faire un peu plus cool, son style était la clés de sa réussite, ses senpai lui avaient donné quelques tuyaux, en vu de sa coupe de cheveux il ne pouvait pas faire l'host bien sous tout rapport, donc autant jouer le style négligé. Mais voila dehors il y avait du monde, des gens susceptible de le connaître et en plus un vent relativement glaciale pour l'époque de l'année n'arrangeait rien du tout. Il prit donc les escaliers plutôt que l’ascenseur pour descendre dans le hall de l’immeuble qui abritait en tout un bar au rez de chaussé, un restaurent au premier étage et le bar d'host au second, après le reste ce n'était que des bureau et d'autres choses dont Kenya se moquait totalement.

Une fois en bas le châtain soupira avant de se lancer dans la fausse au lion, souriant aux demoiselles se baladant seul ou accompagner de leurs amies, jouant les charmeurs avec de beau sourires et quelques blagues, vantant les mérites de son bar et dénigrant avec humour ceux des concurrents qui de leurs cotés faisaient de même. Mais rien n'y faisait ce soir et il fallait croire que du cotés de ses collègues c'était pareil. Mais au moins il avait laissé des flyers à quelques demoiselles par-ci par -là, la fidélisation c'était aussi important.

"Kenya viens, il commence à pleuvoir, on remonte." Lança un des host.

Le Speed Star ne se fit pas prier, le vent ok mais la pluie ça le faisait beaucoup moins. Une fois dedans Kenya regarda la salle, d'autres filles étaient semblait-il rentré chez elles et plus beaucoup d'host n'étaient occupés. Quelle galère, le patron quand à lui était introuvable comme le chef de salle. Bon il pouvait donc parler avec le garçon de l’accueil qui donnait les chiffres de chacun.

"J'en suis ou alors?" Demanda Kenya en s'accoudant sur le comptoir.
"Pour une premier mois c'est pas mal, tu étais dixième sur quinze et avec ta soirée tu es passé neuvième, mais attention encore un jour et le classement sera définitif, courage le nouveau." Déclara le garçon en souriant.

Le nouveau, quel surnom de merde, tout le monde était nouveau dans ce club vu qu'il avait ouvert il y a un mois seulement, mais vu qu'il était totalement débutant dans ce métier, tout le monde était ses senpai même ceux plus jeune que lui, bien qu'il ne les appel pas senpai, et lui il était le kohai ou le nouveau, quelle plaie.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Sam 12 Mar - 9:02

"Monsieur Atobe, votre voyage s'est-il bien passé ?" Petite courbette et beaux sourires, le nouveau directeur était accueilli comme il se devait et ce n'était pas pour lui déplaire. Restant bien bas pour montrer leur respect, les différents managers de la petite entreprise d'Osaka tentaient de faire bonne impression en lui racontant brièvement la bonne petite vie des commerces qu'ils entretenaient. Apparemment, Atobe put en tirer que tout marchait bien et jouissait d'une réputation sans précédent. Les bénéfices seraient encore excellents cette année.
"Laissez-moi retirer votre manteau," lui fit-on en se précipitant pour lui alléger les épaules. Se courbant une dernière fois, l'homme qui l'avait débarrassé s'en alla.

Atobe était arrivé dans le petit club d'hôtes qui venait d'ouvrir dans l'entreprise. Enfin, 'venait'... cela faisait déjà un petit mois. Le reste tournait déjà à plein régime et c'était grâce à cela et une petite étude de marché que le groupe Atobe avait ouvert ce commerce dans cet endroit.

Alors qu'il s'asseyait à l'un des sièges VIP dans un coin du salon, un des hôtes se précipita pour s'installer à côté de lui et le servir du meilleur champagne qu'ils avaient en réserve. C'était l'obligation. Dès qu'Atobe Keigo se présentait aux portes d'un de ces établissements, il était impératif de lui réserver le meilleur. Quelques fois, cela était vu d'un mauvais oeil mais il suffisait d'un sourire du jeune directeur pour que toute cette jalousie soit oubliée. Atobe faisait dans l'excès et ce qui faisait qu'il n'était pas si détesté que ça dans cette entreprise était qu'il n'hésitait pas à dépenser l'argent qu'il avait dans ses caisses pour sans cesse améliorer les commerces du groupe. Son père faisait déjà cela et cette générosité était grandement appréciée.

"Désirez-vous voir tous les hôtes ?" lui demanda le manager. "Peut-être préférez-vous qu'on ferme la salle et sorte les clientes restants ?"

Atobe mira la salle rapidement, il voyait les femmes aux bras de certains hôtes avec de grands sourires.

"Non, continuez comme d'habitude." Il trouvait cependant qu'il y avait bien peu de monde pour un vendredi soir. Mais il n'allait pas râler après cela. Ca faisait toujours moins de bruit dans le salon car depuis qu'il avait repris le travail de son père l'année précédente, il n'avait pas eu beaucoup de temps pour se reposer. Même les voyages incessants pour aller un peu partout à travers le pays afin de se présenter comme nouveau big boss de la boîte ne le relaxaient pas. La nouveauté ne faisait que le tendre. Alors un peu de calme pour un temps ou plus n'était pas regrettable.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Sam 12 Mar - 12:06

Le jeune Oshitari regarda les chiffres du top trois des host, ouais c'était u tout autre niveau, le nombre de clients qui les demandaient par soir, les boissons consommées et surtout le prix de celles-ci, ils savaient y faire et pourtant ils avaient le même âge que lui, vingt cinq ans. Mais eux faisaient se métier depuis le début de leurs études donc depuis cinq ans déjà, chacun avait son style, le garçon mystérieux, le dragueur de base diablement charismatique et le dernier le meilleur, le bad boy totalement désagréable au premier abord mais qui soit disant au fond avait un coeur d'or, si ce stéréotype là c'était pas de la pure connerie quand même, les filles aimaient qu'on les envois boulet!

Au salon V.I.P il semblait y avoir encore du monde et pourtant les deux dernières clientes venaient tout juste d'en sortir. Kenya leurs sourit et fut chargé d'allé nettoyer les tables dans le salon, l'un des senpai lui précisa de ne pas faire de bêtises, de ne rien renverses ou casser, le grand big boss était là et donc il valait mieux pour lui, si il voulait garder son job, de ne pas faire de bourde. Ne pas toucher à la table occupé juste aux deux qui venaient de se libéré, c'était bien compris. Le châtain entra donc dans le salon, la personne super importante était entouré des meilleurs host, du chef de salle et du sous patron donc, un host passait devant lui gâchant la vu et donc il continua son chemin. Ramassant les verres et les bouteilles vides.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Sam 12 Mar - 13:42

Atobe entendait le bruit de verres tinter. On était déjà en train de ranger la salle.

"La dernière cliente vient de partir," informa le gérant du club en pénétrant dans le salon. Il était parti éteindre le panneau lumineux de la rue afin d'indiquer la fermeture. Ainsi ils étaient tranquilles pour parler affaires avec le big boss le temps de cette soirée.

Etant arrivé tard, Atobe avait réservé une chambre d'hôtel et comptait repasser la soirée du lendemain ici pour évaluer les capacités de chacun. Ce n'était certainement pas la première fois qu'il entrait dans un bar d'hôtes et profitait du service des employés. Il avait ouvert ce genre de branche et avait appris comment se dirigeait cet endroit afin qu'il puisse assouvir un désir égoïste. Tous connaissaient les penchants du directeur général d'Atobe Corp. et cela en frustrait certains qui ne voyaient plus la possibilité de marier leur fille et d'assurer leur fortune. Mais Atobe promit de former son futur héritier quand le moment viendrait et tant qu'il respectait cette règle, sa famille ne lui courrait pas après pour des mariages divers arrangés qu'il ne désirait pas. Même sa mère avait respecté ce choix malgré sa forte déception.

On apporta les comptes du commerce depuis l'ouverture et il les parcourut rapidement. Sirotant son champagne en acquiesçant devant les bons résultats obtenus, il finit par rendre le carnet.

"Voyez à les doubler pour le mois prochain. Vous devez faire mieux que la concurrence."

avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Sam 12 Mar - 23:02

Le châtain aux yeux bleu regarda tout les verres, bon sang des alcooliques les gens dans se salon V.I.P,, ça se voyait qu'il n'y avait que les cinq meilleurs qui y emmenaient leurs proies, ils arrivaient toujours a les faire boire encore et toujours plus, il avait vraiment beaucoup à apprendre d'eux mais bon, vu qu'il ne comptait pas faire ce métier plus d'un an il s'en moquait, il n'était pas le plus nul de la boite, ça lui suffisait amplement pour sa satisfaction personnel et puis tans qu'il ne créait pas de problèmes il ne se ferait pas viré, au pire il tenterait de se faire engager dans un autre club, un concurrent direct même tiens!

L'host débutant empila donc les verres les un sur les autres sur son plateau et les coupes quand à elles étaient réparties entre le plateau et ses doigts. Les bouteilles il y aurait un second voyage, il n'était pas encore magicien après tout, et encore certains host ne savaient pas faire ce qu'il faisait, lui avait était barman et même serveur avant de devenir host et toc! En ramassant les verres il écouta ce que disait le grand chef, doubler les chiffres? Et merde alors! Oh ça se voyait que c'était pas lui qui passait ses soirées à draguer les femelles et les mâles qui passaient et avait des cours la journée! Il allait devoir mettre les bouchées double quelle merde! Il soupira intérieurement et allait repartir poser son plateau et tout les verres.

"Kenya, viens deux secondes, met ce verre à la poubelle, il est ébréché." Demanda un host assit à cotés du chef de salle.
"Pas de soucis." Sourit Kenya en prenant le verre entre deux doigts.

Le châtain fit un sourire au grand directeur et repartit dans l'arrière salle ou il put enfin tout poser, d'abord poser le plateau pleins de verre vide et de coupe, puis le verre ébréché dans la poubelle et les autres dans l'évier, la dame de ménage allait avoir du boulot demain matin, comme tout les soirs d'ailleurs, mais laver les verres à la main permettaient de les garder en état beaucoup plus longtemps. Puis il repartit récupérer les bouteilles vides pendant que ces collègues plus anciens et qui n'étaient pas dans le salon V.I.P étaient affalés dans les canapés réservés au clients, certains en trins de fumer leurs petite cigarette. Les yeux fermés le temps d'entrée il repartit récupérer les bouteilles vides ou non. Ce directeur lui disait drôlement quelque chose, comme si il l'avait déjà vu quelque part, mais bon ce n'était qu'une impression, l'ayant vu trois secondes. Il ne fallait pas qu'il y pense et ce concentre sur son travail
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Dim 13 Mar - 1:05

"Mais c'est assez difficile de faire venir la clientèle vous savez... peu de gens dans ce quartier ose passer les portes de notre établissement..."

Atobe haussa un sourcil. Les autres boutiques de l'immeuble arrivaient à faire des bénéfices trois fois supérieurs à ceux du club trois mois après leur ouverture et cela grâce à la réputation "Atobe". Certes, le club ne montrait pas sa directe appartenance à la société mais étant dans l'immeuble, les gens devaient s'en douter. De plus, il était placé près du centre de la ville, légèrement en retrait. La pub se faisait discrète mais certaine, par flyers distribués dans les petits commerces.

"Soit vous doublez votre clientèle, soit vous les faites payer plus," pour Atobe, il ne servait à rien de garder une boutique qui ne vendait pas aussi bien que les autres.

Il regarda chacun des hosts présents autour de lui. Celui qui lui avait été désigné comme le numéro 1 était assis le plus près de lui. Voyant qu'on le regardait, l'homme décocha un sourire. Il était plutôt beau garçon. Ses cheveux bruns tombants jusqu'à ses épaules, attachés en demi-queue. Il avait un costard qui lui seyait parfaitement, dans les tons clairs, avec des fils dorés aux coutures. Ses yeux étaient remarquablement très clairs, teintés de bleu et de vert. Il avait surement une origine étrangère.
C'était le genre de beauté qui attirait les foules et même Atobe résistait durement à ses charmes.

"Vous avez essayé le coin des prostituées ?" Après tout, beaucoup de clientes qui avaient ce métier venaient ici pour se détendre et recherche de l'amour en bouteille qui ne soit pas obscène. Plutôt riches, certaines pouvaient se permettre d'avoir des hôtes du top 3 grâce à leurs revenus.

"Nous y penserons..." répondit le gérant en s'inclinant.

Atobe acquiesça et son regard s'attarda sur le reste de la salle. Il aperçut un des hosts ramasser la verrerie qui traînait encore. Il fronça les sourcils. Sa tête lui disait quelque chose. Ou plutôt, il avait chez lui quelque chose qui lui rappelait quelqu'un de sa connaissance. Après tout, on était à Osaka. Il y avait des chances pour que de la famille de cet homme soit ici... non ?
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Dim 13 Mar - 15:33

Cela tracassait l'host débutant, ce visage lui disait vraiment quelque chose pour le peu de temps qu'il l'avait observé. En même temps un chef d'entreprise aussi jeune d'après ce qu'il avait entendu des autres en passant vite fait, il devait être passer à la télé ou quelque chose dans le genre, ça pouvait expliquer sa sensation de déjà vu. Oui c'était surtout l'explication de l'étudiant fatigué de sa journée qui parlait, il préférait se dire qu'il l'avait vu à la télé plutôt que de réfléchir réellement en cherchant dans ses souvenirs.

Mais franchement les autres host non occupés pourraient venir l'aidé, ça ne leurs boucheraient surement pas le trou du cul, à la limite les trois qui étaient avec le grand chef ok, mais les autres n'avaient aucune raison de le laisser tout faire tout seul, ils se le permettaient car il était le moins expérimenté du club, bande de naze! Il n'écoutait pas du tout la conversation qui se passait non loin de lui, se contentant de faire son travail. Mais le châtain lâcha une bouteille quand un des host présent dans la pièce, le numéros trois même, lança que ce n'était pas en recrutant des nouveau inexpérimenté qu'ils allaient faire doublé leurs chiffre d'affaire, là c'était une attaque juste contre lui. La bouteille heureusement vide lui glissa des se fracassa au sol.

"Oshitari fais attention." Gronda le chef de salle. "Veuillez l'excusé, il débute."
"Excusez moi." S'excusa Kenya.

L'Oshitari le plus âgé toujours debout s'inclina légèrement et s'accroupit au sol pour ramassé les débris, heureusement cette foutue bouteille ne c'était pas fracassé en des milliers de morceaux. Il était suffisamment gêné, pas besoin qu'il ne relève les rires de ses senpai, sinon il allait s'énerver et en frapper un, ou deux voir même les trois.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Lun 14 Mar - 6:59

CLING.

Le bruit du verre brisé retentit dans la salle bien que la salle ne soit pas vide. Atobe ne lâcha pas le responsable des yeux. Son visage lui disait quelque chose. Ses traits avaient muris, alors il devait essayer de rajeunir ce visage. Se pouvait-il sinon qu'il ne soit qu'un adversaire de tennis lors de ses jeunes années ? Une ombre fugace dont il ne se rappelait presque rien ?
Possiblement...

"Oshitari ?" Alerté par ce nom, il s'était redressé, prêt à se lever. Ce nom, cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas entendu même s’il n'était pas tabou. Atobe resta à contempler les gestes du jeune host alors qu'il essayait de retrouver en quelle occasion il avait pu voir ce visage et... "Oshitari Kenya, n'est-ce pas ?" demanda-t-il un peu trop brusquement.

"Vous le connaissez monsieur ?"

Atobe ignora la question. Que faisait-il, celui-ci, à travailler dans un de ses clubs ? Son cousin lui avait un peu parlé de lui lors de leurs conversations téléphoniques depuis qu'il était rentré à Osaka. Pourquoi avait-il mis tant de temps à reconnaître ce visage qui ressemblait pourtant à celui de son ancien coéquipier de tennis ?

Alors qu'il s'apprêta à se lever, le bras de son voisin l'en empêcha.

"Allez chercher de quoi nettoyer au lieu de rester à rien faire !" gronda le n°1 à ses collègues.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Lun 14 Mar - 13:58

"Oui?"

Le jeune Oshitari c'était retourné par réflexe en entendant son prénom et ce fut alors qu'il vit correctement le visage du grand patron. C'était une blague surement, ça ne pouvait être qu'une caméra caché impossible autrement. Lui ne devait pas spécialement se rappeler de la tête du cousin d'un de ses joueurs mais Kenya lui connaissait bien se visage, Atobe Keigo, ex capitaine de Hyotei, joueur d’exception et surtout l'ex petit ami de son cousin adoré qui l'avait bassiné avec, presque Kenya avait eut l'impression de vivre la relation avec eux, d'ailleurs Yuushi n'avait pas parlé de la séparation ou très peu à l'époque et maintenant ne parlait plus du tout de lui, ce qui n'était pas pour déplaire à l'ex joueur de Shitenhouji, ça lui faisait des vacances!

"Ne vous dérangez pas c'est bon, je m'en charge" Lança Kenya pour que ces collègues reste avec le grand chef.

Le grand chef qui n'était autre qu'Atobe Keigo! Pas n'importe qui! Le châtain repartit donc avec les bras chargés de bouteilles et revint avec le balais et la pelle pour nettoyer sa bêtise, tentant de se faire le plus petit possible, c'était sans compté les rires de ses camarades derrière la porte du salon V.I.P et puis les regards du top trois qui se voulaient moqueurs. Tout va bien ça arriver à tout le monde d'être surprit et de casser quelque chose, bon heureusement la bouteille avait été vide.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Mar 15 Mar - 3:15

Le châtain regarda le jeune homme connu autrefois sous Speed Star sortir de son champ de vision. Atobe oubliait rarement quelqu'un s'il l'avait rencontré sur un terrain de tennis et avait eu un quelconque intérêt. Mais en tant d'années, il était plus difficile de reconnaître les gens physiquement. Cela remontait à presque dix ans tout de même... Le temps des grands championnats et du simple jeu.
Maintenant, tout était différent et il était beaucoup plus difficile pour Atobe de pouvoir continuer, comme Tezuka Kunimitsu, à faire des compétitions de tennis. Malgré tout, Atobe gardait ce sport dans son coeur et dès qu'il le pouvait, rejoignait les cours afin de s'exercer.
Il souffrait néanmoins d'un manque de sport à cause de son travail et il en ressentait souvent les effets. Jeune, il avait eu tendance à beaucoup trop s'entraîner. Cela avait porté ses fruits mais était douloureux par moment.

Le King. C'était ainsi qu'on le surnommait et que certains osaient encore utiliser pour faire référence à lui.

"Tout va bien monsieur ?"

Atobe revint à la réalité. "Oui, je suis seulement un peu fatigué. Je vais rentrer pour ce soir. Je viendrai un peu avant l'ouverture demain. Faites en sorte que tout le monde soit présent."
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Mar 15 Mar - 13:13

L'ancien Speed Star finit sa tâche comme à son habitude très rapidement, voulant vite partir loin de ces "senpai" et du regard perçant de l'ancien capitaine de Hyotei qui ne le lâchait plus, ça va pas besoin de le passer au scanner non plus, il devait l'avoir reconnue et l'observait pour s'en assurer? Roh et puis qu'importe, au fond il s'en moquait bien de savoir pourquoi son grand patron le reluquait, il fallait qu'il arrêt de se poser autant de question. Il s'inclina discrètement sans faire de manière et partit avec le reste de ses bouteilles encore pleines.

Kenya Oshitari alla donc ranger toutes les bouteilles et regarde l'heure, son service était fini depuis dix bonnes minutes, il allait pouvoir partir se changer au vestiaire et rentrer chez lui. Il partit donc dans le vestiaire ou d'autres host se changeaient, il remit donc son jean et son t-shirt, mettant son costume dans son sac, il le déposerait au pressing en partant en cours et le récupérerait en revenant bossé. En partant il salua ses senpai et écouta bien l'ordre de son supérieur, dix minutes d'avance?

"Je ne pourrais pas arriver plus tôt désolé." Avoua Kenya en mettant son sac sur son épaule.
"Pourquoi?" Demanda le chef de salle.
"Car j'ai un cours obligatoire et donc je ne pourrais pas la quitter avant, mais je tenterais d'être là...." Soupira le châtain.
"Fais de ton mieux oui, les autres dix minutes avant je vous veux là." Ordonna le chef.

Non le jeune Oshitari ne pouvait pas régir sa vie par apport à son baito. Ses études passaient avant tout, et encore plus les cours obligatoire, il avait une vie en dehors de ce fichus job honteux et ce n'était pas car le grand chef Atobe Keigo était dans les parages qu'il allait foutre sa vie en l'air, plutôt se faire virer! D'autres tentaient de se trouver de salles excuses mais en vains, et toc si ils étaient encore à la fac ils auraient eut de bonnes excuses!

Kenya le grand rentra donc chez lui en lisant ses cours pendant le trajet, il fallait rentabilisé le temps au maximum. Le lendemain matin il se leva et comme toujours après deux cafés et trois nikuman il partit en direction de sa faculté, toujours un livre de cours à la main mais étrangement il n'arrivait pas à lire donc le ferma, le rangeant dans son sac et envoya un message à son cousin [j'ai vu ton ex, il tiens mon bar d'host en tans que patron]. Immédiatement après l'envoie de ce message le châtain se sentit soulagé, ça allait mieux d'un coup.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Mer 16 Mar - 10:21

Atobe ne parvint pas à voir la journée passer. A peine levé aux aurores alors qu'il s'était déjà couché tard, le jeune directeur avait dû travailler sur des affaires venant d'autres sous-sociétés qui venaient de rencontrer certaines difficultés. Il avait dû traiter ça à la hâte, sans même tout son matériel alors qu'il avait prévenu de son absence. Cette fois-là, il avait pensé déléguer ses taches mais il fallait croire que rien ne pouvait être fait sans lui.
Il était vraiment indispensable à cette société et cela le fit se sentir utile.

Alors qu'il refermait un dossier, son téléphone privé se mit à sonner. Il le décrocha sans même regarder qui l'appelait.

"Keigo ? C'est Yuushi," fit une voix grave de l'autre côté. "Kenya m'a raconté que tu étais à Osaka. Pourquoi ne pas me l'avoir dit ?"

"Je n'ai pas pensé cela nécessaire. Je suis ici pour le travail."

"... je me demande pourquoi j'ai posé la question."
Atobe reconnut dans la voix de son ex-amant le ton désagréable qu'il avait souvent eu vers la fin de leur relation. Mais elle redevint plus normale juste après. "Puisque tu es là, essaie de libérer ta soirée pour que l'on se voit. Passe à la maison familiale."

Il raccrocha sans même qu'Atobe ait eu le temps de rajouter quelque chose. Pas qu'il comptait le faire effectivement mais bon.
Il allait donc devoir dégager un bout de sa soirée. Le brun connaissait les horaires habituels du travail d'Atobe, du moins il les avait subis. Atobe ne pourrait sûrement passer que très tard mais comme ils étaient un samedi, l'heure ne dérangeait pas vraiment.
Le jeune directeur s'occupa alors de demander à son secrétaire de ne rien ajouter d'imprévu pour la fin de la semaine.


Prenant son café alors qu'il s'octroyait une pause pour lire le journal, Atobe fit le tour des news locales mais ne trouva rien d'intéressant. Tour de ses emails, rien non plus et la télé ne donnait rien. Bien, il devait donc avoir fini pour le moment, jusqu'au prochain appel désespéré de ses collègues qui l’appelleraient surement à l'aide.

Midi était passé et il avait eu droit à un dîner d'affaire, puis quinze heures. Atobe se dit qu'il était temps d'aller vers le club d'hôtes qui ouvrait ses portes vers seize heures, comme un peu près tous les clubs. Il y arriva un peu près à l'heure de l'ouverture comme il avait convenu. A peine était-il entré dans le bâtiment qu'il sentit sa tête tourner. Surement le manque de sommeil. Atobe était trop fier pour se l'avouer mais il commençait vraiment à fatiguer avec tous ces voyages incessants et ce trop peu d'heures de sommeil. C'était un rythme auquel il ne s'était pas encore vraiment habitué malgré que cela fasse plusieurs années qu'il ne faisait que suivre son père dans son travail pour apprécier ses futurs devoirs.

Dans l’ascenseur le menant à l'étage correspondant, il se permit de faire une petite pause.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Mer 16 Mar - 16:36

Aucune réponse de Yuushi sur son téléphone, ok ça faisait plaisir dis donc, était il simplement occupé ou juste en trins de râler comme quoi il s'en moquait que l'ancien King soit en ville ou plus loufoque comme hypothèse, son chère cousin n'était il pas en trins de sauter sur son lit comme une fille vierge attendant son prince charmant en haut de sa tour de château? Impossible mais tellement drôle à imaginer comme situation, bien sur il n'en parlerait jamais à Yuushi qu'il l'avait imaginé en robe de princesse rose en trins de kyaté comme une fille, non, seul Shiraishi serait mit au courent lors de leurs prochaine sortie dans un café branché de la ville.

Les cours du matins furent comme toujours très intéressant et lui le penser réellement, contrairement à beaucoup de jeunes gens de sa classe lui était là par vocation et non pour faire plaisir à papa et maman, Kenya aurait put choisir d'être mécanicien que ses parents n'auraient pas étaient contre, peut être un peu râleurs au début mais ne l'auraient pas forcé à faire un métier dont il n'avait pas envie. Il était chanceux à ce niveau là. A la pose de midi il mangea avec quelques camarades, se laissant volontiers interrompre par des kohai demandant des explications sur un cours simpliste afin de surement se rapprocher de lui afin d'un jour avoir un rendez-vous. Quelle naïveté! Il était gay, elles n'avaient donc aucune chance, mais chut c'était un secret bien gardé.

Le futur médecin Oshitari souffla un bon coup en sortant de cours et comme une flèche partit en courent, il devait quand même faire de son mieux pour être à l'heure, c'était la moindre des choses. Heureusement qu'il pratiquait toujours son sport quotidiens, abdominaux avant de dormir et surtout footing le Dimanche matin, grâce à ce chère ancien capitaine de Shitenhouji il avait une vie saine c'était le cas de le dire, quoi qu'il buvait un peu plus qu'avant depuis un mois.

Il récupéra son costume et paya en vitesse et arriva au club pîle à l'heure demander par son manager qui le félicita au passage d'être arriver à l'heure. Ca va il avait courut comme un dingue pour y arriver mais pas besoin non plus de trop attirer l'attention sur lui. Il partit donc dans les vestiaires et croisa d'autres collègues qui se changeaient eux aussi.

"Essoufflé Kenya? Tu n'as pas prit l’ascenseur?" Demanda un collègue dans le vestiaire.
"Non, la porte c'est fermé quand je suis entrée dans le bâtiment, donc j'ai pas eut la patience d'attendre, les escaliers c'était facile." Rit Kenya.

Sans ajouter quoi que se soit le châtain aux yeux bleu enfila sa tenue, un coup de parfum et le tour était joué il pouvait y allé. A peine fut il sortit qu'il remarqua qu'Atobe était en trins de parler avec le chef et le manager, lui se laissa entraîner par les autres qui se placèrent en ligne, du meilleur host au plus mauvais, heureusement il n'était pas en bout de ligne!
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Jeu 17 Mar - 6:42

Atobe regarda l'hôte préféré des clients qu'on lui avait donné sur les bras afin qu'il l'évalue personnellement. Cela faisait donc quelques heures qu'il s'occupait de lui affectueusement, lui posant des questions jamais trop intrusives et quelques-unes sur son nouveau métier de directeur. Prévenant et doux, il ne faisait aucun geste déplacé. Il avait beaucoup d'expériences dans ce domaine et semblait bien aimer faire cela ou sinon, il savait très bien cacher le dégoût.

Le châtain avait toujours apprécié la compagnie des "number one" (la célèbre devise du King que "tout le meilleur lui était dû", surement...) car en plus d'être généralement charmeurs, ils avaient ce il-ne-savait-quoi de tact dans le dialogue qui lui ressemblait.

Si Atobe avait pu essayer d'être host, il était certain de pouvoir parler comme cela et de draguer avec classe toutes les bonnes dames qui viendraient.

"Ren, ta cliente est là," prévint un des hôtes. Atobe étant là à l'improviste et voulant voir comment la machine tournait, il avait pu passer du temps avec lui jusqu'à ce que ses dames arrivent.

Le jeune homme sourit de toutes ses dents à Atobe alors qu'il joignait les mains. "Je m'excuse de vous laisser !"

Atobe prit son verre de champagne et le porta à ses lèvres, faisant un simple signe de la tête pour lui dire d'y aller. L'hôte se leva alors et se stoppa brusquement devant la porte du salon VIP dans lequel ils étaient. "Et si... nous faisions venir la cliente avec nous ?" Il lui semblait avoir trouvé l'idée du siècle. "Vous pourrez mieux voir mes techniques..." Petite sourire auquel toute femme n'aurait jamais pu dire non.

Atobe sourit à cette idée. Il allait faire une exception parce que jusqu'à maintenant, le jeune homme l'avait bien diverti.

"Faites donc," lui autorisa-t-il.

"Cool~" Ren passa la tête à travers les rideaux. "Honey~" Il disparut le temps d'aller chercher sa cliente, laissant Atobe en tête à tête avec la bouteille de champagne presque vide en face de lui. Ils l'avaient descendue presque entièrement seuls et il avait surement du se faire avoir par la technique de drague de l'hôte et ingurgité plus d'alcool que lui.

"Entrez Honey~ !" Tenant une main féminine entre les siennes, Ren pénétra dans le salon VIP. Une beauté finit par le suivre et arriver à son tour. Atobe leva les yeux. Cette femme était très belle en effet et le nombre de bijoux qu'elle portait faisait d'elle une boutique de luxe ambulante. Surement une de ces femmes riches et ennuyées de son mari travailleur. Un peu classique comme histoire mais tellement vraie. "Monsieur Atobe, je vous présente Mina, Mina voici-"

"Atobe Keigo !"
Lâchant la main de l'hôte, elle se précipita vers le canapé et s'assit à côté du jeune directeur qui crut voir arriver une tornade scintillante. "Vous êtes Atobe Keigo n'est-ce pas ? Mon mari et mon père n'ont de cesse de parler de vous. Olala, je vous vois en vrai ! S'ils savaient... Et vous êtes aussi beau qu'à la télé. Voire plus ! Oh..."

"Euh, Honey ?"
Ren semblait dépité et Atobe ne savait pas s'il devait être fier ouvertement ou jouer l'homme désolé pour l'hôte qui semblait avoir perdu la raison de sa cliente.

"C'est un immense privilège de pouvoir partager cette salle avec vous, Ren m'a dit que quelqu'un serait avec nous. J'ai d'abord eu peur. Mais en fait c'est merveilleux !"

Atobe n'avait même pas le temps de placer une phrase. Le n°1, désespéré et amusé, prit place tout de même sur le canapé.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Jeu 17 Mar - 11:19

Le jeune Oshitari qui avait déjà fêté son quart de siècle deux mois auparavant regardait Atobe du coin de l'oeil, souhaitant intérieurement ne pas être l'host qui devrait accompagner le chef de l'entreprise afin qu'il passe du bon temps. Certes ça aurait put être super instructif mais d'après le peu qu'il savait de son caractère et ce qu'il se rappelait, ce n'était pas sa tasse de thé et ne savait pas spécialement parler ou charmer ce genre de personne, lui son type c'était les filles ou homme innocent et pur ou du moins qui jouaient ce rôle, le genre excentrique très peu pour lui.

Par chance ce fut Ren qui fut choisit, pas étonnant au fond il était le number one! Tout les host partirent donc à leurs occupations et allèrent voir surtout si ils avaient des rendez vous aujourd'hui. Aucun pour le châtain qui allait donc devoir allé dans la rue chercher ne cliente ou deux ou plus qui sait! Il descendit donc calmement accompagné de trois autres et soupira dans l’ascenseur, laissant les autres parler à leurs guise du grand chef, lui s'écrasait, ne souhaitant pas dire qu'il l'avait connu de loin quand il avait quinze ans, on le traiterait de pistonné surement. Une fois dehors il reprit du poile de la bête, il fallait faire du chiffre!

L'oeil vif il scrutait dans la rue, ses flyers à la main, cherchant la proie idéale, finalement il les trouva, elles étaient deux, une totalement dans son genre contrairement à l'autre qui semblait plus froide, genre la chef de classe. Un coup de coude à l'un de ses collègues, un sourire complice et les deux partirent en chasse. L'affaire était dans le sac, son collègue était plus habitué aux filles froide, parfait chacun la sienne alors. Le châtain la fit s'asseoir dans la grande salle sur un canapé confortable, la laissant être à cotés de son amie bien sur. Après de brèves présentations il donna l'une des cartes à la demoiselle.

"Je ne suis pas habituer à l'alcool brut..." Avoua la jeune fille.

Le jeune Oshitari sourit en tournant la carte, montrant les cocktails alcoolisés, voila ce n'était pas de l'alcool pur normalement ça passerait tout seul. Elle en choisit un avec plaisir et le châtain passa la commande à un collègue non occupé. La jeune fille n'osait pas parler.

"C'est ta première fois avec des host avoue." Sourit Kenya. Après avoir vu la réaction affirmative et muette de sa cliente il s'approcha de son oreille. "C'est mon premier jour aussi. Je stresse autant que toi."

Oui c'était un mensonge et alors?! Ce n'était pas méchant comme mensonge bien au contraire, ça mettait la jeune fille à l'aise au moins, de savoir qu'il était stressé aussi, bien que ce soit faux, semblait lui avoir donné un peu de courage. Il fallait donc qu'il passe la première heure de découverte et après il aurait encore une heure avec elle inclut dans le prix, après il faudrait tenté de la faire rester plus longtemps. Pas de soucis, ça il savait faire! Et ce fut chose faite, au finale les deux filles partirent avec une heure en plus de leurs forfait. Kenya raccompagna donc la demoiselle jusqu'a l’ascenseur en la tenant par les épaules.

"Tiens, je te laisse mon numéros, si tu t'ennuie ou quoi, envoie moi un message, ça me fera très plaisir de te parler." Avoua l'host.

Fidélisation de la clientèle faite, vu qu'elle avait prit son numéros et surtout lui avait envoyer le sien sans hésiter, sa marchait comme sur des roulettes pour un début de journée. Son téléphone professionnel avait donc un nouveau numéros en son sein.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Ven 18 Mar - 14:08

"Et voilà, Mina est raccompagnée ! C'était la dernière cliente !" Desserrant le noeud de sa cravate, Ren expira fortement, semblant se décontracter. La soirée avait été dure puisqu'il avait eu tout le mal du monde à reconcentrer sa cliente vers lui et non pas vers le grand patron. Atobe n'avait rien dit à propos du fait qu'elle soit restée du début jusqu'à la fermeture, mais le numéro un avait un peu peur du résultat qu'il aurait pour sa présentation. Lui qui voulait l'épater avec une cliente, il avait totalement perdu devant le charme et la renommée Atobe. Il fallait dire que le challenge était élevé face à cet homme que nul ne connaissait pas.

"Bon travail Ren," félicita le manager. "Et merci à tout le monde. Commencez à ranger et vous pourrez rentrer chez vous."

Atobe n'avait pas bougé du salon VIP. Se tenant la tête entre les mains, il essayait de libérer son esprit de la voix féminine qui s'y était ancrée. Elle n'avait eu de cesse de jacasser durant les nombreuses heures qui avaient suivi son arrivée et dieu que les femmes étaient bavardes... Il avait certes joué le jeu en restant distingué et excentrique comme à son habitude, usant de son charme naturel afin qu'elle suive ses paroles. Mais ses babillages avaient toujours pu avoir le dessus au bout de quelques minutes.

Dans sa jeunesse, Atobe avait surtout été connu comme étant complètement égocentrique et à la limite du décalé avec ses apparitions hors normes et ses dépenses démesurées. Avec le temps, il s'était assagi mais il n'avait vraiment rien perdu de sa prestance.

Mais là, il était vraiment fatigué de cette soirée où il avait dépensé en alcool divers. Sa tête tournait et il se sentait complètement K.O.. Il n'avait qu'une hâte, de pouvoir poser sa tête contre son oreiller et de s'oublier dans les bras de Morphée.

"Monsieur Atobe ?"

Sursautant légèrement, le châtain releva la tête vers le manager. "Je vous ferai parvenir mes résultats dans la journée de demain et nous verrons pour un rendez-vous dans la soirée," fit-il en se levant du canapé qu'il n'avait presque pas quitté de la soirée. "En tout cas, j'attends beaucoup de votre club," ajouta-t-il avec un sourire contenté.

Il quitta enfin la salle VIP et sortit son téléphone portable privé. Aucun appel mais un message.

Tu te ramènes quand ? Passe la nuit parmi nous.

Atobe eut un sourire. Il était toujours aussi malpoli.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Ven 18 Mar - 22:41

La journée avait été rude, les clientes c'étaient enchaînées bien plus que la veille, que se passait il donc d'un seul coup? Toutes les femelles seraient elles au courent que Atobe Keigo était devenue le grand chef de ce club et espéraient donc le voir l'air de rien en venant? Peut être, de toute façon lui s'en foutait, ça faisait du chiffre, ça lui faisait des clientes alors qu'importe pourquoi elles venaient toutes tans que ça lui apportait des points en plus et surtout de la clientèle facile qu'il n'avait pas besoin de charmer vingt minutes dans la rue, prenant le risque que quelqu'un de sa fac ne passe par là et le voit, puis le moucharde et qu'il se fasse viré de la fac.

Heureusement demain il ne travaillait pas et il n'avait pas de contrôle dans la semaine à préparer, un peu de repos lui ferait le plus grand bien! L'ancien joueur de Shitenhouji partit donc se changer, il était celui qui avait l'immense honneur de ne pas avoir à ranger, merci grand dieu il pouvait rentré tranquillement sans se soucier de refuser des invitations à boire de ses autres collègues, ça va ils étaient collègues pas potes!

Calmement le châtain alla devant l’ascenseur et appuya sur le bouton, il allait pouvoir se reposer et prendre soin de lui, enfin! Il pénétra dans la cabine vide et avant d'appuyer reteins la porte sous ordre de son chef de salle, il était pourtant toujours en tenue, allait il descendre fumé? Il fallait croire que non vu qu'il n'avait pas de cigarette ni de briquet dans la main comme à son habitude. Mais Kenya s'exécuta et empêcha la porte de se fermé, tel ne fut pas sa surprise en voyant le grand Atobe Keigo rentré. Que pouvait il bien lui dire? Ils ne se connaissaient pas directement de toute manière. Devait il le tutoyer ou le vouvoyer? Bon merde il était plus au boulot à partir du moment ou la porte de la cabine serait fermé, donc maintenant.

"Tu semble fatigué chef, Ren est il si fatiguant que ça?" Plaisanta Kenya, il le pensait de toute façon.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Sam 19 Mar - 6:14

Le manager suivit Atobe jusqu'à ce qu'il arrive près de l'ascenseur afin de s'assurer que tout soit sans problème. Une fois que le directeur ait disparu derrière les portes, il put s'en retourner à ses collègues pour s'occuper du reste du rangement.

Atobe s'autorisa à se poser contre une des parois de la cabine, regardant distraitement les chiffres des étages défiler sur le petit écran en hauteur. Le trajet ne fut pas long et les portes finirent par s'ouvrir à nouveau une fois au rez-de-chaussée.

"J'ai autre chose à faire que d'être épuisé," répondit-il au Speed Star avec un petit sourire.

Sortant les clés de sa voiture de sa poche, il se dirigea vers la sortie du petit immeuble. Il ne restait à cette heure qu'un homme de sécurité à côté des portes principales afin de gérer le trafic des employés. En voyant Atobe arriver, il se dépêcha d'appuyer sur un bouton de sa télécommande qui fit lever la barrière métallique puis s'inclina quand il passa devant lui.

"Bonne soirée," finit le jeune homme alors qu'il rejoignait son véhicule garé devant les portes. En s'approchant, la voiture s'ouvrit automatiquement dans un signal lumineux. Alors Atobe ouvrit sa porte côté conducteur et alors qu'il allait y entrer, se stoppa. "Oshitari," appela-t-il soudainement. Il venait de se rendre compte de quelque chose et il se sentait légèrement idiot de l'avoir oublié. Même si Yuushi lui avait demandé de passer par leur maison familiale, il ne savait pas où elle était exactement.

Atobe referma la portière et s'approcha.

"Votre maison principale est par où ?" demanda-t-il simplement.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Dim 20 Mar - 20:57

L'ex joueur de double de Shitenhouji regarda du coin de l'oeil la personne avec laquelle il partageait la même cabine d’ascenseur, il avait quand même bien changé le capitaine de Hyotei en dix ans, comme tout le monde après tout et encore heureux, quoi que imaginer Kin-chan toujours avec la même tête aussi bien à douze qu'a vingt deux ans était quand même relativement très drôle. Mais non ce petit aussi avait grandit et changer. En tout cas Atobe n'avait pas perdu de sa beauté bien au contraire, il faisait plus mature et posé, ce qui lui donnait un charme différent d'autre fois, il était bien plus sexy du coup, avant il était comment dire, trop tape à l'oeil!

La réponse ne vint finalement qu'une fois l'ascenseur arrivé à destination au rez de chaussé, ce qui le sortit de sa contemplation discrète de son chef. Cette phrase n'engageait pas au dialogue en tout cas mais bon le sourire était agréable à voir. Mais plutôt que de sortir le châtain alla au bar pour avoir sa bière à la cerise qu'il prenait tout les Samedi soir. Une fois sa petite bouteille acheté il sortit du bâtiment. Il marcha en coupant comme souvent par le parking privé du club et s'arrêta.

"A vingt minutes d'ici à pied, en voiture en vu du trafic à cette heure-ci sa te prendras... Voyons voir, une heure. Je peux t'y amené si tu veux, mais pas en voiture." Proposa le châtain en ouvrant sa bière.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Lun 21 Mar - 6:57

"Le trafic est si dense à cette heure de la nuit ?" Haussant un sourcil, Atobe regarda en direction de la rue principale qu'on ne voyait pas vu que le club était caché dans des ruelles, un peu en retrait. On entendait un peu les klaxonnes des voitures. Après tout, pourquoi pas. A n'importe quelle heure de la journée, les axes principaux de Tokyo restaient toujours impraticables, c'était peut-être la même chose ici. Atobe n'avait jamais vraiment mis les pieds à Osaka. De toute façon il ne pouvait pas conduire. Il avait bu pendant la soirée et il n’avait pas de chauffeur ce soir comme il l’avait renvoyé à sa famille.

Après avoir pris le nécessaire sur le siège passager de sa voiture, il appuya sur son beeper qui la ferma. "Très bien, si ça ne te dérange pas, je compte sur toi." Il sortit son portable pour d'ailleurs prévenir son ami. La voiture pouvait bien rester la nuit ici, elle ne risquerait rien surtout avec le vigile dans le bâtiment.

"D'après ce que je comprends de ce que tu m'as dit, tu n'habites pas à la demeure principale ?" osa demander l'ex-King des cours.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Oshitari Kenya

Message par Tcherryz le Lun 21 Mar - 11:43

"Impraticable ouais, mais ensuite c'est comme tu le sent." Répondit le châtain en haussant les épaules.

Lui n'avait pas envie de rentré chez lui dans une heure voir plus, sa douche lui manquait, son lit lui manquait et surtout son biscuit au chocolat du soir l'appelait au plus vite, il entendait sa voix de biscuit sans défense dans sa tête, oui vivement dans vingt minutes! Il avait prit une petite routine tout les Samedi soir, rentré en buvant sa bière à la cerise, fermé les rideaux de son appartement, faire chauffer son pot de ramen pendant qu'il allait se doucher, puis repas, biscuit du soir, mail et dodo. C'était une routine de petit vieux oui mais ça lui convenait, après tout il était japonais, c'était dans ses gênes.

"Non, j'aime Yuushi fort fort, mais on ne se supporte pas a vivre au même endroit et puis, je voulais mon indépendance."Expliqua Kenya en engageant la marche.

C'était triste à dire mais c'était la vérité, autant petit ils étaient fusionnel, et pendant leurs séparation du collège a la fac ils avaient besoin de se parlé trois heures au téléphone tout les deux jours mais maintenant qu'ils avaient grandit, ils leurs étaient difficile d'être dans la même maison plus d'une semaine sans s'envoyer des noms d'oiseaux par la figures, ils n'avaient pas le même mode de vie et ne supportaient pas celui de l'autre. Kenya marcha donc une main dans la poche l'air de rien en repensant à toutes les disputes avec Yuushi.

"Tu vas le voir je suppose, je croyais que c'était fini entre vous. J'ai du mal entendre quand il me l'a dit ou pas écouter quand il a parlé de toi." Rit Kenya.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Atobe Keigo

Message par Taahoma le Mar 22 Mar - 6:03

Atobe ne put s'empêcher de rire légèrement pour lui-même en entendant la réponse de Kenya. Dans le genre difficile à vivre, Yuushi était un peu compliqué effectivement. Ils avaient testé la collocation pendant un temps mais cela s'était terminé au bout d'un an. Ils avaient à peine dix-neuf ans et ne pouvaient pas se passer de se disputer s'ils étaient dans les mêmes pièces toute la journée durant. L'ex-King était alors retourné dans un appartement de la famille alors que son amant emménageait cette fois-ci avec un ex-membre de leur équipe de tennis.

Atobe l'avait toujours mal pris mais ces deux-là s'étaient toujours très bien entendus alors leur vie à deux avait surement été beaucoup plus reposante pour Oshitari que quand il était avec lui.

Et puis, peu de temps après, Atobe avait commencé à suivre son père dans son travail et alors il aurait été impossible pour eux deux de continuer de vivre ensemble.

Peut-être que tout cela était pour le mieux, finalement.

"Pardon ?" Atobe cligna des yeux plusieurs fois. Il s'arrêta de marcher et regarda Kenya qui continuait sans s'être aperçu de sa réaction. Alors Atobe le rattrapa rapidement. "Il... t'a parlé de... nous ? De quoi es-tu au courant ?" Il soupira. "Mais de quoi je me mêle," finit-il par dire en grommelant. Il engueulerait sans faute Yuushi quand il le verrait.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1274
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Prince of Tennis] [M] Le collier des aveugles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum