[Concours] Ça sent l'été et les vacances !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle est votre histoire préférée ?

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 3

[Concours] Ça sent l'été et les vacances !

Message par Conservateur le Ven 20 Mai - 19:52

Concours de fanfictions
Numéro 2




Les vacances approchent à grands pas pour les plus chanceux d'entre nous. Alors pour fêter ça, nous vous proposons un nouveau concours de fanfictions, sur le thème des vacances. A la mer ? Pas seulement ! La plage n'est pas le seul endroit où vous pouvez partir. Pensez à la campagne, la montagne, ... Laissez votre imagination vous guider et faites-vous plaisir. Mais pour les plus téméraires, tentez notre défi.

Défi : Une destination imposée au hasard par le conservateur ! (Et ce n'est pas une ville, un pays, ou simplement "la mer" ou "la montagne", c'est bien plus exotique que cela ... Alors à vos risques et périls ~)

Nous vous laissons jusqu'à fin juin pour envoyer votre fiction au conservateur.

avatar
Conservateur
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Caché dans les moindres recoins du forum.

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-with-you.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Sommaire des histoires ~

Message par Conservateur le Ven 1 Juil - 21:53

C'est la fin de la première partie (celle de l'écriture) du deuxième concours de fanfictions. Il est grand temps de dévoiler les écrits de nos participants !

A présent, vous avez une semaine pour voter pour votre histoire préférée. Bien sûr, il est exclu de voter pour la sienne. Tout le monde peut voter, n'hésitez pas ! Dans une semaine et un jour, le grand vainqueur sera annoncé ~

Enjoy !

avatar
Conservateur
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Caché dans les moindres recoins du forum.

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-with-you.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Histoire 1

Message par Conservateur le Ven 1 Juil - 21:55

Auteur: Tcherryz
Défi: Île déserte
Fandom: Kuroko no Basket
Titre: Seuls au mondes.
"Et si on partait en vacance dans les îles?!"

Yukio avait trouvé que c'était une mauvaise idée, après tout une idée venant de Kise ne pouvait pas être bonne, hormis quand il s'agissait de basket il était idiot après tout. Donc le brun avait fortement douté sur le fait de l'écouter mais bon, voir ses petit yeux doré le fixer avec tans d'intensité il ne put faire autrement que d'accepter. Le blond lui sauta au coup tout excité, disant non plutôt criant qu'il allait s'occuper de tout et que ce serait génial, son agent avait pleins de contact alors il allait forcément lui trouver un endroit génial pour eux deux et qu'ils puissent prendre du bon temps au soleil à moindre frais.

Forcément le grumpy aurait du se méfier mais pour une fois, pour l'unique fois de sa vie il avait osé lui faire confiance totalement les yeux fermés alors quand ils avaient du prendre un premier avion il n'avait rien dit du tout puis ensuite un bateau pour aller sur une première île puis un autre. Quand il fut débarqué il regarda autour de lui posant son gros sac de voyage ainsi que son sac à dos, on ne les posaient pas à l'hôtel directement? O peut être que c'était un camping, cherchant le blond des yeux il l'observa se cacher derrière un rocher, cela voulait donc dire qu'il allait apprendre quelque chose qui allait le mettre en colère donc.... Inspirant profondément il tenta d'office de garder son calme et de demander calmement.

"Kise ou est l'hôtel ou le camping?" Demanda Yukio en croisant les bras sur son torse.
"Kurokocchi à dit que vivre une aventure forgeait un couple alors Aominecchi m'a dit que tu devais pas être une mauviette donc ça devait pouvoir être vrai et alors Midorimacchi a dit que Takaocchi lui avait parler d'une épreuve de survit en montagne et alors Murasakibaracchi à dit qu'en été ce serait nul il vaudrait mieux des endroit avec une plage et alors Akachicchi a dit qu'une île déserte ce serait bien sa famille en possédait une et alors Momoicchi à dit que ce serait romantique!"

L'ancien capitaine de Kaijo vit soudainement rouge et comme le blond l'avait prévu il se fit attraper et frapper, crier dessus puis enterrer dans le sable ne laissant que la tête de sortie pile au niveau de l'eau, ainsi à chaque vague il risquait de boire la tasse. Assit devant sa proie en tailleur Yukio tenta de se calmer, respirant profondément, heureusement qu'il avait prit des habits autre qu'un simple maillot et des sous vêtement car il s'attendait à faire des visites touristiques. Il se releva finalement et alla fouiller le sac de Kise, étrangement il y avait pleins de choses utiles, un briquet, une couverture même et un livre sur comment survivre en milieu hostile quand on est un ranger.

"Kise tu n'es pas un ranger donc ce livre sert à rien." Soupira Yukio en venant finalement le déterrer.
"Mais toi t'es un warior tu as dis avoir fait souvent du camping petit et tu as été scoot!" S'enquit le blond en venant le prendre dans ses bras une fois libre. "Je voulais te faire plaisir, toi les hôtels de luxe et les sorties shopping tu aime pas, là c'est plus.... Aventureux comme vacance!"

Que faire? Le frapper encore une fois? Non cela ne servirait à rien. Il lui expliqua que les scoot c'était pas vraiment de la survit et puis c'était en forêt et non sur une île déserte, elle devait pas être immense non plus comme île alors il aviserait au fur et à mesure. D'abord faire un abris en cas de pluie, car même en été il fallait s'en méfier. Au moins ça il savait faire et Kise semblait avoir déjà potassé son livre, il l'observa monter à des arbres pour couper des branches ayant de grandes feuilles pour faire un toit mais par contre la mise e place ce fut lui qui s'en chargea, comment cet idiot pouvait être si bon au basket, copier tout ce qu'il voyait, avoir de bonnes notes mais être bête mais alors bête!

Cette première journée fut rude, trop rude, tu parles de vacance songea le brun en s'asseyant finalement, entre le trajet plus son arrivé ou il avait du construire un abri de fortune, chercher de la nourriture et heureusement il y avait des fruits partout et trouver de l'eau potable, c'était trop pour une première journée de vacance! Il s'allongea alors sur le cotés se sentant déjà s'endormir comme un bébé,il en voulait à Kise de l'avoir embarqué dans cette aventure folle. Sentant la présence de l'autre sous leurs toit de feuille il ouvrit un oeil et se rassit le regardant rester assit sans bouger.

"Je sais que tu es pas content d'être là, mais moi je voulais juste qu'on vive un truc intense tout les deux, que tout les deux, dans les endroits touristiques je peux pas te parler comme je veux ou t'embrasser ou me coller à toi, mais ici y'a que nous, regarde maintenant on a de l'eau potable et de quoi manger tout les jours pendant cette semaine, c'est que du bonheur, mais j'attendrais que tu fasse plus la tête pour en profiter." Conclut Ryota après une longue et belle tirade.
"Tu aurais du m'en parler et alors j'aurais préparer la chose, là j'ai juste l'air bête, donc viens te coucher je suis fatigué." Soupira Yukio en se recouchant.

Sans attendre le brun de l'aventure se remit sur le cotés et son blond idiot s'empressa de venir dans son dos, passant un bras autour de sa taille, une jambe entre les siennes, il lui embrassa la joue avant de venir prés de son oreille.

"Tu as pas l'air bête, tu est trop cool senpai mais je suppose que du coup ce soir.. Ceinture?" Rit le mannequin avant de se prendre un coup de coude dans le ventre.
"Tu as tout compris et peut être même toute la semaine."

Au moins c'était clair, pas de sexe dans cet endroit, non merci le sable c'était pas agréable et puis pas confortable au passage, déjà que pour dormir ce ne serait pas facile alors du sexe même pas la peine d'y penser! Il espérait que aucun insecte ne vienne les embêter pendant la nuit car si le blond s'en apercevait ça risquait d'être la crise de panique et adieu de bon dodo, c'était déjà miraculeux qu'il n'en n'ait pas vu de toute la journée!

Le matin le soleil se leva et comme souvent Yukio ronchonna, c'est vrai qu'il allait aussi devoir se faire à se lever en même temps que le soleil, quoi que, de ce qu'il voyait ça devait faire quand même un petit moment qu'il faisait jour. Il s'appuya sur un bras se frottant les yeux de sa main libre, cherchant son idiot du regard, le voyant au loin il tenta de comprendre ce qu'il voyait, que faisait il dans l'eau avec ce bâton a bout pointue, se jetant de temps en temps dans la mer? Il tentait de pêcher? C'était une blague? Un sourire ce dessina alors sur son visage avant qu'il ne pouffe de rire devant cette scène ridicule, comme quoi i n'était pas doué en tout. Il continua de l'observer en riant pendant bien une demi heure d'après sa montre posé prés de lui, d’ailleurs il était presque onze heure, comme quoi il l'avait bien dormit!

Voyant le blond jeter le bâton sur la rive le brun se rallongea rapidement sur le cotés, faisant mine de dormir, reprenant son air de dormeur calme et serein, chaque matin ou il dormait avec Kise il avait droit à son réveil et il espérait bien que sur cet île il en serait de même. D'ailleurs même quand le blond partait travailler tôt il le réveillait comme ça, et le laissait se rendormir ensuite sachant bien que Yukio n'aimait pas se réveiller sans savoir ou l'autre était. Une main arriva dans ses cheveux court dans un premier temps, puis un baisé fut posé sur sa joue avant une caresse tendre qu'il adorait particulièrement. Il sentait les mèches mouillé du blond sur son visage de faux endormit qui commençait sa série de baisé papillon sur son visage pour finir sur ses lèvres.

"Senpai, il va être onze heure."

Le senpai faussement endormit cligna doucement des yeux, feindre le sommeil était devenue sa spécialité juste pour avoir ce réveil aussi souvent que possible. Il se mit sur le dos passant ses bras autour du coup de ce mannequin qu'il aimait tans sans jamais le dire, le laissant l'embrasser encore amoureusement.

"Tu es trempé Ryota." Marmonna Yukio.
"Depuis deux heures je tente de pêcher comme dans le guide mais j'y arrive pas." Ronchonna Ryota nichant son visage dans le cou de son senpai.

Le brun caressa cette chevelure blonde trempé elle aussi, profitant de l'instant présent, il faisait chaud mais le corps rafraîchit par l'eau de l'autre lui faisait du bien mais il ne devait pas trop penser à corps ruisselant sinon il aurait des envies et ayant dit que pendant une semaine ils ne feraient rien il serait frustré et prit à son propre piège. Cette semaine sur cette île déserte s'annonçait pleine de rebondissement mais il se le disait encore, il aurait préféré largement rester une semaine dans l'appartement avec lui à ne rien faire que se retrouver tel deux naufrager, mais bon l'intention était là c'était déjà, il aurait du le savoir, Ryota aimait le surprendre.
avatar
Conservateur
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Caché dans les moindres recoins du forum.

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-with-you.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Histoire 2

Message par Conservateur le Ven 1 Juil - 21:56

Auteur: Azili
Défi: Village vacance plein d'enfants.
Fandom: Pendragon gakuen
Titre:  Le plan d'Enfer !
A vingt-neuf ans, Ayukawa Tôya avait la petite vie bien tranquille et parfaite qu'il avait toujours rêvé. Récemment, il était l'heureux propriétaire d'une petite maison, où il vivait avec l'élue de son cœur qui partageait sa vie depuis sept ans maintenant. Il avait également obtenu, malgré son jeune âge, un très bon poste au sein du gouvernement. Après quelques années de galère, tout semblait lui sourire à présent. Malheureusement, une petite tâche venait noircir son bonheur. Approchant bientôt la trentaine, ses collègues, amis ou même sa famille semblaient penser qu'il était temps pour lui avoir des enfants. Comme si c'était la chose essentiellement qu'il lui manquait pour dire qu'il avait réussi sa vie ! Le jeune homme aimait sa vie comme elle était et pas besoin d'enfant pour être heureux. Il ne se voyait pas devenir père, et ce, pour diverses raisons. Pas semblait parce que cela viendrait casser son petit train-train quotidien si parfait qu'il avait mis longtemps à construire, non, il y avait évidemment d'autres explications à son refus de se reproduire, dont l'éternel question « serais-je un bon père » et autres peurs dans le même genre. Ce n'était pas parce qu'il avait élevé son frère et sa sœur que celui ferait de lui un bon père !

Depuis quelques mois, une nouvelle pression pour fonder une famille s'était ajouté aux autres. Sa partenaire avait atteint l'âge de trente ans et son horloge biologique s'était mise à accélérer et cela s'était traduit pas des allusions de plus en plus souvent et un peu moins subtiles que d'habitude. Jusqu'à présent, Tôya avait toujours réussi à esquiver habillement la question mais il savait très bien qu'il ne pourrait pas le faire éternellement et il ne savait pas comment lui dire qu'il ne voulait pas d'enfant, du moins pas encore pour l'instant... Dire non à sa belle avait toujours été un exercice douloureux pour lui et jamais une grande réussite. Toutefois, une nuit, il s'était réveillé avec une idée de génie pour régler son problème : la dégoûter des enfants et prétexter auprès des autres que la raison pour laquelle ils n'avaient pas encore d'enfant, c'était par qu'Alisa n'en voulait pas. C'était plutôt bas comme plan, mais quand on était désespéré comme lui, on était prêt à tout. Cet été, il allait lui faire passer les pires vacances de sa vie pour lui couper toute envie de vouloir enfanter !

Le brun était fier de lui. Il avait planifié durant des mois leurs prochaines vacances. Il avait opté pour une petite île paradisiaque thaïlandaise. Eau turquoise et translucide, plage de sable fin, soleil et décors de rêve ! Un endroit magique, parfois pour se transformer en enfer. En effet, après de longues recherches, Tôya avait fini par trouver un village vacances sur cette île réputé pour accueillir de nombreuses colonie de vacances. L'endroit allait grouillait d'enfants dans tout les recoins de l'établissement et il n'aurait aucun moyen de leur échapper ! Il savait que cela allait être un dure épreuve pour lui, mais il était prêt à endurer ça pour arriver à ses fins.

Arrivés la veille d'un car scolaire, le petit couple avait pu profiter de la tranquillité des lieux, avec au programme séance de bronzage sur la plage encore déserte et petit dîner romantique à la lueur des flambeaux. Épuisés par le trajet en avion, ils avaient décidé de se coucher tôt pour être en forme le lendemain. Il fallait profiter de cette seule nuit de tranquillité avant que l'enfer ne commence, et il ne savait pas que ce qui l'attendrait alors dépasser son imagination...

Comme prévu, le réveil fut dur, et pas seulement le premier matin. A peine le soleil pointait son nez, que des cris aiguës retentissaient dans tout le village encore endormi. Les plages pullulaient de ces petites têtes qui couraient, jouaient, hurlaient partout. Impossible de se détendre. Durant toute la semaine il avait subit d'autres horreurs à cause de ces monstres en culotte courte. Un jour, alors qu'il avait réussi à trouver un petit coin à l'ombre, bien tranquille pour lire, il s'était retrouvé au milieu d'une bataille d'eau géante. Une autre fois, un gamin qui s'était pris soudainement d'affection pour lui, lui avait tenu la jambe toute une journée. Il avait essayé plusieurs stratagème pour s'en débarrasser, mais le petit morpion était trop malin pour ça ! Du coup, il avait dû subir toute la journée ses questions incessantes sur tout et n'importe quoi. Bon, il devait tout de même reconnaître que certaines étaient plutôt pertinentes et intelligentes mais elles étaient noyées au milieu d'autres plus débiles les unes que les autres... Même pendant les excursions et le petits moments romantiques, il y avait toujours un enfant dans le coin. Tôya ne comptait plus les fois où on lui avait renversé tout genre de liquide ou nourriture en tout genre et même de la pré-digérée... Le soir, enfin tranquille, il avait envie de hurler de toutes ses forces mais il l'avait chercher. Il devait prendre sur lui et endurer cette semaine. C'était un mal pour un bien, non ?

Arriva enfin la fin de cet enfer ! La colonie était repartie et ils leur restaient encore une soirée avant de reprendre l'avion. Tôya se sentait revivre. Et pour couronner le tout sa belle lui avait préparé une surprise pour le soir. Il ne pouvait pas rêver mieux ! Du moins, c'est ce qu'il croyait. Arrivant dans la chambre où elle l'attendait en rayonnant de bonheur et en lui tendant le teste de grossesse positif. Cachant ses tremblement nerveux, il l'attrapa et l'observa en essayant de ne pas paniquer d'avantage. Comment dire à la femme de sa vie au comble du bonheur qu'il n'en voulait pas ? Il se contenta de l'enlacer et de lui dire « c'est merveilleux » en souriant. Si c'était avec elle, tout se passerait bien, non ?
avatar
Conservateur
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Caché dans les moindres recoins du forum.

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-with-you.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Histoire bonus

Message par Conservateur le Ven 1 Juil - 21:59

Auteur: Lily-Rose
Défi: Maison hantée ~
Fandom: Residence Heavenly
Titre: L'arroseur arrosé !
- Rappelle-moi pourquoi on est là ?, Soupira l'un des deux jeunes hommes alors qu'ils étaient en face d'une jolie petite maison perdue au beau milieu de la campagne. Il n'y avait pas âme qui vive à des kilomètre à la ronde. Plus perdu, c'était dur de trouver.

- Allez ! J'ai gagné ce séjour à la campagne, je me suis dit que ça te ferait du bien ! En plus, regarde, on est seuls ! Personne pour nous embêter ! Donc stop making that face, and smile, Hiyoshi ! Smile !

Pour toute réponse, le dénommé Hiyoshi leva les yeux au ciel. Il n'était pas contre sortir de la ville et prendre quelques jours de repos, loin de tout. Mais il savait qu'avec Keiji, il ne se reposerait jamais. Son ami avait bien trop d'énergie à revendre. Et avec rien à faire, il risquait de l'entraîner dans des aventures complètement folles et certainement pas reposantes.

- Viens, on va visiter !

Keiji attrapa le poignet d'Hiyoshi et l'entraîna avec lui, à l'intérieur. Ils débarquèrent directement dans la salle principale qui se composait d'une partie salon et d'une autre partie cuisine.

- Ok, niveau intimité, cette partie, c'est zéro. Mais il y a deux chambres ! Alors ça rattrape le coup, non ?
- Ouais, on va dire ça. Et puis, ça change pas vraiment de l'appart.

A part un comptoir, rien ne séparait le salon de la cuisine chez lui. Donc, cette pièce unique ne choquait pas Hiyoshi, au soulagement de Keiji. Et puis, c'était un séjour gratuit, ce n'était pas comme si son ami avait eu le choix pour leur destination. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Au fond, il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui-même pour avoir accepté de venir ici.

- Le premier arrivé a gagné !, S'exclama soudainement Keiji en montant deux à deux les escaliers. Hiyoshi n'avait pas bougé d'un pouce. Comment faisait-il pour avoir autant d'énergie ? Ce n'était pas possible. Cela dépassait l'entendement.

- Oooh ! Viens vite, c'est trop beau !
- Calme-toi, Soupira le jeune homme, même si Keiji ne pouvait pas l'entendre. Contrairement à celui-ci, Hiyoshi ne criait pas. Il n'avait pas envie de se fouler. Il fit cependant l'effort de se diriger vers l'escalier pour rejoindre son ami avant qu'il ne fasse des bêtises. Mais avant qu'il ne pose le pied sur la premire marche, quelque chose capta son attention.

- Hm. Kei', dis-moi-
- Oui, quoi ?, Lança son ami en se penchant par dessus l'escalier pour bien entendre.
- Les placards étaient ouverts quand on est arrivés ?
- Hm. Aucune idée ! Pourquoi ? T'as peur qu'un fantôme te joue des tours ?

Hiyoshi leva les yeux au plafond et fit demi-tour pour aller dans la cuisine. Il ferma tous les placards, en profitant pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur. Il découvrit principalement de la vaisselles. Ils n'auraient besoin de rien, excepté de faire quelques courses car il n'y avait rien de comestible.

- ...Non mais vous comprenez-

Hiyoshi sursauta malgré lui. Il fit volte face et tomba nez à nez avec la télévision. Il n'avait pas rêvé. Elle s'était bien allumée pour s'éteindre juste après. Il n'était pas fou au point d'entendre des voix.

- Mais euh ! Je t'attends moi !, S'exclama son ami depuis les escaliers. Il se mit à gémir légèrement, comme pour pousser Hiyoshi à bout et le faire céder à ses caprices. Mais celui-ci avait autre chose en tête. Il était persuadé que les placards étaient fermés en arrivant. Et maintenant la télévision ? Un fantôme était là. Il en avait la certitude. Mais pourquoi ne pouvait-il pas le voir ?

Bien. Il allait faire plus attention maintenant. En attendant une nouvelle intervention de l'intrus, il monta enfin. Il fut accueilli par son ami qui tenta de lui faire un câlin mais il le repoussa d'une main. Même s'il acceptait que Keiji soit son ami, cela ne voulait pas dire qu'il allait accepter toutes ses fantaisies. Hiyoshi n'avait jamais été quelqu'un de tactile de base.

- Ok, alors-
- Là, tu as la porte des toilettes. A côté, y a la salle de bain et pour finir les deux chambres !
- Je vois.
- Ah non !, S'exclama Keiji en s'interposant entre son ami et la porte d'une des chambres. Il agitait son doigt, pour dire non. Mais Hiyoshi ne voyait pas vraiment pourquoi il faisait ça.

- Et si on décidait par pile ou face la chambre ? Genre sans regarder !
- T'as déjà regardé, toi.
- Oui, donc je te laisse choisir ! ... Sans regarder.

Hiyoshi avait cédé. Il s'en fichait, ce n'était qu'une chambre après tout. Si elle ne lui plaisait pas, il y dormirait et passerait le reste de son temps ailleurs. Alors que s'il refusait de faire comme Keiji le souhaitait, il risquait de faire face à des plaintes et gémissements. Pour la santé de ses oreilles, il accepta.

Finalement le choix ne fut pas le plus mauvais. En plus, aucun truc étrange ne se passa le reste de la de journée et pendant la soirée. Ils purent ainsi, après quelques courses rapides et rangement des affaires, manger en paix et se poser devant la télévision. Hiyoshi fut même d'assez bonne humeur puisqu'il laissa Keiji se caler contre lui. Le film qui passait à l'écran était d'un ennui. Par chance, Keiji s'amusait à faire plein de commentaires qui rendaient l'histoire plus attrayante. Mais ça, il ne risquait pas de l'admettre. Il ne voulait pas en entendre parler pendant des années.

- Bon, je vais aller me coucher.
- Quoi ? Déjà ? Mais le film suivant à l'air du tonnerre !
- Ouais, s'il est aussi bien, alors autant dormir directement dans mon lit.
- Nooon, ne m'abandonne pas !

Keiji tenta de le retenir mais il réussit, sans aucun mal, à le repousser. Il alla à l'étage, se douchant vite fait. Enfin, il tenta de faire vite. Mais il se rendit vite compte qu'il avait laissé son gel douche dans son sac. Quel idiot. Il dut sortir pour le récupérer, mouillant tout le parquet au passage. Il était persuadé de l'avoir apporté avec lui. Mais c'était peut-être qu'une impression. Une fois prêt, il se glissa sous les draps et s'endormit très vite.  

- ...yo...
- Hm.
- ...Hi...Shi...
- Rhmm.
- Hiyoshi !

La voix le fit sursauter. Il se redressa d'un bond, sentant rapidement sa tête heurter contre quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Il posa sa main sur son front, regardant la personne rouler sur le sol en gémissant. Légèrement dans le cirage, il soupira et ferma un instant les yeux.

- Mais t'es con ma parole ! Qu'est-ce qui te prend de venir dans mon lit et de m'appeler !

Keiji avait vraiment de drôles d'idées.

- Hein de quoi ?

Hiyoshi ouvrit les yeux et les posa sur son ami. Keiji se trouvait penché dans l'entrebaillement de la porte. Dans ce cas, qui était au sol en train de souffrir ? Il jeta un coup d'oeil mais la personne avait disparu. Ce n'était donc pas son ami qui l'avait réveillé. Il aurait du le comprendre dès le début. Keiji ne ressentait plus la douleur.

- Non rien.
- T'as fait un cauchemar ? Tu veux un câlin ?

Le démon arrêta son ami d'une main et le repoussa vers la sortie.

- Va te coucher !
- Ok, ok, Souffla Keiji avant de repartir. Hiyoshi soupira de soulagement. Même si maintenant qu'il était réveillé, il sentait qu'il avait besoin d'aller aux toilettes. Il lui fallut une minute avant de se lever et d'y aller. Il faisait froid en dehors de sa couette. Maudit soit ce fantôme !

Sifflotant légèrement, il se promit de faire la grasse mat'. Vu qu'il était en train de vider sa vessie, il n'aurait pas besoin d'y retourner de si tôt, il pourrait donc en profiter. C'était un mal pour un bien. Alors qu'il laissait ses pensées divaguer, un souffle froid glissa contre sa nuque. Il sentit un frisson le parcourir alors qu'il esquissait un sourire. Le souffle se rapprochait lentement de son oreille. Il leva le bras droit et attrapa l'apendice humide qui dépassait et qui aurait sans doute voulu lui sécher l'oreille ou il-ne-savait-quoi. Il tira très légèrement, arrachant un gémissement étouffé à son propriétaire.

- Nice piercing, monsieur le fantôme, Dit-il en lâchant enfin sa prise. Il se rebrailla vite fait et se tourna pour faire face à son interlocuteur qui était tombé à la renverse. Il n'avait que ce qu'il méritait pour avoir osé s'amuser à lui jouer des tours.

- Comment ça se fait que tu puisses me toucher ?
- Tu devrais faire plus attention à qui tu t'attaques. Cela t'éviterait quelques mauvaises rencontres.

Hiyoshi enjambant le fantôme, pour pouvoir sortir. Mais il se fit couper la route par Keiji qui avait été attiré par le bruit, telle une mouche avec du vinaigre.

- Roh, t'as été rapide !
- Tu crois qu'un fantôme peut me résister ? Sérieusement. Je suis un démon, je collecte les âmes à la place des faucheuses. Et ce n'est certainement pas pour les conduire dans l'au-delà.

Le démon jeta un bref coup d'oeil au fantôme qui semblait paniquer à cet instant.

- Pff, comme si tu allais t'en prendre à Will !
- C'est bien ce que je pensais, vous êtes de mèche !

Levant les yeux au plafond, Hiyoshi poussa son ami pour pouvoir sortir. Il alla se laver les mains et ne fut même pas surpris de voir les deux autres le rejoindre dans la salle de bain.  

- T'es fâché ?
- Ça dépend.
- Bon, tu l'es. Mais je ... OK, je trouvais ça drôle ! Et puis Will, il s'ennuit. Il voulait juste que je lui trouve un ami. Dans ce genre de maisons, c'est courant les fantômes, non ?
- Et c'est là où t'as eu l'idée de me jouer un mauvais tour.
- Exactement !
- Très drôle.

Hiyoshi s'appuya contre le lavabo, observant un instant le fantôme. C'était un jeune à première vue.

- T'es mort comment ?
- Tu ne vas pas prendre mon âme pour jouer ?
- Genre j'ai que ça à foutre !
- Je t'avais bien dit qu'Hiyoshi était un ange !

Le démon se mordit discrètement la lèvre. Keiji n'aurait pas pu trouver plus à côté de la plaque comme comparaison. Même si au fond, Hiyoshi était un ange comparé aux autres démons. Mais il n'irait jamais l'admettre de vive voix.

- Me souvient plus, c'était y a des lustres !
- Menteur. Ton piercing à la langue te trahit.
- Hiyoshi est gentil, mais il ne faut pas jouer avec sa patience !
- Ecoute-le, petit.
- Et bien ... Je suis monté dans un immeuble en construction et j'ai fait une chute mortelle.

Les deux amis regardèrent le fantôme d'un air surpris. Keiji finit par craquer et éclater de rire.

- Ça c'est con. Enfin ça m'étonne même pas de te voir errer sur terre. Bonjour les regrets avec une mort pareille, surtout à ton âge.

Enfin au moins, Hiyoshi savait à quoi s'attendre pour les prochains jours. Ses vacances ne seraient jamais reposantes, même s'il sentait que le fantôme avait un peu peur de lui. Il pourrait toujours utiliser ça pour le calmer s'il l'embêtait trop. Pour Keiji, il n'avait aucun moyen de pression, mais il ne perdait pas espoir. Après tout, maintenant, le fantôme pourrait l'occuper un peu et permettre au démon d'avoir quelques moments de paix.

- Ah, au fait, le prochain qui me réveille à une heure pareille, je le défonce. Maintenant, si vous voulez bien me pardonner, je vais aller me coucher.

Et puis, Hiyoshi avait beau se plaindre, il n'était pas contre sortir de sa routine. Mais comme toujours, il n'irait pas le dire à haute voix. Oh que non !
avatar
Conservateur
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Caché dans les moindres recoins du forum.

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-with-you.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du deuxième concours !

Message par Conservateur le Mar 12 Juil - 11:53

Annonce des résultats
Qui a gagné ? Quel suspense ...

Le concours du mois de juin vient de se terminer. C'est avec un immense plaisir que je vous annonce le grand gagnant ... Enfin plutôt les grandes gagnantes :

Azili, Lily-Rose et Tcherryz !

Une voix chacune, ce qui fait qu'elles sont à égalité pour ce deuxième concours !
Un grand merci à nos trois participantes ! Et à ceux qui ont voté ~

Le prochain concours aura lieu en août, tout va bien, alors restez attentifs. En espérant que tout le monde pourra y participer cette fois ! En attendant, profitez bien du soleil (s'il est de sortie ...)
avatar
Conservateur
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Caché dans les moindres recoins du forum.

Voir le profil de l'utilisateur http://rp-with-you.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Concours] Ça sent l'été et les vacances !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum