[La maladie de minuit] [M] Hunting

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[La maladie de minuit] [M] Hunting

Message par Azili le Mar 28 Mar - 22:40

Hunting






Monde : La Maladie de Minuit
Genre : Surnaturel, Angst, Humour, Horreur
Pairing : Murakami Yuri x Sanada Zetsu, ou l'inverse, qui sait ce qui peut se passer !
Rating : M
Disclamer : Les persos et l’univers nous appartiennent, merci de ne pas les utiliser sans nous demander.

Notes :

Azili interprète Sanada Zetsu, un jeune chasseur peu expérimenté.
Kaminari joue vampire qui, lui est expérimenté dans bien des domaines, Murakami Yuri

La chasse est ouverte !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Murakami Yuri

Message par Kaminari le Mer 29 Mar - 15:13

Dans un salon faiblement éclairé, on pouvait apercevoir un jeune homme tourna délicatement une page du livre qu’il tenait dans les mains. Quelques minutes plus tard, il finit par fermer ce qu’il avait entre les mains. Et voilà un nouveau livre de terminer. Passant ses doigts dans ses cheveux, il dégagea les mèches qui lui tombait devant les yeux. Yuri soupira légèrement en se disant qu’il en aurait bien commencé un autre mais qu’il avait sans doute lu tous ceux qu’il possédait dans sa bibliothèque une bonne dizaine de fois si ce n’était plus. Les joies de la longue vie pour un accro aux livres.

Portant son regard vers la fenêtre où les rideaux étaient entrouverts, le brun se dit qu’il ne risquait rien à sortir dehors vu le ciel gris. Surtout que son colocataire n’allait sans doute pas tarder à débarquer et il n’avait pas la tête à le supporter. Yuri se leva avec grâce et prit la direction de l’entrée, après avoir attaché ses cheveux longs. Un petit tour à la bibliothèque ne lui ferait pas de mal, surtout qu’il devait leur ramener le livre qu’il avait dans les mains.

Prenant la direction de l’une des bibliothèques publiques qu’il avait l’habitude de fréquenter, Yuri se demanda s’il n’allait pas y déposer sa candidature pour y travailler. Ce ne serait pas la première fois qu’il prenait le rôle de bibliothécaire. Même s’il ne pourrait y rester plus de quelques années, merci sa longévité qui le faisait vieillir beaucoup plus lentement que les humains. Mais au moins cela l’occuperai et il serait dans un endroit qu’il affectionnait tout particulièrement. A réfléchir plus tard. Pour le moment, il souhaitait juste se détendre.

Après plusieurs minutes de marche, le brun rentra dans ce qu’il considérait comme « son petit coin de paradis » et se dirigea vers l’une des bibliothécaires pour lui rendre le livre emprunté. Se dirigeant ensuite vers les rayons, il erra dans ceux-ci, effleurant parfois la tranche des livres. Qu’est-ce qu’il pourrait bien lire aujourd’hui… Un léger rire lui échappa alors qu’il finissait par s’emparer d’un livre. Yuri adorait lire les théories que les humains pouvaient inventer sur sa race. Certaine était assez drôle. Il avait explosé de rire en lisant les Twilight. Des vampires qui brillait au Soleil. Et puis quoi encore.

Regardant autour de lui, le vampire grogna légèrement en remarquant enfin que la bibliothèque était bondée et que toutes les tables était prises. Toutes sauf une où il restait une place. Il se dirigea vers celle-ci et interpellant le jeune homme qui s’y trouvait déjà, il demanda :


« - Puis-je me permettre d’emprunter un morceau de votre table ? »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Je suis un fantôme qui va et qui vient~ On ne me voit pas mais je suis toujours là~
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 345
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sanada Zetsu

Message par Azili le Sam 1 Avr - 20:02

Ces derniers temps, les rues de Tokyo n’étaient plus aussi sûres. Les disparitions suspectes et les meurtres inexpliqués étaient en augmentation. Pour le commun des mortels ces faits divers n’étaient que le résultat de la hausse de la criminalité et la surmédiatisation. Or, cela n’était pas tout à fait exact, et en y regardant de plus près, on pouvait remarquer que certains crimes n’avaient rien de naturels. Comment des actes particulièrement violents et d’une telle cruauté ne pouvaient être que l’œuvre d’une créature qui n’avait rien d’humaine. C’était impensable qu’un homme puisse arracher le cœur d’un autre à main nue. Mais ce n’était pas seulement pour cette raison que les chasseurs étaient sûrs qu’il ne s’agissait pas d’être humain. En fait, pour un œil aguerri il était facile de repérer des petits détails qui appuyaient la thèse que ces crimes étaient surnaturels.

Les pertes humaines, qu’on pouvait attribuer à cette entité surnaturelle, avaient considérablement augmenté en l’espace d’à peine un mois. D’ailleurs, le clan Sanada, en charge de cette zone, avait l’impression que le mal s’était renforcé depuis quelques années et que quelque se tramait dans l’ombre. Et pourtant, les chasseurs ne chômaient la nuit pour protéger les innocents de ce ou ces monstres mais ils semblaient impuissants et dépasser à cet événement. Cela ne ressemblait à rien de ce qu’ils avaient pu combattre jusqu’à présent. Etait-ce une antique créature annonciatrice de l’Apocalypse qui était derrière tout cela ? Ou bien juste des vampires ? Des loups garous ? Malgré une enquête sur le terrain, ils n’avaient pas réussi à déterminer qui ou quoi en était la cause, c’était donc pour cette raison qu’ils devaient faire plus de recherches dans les écrits. Et cette tâche ingrate avait été confié au jeune Sanada Zetsu. Le jeune homme avait eu beau protester qu’il voulait lui aussi se rentre sur le terrain, mais ses aînés l’avaient gentiment remis à sa place. C’est le moins expérimenté et resté encore qu’un apprenti chasseur. Il n’avait pas encore passé le rite d’initiation et c’était pour cette raison qu’on lui refilait tout ce que personne ne voulait faire. Il avait l’impression d’être mis à l’écart et cette situation ne l’enchantait guère. Obéissant docilement aux ordres, il ne renonçait pas pour autant à vouloir montrer sa détermination et comptait bien prouver aux siens qu’il était lui aussi digne d’être un véritable chasseur.


Depuis plusieurs jours, il passait donc ses jours à éplucher des tonnes d’ouvrages à la bibliothèque pendant que les autres étaient sur le terrain à lutter contre le mal. Pour un chasseur, rester enfermé était insupportable et il ne faisait pas exception à la règle. Il s’ennuyait à lire tous ces livres. En plus, pour l’instant ses recherches n’aboutissaient à rien de concret. Il avait plus l’impression de prendre son temps qu’autre chose. Bien sûr son clan possédait une collection impressionnante d’archives sur les démons en tout genre, mais c’était plus des encyclopédies qui classaient les créatures malfaisantes et ne relataient pas vraiment les faits historiques. Pour obtenir plus d’information pour identifier la créature à laquelle ils avaient affaire, ils devaient voir si le commun des mortelles avait déjà connu un phénomène inexpliqué de cette ampleur. Ainsi, en datant un événement similaire dans l’histoire, les chasseurs pourraient se référaient à leurs archives pour enfin pouvoir mettre un nom sur cette créature.

Pour ne pas paraître louche, car son organisation devait rester secrète, on lui avait donné la couverture d’un étudiant en doctorat préparant sa thèse sur l’occultisme à travers les âges. Non seulement cette couverture lui permettait de ne pas éveiller les soupçons mais aussi cela lui donner le droit d’accéder à des documents très anciens.
Aujourd’hui encore il avait accumulé devant lui une pile impressionnante de livres traitant de sujets ésotériques. Il avait l’habitude d’en prendre plusieurs en arrivant et de former un tas en s’étalant sur la table et ne bougeait presque plus de la journée. Il avait choisi cette bibliothèque en particulier car elle possédait une large collection sur le surnaturel. Ici, il avait de grandes chances de trouver ce qu’il cherchait.

Le jeune homme, aspiré par la lecture de son ouvrage sur le procès des sorcières de Salem, sursauta en entendant une voix s’adresser à lui. Etait-il déjà si tard pour qu’un employé vienne lui annoncer que c’était déjà l’heure de la fermeture ? Celui lui était souvent arrivé. Trop pris dans sa lecture, il ne voyait pas l’heure passer et un bibliothécaire venait lui faire remarquer qu’il était grand temps de rentrer chez lui. Mais cette fois c’était différent. Il était plutôt étonné que quelqu’un ose venir lui parler. D’ordinaire on préférait l’éviter parce qu’il paraissait louche à marmonner parfois tout seul.

« Euh, oui, oui bien sûr, » dit-il pris de court, « Attendez, je vais vous faire un peu plus de place. Je suis désolé, je me suis un peu étalé et j’ai pris deux tables. Je n’avais pas vu que la bibliothèque s’était remplie. » s’excusa-t-il en poussant rapidement quelques livres pour libérer l’espace.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1767
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Murakami Yuri

Message par Kaminari le Ven 28 Avr - 0:17

Yuri retint le léger rire qui menaçait de s’échapper de ses lèvres en voyant le jeune homme sursauter. Il avait tendance à faire cet effet là aux personnes qui ne faisait pas attention à leur environnement. Après tout, il avait une démarche extrêmement silencieuse comme tout prédateur qui se respectait. C’était beaucoup plus facile de planter ses crocs dans le cou de quelqu’un quand celle-ci ne vous entendait pas arriver.

Observant plus attentivement l’humain assis, il se fit la réflexion qu’il l’avait déjà vu traîné plusieurs fois dans cette bibliothèque. Sans doute un habitué comme lui.


« - Ne vous en faites pas, il ne me faut pas beaucoup de place, ce n’est pas pour des recherches, juste pour un peu de plaisir, sourit-il en montrant le livre qu’il avait dans les mains. Mais la bibliothèque est remplie aujourd’hui et toutes les chaises sont prises. »

Le vampire attendit que l’homme en face de lui eut fini de rassembler ses livres et s’installa avec grâce sur sa chaise. Ouvrant la première page de son livre, il se plongea dans sa lecture, au combien instructive sur l’imagination des humains quand il s’agissait des vampires. Depuis qu’il était en âge de lire, il s’était toujours évadé dans les livres. Son imagination plus que développée lui permettant de donner vie aux lignes qui passaient sous ses yeux. Sa transformation ne lui avait pas fait perdre cette passion, bien au contraire. Après tout, il fallait qu’il occupe ses longues années de vie. Et il n’était pas quelqu’un de particulièrement sociable. La seule personne qu’il côtoyait régulièrement était Hikaru. Le seul moment où il faisait les premiers pas était lorsqu’il se mettait en mode « drague ».

Le brun leva ses yeux de son livre plusieurs heures plus tard. C’était toujours comme ça quand il lisait, il ne voyait pas le temps passé et avait de grandes difficultés à sortir de sa lecture. En posant son regard dehors, il s’apercut que la nuit commençait à tomber et que, par conséquent, la bibliothèque n’allait pas tarder à fermer. Refermant son livre d’une main, il regarda la personne en face de lui qui était replongé dans ses recherches. Curieux, il observa les titres pour savoir sur quoi portaient celles-ci. Haussant un sourcil en remarquant que le thème était l’occultisme, Yuri se demanda si le jeune homme savait quelque chose à propos des races qu’il côtoyait. Ou s’il avait un lien avec les chasseurs. Heureusement pour lui, le progrès permettait au vampire de se cacher plus facilement aux yeux de ceux-ci. Ce qui n’était pas plus mal, étant donné que chaque humain était susceptible d’être un chasseur et qu’ils n’avaient aucun signe distinctif des autres humains.

Le vampire finit par soupirer et se leva.


« - Merci pour le morceau de table. Et faite attention, la bibliothèque ne va tarder à fermer ses portes, dit-il à l’humain. »

Il alla ensuite enregistrer le livre qu’il avait dans les mains afin de le ramener chez lui. Tournant son regard vers le jeune homme qui l’avait intrigué, il se demanda s’il serait là le lendemain. Car lui, comptait bien revenir, Hikaru étant intenable depuis qu’il avait rencontré son « sac à puces ». Le brun comptait bien garder un œil sur l’humain. Rares étaient ceux à s’intéresser aux vampires, loup-garou, sorcières ou tout autres êtres surnaturels ayant été imaginé par l’Homme.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Je suis un fantôme qui va et qui vient~ On ne me voit pas mais je suis toujours là~
avatar
Kaminari
Sixième

Messages : 345
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 23
Localisation : Cachée entre les lignes, attendant sagement une faute ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [La maladie de minuit] [M] Hunting

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum