[Pendragon Gakuen] [M] De feu et de glace~

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Ven 5 Jan - 20:22

Le blond était si sensible, le préfet de feu sentait chaque frémissement sur sa peau, se délectait du moindre gémissement ou soupir de plaisir, c'était tellement bon d'entendre quelqu'un aimer ses attentions à ce point, en sachant en plus que celui-ci de base avait du mal à le voir en peinture, faible va l'alcool lui faisait faire n'importe quoi. En même temps lui aussi, sans l'alcool il ne serait pas en trins de savourer cette scène avec tans de plaisir , bien qu'il n'aurait surement aucun regret le lendemain, les coups d'un soir c'était pas dans ses habitudes mais il ne crachait pas dessus non plus, de temps en temps il fallait bien se faire plaisir.

Gémissant de douleur sous la surprise le châtain cessa ses morsures, appuyant son front contre l'épaule de son camarade qui l'avait quelque peu prit au dépourvut, il préférait être prévenue avant de se prendre un doigt au cul en règle général! Par chance le plaisir arriva rapidement tout comme le second doigt, il était si pressé que ça? Alors qu'il avait fait son kéké quand au fait de devoir retirer sa chemise seul. Gémissant de plaisir il se laissa remettre dans sa position initiale, continuant de gémir en frissonnant, caressant ce torse si divin se moquant bien de ce qu'il faisait de sa main libre. Voyant finalement le préservatif se faire enfiler il pesta et se redressa pour lui mordre la lèvre.

"Hésite pas alors que tu m'as mis deux doigts au cul sans prévenir." Pesta haru avant de passer ses bras autour de son cou et de l'embrasser avec fougue.


Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Ven 5 Jan - 22:18

Hésiter ? Non, certainement pas. Le préfet de glace se délectait juste du spectacle. Ce n’était tous les jours que le tyran du dortoir du feu se retrouvait nu, haletant de plaisir, sous lui. C’était quelque chose qu’il n’aurait jamais pensé voir ou même imaginer. Alors, il comptait bien graver dans sa mémoire, enfin il aurait certainement oublié demain, après avoir dessouler, ces yeux fous de désir pour lui.

Il allait lui répondre à son propre qui l’avait beaucoup amusé, mais Sahiko lui sauta dessus pour l’embrasser. Et ce fut avec joie qu’il répondit à sa fougue. Mon dieu qu’il embrassait merveilleusement bien quand il y mettait du sien. Il le rompit pour reprendre de nouveau son souffle.

« Si j’avais su, je t’aurais envoyé un mail pour te prévenir, » dit-il en lui mordillant la lèvre inférieure.

Puis, il lui écarta les jambes et l’embrassa de nouveau avant de le pénétrer doucement. Même s’il mourrait d’envie d’être en lui, il savait qu’il ne devait pas y aller trop fort pour entrer en lui. C’était certainement, comme pour lui, sa première fois avec un homme et en plus, à par ce qu’il y avait sur les parois du préservatif, il manquait un peu de lubrifiant pour que tout se passe avec le moins de douleur possible.

« C’est dommage, j’ai pas ton adresse pour te prévenir, » dit-il au creux de son oreille après avoir mis fin à leur dernier baiser.

Le préfet de glace ne bougea pas tout de suite, histoire de laisser le temps à son homologue à s’habituer à sa présence. En attendant, il continue de s’occuper de son cou en laissant sa marque un peu partout. Il avait positionné une main sur son membre durci afin de le caresser. Pour lui, titiller l’extrémité de son pénis avec ses doigts pour lui procurer du plaisir, lui ferait oublier la douleur qu’il devait avoir après s’être fait pénétré. Puis, après quelques courtes minutes, il commença à bouger lentement dans un premier temps, puis il accéléra ses mouvements.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Ven 5 Jan - 22:34

Pourquoi prenait il autant son temps bon sang!? Au point ou ils en étaient il pouvait au moins avoir la classe de ne pas le regarder soixante quinze ans avant de le pénétrer alors qu'ils en crevaient d'envie tout les deux. Oui il n'était pas patient, autant il en réclamait pas le sexe autant quand il y était il ne supportait pas qu'on le fasse attendre afin qu'il soit satisfait, ça ne marchait pas comme ça. Il avait surtout eut la crainte que cet idiot ait la frousse et veuille s'arrêter là, ce qui aurait était dommage et surtout l'aurait mit dans une colère noir, on ne le frustre pas!

Il osait se moquer de lui?! Non de dieu il allait le flamber si il ne cessait pas sur le champs! Faisant une légère moue il ne dit pas non au baisé bien au contraire, passant une main dans cette chevelure blonde qu'il trouvait bien soyeuse contrairement aux apparences. Le baisé fut fort pratique, en plus de lui donner un plaisir fou cela lui permettait de ne pas faire entendre sa voix, la pénétration dans lubrifiant ce n'était pas agréable, jamais, malgré la petite préparation qu'il avait subit et le préservatif légèrement lubrifier. Le baisé rompu il haleta es yeux clos.

"Fermes là bordel." Pesta Haru en mordant l'oreille à porté de dent.

Ce n'était pas un mordillement tendre pour aguicher, plutôt une légère morsure pour lui faire remarquer que ce n'était pas le moment de faire de l'humour. Puis un gémissement lui échappa suivit d'autres en sentant le traitement fait sur ce qui faisait de lui un homme. Ses deux mains glissèrent donc dans son dos alors que son cou se faisait malmené pour son plus grand bonheur, l'une d'elles alla jusqu'aux fesses de son camarade et les lui caressa sans hésiter. Les premiers coups ne furent pas très agréables mais il le savait c'était toujours comme ça au début mais petit à petit le châtain du se mordre la lèvre pour ne pas gémir son plaisir trop fort.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Sam 6 Jan - 21:50

Kaname se retient gémir de douleur quand Sahiko lui planta ses dents dans l’oreille. Il se prenait pour Mike Tyson ou quoi ? Pourquoi tant de violence ? Il préférait largement quand il se servait de sa langue plutôt que sa mâchoire. Pourtant, le préfet de feu devait être habitué aux nombreuses piques que pouvait lui lancer le châtain clair. D’ordinaire, il se contenter de pester, par de mordre ! Ce n’était pas parce qu’ils étaient en train d’échanger tout types de fluides corporels que le préfet de glace allait changer ses habitudes. Dès qu’il avait l’occasion de lui envoyer une boutade tranchante, il ne se gênait pas, qu’il ait son membre bien en ou non. Et encore, le jeune homme avait été plutôt soft. Il aurait tellement pu lui sortir d’autres genre de choses sur la situation ou se réjouir de dominer son rival histoire de le remettre à sa place et d’avoir l’impression de gagner contre lui. Après tout, c’était lui qui était en lui, et non l’inverse, mais étrangement, ce genre de pensée de lui n’avait même pas effleurée l’esprit. Il était à des lieu de ça et ne pensait même pas à l’humilier. Peut-être parce qu’inconsciemment il savait que tout cela aurait gâché l’ambiance et ça, il en avait absolument pas envie. C’était bien trop jouissif de faire l’amour avec Harukami. Et puis, Kaname n’était pas le genre d’homme à rabaisser quelqu’un sur des choses aussi petites et à caractère homophobe qui plus est !

Le préfet de glace attrapa les hanches de son camarade pour les surélever afin de changer l’angle de pénétration. Légèrement surélevé comme ça, cela apportait de nouvelles sensations encore meilleures. Le souffle rauque, entrecoupé de gémissement de plaisir, Kaname varié les mouvements de ses reins. Tantôt langoureux et puissants, tantôt plus rapides et passionnés. De temps en temps, il mordillait son cou ou venait l’embrasser.

Le châtain clair était quelqu’un d’endurant, alors c’est après plus d’un quart d’heure de va-et-vient qu’il finit par jouir dans un ultime coup de rein. Se sentant proche de l’orgasme, il avait accéléré d’un cran ses mouvements jusqu’à venir à l’intérieur de son camarade. Il avait un préservatif, alors il n’y avait rien de mal à venir en lui. C’était mieux de pouvoir jouir en plein action plutôt que de devoir se stopper pour éjaculer à l’extérieur.

Le souffle rauque, il posa son front sur celui de Sahiko et l’embrassa une dernière fois avant de sortir de lui et venir s’allonger contre sa peau.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Sam 6 Jan - 22:03

L'avantage d'être en dessous dans un ébat entre homme était assez flagrant selon lui, il pouvait avoir deux orgasmes d'affilés. Le châtain n'avait jamais eut honte et ne c'était jamais battu pour être dominant dans ses relations avec un homme, cela dépendait de la personne et de son envie, là il s'ne moquait une fois de plus surtout que c'était plaisant d'avoir un partenaire endurant. Il avait eut rapidement son premier orgasme mais finalement il était bien vite passer à la trappe quand son partenaire le souleva légèrement pour changer l'angle, dans un tel moment ce n'était pas bien grave de ne pas faire attention aux choses. Là il était trop occupé à ressentir du plaisir, répondant aux baisés quand ils venaient, gémissant sans honte par moment ou l'embrassant dans le cou quand celui-ci passait à porter de langue.

Le temps passa et finalement il eut son second orgasme se la soirée quelques coups de reins avant l'autre qui était un amant plutôt performant il fallait bien le dire. Un soupir d'aise lui échappa quand le préfet de glace se retira et il ferma les yeux, reprenant son souffle comme il pouvait jusqu'a le sentir de nouveau contre lui.

"Non t'endors pas là, le futon est à un mètre faut y aller." Fit remarquer Haru en passant sa main dans les cheveux du blond.

Sans attendre le préfet de feu se leva se dirigeant jusqu'au futon du blond qui était le plus proche, certes à deux mètres du sien mais il était plus proche un point c'est tout, il attrapa un mouchoir posé prés de son propre futon pour s'essuyer le ventre vu qu'il c'était quand même éjaculé dessus et alla s'allonger face au mur dans le futon de son camarade, il adorait le câlin après sexe, mais pas sur le sol. Il tourna la tête vers lui et tendis sa main.

"Tu viens?"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Sam 6 Jan - 23:41

L’oreille contre la poitrine de Sahiko, Kaname pouvait entendre son cœur battre. Le rythme, rapide à cause de l’effort qu’ils venaient de faire, commençait à ralentir pour reprendre une cadence plus normale. Les battements de son cœur sonnaient comme une douce mélodie à ses oreilles, comme une berceuse. Les yeux clos, il se laissa bercer par cet aria et commençait à s’endormir. La chaleur qui émanait du corps de son rival était fortement agréable et ne l’aidait pas à rester éveillé. Même s’ils étaient tous les deux en sueur, cela ne le gênait pas et était le dernier de ses soucis. Ce n’était pas le moment de penser à prendre une douche.

« Mais ! », grogna-t-il quand son amant d’un soir se déroba de sous lui. Pourquoi bouger alors qu’il était si bien comme ça ? C’était tellement cruel. Dire qu’il commençait à s’endormir en plus.

Kaname se redressa et s’assit en tailleur. Il enleva le préservatif qui recouvrait toujours son pénis, et en fit un nœud pour éviter que le sperme ne s’écoule. Puis, il le jeta vers la poubelle, qu’il manqua de peu. Ayant la flemme, il décida de le laisser au sol pour cette nuit. Cela pouvait bien attendre demain. La capote n’était pas percée, elle ne risquait pas de tacher le sol, non ?

« Minute, j’arrive. », lança-t-il à son camarade qui réclamait sa présence.

Le jeune homme se leva péniblement pour aller le rejoindre dans le futon. Il avait hésité ramper comme un ver mais s’était ravisé à le faire. Il avait encore un minimum d’amour propre même s’il était ivre et venait de coucher à son pire rival. Il vint contre lui pour se blottit contre son corps. Soupirant d’aise, il chercha les yeux et se laissa aller dans les bras de Morphée. Ayant une capacité assez impressionne pour s’endormit, il ne mit que quelques secondes pour s’assoupir.

- - -

Les premiers rayons de soleil vinrent caresser la peau de Kaname encore assoupi. Il dormait paisiblement, le sourire aux lèvres. Pendant la nuit, il s’était tourné et se retrouvait à présent collé dos à dos à Harukami. Quand le soleil vint jusqu’à son visage, le jeune homme se réveilla doucement. Il faisait bon, et il pouvait voir le magnifique ciel bleu par la fenêtre et il se fit la réflexion qu’ils avaient dormi la fenêtre ouverte. C’était la première fois qu’il l’avait laissé ouverte pour dormir depuis qu’il était là et il n’avait pas le moindre souvenir de l’avoir ouverte la veille. Peut-être était-ce son colocataire de fortune qui s’était levé pendant la nuit parce qu’il avait trop chaud. La deuxième réflexion qu’il se fit, c’était qu’il avait un peu trop abusé de l’alcool hier à en juger par son mal de crâne. Lentement, il se redressa et se frotta les yeux. Pour l’instant, son mal de crâne était supportable. Un bon café noir suffirait pour faire passer ça. Réalisant qu’il était nu, il jeta un coup d’yeux dans la chambre pour voir où se trouvait ses affaires et tomba sur le préservatif plein qu’il avait jeté hier négligemment.

« Mon dieu, qu’est-ce que j’ai fait hier, » dit-il un peu horrifié. Vu qu’il était et que ses affaires se trouvaient près du balcon, ce préservatif usé ne pouvait être que le sien. Comme il était pas encore réveillé, il ne remarqua pas celles de Sahiko.

« Non… pas elle, pitié… », dit-il plus bas. Il n’avait quand-même pas couché avec une des filles d’hier qui s’était accroché à lui hier au matsuri. Il avait peur de se retourner pour découvrir le visage endormi de cette fille… De plus, il se sentait honteux d’avoir ramené une demoiselle chez ses hôtes pour la sauter. De plus, avec son camarade qui partageait la même pièce ! Enfin, avec un peu de chance, il n’était pas rentré cette nuit et était parti avec l’autre fille. Comme il allait pouvoir fuir la situation ? Non ! C’était un homme, il devait prendre ses responsabilités et affronter les choses. Au moins, il eut la jugeotte d’utiliser une capote, c’était déjà ça.

Il inspira profondément et se retourna doucement vers la personne qui partageait son futon. Il savait qu’il y avait encore quelqu’un dans la chambre puisse qu’il pût sentir sa présence derrière lui.

« Oh putain non ! C’est pas vrai, je suis en plein cauchemar, c’est ça, je rêve encore et je vais me réveiller. »

Kaname se pinça dans l’espoir de se réveiller mais malheureusement, tout ce qu’il eut, c’est une légère douleur là où il avait tordu sa peau. Machinalement, il attrapa son t-shirt pour cacher son sexe, par pudeur. Puis, tout commença à lui revenir en mémoire. Il rougit en ce remémorant cette folle nuit.

« Non, non je refuse. », lâcha-t-il plus fort, se moquant parfaitement de réveiller son camarade.


avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Sam 6 Jan - 23:59

Le châtain ne fit pas de remarque sur le panier loupé, ils étaient légèrement ivre, fatigué de leurs petite folie nocturne alors c'était pas étonnant qu'il ne vise pas tel un membre de NBA, en plus il n'avait pas envie de faire de remarque maintenant, peut être demain si il était d'humeur joueuse. Il passa son bras sous l'un des deux coussin et reposa sa joue dessus, il ne c'était pas fait prié pour vite le rejoindre et le sentant dans son dos il put enfin fermer les yeux, il aimait ça, sentir quelqu'un dans son dos pour dormir, un souffle près de sa nuque et sur sa peau, pas de bonne nuit ou quoi que ce soit d'autre, il s'endormit comme un chaton le sourire aux lèvres sachant parfaitement qu'il allait passer une très bonne nuit.

Il ne savait pas trop quel heure il pouvait bien être quand il entendit une voix ô combien désagréable de bon matin dans ses oreilles fragiles d'après cuite. Ce ne fut pas une grosse cuite car il n'avait pas la nausée en se réveillant mais un léger mal de tête, il avait été pompette quoi, il se rappelait de pleins de choses et surtout de sa partie de jambe en l'air qui fut très agréable. Il n'était pas dans son futon en plus de ça. Pourquoi l'autre s'agitait il comme ça et était si bruyant au réveil?

"Pourquoi tu beugle de bon matin?" Demanda Haru en soupirant.

Lentement le préfet de feu s'assit se moquant bien d'être nu comme un ver sous la couverture et s'étira, bordel il avait les cheveux en vrac, il chercha son élastique des yeux et le vit au sol plus loin près de ses habits, a oui il avait du se défaire pendant la baise, logique. Baillant il tourna la tête vers l'autre qui avait non seulement une mine affreuse du à l'alcool de la veille mais en plus faisait une tête de traumatisé comme si il l'avait drogué et abusé.

"Tu refuse quoi? D'admettre que t'as raté la poubelle en jetant la capote? "
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Dim 7 Jan - 2:07


Comment avait-il pu laisser une telle chose arriver ? Et surtout aimer ça ? C’était certainement ça le pire. Parce que oui, il se rappelait très bien avoir aimer ça, mais jamais il ne l’avouerait et préférait nier qu’il ne se rappelait plus de rien. Tout était la faute de l’alcool. Sans ça, il n’aurait jamais embrassé, mordillé, léché cette peau si pâle et délicatement parfumée à la pomme, si appétissante… d’ailleurs, à la vue de toutes les marques qu’il avait laissé sur son corps, il s’était régalé hier et en avait bien profiter. Oh non ! Non, non et non ! Il n’avait pas pu aimer ça ! Non, son jugement devait être faussé à cause de l’alcool. L’alcool pouvait vous faire danser nu sur une table ou envoyer vos fesses en photos à votre patron. Cela pouvait vous faire faire vraiment n’importe quoi, comme coucher avec quelqu’un que vous n’appréciait pas ! Plus jamais il ne toucherait à une goutte d’alcool, oh ça non ! C’était devenu son pire ennemi. À part peut-être pour oublier cette nuit torride à souhait, comme jamais il n’avait connu, avec Harukami.

« Pauvre con. » pesta-t-il en regardant Sahiko qui semblait fier de lui.

« D’avoir remplit cette capote en t’éjaculant dans le cul ! », cracha-t-il.

« C’est pas possible qu’un truc pareil ait pu se passer. Si y’avait pas cette putain de capote par terre et toi nu dans mon futon, je le croirais pas ! », ajouta-t-il en baissant d’un ton, réalisant qu’il parlait peut-être un peu fort. Il y avait d’autres personnes qui vivaient dans cette maison et il ne voulait pas les réveiller et encore moins les mêler à ça. Il avait assez honte comme ça sans que d’autres découvre ça. Et pourquoi il semblait pas avoir honte, lui, là, à trôner avec son somptueux corps nu.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Dim 7 Jan - 11:38

En voila un qui était de mauvais poil de bon matin, dommage valait mieux pas pourtant surtout en ayant la gueule de bois, de mauvaise humeur on parlait fort ce qui ne faisait pas du bien à la tête et puis quoi? Y'avait mille fois pire que ça dans la vie que de coucher avec un camarade de promo, vraiment il en fallait peu pour le foutre de mauvaise humeur celui-là, il était donc meilleur que lui dans ce domaine? Diantre pourtant pour sa part un rien le mettait de mauvaise humeur au réveil comme un texto déplaisant parlant de soucis, comme une poussière coincé dans son oeil ou encore mieux, le petit déjeuner pas prêt à l'heure car les cadets avaient prit leurs temps mais là après une fin de soirée de festival bonne, un beau feu d'artifice et une partie de baise agréable il n'y avait aucune raison d'être d'une humeur de chien comme ça.

"C'est un coup d'un soir n'en fais pas toute une histoire, surtout vu comme tu as adoré ça. En plus tu t'es bien débrouillé, t'es même dans mon top cinq." Assura Haru en haussant un sourcil comme si c'était totalement normal.

Pour argumenter sa phrase le préfet de feu lui montra l'une des marques que celui de glace lui avait fait , il avait adoré le dévorer après tout et ces marques en étaient les preuves les plus évidentes. En plus ça avait été une bonne partie de jambes en l'air, mine de rien l'autre c'était très bien débrouiller malgré l'alcool dans le sang, certaines soit disant s'endormaient pendant l'acte ou n'arrivaient pas à bander, quelles drôles d'histoires, ça ne lui étaient jamais arrivé.

Le châtain se tourna vers le blond et décida d'agir, ça lui déplaisait qu'il soit buté à ce point là. Sans attendre il plaqua son camarade sur le lit se mettant à quatre pattes au dessus de lui et vint l'embrasser avec fougue, profitant de la surprise pour passer sa langue dans sa bouche. Personne n'avait le droit de nier avoir prit du plaisir avec lui, il était un bon coup et ne comptait pas laisser cet idiot oublier ça.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Dim 7 Jan - 19:15

Mais il était quand-même pas croyable ce type ! Cela ne le choquait absolument pas d’avoir couché avec un homme. Ça avait l’air d’être normal pour lui, même ! Et d’un coup, Kaname eut un éclair de génie. Ce n’était certainement pas sa première expérience avec un homme, sinon, il aurait sûrement réagi plus violemment que ça. Enfin, du moins, il aurait plus surpris que ça sinon. Pourtant, le jeune homme était persuadé qu’il ne sortait qu’avec des filles. Bon, certes, ce n’était pas parce qu’il avait dû le voir une ou deux fois en compagnie de la gente féminine de façon très rapproché que c’était une généralité. Beaucoup plus de gens qu’on ne pouvait le croire étaient bisexuel aujourd’hui et il en connaissait et côtoyé pas mal. Enfin, il devait se rendre à l’évidence qu’il n’était pas le premier homme avec qui il couchait, sinon il ne serait pas aussi serin à même être fier de lui montrer tous les suçons qu’il avait sur le corps, et mon Dieu qu’il en avait. Le préfet de glace n’en avait jamais laissé autant sur une de ses partenaires. C’était généralement un voire deux au grand max pendant un ébat. Mais là, il n’osait même pas compter le nombre de marques qu’il avait pu laisser. Et encore, il ne voyait que le devant, si ça se trouvait, son dos était tout aussi marqué !

Très vite, Kaname se concentra sur autre chose que l’orientation sexuelle de son camarade, qui au fond, ne le regardait pas. Ainsi, il avait classé sa performance sexuelle ! Et il était seulement dans le top 5 ! Même pas le top 3 ni le premier ? Alors qu’il se savait un très bon amant ? Comment cela était-il possible ? Pourtant, il s’était donné à cœur joie, hier, de gémir de plaisir pendant qu’il s’occupait de lui. Et ça, ce n’était pas des gémissements simulés ! Il en était formel. Le jeune homme se sentait insulté. Cela n’avait-il pas était aussi bon que pour lui ? A vrai dire, il n’avait pas réfléchi à un classement de ses parties de jambes en l’air, mais une chose était sûre, c’était qu’il avait rarement pris autant son pied en étant ivre.

Surpris par le geste de son camarade, il entrouvrir la bouche pour répliquer, tandis qu’il se faisait plaquer au sol. Il écartilla les yeux quand il sentit une langue chaude et humide se glisser à l’intérieur. Il gigota sous Sahiko pour essayer de se débattre et sortir de son emprise, mais c’était sans réelle conviction puisse que les souvenirs de la veille, de quand ils échangeaient de langoureux baisers, lui revenait en tête. C’était dur de lutter contre autant de plaisir. Toutefois, il ne voulait qu’Harukami pense qu’il aimait ça. Il finit par rompre le baiser en gémissant très légèrement.

« C’est pas le coup d’un soir qui me gêne, c’est que ça soit toi ! », lança-t-il en le fixant dans les yeux, «Tu devais être un bien mauvais coup pour que je ne me souvienne plus de rien en me réveillant, » ajouta-t-il avec un petit sourire en coin. Kaname mentait bien. Rien dans ses yeux ne pouvait laisser penser qu’il ne croyait pas un seul mot qui venait de prononcer, mais il ne voulait pas donner satisfaction à Harukami. Et puis, c’était une façon aussi pour lui de se venger de n’être pas être le top dans ses parties de jambes en l’air. Il ne savait pas pourquoi, mais il s’était horriblement senti vexé. Peut-être que son orgueil avait été piqué et qu’il refusait de se sentir inférieur dans un domaine par rapport à son rival. Il voulait qu’il le voie en au top
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Dim 7 Jan - 19:48

Le châtain en était sur, l'autre prenait beaucoup de plaisir pendant ce baisé, il avait cette façon de se débattre faussement, comme une fille vierge qui chauffait un garçon et qui faisait mine de ne pas vouloir alors qu'en fait elle en mourrait d'envie , certes il n'était pas vierge mais le principe s'appliquait aussi, il en avait envie, tout son corps le réclamait c'était certains, sinon il lui aurait mit un bon petit coup de genoux entre les jambes et ça aurait été finit d'une manière assez brutal mais radicale. Quand le baisé fut rompu il se lécha les lèvres, comme quoi il embrassait bien même sobre en fin de compte, rassurant.

"Je suis sur que tu t'en rappel, sinon tu n'aimerais pas autant ça." Pesta Haru en fronçant les sourcils.

Non mais ça va les insultes de bons marin, il était un super coup, jamais personne ne c'était plaint de ses performances au lit! Comment osait il? Qu'il était de mauvaise fois non de dieu, y'avait des fois des coups de têtes qui se perdaient, mais non, surtout pas de violence, il avait envie de lui faire ravaler ses paroles et ce dans l'instant, parler ne servirait à rien, de toute façon il mentirait comme un arracheur de dents, ça ne pouvait pas en être autrement de toute façon, il savait ce qu'il valait au lit putain de merde!

Une idée vint soudainement et le préfet de feu en jubila mentalement avant de fermer les yeux et se lécher les lèvres une fois de plus. Superbe idée! L'une de ses mains vint caresser le torse du garçon jusqu'a arriver sur un de ses tétons pour jouer avec de son cotés, sa bouche partit dans son cou pour le goûter de nouveau, alternant entre coup de langue et mordillement tendre.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Dim 7 Jan - 22:10

Même sous la torture, jamais il ne lui avouerait qu’il se souvenait de cette nuit de débauche qu’ils avaient partagé. Il avait oublié certains petits détails, comme comment cela avait commençait entre eux ou qu’il restait encore des manju à la chantilly sur le balcon, mais pour le reste, ses souvenirs étaient bien clairs. C’était difficile d’occulter ça surtout quand son camarade se trouvait au-dessus de lui. Il était si près de lui, trop d’ailleurs. Il pouvait sentir son odeur de pomme, comme hier, mais cette fois, avec une pointe de sueur. Il fallait dire que leurs deux corps, se frottant l’un contre l’autre dans l’effort, avaient sué. Mais étrangement, cela ne lui était pas désagréable. Il devait se ressaisir et au plus vite ! Sinon, son mensonge serait révélé au grand jour.

« Bah quoi, tu pensais être inoubliable ? Dommage hein ! », cracha-t-il avec un petit sourire en continuant de le regarder. Il ne s’était toujours pas dégageait de son emprise. Pourtant, cela aurait été facile pour lui. Même s’il détestait Sahiko, il ne voyait pas forcer quelqu’un et violer. Il lui aurait fallu juste le pousser sur le côté pour se sortir de cette situation. Et non. Il restait là, à le fixer comme s’il attendait la suite et voir ce qui se passerait. C’était comme s’il était incapable de bouger, hypnotisé par ses yeux dont il ne pouvait se détacher.

La suite le surpris de nouveau et au fond de lui, il ne regrettait pas d’être resté immobile. Mais pourquoi faisait-il ça alors qu’il était sobre. Pour la forme, et rester lui-même, Kaname protesta, du moins, essaya car le préfet de feu venant de toucher son point sensible en caressant son téton et en s’occupant de son cou.

« Mais qu’est-ce que tu fais », parvint-il à dire en posant ses mains sur son torse. D’ailleurs, il le caressait plus qu’il ne le repoussait. Il avait succombé aux attentions d’Harukami.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Dim 7 Jan - 22:29

Le préfet de feu fit comme si il n'entendait pas l'autre, il n'allait quand même pas lui répondre à une question si bête, il faisait du café non mieux un tennis, comme si ça ne se voyait pas ce qu'il faisait en même temps l'autre attendait il vraiment une réponse? N'était-ce pas plutôt pour cacher sa gêne apparente de ne pas avoir le contrôle? Au fond qu'importe, il était trop occuper à suçoter cette peau qu'il n'avait pas de temps à perdre avec ce genres de bêtises. D'ailleurs il remarqua que son camarade avait bien réagit la veille quand ses lèvres étaient sur son torse, peut être était il plus sensible sur cette zone, le cou n'était pas zone sensible chez tout le monde alors ce n'était pas impossible.

Sakai avait tellement peu de volonté que s'en était attendrissant un peu, le voir se mentir à lui même ainsi, en tout cas lui le jurait sur sa vie qu'il le ferait jouir et sobre cette fois-ci! Ses lèvres descendirent alors sur son torse si délicieux et bien fait par dessus le marché afin de le lécher de nouveau ici et là et surtout de mordiller l'un de ses tétons alors que sa main s'occupait de l'autre, pas de jaloux comme ça! Quand à sa main libre elle vint sans gêne ni hésitation, comme la veille, caresser le membre du préfet de glace, il avait envie de lui, c'était comme ça et puis l'autre l'avait chercher alors il n'avait d'autres choix que de lui faire entendre raison!
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Dim 7 Jan - 23:01

Merde ! C’est qu’il se débouillait vraiment bien, et là, ses sens n’étaient pas altérés par l’alcool, il n’y avait plus aucun doute là-dessus. En plus, il semblait vouloir s’attarder sur son point sensible. Cette fois-ci, il lâcha échapper un gémissement de plaisir qu’il ne pu contenir comme le précédent. Il était vraiment trop faible ici, et il n’était pas au bout de ses surprises. Il lâcha un autre soupire plus sonore et se cambra brusquement quand une main chaude vint se poser sur son sexe pour le caresser. Sahiko n’était vraiment pas fair play. L’attaquer comme ça, ce n’était vraiment pas du jeu. Comment résister et se dérober à présent. Qu’allait-il lui dire pour couvrir son mensonge ? Là, c’était clair qu’il ne serait absolument pas crédible en lui disant qu’il était si mauvais qu’on l’oubliait le lendemain. Il arriverait pas à faire semblant de ne pas aimer. Il devenait tellement expressif et sincère pendant l’amour que c’était cuit pour lui. Il allait devoir assumer le fait de prendre son pied avec le préfet de feu. Toutefois, quitte à subir ses moqueries, autant en profiter au maximum. Il voulait lui aussi l’entendre jouir et ne comptait pas rester passif.

Tout en gémissant, il passa ses bras autour du cou d’Harukami qu’il vint embrasser, partant du lobe de l’oreille qu’il mordilla abondamment avant de descendre au creux de son cou et finit par entreprendre un suçon près de son épaule. Une de ses mains caressa sa nuque alors que l’autre descendit le dos de son dos jusqu’aux fesses puis passa sur ses haches pour venir devant et lui aussi attraper, fermement mais sans violence, son membre. Il comptait bien le faire durcir avant que lui ne soit en érection complète. Il encercla de ses doigts son pénis et fit glisser rapidement le long de son pénis, venant parfois effleurer l’extrémité de son gland avec son pouce.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Dim 7 Jan - 23:13

Délicieux, les gémissements qui s'échappaient de la bouche du blond étaient tout simplement un délice pour ses oreilles, alors c'était qui le coup qu'on oubliait vite maintenant?! S i il n'avait pas eut autant envie de lui dans l'instant il serait partit pour le frustrer en lui faisant un sourire moqueur, mais là c'était impossible, il voulait l'entendre encore et sentir sa peau sous ses doigts, ses lèvres et sa langue. Surtout qu'a présent il y mettait enfin du sien et voulait bien participer, petit joueur va, aucune force d'esprit, tans mieux en même temps il n'allait pas s'en plaindre alors que c'était si bon sentir l'autre qui répondait à ses caresses.

Remontant sur son cou il soupira d'aise en sentant son oreille se faire attaquer doucement et un gémissement lui échappa quand ce fut au tour de son cou, bordel que c'était bon dans le cou! Un râle de plaisir lui échappa en sentant cette main sur son pénis, o mais c'est qu'il y mettait plus que du sien là, parfait il allait pouvoir passer à la suite car il était bien excité par tout ce qui se passait. Profitant que le blond soit occupé il cessa de s'occuper de son torse afin d'avoir une main libre et se lécha deux doigts, il comptait bien le prendre mais en douceur, y'avait pas de raison, l'autre avait fait attention la veille après tout. Titillant son anus le châtain vint embrasser le blond avec passion afin d'étouffer son gémissement et enfonça un premier doigt, attendant un peu avant de bouger.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Dim 7 Jan - 23:44

Kaname se sentait beaucoup mieux depuis que Sahiko entonnait la même mélodie de soupires et gémissements de plaisir. Il se sentait moins gêné d’être le seul à prendre son pied et avait l’impression d’avoir quelque chose dans la balance si jamais le préfet du feu avait subitement envie de lui faire honte à l’université. Maintenant, il aussi pourrait dire qu’Harukami réagissait très bien à ses baisers dans le cou et comment il en extase quand ses doigts caressaient son pénis. Quelque part, c’était grisant d’avoir ce pouvoir sur le châtain, de savoir que juste en déposant quelques baisers dans le cou ou en le masturbant il arrivait à faire sortir de sa gorge des sons délicieux. Si seulement il pouvait avoir tout le temps cette emprise sur lui… non mais à quoi pensait-il à la fin ? C’était complétement ridicule ! C’était l’endorphine ou la dopamine qui le faisait délirer comme ça ! Non, ce n’était pas la solution pour gagner contre lui. Il devait le battre autrement.

Il accueillit de nouveau sa langue avec plaisir et la traita comme il fallait. Le jeune homme aurait bien fait durer le baiser plus longtemps, mais un doigt s’introduit en lui de façon saugrenue. Il se crispa et grinça des dents en le sentant s’enfoncer. Cela ne lui faisait pas mal, mais il ne trouvait pas spécialement agréable pour le moment.

« Tu paraissais en avoir une plus grosse que ça, » lâcha-t-il pour le taquiner et penser à autre chose que le fait d’avoir un index dans son anus. Étrangement, il n’avait pas protesté de se retrouver dans la position de soumission. Il était peut-être curieux de savoir ce qu’on ressentait quand on se faisait prendre ? Ou il était tellement fasciné par Harukami qu’il ne pouvait pas le retourner pour renverser la situation
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Lun 8 Jan - 0:03

Encore un baisé avec cette langue experte, autant pour le sexe le blond n'était pas son meilleur coup mais pour les baisés si il était bien le meilleur, c'était tellement divin sa manière de faire qu'il comptait bien en profiter encore un peu pendant leurs ébats, après tout maintenant qu'il voulait bien participer il n'avait plus du tout l'impression d'abuser de lui au réveil bien au contraire, il savait si bien le faire durer en plus. Peut être que ses baisés allaient lui manquer ou il y repenserait en embrassant une autre personne et serait du coup déçu? Il verrait bien de toute façon y'avait aucune chance que cet idiot a l'orgueil mal placé veuille de nouveau qu'ils s'envoient en l'air une fois à la fac, il avait dans sa tête cette idée débiles comme quoi ils étaient rivaux, quelle idée, personne n'avait le niveau pour être son rival!

"Je te l'aurais bien mise d'un coup mais tu aurais marché en canard après." Rit Haru comprenant bien la blague.

Le châtain vint mordiller cette lèvre alors que son doigt commençait à bouger afin d'élargir un peu l'entrée, une fois assez à l'aise il mit un second doigts et continua ses mouvements, continuant de frissonner et gémir en sentant la main toujours active sur son pénis. Quand il sentit que c'était assez préparer le châtain cessa de caresser et retira ses doigts, se penchant à cotés du futon pour prendre une capote neuve qui traînait là.

"J'en ais aussi mais elles sont loin et on fait quasiment la même taille. " Expliqua le préfet de feu avant de venir mordiller le torse du blond.

Une fois la capote mise il hésita un peu, il voulait entendre son gémissement mais vu que la fenêtre était ouverte et que le jour était levé y'avait peut être des chances que des gens entendent, lui n'avait pas honte mais peut être que Sakai si. Il vint alors l'embrasser avec passion tout en le pénétrant en douceur.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Lun 8 Jan - 1:23

« Comme tu es prévenant avec moi, tu m’en vois ravi. », dit-il en plaisant. Dans d’autre circonstances, il aurait peut-être ri avec lui, mais le fait d’avoir un doigt enfoncé dans son intimité rendaient les choses bizarres. Il n’était pas très détendu à l’aise de la situation quand-même. C’était la première fois pour lui, alors c’était normal de se sentir nerveux. C’était pour ça qu’il essayer de blaguer pour garder de la contenance face à cet homme, qu’il considérait comme son rival et qui allait lui prendre sa première fois par cette voie.

Quand le deuxième doigt fut introduit et glissa lui aussi en lui, Kaname fit moins le malin. Heureusement qu’il y avait toujours les petites attentions de son camarade pour lui faire oublier que ça commençait à tirer et que la douleur se faisait sentir. Et quand il les retira, le châtain clair soupira de soulagement en un long gémissement de plaisir. Toutefois, il fait bien que ce n’était que quelques secondes de répit avant de sentir quelque chose de plus gros en lui. Pour l’instant, il ne savait pas s’il trouvait ça agréable ou non. C’était plutôt étrange comme sensation. La dernière fois qu’il avait eu quelque chose qui était rentré par cet orifice, cela devait être un suppositoire quand il était encore enfant. Et déjà à cette époque, il n’avait pas trouvé l’expérience super agréable.

« On s’en fout de savoir à qui il est. Contente-toi de l’enfiler. », pesta-t-il un peu plus nerveux et redoutant la prochaine expérience.

Docile, il se laissa faire, sachant très bien que s’il bougeait cela lui ferait encore plus mal, et en son for intérieur, il remercia Sahiko pour ce baiser. Au moins, son gémissement de douleur fut étouffé et il n’avait pas crié comme une fillette. Il s’était crispé en se cambrant ce qui rendait la pénétration un peu plus douloureuse. Il savait qu’il devait se détendre pour que tout se passe pour le mieux. Heureusement que son partenaire était quelqu’un de compréhensif et faisait ça dans la douceur. Sa respiration s’accéléra, et par réflexe, il enlaça le préfet de feu avant de l’embrasser à nouveau.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Lun 8 Jan - 12:58

Pour quelqu'un qui le détestait le blond semblait très pressé de ne faire qu'un avec lui, c'était assez mignon de voir cette impatience qu'il avait, comme quoi même cet idiot pouvait avoir un cotés mignon de temps en temps et pas qu'un cotés beau mais chiant. Le châtain se contenta de rire légèrement avant de faire son oeuvre, il n'allait pas lui sortir une blague comme quoi il était pressé de se faire prendre, ce serait grossier et de très mauvais goût , tout ce qu'il n'était pas en fin de compte alors il n'en fit rien.

Quand il le pénétra le préfet de feu sentit bien son partenaire se tendre et se raidir, devenant un peu plus serré ce qui restait encore dans le domaine de l'agréable, il n'était pas comprimé non plus en lui au point que cela en soit douloureux. Il répondit donc au nouveau baisé que son camarade venait chercher de lui même. Il avait mal c'était certains, il allait donc attendre un peu avant de faire des mouvements. Une main vint caresser sa chevelure blonde et l'autre recommença à le caresser lentement au niveau de ce qui faisait de lui un homme bien fait, il devait le faire se détendre un peu sinon cela allait être trop douloureux et après il allait se faire traiter de brute.

Il ne commença à bouger que quand il sentit que l'autre se détendait un peu, ils avaient eut le temps de s'échanger un baisé langoureux de plus mais qu'importe le temps que ça avait prit. Lentement Haru bougea dans son partenaire, veillant bien à ne pas être trop brusque ou rapide dans un premier temps, mordillant son cou avec envie, soupirant d'aise a chaque mouvements.

avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Lun 8 Jan - 23:12

Répondant au baiser, Kaname se concentra sur les sensations que cette langue qui s’était introduite dans sa bouche lui procurait. Le plaisir qu’il lui procurait était plus intense que cette douleur. De plus, les caresses dans ses cheveux avaient quelque chose d’apaisant. Il ne saurait dire pourquoi, c’était juste une main dans sa chevelure, rien de bien spéciale, et pourtant, il appréciait ce geste au point qu’il aurait voulu que son camarade continue même après qu’ils auraient tout les deux atteint l’orgasme.

Il se cambra de nouveau, mais cette fois-ci de plaisir quand la main de Sahiko reprit ses caresses sur son membre. Mon Dieu que c’était agréable, cette main gauche qui le masturbait si habilement. C’était tellement bon qu’il ne s’entendait même plus gémir et avait complètement oublié la présence de la verge d’Harukami en lui. Cependant, les mouvements de ses hanches lui rafraîchirent très vite la mémoire. Il serrait les dents pour ne pas trop crier de douleur. Il se cramponna à son dos, et sans le vouloir, il enfonça les ongles dans la peau. Pourquoi le pénis de son camarade n’avait pas la taille d’une knackie ball ? Certes, ça serait un peu triste pour le préfet de feu, mais il souffrirait moins à l’heure actuelle ! Heureusement que le plaisir se mêlait toujours à cette douleur pour la rendre supportable. Il suffisait de se concentrer sur elle, et de ne penser plus qu’à elle. C’était une chance d’avoir un partenaire aussi doué, car la tâche fût plus facile.

Quand le plaisir fut plus important que la douleur, Kaname bougea lui aussi le bassin pour accompagner les mouvements de Sahiko. De temps en temps, il venait capturer ses lèvres ou embrasser son cou. Se sentant bientôt jouir, il enroula ses jambes autour de son bassin pour le sentir encore plus en lui, puis finit par jouir peu de temps après.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Lun 8 Jan - 23:30

Le châtain trouvait qu'il n'était pas un mauvais partenaire pour les premières fois, il était du genre à faire très attention aux expressions, aux cris et gémissements alors il s'adaptait, certes en général il préférait les gens expérimenté mais ce n'était pas son critère de sélection principal en fin de compte. Sentant des ongles se planter dans son dos il se crispa un peu mais ne dit rien, se contentant de venir mordiller gentiment l'oreille du blond, il ne le faisait pas exprès après tout, c'était un réflexe de vouloir s'accrocher à quelque chose dans ce genres de moment et puis ça lui ferait des marques en plus, combien cela allait faire en tout en fait? Pas mal surement en vu du nombres de suçons qu'il avait déjà.

Quoi qu'il en soit le préfet de feu y aller en douceur, il y allait profondément mais pas brusquement, même quand son partenaire commença à bouger le bassin de lui même et s'enrouler autour de lui comme un serpent à une branche, ses gémissements étaient un véritable plaisir pour les oreilles et il luttait pour ne pas y aller plus franco, il était plutôt du genre passionner que langoureux en règle général, c'était dans son tempérament après tout. Il jouit deux coups de reins après l'autre, il avait fait exprès de rompre le baisé pour pouvoir l'entendre se moquant bien qu'on l'entend lui aussi après tout.

Restant au dessus du blond le châtain se retenait de ne pas s'écrouler sur lui, il ne devait pas, cela manquait tellement de classe s'écrouler comme une merde après le sexe. Il reprenait son souffle, plongeant son regard embrumé par le plaisir dans celui de l'autre préfet, ça avait été un plaisir dans les deux positions avec lui, comme quoi ce blond était multi fonction! Il se retira finalement et s'occupa de la capote, la nouant avant de la jeter dans la poubelle sans la manquer. Il s'assit sur le futon en tailleur.

"Va nous falloir un bain ou une bonne douche je pense, prendre autant de Plaisir ça fait sué non?" Sourit Haru en ayant bien accentué le mot plaisir, regardant son camarade de cotés avec un sourire vainqueur.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Mar 9 Jan - 0:46

Et voilà, Kaname venait de perdre sa virginité pour la deuxième fois de sa vie, chose qu’il ne pensait pas possible. A la différence de sa première fois, celle-ci c’était beaucoup mieux passée. Avoir de l’expérience avec les femmes l’avait beaucoup aidé pour ça. Cela aurait pu être parfait s’il n’y avait pas cette satané douleur qui persisté même après l’acte.

Le préfet de glace ne pouvait pas détacher ses yeux de la prunelle de Sahiko. Il avait un regard si intense qu’il avait du mal à ne pas les fixer. Il avait une soudaine envie de l’embrasser, mais ne fit rien par fierté. Il avait l’impression que l’autre se moquerait de lui, disant qu’il était un si bon coup qu’il ne pouvait plus lui résister, ou une connerie dans ce genre. Plutôt rester frustrer que d’entendre les railleries de l’autre toute la journée et même bien plus. Alors, il attendit, immobile, que le préfet de feu bouge le premier pour éviter de déraper de nouveau en posa sa main sur sa nuque et l’embrasser fougueusement. Son corps sur le sien était tellement agréable… Il avait l’impression de perdre pied et voulait que tout redevienne comme avant, que rien ne se soit passé même s’il regrettait amèrement ne jamais avoir connu ce plaisir.

Quand Harukami se redressa enfin et s’éloigna de son corps, Kaname se tourna sur le côté en grimaçant légèrement. Ses reins le faisaient souffrir. Enfin, fallait voir le bon côté des choses, au moins sa gueule de bois ne le faisait plus du tout souffrir. Il tiqua légèrement au mot « plaisir » et se contentait de le fixer. Il savait très bien qu’il ne pouvait pas le nier après tout ce qu’il s’était passé. Il n’avait pas été avare gémissements et il s’était bien éjaculé dessus, preuve qu’il avait jouit.

« C’est un bon onsen qu’il me faut plutôt, pour soulager cette douleur. », dit-il sans pester sur un ton neutre.

« Mais que les choses soient claires, tout ce qui s’est passé à Shirahama ! »
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Mar 9 Jan - 15:29

Le châtain tenta de voir son dos du coin de l'oeil, avait il besoin d'un pansement? Peut être pas, il ne lui semblait pas que sa chair était si abîmé que ça, c'est qu'il c'était agripper le bougre, mais bon les griffures du au sexe c'est comme les cicatrices des soit disant homme viril, c'était une marque de puissance comme quoi tu avais vaincue lors d'un combat sanguinaire, le sexe c'était pareil, ça voulait dire que c'était bon! Devait il aller jusqu'aux bains qui n'étaient pas loin ou abuser de ses hôtes en prenant une douche rapide ici? Il ne s'y voyait pas trop, leurs demander ça alors qu'ils étaient des hôtes parfait, non il irait prendre un bain pas le choix.

"Fais toi une baignade dans la mer, avec les légères vagues ça te feras du bien faute d'avoir un onsen. " Conseilla Haru sur un ton neutre lui aussi.

C'était probable que les remous de l'eau lui fasses du bien oui, certes l'eau serait beaucoup plus froide qu'au onsen mais faute d'avoir mieux c'était une bonne solution. Ensuite lui n'avait pas besoin de ça, ce n'était pas sa première fois avec un homme mais il se rappelait bien avoir eut des douleurs la première fois aussi, voir les fois ou ses amants étaient un peu trop fougueux, il ne regrettait jamais mais c'était fort désagréable il en convenait. Par contre il haussa un sourcil, comment ça? Il avait si honte que ça? Se levant il commença à préparer ses affaires pour le bain.

"T'as si honte que ça d'avoir couché avec un mec ou honte que les gens apprenne que tu as céder à avoir du plaisir avec moi alors que tu passe ton temps à être désagréable moqueur et sarcastique?" Demanda le préfet en s'habillant.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Mar 9 Jan - 21:26

« La mer ? Pour que le sel me pique ? J’ai le cul à vif, moi, » dit-il avant de rire. En temps normal, il aurait été peut-être plus agressif, mais là, cela l’avait amusé. Son camarade ne disait pas ça en pensent à mal, au contraire, c’était même pour son bien puisse qu’il pensât que la mer pourrait le soulager. Qui l’eût cru qu’il soit si prévenant ! Avant de passer une semaine en sa compagnie et de devenir très intime hier, il voyait son camarade comme quelqu’un de brute et égoïste. Mais il devait reconnaître qu’il s’était fourvoyé sur son compte.

« Tu devrais éviter la mer, toi aussi, si tu veux mon avis. », dit-il en faisait référence à son dos griffé.

Kaname se redressa péniblement pour se mettre à quatre pattes avant de se mettre debout. Jamais se mettre sur ses deux jambes lui avait été difficile. Il se demandait si cela allait durer longtemps.

« J’ai pas envie que tout le monde sache. Ça regarde personne. Et c’est pas parce qu’on a dérapé une fois que ça va se reproduire. J’ai pas envie qu’on me pète les noix avec ça, en faisant des sous-entendu de merde ou des « je te l’ai dit », ça les regarde pas. », dit-il sans parler du fait qu’il n’assumait pas de lui avoir trouvé des qualités.

Le préfet de glace s’habille à la vitesse d’un escargot. Il n’avait jamais aucun de temps pour enfiler un caleçon, un sort et un t-shirt. Il avait choisi des affaires sales vu qu’il avait bien transpiré. Inutile de salir des vêtements propres.

« Tu sais qu’il y a des onsen, ici, dans cette ville. Si tu veux venir aussi », dit-il l’air de rien en prendre d’autres affaires pour se changer une fois laver.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Harukami Sahiko

Message par Tcherryz le Mar 9 Jan - 21:45

Le châtain haussa les épaules, quel petite nature celui là vraiment songea t'il, la veille le blond avait été bien plus fougueux que lui et pourtant il ne faisait pas des manières comme ça, bon c'était sa première fois il fallait rester compréhensif. Il prépara son sac pour le bain prenant de quoi se changer , il avait tout comme son colocataire mit ses habits de la veille histoire de ne pas souillé de sueur les propre qu'il allait enfiler, de toute façon il devrait rentrer pour reposer ses affaires de bain. Le temps que l'autre se prépare il l'écouta d'une oreille distraite.

"A oui les griffures, ça piquerait un peu oui mais tu m'as pas non plus lacéré le dos donc ça sera supportable." Répondit Haru en faisant un léger sourire.

Il était sur d'avoir déjà infligé bien pire à son meilleur coup tellement il avait été fougueux parfois, trop même parfois et ensuite des filles lui avaient infligés bien pires avec leurs ongles taillés comme des lames de rasoirs alors forcément les petites griffures du blond lui étaient bien égal en fin de compte. En tout cas les arguments du blond étaient bons bien que lui s'en moque un peu des réflexions, vu le nombre qu'il se prenait de cet idiot maintenant ça lui passait au dessus.

"Pas qu'une fois, c'est la seconde fois ou tu dérape." Rit le châtain. "Mais soit, je respect ton choix."

Lui n'allait pas se gêner pour faire de petites allusions accompagnés de piques si il reprenait l'envie au préfet de glace de l'emmerdé sans raison en dehors des cours, tout ça pur une connerie d'histoire de défaite lors d'un combat d'auto défense, vraiment il avait un orgueil mal placé ce type, surtout qu'il ne pourrait pas le battre, il était le numéros un dans cette matière particulièrement, après tout Sakai n'était toujours que le second, même si ils ne c'étaient jamais affronter depuis leurs première année, enfin il croit, sinon ça ne l'avait pas marqué, déjà que leurs premier combat il l'avait oublié.

"Non merci ça ira, malgré ta fougue d'hier je n'ai pas mal au cul pour autant, un bain me suffira amplement, mais c'est gentil de proposer." Sourit Haru en s'attachant négligemment les cheveux.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1893
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sakai Kaname

Message par Azili le Mar 9 Jan - 23:15

Pourtant, il n’y était pas allé de main morte en lui enfonçant les ongles dans son dos. Il avait de belles marques qu’il risquait de garder un petit moment. Heureusement, aucune des griffures ne saigner, sinon le jeune homme s’en serait voulu. Ça lui arrivait de blesser les gens avec ses mots quand il s’emportait et face à une injustice. Mais jamais physiquement. Bon, il avait bien donné un ou deux coups de poings pour défendre une cause juste, mais jamais à quelqu’un qui n’avait rien fait et surtout qui lui donnait du plaisir.

Le préfet de glace tiqua quand son homologue lui rappela que ce n’était pas une mais deux fois qu’il avait dérapé. Surtout que la deuxième fois, il était sobre et c’était bien pire ça !

Son camarade ne savait pas ce qu’il perdait. Rien de mieux qu’un bon onsen pour se retapait. Pas uniquement parce qu’il avait mal aux reins, mais aussi pour tous les efforts que son corps avait fait pendant ces trois semaines. Car mine de rien, restait debout toute la journée pour s’occuper des différentes commandes des clients était plutôt physique. Tant pis pour lui. Enfin, peut-être qu’il n’en ressentait pas le besoin. En tout cas, Kaname comptait bien en profiter. En plus, à cette heure-ci il n’y allait avoir personne. Il aurait un onsen privé, le rêve ! Pour son dernier jour ici, il comptait bien se faire plaisir avec ce petit onsen. Il avait son train en début d’après midi alors il devait faire attention à ne pas trop trainer pour finir de faire son sac et dire au revoir à ses hôtes.

« Dis, c’était pas ta première fois, » dit-il après un court silence. Il était curieux et ne pouvait pas s’empêcher de le questionner sur les effets que cela avait.

« Tu fais quoi pour soulager ces douleurs ? Et ça dure longtemps ? Je vais me sentir comme un handicaper encore combien de temps ? », dit-il en finissant de se préparer.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1903
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pendragon Gakuen] [M] De feu et de glace~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum