Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[Pendragon Gakuen] [M] De feu et de glace~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 11, 12, 13  Suivant
Azili
Mages Erudits
Messages : 1966
Mages Erudits
Jeu 25 Jan - 23:46
Décidément, Sahiko était vraiment adorable quand cela concernait la chantilly maintenant qu’il le regardait d’un peu plus prêt. Il ne l’avait pas remarqué cet été, lorsqu’il mangeait les manju, pensant que c’était les pâtisseries en elles-mêmes qu’il affectionnait, en non ce qu’il y avait à l’intérieur. Il le laissa se servir dans son cappuccino, visiblement pressé de pouvoir engloutir cette crème fouettée, ou alors avait-il peur que le préfet de glace change d’avis s’il ne la prenait pas assez vite ? Au moins, en un rendez-vous, il avait déjà repéré comment lui faire plaisir et faire pétiller les yeux. C’était toujours bon à savoir, surtout si un jour ils se fâchaient, pour se faire pardonner, le châtain clair pourrait toujours lui apporter de la chantilly ou de lui en faire de la maison. Il avait une recette, et cela lui était arrivé d’aider chez lui à en faire. La prochaine fois qu’il rentrerait chez lui, il pourrait s’entraîner pour faire la plus parfaite des chantilly.

« Oh, je connais cette librairie, elle est bien. Ils ont un bon choix de romans de fantasy. » commenta-t-il en récupérant sa tasse pour boire une nouvelle gorgée.

Une dizaine de minutes plus tard, et des banalités échangées, Kaname finit son café. Il ne pensait pas qu’après avoir mis les choses sur la table, ils pourraient passer un moment comme si rien n’avait eu lieu et que c’était naturel entre eux. Le préfet de glace aurait pensé que cela prendrait un peu plus de temps. Sur cette réflexion, il se leva pour payer sa part et sortit à son tour du café.

« On pourrait aller au ciné ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Jeu 25 Jan - 23:57
"Exactement, c'est pour ça que pour ce type de lecture je vais chez eux." Ajouta Haru.

Le châtain avait pleins de bonnes adresse, certains librairies préféraient la quantité que la qualité et avaient des vendeurs si peu connaisseur que quand il demandait des choses un peu pointue ils étaient incapable de le renseigner, alors il avait du trouver les bons endroit pour chaque type de lecture, ce n'était pas évident, il cherchait d'abord sur le net pour voir les avis et sur place lisait un chapitre si par chance c'était déjà en rayon. Ensuite pour les voyages il prenait ce qu'il trouvait au feeling mais c'était vraiment quand il s'y prenait trop tard et qu'il était pressé par le temps pour se rendre dans chacune de ses librairies.

"Le cinéma, compte tu me faire voir un film d'horreur en espérant que je m'accroche à ton cou, ou un film d'amour pour tenter de m'emballer profitant de l'ambiance?" Rit le préfet de feu.

L'étudiant flamboyant aimait bien aller au cinéma mais de plus en plus de films se suivaient et se ressemblaient alors il avait du mal à trouver son bonheur parmi les grandes têtes d'affiches, en ce moment y'avait du super héro de partout chez les américain, malheureusement pour lui, il n'aimait pas le jeu d'acteur japonais alors avait du mal à entrer dans un film d'auteur bien du pays!  Et puis il fallait trouve avec qui y aller, pas de gens bruyant, criant au moindre truc surprenant et voulant voir les mêmes choses, sans compter que la personne devait être silencieuse le plus possible si elle mangeait quelque chose, il ne supportait pas les gens qui cherchait deux un dans leurs boite le pop corn unique!

"Mais c'est une bonne idée, y'a quelque chose que tu veux voir en particulier? Je regarde de tout en général."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 26 Jan - 18:23
« Alors tu aimes les romans de fantasy ? Et bien, ça nous fait un point commun on dirait. », dit-il en souriant avant d’ajouter en plaisantant, « Après être tombé d’accord sur la situation et ce point commun qu’on se découvre, rien ne va plus ! »

Kaname se trouvait bien stupide d’avoir prit en grippe Sahiko dès leur premier combat. Pendant toutes ces années, il avait dû passer à côté de tellement de choses à être aussi borner envers lui. Un jour, il faudrait qu’il s’excuse proprement, mais pas pour l’instant. Sa fierté et son orgueil lui empêchaient de le faire. Et puis, il ne savait pas où les mènerait cette relation. Si ça se trouve, ils ne seraient plus en couple au bout de deux mois. Toutefois, s’il voyait que leur histoire dépassait ce laps de temps et qu’elle risquait de durer encore, il se promit de s’excuser auprès de lui comme il faudrait.

« Voyons, je n’ai pas besoin de ça pour t’emballer, mon charme suffit, » dit-il avec un grand sourire, toujours en plaisantant avant de pousser les portes de la librairie.

« Non, pas de film en particulier, je me suis dit qu’on pourrait voir ce qu’ils passent en arrivant devant le ciné. Y’en a un à deux rues de là. Ils vont bien jouer quelque intéressant. Je regarde un peu de tout, et oui même des comédies romantiques, mais je suis films d’aventures. » dit-il en regardant les rayons de la boutique.

Laissant le préfet de feu allait récupérer sa commande, Kaname déambula dans quelques rayons avant de tomber sur le dernier tome d’une série qu’il lisait. Il pensait que la sortie était prévue pour un peu plus tard. C’était une bonne surprise ! Il attrapa un tome qu’il feuilleta avant de le prendre pour aller à la caisse où devait être Sahiko.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 28 Jan - 20:24
"Je pense qu'on en a plus que tu ne le pense." Plaisanta à son tour Haru.

Mais il était sérieux, le châtain était observateur et quand bien même il ait apprit à faire abstraction de cet individu pendant presque cinq ans, il y avait des choses qu'il avait remarqué et ce par hasard souvent. Une fois il avait vu quelqu'un lire un livre de fantasy qu'il aimait et demandant à qui il appartenait il savait donc qu'il était au blond. De temps en temps en passant non loin il l'avait entendu une musique alors que l'autre montrait un clip sur son téléphone. Certes il ne savait pas tout, mais certaines choses ne lui étaient pas inconnue concernant ses goûts et il n'allait pas l'enfoncer d'avantage comme quoi si il avait été moins con, lui aussi en aurait remarqué et ce bien plus tôt qu'aujourd'hui seulement, à un camarade ou un rival il pouvait se permettre ce genres de choses, pas à un petit ami.

A la remarque sur son charme le préfet de feu sourit, c'est vrai qu'il avait du charme quand il ne lui faisait pas sa tête de con habituel, il pouffa alors avant de saluer le gérant de la librairie se stoppant devant le calendrier des sorties à venir, continuant d'écouter son nouveau petit ami d'une oreille, de tout?C'était bien vague comme style mais bon c'était comme lui, bien que les comédies romantique l'ennuie en général et préfère les regarder tranquillement sur sa télé que dans une grande salle de cinéma, les gens riaient trop forts pour certains.

"On va faire ça alors, je préfère les films à effets spéciaux au cinéma, sur grand écran c'est quand même autre chose qu'un simple film d'auteur." Avoua t'il en haussant les épaules.

Rien de bien intéressant en fantasy à venir et bien soit, il avait d'autres séries qu'il lisait de toute façon dans d'autres styles sans compter qu'il devait quand même garder du temps pour ses révisions, ses amis et maintenant son petit ami, il n'aurait surement pas autant de temps pour lire à tout va. Il partit alors en caisse récupérer sa commande, laissant son partenaire faire sa petite vie de son cotés, signant le registre de réception il récupéra sa commande et remarqua le blond derrière lui.

"Tu as trouvé ton bonheur à ce que je vois, j'en suis qu'au tome un de celui-là, j'ai tellement de séries à suivre que je peine à en continuer d'autres." Sourit Haru en lui laissant la place.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Lun 29 Jan - 19:07
« Je comprends oui, si on va voir un film sur un grand écran, autant qu’il soit impressionnant pour en profiter. Par contre, si possible pas en 3D. Je ne suis pas fana. Je sais bien que certains films rendent mieux et son plus sensationnels comme ça, mais ça a tendance à me faire mal à la tête. Et je ne trouve pas leurs lunettes agréables à porter. », dit en posant son sas à dos sur le petit rebord qui se trouvait devant le comptoir. Il donna son livre à la caissière pour qu’elle le scan. Pendant ce temps, il chercha son portefeuille pour trouver la monnaie. La jeune fille lui annonça le prix de son nouvel ouvrage et il lui donna le montant exact en souriant et récupérant son bien. Kaname essayait de faire attention à son argent mais il avait eu sa paye il y avait peu, alors il pouvait bien se faire plaisir.

« Vraiment ? Je pourrais te passer la suite, si tu veux. Le quatrième tome vient de sortir. L’auteur n’en prévoit que cinq. On arrive bientôt à la fin de la quête. L’histoire n’est pas dès plus original, mais j’aime bien son style et les personnages sont attachants. », lui répondit-il en souriant. Il rangea son achat dans son sac, ainsi que son portefeuille avant de le refermer et de le remettre sur son dos.

« C’est bon, tu as récupéré ta commande ? Tu avais commandé quoi ? », demanda-t-il, curieux de savoir ce que Sahiko lisait. Peut-être qu’il pourrait lui faire découvrir un nouvel auteur. Il aimait bien discuter de ça avec les personnes qui lisaient le même genre de roman que lui. Il était toujours à l’affut de nouvelles découvertes pour peut-être tomber sur des petites pépites.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Lun 29 Jan - 19:27
"Je comprend, la 3D est bien souvent inutile en plus les lunettes assombrissent l'image et j'aime pas ça." Ajouta Haru.

Ils étaient sur la même longueur d'onde, s'en était un peu perturbant en fait car il n'aurait jamais cru l'être un jour, entre le genre de roman de film et même à présent le mode de diffusion, ça le rendrait presque perplexe et surtout un peu ronchon, dire qu'ils auraient put s'entendre depuis tout ce temps, un réel gâchis de temps vraiment songea t'il. Mais bon il ne fallait pas s'emballer, si il faut le blond allait devenir insupportable bientôt et il ne regretterait plus du tout ce temps perdu! Autant ce concentrer sur l'instant présent, pour l'instant sortir de cet endroit puis aller au cinéma, avec un peu de chance il y aurait quelque chose à voir.

"On verra, j'en ais beaucoup à lire encore donc je préfère finir des séries que j'ai entamé depuis un moment." Sourit il.

Combien en avait il en cours? Une bonne dizaine et pas que de l'héroïc fantasy en plus de ça, donc les tomes un pour le moment il les laissaient de cotés, se concentrant sur tout ceux proche de la fin, sinon il ne s'en sortirait pas et sa chambre allait devenir un entrepôt à livre ce qu'il ne voulait pas, il aimait les choses bien rangés surtout dans sa chambre... Non en fait partout, ce n'était pas pour rien que le dortoir était nickel, ça le rendait fou un livre pas ranger, une manette de console hors de son tiroir et pire le billard en bordel! Sortant de sa rêverie en entendant la demande de son nouvel amant il se dirigea vers la sortie en sortant les deux livres de son sac, il avait vérifier l'état tout de même.

"Deux tomes finaux de deux séries fantastiques, y'en à un ça fait trois ans qu'on attendaient la sortie, je le lis depuis le lycée, je te les prêterais avant de les ramener chez mes parents si tu veux les lires. Je lis tellement que j'aurais pas la place de tout stocker à l'internat alors dès qu'une série est fini elle part là bas." Expliqua le châtain avant de les ranger de nouveau.

Sa chambre était une espèce de bibliothèque tellement il avait de livre, sans compter que certains avaient du finir dans des cartons entassé entre chaque étagère, il ne supportait pas ne pas terminer une série, jeter un livre et pire les donner, c'était bien une chose qu'il ne faisait jamais, les livres c'était perso, les prêter oui et encore fallait qu'ils soient rendu dans un délais respectable et dans un état parfait. Si Kaname en voulait il veillerait à ce qu'il lui rende sans une once de dégât sinon il allait comprendre sa douleur, mais normalement il n'avait aucune crainte à avoir, il semblait soigneux. Marchant jusqu'au cinéma il se stoppa en regardant les films à l'affiche.

"Si quelque chose te tente dis le."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 1 Fév - 22:57
Kaname observa les deux tomes que venait de récupérer Sahiko. A sa connaissance, il n’avait jamais entendu parler de cette série. C’était l’occasion de découvrir une nouvelle, en plus, sans débourser un sou, le bonheur. Il pourrait emprunter le premier tome à son petit ami et voir si l’histoire lui plaisait. Quand il le pouvait, il faisait des échanges avec ses amis ou emprunter les premiers volumes à la bibliothèque pour voir si une série lui convenait avant de se lancer dedans. C’était beaucoup plus économique comme ça. Il n’était pas radin, il préférait juste faire des achats utiles. Depuis tout petit, on lui avait appris la valeur de l’argent et à y faire attention, du coup, il avait pris le pli et ne jetait pas l’argent par les fenêtre. Toutefois, il savait se faire plaisir quand il le voulait.

« Trois ans ? Ça en fait de l’attente pour avoir la fin. Je veux bien que tu me les prête. Au moins, j’aurais pas à attendre autant de temps que toi pour avoir la fin. », dit-il en riant. Il allait pouvoir commencer sous peu une nouvelle série et en apprendre un peu plus les goûts de Sahiko par la même occasion. Il devait avouer qu’il était un peu curieux de lire quel genre de série avait pu tenir en haleine aussi longtemps le préfet de feu pour qu’il la suite sur plusieurs années malgré les longs moments d’attente.

Arrivé devant le cinéma, il s’arrêta en même temps que Harukami pour voir les affiches.

« Voyons voir, pour les prochaines séances, on a Pentagon Papers, un thriller. Ensuite les heures sombre, le biopic sur Chruchill et sinon le remake de Jumanji. Qu’est-ce qui t’intéresse le plus ?», dit-il en regardant s’il n’avait pas oublier d’autres films qui passaient bientôt.

« Je ne sais pas trop. Peut-être Pentagon Papers. », dit-il en réfléchissant.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Jeu 1 Fév - 23:23
"Je te les donnerais ce soir si tu veux attendre devant le dortoir ou demain matin." Proposa Haru en haussant les épaules.

Le châtain ne pouvait pas proposer autre chose au blond, le règlement était strict sur ce sujet, personne n'était autorisé à pénétrer dans les dortoirs hormis leurs membres. D'ailleurs tout les dortoirs n'avaient pas le même genre de décoration, certes ce n'était pas non plus aussi cliché que dans les films Harry Potter par exemple mais bon il y avait des touches perso de chaque préfet voir certains membres du dortoir non gradé comme il aimait dire mais ils devaient avoir l'accord du préfet pour ajouter un élément de décoration. Mais en fait cette règle était surtout faite pour éviter que ça soit le bordel car officiellement les préfets n'avaient pas le droit d'engueuler voir menacer de mort des kohai de d'autres dortoirs alors si une connerie était faite ça allait être la guerre très vite. Et lui devait montrer l'exemple en tans que préfet, il n'allait pas inviter d'autres préfets devant tout le monde... Non pas devant tout le monde.

Observant les affiches le préfet de feu croisa les bras sur son torse, que faire? Il savait qu'en ce moment rien ne le tentait spécialement, mais bon ce n'était pas non plus la crise il connaissait chacun des titres et en avait entendu parler mais voila ce n'étaient pas des films qu'il attendait avec impatience. Son petit ami avait l'air d'être au courent lui aussi et avait sa petite envie, et bien il en serait ainsi, de toute façon Jumanji c'était non direct, il détestait l'acteur principal et avait tellement adoré la première version qu'il savait qu'il allait être déçu.

"Allé on fait ça, ça me va." Annonça Haru en ouvrant la porte du cinéma.

L'étudiant de feu pénétra dans le bâtiment, il n'y avait tans de monde que ça, voir même peu de gens en trins d'acheter leurs tickets, il alla donc vers l'une des bornes et chercha le film puis la séance, voyant le plan de la salle avec les places libres il sourit, y'avait pas beaucoup de place prises finalement, pas plus de dix, au moins ils allaient normalement avoir la paix. Il sélectionna deux places et régla la note avec sa suica card. Récupérant les deux tickets il tendit celui du blond.

"Tiens, j'ai pris au centre de la salle et centré par apport à l'écran." Déclara t'il l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 2 Fév - 0:13
« Si le film ne dure pas trop longtemps, je viendrais attendre devant ton dortoir. Mais selon l’heure, je devrais rentrer à mon dortoir directement, j’ai des petits kohai à mater. Ils pensent que c’est la fête parce qu’on est moins nombreux le week-end. Du coup, s’il est trop tard demain mais peut-être pas le matin, c’est grâce mat’ pour moi le dimanche, même si je sais que tu vas être pressé de me revoir. », dit-il en plaisant avec un grand sourire. Sahiko avait du perdre la notion du temps et se pensait déjà dimanche. Il se doutait bien que cela devait être ça, mais il avait envie de le taquiner un peu.

« Sinon, même lundi. Ça ne presse pas non plus, tu as le temps pour les prêter. », ajouta-il en entrant dans le cinéma quand qu’ils se mirent d’accord sur le film.

Kaname espérait que cela allait être un bon film. Le sujet l’intéressait et puis, il y avait de bons acteurs et ce n’était pas n’importe quel réalisateur qui l’avait réalisé. Généralement, c’était des valeurs sûres, même si on n’était pas à l’abri du flop. Parfois on avait beau mélanger que des bons ingrédients, la sauce ne prenait pas.

Pendant que Harukami prenait son billet, le préfet de glace fouillait dans son sac à dos pour trouver son portefeuille.

« Hein ? Euh… merci. », dit-il en prenant son billet surpris par cette délicate attention.

« Je t’inviterai la prochaine fois alors. », ajouta-t-il en souriant, puis il alla dans la salle pour s’installer.

Son petit ami avait choisi de très bonne place. En plus, il n’y avait pratiquement personne, c’était vraiment parfait. Kaname se concentra sur l’écran quand le film commença. Il posa son bras sur l’accoudoir pour être proche de Sahiko, l’air de rien. Sa jambe aussi pointait vers lui, mais sans toutefois envahir son espace vital. Inconsciemment, son corps cherchait son contact.

« C’était pas mal comme film », dit-il en s’étirant quand il sortit de la salle. Il tourna son sac à dos pour prendre son portable, qui était en silencieux, pour regarder s’il n’avait pas de message urgent. Cela fait un petit moment qu’il n’y avait pas touché. D’habitude, il répondait rapidement aux messages et regarder assez souvent s’il en avait.

« Tiens, Takeru m’a envoyé plusieurs messages. Et dans le dernier, il me demande si je suis encore vivant et si on ne s’est pas entre-tué. Celui-là alors. », dit-il avant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Ven 2 Fév - 0:35
"Peut importe l'heure à laquelle je rentre, ils se font dessus" Rit Haru en fait sérieux. "Le règne de la terreur c'est une valeur sur je trouve et bien sur que je vais être pressé, je ne vais pas en dormir de la nuit tellement."

Inconsciement le préfet de feu avait vu leurs retrouvaille dès le lendemain matin, mais c'est vrai que demain c'était Dimanche alors ils n'étaient pas obligé de se croiser en fait. En plus de son cotés le Dimanche il aimait improviser, peut être se ferait il un peu de sport avec ses camarades de feu de dernière année, l'arrière du dortoir était pratique pour ça vu que les décorations de jardin ne concernaient que le devant, ils avaient un bel espace entre le petits bois couvrant l'arrière de tout les dortoir et le mur de chacun. Généralement quatre bouteilles d'eau servaient à faire des but pour un foot improviser ou un babington sans filer et même de temps en temps juste des passes avec une balle de base ball, ça occupait mine de rien et ça permettait d'augmenter les liens entre eux. Il devait aussi réviser et faire quelques devoirs, peut être prendrait t'il un bouquin pour lire dehors, en fait il pouvait bien passer la journée sans même sortir de son dortoir.

"Oui on à le temps et pour les bouquins et pour que tu m'invite, même si je l'ais pas fais pour un retour." Déclara Haru en haussant les épaules.

Attendant le blond le châtain le suivit et s'installa dans la salle, finalement ils n'avaient pas été si nombreux que ça bien au contraire, pas de bruit intempestif pour le mettre hors de lui. le film n'était pas son coup de coeur mais il l'avait trouvé distrayant, au moins il n'avait pas eut l'impression de jeter l'argent par les fenêtres en le voyant. Sans compter que la présence de l'autre était assez agréable, il était comme il fallait, pas trop collant ni bruyant. Sortant de la salle il sortit son téléphone et voyant les messages le rangea, ils attendraient.

"Distrayant mais pas énorme selon moi, je n'ai pas aimé le choix des musiques par moment ou certains plans trop large. Sinon le découpage est dynamique on ne s'ennuie pas." Compléta t'il les mains dans les poches.

Takeru le préfet de terre? A oui il lui semblait avoir vu des messages de sa part mais vu qu'il avait décidé de ne répondre à personne et bien il ne les avaient pas lu. Il n'avait rien contre lui mais bon parfois il était trop, comment dire, trop héro parfait de film. Le garçon sociable, bon en sport, aimable et drôle avec tout le monde, familier et tactile, voir un peu trop parfois mais bon, il avait un humour bien à lui et surtout un rire communicatif qu'il aimait bien de son cotés.

"Répond lui que oui tu es mort mais que tu capte hyper bien dans l'au delas, ou mieux que je t'ais mangé.
" Rit le châtain. "Cuisson saignante."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 2 Fév - 22:09
Sahiko ne semblait pas avoir apprécier autant que lui le film, mais même s’il était plutôt critique envers lui, il semblait quand-même avoir apprécier. C’était plutôt un point positif car il s’en serait un peu voulu si l’autre s’était ennuyer pour leur premier rendez-vous. Même cela n’aurait pas été vraiment de sa faute, il n’avait fait juste proposer un film sans l’imposer en insistant lourdement pour aller le voir. Mais même sans ça, il se serait un peu senti responsable de ne pas avoir un rendez-vous parfait. C’était important le premier après tout ! Enfin, jusqu’ici, ils n’avaient rien fait de très conventionnel tous les deux. Ils s’étaient d’abord détestés, enfin du moins pour sa part, avait couché ensemble et pour finir leur premier rendez-vous. Normalement, on fait les choses inversement. Alors, il ne devait peut-être pas trop réfléchir à ça. En plus, on leur avait imposé, à la base, ce premier rendez-vous. Le préfet de glace se dit qu’il devait regarder trop de comédie romantique pour en être arrivé à se dire que le premier rendez-vous devait être quelque chose d’exceptionnel. L’importance, c’était que la relation perdure plutôt !

Le châtain clair rit à la blague de son petit ami. Il imaginait déjà la tête de Takeru s’il lisait ce genre de message. Le garçon allait faire une syncope et accourrait sûrement pour venir le sauver. Il avait l’âme d’un sauveur. Dès qu’il pouvait venir en aide à quelqu’un, il fonçait, souvent tête baiser et un peu trop vite, mais ce qui faisait son charme et une des raisons pour laquelle il avait obtenu le même titre qu’eux.

« Tu veux qu’il fasse une attaque ? », répondit-il en riant avant de voir que ce n’étai pas un mais cinq messages qu’il lui avait envoyés.

« Sérieux, il m’a presque harcelé. Cinq messages en une heure. Je suis sûr que tu en as tout autant de sa part. Et Hana a aussi dû t’en envoyer un paquet. Il y a qu’Erika qui respecte notre vie intime. », dit-il en regardant son téléphone et de taper un message à Takeru.

« Je lui ai dit que tu m’avais enfermé dans un container. Je ne sais pas où j’étais mais ça se déplacer. Ça serait drôle qu’il le croit. », dit-il en plaisantant avant de sentir son téléphone vibrer entre ses mains.

« Bah quand on parle du loup. Tu crois qu’il l’a cru ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Ven 2 Fév - 23:05
Les gens pensaient vraiment qu'ils allaient s'étripé en public pendant cette conversation dans un café pleins de monde? Le châtain reconnaissait volontiers que cette semaine il avait put paraître désagréable voir un peu sur les nerfs surtout le Mercredi en fait et encore ça n'avait été qu'envers le blond, donc forcément le préfet de terre devait le voir comme le grand vilain violent qui allait tuer le pauvre blondinet innocent d'ailleurs il l'avait parfois comparé à un méchant dantesque dans il ne savait pas quelle série que lui ne suivait pas et encore ce n'était rien comparé à ses histoires loufoques ou lui et le préfet d'ombre montaient en secret un plan de domination du monde! Le pauvre Takeru devrait se détendre un peu sur la situation actuel, ils étaient des adultes tout se passait très bien, pas besoin de les harceler de messages.

"Je n'y répond pas aux messages quand je suis avec quelqu'un , les gens le savent et normalement il le sait c'est pour ça qu'il te les envois aussi. Si je commence à lui répondre dans la minute après il va croire que c'est gagné, je préfère faire attendre les gens." Sourit Haru.

Non il ne serait pas l'esclave de son téléphone, pendu à sa messagerie instantané toute la journée surtout qu'il était gentil le préfet de terre mais si il l'habituait à lui répondre vite, quand ce ne serait pas le cas il le bombarderait de message comme il le faisait actuellement avec son petit ami, d'ailleurs il n'aimait pas ça mais en même temps l'autre ignorait qu'ils sortaient ensemble depuis moins de trois heures alors il ne ferait pas son jaloux, en plus ce n'était pas son genre de l'être pour si peu.

"Je suis un ravisseur sympas je trouve de te laisser les mains libres avec ton téléphone." Plaisanta t'il l'air de rien. "J'espère qu'il n'est pas assez bête pour le croire en tout cas."

Sortant du cinéma le préfet de feu regarda l'heure sur sa montre, il n'était même pas dix sept heure alors que faire? Rentrer à la fac ou rester en ville? Il n'aimait pas trop traîner sans but au pif à vrai dire mais il voulait continuer de passer un peu de temps avec son nouveau petit ami, il pouvait enfin profiter du bon cotés de son caractère alors il ne voulait pas le quitter tout de suite... Le regardant de cotés il se passa la main dans les cheveux.

"Que fais on maintenant? La glace, le cinéma, c'est déjà un rendez vous bien cliché." µrit Haru. "Ou allons nous?"
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Sam 3 Fév - 0:00
« J’ai bien peur qu’il le croie pour m’appeler. », rit-il, « Takeru est un peu un idiot parfois. Il fonce sans réfléchir. », ajouta-t-il en ignorant l’appel. Il n’avait pas envie de lui parler maintenant alors qu’il était en rendez-vous. Il se contenta donc de lui envoyer un autre message pour le traiter d’idiot et que tout le monde était en un seul morceau et respirait encore pour le calmer.

« Donc, si tu me réponds pas tout de suite, je ne dois pas m’inquiéter, c’est normal. », dit-il en souriant. Chacun avait sa façon de faire, après tout, avec son téléphone. Le préfet de glace n’était pas tout le temps sur le sien, mais quand il voyait ou entendait un message arriver, il y répondait, et ce, même s’il était avec quelqu’un. Pour lui, ce n’était pas parce qu’il n’était pas seul qu’il devait oublier les autres. S’il les ignorait volontairement, il avait l’impression de ne pas être correct avec eux et avait peur qu’ils pensent qu’il leur répondait uniquement quand il s’ennuyait. Du coup, il était juste un peu moins rapide à répondre aux messages quand il était en bonne compagnie.

« D’ailleurs, faudrait que je récupère ton numéro. », ajouta-t-il. En y réfléchissant, depuis qu’il le connaissait, il n’avait jamais eu envie d’avoir de son numéro, mais maintenant les choses étaient différentes.

« Un vrai cliché. On gardera le cliché du restaurent suivi du love hôtel pour une autre fois. », plaisanta-t-il avant de regarder sa montre.

« Vu l’heure, j’ai bien peur qu’il faille rentrer. Sinon on va se retrouver à la porte. Faut compter bien vingt minutes de route à partir d’ici pour retourner à la fac. Ça laisse peu de temps pour faire quelque chose ça. Je peux t’accompagner jusqu’à ton dortoir pour récupérer les livres, comme ça,» proposa-t-il. Comme ça, cela sera fait et il pourra passer encore un peu de temps avec lui plutôt que de se séparer directement au portail.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Sam 3 Fév - 0:26
"Ce cotés idiot fait son charme soit disant." Sourit Haru.

C'est sur que certaines filles lui trouvaient du charme, certaine du dortoir de feu et même de leurs promo, lui avait du mal à saisir la chose mais bon, la comparaison avec un chiot lui ne trouvait pas ça flatteur du tout et pourtant c'était bien ce à quoi elles le comparaient affectueusement parlant bien sur. Ce cotés idiot au point de croire qu'il l'avait vraiment enfermé dans un quelque part franchement elles trouvaient ça charmant? Lui préférait les gens intelligent et perspicace, chacun son truc après tout.

Son numéro? C'est vrai qu'il ne l'avait pas. Pendant sa semaine de travail il avait récupéré celui de Kenta mais surtout pas celui du blond, ils bossaient au même endroit, dormaient au même endroit alors il n'avait eut aucune raison de venir le lui demander, sans compter qu'avant aujourd'hui ils n'avaient jamais eut de bon rapport à la fac, mais c'est vrai que maintenant c'était différent et il allait pouvoir entretenir une relation textuel avec lui par les messages, quand bien même il ne saute pas sur son téléphone à peine vibrerait il pour voir si ce n'était pas son petit ami qui lui envoyait un coeur.

"Une prochaine fois oui, je suis sur que tu ne manqueras pas l'occasion
." Sourit Haru en sortant une carte de visite de son sac. "Tiens, tu m'enverras un message et j'enregistrerais le tiens."

Le préfet de feu continua d'avancer, donc direction la fac et bien soit, c'est vrai que vu l'heure et en totale improvisation ce n'était pas évident de trouver quoi faire. Il se demandait si beaucoup de ses camarade de feu étaient rentrés chez eux pour le Week-end tiens, il verrait bien une fois au dortoir, de toute façon il se ferait sa bouffe et puis basta, c'était de l'improvisation le Samedi et Dimanche en général, les cadets n'étant pas obligé d'être là, étrangement ils voulaient tous rentré chez eux pour ne pas avoir à cuisiné, il comprenait parfaitement l'ayant fait lui aussi.

"Faisons ça alors."

Le trajet continua et les deux garçons parlèrent finalement de choses bien banal mais c'était amplement suffisant selon lui, ils n'avaient pas toujours besoin de se raconter des choses folles sur leurs jeunesses respectives en parlant de leurs prochaine nuit torride. Une fois arrivé près du dortoir le préfet de feu marcha rapidement et entra dans le sien, montant les escaliers tout aussi rapidement il alla chercher les livres dans sa chambre ce qui prit bien cinq bonnes minutes avant d'enfin revenir en souriant vers le blond.

"Désolé, j'en ais tellement empilé que j'ai eut du mal à les trouver, tiens."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Sam 3 Fév - 0:53
« Comment manquer cette occasion. », dit-il avec un grand sourire. Ça, c’était sur qu’il ne raterait pas une occasion de pouvoir aller dans un love hôtel avec Sahiko. Il savait ce qu’il valait au lit et il y avait de quoi vouloir réitérer l’expérience. Même si la perspective d’être pris ne l’enchantait pas vu comme il avait eu mal. Enfin, il se disait qu’avec beaucoup de lubrifiant, ça passerait mieux. Même s’il préférerait être au-dessus, il n’était pas pour qu’un des deux gardes toujours la même position. Dominant ou soumis, c’était des notions qu’il n’aimait pas trop, pour lui, dans un couple les deux devaient être au même niveau. Alors, il était prêt à endurer cette douleur pour équilibrer leurs rapports sexuels.

« Ah, merci. Je t’enverrai un message ce soir. », dit-il en prenant la carte et en la rangeant précieusement dans son portefeuille. Pas la peine de le faire dans la minute. Il était encore en sa présence, il se ferait ça tranquillement, posé dans sa chambre.

Kaname suivit son petit ami dans les transports pour rentrer à la fac tout en parlant de banalités. C’était marrant comme cela était normal de discuter avec lui, alors que quelques jours avant il lui aurait craché tout le venin qu’il pouvait. Avec ses longues journées de réflexions, il s’était adouci et c’était sûrement pour ça que les conversations semblaient être naturel à présent.
Arrivé à la fac, il le suivit jusqu’à son dortoir et l’attendit patiemment en bas.

« C’est rien, t’as fait vite. », dit-il en prenant les ouvrages, « Merci, j’en prendrais soin. »

Puis, il regarda à droit et a gauche avant d’entrainer Sahiko dans un recoin sombre. Là où ils étaient, personne ne pouvait les voir. Il l’attrapa par la taille pour le serrer contre lui et l’embrassa sensuellement avant de rompre le baiser.

« Passe une bonne soirée. », dit-il en souriant avant de partir en direction de son dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Sam 3 Fév - 11:40
C'était presque tentant à vrai dire, faire exprès d'arriver en retard afin de louper l'heure de fermeture du portail, évidement il paierait l'hôtel mais au moins ils pourraient avoir un petit moment juste tout les deux, car bon ils sortaient ensemble c'est cool pour eux mais lui n'avait pas encore eut son baisé pour officialisé la chose entre eux et il serait frustré de ne pas en avoir un de la journée c'était certains, son partenaire embrassait si bien qu'il ne voulait pas se priver même si pour le moment leurs relation devait rester secrète. Mais non il ne devait pas faire ça, ils allaient rentré à l'heure et trouverait bien un moment sans personne dans les environs pour avoir son baisé voila tout, il n'était pas fourbe et ne ferait pas de plan machiavélique pour dormir avec l'autre!

Il avait pensé à un baisé durant le trajet, mais ou quand et comment? Le voyant lui sourire alors qu'il réceptionnait les livres continua de le faire y réfléchir, il le voulait et l'aurait un point c'est tout. Cependant il fut surprit de se faire entraîner sur le cotés du dortoir entre deux arbres et de se faire embrasser ainsi. Il y pensait lui aussi donc! Pourtant ce baisé fut court, beaucoup trop court malgré qu'il ait été si divin à savourer. Le voyant s'éloigner il fit la moue et l'attrapa par le poignet.

"C'est pas sympas ce que tu me fais là." Ronchonna Haru.

Le préfet de feu n'attendit pas et le tira vers lui, l'embrassant avec passion, non il n'avait pas le droit de lui faire un baisé si sensuel et se barrer comme si de rien n'était, lui aussi avait droit à faire le baisé qu'il voulait le temps qu'il voudrait non mais! Savourant le goût de ses lèvres et celui de sa langue le châtain rompit finalement le baisé, voilà, maintenant ils pouvaient repartir chacun de leurs cotés, non mais la vie c'était pas si simple!

"Voila, maintenant je te souhaite à toi aussi une bonne soirée." Conclut t'il en le relâchant.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Sam 3 Fév - 23:11
Kaname n’avait fait que quelques pas quand Sahiko lui attrapa le poignet pour l’attirer vers lui. Visiblement, Sahiko en voulait plus. Lui qui avait été fier d’avoir embrasser sournoisement son petit ami avant de partir, se retrouvait à présent pris à son propre jeu. Ce qui n’était pas pour lui déplaire, il devait l’avouer. Il y avait pire comme châtiment d’être capturer par ces lèvres si délicieuses. Évidemment, il répondit avec joie à ce dernier baiser et en profita jusqu’au bout. Il avait remonté sa main le long de son dos et de sa nuque pour l’enfouir dans ses cheveux. Quand le baiser fut rompu, il descendit lentement sa main le long de sa nuque et s’écarta de lui en souriant. Il aimait cette fougue chez lui et le fait qu’il avait été frustré par la courte durée du premier baiser. Il avait fait une tête tellement mignonne qu’il ne lui connaissait pas. Cela lui donnait envie de recommencer à l’avenir pour revoir cette expression sur son visage ainsi que sentir de nouveau sa fougue. Il risquait de le taquiner assez souvent.

« Bonne soirée, Haru. » dit-il avait de retourner à son dortoir cette fois pour de bon.

A peine avait-il franchi le seuil de la porte, que ses deux meilleurs amis lui sautèrent dessus pour lui demander comment cela c’était passé. Le préfet de glace leur raconta très brièvement leur conversation en occultant volontairement des parties et surtout le fait qu’il sortait maintenant avec le préfet de feu. C’était trop tôt pour leur en parler même s’il savait qu’ils garderaient le secret. Et puis, il avait passé une trop bonne journée pour qu’ils le charrient sur le sujet. Tous les trois allèrent s’installer dans la salle commune pour se prendre un petit apéritif avant le dîner.

Quelques heures plus tard, au moment d’aller se coucher, il entra le nouveau de Harukami dans son téléphone et lui envoya un message.

[Bonne nuit~ <3 maintenant tu as mon numéro =D ]

Il avait envoyé un cœur pour le taquiner. Il n’était pas encore à l’étape où il en envoyé en guise d’un « je t’aime » comme il le faisait quand il avait des sentiments pour une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Sam 3 Fév - 23:41
Le châtain cligna plusieurs fois des yeux en voyant l'autre partir après l'avoir appeler par son surnom, a oui ils en étaient déjà là? Marchant vers l'entrée de son dortoir il continua de s'étonner de cette soudaine appellation, sa mère l'appelait ainsi contrairement à tout les autres membres de sa famille, ses cadets bien sur c'était Sahiko-sama mais il tolérait le senpai et vis versa bien sur. Ses amis de promo c'était Harukami-kun hormos ceux de son dortoir et là c'était des Haru des mon amour, grincheux, darling et il en passait et des meilleurs même si généralement ils évitaient en tout cas pour les garçons de l'appeler ainsi en dehors du bâtiment de feu, donc son petit ami l'appelait Haru... Donc ça voulait dire qu'il avait le droit de l'appeler par son prénom aussi voir par un diminutif de son prénom, il ne savait pas trop, peut être un jour pour le diminutif là il n'était pas prêt à ça, Kaname serait suffisant, il avait déjà du mal à ne pas vouvoyer son dieu vivant et ses grands parents, là c'était trop tôt, par contre que lui l'appel Haru c'était pas grave du tout.

Arrivant à son étage il alla dans sa chambre et n'eut pas le temps de fermer que certains de sa promo se glissèrent jusqu'au canapé voir jusqu'au lit pour certains pour avoir des nouvelles, parfois ils étaient sans gêne... A non c'est vrai, il faisait pareil dans leurs chambres à eux. Rangeant ses nouveau livre il sentit une odeur divine et alla jusqu'au lit pour prendre le plat de chantilly le mangeant a la cuillère. Ils savaient comment le cuisiner! Mais il ne rien de plus qu'ils c'étaient entendu restant vague sur la conversation en elle même mais le résultat était là, ils allaient mieux s'entendre. Fin de l'histoire merci d'être venue!

"Bon bah tans mieux, hey c'est pour nous quatre la chantilly!"
Cria l'un des garçons en s'approchant.

Le préfet de feu serra le saladier contre lui en grognant comme un animal sauvage, laissant même quelques flammes autour de lui, non c'était à lui, que pour lui. Les deux filles se prirent un fou rire mais au moins le sujet de Kaname était clos et la chantilly n'était que pour lui. Ils mangèrent tout les quatre après avoir cuisiner en famille faisant même un peu de rab pour les rares plus jeunes restaient là puis allèrent se faire un billard dans la salle de détente du rez de chaussé. La soirée fut bien remplit et ce ne fut qu'a minuit qu'il vit le message du blond et hésita sur quoi répondre. Il se contenta de lui envoyer une émoticône qu'il aimait bien en guise de bonne nuit et alla se coucher.

Le matin Harukami se leva vers dix heures et vit un mot sous sa porte, les filles étaient partie en viré et son copain de promo avait un repas de famille et bien soit, il aurait la journée pour lui alors, à moins qu'il puisse voir Sakai euh Kaname pardon. Il pensait à lui dès le réveil, c'était grave? Il partit prendre un long bain d'une heure avant de sortir s'acheter à manger à la supérette de la faculté, remerciant les grands dragons qu'elle soit ouverte tout les jours et vingt heure sur vingt quatre ce qui était presque du niveau d'un conbini. Il regarda le ciel en marchant, faisait moche il allait pas lire son livre dehors pour la peine.

[Bien dormis? Journée détente je suis tout seul ,et toi tu vas faire quoi?] Envoya Haru à son petit ami en choisissant son repas du midi.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 4 Fév - 0:17
Le préfet de feu sourit en voyant le petit émoticône tout mignon que son petit-ami lui avait envoyé. Il n’avait jamais imaginé que celui qui était considéré comme le pire des tyrans dans son dortoir, puisse envoyer ce genre de chose trop mignon. Décidément, il avait plein de côtés attendrissants qui ne fait que le conforter dans son choix de sortir avec encore un peu plus. Plus il apprenait à le connaître, et plus il se disait que ce n’était pas qu’une simple attirance physique qu’il y avait entre eux. Kaname avait envie d’envoyer à sa sœur un message pour lui raconter sa journée. C’était sa première confidente et ils étaient tellement proches qu’ils se disaient tout. Toutefois, il reposa son téléphone sur la table de chevet et n’écrivit rien. Il devait attendre encore un peu avant de lui en parler. Il avait l’impression que cela serait trahir leur accord de confidentialité sur leur relation s’il lui envoyait un message tout de suite pour lui annoncer qu’ils étaient en couple. Il devait se retenir de ne pas lui en parler. Sur cette réflexion, il s’endormit rapidement, comme à son habitude.

Le lendemain matin, il se réveilla vers neuf et demi, ce qui était plutôt une grâce matinée pour lui. Il descendit voir les autres de son dortoir pour prendre son petit déjeuner et discuter. Il n’avait pas pu esquiver son ex qui était présente avec les autres. Mais étrangement, sa présence lui tapait moins sur les nerfs maintenant qu’il n’était plus célibataire. Il pouvait la tolérer sans problème. Cependant, il avait intérêt à faire attention et qu’elle ne prenne pas ça pour un signe qu’elle avait de nouveau une chance. Non, c’était mort de chez mort et en plus il avait trouvé mieux.

Après le déjeuner, il remonta dans sa chambre pour prendre son téléphone et constata qu’il avait un message. Il sourit en voyant le destinataire et lui répondit aussi tôt.

[Comme un bébé ! Et toi ? Là, je vais aller courir dans le parc, tu veux venir avec moi ?]
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 4 Fév - 0:32
Marchant dans les allées de la supérette le châtain se demanda ce qu'il allait bien pouvoir manger, il n'avait vraiment pas envie de cuisiner et se nourrir uniquement de chantilly n'était pas une bonne solution sur le long terme vu que cela ne nourrissait pas du tout, heureusement en plus de ça qu'il avait un corps assez pratique, il avait beau manger n'importe quoi il ne prenait pas un gramme et en plus de ça il était assez sportif en général. Bref il devait se nourrir, que faire? Passant devant les frigo il se prit directement une bouteille d'eau à la pomme et finalement en prit une seconde, l'eau plate il préférait éviter, ça n'avait pas assez de goût! Il marcha ensuite jusqu'aux coin bento et les observa, bof ça ne le tentait pas, il prit donc plusieurs onigiri au thon mayonnaise avant de partir cotés en cas ou il avait la chance d'avoir des pancake à la crème chantilly si ça c'était pas de la chance. Sentant son téléphone vibré il posa son panier a ses pieds et regarda le message.

[Il fait un temps de chien alors ça ne risque pas, il va surement pleuvoir, ne vas pas attraper froid., là je suis à la supérette j'ai pas envie de me faire à manger je vais grignoter en lisant toute la journée je pense.]

Le message envoyé le châtain récupéra son panier et prit du poulet frit en caisse puis régla sa note, voila ça lui ferait l'après midi comme ça. Sortant il regarda de nouveau le ciel, c'était pas un temps à rester dehors pour lui. Le préfet de feu n'aimait pas l'automne, c'était pluvieux, bien trop humide, les feuilles pourrissaient au sol après être tombé, saison de l'enfer, tout les paysages étaient sans saveur, il préférait l'été et le printemps et au pire des cas l'hiver, l'automne c'était la décadence selon lui à cause des feuilles tombant des arbres. En plus il pleuvait beaucoup et l'air si étouffant de l'été devenait si rapidement glacial, il n'aimait pas ça.

De retour à son dortoir le châtain se mit pied nu et alla mettre ses bouteilles dans son petit frigo avant de s'installer sur son canapé avec son nouveau livre, mettant la télé sur une chaîne musical qu'il laissa bas afin de ne l'avoir qu'en fond sonore, il aurait bien aimé voir Kaname mais plutôt mourir que d'aller courir un Dimanche par un temps pareil, si il avait fait beau pourquoi pas mais ce n'était pas le cas, dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 4 Fév - 17:31
Après avoir envoyé le message, Kaname attendit une réponse de son petit-ami avait de partir courir. Il espérait que celui-ci accepte sa proposition et comme ça, il pourrait le voir aujourd’hui. Sahiko était quelqu’un de plutôt sportif, il devait aimer courir, non ? En attendant, le jeune homme s’allongea sur le dos sur son lit et regarda le plafond. Il tenait son téléphone dans sa main pour être sûr de ne pas rater la réponse et de pouvoir y répondre le plus rapidement possible. Enfin, il ne savait pas s’il obtiendrait bientôt une réponse de sa part. D’après ce qu’il avait pu comprendre hier, le préfet de feu n’était pas du genre à répondre immédiatement. Toutefois, il fût surpris de recevoir un message de sa part peu de temps après l’envoie du sien. Le sourire aux lèvres, il se redressa d’un bond pour le lire immédiatement. Cependant son sourire s’effaça à la lecture de ce dernier. Alors Harukami était trop frileux pour aller courir avec lui ? Certes, le temps était couvert, mais d’après ce qu’il avait pu voir à la météo, ils n’annonçaient pas de pluie aujourd’hui, juste un peu de vent. Dommage… enfin, l’élément de Sahiko était le feu, cela ne devrait pas plus l’étonner que ça.

[Moi qui avait envie qu’on sue ensemble =D. Je suis résistant, le froid ça me connais ! Mais si j’attrape froid, j’espère que tu me chouchouteras~. Après ma douche je commencerai la série que tu m’as prêté je pense. Tu refais ton stock de chantilly ?], tapa-t-il avant d’enfiler une veste polaire.

Il mit son téléphone dans une des poches qui se fermait à une fermeture éclaire et attrapa son ipod. Après être sorti de son dortoir, il mit ses écouteurs et partit courir un peu dans le petit bois du campus. C’était un endroit qu’il affectionnait particulièrement pour courir. En plus, avec les couleurs de l’automne, le cadre était vraiment magnifique. Dommage que Harukami ne soit pas venu avec lui. Il aurait pu l’entraîner derrière un arbre pour l’embrasser. Il soupira constatant qu’il avait vraiment envie de le voir aujourd’hui mais ne savait pas quoi lui proposer d’autre. Il n’avait pas non plus envie de passer pour le type lourd et collant à toujours vouloir se voir. Surtout qu’il y a quelques jours, il lui aurait presque craché dessus. Il passerait sûrement pour un mec bipolaire qui était devenu doux comme un agneau parce qu’ils avaient décidé de se mettre en couple. Il avait toujours son petit caractère pourtant. Il ne voulait pas que son petit-ami pense qu’il s’était ramolli en un jour et qu’il avait perdu ses couilles. Il doutait que ce genre de mec plaisent au préfet de feu. Enfin, après tout, il était plein de surprise. Et c’est plongé en pleine réflexion qu’il fit son footing.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 4 Fév - 18:30
Allongé sur son canapé le préfet de feu entama son livre le sourire aux lèvres quand il se rappela avoir sentit son téléphone vibré sur le trajet du retour, surement son petit ami pour continuer leurs conversation anodine commencé par ses soins en plus. Il se leva en soupirant et alla chercher son téléphone dans son sac avant de revenir sur le canapé bien heureux que ses prédécesseur aient du goût et aient acheté cette petite merveille, de son cotés sa contribution à cette chambre de préfet avait été le petit frigo. De ce qu'il savait des chambre initiale elles étaient modestes finalement, une moquette au sol, meuble basique au possible, mur blanc, comme les chambres de premiers années mais chaque préfet avait rajouter sa touche personnel, son dieu avait changé le sol pur du parquet et la couleur des murs, certains avaient juste changé les meubles pour des plus modernes, par chance ils avaient tous eut du goût!

Lisant le message le châtain sourit, c'est sur qu'en étant de glace, le froid ne risquait pas de lui poser problème au moins, d'ailleurs c'était étonnant que les gens de glace puissent tomber malade, même si les virus et les bactéries se foutaient bien de leurs éléments pour venir les faire chier. Il se voyait mal pourtant prendre soin du blond, saurait il faire? Il avait plus souvent été le malade que le soignant et en plus de ça il était un malade qui n'aimait pas la présence des gens autour de lui de peur de les brûler, c'était dangereux.

[Qui a suer aujourd'hui ce ne serait pas en courant avec toi que je le ferais. Quand au fait de te chouchouter je ne sais pas si je pourrais être d'une grande aide à vrai dire. Et non je n'en n'ais pas pris, hier on m'a fait un gros saladier que j'ai fini, faut que je ralentisse un peu sinon je vais me rendre malade.]

Posant son téléphone après avoir appuyé sur envoyé le garçon de feu soupira, Kaname ne proposait pas de le voir autrement qu'e allant courir par ce temps de chien et comptait lire ensuite dans son dortoir tout comme lui. Techniquement il avait exprimé l'envie de le voir en lui proposant ce footing, peut être attendait il que ce soit lui qui propose quelque chose à présent? Il n'aimait pas demander, il verrait plus tard.

Vers les treize heure le préfet sortit de sa lecture, il avait faim et récupéra toute sa nourriture et ses boissons, mettant les info à la télévision car on ne sait jamais, il devait se tenir au courent de tout, si dieu l'appelait il devait pouvoir parler de tout avec lui. En mangeant il continua de penser à son petit ami et soupira, il pouvait bien lui proposer quelque chose... Ce n'était pas normal, ils n'étaient en couple que depuis hier alors il ne devrait pas avoir cette envie de le voir.

[On goûte ensemble vers seize heure?]
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 4 Fév - 23:25

Kaname avait couru pendant une bonne heure sans s’en rendre compte. Le froid qui s’installait doucement en cette saison ne le gênait pas. Bien au contraire, il aimait cette sensation, quand le vent frais venait lui picotait la peau. Les personnes normalement constituées trouvaient ça plutôt agréable. Mais pas lui, et cela n’était certainement pas que dû à son élément. Toutefois, même s’il appréciait le froid, il savait qu’il devait se couvrir convenablement pour ne pas tomber malade. Ce n’était jamais plaisant de rester clouer au lit sans rien pouvoir faire. D’ailleurs, ça le serait encore moins après avoir lui le message de son petit ami, qu’il avait lu lors d’une petite pause, qui lui disait ne pas savoir prendre soin des malades. Dommage, il aurait adoré se faire chouchouter en cas de gros rhume, enfin, ça ne serait pas pour tout de suite.

A la fin de sa course, le jeune homme passa un moment à s’étirer. Avant de courir, il avait procédé à un moment d’échauffement. Il était plutôt prudent avec ça pour ne pas risquer le moindre claquage ou limiter les courbatures. Il n’avait toujours pas répondu à son petit-ami, car il voulait le faire poser dans sa chambre. Il avait vu d’autres de sa promo courir aussi dont un qui était curieux. Alors, légèrement parano, il n’avait pas voulu le faire dans le bois des fois qu’un œil indiscret vienne se glisser derrière sans qu’il ne l’entende, pour le taquiner.

Dans sa chambre, il enleva ses vêtements pour les jeter dans la corbeille de linge sale et alla sous la douche. Il y resta un long moment sous l’eau chaud, et profita de cet instant. Il n’y avait rien de mieux qu’une bonne douche bien chaude après un petit footing. Puis, il prit son téléphone, une fois habillé, pour répondre enfin à Harukami et constata qu’il avait un deuxième message de sa part. Un immense sourire se dessina sur ses lèvres quand il lu qu’il désirait lui aussi le voir. Il se laissa tomber sur son lit et tapa sa réponse.

[Ça s’apprend de s’occuper d’un malade =D. Et t’en fais pas, je suis un malade adorable. Avec plaisir ! On se retrouve où ?]
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Lun 5 Fév - 0:06
Voyant l'heure le châtain haussa un sourcil, l'avait il fait attendre exprès ou venait il juste de finir son footing? Si c'était le cas il avait bien prit son temps mais il avait eut de la chance qu'il ne pleuve pas car il serait vraiment tombé malade sinon et lui n'aurait su que faire. De toute façon il ne pouvait pas aller le border et s'en occuper vu que le règlement était clair concernant les entrées interdites dans les dortoirs et de toute façon que pourrait il bien faire? Lui caresser le front en disant des, ça va aller, et le forcer à prendre ses médicaments? Le seul avantage était que si l'autre crachait des glaçons il pourrait les faire fondre à volonté. De toute façon là n'était pas la question, le temps n'était finalement pas devenu pluvieux donc l'autre n'était pas malade!

[Tans mieux pour toi, moi je suis un malade horrible, grincheux, colérique et solitaire, je risque de mettre le feu à tout donc vaut mieux que je sois seul. Disons dans la salle qui nous serre de salle de réunion entre préfet, hormis toi et moi ils sont tous parti, on aura la paix.]

Il fallait bien y avoir des avantages à être préfet et le châtain en était ravis, libre accès à la réserve de la bibliothèque, des prix à la supérette de la faculté et à la cafétéria, le droit de se servir du gymnase et du matériel sportif en dehors des cours plus la salle des préfets, ils avaient chacun leurs petite clé perso et bien sur la chambre privé cela allait sans dire! Il allait devoir repasser à la supérette pour le goûté d'ailleurs du coup.

Le châtain continua sa lecture le reste de l'après midi et quitta son dortoir l'air de rien, aucun kohai n'osait lui demander ou il allait et ils avaient bien raison, ils n'étaient pas en droit de lui demander des comptes, il était le dieu tout puissant, leurs dieu tout puissant! Diantre il devenait mégalo un peu, enfin qu'importe tans que ce genres de pensées restaient pour plaisanter ou dans sa tête. Il passa alors à la supérette et acheta quelques conneries à grignoter et surtout une bouteille de chantilly, pas le choix, elle l'appelait, il l'entendait! Un peu pressé de voir son petit ami il remarqua qu'il était en avance de dix minutes, a bah bravo la ponctualité, voila qu'il était en avance, n'importe quoi! Ouvrant la salle il alla s'asseoir à la table, déballant tout puis prit son téléphone pour jouer avec.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1966
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Lun 5 Fév - 20:33
Un malade horrible ? Kaname grimaça à la lecture de cette information. Vu la description, cela ne lui donnait vraiment pas envie être à son chevet pour l’aider à guérir. Pourtant, il adorait prendre soin des gens alités. Il préparait les médicaments, cuisinait de bons petits plats qu’il était recommandé de manger pour reprendre des forces. Apportait de quoi réchauffer ou faire baisser la température et aussi tenir compagnie. C’était important selon lui, car on pouvait vite s’ennuyer à rien dans son lit. Pour le coup, le fait qu’il y ait l’interdiction d’aller dans un dortoir qui n’était pas votre élément l’arrangeait bien. Il n’avait pas d’excuse pour ne pas venir le soigner et subir ses colères, enfin, il savait très bien que le jour où ça arriverait, il ne pourrait pas s’empêcher d’être inquiet de ne pas pouvoir le voir. Enfin ! Il ne lui souhait pas d’être malade ! Il avait intérêt à avoir une santé de fer.

[Ça marche ! On sera tranquille là, personne dans les pattes pour nous déranger =) ]


Après avoir envoyé son message, il attrapa son portefeuille pour aller à la petite superette. Autant y aller maintenant comme il n’avait pas encore mangé ce midi, il pourrait acheter tout d’un coup.

Dans les rayons, le jeune homme attrapa une omelette rice qu’il posa tout de suite dans son panier, avant de faire le tour du magasin. Il ne savait pas trop quoi acheter. Il ne savait pas encore ce que Harukami aimait vraiment. A part la chantilly, et il lui avait dit qu’il ne devait pas trop en abuser, il ne savait encore rien. Il hésita à prendre de l’alcool puis opta pour une bouteille de thé et une brique de jus de pomme. Il irait prendre des gobelets en plastique qu’il avait dans sa chambre. Puis, il décida de faire des cookies aux pépites de chocolats. Il savait qu’il n’y avait personne dans son dortoir actuellement. Ils étaient tous sortis ou rentrés chez eux pour le week-end. Il le savait car les préfets d’avant avaient mis en place un système qui permettait de savoir combien d’étudiants se trouvaient dans les locaux en cas de catastrophe. C’était sa chance. Il attrapa en plus un sachet de galette de riez à la sauce de soja et paya le tout.

En rentrant, il s’installa aux fourneaux et fit deux tournées de cookies après avoir mangé. La deuxième, il la partagerait avec ses amis. Cela lui donnerait un alibi en plus on lui demandait pourquoi ça sentait si bon et qu’il n’y avait rien. Pendant la cuisson de la deuxième fournée, il lava les ustensiles et le plan de travail. Puis, il regarda l’heure. Il lui restait encore une demi-heure avant l’heure du rendez-vous. Juste le temps de ramasser ses affaires et de se rentre un peu plus présentable avant de sortir. Puis, il se faufila distraitement dehors pour aller jusqu’à la salle qui leur était réservée et arriva cinq minutes avant l’heure.

« Yo ! Ça fait longtemps que tu es là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1955
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Lun 5 Fév - 22:20
Le préfet de feu jouait sur son téléphone, enfin jouer était un bien grand mot, un sudoku il n'appelait pas ça un jeu en réalité mais bon, il n'avait pas vraiment de jeu à proprement parlé sur son téléphone qui pour lui était un outil de communication et non pas une console de jeu, en plus et surtout, il était mauvais à tout les jeux vidéos... Soupirant il regarda ce qu'il avait acheté, des pancake individuel à la confiture et à la crême, des muffins qui n'avaient pas la tête de ceux dans les émissions culinaire surement aux pépites de chocolat et des bonbons aux fruits, normalement ça devrait aller, l'autre n'allait pas venir les mains vide et avec sa bouteille de chantilly lui n'avait besoin de rien d'autre, bien qu'il allait la partager, enfin normalement, il avait oublié de prendre à boire d'ailleurs, pas grave, il y avait des distributeurs pas loin de la salle alors si il voulait quelque chose il irait se le chercher.

Entendant la porte le châtain releva la tête et quitta directement sa partie en cours, posant son téléphone en faisant un léger sourire à l'attention du blond qui n'était pas venue les mains vide lui non plus, ce n'était pas un crevard comme prévu! Il regarda l'heure en entendant la question et haussa les épaules, lui aussi était en avance tiens donc, ils avaient du se raté de peu à la supérette.

"A peine cinq minutes, c'est rare que je ne sois pas pile à l'heure, mais au moins je suis pas arrivé en dernier cette fois."
Rit Haru.

Le garçon de feu tira une chaise à cotés de lui, il voulait son amant au plus près, hors de question qu'il soit à l'autre bout de la pièce, bien qu'il doute qu'il soit assez détaché et bête pour se mettre à son opposé. Il posa son coude sur la table, appuyant son menton dans sa main, il ne pouvait pas dire qu'il lui avait manqué mais c'était indéniable qu'il était content de le voir.

"Tu as cuisiné quelque chose? Je connais cette odeur mais je n'arrive pas à me rappeler ce que c'est."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 8 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 11, 12, 13  Suivant
Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen-
Sauter vers: