Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[Pendragon Gakuen] [M] De feu et de glace~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres enchantés :: Pendragon Gakuen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
Azili
Mini Poulpy
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Mar 1 Mai - 23:38
Kaname se moquait bien que tout le monde fût tendu comme des strings. Ce n’était pas son problème s’ils se mettaient dans des états pareils. Bon, d’accord, ils n’étaient pas au courant que l’incident de la semaine dernière ne risquait pas de se reproduire vu que leur relation avait évoluée dans le bon sens. Mais le préfet de glace n’avait pas envie de les prendre avec des pinettes et de se priver de ce moment avec Harukami.

« Oui, c’est toujours voulu avoir un chien », rétorqua-t-il avait un petit sourire.

Le cours se passa sans accro. Bien sûr, il n’arriva pas une seule fois à dominer son partenaire, mais il se défendait très bien face à lui. De temps en temps, leur professeur venait vers eux pour vérifier qu’ils ne s’étranglaient pas en silence. Cela avait le don d’agacer le préfet de glace qui voulait un peu d’intimité avec Sahiko. Les autres avaient eu la gentillesse de s’écarter d’eux, alors il aurait apprécié que leur enseignant leur lâche un peu la grappe. A cause de ça, il ne pouvait s’autoriser des gestes plus tendres que le simple fait de se tenir la main au moment de se relever. Enfin, il ne devait pas trop se plaindre non plus, il avait pu passer du temps avec son petit-ami même si c’était pendant un court instant. Dommage que ce cours ne durât pas plus longtemps.

« Je pense oui », dit-il en mettant en arrière ses cheveux. Il avait bien transpiré et une bonne douche allait lui faire du bien.

« On pourra progresser ensemble et les autres arrêteront de trembler comme des feuilles chaque mercredi, » ajout-a-t-il en plaisantant. « Je vais être vu comme leur héros ! »

« Dis-moi, tu peux traîner un peu dans les douches ou tu as des obligations ? », dit-il à voix basse et un peu en retrait des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Mer 2 Mai - 0:02
Les cheveux en arrière allaient très bien au blond songea le châtain en le regardant du coin de l'oeil, certes il le préférait avec sa coupe au naturel mais c'était pas mal non plus comme ça. de toute manière il avait un beau visage donc peu importait la coupe de cheveux, il l'avait toujours trouvé pas mal du tout dans son genre, dommage qu'il ait eut si sale caractère pendant ses quatre années et demi, ils avaient perdu un temps fou. Quoi que si il faut leurs histoire allait se finir d'ici une semaine alors bon!

"Le rôle du méchant démon me conviens, surtout que pour l'instant, ce n'est pas le héros qui gagne la bataille." Plaisanta à moitié Haru.

Oui le rôle du méchant lui allait comme un gant, après tout ce n'était pas pour rien que le rôle de tyran lui collait autant à la peau, autrefois au primaire et collège voir lycée quand il rendait service au club de théâtre, il était toujours dans le rôle de l'ennemis juré du héros, car quand il ne souriait pas soit disant il avait une tête de tueur, n'importe quoi, c'était juste que son sourire était tellement radieux qu'a cotés une tête normale ça faisait tâche, sauf qu'il ne pouvait pas sourire en permanence, il n'y avait que les idiots qui faisaient ça!

"Pas plus de quinze minutes mais c'est déjà ça. Ce sera suspect sinon." Répondit il à voix basse.

Puis il s'éloigna de l'autre garçon, ils n'avaient qu'une heure pour manger avant d'avoir les cours de combats de l'après midi ou leurs professeur ne voudrait surement les les laisser se mettre ensemble en vu de la semaine passé quand le préfet de feu avait faillit perdre patience. Mais ce serait ça de prit pour avoir un peu de tactile. Il prit donc son temps pour se dévétir et alla sous l'eau après avoir détacher ses cheveux, ça faisait un bien fou.

Les gens étaient par chance pressé de partir se nourrir alors le vestiaire se vida rapidement, lui resta sous l'eau le visage tourné vers le jet , ça faisait beaucoup trop de bien, pour une fois qu'il suait vraiment lors de ce cours, ça lui changeait de d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Mer 2 Mai - 11:49
« Mais le héros n’a pas encore dit son dernier mot, » dit-il avec un très léger sourire sur les lèvres.

Quant à Kaname, le rôle du gentil héros lui aurait bien allé, même si Takeru, le préfet de terre, était mieux taillé pour endosser ce rôle. D’ailleurs, on aurait pu le croire être né pour interpréter le personnage du héros sauveur du monde. Il était toujours prêt à se sacrifier pour les autres. Enfin, sauf en cours d’auto-défense. Même si c’était lui qui s’y collait le plus souvent dès qu’il pouvait l’éviter, il sautait sur l’occasion même s’il ressentait un peu de culpabilité d’avoir envoyé au casse-pipe un de ses camarades. D’ailleurs, le préfet de glace avait cru voir dans les yeux de son camarade un mélange de reconnaissance et de fierté paternelle. S’il avait pu, sans passer pour un idiot, Kaname était persuadé qu’il lui aurait fait un salut militaire en le voyant se positionner devant le préfet de feu.

« Quinze minutes, ça me va très bien. », répondit-il tout bas en ralentissant le pas pour laisser Harukami le distancer.

Kaname traîna dans les vestiaires pour se retrouver seul avec son petit-ami. Aujourd’hui, il ne devait pas déjeuner avec Ren et Hiroshi. Il n’avait pas à trouver d’excuse bidon pour pouvoir rester seul dans les vestiaires avec Sahiko. En revanche, il envoya un message à sa sœur, avec qui il devait manger, qu’il serait en retard et pour faire mieux passer la pilule, il lui proposa de l’invité à déjeuner.

Le dernier de leur camarade enfin sortit, Kaname attendit quelques secondes pour être sûr que personne ne reviendrait sur ses pas, puis, il plaqua Harukami contre le mur de la douche pour l’embrasser passionnément. Il avait opté pour un endroit stratégique pour que personne ne les voit en entrant dans les vestiaires. Comme ça, au moins bruit, ils pourraient se séparer et faire comme si de rien n’était.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Mer 2 Mai - 12:54
Le préfet de feu se tourna finalement pour voir si tout le monde était bien partit, qu'ils s'en aillent vite afin qu'il puisse profiter de quinze minutes avec son amant secret! La porte se fit entendre et plus aucun bruit cotés vestiaire, enfin! Son regard noisette se porta alors vers son petit ami qui arriva vers lui avec cette fougue qu'il aimait tans, se laissant faire il savoura enfin ce contact, cette peau mouillé contre la sienne et surtout ses lèvres et cette langue, il en avait tellement eut envie durant ces deux jours d'abstinence, un enfer!

Répondant au baisé il passa l'une de ses mains sur la nuque de son camarade de glace afin d'accentuer leurs échange, tandis que sa seconde main vint directement caresser le bas de son dos. Le fait de risquer d'être surprit avait tout de même un petit cotés excitant il devait bien le reconnaître, même si en étant un couple normal on pouvait aussi avoir cette excitation. Mais il dut rompre le baisé afin de pouvoir respirer et reprendre son souffle.

"Je t'ais manqué tans que ça pour que tu me plaque ainsi?" Rit Haru en déplaçant sa main de sa nuque jusqu'a sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Mer 2 Mai - 15:26
Ses lèvres, sa langue, sa peau, son odeur, tout lui avait manqué pendant ces deux jours qui lui avaient paru être une éternité. De base, on était toujours plus fougueux en début de relation. On voulait toujours être avec, toucher l’autre, l’embrasser. À Cela, s’ajoutait pour Kaname la frustration de ne pas pouvoir faire tout ça quand il le désirait à cause du secret de leur relation. C’était tellement frustrant de l’avoir à proximité de lui sans rien pouvoir faire. Et de faire équipe avec lui pendant le cours n’avait fait qu’augmenter cette frustration. Heureusement qu’ils pouvaient se permettre un peu de temps ensemble, sous les douches, sinon le jeune homme aurait certainement craqué.

« Tu n’imagines même pas. C’était de la torture de voir ton corps tout ruisselant de sueur. Une vraie souffrance sans pour rien faire. », dit-il avec un petit sourire en coin après que leur échange se soit terminé.

« Maintenant que je t’ai entre les mains, je ne compte pas te laisser filer sans t’avoir faire prendre tes responsabilités pour m’avoir aguiché avec tes muscles bandés par l’effort et dégoulinant de sueur, » plaisanta-t-il avant de passer aux choses sérieuses.

Kaname commença par s’attaquer à son cou. Il l’embrassa à cet endroit qui semblait si érogène chez le préfet de feu et parfois lui mordillait cette zone. Puis, tandis que ses lèvres s’occupaient de son cou, une de ses mains ne perdit pas de temps et glissa vers son pénis. Malheureusement, ils n’avaient pas assez de temps devant eux pour faire l’amour, mais ils pouvaient toujours obtenir un orgasme autrement et plus rapidement. Il agrippa fermement sa virilité qu’il commença à caresser vivement. Laissant son cou, il vint l’embrasser de nouveau fougueusement. Il passa sa main libre dans sa chevelure pour l’agripper.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Mer 2 Mai - 17:53
"Je sais je suis terriblement séduisant en pleins effort." Plaisant Haru.

Le préfet de feu ne pouvait pas nié que le blond était aussi terriblement excitant quand il transpirait légèrement, respirant plus rapidement du à l'effort qu'était de faire équipe avec lui en cours. Comme si juste lui tenir la main le temps de le relever avait put lui suffire pour être satisfait, il aurait aimé tellement plus, après tout avant d'être ensemble lors de ce même cours il avait eut droit à une délicieuse bien qu'énervante morsure dans le cou et là le professeur avait tout gâché en leurs collant au cul comme ça pendant tout le temps du cours, qu'il aille aux diable il voulait profité de son amant!

"Je ne risque pas de m'enfuir vu que j'ai enfin un moment avec toi." Assura t'il en souriant.

Non jamais de la vie! Sentant des lèvres dans son cou le châtain laissa un premier soupir de plaisir franchir la barrière de ses lèvres puis quelques léger gémissements que seul le blond pouvait entendre, le cou c'était quand même tellement bon! Sans compter que son amant était tellement pleins d'ardeur et passionné qu'il ne pouvait qu'apprécier l'instant. Caressant ce torse si bien fait,s'attardant sur ses tétons ayant bien vu que cela lui plaisait plus que le cou ou l'oreille, chacun sa zone.

Quand il sentit une main sur sa virilité il sursauta avant de rire légèrement et répondit au nouveau baisé offert, il n'aurait jamais cru son camarade de glace aussi fougueux et passionné, c'était divin vraiment et il en redemanderait si ils avaient eut plus de temps. Sa main libre vint alors l'imiter, prenant son pénis en main fermement pour le caresser à son tour. Il voulait tellement plus qu'une simple masturbation mutuel mais ils n'avaient pas le choix malheureusement. Après quelques minutes de baisé et caresses insistantes il jouit finalement dans la main de l'autre et se mordit la lèvre en le regardant.

"T'as pas intérêt à prévoir autre chose que passer le Week-End avec moi
." Menaça Haru en souriant légèrement, posant son font contre le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Mer 2 Mai - 23:29
Ça, c’était le moins qu’on pouvait dire. Il était diablement séduisant ! Même quand il était dans sa phase de dénie et de rejet à son égard, il savait très bien qu’il avait tout d’un apollon. Il évitait juste de se le dire pour ne pas rager dessus et le jalouser quand il voyait des filles s’agglutiner à lui. Maintenant qu’il avait arrêter de se voiler la face, il ne pouvait pas le nier et résister à son charme naturel. Au contraire, il contenait bien en profiter tant il lui faisait de l’effet.

Kaname se cambra en sentant la main du préfet de feu se glisser à son tour sur son pénis. Il accentua le baiser pour étouffer son gémissement. Il avait peur d’être trop bruyant en prenant du plaisir, même si le bruit de l’eau qui coulait, devait masquer les sons de leurs ébats.

Le jeune homme accéléra les mouvements de son poignet au fur et à mesure que le plaisir montait. Il avait de plus en plus de mal à étouffer ses gémissements dans les baisers. Harukami avait une sacrée poigne et il savait y faire pour le faire jouir. Il avait rapidement trouvé sa zone érogène en plus. C’était un amant vraiment parfait. Il finit, presque en même temps que son petit-ami, par venir.

Front contre front, il lui sourit en reprenant son souffle.

« Je suis tout à toi ce week-end. Je comptais bien passer tout mon temps avec toi. J’ai déjà délégué pour le dimanche soir pour faire l’appel. Je ne serai pas obligé de quitter tôt. En plus, c’est acheter tout ce qu’il faut pour pouvoir s’amuser. Tu as intérêt à être en forme et bien te reposer avant notre petite escape. », dit-il.

« Tu sais où aller d’ailleurs ? Une idée d’hôtel ? Ça te dirait d’aller à Hakone, et se prendre une chambre avec onsen privé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Mer 2 Mai - 23:45
"Je serais en pleine forme rassure toi." Sourit Haru.

Oui il comptait bien péter le feu pour leurs Week-End rattrapage d'affection, il allait enfin pouvoir avoir une vraie nuit de sexe, sans alcool pour aider à amener la chose, sans dénis de la part de son vis à vis et surtout sans restriction de bruit, ils ne seraient que tout les deux, loin de leurs entourage et il pourrait s'en donner à coeur joie! Il se retenait et se privait déjà à la fac pas besoin de faire des manières aussi le Week-End quand ils avaient enfin un moment que pour eux, au diable le secret! En plus en vu de la façon dont le blond avait de parler de la chose cela risquait d'être sportif, parfaitement ce qu'il voulait.

D'ailleurs il avait des projet pour eux semble t'il se fit remarqué mentalement le préfet de feu, Hakone avec onsen privé? C'était terriblement alléchant comme proposition, le cadre lui plaisait beaucoup en plus de ça mais n'était-ce pas beaucoup pour un premier rendez vous? Enfin non pas que ça lui déplaisait bien au contraire.

"Je ne savais pas que tu étais un grand romantique, c'est d'accord je te laisse t'en charger, on partagera les frais par contre, hors de question que je me laisse invité comme une demoiselle sotte et sans un sous profitant du riche prince." Plaisanta t'il en lui embrassant la joue.

Sans attendre le châtain se rinça une dernière fois avant de s'éloigner de son amant pour aller se sécher, il n'avait pas non plus énormément de temps à lui consacrer malheureusement et à son grand regret. Il mit donc une serviette autour de sa taille et attrapa son peigne pour se démieller sa crinière mouillé, c'est que ça s'entretenait une tignasse pareil, d’ailleurs il fallait qu'il passe chez le coiffeur, là c'était un peu trop long surtout au niveau des mèches de devant, il irait demain après midi ou Vendredi avant de partir pour leurs Week-End tiens.

"Dois-je craindre d'arriver a l'hôtel et de voir un chemin de pétale de rose jusqu'a notre onsen privé?" Taquina Haru en le regardant du coin de l'oeil toujours en serviette.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Jeu 3 Mai - 19:13
« Tu as plutôt intérêt oui », dit-il avec un grand sourire tandis que son amant se décollait déjà de lui. Il avait envie de lui dire qu’il ne comptait pas le laisser dormir pendant ce week-end, mais se ravisa en se disant que c’était peut-être se vanter un peu trop. Et puis, si Harukami avait après ça de grande espérance, il serait peut-être déçu de dormir finalement huit heures par nuits car Kaname avait la faculté de s’endormir très rapidement. Peut-être un peu trop même selon son ex. Plus d’une fois elle l’avait secoué pour le maintenir éveiller parce que le préfet de glace s’était assoupi juste en fermant les yeux après une partie de jambes en l’air. Alors, pour ne pas décevoir son nouvel amant, il préféra ne rien ajouter de plus, lui laissant la surprise sur ses intentions comme ça. En plus, il savait qu’il y aurait une partie où il aimerait juste rester dans ses bras à le papouiller sans arrière-pensées.

« Quinze minutes, c’est vraiment trop court, » soupira-t-il, « Enfin, c’est mieux que rien, je ne vais pas rester frustré toute la journée comme ça », finit-il par dire avant de rire.

Le jeune homme se rinça et attrapa son gel douche pour se laver et enlever toutes traces de leur plaisir. Il se laverait les cheveux ce soir, il allait encore transpirer durant le cours prochain.

« Ça marche, on partage les frais alors. Je connais une adresse sympa et abordage. Je m’occupe des réservations aujourd’hui. », dit-il en coupant finalement l’eau.

Le préfet de glace n’insista pas sur le fait d’inviter et de ne pas laisser payer Sahiko. Il comprenait tout à fait son point de vue et aurait certainement agit de la même manière si les rôles avaient été inversé. C’est normal. Il lui payerait tout quand cella sera pour une surprise pour une occasion particulière comme un anniversaire, par exemple.

« Tant fait pas, mon romantisme s’arrête là, » dit-il en éclatant de rire, « Enfin, j’espère que je ne te déçois pas et que tu jubilais à l’idée d’avoir un parcourt de pétales de rose dans la chambre », ajouta-t-il en plaisant. Puis, il aussi en serviette, il s’approcha de lui pour venir l’embrasser tendrement.

« Je te laisse sortir en premier. »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Jeu 3 Mai - 20:56
C'était plaisant que son amant secret penne ainsi des initiatives, les gens passifs étaient d'un ennuie que le préfet de feu qualifierait de criminel, ces gens qui ne savaient jamais quoi faire, ou aller, jamais rien proposer, c'était pénible à la longue. Alors que là le blond proposait un petit Week-End que pour eux dans un lieu précis et il allait s'occuper comme un grand de faire la réservation sans lui demander trente fois si l'endroit conviendrait assurément, ce serait probablement le cas, il lui faisait confiance et puis il fallait bien prendre le risque!

Après avoir enfin coiffé sa crinière le bouillant préfet s'habilla en écoutant l'autre, non il n'était pas déçu bien au contraire, plutôt rassuré, ce serait assez perturbant de tels attention envers lui, comme ça sans raison, c'était certes leurs premier Week-End seul en tans que couple mais il n'y avait aucun sentiment entre eux, en tout cas de son cotés. Quoi que, il y en avait mais ce n'était pas de l'amour, qui sait si ça en deviendrait un jour, advient que pourra comme disait son père.

"C'est rassurant surtout de voir que tu n'es pas déjà transit d'amour pour moi au point de mettre des roses partout." Continua de plaisanter Haru avant de recevoir le baisé.

Un dernier sourire plus tard le châtain quitta le vestiaire prenant soin de ne rien oublier derrière lui, ils avaient passé un bon moment bien que trop court, c'était toujours trop cours ce genres d'instants de toute façon. Il rejoignit des camarades après avoir acheté de quoi manger ce midi, il avait très faim entre le cours d'auto défense et sa petite partie de masturbation avec le blond, ce genres de choses lui donnaient toujours faim, comme tout le monde surement d'ailleurs. Personne ne lui demanda pourquoi il avait été long, c'était normal qu'il traîne sous la douche de temps en temps, rien de suspect!

La fin de journée fut normale tout comme la journée suivante mais le Vendredi tout changea. Le garçon de feu était prit d'une impatience qui lui était rare, toute la matinée il avait eut l'impression que le temps ne passait pas, il était même quelque peu distrait dans certains cours, ce qui n'avait certes pas affecté sa compréhension mais ça arrivait assez rarement pour que lui se fasse la remarque en tout cas. Son sac déjà prêt il repassa juste à son dortoir le récupérer et fila en ville, il devait passé chez le coiffeur, avec de la chance il n'y aurait pas grand monde et serait sur d'être à l'heure à la gare.

Ce qui fut le cas, deux minutes d'avance ça va c'était correct songea t'il en regardant sa montre se sentant incroyablement plus léger alors que la coiffeuse n'avait pas couper grand chose. Son sac à ses pieds il s'adossa à un mur et attendit une main dans la poche, lisant un petit livre en attendant l'arrivé de son amant, ainsi concentré il pouvait ignorer les gloussements de certaines filles qui passaient pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Ven 4 Mai - 23:39
Kaname attendit une ou deux minutes après la sortie d’Harukami pour partir à son cours des vestiaires. Il rejoignit sa sœur pour aller déjeuner. Sa cadette le questionna sur sa bonne humeur soudain, mais le préfet de glace resta muet comme une carpe à ce sujet. Il se contenta de lui dire, en plaisantant, qu’il s’était fait plaisir sous la douche. Aya n’insista pas plus, même si elle pensait que son faire plaisanter. Le jeune homme n’aimait pas mentir à sa sœur, alors il s’était contenté de dire qu’une partie de la vérité.

Le soir, en rentrant dans son dortoir, le préfet de glace réserva la chambre et envoya toutes les informations à son petit-ami par message. Ils convinrent de l’heure de rendez-vous ensemble, et du chemin à prendre. Pas la peine de réserver des billets de train, ils pouvaient effectuer le trajet avec les cartes suica. Kaname avait hâte d’être enfin vendredi soir pour passer du temps avec son amant. De plus, passer tout un week-end avec lui serait un test parfait pour savoir si leur relation avait une chance de tenir. S’ils se supportaient très bien pendant ces deux jours.

Vendredi soir arriva enfin ! Quand les cours prirent fin, Kaname retourna à son dortoir pour faire son sac. Il vérifia deux fois ses affaires pour être sûr de ne rien oublier, et surtout pas le matériel avec lequel il pourrait passer du bon temps avec Sahiko. Une fois ça fait, il donna quelques indications à Hiroshi qui s’occuperait de l’appel dimanche soir. Il avait prévenu sa sœur qu’il ne rentrerait pas avec elle chez leurs parents ce week-end sans préciser où il allait. Elle ne lui demanda pas plus de détails se doutant bien qu’il allait retrouver quelqu’un. Ce n’était pas première fois qu’il ne disait pas où il allait quand il avait une nouvelle conquête. Il attendait toujours un peu avant de présenter sa nouvelle petite-amie. Tout ce qu’Aya espérait, c’était qu’elle serait mieux que Kisa, qu’elle avait fini par détester à cause de la façon dont elle avait mis fin à la relation avec son frère.

Kaname s’était changé et avait choisi des vêtements classes et décontractés. Il prit du temps pour se recoiffer et se parfuma légèrement. Quand il fut enfin prêt, il se mis en route pour aller à la gare.

Arrivé au point de rendez-vous, il chercha des yeux Sahiko avant de le trouver et s’approcha de lui.

« Ça fait longtemps que tu m’attends ? », dit-il en lui souriant. Il le regarda et eut l’impression qu’il avait quelque chose de changer.

« T’es très élégant en tout cas. On devrait y aller, le prochain train part dans dix minutes. »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Ven 4 Mai - 23:59
Personne ne l'avait abordé par chance, il n'aimait pas se faire aborder par des personnes qui voulaient avoir son numéros de téléphone ou le draguer plus discrètement en lui demandant l'heure, lire un livre laissait beaucoup moins de chance aux gens d'avoir l'occasion de venir lui parler que quand il était sur son téléphone. Il sortit de son bouquin en entendant une voix à présent devenue agréable depuis qu'il côtoyait plus intimement parlant celui qui l'utilisait. N'oubliant pas de mettre le marque page il fit un léger sourire et se pencha pour ramasser son sac, rangeant le livre par la même occasion à l'intérieur, il avait toujours un livre pour quand il prenait les transport, ça permettait de ne pas faire attention au reste du monde.

"Non deux ou cinq minutes à peine, j'étais en avance." Répondit Haru.

S'approchant d'un pas il leva un sourcil, élégant? Il ne portait qu'un jean avec un t-shirt blanc et une veste en cuir, en même temps l'autre n'avait pas l'habitude encore de le voir en habit d'extérieur, à la mer c'était différent en vu des températures. A moins que ce soit sa façon de remarquer qu'il avait arrangé sa crinière de lion? Peut être, qui sait, il ne le connaissait pas encore assez bien pour le dire. Regardant sa montre il commença à marcher près de son amant, impatient d'y être enfin, loin de la faculté juste tout les deux.

"Toi aussi tu t'es fais beau pour moi." Sourit t'il l'air de rien. "J'aime bien ton style."

Marchant au milieu des gens le préfet de feu se laissa guider après avoir passé sa carte, il ne savait pas trop quel train prendre ne s'étant pas du tout renseigné de son cotés, il avait laissé cela au soin de son camarade de glace, c'était plaisant de temps en temps de ne rien avoir à faire et juste se laisser guider. Il n'y avait pas tans de monde que ça alors ils pouvaient marcher sans trop de mal l'un à cotés de l'autre. Une fois au train il monta et trouva facilement une place pour deux et posa son sac au dessus de son siège.

"Merde on aurait peut être du prendre de quoi grignoter, j'y ais pas pensé, tu veux cotés fenêtre?" Proposa le châtain.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Ven 11 Mai - 14:52
« J’ai eu peur d’être en retard, mais ça va alors si tu n’es pas arrivé il y a longtemps. », dit-il en se mettant en marche en direction de leur train.

« Mais je suis toujours beau, voyons, » plaisanta-t-il pour ne pas à devoir lui dire que oui, effectivement il avait réfléchi à quoi mettre pour ce week-end. Il voulait être beau mais sans trop en faire. D’ailleurs, c’était ce qu’il avait fallu le mettre en retard pour leur rendez-vous. Comme les clichés des bimbos, il avait passé du temps devant son armoire à réfléchir pour sa tenue. Bon, il n’avait pas mis non plus des heures, il ne fallait pas exagérer, mais il avait plus de temps que d’habitude.

Slalomant entre les gens dans la gare, il guida, sans un mot, Sahiko jusqu’à leur quai. Il leur restait un peu plus de cinq minutes avant que leur train ne parte. Par chance, ils avaient réussi sans problème à trouver de la place assise malgré le monde à cette heure-là.

« J’ai pas pensé à ça non plus, heureusement que le trajet n’est pas long. Je te laisse la place côté fenêtre, je la prendrai au retour. », répondit-il en mettant son sac au-dessus de leur siège, où c’était prévu pour cet effet et s’installa enfin.

Durant le trajet, ils parlèrent de tout et de rien, et sans s’en rendre compte, ils arrivaient enfin à Hakone. Il leur fallu prendre un encore un bus pendant une petite dizaine de minutes avant de vraiment arriver à destination. À l’accueil du ryokan, comme la réservation était à son nom, Kaname récupéra la clé de leur chambre. Une jeune fille, employée dans l’établissement, les accompagna jusqu’à leur chambre. Dans l’ascenseur, même si la demoiselle était là, le préfet de glace se positionna derrière celui de feu et passa une main sur ses hanches. Puis doucement et discrètement, pendant que l’employée avant le dos tourné, il vint lui mordiller la nuque. Le jeune homme s’était tellement retenu de le toucher pendant tout ce temps qu’il arrivait à sa limite. Même s’ils ne leur restaient que quelques minutes avant de se retrouver enfin seul. Quand la porte s’ouvrit à leur étage, Kaname lâche le cou de Sahiko est sorti comme si de rien n’était. Il remercia la jeune fille qui leur ouvrit la porte de la chambre et s’empressa de la fermer quand elle prit enfin congé d’eux. Le châtain clair jeta négligemment son sac par terre et plaqua aussitôt Harukami contre le mur pour l’embrasser avec fougue. Ils étaient enfin seul ! Il pouvait à présent se lâcher. Tout en l’embrassa, il laissa ses mains se balader sur le corps d’athlète de son petit-ami et pressa sa cuisse contre son entrejambe.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Ven 11 Mai - 15:25
Oui c'est vrai que le trajet n'était pas si long que ça alors il tiendrait le cou sans rien grignoter durant ce laps de temps. Il aimait bien avoir quelque chose durant les trajets en train mais surtout quand il était seul et lisait un bouquin, ça permettait de s'occuper un peu mine de rien même si ce n'était que cinq minutes. Prenant place cotés fenêtre il fit un léger sourire en haussant les épaules, c'était comme il préférait,, lui s'en moquait un peu après tout il n'aurait aucune honte à demander à l'autre de se pousser afin de pouvoir se lever si besoin était même si normalement il n'aurait aucun besoin de se lever pour se dégourdir les jambes ou pour aller aux toilettes.

Le trajet fut court, il avait l'impression qu'il était bien plus court que ce qu'il avait prévu, c'était surement car il parlait de tout et surtout de rien avec son amant, quel plaisir de pouvoir avoir une conversation sans sarcasme, sale regard ou réflexions déplacé ou attaque sans fondement. Le blond était quelqu'un de très agréable au quotidien semblait il en tout cas il n'était pas pénible dans les transports et c'était plutôt une bonne chose. Dire qu'ils avaient râté tans de chances de pouvoir discuter normalement tout ça car l'autre était un roquet teigneux!

Faisant bien attention à ne rien oublier le préfet de feu quitta le train et alla dans le bus, il n'aimait pas trop les changements comme ça, il adorait aller quelque part et n'avoir qu'a marché pour la suite, mais on pouvait pas tout avoir, Hakone c'était comme ça! La tête de l'endroit ne lui faisait pas mauvaise impression quoi qu'il en soit. Il laissa son amant passer devant se chargent de récupérer la clés et suivit calmement l'employé jusqu'a l'ascenseur. Il fut surprit de sentir une main sur sa hanche et sentit tout son corps frissonner en sentant des dents sur sa nuque, il du se mordre la lèvre pour ne pas laisser sortir un soupir de plaisir trop audible. C'était fourbe et clairement pas du jeu comme attaque!

Le voyant partir comme si de rien n'était le châtain se surprit à avoir adoré ce petit instant en cachette et continua la marche jusqu'a la chambre. Il remercia la jeune fille et posa son sac pendant qu'elle prenait congé, observant la chambre il se laissa surprendre par cette fougue, savourant ce baisé et ces caresses, il adorait cette fougue venant de son amant, il l'avait tans désiré que ça? Au point de ne pas réussir à se tenir dans l'ascenseur? C'était tellement plaisant! Il passa ses bras autour de son cou avant de rompre le baisé avec un peu sourire taquin.

"Tu m'as manqué toi aussi."
Rit Haru.

Sans attendre de réponse le préfet de feu revint embrasser son si séduisant camarade de glace, mordillant sa lèvre avant de l'embrasser plus profondément, passant une main dans cette chevelure si clair qu'il aimait tans toucher alors que son autre main vint caresser ses fesses si agréable au touché. Il pouvait enfin le sentir contre lui, son souffle, le goût de ses baisés.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Sam 12 Mai - 13:01
Kaname se contenta d’esquisser un sourire amusé et n’eut pas le temps de rétorquer quelque chose qu’ils échangèrent un nouveau baiser. Même si Harukami lui avait que lui aussi lui avait manqué en riant, le préfet de glace se plaisait à croire que c’était vrai. Après tout, mercredi il semblait être aussi frustré que lui de ne pas pouvoir être autant en contact qu’il ne l’aurait souhaité. Il avait bien vu qu’il partageait son désir. Et puis, le préfet de feu lui avait bien fait comprendre qu’il serait fort désappointé s’il ne passait pas le week-end avec lui. Alors, avec tout ça, le châtain clair se disait qu’il était légitime de se dire que ce n’était pas qu’une blague. Et pour son cas, il ne pouvait pas le nier que son contact lui avait fortement manqué. Ses actions parlaient d’elles-mêmes. Elles étaient bien plus parlantes et sincères que des mots.

Kaname fit par rompre le baiser pour reprendre son souffle, mais ce n’était pas pour autant qu’il arrêtât de s’occuper de son amant. Il continua de presser sa cuisse contre son entrejambe, qu’il frotta doucement pour l’exciter un peu plus. Ses mains passèrent sous son t-shirt et allèrent caresser sa peau. Ses doigts s’attardèrent parfois sur ses tétons, qu’il titilla et les pinçait légèrement de temps en temps. Ses lèvres, quant à elles, s’occupèrent de son cou. Puis, il décida de se reculer pour enlever son haut et fit la même chose à son amant. Il voulait sentir sa peau contre la sienne et ne supportait plus la barrière de leurs vêtements. Il le regarda avec un petit sourire pervers avant de l’attraper par les hanches et de le soulever de façon à ce qu’Harukami puisse enrouler de lui. Toujours plaqué contre le mur, il l’embrassa de nouveau avec la même passion.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Dim 13 Mai - 19:15
Autant de fougue et d'envie le faisait devenir fou. Le châtain était vorace quand il aimait quelque chose et cette fougue était divine. Reprenant son souffle une fois le baisé rompu il laissa un premier gémissements lui échapper, entre les doigts habiles sur son torse et ses délicieuses lèvres dans son cou il peinait à ne pas déjà perdre pied, sans compter cette cuisse qui ne cessait de le caresser bien plus bas, pas besoin de l'aguicher autant, il était déjà bien dur à présent. Par contre quand il s'éloigna de son corps le préfet de feu se sentit frustré mais il comprit bien vite le pourquoi du comment. Retirant ses bras d'autour de son cou il le laissé retirer ce t-shirt et se laissa déshabiller avec plaisir, préférant le contact de cette peau contre la sienne lui aussi.

Par chance le préfet de glace n'était pas un prude ou un puceau et lui non plus, ainsi quand il sentit les mains sur ses hanches celui de feu comprit bien vite la démarche et enroula ses jambes autour de la taille de l'autre, il crevait déjà d'envie pour lui et le faire de se sentir contre ce mur n'ayant d'autre choix que de savourer l'instant l'excitait quelque peu. Il passa de nouveau les bras autour de ce cou avant de venir le mordre avec elle. Peinant à se retenir de le dévorer bien plus encore il remonta ses lèvres jusqu'a son oreille.

"Emmène moi sur ce futon qu'on passe à des choses plus sérieuses, tu me tue à me donner envie comme ça." Proposa Haru avant de venir l'embrasser avec fougue.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Lun 14 Mai - 0:43
Kaname sourit en entendant ces quelques mots au creux de son oreille. Il aimait entendre l’effet qu’il pouvait provoquer et de voir qu’il n’était pas le seul à avoir autant envie de passer aux choses sérieuses. Il ne savait jamais comment doser les préliminaires et avait toujours peur de ne pas assez excité sa partenaire pour qu’elle soit lubrifiée naturellement correctement. Certes, avec un homme, c’était différent. Généralement, le désir montait plus vite que chez une femme. Du moins, c’était son cas et avait pris ça pour une généralité comme il n’avait jamais eu, avant Sahiko, de rapport avec un partenaire du même sexe. Toutefois, de ce qu’il pouvait voir, et sentir aussi, sa généralité semblait plutôt vraie.

« Il ne faut pas me le dire deux fois. », susurra-t-il à son tour à son oreille après avoir rompu ce si délicieux baiser.

Toujours en le portant, il glissa ses mains fermement sur ses fesses pour le tenir, et en profita pour les peloter au passage, mêlant l’utile à l’agréable. Puis, il se mit à marcher en direction du futon. Il avança d’un pas sûr mais en restant tout de même prudent. Il n’avait pas envie de se prendre les pieds dans un tapis et risquait de tomber avec son amant dans les bras. C’était un coup à se faire très mal et surtout tuer ce moment si délicieux. Malgré son envie de sentir leur corps, nu, l’un contre l’autre et de le pénétrer, il ne devait pas se précipiter. En plus, il ne devait pas oublier de le préparer. Ils ne s’étaient pas mis d’accord sur qui ferait quoi, mais dans l’instant présent cela lui paraissait être comme une évidence. Pas parce qu’il avait une fierté mal placée et refusait de jouer le rôle de dominé, mais parce que c’était lui qui avait initié la chose et avait jusqu’à présent menée la danse. Certes, il ne nierait pas que cela l’arrangé d’être celui qui pénètre ce soir car il n’était vraiment pas habitué à la sodomie et se rappelait encore des douleurs ressenties après sa première fois. Cependant, il savait que les choses ne se passeraient pas toujours comme ça et se préparait déjà à inverser les rôles et endurer de nouveau cette douleur. Heureusement qu’il avait pris du plaisir, d’ailleurs, cela l’aidait à se préparer. Il voulait une relation d’égal à égal avec Harukami. C’était pour ça qu’il s’était fait à l’idée qu’il devrait lui aussi se faire pénétrer à un moment donné. C’était important pour lui qu’il n’y ait pas de dominé et dominant dans son couple. Il n’aimait pas quand un partenaire écrasait l’autre. Ce n’était pas une relation saine quand l’un était en position de faiblesse. Enfin, pour l’heure, toutes ses pensées ne trottaient pas dans sa tête. Il était bien trop concentré sur la suite des événements pour se soucier de ça pour le moment.

Le préfet de glace allongea son amant sur le futon, en faisant attention à ne pas trop le plaquer et lui faire du mal. Avec un large sourire et en le dévorant des yeux, il se recula pour aller fouiller dans son sac. Il en sortit un préservatif, ainsi qu’un tube de lubrifiant. Il n’avait pas eu besoin de chercher bien longtemps, ayant au préalable mis tout cela dans un endroit facile d’accès. Il jeta ça sur le futon pour se libérer les mains et commença à enlever doucement son pantalon de manière sexy. Sentant son désir monter, il se mordilla la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Jeu 17 Mai - 12:16
Merci grand dieu le préfet de glace n'était pas un sadique pour l'ignorer et continuer de le rendre fou contre ce mur, il ne lui en aurait certes pas voulu mais lui aurait peut être rendu l'appareil lors de lors prochain ébat, il était rancunier pour ce genres de choses, quand il voulait quelque chose il l'avait c'était comme ça et pas autrement! Et puis là tout était si bon, cette fougue et surtout cette façon qu'avait l'autre de prendre les devant, il n'était pas prude et timide et se permettait des choses, c'était tellement bon de ne pas passer par la case, timide on apprend à se connaître d'abord. Il était un amant aussi passionné que lui!

Gardant ses bras autour de son cou le préfet de feu mordilla cette oreille si appétissante pour s'occuper le temps du "transport", un peu amusé de sentir que ses fesses étaient palpé comme des fruits mûr, il ne perdait pas une occasion de lui faire plaisir! Il n'y avait pas à réfléchir, vu comme le beau blond avait prit les devants lors des préliminaires il allait le laisser mener le reste de l'ébat avec plaisir, peu importait la position de toute manière. Le châtain n'avait pas souvent eut de relations avec des hommes en positions fixe, c'était en fonction du moment et de l'envie, aucune des deux places ne le gênait bien au contraire, cela permettait de varier les plaisirs .

Enfin allongé sur le futon le tyran de feu se mordit la lèvre inférieur, observant son partenaire chercher ce dont ils avaient besoin dans le sac, il avait tellement envie de le sentir de nouveau contre lui et vite. Mais ce ne fut pas le cas, il se laissa d'abord dévétir et tendis les bras vers l'autre. Réclamant un baisé, autant il n'allait pas chercher le sexe en soit, autant quand il y était il était quelqu'un d'avare.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Ven 18 Mai - 13:31
Kaname resta un instant à observer Harukami allongé sur le lit. Mon Dieu que cet homme était sexy. Jamais, avant lui, il ne s’était imaginé trouver un homme aussi beau et ressentir autant de désir. Et pourtant, si. Son sexe bien dressé était là pour lui dire que ça arrivait vraiment. Dire qu’il avait perdu temps d’année à cause de sa fierté mal placée… Pour ne pas perdre plus de temps qu’il ne l’avait déjà fait, il arrêta d’admirer son amant sur le futon pour passer aux choses sérieuses.

Le préfet de glace sourit en voyant Sahiko tendre les bras vers lui pour qu’il vienne contre lui. Lui aussi semblait être pressé de sentir à nouveau sa peau contre la sienne. C’était plaisant de voir que son désir était partagé. Avec les femmes, il y avait toujours un doute qu’elles simulent pour ne pas vexer, mais avec un homme, il n’y avait aucun doute. L’érection de son amant était plus que parlante et il aimait voir l’effet qu’il pouvait lui faire.

Même s’il était pressé de venir contre lui, il voulait faire les choses biens et ne pas faire d’erreur en se précipitant. Pour cela, il enfila d’abord le préservatif et fit couler sur ses doigts du lubrifiant. Ne sachant pas quelle quantité il fallait pour ce genre de chose, il décida d’en mettre abondamment. Il fallait mieux en avoir trop que pas assez. Une fois ces deux choses faites, il se jeta presque dans ses bras pour venir l’embrasser toujours aussi fougueusement. Une de ses mains se posa sur ses hanches qu’il attrapa fermement. L’autre, glissa entre ses cuisses, effleura volontairement son sexe pour titiller son désir. Puis, doucement et sans rompre leur baiser, il introduit un doigt puis un deuxième dans son intimité. Il attendit quelques secondes avant de faire des va-et-vient. Il voulait que Sahiko s’habitue à sa présence. Il avait l’habitude d’y aller doucement les premières fois avec ses partenaires féminins pour ne pas leur faire de mal, alors c’était tout à fait naturel qu’il le fît avec Harukami. Une fois qu’il serait sûr de ne pas lui faire de mal et que sa présence lui semblerait tout à fait naturel, il pourrait y mettre toute sa fougue.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Ven 18 Mai - 15:53
Le châtain ne quitta pas du regard son amant, restant fixer sur son beau visage avec insistance, qu'il vienne et vite dans ses bras avant qu'il ne perde patience songea t'il se moquant bien de ce que l'autre faisait de ses mains pendant ce temps là. Finalement il vint enfin, et le baisé fut comme voulu, fougueux, passionné et délicieux surtout. Passant un bras dans son dos sa main libre vint dans cette chevelure blonde, il en voulait tellement plus encore, une semaine de frustration, car oui pour lui leurs partie de touche pipi ne comptait pas comme un instant de sexe, alors que lui en avait besoin surtout en sachant que son amant le désirait tout autant que lui.

Il se crispa légèrement en sentant le premier doigt qui passa bien plus facilement que lors de leurs premier ébat, 'accord le temps qu'il avait mit à venir dans ses bras c'était pour se préparer et donc mieux le préparer lui, tout s'expliquait. Il rompit le baisé lorsque le second doigt vint finalement et que les va et vient ne commence. Reprenant son souffle il commença rapidement à gémir de plaisir, embrassant ou plutôt dévorant le cou de son camarade de glace avec envie. Après quelques mouvements de doigts accompagnés de ses gémissements il vint lui mordre l'oreille.

"Tu peux venir c'est bon."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Mer 23 Mai - 0:59
Les gémissements d’Harukami étaient un réel plaisir pour ses oreilles. Dire que c’était lui qui était responsable de cela. Il en était pas peu fier. C’était vraiment un véritable régal qui lui donnait encore plus envie de se retrouver en lui et le sentir encore plus. Le son de sa voix était si sexy qu’il avait du mal à se contenir pour le prendre tout de suite sans prendre la peine de le préparer correctement. S’il ne redoutait pas la réaction de Sahiko pour lui avoir fait mal parce qu’il se laissait consumer par ses instincts animal et incapable de se retenir. Il avait peur qu’il ne le laisse plus faire à l’avenir si jamais son amant ressentirait plus de douleur que de plaisir. Il ne voulait pas risquer cela uniquement à cause d’une envie égoïste de vouloir aller plus vite.

Kaname stoppa sa main en entendant la voix du préfet de feu qui lui donnait le feu vert. Il observa son visage avec une pointe de reconnaissance dans les yeux. Il venait de mettre fin à son calvaire. Son sexe était tellement gonflé par l’excitation qu’il en deviendrait presque douloureux de résister davantage à cette envie.

Doucement, il retira ses doigts. Il glissa son autre main sur les hanches d’Harukami, puis, avec son autre main, il attrapa son pénis afin de le guider et pénétrer son orifice en douceur. Il ne voulait pas y aller d’un coup sec. Même si visiblement son amant était assez préparé, il n’était sûrement pas encore assez habitué à le recevoir pour qu’il puisse se permettre de le pénétrer d’un coup sec sans lui faire mal.
Quand son gland fût à l’intérieur de Sahiko, il lâcha son sexe et posa sa deuxième main sur les hanches qu’il souleva délicatement pour faciliter son entrer.

Une fois entièrement en lui, il se rallongea sur lui et vient l’embrasser sensuellement en lui mordillant parfois la lèvre inférieure. Puis, il descendu vrai son cou qu’il savait si érogène. Ce n’est qu’après quelques baiser qu’il commença à bouger ses hanches pour faire des va-et-vient. D’abord lent, puis en accélérant le rythme. Il jouait avec la vitesse de ses mouvements. Ralentissement parfois pour mieux accélérer après pour être plus fougueux. Il n’y avait pas que ses mouvements qu’il varié. Il changea également de position en levant les hanches d’Harukami et en soulevant ses jambes pour avoir un autre angle de pénétration et pour augmenter le plaisir, alors que lui s’était redressé en se mettant à genoux. Sa voix devenait de plus en plus rauque au fur et à mesure que le plaisir augmentait. Quand il sentit le point de non-retour approcher, il accéléra le rythme de ses hanches en donnant de puissants coups de reins jusqu’à finalement jouir. Même après être venu, il donna encore quelques coups de reins pour que son amant finisse de jouir lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Mer 23 Mai - 21:48
Le préfet de feu était impatient de sentir de nouveau le beau blond en lui, malgré l'alcool il en avait gardé un agréable souvenir lors de leurs torride soirée d'été, il n'était pas expert en la matière mais avait su très bien se débrouiller alors nul doute que sobre et un peu plus en confiance cela serait jouissif, tout du moins il l'espérait. Pour l'instant il ne faisait aucune erreur, prenant bien soin de le préparer et d'attendre son accord avant de venir enfin en lui, c'était parfait. Il n'avait rien contre les amants un peu torride qui se précipitaient parfois mais généralement ils avaient l'habitude de coucher ensemble alors la préparation n'avait pas besoin de se faire avec autant d'attention. Mais cela faisait un moment qu'il n'avait pas couché avec un homme, hormis son amant, alors il doutait que son corps soit près pour une pénétration à sec comme diraient certains.

Laissant le préfet de glace faire le châtain se crispa légèrement en le sentant venir en lui, il était assez bien équipé pour son plus grand plaisir mais il était bien content que l'autre ait pensé au lubrifiant Il reprit son souffle, dévorant son partenaire des yeux et partagea ce baisé des plus sensuel avec plaisir, gémissant de plus belle quand son cou fut attaquer par des lèvres voraces. Quand les va et vient commencèrent il retint quelques gémissements de douleurs qui furent vite remplacer par ceux de plaisir, il savait y faire mine de rien, cet angle était si bon qu'il se moquait bien que sa voix puissent se faire entendre par d'éventuels voisins de chambre, qu'ils aillent au diable et profite du spectacle audio!

Le tyran de feu jouit deux coups de reins après son amant qui avait prit soin de ne pas se stopper une fois son propre orgasme atteint, transpirant il posa son avant bras sur son front, fermant les yeux, ça avait été si bon, il était déjà en sueur tout comme son amant d'ailleurs. Après une voir deux minutes à reprendre son souffle, il fit un léger sourire en tendant les bras.

"Viens par là Kaname." Sourit Haru voulant son câlin après sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Mar 29 Mai - 23:55
Reprenant son souffle, Kaname regarda le visage d’Harukami. Il était encore plus sexy quand il jouissait, et le voir reprendre son souffle, lui aussi, après l’orgasme était tout aussi plaisant. Le préfet de glace ne s’en rendait pas compte, mais un sourire orné son visage. Il avait tellement apprécié ce moment qu’il ne pouvait s’empêcher de sourire. Cela le rendait heureux. Décider de sortir avec le préfet de feu était peut-être une des meilleures décisions qu’il eut pu prendre dans sa vie. Du moins, c’était ce qu’il pensait en ce moment même. Et en y réfléchissant bien, peu importe où leur relation allait les mener et s’ils allaient rester ensemble qu’un mois et finirait par rompre, après avoir passé un tel moment comme celui-là jamais il ne pourrait regretter sa décision.

Finalement, il détacha ses yeux de son visage pour sortir doucement de son amant. Il enleva le préservatif auquel il fit un nœud pour éviter que le sperme ne s’écoule. Puis, il se leva pour aller le jeter à la poubelle. Voyant Sahiko tendre ses bras et l’appeler pour venir contre lui, il revient vers le lit et s’allongea dans ses bras. Il enlaça le corps humide et chaud d’Harukami, toujours le sourire aux lèvres et profita de cet instant de tendresse. Il ne parla pas pendant de longues minutes pour ne pas gâcher ce câlin. Il se contentait de rester allonger, à ses côtés, lui caressant de temps en temps le dos. Finalement, il se décida à rompre ce silence.

« Ils vont venir nous apporter le dîner dans la chambre vers 19h30. C’est le spécial ryokan avant plein de petits plats. J’espère que tu as faim. », dit-il en remontant sa main pour lui caresser les cheveux.

« On a encore un peu de temps avant qu’ils n’arrivent, ça lui laisse le temps de prendre un bain dans notre onsen privé. Dire qu’on a même pas fait le tour de la chambre, et on ne sait même pas à quoi il ressemble. J’espère qu’il est bien et qu’on a une belle vue. », dit-il en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Mer 30 Mai - 12:54
Le préfet de feu soupira d'aise en sentant son amant se retirer, en dehors de l'acte c'était quand même plus confortable quand même de ne pas l'avoir en lui. Sans compter que pour le blond ça ne devait pas être agréable non plus de rester dans un préservatif pleins, lui en tout cas n'aimait pas ça en règle général et le retirait rapidement après l'acte et quand c'était possible il prenait même une bonne douche avant de s'endormir, c'était peut être du à son élément mais il était un amant chaud bouillant comme diraient certains et ses ébats étaient rarement sans sueur, les ébats torride il aimait trop ça. Mais le câlin après sexe était important, ce petit moment de tendresse qui était naturel, pour lui qui n'aimait pas réclamer ce genres de choses il ne se le permettait qu'après une une bonne partie de jambes en l'air, c'était dans l'ambiance alors ce n'était pas grave de réclamer surtout que généralement il n'avait pas besoin d'en arriver là.

Voyant enfin le préfet de glace revenir le châtain se mit sur le cotés pour l'enlacer, lui laissant de la place sur leurs futon, calant son front contre le sien, les yeux mi clos. Pur un débutant l'autre c'était débrouiller comme un chef, devait il lui faire la remarque ou un compliment? Laissant un silence s'installer il s'occupa tout d'abord de cet instant de tendresse, ne pensant à rien d'autres. En tout cas il en profita jusqu'a ce que son partenaire ouvre la bouche.

"C'est parfait oui et puis j'ai une faim de loup, ne pas avoir grignoter dans le train avant qu'on ne s'amuse n'aide pas." Rit Haru en se redressant sur un coude. "Si tu n'avais pas fais ta bête sauvage on aurait eut le temps de visiter, j'ai à peine eut le temps de poser mon sac. Bien que ce comportement ne soit pas pour me déplaire."

Le tyran de feu se pencha pour déposer un baisé sur la joue de son petit ami secret, oui ce comportement fougueux il l'adorait, cela montrait le désir qu'il avait à son égard et aimant plaire forcément cela ne pouvait que lui convenir. Il déposa un autre baisé avant de s'asseoir correctement sur leurs futon et s'étirer, il sourit en voyant son élastique à cheveux par terre près de leurs mur ayant servit aux préliminaires et se leva comme si de rien n'était pour le ramasser, se moquant bien d'être nu comme un ver, il n'avait pas honte de son corps bien au contraire.

"Tu es un bien meilleur amant quand tu es sobre, tu t'es très bien débrouillé Kaname, c'était super." Sourit Haru en s'accroupissant pour chercher ses affaires de bain dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1936
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Sam 2 Juin - 23:18
Kaname se poussa légèrement sur le côté quand Harukami se redressa sur ses coudes. Il serait bien resté un peu plus longtemps dans ses bras, mais il n’avait pas vraiment envie qu’un employé, qui venait leur apporter leur repas, les retrouve nu comme des vers sur leur lit. Pas qu’il avait honte de ce qu’il venait de faire avec son amant ou de sortir avec un homme, mais parce que ce moment ne leur appartenait qu’à eux et il ne voulait que personne d’autre ne le voit. D’ailleurs, il se rendit compte à quel point il avait accepté le fait de sortir avec un homme. Peut-être parce qu’il se sentait bien dans ses bras ? En tout cas, l’orgasme qu’il venait d’avoir aidé certainement à accepter ce fait.

« C’était quand-même plus important que de visiter la chambre, » rit Kaname. C’est vrai qu’il avait été très impatient. Mais il n’y pouvait rien s’il désirait autant son amant. En plus, ça ne lui avait pas du tout déplu, se qui le satisfaisait pleinement.

Un large sourire se dessina sur son visage. Il aimait entendre qu’il était un coup d’enfer. Il était comme un fou, et en son for intérieur il dansait la danse de la victoire. Déjà qu’il l’avait classé assez haut dans son top des meilleurs amants, avec leur partie de jambes en l’air il avait dû remonter dans son classement. Secrètement, il se voyait sur la première marche du podium. Mais pour ne pas que ses rêves se brisent, il ne lui posa pas la question. C’était mieux ainsi, de croire qu’on était le meilleur. Surtout que ce n’était pas parce qu’il était sur la première marche qu’il se relâcherait et serai moins bon, bien au contraire.

« Tu sais que t’es pas mal non plus, » dit-il avec un petit sourire en coin avant de se lever.

« Tellement sexy quand tu jouis,
» chuchota-t-il au creux de son oreille, et posa une de ses mains pour caresser ses fesses pendant qu’il était encore accroupit.

« Allons voir ce onsen~ » ajouta-t-il, l’air de rien. Il n’avait pas pris d’affaire dans son sac. Il savait que le ryokan fournissait tout ce qu’il fallait et pour l’instant il n’avait pas l’intention de porter de boxer sous son yukata. Comme ça, cela serait plus rapide pour le deuxième round.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Troisième
avatar
Messages : 1925
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 27
Localisation : Toulouse
Dim 3 Juin - 17:53
Peu importait ou il allait, le châtain ne découchait jamais sans ses affaires de toilettes si il partait plus d'une nuit, c'était important l'hygiène et certains endroits ne fournissaient pas vraiment le top en ce qui concernait les produits. Nul doute qu'ici les produits étaient de qualités surtout en vu du prix de la chambre et l'emplacement mais c'était pas grave, il avait toujours son dentifrice et surtout son shampoing et gel douche, certains produits l'irritaient trop et sa crinière de fauve s'entretenait avec le plus grand soin, il n'y mettait pas n'importe quoi. D'après une de ses amies de feu il était plus chiant que certaines filles avec ça, 'était pas de sa faute si à cause de son élément il devait plus entretenir ses cheveux que d'autres, mine de rien ils étaient souvent au contact de fortes chaleur et c'était tout simplement hors de question d'avoir des cheveux secs comme de la paille vu sa longueur, autant les avoir court et ça c'était hors de question aussi!

Sentant une main sur ses fesses le préfet de feu sourit, appréciant le compliment qu'on lui faisait, bien sur qu'il était sexy, c'était une évidence même rit il en son fort intérieur avant d'attraper un élastique bien plus solide que l'habituel. Généralement il n'attachait que quelques mèches, adorant avoir cet coupe sauvage alors le petit élastique suffisait mais pour les bain il attachait le tout pour ne pas que ça le gêne et se levant c'est ce qu'il fit, réfléchissant aux dires de son amant. Il avait bien envie de lui rappeler quelque chose, gratuitement, c'était cadeau.

"Je me rappel bien pourtant que après je t'ais pris, que tu ais dis clairement que tu ne re coucherais jamais avec un homme, ça m'avait vexé, heureusement qu'après je suis allé aux bain seul et que tu m'as offert un manju par la suite." Rit Haru finissant de s'attacher les cheveux.

Prenant sa petite trousse de toilette il l'amena près de leurs onsen privé et regarda son camarade de glace avec un air taquin, c'était mal de lui rappeler ce genres de choses mais il en avait envie car cette phrase lui restait en tête, comme si il n'avait pas été un bon coup, il fallait bien qu'il la lui sorte un jour, taquiner était une chose qu'il adorait faire. Il vint derrière son blond et posa sa tête sur son épaule avant de lui déposer un baisé au creux du cou.

"Tu veux qu'on se lave avant ou on y va directement comme ça?" Demanda le châtain pour changer de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres enchantés :: Pendragon Gakuen-
Sauter vers: