Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[Pendragon Gakuen] [M] De feu et de glace~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Tcherryz
Quatrième année
Messages : 1951
Quatrième année
Dim 3 Juin - 17:53
Peu importait ou il allait, le châtain ne découchait jamais sans ses affaires de toilettes si il partait plus d'une nuit, c'était important l'hygiène et certains endroits ne fournissaient pas vraiment le top en ce qui concernait les produits. Nul doute qu'ici les produits étaient de qualités surtout en vu du prix de la chambre et l'emplacement mais c'était pas grave, il avait toujours son dentifrice et surtout son shampoing et gel douche, certains produits l'irritaient trop et sa crinière de fauve s'entretenait avec le plus grand soin, il n'y mettait pas n'importe quoi. D'après une de ses amies de feu il était plus chiant que certaines filles avec ça, 'était pas de sa faute si à cause de son élément il devait plus entretenir ses cheveux que d'autres, mine de rien ils étaient souvent au contact de fortes chaleur et c'était tout simplement hors de question d'avoir des cheveux secs comme de la paille vu sa longueur, autant les avoir court et ça c'était hors de question aussi!

Sentant une main sur ses fesses le préfet de feu sourit, appréciant le compliment qu'on lui faisait, bien sur qu'il était sexy, c'était une évidence même rit il en son fort intérieur avant d'attraper un élastique bien plus solide que l'habituel. Généralement il n'attachait que quelques mèches, adorant avoir cet coupe sauvage alors le petit élastique suffisait mais pour les bain il attachait le tout pour ne pas que ça le gêne et se levant c'est ce qu'il fit, réfléchissant aux dires de son amant. Il avait bien envie de lui rappeler quelque chose, gratuitement, c'était cadeau.

"Je me rappel bien pourtant que après je t'ais pris, que tu ais dis clairement que tu ne re coucherais jamais avec un homme, ça m'avait vexé, heureusement qu'après je suis allé aux bain seul et que tu m'as offert un manju par la suite." Rit Haru finissant de s'attacher les cheveux.

Prenant sa petite trousse de toilette il l'amena près de leurs onsen privé et regarda son camarade de glace avec un air taquin, c'était mal de lui rappeler ce genres de choses mais il en avait envie car cette phrase lui restait en tête, comme si il n'avait pas été un bon coup, il fallait bien qu'il la lui sorte un jour, taquiner était une chose qu'il adorait faire. Il vint derrière son blond et posa sa tête sur son épaule avant de lui déposer un baisé au creux du cou.

"Tu veux qu'on se lave avant ou on y va directement comme ça?" Demanda le châtain pour changer de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 5 Juin - 23:33
Dans la salle de bain, Kaname fit le tour des lieux. Il y avait tout ce qu’il fallait, comme la dernière fois, et le ryokan ne se moquait pas d’eux puisse que ce fût des produits de marque ! Le préfet de glace attrapa le gel douche pour le sentir et sourit. L’odeur était à son goût, c’était parfait. Il fallait passer par une porte vitrée pour se rendre à leur onsen qui se trouvait à l’extérieur. Avant que Harukami ne vint, il l’ouvrit pour observer les lieux. C’était un petit bain mais assez grand pour accueillir au moins quatre personnes. Ils n’avaient pas besoin de trop d’escape, alors il jugea que c’était assez pour eux deux. Et la vue sur le mont Fuji était à vous couper le souffle. C’était vraiment idyllique ! Le châtain clair retourna dans la salle de bain pour préparer deux serviettes afin de les poser près de leur bain, mais il se stoppa en entendant la voix de son amant.

Il l’avait vexé alors, le dernier jour de leur emploi saisonnier. Jamais il n’avait pensé cela. Pour lui, cela ne voulait absolument pas dire que c’était un mauvais coup. Au contraire, il avait même eu du plaisir. C’était juste la douleur qu’il avait ressenti qui ne lui donnait pas envie de coucher de nouveau avec un homme, surtout qu’il ne se sentait pas attiré par les personnes du même sexe que lui. Il s’en voulait un peu de l’avoir vexé même s’il ne l’avait pas voulu, pour une fois ! Heureusement qu’il s’était rattrapé alors avec un manju.

Sentant Sahiko contre lui et lui déposer un baiser dans le cou, il passa une main dans ses cheveux pour venir les caresser.

« Ça ne voulait pas dire que tu étais un mauvais coup. Juste que c’était la première fois pour moi avec un homme. C’était quand-même très déstabilisant et douloureux. J’ai eu mal pendant quelques jours. Surtout qu’à ce moment-là, tu étais quand-même la dernière personne avec qui je me voyais coucher. C’était perturbant
, » dit-il avant de se retourner pour faire face à son amant pour le regarder dans les yeux.

« Je vais rectifier ce que j’ai dit alors. Tu es un très bon amant, et tu seras le seul homme avec qui je couche. Peu importe le temps que cette relation durera, j’en suis convaincu. Jamais un homme m’avait fait bander, » dit-il avec un petit sourire en coin avant de venir l’embrasser.

« Je suppose qu’avec du lubrifiant, ça passera mieux la prochaine fois. Et je te préviens, tu as intérêt à y aller doucement les premières fois. », ajouta-t-il avant de se décoller de lui pour aller sous la douche.

« Il vaut mieux se laver avant, on a pas mal transpiré. On est recouvert de sueur, entre autres. », répondit-il finalement à la question d’Harukami.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 6 Juin - 18:30
Sentant la main dans ses cheveux le châtain sourit, il semblerait que sa crinière de fauve plaise beaucoup à son amant qui avait souvent les mains dedans, à moins qu'il le fasse car il avait remarqué qu'il adorait ce genres de gestes? Dans les deux cas cela l'arrangeait bien surtout qu'il y avait droit sans avoir à réclamer comme un enfant. Les mots de son partenaire le firent sourire, il se doutait bien qu'il n'était pas un mauvais coup mais l'autre avait tellement de mauvaise fois avant qu'ils soient ensemble que c'était surtout ça qui avait fait qu'il avait mal prit cette réflexion. Par contre il en fallait peu pour le déstabiliser rit il mentalement, le laissant par la même occasion se tourner pour lui faire fasse.

Passant un bras autour de sa taille le préfet de feu sourit de plus belle, le seul même si ils n'étaient plus ensemble? Et bien il lui offrait l'exclusivité et ce n'était pas rien de se dire qu'il serait le seul homme à lui passer dessus et qu'il ait prit aussi, plaisante cette révélation, très plaisante même. Il savoura le baisé, fermant ses yeux noisette au passage, il aimait les baisés de cette tête de mule de préfet de glace. Le sentant s'éloigner il haussa les épaules.

"Si c'est ce que tu veux je le serais, je sais être doux et langoureux, après tout si je t'avais pris avec autant de fougue tu me prend lors de ta première fois, tu n'aurais pas put te lever ou marcher." Rit Haru l'air de rien. "Tu seras le fougueux et moi le langoureux, ça me va."

Vérifiant que ses cheveux étaient bien attaché il vint rejoindre le beau glaçon qui lui servait d'amant secret après avoir attraper son gel douche à la pomme, son préféré. C'est vrai qu'ils avaient bien transpiré et puis ils avaient du sperme aussi en plus de la sueur, valait il mieux se doucher en effet Commençant à se savonner comme se il n'avait pas un superbe homme nu à cotés de lui il soupira d'aise, ça faisait quand même du bien.

"De toute façon Kaname, tu passera en dessous quand tu seras prêt, peu importe qui est le plus souvent au dessus après tout, tans qu'on prend notre pied." Assura le tyran de feu.

Après cette courte mais bonne douche le plus bouillant des deux jeunes hommes sortit et prit la serviette pour allé rejoindre leurs onsen, il en avait rêvé depuis qu'ils en avaient parler dans les douches après le cours d'auto défense. Ouvrant la porte vitré il savoura la vue quelques secondes, Kaname ne c'était pas moqué de lui, un superbe onsen avec une magnifique vue, pour unpremier Week-End en amoureux il avait mit la barre très haute. Sans attendre il alla s'installer dans ce petit coin de paradis et soupira d'aise.

"Tu as eut une super idée de nous faire venir ici."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mer 13 Juin - 15:26
Kaname sourit. Il voulait bien le croire. Déjà qu’il avait eu du mal à marcher correctement après sa première fois, il ne voulait même pas imaginer ce que ça aurait donné si son amant avait été plus fougueux. Enfin, en voyant Harukami se déplacer sans aucun mal, il se disait que c’était juste une habitude à avoir et que ce n’était seulement que les premières fois où il aurait mal comme ça. Le préfet de feu pourrait lui aussi exprimer toute sa fougue quand il se serait habitué à l’avoir en lui. Pensant à ça, il se rinça vite fait pour enlever la sueur et les sécrétions qu’il avait sur lui avant de venir le rejoindre dans le bain pour continuer la conversation.

« Je suis prêt. », continua-t-il en entrant dans le bain à son tour. Il laissa échapper un soupire de bien être en sentant l’eau chaude sur sa peau, avant d’approfondir ses propos. Il s’installa à côté d’Harukami sans se coller contre lui.

« Je le suis depuis que j’ai décidé de sortir avec toi. C’est juste que, je préférais être honnête avec toi et te prévenir que je serais sûrement délicat au début. », dit-il avec un sourire amusé pour détendre un peu le sujet. Il était sérieux à ce propos, mais il n’avait pas non plus que cela devienne une affaire d’Etat.

Il préférait dire les choses directement avant plutôt qu’il y ait des non-dits qui viennent tout gâcher. On ne pouvait pas toujours lire en l’autre et il fallait mieux dire les choses au lieu de tourner autour du pot. Surtout sur les questions de sexe. Il n’y avait rien de pire, selon lui, si on n’était pas à cent pour cent à l’aise avec son partenaire sur ce sujet. Il avait toujours été ouvert sur ces questions et c’était aussi ça qui faisait de lui un bon amant.

« Je préfère que tu le saches, que selon comment les préliminaires se passent tu te sens plus d’être au-dessus, de ne pas te frustrer en te demandant si je suis prêt ou non. Suis tes instincts et va droit au but pour me faire jouir. », finit-il par dire avec un petit sourire en coin.

« N’est-ce pas, cet endroit est magnifique, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de tester leur onsen privé. »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 13 Juin - 15:53
Donc le blond n'était pas parti dans l'idée d'un rôle précis pour chacun, étonnant songea le préfet de feu, beaucoup de 'novice ' en matière de sexe entre homme préféraient avoir un rôle ou un autre plutôt que d'alterner entre les deux au fil des envies, c'était plus simple de savoir quoi faire et quand ainsi, alors que son partenaire parte du principe qu'ils allaient alterné le surprenait mais dans le bon sens du terme bien sur, ça prouvait que l'autre ne vivait pas dans un cliché de manga yaoi et du coup ne le voyait pas comme le petit soumis faible ou le grand dominant sans coeur ou finesse, les deux ne lui allaient pas du tout au passage, foutu clichés!

Le mot ' délicat' le fit pouffer de rire, c'était mignon, un peu plus adorable que le mot fragile et bien moins péjoratif en quelque sorte. Soupirant d'aise il le regarda du coin de l'oeil bien content qu'il ne se soit pas mit à l'opposé de lui et du coup il se tourna sur le cotés, s’accoudant au rebord du bain pour pouvoir le voir plus distinctement pendant leurs conversation appuyant sa tête contre son poing fermé.

"D'accord comme tu veux, o il faut que je te prévienne aussi d'un truc bête mais important je pense au fond. Je ne viendrais, jamais, te réclamer du sexe, ça veut pas dire que j'en ais pas envie, mais je ne viendrais pas te le réclamer en t'aguichant ou quoi, c'est pas dans ma nature." Expliqua Haru en souriant à son tour.

Voila au moins le préfet de glace était prévenu, cet état de fait avait gêner beaucoup de ses relations avec ses ex, ils croyaient tous qu'il ne les désiraient pas car il ne leurs sautaient pas dessus ou ne venait pas réclamer comme un mendiant des parties de baise malgré qu'il les aient prévenu au début à chaque fois. Au moins normalement son partenaire n'était pas un abruti fini alors il était sensé comprendre le mot jamais. Et si il ne comprenait pas cet état de fait c'était qu'il était aussi bête que les autres en fin de compte.

"Tu étais donc déjà venu si je comprend bien. J'en ais fais à Hokkaido et Miyajima des onsen et c'était avec ma famille."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mer 13 Juin - 16:43
Jamais il n’avait réclamé en allumant son ou sa partenaire ? Tout en le contemplant, Kaname se demandait comment il faisait pour garder maître de lui sans sauter sur la personne. Il devait avoir un sacré sang-froid. Enfin, au moins il était prévenu que c’était dans sa nature de ne pas faire le premier pas et que cela ne serait pas parce qu’il ne le désirait pas. Dommage, le préfet de glace aimait bien quand sa partenaire prenait les devants en l’aguichant. Il allait devoir se faire à cette idée. Ce n’était pas un fait rédhibitoire pour lui dans une relation. Il pourrait très bien s’en accoutumer.

« D’accord, » sourit-il avant de poser quelques questions, « T’as jamais été frustré de ne pas réclamer ? Ça doit être dur de ne pas répondre à ses envies. Enfin, je suis peut-être trop animal pour y résister, » dit-il en riant avant de reprendre son sérieux, « Et, est-ce qu’il y a des signes qui font qu’on voit que tu as envie mais que tu ne feras pas le premier pas ? Je veux dire, hormis bander comme un âne en voyant mon corps de rêve, » ajouta-t-il avec un petit sourire malicieux.

« D’ailleurs, tant que j’y pense. J’ai la faculté de pouvoir m’endormir très rapidement, alors, c’est pas parce que je me fait chier que je m’endors. Je préfère prévenir aussi. », continua-t-il dans les mises au point.

« Oui, je suis déjà venu là avec Ren et Hiroshi. Mais on avait une chambre sans bain privé. D’ailleurs, les onsen commun son top aussi, si tu veux qu’on aille y faire un tour. Ils son grand avec des bains de différentes températures. Y’a même un sauna et un jacuzzi. A Hokkaido, ça devait être bien. Lequel tu as préféré ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 13 Juin - 17:19
Frustré? Le châtain leva les yeux au ciel pour réfléchir, l'avait il été? Avec ses amants masculin jamais à vrai dire, ils avaient tendance à rapidement venir le chercher ce qui faisait qu'il n'avait pas le temps d'être frustré, par contre avec les filles ça avait du arriver bien plus souvent surement, elles devaient toujours se donner un coup de pied au cul pour oser venir lui réclamer ce qu'elles voulaient mais certaines n'aimaient pas réclamer non plus, pensant qu'elles passeraient pour des traînés alors que pas du tout, une femme avait autant envie qu'un homme alors si elles voulaient sa bite elles devaient venir le chercher sans râler.

"Avec les femmes oui je pense avec les hommes jamais, je suis trop bandant alors ils craquent vite." Rit Haru. "Des signes..." Répéta t'il.

Le préfet de feu ferma les yeux pour réfléchir, si il en faisait cela devait être inconscient surement alors il cherchait dans sa mémoire si un ou une de ses partenaires ne lui avaient pas fait de remarque à ce sujet là, surement que si. Lui ne faisait aucune allusion quand il avait envie ou pas directement en tout cas. Finalement quelques brides de conversation lui revinrent bien vite en mémoire.

"J'aurais, sois disant, tendance à me mordre la lèvre inférieur ou à jouer avec mes cheveux. Je ne le fais pas en général et mes ex disaient venir me chercher en voyant ça et ils ne se trompaient pas en le faisant. Donc ça doit être ça les signes que j'ai envie, surement
." Racontant Haru. "T'es un dormeur."

Le préfet de feu rit légèrement, de toute façon un lit ça servait à dormir, à baiser ou à lire, pas spécialement là pour avoir de longues conversations philosophique ou importante alors ça ne serait pas grave si son partenaire s'endormait en pleine conversation, peut être ferait il la moue ou soupirerait mais il n'irait surement pas lui faire remarque ou le réveiller pour l'engueuler

"On pourra les tester oui pourquoi pas."


Le châtain bougea pour venir s'asseoir bien à cotés de son amant et posa sa tête contre son épaule, les câlins, cette sensation de toucher était très importante pour lui, la proximité était obligatoire dans ses relations de couple surtout dans les moments d'intimités comme celui-ci et puis il ne faisait rien de mal et ne venait pas non plus s'installer sur ses genoux comme un chat sans gêne.

"Hokkaido c'était en hiver et Miyajima en Automne donc ce n'est pas vraiment comparable je pense, mais j'avoue avoir préféré Miyajima au niveau du service, la nourriture était très bonne aussi."
Répondit t'il en fermant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 1 Juil - 23:22
Son amant avait bien des signes qui montraient qu’il avait envie de sexe. Kaname allait devoir être attentif à ça s’il ne le voulait pas trop le frustrer. Il avait une libido normale alors cela devrait allait niveau frustration. Sauf si Harukami en avait une plus développée que la sienne. Enfin, il ne devait pas trop se prendre la tête avec ça et agir comme d’habitude. Rien de mieux que le naturel pour qu’une relation dure sur le long terme.

« Je surveillerais tes lèvres et tes cheveux alors, » dit-il en plaisant avant de venir l’embrasser pendant un court instant.

« Un sacré dormeur, oui. », rit-il, « D’ailleurs on me l’a souvent reproché parce que je m’endormais après l’amour. Ce n’est pas ma faute si quand je cherche les yeux et que je suis bien détendu je m’endors comme une souche. Mais ne t’en fais pas, je peux aussi très bien avoir plusieurs rapports d’affiler sans m’en dormir. », ajouta-t-il avec un petit sourire en coin. Ce n’était qu’une fois sa partenaire et lui rassasiés qu’il s’assoupissait. C’était juste qu’il n’avait plus assez d’énergie pour entendre son ex parler pendant des heures des ragots sur la promo de son ex. Avec elle, il était au courant de toute leur vie et connaissait même la vie d’étudiants à qui lui n’avait jamais adressé un mot.

« Oh, et il y a aussi des tables de ping-pong, on pourra même se faire une partie. Et promis, je ne ferais pas toute une scène si je perds, », continua-t-il de plaisanter.

« Je vois, chaque onsen à ses avantages et inconvénients, mais ils ont tous la particularité de nous faire du bien. », dit-il avant de venir caresser, l’air de rien, la nuque de son amant qui venait de poser sa tête contre son épaule.

Le cadre était idyllique et on entendait pas un bruit autour d’eux. C’était l’endroit parfait pour la première sortie d’un couple et apprendre à mieux se connaître. Kaname resta un moment comme ça, à câliner Sahiko, sans rien dire. Il n’y avait pas besoin de tout le temps parler pour apprécier un moment. Le silence, c’était bien aussi pour partager un moment de complicité, surtout quand il n’y avait pas de mal aise, ce qui était le cas. Toutefois, l’heure tournait et bientôt ils allaient être dérangé.

« On devrait nous apporter notre repas dans une ou deux minutes. Tu veux que j’aille te faire ton yukata de l’hôtel ? », dit-il en sortant de l’eau.
.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 1 Juil - 23:56
"De toute façon tu es toujours suspendu à mes lèvres." Plaisanta Haru.

Il y avait des gens qui avaient besoin de dormir plus que d'autres, de son cotés il était normal dans ce domaine là, cela dépendait du taux de fatigue accumuler durant la journée, par exemple il se couchait toujours plus tôt les jours ou ils avaient eut des cours de sports, il donnait alors le repos que son corps réclamait. Tans que le blond ne s'endormait pas pendant l'acte il n'y aurait aucune raison pour qu'il lui fasse une crise, ce serait puéril et stupide et il fallait croire que les ex de son petit ami aient été des gens stupide et puéril, devait il se sentir fier de passer après ce genres de personne? Peut être pas, mais ce n'était qu'une question de point de vue.

Des tables de ping-pong? Oui cela pourrait être amusant songea le préfet de feu, il lui aurait proposé une partie de jeu vidéo il aurait refusé, se sachant très mauvais dans ce domaine là mais il ne se trouvait pas mauvais en ping-pong, bien moins que dans certains sports mais pas mauvais, comme diraient certains, il avait un petit niveau voila.

"J'espère bien car cela aurait gâché notre petit séjour. Ne t'attend pas non plus à grand chose, je me débrouille mais ne suis pas un pro non plus. Donc tu risque peut être de me battre." Avoua le châtain en le regardant du coin de l'oeil.

Sentant la légère caresse sur sa nuque le tyran de feu soupira d'aise, c'était tellement agréable comme instant, la caresse, dans un onsen bien chaud, sans parler de la vue superbe et avec son nouvel amant qui pour l'instant n'avait fait aucun faux pas. Il savoura donc l'instant, ne voyant pas le temps passé, si ça continuait il allait même somnoler tellement le moment était calme et tendre, pour un premier rendez vous c'était pas mal du tout. Mais ce moment fut stopper avant que la somnolence n'arrive.

"Non je sors aussi de toute façon." Répondit Haru en sortant à son tour.

Le châtain s'étira en sortant et alla près des serviettes, en attrapant une il commença à se sécher assez brièvement, l'avantage d'être de feu était qu'il pouvait le faire lui même mais il aimait retirer le plus gros avec une serviette avant de faire sécher son corps par sa magie, seuls ses cheveux sécher au naturel pour leurs propre bien et il aimait bien se sentir frais en sortant d'un bain. Il alla enfiler son vêtement prêter par le ryokan et rangea un peu ses affaires qui avaient été jetés ici et là. Le préfet de glace n'avait pas mal calculer son coup car après à peine cinq minutes hors du bain on frappa à la porte pour le repas. Il alla donc ouvrir vérifiant d'abord que Kaname ne se ballade pas nu dans la pièce et laissa l'employer tout mettre en place, s'installant devant la table, la remerciant avant qu'elle s'en aille.

"Tout fait envie, vraiment très bon choix Kaname."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mer 11 Juil - 20:42
Kaname n’avait pas le nier. Depuis qu’il avait goûté à ses baisers, il ne pouvait pas s’empêcher de l’embrasser quand l’envie était trop forte. C’était que son amant était doué et que ses baisers étaient si délicieux, pourquoi s’en priver ? Alors il allait rarement rater un de ses signes quand il se mordrait la lèvre.

« Je ne suis pas non plus un pro du ping-pong. Comme toi, je me débrouille. Je sais renvoyer la balle. », dit-il en riant, « mais c’est toujours sympa de pouvoir faire un peu d’exercice en jouant. On pourra se faire une partie si je te laisse sortir de la chambre », ajouta-t-il avec un petit sourire coquin avant de se sécher pour s’habiller.

Le préfet de glace laisse Harukami allait ouvrir la porte quand un des employé vient apporter leur repas. Pendant ce temps, il passa du temps à éponger la moindre goûte d’eau sur son corps avant d’enfiler le yukata que l’établissement leur fournissait. Il ne le serra pas, laissant le haut de son torse visible. Puis, il attrapa dans son sac, avant de venir rejoindre le préfet de feu à table, un élastique. Il fit une petite queue de cheval pour ne pas avoir ses cheveux sur la nuque. Mine de rien, le bain lui avait donné chaud et il n’aimait pas sentir ses cheveux sur sa nuque quand il avait trop chaud.

Un petit sourire se dessina sur les lèvres de Kaname lorsqu’il s’assit en face de Sahiko. Il était satisfait de voir qu’il avait tapé dans le mille pour leur premier rendez-vous. Pour lui, c’était important un premier rendez-vous, et il essayait toujours de faire quelque chose pour marquer le coup. Toutefois, c’était la première qu’il mettait autant les plats dans les grands. Peut-être qu’inconsciemment il l’avait fait pour se faire pardonner et lui montrer qu’il n’était pas qu’un connard.

« Et c’est aussi bon que ça en à l’air. », dit-il en commençant à le servir, « Tu manges de tout ? Il y a aussi du sake. »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 11 Juil - 21:02
Ne pas le laissé sortir de la chambre? C'était presque tentant et excitant de savoir que le blond avait autant envie de lui, il ne serait pas contre bien au contraire, leurs relation secrète avait quand même un défaut majeur, ne pas pouvoir le toucher aussi souvent qu'il le voudrait, mai c'était comme ça, du moins pour l'instant, alors ils se devaient de profiter du moindre instant en sa compagnie pour ne pas être trop en manque ensuite, quoi que, ne serait il pas plus en manque si il en profitait trop? Certaines personnes ne savaient pas se priver des bonnes choses après tout... Lui le pourrait, avec de la chantilly il oublierait sa frustration et de toute façon ils feraient tout les deux du sport ensuite pour éliminé tout ça, alors ni vu ni connu!

Observant la table il hésita à prendre une photo comme il le faisait parfois, les gens lui demanderaient avec qui il était et ou surtout et il ne fallait surtout pas semer le doute ou attisé la curiosité, le préfet d'ombre ne le raterait pas et ne harcèlerait jusqu'a tout savoir, c'est qu'il pouvait être pénible et persistant quand il s'y mettait... Finalement le préfet de feu se ravisa, en plus son téléphone n'était pas à porté de main et il ne voulait pas se lever, il se laissa donc servir.

"Oui, j'ai une préférence pour le thon rouge cependant, on va faire un marché, je prend tout le thon rouge et je te laisse l'omelette." Rit Haru montrant bien que c'était une plaisanterie.

Attrapant la dite bouteille de saké le châtain s'occupa du service, il se faisait bien servir les plats alors il pouvait bien faire ça de plus il devait être d'une qualité à la hauteur de l'endroit,il n'était pas très alcool cependant alors il n'allait pas en boire beaucoup et se contenterait ensuite de thé, un thé qui d'ailleurs dégageait une très bonne odeur.

"Tu compte m'enivrais pour mieux profiter de mon corps? Tu sais pourtant que tu n'as plus besoin de ça pour m'avoir dans ton futon." Plaisanta t'il avant de prendre ses baguettes. "Les autres préfet veulent reprendre les soirée entre terminal une fois par mois, ont est mal barré, c'est à notre cher yaoïste d'eau de choisir le thème cette fois."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mer 11 Juil - 22:48
« C’est un marché équitable », dit-il avant de rire. Il savait bien qu’Harukami plaisantait et il aimait bien ces petites boutades qu’ils commençaient à avoir entre eux. C’était agréable, surtout pour lui qui aimait être taquin. Il avait le sentiment qu’il pourrait se permettre plus de chose avec lui qu’avec son ex qui était susceptible. Elles étaient nombreuses les fois où il s’était retenu de chambrer sa coquine car il savait qu’elle risquait de lui faire une crise. Elle acceptait cependant qu’il la taquine, mais il ne pouvait pas se permettre tout. Pourtant, au premier abord, jamais il n’aurait imaginé que cela puisse être possible avec Sahiko. Pour lui, il avait toujours eu l’image d’un tyran même s’il savait très bien que ce n’était pas le cas avec ceux de leur promo. Mais à cette époque, Kaname n’essayait pas de lui trouver des qualités et préférait retenir les choses négatives à son sujet.

Même si son marché n’était qu’une blague, le préfet de glace lui servit, l’air de rien, plus de sushi au thon rouge que les autres variétés de sushi. C’était sa spécialité les petites attentions comme ça, celles dont on ne s’apercevait pas toujours.
Il lui fit un petit signe de tête pour le remercier de lui servir du sake, puis, il attrapa ses baguettes pour manger un sushi. Ils étaient toujours aussi délicieux, c’était un vrai plaisir d’en manger. Le poisson qu’ils choisissaient pour les faire était toujours d’une qualité exceptionnelle et surtout très frais.

« Sauf si j’ai envie de te faire faire des folies, » dit-il avec un petit sourire en coin, « qui sait, j’ai peut-être des fantasmes très bizarres qui ne s’acceptent qu’en ayant un coup dans le nez », ajouta-t-il avant de prendre son verre de saké et d’en boire une gorgée.

« C’est une bonne idée de reprendre les soirées. On est en cinquième année, faut bien qu’on profite de ce privilège. Tahia a beau être une fujoshi, elle ne nous fera pas une soirée à thème bizarre. », dit-il avant de manger un autre sushi. Il marqua une pause le temps de réfléchir. On parlait de Tahia. Elle était adorable, mais parfois, elle avait vraiment des côtés creepy.

« Oh putain, à ton avis elle va nous pondre quoi comme soirée à thème ? », dit-il en blêmissant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 11 Juil - 23:19
Après avoir sortie le bon appétits habituel le préfet de feu entama son repas, attrapant le premier sushi au thon avec ses baguettes. Il avait une bonne tête, le riz ne partait pas en morceau même une fois prit entre les morceaux de bois, le thon était bien plus épais qu'une simple feuille de papier, mine de rien trouver des sushi de qualités n'était pas chose si facile au Japon, surement plus que dans d'autres pays mais quand même, les bonnes choses se perdaient selon lui surtout depuis qu'il avait vu des hérésies dans certains restaurent de sushi soit disant à la mode et bon, non des maki à la saucisse ce n'était pas à la mode, c'était une honte! Depuis ce choc il en mangeait beaucoup moins, attendant une occasion spéciale pour y aller et y mettre le prix, ce n'était pas son plat favoris alors qui a manger ce serait rarement et du bon. Plongeant la petite chose dans la sauce sucré il prit une bouchée puis le termina, très bon, le wasabi savait être présent sans gâcher le goût de l'ensemble, et la sauce était une petite merveille, peut être pas de l’industriel? Ou amélioré.

"O? Et qui te dis que je ne les accepterais pas en étant sobre? J'ai peut être les même."

Le châtain prit un air sérieux imitant le sourire de son amant avant de rire, de son cotés il était un amant assez classique, passionné et fougueux certes mais assez classique en fin de compte, les objets et autres trucs comme ça ne l'avaient jamais tenter alors il n'avait jamais tenter, ses ex n'étaient soit pas assez à l'aise avec le sexe soit pas tenter non plus, ses seules petites folies étaient peut être les lieux ou il avait couchés, mais ça il ne comptait pas en parler à table et n'en parlerait pas de lui même, peut être que la question serait posé un jour peut être pas. Quoi qu'il en soit si un jour le blond avait une envie de tester quelque chose de, peu commun il allait devoir lui envoyer quelques arguments pour que ça se fasse.

"Je n'en sais rien du tout, je pense que ce sera pour elle une chance de nous mettre dans des situations ô combien gênantes afin d'alimenter son imagination perverse et débordante." Soupira Harukami peu confiant lui aussi.

Au moins le préfet de glace était confiant en vu de sa réaction que non, ça n'allait pas bien se passé. Tout les élèves d'eau n'étaient pas comme leurs préfets et c'était tans mieux, Tahia était énergique, gentille, avenante même mais avait ce petit cotés pervers qui l'avait mit plusieurs fois mal à l'aise au file de ces années d'études ensemble, en première année il avait apprit qu'elle écrivait des roman érotiques et finalement en deuxième année elle était passé à la vitesse supérieur faisant des dessins yaoi entre des gens de leurs promo et vint ensuite les doujin, une catastrophe, n'importe quelle situation ou conversation entre deux hommes était détourné dans sa tête et le pire, c'était qu'elle en était fier. Au fil du temps il c'était habitué mais savoir qu'elle choisirait le thème de la prochaine soirée ne le rassurait guère.

"Je pense que même en tentant d'imaginer ce qu'on va devoir subir on sera loin de la réalité. Takuya et Hana avaient été soft, même si le thème fleufy d'Hana avait été étrange à mettre en place." Avoua Haru.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Sam 14 Juil - 18:47
« Oh ? Je ne te savais pas latex et menottes. », dit-il avec un petit sourire taquin avant de croquer dans un nouveau sushi.

Il voyait mal Harukami être du genre à porter des tenues en latex moulantes et pratiquer l’art du bondage, mais les gens pouvaient parfois cacher leur jeu. Pour sa part, ce n’était pas son truc. Enfin, il n’avait jamais vraiment essayé ça n’avait pas de fantasmes étranges comme porter des costumes de fury pour faire l’amour. Il restait plutôt dans le classique mais avec une petite touche d’exotisme tout de même. Par exemple, il avait déjà été attaché ou attaché sa partenaire pendant un ébat ou alors cette dernière portait un costume de soubrette. Il avait en revanche un peu plus de mal à utiliser certains accessoires mais était prêt à essayer de nouvelles choses. Il restait quelqu’un de curieux. Ainsi, à la demande de Kisa, il avait joué avec un sex-toy qui se déclenchait à distance par télécommande. Il avait eu un peu de mal à utiliser ça, trouvant que c’était rabaissant pour la personne soumis à la volonté de son partenaire. Son ex n’avait pas été de son avis et avait eu l’air d’aimer ça. Cela avait été uniquement pour lui faire plaisir qu’il avait essayé et n’avait pas voulu réessayer. Ils avaient joué à ça quelques semaines avant leur rupture, et Kaname s’était demandé si cela avait été une cause de leur rupture, qu’il refuse de la soumettre alors qu’elle semblait de plus en plus vouloir ça ? Le préfet de glace était plutôt du genre à faire plaisir à son partenaire, mais il y avait des choses dont il ne pouvait pas s’y résoudre, et celle d’avoir un soumis et un dominant dans le couple en faisait partie. Pour lui, un couple devait être à égalité, sinon ce n’était pas une relation saine. Au final, si Kisa ne l’avait pas largué pour aller expérimenter d’autres choses avec un homme rencontré en vacances, c’est sûrement lui qui aurait fini par casser à cause de ça, car il avait l’impression que sur le long terme, cela aurait causé des soucis dans leur couple.

« Quand tu dis, j’ai l’impression qu’elle va nous faire un thème « film porno gay » aussi bien fils que garçon, et nous mettre tous dans des positions plus que tendancieuse pendant qu’elle sera assise sur avec son carnet de croquis et dessinera ce qu’elle a sous les yeux. », répondit Kaname en frissonnant rien qu’en imaginant ça.

« Mais je te préviens, si ça se finit en partouze, même si c’est dans le cadre de la soirée à thème, je ne te pardonnerais pas de fricoter avec un autre. », dit-il pour plaisanter et essayer de s’enlever l’image qu’il avait eu précédemment en tête.

« Enfin, elle ne serait pas capable de faire ça, non ? », demanda-t-il peut convaincu que la préfète n’ose pas faire ça.

« Elle est fixée pour quand la soirée ? Que je me prépare psychologiquement à découvrir son thème une semaine avant. »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Sam 14 Juil - 19:09
"C'est réciproque, bien que ça te moulerais très bien." Rit Harukami.

Continuant son repas lentement le préfet de feu se rappela des précédentes soirées qu'ils avaient eut et se dit que c'était bien loin de celles qu'il faisait avec les terminale de feu une fois de temps en temps, généralement c'était du poker voir du strip poker même, pleins de choses à manger et à boire, peu d'alcool pour rester sobre car ce jeu c'était du sérieux ou sinon c'était du billard, de toute façon les cadets avaient leurs couvre feu obligatoire même le Week-End, ce n'était pas pour rien que quatre vingt dix pourcent d'entre eux étaient absent, c'était pour avoir un peu de liberté! Du coup lors des soirées carte cela se faisait dans sa chambre de préfet et le billard dans la salle commune de détente du dortoir qu'il privatisé juste après le repas, se moquant bien qu'un kohai veuille regarder la télévision avant son heure de couvre feu,il était le roi, il décidait. En comparaison la soirée terminale tout dortoir confondu de Takuya avait été bien enfantine, très amusante certes et celle d'Hana.... Amusante mais étrange, comme si fleufy était un thème qui inspirait tout le monde, finalement tout le monde avait fini envelopper dans des plaides tout doux à raconter des anecdotes adorables de leurs enfance, étrange comme soirée!

"Je pense que ça va forcément tourner autour de ce fan service qu'elle aime tans. "Avoua Haru en se passant une main sur le visage déjà épuisé à cette idée.

Entendant le mot partouze le préfet de feu retint un rire et laissa sa main devant sa bouche, comme si une chose pareil était possible, évidement c'était une plaisanterie mais nul doute que la préfet d'eau aurait été capable de proposer ce thème et sérieusement en plus.

"Promis je prendrais la fuite, car ce serait dur de ne pas me faire tripoter en vu de ma popularité, bien sur tu t'enfuiras avec moi." Sourit 'il reprenant son repas.

Entendant la question le châtain leva les yeux au plafond en réfléchissant avant de blêmir en se rappelant la date, ils n'allaient pas avoir beaucoup de temps pour s'y préparer malheureusement et trouver une bonne excuse pour ne pas y aller n'était pas son genre, ce type de soirée était toujours sympas en règle général mais la folie de la jeune fille le laissait perplexe parfois.

"Elle nous enverra le thème après demain et ce sera mit en action le Week-End prochain, une semaine pour se préparer à l'enfer c'est court je trouve, mais il me semble qu'elle pouvait pas le Wee-End d'après et ensuite on passe au mois d'Octobre ou ce sera à un autre d'organiser."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Sam 14 Juil - 23:30
« Le latex me fait un petit cul d’enfer », dit-il en l’air de rien, avec un petit sourire en coin avec un clin d’œil malicieux.

« J’en ai bien peur oui… mais j’espère que je m’imagine le pire et que son imagination perverse débordante ne nous concoctera rien de pire. D’ailleurs, il doit bien avoir un règlement pour ses soirées, non ? Pour ne pas trop dépasser les limites de la décence. J’avoue n’avoir jamais chercher s’il y en avait un, mais ça vaudrait le coup de se renseigner s’il y a des choses à ne pas faire au sein de l’université pour nos soirées. Je pense chercher si elle nous sort quelque chose de vraiment hardcore. », dit-il en riant même s’il était vraiment sérieux à ce sujet. Il avait déjà lu des doujins que sa camarade avait dessiné. Sa sœur lui en avait déjà fait voir et il avait encore en tête une histoire avec un homme poulpe qui faisait vraiment des trucs incroyables avec ses tentacules. Mais ce qui l’avait traumatisé dans ces dessins, c’était que l’homme poulpe en question ressemblait étrangement à Takeru. Kaname n’avait pas pu regarder le préfet de la terre dans les yeux pendant une semaine sans se remémorer les images. Il n’avait pas envie que ça se reproduise après leur future soirée.

« On fera une fuite secrète, comme les amants qui se cachent pour vivre leur amour, comme c’est romantique, » dit-il en plaisantant tout en s’imaginant partit, main dans la main, avec Sahiko en pleine nuit pour fuir les pressions de leur famille, comme deux héros d’un roman à l’eau de rose. Il ne releva par contre pas le fait qu’il risquait de se faire tripoter. Kaname était conscient de la popularité de son amant et savait que ce genre de choses risquaient vraiment d’arriver. Et ça, il n’avait pas envie d’y penser. Toutes ses mains sur son corps sans qu’il puisse dire quelque chose parce que leur relation devait rester secrète.

« Dimanche soir, on connaîtra la sentence », dit-il en ayant un peu de peine à déglutir. Il en fit exprès pour donner un petit côté dramatique à la chose et pour continuer de plaisanter histoire de ne pas trop dramatiser cette soirée sans savoir le thème.

« Elle a intérêt à choisir un thème simple, pour éviter qu’on rush pour les préparations. Déjà que ça ne sera pas facile en octobre avec Halloween. Enfin, on n’en est pas encore là, et profitons de notre week-end avant de déchanter à notre retour à l’université dimanche. », dit-il en finissant son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 15 Juil - 0:17
Bizarrement le préfet de feu ne doutait pas que le latex devait bel et bien mettre le corps de son camarade en valeur et de manière sublime, quoi que, autant le mettre nu à ce train là comme ça il aurait aussi le plaisir du toucher et pas que de la vue songea t'il sans faire part de ses pensées futiles, de toute façon avec un corps pareil y'avait il vraiment des choses qui pouvaient ne pas le mettre en valeur? Hormis des vêtement pour fille bien sur. Il n'était ni trop mince ni trop musclé, juste ce qu'il fallait pour que ce soit agréable, il aimait aussi certes beaucoup son visage et sa couleur de cheveux, le brun c'était tellement ennuyeux comme couleur!

Des règles pour les soirées? Le châtain attrapa quelques légumes marinés et les mangea en réfléchissant, il n'était pas sur, ses préfets ne lui avaient jamais trop parler de ces soirées vu qu'elles étaient uniquement réservés aux terminal, on lui avait juste dit de ne rien faire qui était passible d'une peine de prison, ce n'était pas très précis, surtout depuis que son dieu lui avait ajouté, tans que vous ne vous faites pas prendre, plaisantait il? Il l'ignorait et ne voulait pas vraiment le savoir, le déroulement de chaque soirée restait secrète et aucun cadet n'avait plus de détails surement.

"Normalement rien qui ne puisse nous conduire en prison ou qui empiète sur la liberté et souhait d'un camarade, c'est ce que m'ont dit les ancien préfets quand je leurs ais demandé." Avoua Haru en soupirant.

Entendant la fuite romantique le châtain pouffa de rire avant de continuer de manger, ce serait tellement romantique et ridicule à la fois que ce serait presque tentant que la préfet d'eau les dessine pour un de ses doujin, après tout quand ils seraient officiellement ensemble nul doute qu'elle allait s'en donner à coeur joie d'en faire un sur eux, il ne serait plus en couple avec le préfet d'ombre dans sa tête, quoi que, peut être un triangle amoureux!?

"N'y pensons plus, sinon tu ne vas plus arriver à bander et on va se gâcher le Week-End, enfin pas que je sois là que pour le sexe, mais ce serait dommage de pas en profiter." Sourit Haru.

Sans attendre le châtain servit des légumes marinés à son amant secret, ils étaient tellement bon que ce serait dommage de ce contenter de manger seulement les sushi et maki, quand bien même eux aussi soient délicieux , il fallait manger de tout pour avoir des forces et puis de toute façon, les prochains repas allaient surement être très bon eux aussi alors ils allaient avoir encore quelques occasions de se régaler.

"Que me réserves tu pour ce soir? J'espère que nous n'irons pas juste dormir après avoir mangé."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 17 Juil - 1:29
« C’est déjà ça, si ça ne sera rien d’illégal, » dit-il en riant même si au fond, cela ne le rassurait pas plus que ça. On pouvait faire tellement de choses à la limite de la légalité qu’ils n’étaient certainement pas au bout de leur surprise. Pour l’instant, tout ce qu’il savait, c’était que la semaine prochaine il ne ferait rien qui le mènerait en prison.

« J’espère que ça ne sera rien d’indécent aussi. Je veux garder mon intégrité. Enfin, si on ne veut vraiment pas le faire, on ne sera pas contraint de le faire comme on n’allait contre notre liberté et souhait. », ajouta-t-il toujours pour essayer de se rassurer.

« Je me demande bien ce que nos senpai ont pu organiser avant nous pour qu’ils en viennent à fixer ces règles de base. Il y a dû avoir des excès pour qu’ils doivent le mentionner. »

Kaname était curieux de savoir ce qu’il avait pu se passer avant eux. Malheureusement pour lui, il savait très bien qu’il ne saurait jamais rien sur ce qu’il s’était passé avant, tout comme leurs kohai ne sauraient jamais ce qu’il se passait dans leurs soirées. Le préfet de glace n’avait pas encore réfléchi au thème qu’il imposerait à ses camarades et se demandait si Harukami savait déjà ce qu’il ferait quand son tour serait venu. Il était près à lui poser la question quand son amant proposa de ne plus penser à ça et lança un sujet bien plus intéressant.

« Je ne t’ai pas amené ici juste pour dormir ou alors jouer au ping-pong, » dit-il avec un petit sourire malicieux avant de manger un sushi de façon tendancieuse. Et une fois qu’il eut finit de de l’avaler, il se pencha au-dessus de la table et attrapa Sahiko par son le haut de son yukata pour l’embrasser. Il savoura son le baiser avant de finalement le rompre.

« Je t’ai bien dit que je n’allais pas te laisser beaucoup dormir ce week-end, ça tient toujours, » dit-il en ancrant ses yeux dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 17 Juil - 11:58
"Je n'en sais rien, cette règle à était instauré bien avant qu'on entre nous à la fac donc ça remonte à un moment."  Répondit Harukami en réfléchissant.

Cette question faisait partie de l'un des nombreux mystères concernant les générations d'avant, avec la fameuse question de quand les rivalités virulentes entre certains dortoirs c'étaient arrêter, de ce que ses grands parents lui avaient dit, en leurs temps les dortoirs étaient déjà calme mais on leurs avait raconté que longtemps avant eux, le terme de compétition et rivalité n'étaient pas là que pour rire, le dortoir de feu était en guerre avec celui de glace et d'eau. Celui d'air ne supportait pas celui d'ombre et celui de terre avec l'eau en particulier mais une génération de préfet fit tout changer et alors cela devint plus pacifique, comment et pourquoi personne n'avait de réponse en ce jour.

Voyant son amant faire le malin avec ce sushi le préfet de feu sortit de ses pensées  et lui rendit son sourire, c'est qu'il savait bien attiré son attention mine de rien ce beau blond. Il se laissa faire, savourant ce baisé qui fut rompu trop vite à son goût, mais en même temps ce n'était pas une position confortable pour un baisé prolongé.

"Terminons ce repas que tu puisse me prouver tout ça alors." Proposa Haru.

Le châtain se rassit plus confortablement et reprit ses baguettes qu'il avait lâché sous la surprise de ce baisé inattendu .  Sans se rendre compte il commença de sa main libre à jouer avec une mèche de cheveux qui tombait sur le cotés de son cou tout en s'imaginant sa fin de soirée, il ne cessa de s'amuser avec que quand il eut besoin de se servir un peu plus de sauce et reprit des sujets de conversations bien plus léger que le sexe ou la futur soirée de torture de la préfet d'eau.  

Quand le repas fut terminé le préfet de feu prévint une employé afin qu'on vienne les débarrasser ce qui fut fait assez rapidement. Le temps que la jeune fille débarrasse, il alla devant la fenêtre avec son téléphone, vérifiant qu'il n'y avait aucun soucis au dortoir en regardant ses messages, jouant avec une mèche de cheveux de sa main libre. Tout semblait bien se passer, il avait confiance à ses camarades de promo pour tenir le dortoir en son absence, mais on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mer 18 Juil - 0:31
Kaname avait envie de mettre tout leur repas par terre pour prendre sauvagement son amant sur la table, mais cela n’était pas raisonnable. Il n’aimait pas gâcher la nourriture en règle générale, et encore moins quand c’était de la qualité. Et puis, Harukami n’aimerait peut-être pas qu’il le prive de son repas. En plus, il n’était pas à l’abris de se faire interrompre par un employé de l’hôtel qui viendrait les débarrasser des plats vides. Malheureusement, cette envie resterait à l’état de fantasme. Pour patienter, avant de pouvoir lui prouver qu’il ne mentait pas sur le fait de ne pas le laisser dormir, il le contempla jouer avec ses cheveux. Cela lui donnait un petit côté sexy et il avait encore plus envie de lui en sachant que ce geste signifiait que le préfet de feu en avait lui aussi envie. C’était plaisant de savoir qu’il était désiré et que ce n’était pas à sens unique. Le sexe était bien meilleur quand les deux parties le voulaient autant toutes les deux.

Le jeune homme continua de converser de choses et d’autres avant son amant pendant le reste du repas même si ses yeux avaient du mal à se détacher de son visage. Il avait tellement hâte que leur repas se termine. C’était certainement la première fois qu’il avait envie de terminer le plus vite possible un repas.

Quand son amant appela le service d’étage pour qu’ils viennent les débarrasser, Kaname resta assit, et se contenta de sourire à la personne venu récupérer la vaisselle. Il était assis en tailleur et bien enfoncé sous la table. A force de fixer son amant et de refreiner son fantasme, il avait fini par avoir une érection et il ne voulait pas que l’employé voie ça. Seul Harukami aurait ce privilège.

Le préfet de glace remercia poliment la personne qui sortait de la chambre et se leva dès que la porte se referma. Silencieusement, il s’approcha de son amant pour se coller contre lui en le serrant par derrière dans ses bras. Etant nu sous son yukata, Sahiko pouvait parfaitement sentir à quel point Kaname avait envie de lui. Et sans perdre de temps, le jeune homme commença à le mordiller dans le cou et glisser ses mains sous son yukata.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 18 Juil - 14:02
Le préfet de feu posa son téléphone sur le rebord de la fenêtre fermé, il l'avait éteint pour être sur de ne pas être déranger, pas qu'il serait tenter de répondre en plein acte de baise sauvage mais la lumière dans la nuit de la petite notification de message avait tendance à le rendre dingue alors qu'il voulait s'endormir alors c'était préférable de l'éteindre, quoi que de toute façon, il allait probablement s'endormir très vite du à la fatigue de leurs parties de jambes en l'air car c'était certain que le préfet de glace n'allait pas lui faire un petit bisou timide avant de s'allonger sous la couverture se tenant le plus loin possible de lui.

A peine la porte fut elle fermé que le châtain eut la douce surprise de sentir ce corps contre le sien, un sourire apparu sur son visage en sentant même cette fabuleuse érection et bien, sans rien dire ou faire de spécial il finissait dans cet état? Heureusement qu'il n'était pas du genre à aguicher sinon qu'est-ce que ça serait!? Quand des dents se firent sentir dans son cou il soupira de plaisir en frissonnant, le tendant un peu plus pour qu'il ait plus d'espace pour s'amuser.

"Je te fais tellement d’effet sans rien dire ou faire, c'est adorable.
" Rit Haru avant de gémir sentant des mains baladeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 26 Juil - 22:12
«T’as pas idée, » dit-il avant de venir lui mordiller le lobe de l’oreille droite, « S’il n’y avait eu personne pour venir récupérer les plats, je t’aurais pris sur la table. J’ai dû me retenir pendant tout ce temps, » ajouta-t-il en descendant une de ses mains sur sa cuisse pour la caresser sensuellement. Son autre main s’était complètement glissée sous son yukata pour aller caresser son torse.

Quand le châtain s’était levé pour rejoindre son amant, il avait pris soin d’attraper tout ce qu’il lui fallait pour passer le plus rapidement à l’action. Il avait déjà attendu trop longtemps pendant le repas pour perdre une minute de plus inutilement. Il savait déjà qu’il devrait se retenir encore un peu avant de pénétrer Harukami car il devait le préparer un minimum. Il se doutait bien que ce dernier n’apprécierait pas qu’il y aille trop rapidement. Il n’allait pas faire une croix sur les préliminaires.

Tout en continuant de le mordiller dans le cou, le préfet de glace attrapa le flacon de lubrifiant qu’il avait posé sur le meuble d’à côté, pour s’en mettre sur les doigts. Puis, en tournant délicatement le visage de son amant avec son autre main pour l’embrasser, il lui introduit un doigt puis deux et commençant des va-et-vient. Quand il jugea que le préfet de feu était prêt, il retira ses doigts pour pouvoir enfiler un préservatif avant d’enfin pouvoir pénétrer par derrière, et debout, son amant. Il avait tellement attendu avant de pouvoir arriver à ses fins que sa respiration, rauque et forte, ne cachait pas son désire. Il posa ses deux mains sur les hanches de Sahiko avant de bouger. Ses mouvements étaient d’abord lents et sensuels avant de se faire un peu plus puissants et rapides.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Jeu 26 Juil - 22:36
Tellement animal songea le préfet de feu en entendant son amant secret lui parler de ses projets non abouties à cause d'un personnel trop performant, sur la table basse? Il ne pouvait pas nié en son fort intérieur que cela ne l'aurait pas déranger, voir l'audace de son partenaire lui plaisait assez, merci grand dieu il n'était pas coincé au point de ne vouloir le faire que dans un lit, après en avoir discuter d'abord et c'être tourner autour pendant deux heures! Après tout lui hors du lit ça lui plaisait beaucoup en règle général, c'était tellement, audacieux!

Soupirant d'aise à chaque baisé ou mordillement le châtain commençait à perdre pied, des mains baladeuses se promenant sur son corps sachant ou s'attarder pour lui faire sortir quelques petits gémissements qu'il n'avait pas honte de sortir. Par chance la seule chose qui commençait à le frustrer arriva, enfin un baisé, il n'était pas contre cette position mais de son cotés il était incapable de vraiment donner du plaisir lui même au blond. Il gémit durant ce baisé sentant un doigt entrer en lui, waw il ne s'y était pas attendu!

Les préliminaires n'étaient pas ennuyeuse au moins avec lui songea le préfet de feu se rappelant brièvement d'une ex si peu audacieuse et chiante qu'il oublia aussitôt en sentant le mouvement des deux doigts en lui. Par chance le préfet de glace était observateur et comprit vite quand lui fut prêt à le recevoir. Reprenant son souffle le temps qu'il se prépare Harukami appuya ses mains sur le rebord de la fenêtre et gémit de plus belle en le sentant enfin en lui. Animal et audacieux, chaque mouvement le faisait gémir et soupirer d'aise. Après quelques coups il tourna la tête pour réclamer un baisé et le savoura, passant une main dans les cheveux du blond. Il jouit juste avant son amant et quand celui-ci eut finit il reprit son souffle.

"Qui croirait que je suis ton premier homme vraiment ." Rit Haru en reprenant son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 31 Juil - 23:32
Ses mains caressaient tout son corps, n’oubliant pas les zones les plus érogènes. Kaname alterna le rythme de ses hanches pour varier les plaisirs. Parfois ralentissant très lentement quand il se sentait près à jouir pour retarder le moment de non-retour. Il n’avait pas envie d’éjaculer trop rapidement parce qu’il avait attendu trop longtemps avant de pouvoir assouvir son désir. Et puis, son amant serait insatisfait s’il finissait ça en simplement deux ou trois coups de reins. Ce n’était pas comme ça qu’il pourrait espérer un jour décrocher la médaille d’or des meilleurs amants d’Harukami. Mais ça, il n’avait pas trop envie d’y penser, de peur de ne jamais atteindre cette marche du podium.

Finalement, il finit par jouir dans un ultime et puissant coup de reins. Reprenant son souffle, il sourit en voyant le préfet de feu lui réclamer un baiser. Il était si mignon comme ça, comment lui résister. Il posa une de ses mains sur sa joue et vint l’embrasser langoureusement avant de le rompre. Puis, il sortit de son amant et enleva rapidement le préservatif autour de sa verge. Il fit un nœud et le balança dans la poubelle avant de revenir près de Sahiko. Il passa ses bras autour de lui pour le câliner un peu.

« Je m’adapte très vite, » répondit-il avant de rire.

C’est vrai qu’en y pensant, il avait eu sa première expérience avec un homme il n’y avait même pas un mois. Au début, il avait eu du mal à accepter la chose, puis il avait réalisé que c’était complètement stupide de réagir comme ça. De plus, il se sentait bien avec Harukami, même si cela ne faisait qu’une semaine qu’ils avaient décidé de se mettre en couple, il avait l’impression que cela faisait bien plus longtemps tant leur relation lui paraissait naturelle. Il s’était rapidement adapté à la situation, bien plus vite qu’il ne l’avait imaginé.

« Tu veux aller faire un tour dans les bains collectifs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1951
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 31 Juil - 23:49
Le préfet de feu laissa son beau partenaire faire sa petite vie le temps que lui reprenne son souffle, il devait surement s'occuper du préservatif alors pas besoin de lui demander pourquoi il s'éloigner après avoir finit sa petite affaire. C'était tellement désagréable de garder une capote pleine qu'il ne pouvait que le comprendre quand au fait de la dégager au plus vite. Il sourit en sentant les bras autour de son corps et savoura ce corps chaud contre son dos, caressant ses bras de bout des doigts.

Il était vrai que le préfet de glace c'était vite fait à la chose, le sexe entre homme n'était pas le truc de tout le monde, certains tentait le coup par curiosité et finalement n'y revenait jamais, mais par chance le blond semblait adorer ça et nul doute que sa personne y était pour beaucoup, après tout il n'était pas un amant complexe à satisfaire, qui n'avait pas de gêne spéciale à faire entendre sa voix ou n'avait pas de fierté mal placé cherchant à dominer l'autre comme dans les doujin de leurs camarade d'eau.

"Je passe mon tour pour ce soir, les cours, le trajet en trains, deux parties de baise torride, ça crève tout ça." Avoua Haru en réfléchissant.

Lentement le châtain se toujours dans l'étreinte de l'autre étudiant et lui sourit, passant ses bras autour de sa taille, c'était quand même mieux comme ça pour discuter que de l'avoir juste dans son dos. Il caressa le bas de son dos sans arrière pensé, voulant juste sentir cette peau glisser sous ses doigts, il aimait ce corps, pas trop musclé, juste ce qu'il fallait pour faire plaisir.

"Donc soit tu veux encore assouvir tes désirs fou, soit je vais dormir te laissant aller seul au bains." Rit il pourtant bien sérieux. "Je suis grand prince en te laissant le choix."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 3 Aoû - 17:52
Kaname était bien contre Harukami. Son corps était chaud et avant quelque chose de réconfortant qui rendait son contact vraiment agréable. Il profita de ce petit câlin, au calme pendant un instant et sourit en entendant la réponse de son amant à sa proposition. Même s’il avait envie d’aller dans les bains collectifs, il fût content que le préfet de feu lui réponde ça. Les bains pouvaient bien attendre, on venait de lui proposer quelque chose de plus alléchant que de simplement aller faire trempette. Au fond, cela l’arrangeait qu’il lui dise ça, car il n’avait pas à se détacher de corps si irrésistible.

« Comment résister à cette proposition » dit-il avant de l’embrasser sensuellement. Il remonta ses mains dans ses cheveux pour venir enfouir ses doigts dedans.

Puis, il entraîna son amant vers le lit. Il le fit basculer sur le matelas avant de s’allonger sur lui. Ses mains le caressaient tandis que ses lèvres parcourraient tout son corps, mordillant tantôt l’intérieure de ses cuissons, tantôt embrassant son torse. Cette fois-ci, il laissa son partenaire choisir la position et le laissait aller ses envies. Jusqu’à présent, c’était plutôt lui qui les avaient imposés. Même si son amant ne s’en était pas plaint, c’était bien de laisser un peu les reines aux autres de temps en temps. Et une fois encore, il fut un amant à la fois fougueux et délicat.

« Avoue, tu l’aurais mal pris si jamais choisi les bains plutôt que ton corps d’Apollon ? », dit-il en s’allongeant à côté de lui. Et tout en reprenant son souffle, il enleva une fois de plus le préservatif usagé. Heureusement qu’il avait pris une boîte pleine pour venir ici sinon il allait risquer d’être en pénurie de capote.

Il se leva rapidement pour aller le jeter dans la poubelle et éviter que cela ne traîne n’importe où. Puis, il vint se blottir contre le corps chaud d’Harukami pour un nouveau moment de tendresse avant d’aller prendre une petite douche. Il devait résister au sommeil sous peine de s’endormir plein de sueur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen-
Sauter vers: