Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

#17 Arc-En-Ciel

 :: La taverne :: Défis :: 100 thèmes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
LadyBug
Néophyte
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 02/11/2017
Mer 29 Nov - 13:34
Thème : Arc-En-Ciel
Univers : Magical Girls (parce que Arc-En-Ciel = tout plein de couleurs = image super girly et acidulée = magical girls)
Avant-Propos : Je tiens à prévenir que je n'ai jamais écrit de (fan)fiction sur un univers Magical Girl et il me semble que le seul anime que j'ai vu de ce type soit Shugo Chara!, je vous demande donc de la tolérance (même si je n'ai pas écrit cela de façon très sérieuse ^^). Ce one-shot est vraiment très court, j'espère qu'il vous plaira !


Arc-En-Ciel
Sumire soupira de soulagement lorsque la sonnerie annonçant la fin des cours retentit. Le brouhaha des cahiers qu’on range et des chaises raclant le sol emplit la salle de classe.

« Su…Sumire-chan…
- Oui, Kôichi-kun ?
- Tu… Tu fais partie d’un club ? demanda le garçon en évitant son regard.
- Non… Mais je ne peux vraiment pas rester après les cours… s’excusa Sumire.
- Mais… Si je ne rassemble pas quatre autres membres, le club Littérature va disparaître… implora Kôichi.
- Désolée… dit doucement Sumire avec un petit sourire.
- Ce… Ce n’est pas grave… soupira le lycéen. »

Sumire se leva en balança son sac par-dessus son épaule, salua son camarade puis alla rejoindre ses six amies.

« Qu’est-ce qu’il voulait ? lui demanda Midori en fixant Kôichi de ses yeux verts.
- Il voulait que je rejoigne le club de Littérature.
- Comment peut-il croire que ça t’intéresse ? s’esclaffa Yôko.
- S’il ne rassemble pas suffisamment de membres, le club disparaîtra, expliqua Sumire en ignorant son amie blonde.
- C’est triste mais on ne peut pas l’aider, dit Akane avec raison. »

Les filles acquiescèrent avant de quitter le lycée.

Comme chaque jour, elles se retrouvèrent dans un salon de thé peu fréquenté situé à quelques rues de leur établissement. La propriétaire des lieux était une femme âgée et gentille du nom de Mihoko qui les accueillait chaque jour avec un thé chaud et des biscuits. Puis elle retournait vaquer à ses occupations tandis que Tanuki Shishô les rejoignait.
Tanuki Shishô était un raton laveur doté de pouvoirs magiques et qui guidait les jeunes filles dans leur mission. Il était toujours vêtu d’un kimono luxueux et aspirait régulièrement des volutes de fumée de sa pipe kiseru.
Lorsqu’aucun monstre ou démon ne venait troubler le calme des habitants, Tanuki Shishô se contentait d’entraîner ses sept protégées à maîtriser leurs pouvoirs. Chacune d’elle incarnait une couleur de l’arc-en-ciel et possédait des pouvoirs différents. Tanuki Shishô ne ressentait aucune menace ce jour-là et décida donc d’emmener les filles dans l’arrière cours du salon de thé pour qu’elles puissent s’entraîner.
Elles se placèrent en cercle autour de leur maître dans l’ordre des couleurs de l'arc-en-ciel : Sumire, Aoi, Aoki, Midori, Yôko, Aki puis Akane. Une fois placée, elles touchèrent la pierre qui ornait leurs colliers et furent instantanément enveloppées d’un halo de lumière blanche. Lorsque la lumière se dissipa, elles étaient désormais toutes vêtues d’une armure dorée ornée de détails rappelant leur couleur respective.
L’entraînement commença par des enchaînements de mouvements simples pour s’échauffer puis continua par des techniques de combat à mains nues. Alors que Tanuki Shishô s’apprêtait à passer à la phase des techniques de combat magiques, une étrange sensation l’envahi. Plusieurs filles se retournèrent vers lui, saisies de la même impression inquiétante.

« Tanuki Shihô, vous le sentez aussi ? demanda Sumire.
- Oui… Des ondes négatives, un immense pouvoir démoniaque… murmura-t-il avec inquiétude.
- D’où ça vient ? intervint Aoi, prête à aller régler son compte au monstre.
- De votre lycée, j’ai l’impression… »

Les sept amies se regardèrent un instant puis, après que Tanuki Shishô ait acquiescé d’un signe de tête, elles partirent en courant en direction de l’imposante bâtisse du lycée. Sumire prit la tête pour guider ses amies jusqu’à la source d’énergie maléfique. Elles hésitèrent un instant lorsqu’elles arrivèrent essoufflées devant la salle du club de littérature.

« Sumire… Tu crois que Kôichi-kun a quelque chose à voir là-dedans ? demanda Midori.
- Il n’y a qu’un moyen de la savoir, répondit Sumire en tournant la poignée. »

A l’intérieur régnait un désordre monstrueux. Les étagères autrefois couvertes de livres étaient couchées vers la droite, répandant leur contenu dans la pièce. Dans le coin gauche de la pièce, un livre ressemblant à un grimoire était ouvert parterre. Une silhouette sombre semblait en sortir, se dépêtrant comme si elle était prisonnière d’un sable mouvant. À côté gisait Kôichi, inconscient. Alors que Sumire allait s’élancer en avant pour éloigner son camarade de la source du danger, la silhouette semblait enfin totalement sortie du grimoire. Elle était encapuchonnée dans une longue cape noire et avait la taille d’un adulte plutôt grand. De longues mains gantées remontèrent jusqu’à la capuche pour la retirer. Les jeunes filles découvrirent alors un visage qui semblait avoir été humain mais qui était désormais couvert de marques violettes comme des tatouages. Les yeux étaient totalement noirs et la bouche déformée en un rictus malsain laissait apercevoir des dents jaunâtres et pointues.
Akane déglutit avant de s’élancer vers l’inconnu, rassemblant sa magie dans sa main droite. Elle lança un éclair rouge que le monstre évita facilement. L’éclair arriva sur une des seules bibliothèques encore debout qui explosa. L’inconnu riposta d’un large mouvement du bras qui fit s’envoler Akane dans les étagères. Commença alors une bataille entre les sept lycéennes et l’apparition maléfique. Les jeunes filles semblaient impuissantes et l’inconnu avait l’air de s’amuser comme un fou.
Dans une énième tentative désespérée, Yôkô et Aoi lancèrent simultanément une attaque qui manque sa cible. Mais lorsque les gouttes d’eau d’Aoi croisèrent les rayons jaunes de Yôkô, l’eau difracta les rayons en un minuscule arc-en-ciel. En voyant cela, Sumire se releva précipitamment.

« Les filles, on n’a plus le choix ! s’exclama-t-elle pour ameuter ses amies.
- Qu’est-ce que tu veux dire ? On ne va quand même pas abandonner ! protesta Midori.
- Bien sûr que non. Mais il reste une dernière chose qu’on n’a pas testé, répondit Sumire en lançant un regard à chacune de ses amies. »

Tour à tour elles acquiescèrent puis se relevèrent tant bien que mal pour former un demi-cercle ouvert sur le démon. Elles joignirent ensuite les mains avec leurs voisines puis fermèrent les yeux pour concentrer leur magie à la puissance maximale. Chacune d’elle finit par dégager une aura de couleur différente, sept couleurs différentes, les couleurs de l’arc-en-ciel. Alors que les faisceaux lumineux grandissaient, des étincelles éclatèrent dus aux grandes énergies dégagées. Puis, les sept jeunes filles ouvrirent les yeux en même temps, levèrent les bras tout en continuant de se tenir les mains. Les halos se rejoignirent au centre du cercle, fusionnèrent en une immense boule d’énergie blanche. D’un geste coordonné, elles l’envoyèrent sur le monstre qui eut à peine le temps de pâlir avant d’être réduit en poussière par la technique. Lorsque toute l’énergie magique se dissipa, les sept amies s’échangèrent des regards fiers avant de tomber dans l’inconscience.

Sumire papillonna des paupières, l’impression d’avoir le corps entier compressé dans un étau. Elle porta difficilement une main à sa tête qui semblait peser une tonne. Elle réussit à reconnaître la chambre à l’étage du salon de thé habituel. Elle y avait déjà atterri plusieurs fois après des entraînements intensifs qui l’avaient vidée de sa magie. Mais elle ne se souvenait pas s’être si durement entraînée ce jour-là… Ses souvenirs lui revinrent peu à peu et elle se redressa d’un coup, regrettant immédiatement son geste.

« Oh, tu es réveillée ? demanda la voix douce de Tanuki Shishô.
- Shishô… Que s’est-il passé ? marmonna Sumire en retomba sur son oreiller.
- Vous avez vaincu un démon qui avait été emprisonné dans un livre. Un jeune idiot l’a lu à voix haute et a défait le sceau, expliqua le maître en s’approchant du lit.
- Ah, je me souviens maintenant… On a dû utiliser notre technique commune de la Boule Arc-En-Ciel…
- Et vous avez réussi avec brio. Je dois dire que je suis assez fier de vous. Mais ça suffit pour aujourd’hui, rendors-toi et récupère tes forces. »

Sumire ferma doucement les yeux tandis que Tanuki Shishô remontait ses couvertures. Il fit un dernier tour dans le chambre où les sept jeunes filles dormaient, lança un ultime regard circulaire avant de sortir. Dans le couloir, Mihoko l’attendait avec un sourire énigmatique.

« Elles sont prêtes, n’est-ce pas ? demanda-t-elle doucement pour ne pas réveiller les filles.
- Je le crains, en effet, soupira lourdement Tanuki Shishô avant d’aller s’enfermer dans la bibliothèque. »

« Tu peux essayer de les protéger tant que tu veux, rien ne les empêchera d’accomplir leur destinée, pensa Mihoko avant de redescendre dans le salon de thé. »

~ FIN ~

Notes :
Les prénoms des sept filles ont un rapport avec la couleur qu'elles incarnent, Aoi signifie bleu, Aki signifie Automne (donc feuilles oranges), Sumire signifie violette (la fleur) etc
Une pipe kiseru est une pipe traditionnelle japonaise.
Le Tanuki est un animal du folklore japonais.

J'espère que ça vous a plu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Little fouine ~
avatar
Messages : 3736
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 27
Localisation : In Wonderland!
Ven 1 Déc - 12:34
J'ai bien aimé ton histoire ~
On retrouve bien l'univers des Magical Girls et c'était de la bonne longueur, je trouve. Par contre ... tu nous laisse comme ça sur cette fin sans explication ou tu as prévu une suite ? =)
Revenir en haut Aller en bas
LadyBug
Néophyte
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 02/11/2017
Mer 20 Déc - 9:56
Merci pour ton commentaire Smile
Pour la fin, je me disais que si quelqu'un était motivé on pouvait en faire un univers de RP (mais il y a besoin d'étoffer encore l'histoire et l'univers ^^). En fait, comme tout ce OS commence un peu "en plein milieu" de l'histoire, je pensais qu'une fin ouverte était peut-être plus adaptée. Il y a ainsi possibilité d'écrire le début de l'histoire (avec découverte des pouvoirs, rassemblement et entraînement) et de la continuer jusqu'après ce OS ^^
Voilà, voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: La taverne :: Défis :: 100 thèmes-
Sauter vers: