Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[Reborn] [K+] The Favourite Flower Choice - The 3 P’s of Happiness

 :: La taverne :: RP :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Azili
Mini Poulpy
Messages : 1934
Date d'inscription : 13/07/2013
Jeu 2 Juin - 16:29
Le sommeil du convalescent était plutôt agité. Il poussait de temps en temps des petits gémissements plaintifs à cause de la douleur. Celle-ci était de plus en plus vive. Dans sa tête, des images étranges défilaient. Il voyait un hangar remplit d’énorme containers. L’endroit était sombre et glauque. Il ne savait pas vraiment où il était. Il déambulait entre eux, vers une lumière. Il avait beau marcher, il avait l’impression qu’il n’en verrait pas la fin. Quelque chose était inscrit dessus. Mais c’était flou et illisible. Il n’arrivait pas lire la provenance de ses caisses en bois, et il savait encore moins ce qu’elles contenaient. Un sentiment désagréable l’envahit. C’était quelque chose entre la peur et l’excitation. Quand il arriva enfin, il aperçut quelqu’un assis sur un grand trône orné de dorures. Cette personne n’avait pas de visage, cependant, Byakuran entendit son rire glacial et démoniaque résonner dans sa tête. Puis, la lumière se fit de plus en plus vive et une explosion se produisit. Le jeune se réveilla en sursaut et en nage. Son cœur battait la chamade. Il mit quelque instant avant de se rappeler où il était. Ce cauchemar était-il un fragment de sa mémoire ? C’était étrange… il avait un sentiment de déjà-vu. Mais ce rêve n’avait aucun sens. Soudain, il se rendit compte que quelqu’un sonnait à la porte. D’ailleurs, cette personne semblait plutôt perdre patience. Byakuran jeta un regard dans la pièce et il y aperçut Irie, le casque sur les oreilles, devant son ordinateur. Il ne devait pas entendre grand-chose avec ça.

« Irie-kun ? Irie-kun ? » Appela-t-il tout de même pour essayer. Avec un peu de chance, il entendrait sa voix.

« Irie-kun ! » Cria-t-il plus fort. Mais toujours rien, et le visiteur inconnu semblait perdre de plus en plus patience.

Le jeune homme soupira. Il allait devoir se lever, car c’était certainement le médecin. Il n’avait pas envie qu’il s’en aille. Il avait trop besoin de quelque chose pour calmer sa douleur. C’est donc avec peine qu’il se redressa et se leva de son lit. Un peu chancelant, il marcha jusqu’au bureau de son hôte. Il essayait de s’accrocher à tout ce qu’il trouver pour ne pas tomber. Une fois arrivé, il retira le casque du garçon.

« Je crois que quelqu’un s’impatiente~. » Dit-il avait un sourire qui dissimulait sa douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Taahoma
Petit chat
avatar
Messages : 1334
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!
Ven 3 Juin - 4:14
Irie sursauta en sentant son casque glisser sur sa tête pour tomber sur sa nuque. Il tourna la tête pour apercevoir le jeune homme s’appuyant contre son bureau, le ton un peu hésitant. Le cœur d’Irie battait la chamade tant il avait été surpris. Il ne s’était pas attendu à cela. Il regarda l’heure sur son écran.

« Aaah ! Shamal ! » Sa chaise roula derrière lui quand il se releva brusquement. « J’arrive !! » Il s’apprêta à aller ouvrir mais voir Byakuran ainsi lui fit plus de mal. Il tira sa chaise à roulette jusqu’à son ami et le força à s’y asseoir. La sonnette de sa porte d’entrée résonnait en continu maintenant. Le docteur devait vraiment s’énerver. « Je… je reviens ! »

Il courut jusqu’à la porte qu’il ouvrit rapidement.

« Ah bien enfin ! On a pas idée de faire attendre un bel homme comme moi à la porte ! Si encore c’était une femme qui m’ouvrait, je n’aurai rien dit mais là ! » Shamal entra dans l’appartement sans attendre qu’Irie l’invite. Il lui tendit un sac plastique dans lequel devait sûrement se trouver les médicaments. « Il dort encore ? »

« Euh, non, il est réveillé. Byakuran est dans ma chambre, »
ne put que simplement répondre l’étudiant, déboussolé. Il laissa le docteur rejoindre le blessé dans sa chambre et s’occupa à lire l’ordonnance pour préparer les pilules.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1934
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Sam 29 Oct - 14:00
Le jeune homme, se tenant les côtes, s’apprêtait à se diriger vers la chaise, quand il fût surpris de voir Irie la lui apporter. Un sourire se dessina sur ses lèvres et il s’assit. Ce n’était vraiment pas du luxe. C’est dingue comme le moindre petit effort pouvait le faire souffrir.

« Oui, oui~, je ne bouge pas d’ici en t’attendant. » Plaisanta-il.

Byakuran profita de l’absence du maitre des lieux pour jeter un coup d’œil sur son ordinateur. Il était curieux de savoir ce qui retenait autant son intention. Mais sur l’écran ne se trouvait que des choses incompréhensibles pour lui. L’information n’était pas vraiment son fort, du moins c’est ce qu’il pensait. Si cela avait été le cas, cela lui aurait sûrement dit quelque chose. Voyant que cela n’avait aucun intérêt, il porta le casque à ses oreilles. La musique qui s’en échappait était plutôt entrainement et pas désagréable. Il le reposa en entendant une voix s’adresser à lui.

« Alors, elle est réveillée la Belle aux bois dormant. »

Le jeune homme aux cheveux blancs se retourna pour découvrir un homme à l’allure négligée. C’était lui le fameux médecin ? Il n’inspirait pas confiance. Byakuran redevient méfiant.

« Il faut croire que mon prince a réussi à me réveiller. Vous êtes celui qui m’avait soigné ?» Répondit-il en plaisant, tout en souriant.

Shamal s’arrêta un instant pour observer son patient. Ce dernier était vraiment étrange. Il dégageait une aura mystérieuse maintenant qu’il était éveillé. Où est-ce qu’Irie avait-il pu bien rencontrer une telle personne ?

« Oui. » Se contenta-t-il de répondre avant de fermer la porte pour être un peu plus tranquille. Il voulait rester en tête à tête avec le jeune homme pour essayer de mieux le cerner. Celui l’intriguait, et avec le rouquin dans les parages la tâche serait plus délicate. Il avait l’air de tenir à lui et de s’inquiéter. Le docteur posa sa trousse sur le lit et en sorti. Il tira la chaise vers lui et s’assit sur le lit.

« Bon, voyons voir ça. » Dit-il en soulevant le T-shirt de Byakuran. Ce dernier se laissait faire sans protestait, et toujours en souriant. Le médecin enleva les bandages et examina la plaie.

« Alors ? Comment elle s’est fait ça, la princesse ? » Commença-il son interrogatoire.

« J’aimerai bien le savoir~. Tout ce dont je me rappelle, c’est de m’être réveillé ici, dans cette pièce inconnue. Je ne me rappelais même pas de mon nom. » Répondit-il sur un ton parfaitement calme. Il ne laissait paraître aucune émotion. Il se contentait de sourire. Tandis que le médecin le regardait d’un œil méfiant. Il appuya sur la blessure pour faire disparaître ce sourire énervant sur les lèvres de son patient. Il avait l’impression qu’il prenait la situation à la légère. Cet homme était vraiment étrange, il n’avait pas l’air d’être honnête en ce moment. Sa réaction n’était pas normale à son goût. Shamal allait devoir avoir une conversation avec Irie, pour savoir comment il avait réagi à son réveil. Il voulait savoir si sa perte de mémoire était une comédie ou non et que l’étudiant c’était fait avoir. Byakuran grimaça et laissa échapper un gémissement de douleur. C’était la première fois que le docteur voyait une expression honnête sur son visage.

« Tu ne te souviens vraiment de rien ? » Insista-t-il.

« Non~. » Mentit-il. Car il était persuadé que son rêve de tout à l’heure était un fragment de sa mémoire. Mais il était hors de question du dire cela a ce soit disant médecin qui le palpait un peu partout.

« Ça a l’air de cicatriser, mais il faudra éviter les mouvements brusques. »

« Je vais donc devoir abandonner l’idée d’aller faire des acrobaties~. » Plaisanta le jeune homme aux cheveux blancs. Cependant, ses yeux disaient autre chose. C’était un regard perçant et Shamal ressentit une pression. Cet homme pouvait être sans nul doute être quelqu’un de dangereux, et il allait réfléchir sûrement à deux fois avant de lui enfonçait de nouveau ses doigts dans ses côtes.

Après avoir changé les bandages, Shamal examina la tête de son patient. En palpant, il constata que celui-ci avait une sacrée bosse à l’arrière du crâne. Il avait dû avoir un sacré choc pour provoquer ce traumatisme crânien. Et c’était certainement cela qui était la cause de sa perte de mémoire, si perte de mémoire il y avait bien. Car il le soupçonner de jouer la comédie aussi sur ce moins.

« C’est certainement le choc que tu as eu à la tête qui est responsable de ton amnésie. Quand l’hématome se sera résorbé, il y a de fortes chances pour que tes souvenirs te reviennent.

« Bon, je reviens, je vais voir si Shoichi a fini de préparer les antidouleurs. » Lança Shamal avant de quitter la pièce. Il prit bien soin de refermer la porte derrière lui.

Maintenant que la chaise était à côté du lit, Byakuran en profita pour se glisser dans celui-ci pour s’allonger.
Revenir en haut Aller en bas
Taahoma
Petit chat
avatar
Messages : 1334
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!
Mar 15 Nov - 3:04
« Tu pourrais me préparer un autre café ? » dit soudainement la voix de Shamal qui sortait de la chambre.

Irie relâcha la plaquette d’antidouleurs qu’il tenait et alla dans la cuisine. Apparemment, aperçut Shamal, il commençait à préparer le traitement de son ami. Le docteur prit sa place sur le canapé et continua la tâche d’Irie sans regarder l’ordonnance. Il fit quelques mises à jour dans ses prescriptions, rajoutant une ou deux pilules ici et là.

« Alors ? » fit timidement le jeune homme en sortant deux tasses de son placard. Il sortit également le sucre.

« Alors quoi ? »

« Est-ce qu’il va… bien ? »

« Il devrait. »


Irie se sentit déçu. Il s’attendait à plus de précisions mais l’homme voulait jouer les idiots, l’incitant à poser des questions précises. Et Irie préférait s’en passer.

Une fois le café prêt, il le versa dans les tasses et apporta le tout dans le salon. Il posa la porcelaine devant Shamal et prit place à côté de lui, observant ses gestes dans le paquet de médicaments étalé sur la table. Il y en avait tellement… il se demandait si Byakuran arriverait à tous les prendre sans s’étouffer. A eux seuls, son estomac serait sûrement rempli et il n’aurait certainement même plus besoin de manger.

« Est-ce utile… qu’il y en ait autant ? » demanda-t-il, hésitant. Shamal posa sur lui un regard bien étrange.

« Est-ce que je te demande combien de filles tu as réussi à ramener dans cet appartement désolant ? Tiens, d’ailleurs, combien en as-tu déjà ramené ? Trois ? Quatre ? »

L’étudiant failli s’étouffer dans son café. Qu’est-ce que c’était que cette question stupide ? Il détournait aisément la conversation à son avantage et cela ne lui plaisait pas du tout. Une grimace prit place sur son visage.

« Soyons sérieux, » « C’est à vous d’être sérieux, » songea Irie. « Il ne se rappelle de rien ton ami, tu n’as rien remarqué d’étrange à son réveil ? »

« Que voulez-vous dire par étrange ? »


Shamal soupira. « Je sais pas, dans son regard ? dans ses gestes ? » Il se garda bien de dire qu’il le trouvait louche.

« Je vous l’ai déjà dit, » insista Irie. « Byakuran-san n’est pas comme ça. Je le connais peu mais je le connais suffisamment pour savoir cela. Ce n’est pas… un escroc, un voleur ou je ne sais quel autre métier du genre. Il ne ment jamais, tout simplement. » Au fur et à mesure de sa phrase, le ton du jeune homme s’était fait plus sec et froid. Il finit d’ailleurs par reposer un peu brusquement sa tasse et il attrapa les médicaments posé sur la table pour les emporter à son ami dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1934
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Dim 20 Nov - 16:12
Allongé dans le lit, Byakuran se détendit un peu. Ce lit était vraiment confortable. C’était agréable d’y être allongé. Soupirant, il fixa le plafond. Ce médecin ne lui inspirer pas confiance, mais il devait se montrer aimable avec lui. Après tout, c’était grâce à lui qu’il allait pouvoir avoir ses antidouleurs. Il n’avait pas envie qu’il lui prive de cela. D’ailleurs, ces cachets se faisaient un peu trop attendre à son goût. De s’être déplacé ainsi l’avait fait souffrir. Il ne rêvait plus que de ces médicaments, tant la douleur se faisait plus intense à chaque respiration. Mais bon dieu, qu’avait-il fait pour se retrouver dans cet état. Il repensa à son rêve. Enfin, on ne pouvait pas vraiment appeler ça un rêve, le terme cauchemar serait beaucoup plus approprié. Il essayait de se concentrait sur l’homme qu’il avait vu. Il était persuadé qu’il le connaissait et qu’il jouait un rôle important dans toute cette histoire. Et puis, c’était quoi ces étranges containers ? Etaient-ils eux aussi important ?
Un bruit le fit sortir de ses pensées. Il tourna la tête pour apercevoir son hôte. Cependant, celui-ci avait l’air contrarié.

« Irie-kun~. Que se passe-t-il ? Mon état est si grave que cela ? » Dit-il pour plaisanter.
Revenir en haut Aller en bas
Taahoma
Petit chat
avatar
Messages : 1334
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!
Mar 22 Nov - 3:32
Arrivé dans la chambre, Irie se calma un peu mais apparemment, il ne paraissait pas encore tout à fait serein. Il sourit à Byakuran.

« Tes médicaments, » lui dit-il en posant les gélules sur la table de chevet à côté du verre d’eau. « Le docteur ne m’a rien dit de spécial te concernant. Tout ce que je sais, c’est que tu vas avoir une tonne de pilules à prendre, » ajouta-t-il sur un ton qui se voulait léger. Shamal ne lui avait effectivement rien dit de précis sur la santé de Byakuran. Tout ce qu’il savait c’est qu’il allait s’en remettre presque totalement – presque car il ne savait pas encore comment faire avec sa mémoire – mais rien de plus.

Shamal ne voulait rien lui révéler. Il semblait à Irie qu’il devait lui dire tout ce qu’il savait avant que le docteur ne le renseigne plus. Peut-être savait-il quelque chose de grave et ne voulait-il pas l’avouer ? Mais Irie ne voulait pas se confier à Shamal, il avait bien trop peur des conséquences. Il semblait faire lui aussi partie de « l’autre côté ». Cela était trop risqué, bien trop risqué.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mini Poulpy
avatar
Messages : 1934
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 117
Localisation : Derrière toi~
Ven 24 Mar - 18:45
Byakuran se redressa quand le jeune homme s’approcha de lui. Il le regarda avec de grands yeux comme un enfant regarderait le père noël lui apporter le plus merveilleux des jouets. Il allait enfin pouvoir calmer cette atroce douleur grâce à ces médicaments. Il prit les gélules qu’il s’empressa d’avaler à l’aider du verre d’eau. Plus vite cela serait fait, plus vite il se sentirait mieux.

« Je suis prêt à avaler n’importe quoi si cela peut calmer cette douleur. » Répondit-il joyeusement.

Étrangement, sa bonne humeur était revenue lorsque le garçon avait franchi le pas de la porte. Peut-être parce que c’était le premier visage qu’il avait vu à son réveil et qu’il y avait quelque chose d’apaisant c’est lui. Plus il passait du temps en sa compagnie, et il commençait à le croire. Après tout, ils étaient peut-être réellement des amis. Mais il devait tout de même rester sur ses gardes.

« Il ne sait pas encore combien de temps je vais devoir rester cloué au lit ? Pas que ça me déplaise, ce lit est très confortable~. Mais c’est un peu frustrant de ne pas pouvoir faire trois mètres sans avoir mal. Cela risque de rentre certainement choses un peu compliquées à réaliser si je ne peux pas bouger comme je veux. » Ajouta-il.
Revenir en haut Aller en bas
Taahoma
Petit chat
avatar
Messages : 1334
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!
Sam 25 Mar - 17:12
« Si tu n’as plus mal, tu devrais pouvoir bouger, » répondit Irie. « Bien que je pense qu’il faille attendre un peu tout de même. »

La porte de sa chambre grinça, signe qu’on la poussait. Les deux jeunes hommes se tournèrent vers le nouveau venu. Une main à l’arrière de la tête, l’air blasé du docteur ne plût guère.

« Vous êtes bien naïfs les jeunes, » soupira-t-il. « Il faudra attendre un peu avant que la princesse puisse faire un pas sans crier. Une bonne nuit de repos, évite de bouger un certain temps, pas de mouvements brusques. Voyez le genre ? Du repos. »

Irie acquiesça. Que Byakuran ne doive pas bouger signifiait pour lui qu’il allait devoir prendre quelques jours de congé. Au moins pour la semaine, il verrait ensuite comment les choses évolueraient. Il allait devoir appeler la librairie et… non, le bar, c’était sûrement inutile. Lussuria ne lui avait pas encore demandé de revenir.

« Allez, je m’éclipse. Appelle-moi si y a un problème. »

Il allait refermer la porte derrière lui quand Irie se leva et le rejoignit dans l’entrée. Ils discutèrent quelques secondes et la porte d’entrée se referma sur le docteur.

« Bien… Eh bien… qu’est-ce qu’il te plairait de manger ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Like a flower [Daniel]
» Don't you know I had no choice ? [Livre 1 - Terminé]
» Marvel Evolution Reborn
» Maybe a pop star is not such a bad choice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: La taverne :: RP :: Bibliothèque-
Sauter vers: