[Warriors orochi] [UA] [T] Le parfum des experts !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Warriors orochi] [UA] [T] Le parfum des experts !

Message par Lily-Rose le Mer 7 Aoû - 14:56

Le parfum des experts !
Genre : Mystère, Crime, Romance
Fandom : Warriors orochi
Pairing : Shuten Dôji / Taigong Wang
Rating : T
Disclamer : Les personnages ne nous appartiennent pas, mais l'univers est à nous.

Notes :
- Taahoma fait Taigong Wang
- Lily-Rose fait Shuten Dôji
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Mer 7 Aoû - 16:30

Taigong se redressa un peu sa table, vérifiant que les pics dans ses cheveux tenaient bien en place pour maintenir sa coiffure déjà déstructurée. Qu'est-ce qu'il s'ennuyait ! Il avait commandé son troisième café et il se disait qu'un quatrième ne lui ferait pas de mal pour tenir en place. Cela faisait deux heures qu'il était assis à cette table de ce café, à écouter d'une oreille et de surveiller le petit homme qui était à deux tables de lui, discutant avec une blonde plantureuse. Il avait dû accepter une enquête d'adultère des plus ennuyeuses. Ces derniers jours, le cabinet des trois mystiques ne recevaient aucune mission intéressante. Rien de plus palpitant que cette mission d'espionnage.

Nouveau soupir. Il y avait cru pourtant lors de l'appel de cette femme qu'une affaire de meurtre aurait pu réjouir sa semaine mais elle pleurait à chaudes larmes que son mari la trompait et qu'elle ne pouvait qu'espérer qu'on le surprenne sur le fait. Il avait dû accepter, parce que les caisses de la boutique commençaient à se vider et qu'il était urgent de se mettre une mission sous la dent.

Il était donc là, le menton contre la table à soupirer d'ennui en enregistrant toute la conversation du couple adultère. Super... Il avait appris un tas de choses qu'il aurait aimé ne pas savoir. Comme quoi la fois où ils avaient été à la plage avait été grandiose. Ou encore que le lit du l'hôtel X était juste merveilleux avec ses matelas à eau. Ils prévoyaient une petite balade dans le nord du Japon, afin de tester différentes nouvelles choses en amoureux. L'homme allait apparemment prévenir sa femme qu'il avait un voyage en entreprise. Tellement classique que c'en était triste. Si lui devait tromper sa petite amie, il savait comment s'y prendre pour ne pas être pris. Et ce n'était pas de cette façon là.

"Je veux que quelque chose se passe," soupira-t-il faiblement en soufflant sur une de ses mèches de cheveux qui avait décidé de passer devant ses yeux.

Son café se décida à arriver et il l'accueillit avec bonheur. Au moins il ne s'endormirait pas.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Mer 7 Aoû - 17:00

D’un air peu enjoué, le jeune homme s’était lancé à travers des petites rues sombres. La foule le gênait. Et en ce samedi ensoleillé, les gens étaient de sortie, profitant des boutiques des rues commerçantes. Il n’avait aucune envie de se mêler dans cette allégresse et cette joie de vivre qui le rendait encore plus blasé qu’il ne l’était. Rien ne le motivait. Rien ne l’intéressait. Sa vie était vide. Il avait cependant accepté de se joindre à un groupe qui lui avait promis monts et merveilles pour le motiver à les aider. Il n’avait pas accepté car il avait envie de voir ce que le groupe devait lui offrir en échange de ses services, mais simplement pour combler un peu sa vie. Il obéissait au doigt et à l’œil, en échange il obtenait de quoi vivre. Le groupe était ravi de l’avoir. Il était du genre colossal du haut de ses deux mètres et quelques. Les gens le regardaient souvent de travers. Pourtant, si on ne lui cherchait pas des noises, il ne faisait rien. Il était plus un gentil géant qui se laissait entraîner malgré lui dans des affaires peu recommandables qu’un véritable ogre mangeur d’enfants qui allaient exterminer tous ceux qui auraient la mal chance de se trouver sur sa route.

Il avait une mission en court. Une simple transaction. Il avait un petit objet dans sa poche qu’il devait échanger contre un bon paquet de billets. Rien de plus simple et de plus ennuyeux. On l’avait envoyé car le groupe avait peur que l’homme s’en tire sans rien payer. Ce n’était pas face à Shuten qu’il oserait tenter quelque chose de mal vu. Il n’était pas seulement grand mais il était aussi d’une force impressionnante. D’où lui venait-elle ? C’était un mystère absolu pour les gens mais aussi pour le jeune homme. Sa mémoire lui jouait des tours et il n’arrivait plus à combler les vides. Il ne se souvenait de plus grand-chose. Il était presque prêt à parier que c’était pour cette raison que sa vie lui semblait aussi vide.

En entrant dans le café bondé où il devait retrouver son client, il se dirigea au bar, bousculant sans le vouloir plusieurs personnes. Il était grand et plutôt maladroit lorsqu’il devait traverser des espaces étroits. Les gens ne laissaient que peu de place entre chaque table rendant le cheminement difficile pour quelqu’un comme Shuten. Lorsqu’il réussit enfin à se poser au bar, il commanda une boisson alcoolisée. Il aimait bien boire, mais il préférait le faire seul. Avoir quelqu’un à ses côtés qui lui parlait de tout et de rien était pénible. Il n’avait rien à dire et se sentait ainsi plus importuné qu’heureux lorsqu’il avait de la compagnie. Il était voué à rester seul.

- Monsieur Tanaka ?

Sur le coup, Shuten faillit ne pas réagir. Il en oubliait presque qu’il avait droit à un nom de code. Déjà qu’il avait peur d’oublier son nom comme il avait oublié le reste, si on lui collait de nouveaux noms à chaque mission, il allait s’embrouiller. C’état l’une de ses peurs qu’il cachait parfaitement avec son visage neutre.

- Oui.
- Vous l’avez ?


Le barman s’était éclipsé à l’autre bout du bar. La transaction pouvait se faire sans que quelqu’un ne s’intéresse à eux. Un endroit aussi bondé permettait de faire les choses sans être dérangé. Shuten hocha la tête. Il ne devait pas être le premier à donner. Le fric avant. C’était comme ça qu’on lui avait appris, il devait donc s’y tenir. L’homme sembla hésiter un instant, mais Shuten resta de marbre, attendant patiemment. Il n’avait rien d’autre à faire. Excepté boire son verre qu’il avait déjà entamé avant que l’autre ne l’aborde. Il le leva jusqu’à ses lèvres avant d’interrompre son geste, son regard ayant capté quelque chose. L’homme avait glissé la main dans sa poche pour en ressortir quelque chose. Shuten s’attendait à voir des billets comme il était convenu mais tout ce qu’il vit fut le canon d’une arme à feu. Provoquer ainsi le géant n’était pas la meilleure idée. Sans montrer la moindre panique, restant calme quoi qu’il arrive, il termina son geste et écrasa son verre contre la tempe de l’homme. Sous le coup de la surprise, il tira, manquant de peu la jambe de Shuten qui n’en resta pas là.

- Aaaah !

Alors qu’il se levait, des cris s’élevaient dans son dos. Le barman, paniqué, resta un moment à contempler la scène bouche bée avant que son patron lui ordonne silencieusement d’appeler rapidement les policiers. L’homme se remettait lentement du choc et avant qu’il puisse riposter, Shuten le chopa au niveau de la nuque et lui écrasa la tête contre le bar à trois reprises. Le bois éclata et écorcha profondément le visage de celui qui avait tenté d’obtenir ce qu’il désirait sans avancer de l’argent. Un idiot. Un sucidaire, en somme.

- Pitié !

Sans l’écouter, Shuten continua à lui infliger blessure sur blessure. Personne ne tentait de l’arrêter. Tout le monde avait enfin reconnu la nouvelle recrue du clan Orochi, la plus terrible organisation qui sévissait dans l’ombre de la ville. Et ce n’est en sentant que l’homme était écrasé tel un insecte que le géant se stoppa avant de fouiller dans ses poches. Rien. Il avait juste une arme, qui gisait maintenant sous une chaise un peu plus loin. Il pensait vraiment réussir à soutirer l’objet sans payer ? Quel idiot. Toujours aussi blasé, Shuten se dirigea vers la sortie du café qui s’était vidé à vue d’œil depuis sa bagarre.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Mer 7 Aoû - 17:42

Au moment où une ombre lui cacha le soleil, Taigong tourna la tête. Il regarda le géant entrer dans le café avec curiosité. Lui n'était déjà pas petit mais cet homme était... un réel monstre. plus de deux mètres, facilement. Il avait dû se pencher pour pouvoir passer la porte. Le Japon était connu pour ses petits habitants. Rares étaient les Japonais dépassant le mètre quatre-vingt.

Cette montagne de muscle montrait un visage impassible mais le jeune détective sembla y déceler dans ses yeux une légère désorientation. Il lui semblait que quelque chose manquait, chez cet homme. Il haussa les épaules, ce n'était pas de ses affaires, il avait autre chose à faire, quelque chose pour lequel il était payé.

Il retourna ses yeux vers le couple qu'il surveillait. Ils n'avaient rien remarqués, trop occupés à parler de leurs vacances de rêves. Taigong avait fini son enquête et pouvait repartir maintenant qu'il avait réussi à prendre les photos et enregistrer la conversation dont il avait besoin mais quelque chose avait attiré son oeil. L'inconnu aux deux mètres s'était arrêté au bar et avait été rejoint par un autre qui paraissait suer à grosses gouttes devant lui. Taigong se redressa et s'appuya contre le dossier de son siège, prenant une gorgée de café. Il ignora le vibreur de son portable dans sa poche, préférant se concentrer sur ce qu'il y avait pas loin devant ses yeux. Les autres clients gênait sa vue, il ne voyait pas ce qu'ils fabriquaient et il le fait que le petit homme qui avait rejoint le géant baissait la tête l'empêchait de lire sur ses lèvres.

Soudainement la scène qui se passa le fit sursauter. L'action fut rapide, les cris surgirent soudainement et rapidement la moitié du café avait réussi à sortir alors que résonnait le fracas des coups contre le comptoir.

Taigong devait intervenir ! Il fit un pas vers les deux mais l'inconnu se leva soudainement et se dirigea impassiblement vers la sortie.

"Attendez !" s'écria-t-il vers lui. Il aperçut l'arme à feu qui avait trouvé refuge sous un siège et il posa ses yeux vers la victime ensanglantée qui avait totalement perdu conscience. Nul doute que si elle n'avait pas des soins d'urgence, elle allait mourir. "Vous ne pouvez pas partir !"
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Lun 12 Aoû - 12:27

Pas partir ? Ces mots le firent légèrement ralentir la cadence, le temps de laisser son cerveau les analyser. Il n’avait jamais reçu d’ordre qui lui disait de rester après la transaction. Celle-ci n’avait pas eu lieu puisque le client avait tenté de l’attaquer. Il devait donc rentrer faire son rapport au chef et en finir une bonne fois pour toute avec cette mission pénible. Même ce pseudo combat qu’il venait d’avoir ne l’avait pas émoustillé. Il n’avait ressenti aucune adrénaline. L’homme n’avait pas répliqué et s’était simplement laissé corriger en quelques coups avant de s’effondre au sol inerte. La suite n’intéressait pas Shuten. Il devait rentrer ; Voilà l’ordre qu’il devait suivre.

Lanalyse finie et la conclusion trouvée, il reprit son rythme de marche et disparu par la porte du bar, sans lancer le moindre regard à l’homme qui avait eu le cran de lui adresser la parole. Personne jusqu’ici n’avait osé faire ça. Il était impressionnant, pour ne pas dire terrifiant. Qui voudrait lui adresser la parole ? Surtout après l’avoir vu exploser la tête de quelqu’un contre le comptoir d’un bar. C’était inconcevable. Il eut presque des regrets en s’éloignant. Il aurait peut-être du jeter un coup d’œil en arrière et voir qui avait eu le courage de l’approcher.

« Ne te fais pas choper surtout ! »

Les ordres étaient clairs. Il devait rentrer sans se faire avoir. Il entendait au loin les sirènes de la police, il n’avait donc pas de raison de rester dans les parages plus longtemps. Il devait éviter les ennuis sinon il serait de nouveau à la rue sans le moindre objectif. Même si celui qu’il avait pour le moment ne lui plaisait pas, c’était toujours mieux que rien. Il avait au moins quelque chose à faire dans sa vie au lieu d’errer telle une âme sans vie.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Sam 17 Aoû - 2:37

Taigong cligna des yeux plusieurs fois devant le visage plus qu'impassible de la brute face à lui. Qui était-il ? Il ne semblait pas obtenir la moindre personnalité. Cela éveilla sa curiosité. Comment était-ce possible de cacher aussi bien ses émotions ? Il était ce qu'il aurait pu dire une réelle armoire à glace dont on n'avait jamais rayé le verre. A croire qu'on ne lui demandait que de piquer son burin dedans pour tenter d'y dessiner une forme.

L'inconnu ne le regarda pourtant pas plus d'une minute et il s'éloignait déjà, aussi nonchalamant qu'il était arrivé. Taigong n'avait pas pu plus réagir. Il aurait surement du faire un geste pour arrêter réellement cet homme mais il ne savait pas s'il aurait été capable de réellement l'arrêter, malgré ses prouesses de combat. Personne autour de lui ne pouvait lui en vouloir de n'avoir rien fait de plus, l'homme étant juste... son opposé, physiquement parlant.

Il ne perdit pas une seconde en plus. L'homme partait, il n'arriverait jamais à le retenir même en lui courant après. Il aurait eu vite fait de l'envoyer balader contre un mur. Non il était plus utile dans ce café à essayer de porter secours à la victime. Personne n'osait approcher, se demandant ce que l'homme avait fait pour mériter un tel châtiment et s'il ne faisait pas partie de quelque chose de louche.

"Un médecin, quelqu'un ? Appelez les secours !" Quelques téméraires lui répondirent et un jeune infirmier se proposa pour l'aider à essayer d'arrêter l'hémorragie de l'homme. D'autres sortirent leur téléphone pour appeler les secours. Petit à petit, les choses revenaient "normales" malgré les circonstances.


Taigong entra dans le bureau de ce qu'il s'amusait à appeler la Mystic Corporation, le petit bureau de détective privé pour lequel il travaillait, sa cliente sur les talons. La femme était pressée de pouvoir obtenir les réponses à ses questions et surtout de voir les conclusions de l'enquête. Apparemment elle avait hâte de pouvoir divorcer d'u homme qu'elle savait qu'il ne l'aimait plus. Et elle espérait pouvoir toucher une grosse part d'argent grâce à ces preuves d'adultère.

"Alors dites-moi tout !" Le jeune détective posa une enveloppe sur la table que les doigts manucurés de la femme s'empressèrent d'attraper. Elle ouvrit l'enveloppe avec appétit, se délectant d'avance de ce qu'elle allait trouver. "Oh, c'est fort bien tout ça. Des photos, des retranscriptions écrites des conversations... très bon travail !"

"On ne fait pas les choses à moitié ici, Madame."

"C'est pour ça que vous m'avez été recommandés."
La femme replaça tous les dossiers dans l'enveloppe et sortit une pochette de son sac avec un stylo. "Combien ?"

"Soixante. Cette histoire de chat perdu ?"

"C'était un lémurien pour être exacte.Tenez."

"Ah..."
Taigong avait eu vite fait d'oublier cette chasse à l'animal inintéressante. Il attrapa le chèque de la femme, vérifiant que le nombre de zeros correspondait bien à ce qu'ils avaient convenus et se releva. Elle fit de même, le remercia et se retira. Au moins cette affaire était maintenant bouclée...
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Mer 21 Aoû - 18:23

Que dire ? La mission avait été un échec cuisant. Il s’était fait remarquer et maintenant il était recherché par la police des environs. Il n’allait pas faire long feu s’il sortait dans la rue. Il y avait peu d’hommes qui lui ressemblaient. Et vu sa carrure, il allait tout de suite se faire remarquer. Les gens allaient craindre sa présence et appeler la police dès qu’ils le verraient passer sous leurs fenêtres ou devant leurs jardins pour qu’il se fasse arrêter et qu’ils soient enfin tranquilles, loin du monstre.

Il était un monstre.

On lui avait toujours donné ce surnom. Il lui collait à la peau, si bien qu’il se demandait si finalement ce n’était pas son vrai nom. Sa mémoire était mauvaise. Il avait très bien pu s’imaginer un nom moins déplaisant pour ne pas se rappeler celui qu’on lui donnait depuis toujours. Peut-être que pendant son enfance, il n’avait pas eu droit à ce surnom mais il en doutait fortement. Il ne se rappelait de rien, mais son physique ne trompait personne. Il était un monstre et il avait déjà du faire peur aux enfants même lorsqu’il en était un.

En avait-il été un ?

Cette question le tarauda un instant alors que les cris incessants de son supérieur raisonnaient dans la pièce. Ce dernier était furieux. Il avait déjà perdu beaucoup de choses et d’argent d’après ce qu’il avait retenu lors de leur première rencontre et des diverses discussions qu’ils avaient eu. Ils avaient donc besoin d’argent. Mais pourquoi en faire tout un plat ? Shuten avait gardé l’objet avec lui. Il suffisait de trouver un autre pigeon prêt à dépenser une fortune pour acheter ce petit truc sans intérêt. Il n’avait aucune idée de son utilité et ne voulait pas en savoir d’avantage. Il savait d’avance que cela ne lui servirait jamais. A part l’alcool rien ne lui servait.

- Tu ne sors pas pendant un moment ! Faut que les gens t’oublient ! On a encore besoin de toi, bon dieu ! Ça t’arrive d’utiliser ta cervelle ? T’es sûr que tu en as une au moins ? T’as du l’oublier avec le reste c’est pas possible !

Shuten regarda l’homme grassouillet partir en claquant la porte et en continuant son flot ininterrompu d’insultes à son égard. Il était un monstre, sans mémoire et sans cervelle. Il n’était vraiment pas gâté. Mais peu importait. Rien n’avait de l’importance. Rien, exceptée l’alcool. Il prit donc le verre vide posé à ses côtés puis la bouteille qui traînait sous sa chaise et rempli son verre avant de le boire cul sec et de recommencer. S’il ne devait pas sortir pendant un moment autant qu’il soit en bonne compagnie.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Jeu 5 Sep - 13:07

"De quoi est-ce que tu parles ?" Nuwa soupira en tentant d'arranger ses cheveux d'argent pour la troisième fois. Elle venait à peine de se lever et de sortir de la douche, alors était-elle de mauvaise humeur. Et son mari ne l'aidait pas. Il était avachi sur le canapé, tout juste réveillé de sa grasse matinée. Elle commençait à s'énerver de son manque de réactivité. Leur ami et associé, Taigong, était arrivé à l'instant et leur parlait déjà de choses liées au travail alors que c'était un des rares jours de congés qu'ils avaient pu s'octroyer. "Un homme comme ça ne peut pas exister !"

"Puisque je vous dis qu je l'ai vu. Tu veux me critiquer de menteur maintenant ?"

"Ce n'est pas ce que je veux dire, Taigong,"
grogna Nuwa en se plaçant sur sa table, derrière son café encore fumant. "Mais tu exagères forcément les choses."

"Nuwa chérie, s'il dit qu'il a vu un géant tatoué fracasser la tête de quelqu'un, c'est que c'est vrai, non ? Pourquoi être si acerbe dès le réveil ?"


"Et toi pourquoi pas redescendre sur terre un peu ? Et arrête avec le 'chérie'." Nuwa attrapa son café et en but une gorgée. Le fait qu'il soit brûlant ne lui fit rien et pourtant, Taigong aurait juré qu'elle allait se brûler la langue. Enfin, le jeune homme haussa les épaules. Si elle criait à cause de ça, ce n'était pas son problème. Il vola dans le panier devant lui un morceau de pain chaud sorti du grille-pain et le grignota.

"Ne vous arrêtez pas sur ce détail, j'ai pas fini mon histoire," objecta-t-il en engloutissant le reste de pain.

"Tu vois que ce sont que des blagues."

"Histoire ne veut pas forcément dire, mensonges ! Rah mais laissez-moi parler."


Nuwa et Fu Xi, surpris par ce changement de ton de la part de leur ami fermèrent leur bouche et n'avancèrent plus aucun mot. Taigong les remercia et continua de raconter son altercation avec l'inconnu du bar. Il leur explicita ce qui l'avait le plus touché chez cet homme : son regard inexpressif, vide de sentiment et de volonté, qui ne s'était pas réellement posé sur lui mais qui l'avait survolé sans un commentaire. Taigong était connu chez ses amis pour être narcissique. Il aimait bien quand on le remarquait et vu son apparence particulière, il fallait dire qu'on parlait souvent de lui sur son passage. Alors que cet homme sorti de nul part ait un physique plus remarquable que le sien et ne lui fasse aucun commentaire, cela l'énervait et l'étonnait.

"Un mec comme ça, ça ne passe pas inaperçu," continua Taigong. "Il doit bien être dans le coin ! Je veux que vous m'aidiez à le retrouver !"

"Pourquoi tu t'en soucies ?"
fit Fu Xi en se décidant de se lever du canapé. Il les rejoignit jusqu'à la table.

"Parce que... il est bizarre. Il cache forcément quelque chose. Et ce quelque chose doit être énorme ! Un mystère pareil, ça éveille ma curiosité."

"Je ne suis pas sûre que ce soit la seule raison..."
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Jeu 5 Sep - 13:32

Les bouteilles d’alcool disparaissaient chaque soir alors qu’il les vidait toute la journée. Il supportait très bien l’alcool et pouvait en boire une quantité importante avant de finir dans les choux. Il prenait aussi le temps de boire de l’eau entre chaque verre. On lui avait expliqué que c’était nécessaire pour le corps et que cela évitait de finir avec un mal de crâne atroce. On lui avait aussi dit qu’il était hors de question qu’il soit trop saoul car on pouvait avoir besoin de lui. Or cela faisait des jours qu’il était coincé dans ce sous-sol miteux qu’on lui avait refilé comme logement. Il n’avait rien installé de plus. Il ne voyait pas l’intérêt. Il était capable de tout plaquer du jour au lendemain et ce, sans même avoir de raison valable. Sans oublier, qu’il n’avait aucune envie de décorer les lieux alors qu’il n’avait pas la moindre idée de ses goûts. Il était tellement occupé à tenter de retrouver sa mémoire qu’il n’avait même pas pris le temps de s’interroger sur ce qui lui plaisait. En dehors de l’alcool. Mais il se voyait mal décorer la pièce de bouteille vide. Surtout qu’on envoyait toujours une personne pour les ramasser.

Décidant de changer un peu d’activité, il reposa son verre à moitié rempli et se leva de sa chaise. Il retira son haut, restant ainsi qu’en pantalon. Il se mit à faire des pompes. Il ne pouvait pas faire grand-chose de plus. Il était comme un tigre en cage dans un cirque qui attendait patiemment son tour pour aller se dégourdir les jambes sur la scène. Il n’était sûrement pas aussi impatient que le tigre enfermé. Il n’avait aucune motivation. Sortir ne lui apportait rien. Cela ne faisait que combler ce vide qui le hantait. S’il n’avait pas cette occupation, il serait dans la rue à mourir à petit feu. Il n’aurait même pas la motivation de se garder en vie. Il en était persuadé.

- Hey, on a besoin de toi !, Vociféra une voix grave alors que la porte s’ouvrait brusquement. Shuten n’avait même pas sursauté. Plus rien ne semblait pouvoir le surprendre. Il vivait dans sa bulle et certaines paroles avaient la chance d’arriver jusqu’à lui. Il ne s’intéressait qu’aux missions qu’on lui donnait et aux possibles informations qu’il pourrait récolter à son sujet. Dieu sait qu’il n’y en avait pas des masses, pour ne pas dire aucune. Il n’était même pas sûr que son nom soit le vrai.

- Faut que tu ailles nous récupérer un truc. Bien sûr, va falloir taper dans le tas car les mecs refusent de nous le donner. Donc tu y vas et s’il le faut tu prends des gars avec toi, mais tu me ramènes la chose !

Sans donner plus de détail, l’homme déposa deux feuilles sur le bureau et repartit comme il était arrivé, laissant la porte grande ouverte. Il n’avait pas que ça à faire. Shuten prit le temps de finir sa série de pompes avant de dédaigner se lever et s’approcher de son bureau. Il s’essuya vaguement le front avec une serviette qui traînait sur le dossier de sa chaise et regarda les feuilles. La première était un plan rapide lui permettant d’arriver aisément jusqu’à la planque où étaient terrés les gars qu’il devait massacrer. La deuxième était une photographie de l’objet qu’il devait récupérer. Il glissa les deux feuilles dans une poche de son pantalon avant d’enfiler un haut et de sortir. Il était temps d’aller prendre un peu l’air frais et de se bouger. Il n’avait pas envie de se battre, mais sortir de ce sous-sol miteux ne pouvait pas être un mal.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Mer 1 Jan - 18:48

« Est-ce que vous avez déjà vu cet homme ? »

Taigong interpella sans préambule un petit groupe de personnes en train de discuter sport et il sentit sur lui leur regard désintéressé. Ils lui firent un vague regard de la main après avoir regardé la feuille que le jeune homme leur présentait.

« Vraiment jamais ? Voyons, il se reconnait ! » insista Taigong sans se démonter devant leur comportement.

« Non, jamais. Tu vois pas que nous gênes l’étranger ? » Mais avant que l’homme ait fini sa phrase, Taigong avait déjà bougé et s’était éloigné à une autre table.

Il faisait cela depuis quelques heures maintenant. Il avait prévenu ses collègues qu’il voulait retrouver cet homme qu’il avait jamais vu auparavant et ceux-ci lui avaient dit de commencer alors par s’intéresser à ce qui se disaient par le bouche à oreille. Après tout, si Taigong l’avait aperçu, d’autres l’avaient fait et si cet étrange homme était si différent des autres, son apparition ne devait pas passer inaperçue.
Alors Taigong avait effectué un portrait robot et avait foncé vers les lieux où il l’avait rencontré la première fois afin de tirer plus d’information mais tout cela n’était vraiment pas probant. Apparemment, personne ne l’avait remarqué depuis cette fois-ci.

Après quelques autres questions sans grandes réponses, Taigong soupira et commanda un café. Pourquoi donc et surtout comment avait-il pu disparaître aussi bien ? Il ne comprenait pas. Ce n’était pas possible qu’un géant comme lui s’évanouisse dans la nuit comme ça, sans faire parler de lui !

S’évanouisse…

Et s’il était dans les bas fonds de la ville ? En fait, plus exactement, pourquoi Taigong n’y avait-il pas pensé plus tôt !?

Quelque part, il avait simplement espéré que cet homme soit comme les autres et donc… accessible. S’il faisait réellement partie de ce côté obscur de la ville, son existence relevait alors d’une bien sombre histoire. S’il recherchait par là-bas, Taigong s’exposait à des risques un peu particuliers… et il n’avait pas peut-être pas trop envie de savoir ce qu’il en était réellement.

Mais il se devait de découvrir qui il était. Il était si particulier, comme si un mystère entier planait autour de lui voire le constituait intégralement ! Taigong était attiré par toutes ces choses et adorait résoudre les problèmes les plus compliqués.

Finissant son café, le jeune détective se releva et poursuivit son enquête par ce qu’il venait de penser. Un message à ses deux compères pour les prévenir de son avancée et il quitta le café.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Mer 4 Juin - 23:32

Shuten n'avait pas pris la peine de saluer les gars qu'il avait croisé sur son chemin lorsqu'il était sorti de la planque. Il ne s'était pas attaché à eux. Il n'avait même pas souvenir d'avoir eu l'occasion de s'attacher à qui que ce soit. Il n'était même pas sûr de savoir s'il avait déjà connu ce sentiment. Il ne ressentait pas grand chose en général pour ne pas dire rien du tout. Il était insensible et ne faisait pas d'effort.

Lorsqu'il posa un pied dehors, il s'arrêta légèrement. Il n'avait pas trop l'occasion de sortir. Comme il n'était pas un homme ordinaire, du moins pas un physique passe partout, il avait tendance à attirer l'attention sur lui. Or dans son métier, il était mauvais d'attirer le regard. Il était donc forcé à rester à l'intérieur le plus possible pour éviter de se faire suivre ou de faire capoter les plans de l'organisation. Il n'avait rien dit pour protester et avait accepté son sort. Pourtant dès qu'il avait l'occasion, il prenait le temps d'inspirer l'air et d'apprécier, autant qu'il en était capable, sa sortie. Et ce même s'il était dehors pour aller tabasser des gens.

Prenant rapidement sur sa gauche, il s'engouffra un peu plus profondément pour se diriger vers l'endroit où il devait débusquer les gars qui détenaient l'objet qu'il avait besoin de récupérer. Il n'avait pas de souvenirs de sa vie mais il avait une bonne mémoire et savait déjà par où il devait passer pour arriver là où il voulait. Le chemin n'était pas bien long, puisqu'il faisait de grandes enjambées grâce à sa taille, et surtout pas très dangereux pour un type comme lui qui effrayait les gens rien que par sa carrure.

Quelques voyous tentèrent de le coincer à un coin de rue mais il les dissuada bien rapidement avant de reprendre son trajet comme si de rien était. Une fois devant le bâtiment où se terraient les gars qu'il devait choper, il n'hésita pas longtemps avant d'enfoncer d'un coup de pied la porte d'entrée. Il se faufila dans les couloirs, assommant les quelques gardes qui se trouvaient sur son chemin. Il arriva bien vite dans une salle qui semblait être faite pour les réunions de la bande. Il calcula cinq hommes qui semblaient bien armés. Mais ce n'était pas ça qui allait le faire reculer. Il allait récupérer l'objet quoi qu'il lui en coûte.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Lun 25 Avr - 7:24

Là, devant ses deux amis et collaborateurs il avait fait part de ses conclusions après cette journée à faire le tour des bars et lieux populaires pour demander des renseignements. Nuwa le regardait avec des yeux prêts à le tuer. Elle n'aimait pas quand il avait ce genre de lubies. La dernière fois que cela était arrivé, c'était parce que le jeune homme était tombé amoureux d'une peintre et n'avait jamais rien pu savoir de son background. Cela avait duré trois bonnes semaines. La jeune femme en question n'avait monté cette mascarade que parce qu'elle était intéressé par coucher avec Taigong et le savait attiré par les mystères. Une fois fait, elle lui dévoila la vérité et le jeune homme en ressortit blessé... pour deux heures. Après ces deux heures il était vivant comme jamais, comme si cette histoire n'avait pas existé. Mais rien que pendant trois semaines, il n'avait fait que parler de la demoiselle, omnibulé.

Et voilà que ça recommençait. Et en plus à propos d'un personnage qui semblait sorti tout droit de son imaginaire.

"Tu es fou, Taigong ?" finit par demander Nuwa en calmant du mieux qu'elle pouvait la colère qui montait en elle.

"Merci je vais bien," répondit le jeune homme en prenant de son thé. Il entendit la femme soupirer et se recaler dans son canapé. Elle murmura un mot de désespoir à son mari qui prit la relève.

"Taigong, tu veux visiter les bas-quartiers de la ville. Non, ce n'était pas une bonne idée. Tu ne reverras jamais ton homme. Tu devrais plutôt te concentrer sur les affaires en cours."

"Je ne peux pas laisser passer ça !"
s'exclama Taigong. "Je suis sur que ce gars cache quelque chose d'énorme. Alors filez moi le numéro de votre pote ! Il sera avec moi, je serai en sécurité. Et sinon je sais très bien me défendre tout seul."

"Oui au corps à corps. Ce n'est pas vraiment la méthode de règlement de compte par là-bas,"
rétorqua Nuwa. Elle croisa les bras sous sa poitrine. "Faisons plutôt un deal : on va appeler Susano, et tu resteras avec lui pendant toute la semaine qu'on t'autorise à y être. Compris ? Tu seras toujours en sa compagnie. S'il me rapporte une seule fois que tu es parti sans l'écouter, c'est fini. Tu oublies à propos de ce mec et tu bosses correctement."

"C'est compris !" Taigong n'avait même pas pris la peine de réfléchir. Il voulait retrouver cette coquille. Il voulait la trouver, la fendre et l'ouvrir pour trouver ce qu'elle contenait.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
「このゲーム、完全に俺な支配した!」ー跡部景吾
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Mar 26 Avr - 15:08

Shuten n'avait pas mis longtemps à écraser les personnes qui lui barraient la route. Il avait fini blessé, ne pouvant pas faire grand chose contre les armes à feu. Mais en dehors d'un bras en sang, il s'en sortait plutôt bien. Il lança son dernier ennemi sur la pile qu'il avait formé avec les autres qui étaient évanouis. C'était plus facile pour lui de chercher l'objet, sans avoir à trébucher ou piétiner les gens qu'il avait combattu. Il ne lui fallu pas longtemps avant de récupérer la boite qui contenait l'objet. Il la glissa dans sa poche et repartit, affrontant encore quelques gars sur son passage.

N'ayant pas d'autre but dans sa vie, il retourna immédiatement à la base. Il devait donner la boîte à son patron avant de la perdre bêtement. Et puis, il devait se soigner. Il laissa de longue traînée de sang derrière lui. Il avait donc décidé d'utiliser son t-shirt pour essayer de stopper le sang. Il ne savait pas si c'était vraiment efficace. La médecine ce n'était pas son truc. Mais il avait au moins réussi à ne plus laisser de traces derrière lui.

- Bien joué, tu peux retourner dans ta chambre.

Quelques mots pour le féliciter et le voilà déjà repartit en direction de sa chambre. Il se fit cependant arrêter par un de ses collègues qui l'entraîna de force pour le faire soigner. Shuten ne protesta pas. Il en avait presque oublié la douleur à force. Il se sentait tellement vide, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Il ne broncha même pas lorsqu'une personne tenta de retirer la balle de son bras. C'était soin dans des conditions affreuses, mais c'était le seul moyen s'il ne voulait pas perdre son bras. Il se demandait si cela avait une quelconque importance avant de se dire que sans lui, son patron risquait de le mettre à la porte.

- Surtout, ne pas trop forcer! Et bien se reposer, Ordonna le médecin de l'ombre avant de laisser Shuten regagner sa chambre. Il lui avait confié quelques médicaments si jamais la douleur devenait trop insupportable.

Sa vie n'avait vraiment aucun sens. Cette pensée le frappa alors qu'il s'asseyait sur le bord de son lit. Il était comme une marionnette dont on tirait les fils. Si seulement il pouvait se souvenir de qui il était. Si seulement quelqu'un pouvait lui redonner goût à la vie en lui trouvant un but. Était-ce trop demander pour un monstre comme lui ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Lun 16 Mai - 7:45

HS:
J'ai tellement d'idées malsaines pour ce RP XD. J'avais écrit un petit texte relié à cette idée y a pas mal de temps. Mais je ne l'utiliserai pas. Gore et lugubre et malsain quand tu nous tiens... Hoho. Bref. Encore un post qui fait qu'ils ne sont pas en contact... comment les faire se retrouver ? x)
Je pensais à faire aller Taigong en balade un peu seul, malgré toutes les interdictions et tomber sur Shuten ? Mais ils feraient quoi après ? D:

Taigong était arrivé tôt au point de rendez-vous. Il se trouvait en bas d'une rue, à l'intersection avec celle qui délimitait le quartier nord de la ville. Ce quartier était connu pour être assez malfâmé. Le bout de la rue donnait sur une vieille entrée fermée à grosses grilles d'un passage souterrain pour les bâteaux. L'accès se faisait par une petite porte grillagée sur le bord de l'eau. Taigong devait attendre là, dans des vêtements classiques. Adieu sa tunique blanche qu'il affectionnait. il devait également retirer toutes ses breloques qu'il portait à ses mains et poignets. Il avait tout de même gardé son pic à cheveux, pour retenir en un chignon ses cheveux blancs. Il détestait les avoir dans les yeux.

Cela faisait maintenat près de trente inutes qu'il attendait l'homme qui lui permettait de découvrir les vrais bas fonds de la ville. Il était impatient et tremblait légèrement d'excitation. C'était un endroit dangeureux, il le savait. Il avait dû faire la promesse de toujours rester coller à Susanoo et ne jamais le quitter. Apparemment l'homme n'avait pas hésité avant de répondre. Taigong et Susano ne s'étaient rencontrés qu'une seule fois, au débout d'une enquête sur laquelle son couple d'ami avait eu besoin d'enquêter. Cette affaire était obscure et Taigong n'avait jamais pu savoir la vérité sur cette affaire.

Alors qu'il était à ses pensées, une ombre parut sur lui et lui coupa la lumière du soleil. Taigong releva le nez et tomba face à Susano. Il cligna plusieurs fois des yeux. Cet homme... ! Comme Nuwa et lui-même, il avait des cheveux d'une couleur blanche incroyable. Ils étaient longs, tombant raides sur son dos. Mais le plus incroybale était sa carrure. Taigong avait oublié à quel point il était impressionnant. Large d'épaules, très grand et l'air renfrogné Susano en impressionnait juste par sa présence. Cela lui rappelait cet inconnu qu'il rêvait de retrouver. La même aura de force se dégageait de cette stature.

"Taigong Wang ?" Et Susano avait une voix grave totalement charmante. Taigong s'en retrouva légèrement destabilisé mais n'en montra rien. Il acquiesça pour répondre. "Suis-moi. Je t'amène au QG et je vais t'y expliquer les règles. Nuwa m'a dit que tu devais pas me quitter et je vais faire en sorte que tu l'écoutes." Il eut sur son visage un sourire carnassier soudain et cela fit frémir le jeune enquêteur.

Susanoo ressortit du petit passage et le mena dans un dédale de couloirs entre de hauts bâtiments. Il avait l'impression de se perdre cependant sa mémoire géographique lui permit de dessiner un plan de mémoire. A quelques détails près, il se sentait capable de s'y retrouver. Ils finirent par arriver devant une porte sordide, porte principale d'un entrepôt. Susano fit passer une carte blanche dans le détecteur et la porte émit un petit bip. Susano l'ouvrit et poussa Taigong à l'intérieur d'un geste doux de la main.

Ils traversèrent quelque couloir et finir dans le bureau de Susano. Sommairement décoré, le jeune enquêteur s'assit sur le canapé tandit que son hôte s'installa en face de lui.

"On m'a dit que tu souhaitais retrouver un homme," commença Susanoo.

"Oui. Je ne connais de lui que son apparence. Je n'ai pas de nom, pas d'adresse, pas de témoin occulaire autre que moi. Pourtant il devrait être reconnaissable. Ma seule supposition est qu'il appartient à un des groupes de cette ville."

"Je ne connais personne de la description que m'en a fait Nuwa. Je pense qu'il te sera difficile de le trouver. Cependant, j'accepte de t'aider mais tu imagines bien qu'il me faut quelque chose en échange..."


Taigong soupira intérieurement. Il aurait été naïf s'il n'avait pas pensé à cela. Dans le milieu, tout n'était pas gratuit, et encore moins une possiblité de trainer dans une base de mafia aussi librement qu'il le pourrait sans avoir à donner quelque chose en contre partie. Mais pour pouvoir retrouver cet homme si captivant, Taigong s'était permi de faire une concession. Il s'était senti comme devant faire quelque chose pour cet inconnu. Il était une énigme à lui tout seul.

"Tout ce que tu veux," acquiesça le jeune enquêteur.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
「このゲーム、完全に俺な支配した!」ー跡部景吾
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shuten Dôji

Message par Lily-Rose le Dim 19 Mar - 20:17

HS:
Oh ? Je serai curieuse de savoir ce que c'était les idées si malsaines !
Et pour la rencontre, j'ai décidé de faire sortir un peu Shuten ... Sinon c'est foutu ! Après comment on s'en sort, faudrait peut-être en discuter un peu plus en détail ailleurs que par spoil sinon on risque de tourner en rond pendant quelques posts XD

Allongé sur son lit, Shuten observait le plafond gris au dessus de lui. Il avait été logé au sous-sol, dans la partie la plus reculée du QG. Il était simplement content d'avoir une pièce à lui, plutôt que de dormir sur le sol humide dehors. Il avait un lit, de quoi s'entraîner et même de l'alcool. Que pouvait-il demander de plus ? Ou plutôt, qu'avait-il le droit de demander ? Un monstre comme lui ne méritait rien, même pas ce qu'il avait. Il le savait. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de vouloir retrouver sa mémoire, les fragments qui pourraient lui permettre de savoir qui il était vraiment. Peut-être était-il simplement un monstre. Peut-être était-il quelqu'un qui pouvait avoir une vraie vie. Cette dernière option semblait largement compromise maintenant qu'il s'était lié à ce gang. Il avait commis des horreurs depuis qu'il était avec eux, alors comment pourrait-il reprendre une vie normale après ça ?

-"Hey, tu peux bouger ?", lança un des larbins du patron qui venait d'entrer dans la chambre sans frapper, ni s'annoncer. Shuten avait l'habitude. On le traitait comme une sorte de chien ou de robot. Ce n'était pas quelque chose qui allait le vexer. Il se contentait d'obéir de toute façon. Il n'avait pas d'autres choix s'il ne voulait pas se retrouver sans le moindre but à errer dans la rue sous les regards effrayés des personnes.

-"Ouais, ça a l'air d'aller. De toute façon, le patron veut te voir ce soir sur le terrain. On a une mission alors prépare-toi."

Sur ces mots l'homme quitta la pièce, laissant la porte grande ouverte. Shuten la regarda un long moment maintenant qu'il était redressé, assis sur son lit. Son bras était engourdi mais pas douloureux. Il avait pris ses anti-douleurs pour l'aider. Il se demandait s'il pouvait en prendre une dose supplémentaire pour pouvoir tenir lors de la mission. Il était grand et musclé alors quelques cachets de plus ne devraient pas pouvoir lui faire du mal.

Se levant, il comprit rapidement que son bras ne serait d'aucune utilité ce soir. Il allait devoir faire sans. Heureusement qu'il pouvait toujours utiliser l'autre et surtout ses deux jambes. C'était le plus important. Et pour unique préparation, il attrapa une gourde remplie de sake et la termina en avalant quelques cachets. L'homme qui leur servait de médecin pourrait bien lui en fournir d'autres quand il rentrerait de missions. Au pire, il accepterait la douleur.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3651
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Taigong Wang

Message par Taahoma le Sam 25 Mar - 16:37

Dans cette ville animée et pleine de vie, il y avait un endroit où Taigong n'avait jamais osé poser les pieds. Au tournant d'une boutique de fleurs et caché derrière un petit panneau de publicité se trouvait un petit couloir sombre. Il faisait la délimitation parfaite entre deux grands secteurs de la ville, l'un étant les loisirs avec le cinéma, le théâtre et les salles de sport et les boutiques de luxe installées avec les hôtels. Cette petite rue qui s'enfonçait dans le sombre et l'inquiétude, le mystère et l'angoisse, Taigong ne l'avait jamais que regardée, curieux. Aujourd'hui, il allait pouvoir enfin y aller.

C'était une parfaite image pour expliquer le bâtiment dans lequel il allait pénétrer. Placé entre deux gigantesques grattes-ciels, l'agence de publicité était un petit bâtiment de deux étages moitié moins long que ses vis-à-vis. L'intérieur était plein de couleurs mais la porte de derrière, menant à un escalier qui descendait dans les sous-sols était l'image même de cette ruelle noire.

"Bienvenue chez nous," dit Susano en ouvrant la porte de son bureau à l'étage du bâtiment. "Enfin, cela n'est qu'un bureau secondaire."

Taigong comprit que même si Susano lui faisait un faveur par amitié, il n'était pas encore digne de confiance pour savoir où était le quartier général...

"Merci," répondit-il avec un petit sourire qui montrait qu'il avait compris le message. Il s'assit sur le sofa que lui présentait Susano. "Hier, tu parlais de vouloir quelque chose en échange..." continua-t-il en laissant un blanc.

"Le temps n'est pas encore au paiement, le prix variera selon les résultats que les efforts à fournir. On va travailler sur un portrait robot de ta cible et on ira rencontrer un de mes informateurs. Peut-être aura-t-il des pistes."

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
「このゲーム、完全に俺な支配した!」ー跡部景吾
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Warriors orochi] [UA] [T] Le parfum des experts !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum