[Chasses nocturnes] [M] Chasses Nocturnes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Chasses nocturnes] [M] Chasses Nocturnes

Message par Lily-Rose le Mer 7 Aoû - 15:59


~ Chasses nocturnes ~

Genre : Surnaturel, Crime, Mystère, Romance
Pairing : Lewis X James
Rating : M
Disclamer : Tout provient de notre création, même si on s'est basées sur certains éléments de l'histoire qu'on connaît et qu'est la nôtre.

Notes :
- Azili fait Lewis Petrovitch
- Lily-Rose fait James Grant

avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis

Message par Azili le Lun 16 Sep - 0:38

L’horloge du grand salon retentit sept fois. Le jeune homme installé confortablement dans un fauteuil, à proximité de la fenêtre, referma son livre avant de le poser sur la petite table qui se trouvait à côté. Il s’étira et soupira. Il fixa un instant la pendule. Il devait se rendre à l’évidence il était à présent l’heure de partir au travail. Lewis serait bien resté encore un peu, ici, à lire son roman qui devenait enfin intéressant. Mais malheureusement, le devoir l’attendait et il allait encore avoir beaucoup de travail ce soir. Sa famille lui avait confié une lourde responsabilité, et s’il voulait se montrer digne de leurs attentes, il avait intérêt à ne pas flâner.

Finalement, il se releva et ramassa deux-trois affaires qu’il rangea dans un sac en cuir. Puis, il se dirigea vers la porte d’entrée. Avant de sortir, il attrapa une des redingotes qui était accrochée au porte-manteaux, ainsi qu’un chapeau haut-de--forme. Après avoir enfilé le tout il prit une canne noir et il sortit de l’immense et ancienne demeure où il vivait, pour s’engouffrer dans les bas quartiers de la ville. L’élégant jeune homme aux cheveux blancs se mêla aussitôt dans la foule. Lewis leva les yeux au ciel. Celui-ci était gris et couvert, mais malgré tout l’atmosphère était étouffante. Il soupira et desserra légèrement sa cravate de son cou. Maudite chaleur. On avait beau se rapprocher de l’automne, le temps était encore trop étouffant à son goût. Vivement que l’hiver arrive pour qu’il n’ait plus à subir ce soleil tapant. Les rues bondées n’arrangeaient rien à cette sensation d’étouffement.

Lewis slaloma tant bien que mal entre la population qui circulait dans la ruelle, tout en évitant quelques flaques de boue. En chemin, le jeune homme salua une ou deux personnes et échangea quelques mots avec le vendeur de journaux. Il acheta l’édition de la journée qu’il lut tout en marchant. Les nouvelles du jour n’étaient pas très bonnes. Les policiers avaient encore découvert un corps de femme lacéré, identique au précédent. Et encore une fois, c’était le cadavre d’une fille de petite vertu de son quartier. La criminalité n’avait eu de cesse d’augmenter ces derniers temps. Le crime était roi dans les bas-fonds de la ville. Mais que faisaient donc les policiers de cette ville pour laisser courir de tels tueurs ou voleurs dans les rues ? Seraient-ils incompétents ? Un léger sourire se dessina sur ses lèvres à cette pensée.

Quand il releva les yeux de son journal, il se trouvait devant un bar plutôt glauque qui n‘inspirait pas la confiance. Il poussa la porte de ce lieu qui avait tout d’un coupe gorge. Il s’installa au comptoir, comme à son habitude. La chasse allait pouvoir commencer.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Lun 16 Sep - 10:13

La tête penchée en arrière, reposant sur le dossier du fauteuil où il était installé depuis plusieurs heures, le jeune homme fixait le plafond, luttant contre le sommeil qui le guettait depuis un bon moment. Un claquement le fit légèrement sursauter et il pencha la tête pour voir d’où cela provenait. Un de ses collègues venait de fermer brusquement un cahier de notes. Celui-ci semblait soucieux d’attirer l’attention. Le châtain porta donc son regard sur les deux autres. L’un buvait pour la énième fois une tasse de café, tandis que le second se giflait légèrement. Ils étaient dans une impasse.

- Il nous faut le dossier.

James tourna son regard vers son collègue qui remontait ses lunettes. Ce dernier marqua une pause avant de reprendre la parole, préférant être sûr que tout le monde l’écoute bien.

- Nous devons comparer les deux meurtres. Pour bien voir s’il y a vraiment une relation entre celui-là et le nouveau que nous avons sur les bras.
- Les journaux clament déjà que c’est le même tueur, Alfred.
- Je le sais bien, Jean.
- Le premier corps était un peu moins…
, commença James peu certain de comment qualifier cela.
- Charcuté que celui-ci, certes. Mais cela me semble tout aussi sauvage. Et nous n’avons pas su trouver de meurtrier non plus. Il faudrait donc récupérer le dossier. Ainsi nous pourrions mieux comparer les divers éléments dont nous disposons. Mes notes ne nous servent pas tellement. Elles sont bien incomplètes. Même si dans les deux cas nous possédons très peu d’informations.
- Nous ne possédons rien contre le meurtrier. Nous savons juste qu’il est violent et sans pitié avec ses victimes.


Un léger silence suivit cette dernière phrase. Les quatre collègues regardaient dans le vide, réfléchissant légèrement à tout ça. Leurs esprits étaient plus qu’embrouillés. Ils travaillaient tous depuis trop longtemps pour pouvoir réfléchir calmement à tout ça. Et à chaque fois, ils revenaient sur leurs pas.

- Il serait peut-être temps de-... Mais le chef d’équipe s’arrêta en voyant le châtain se lever de son siège, James ?

Sans un mot, il fit le tour de la table pour prendre à son tour une tasse de café, jetant un coup d’œil à Jared qui semblait attendre que le jeune homme prenne la parole. Ce dernier esquiva un léger sourire, avant de boire une gorgée du liquide tiède.

- Prendre une pause ? Mais nous avons à peine avancé sur l’enquête.
- James, nous luttons tous contre le sommeil. Il n’est pas utile d’avancer plus dans ces conditions. Nous ne trouverons rien ainsi.


La phrase était tranchante. Il n’était plus question de le contredire. Mais une chose était sûre, même s’il tombait de fatigue, le châtain ne pourrait pas fermer l’œil. Il ne pouvait pas arrêter de penser à cette pauvre femme qui venait de mourir dans d’atroces souffrances. Les mutilations sur le corps en disaient long sur la violente pulsion qui s’était emparée du meurtrier. C’était à se demander si le tueur était vraiment humain. Et surtout que celui-ci pouvait se trouver n’importe où dans les rues de Londres à guetter une nouvelle proie.

- Je vais aller récupérer le dossier. Il enchaîna rapidement avant que son supérieur ne puisse prendre la parole, Après avoir pris une pause.
- Bien.


Jared leur donna rendez-vous tôt le lendemain pour reprendre le plus vite possible les recherches. Il se faisait déjà tard, la nuit était presque tombée. Jean et Alfred récupérèrent leurs affaires et quittèrent le bureau sans un mot. James traîna légèrement, finissant doucement son café. Il reposa la tasse à côté de la machine et attrapa ses affaires avant de jeter un dernier coup d’œil à son supérieur qui restait devant la fenêtre.

- Tu comptes aller le voir, non ?
- Je n’ai pas le choix.


Sur ces mots, il quitta la fenêtre, enfila sa redingote avant de sortir de la pièce. Le châtain le regarda faire, avant d’en faire de même. Il réajusta son manteau au niveau de son cou et avança sur les rues pavées. Il tourna dans une rue, se détourna volontairement de son trajet habituel. Il n’allait pas rentrer chez lui. Ce n’était pas la première fois qu’il faisait cela. Il avait l’habitude d’enquêter de son côté. Il s’en sortait mieux seul.

- Dernières nouvelles ! Un nouveau corps a été retrouvé dans les bas-fonds de notre chère ville !, criait le petit marchand de journaux, essayant d’attirer l’attention des passants.

James avait déjà lu l’édition, le matin même. Alfred l’avait pris en allant chercher de quoi manger. Il passa donc devant le vendeur et continua son chemin, s’enfonçant doucement dans les rues malfamées de la ville. C’était ici qu’il trouvait toujours le plus d’informations. De plus, c’était dans ces quartiers que les deux meurtres avaient eu lieu. Raison de plus d’essayer d’en tirer quelques informations. Son supérieur aurait sans doute préféré attendre qu’ils aient épluché les deux dossiers en même temps. Mais voilà, James avait tendance à n’en faire qu’à sa tête quand il avait du temps libre.

Le jeune enquêteur manqua de se faire percuter par quelqu’un. Il s’écarta, regardant l’homme se cogner brusquement contre le mur derrière lui. Ce quartier était vraiment l’un des pires. Le châtain se faufila dans un bar avant que le deuxième homme, qui semblait complètement ivre, ne vienne l’attaquer aussi. Il se dirigea d’un pas sûr vers le comptoir et s’y installa, l’air de rien. Il jeta un bref coup d’œil à son voisin avant de reporter son attention sur le barman qui venait prendre sa commande. Il demanda un simple café.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Mer 25 Sep - 2:27

Après avoir posé son chapeau sur le comptoir, le jeune homme aux cheveux blancs regarda un peu autour de lui. Il y avait les habituels piliers de bar qui avaient déjà bien commencé la soirée. Il n’était pourtant qu’un peu plus de dix-neuf heures, et ces personnes étaient déjà sacrément imbibées. Pourtant, ils devraient savoir que l’alcool ne conversait pas, bien au contraire. Encore une fois, ces hommes auront de mal à retrouver le chemin du retour. Avec un peu de chance, si une bagarre éclatait à cause de leur état, Lewis aurait peut-être du travail. Cela pouvait être une bonne chose pour lui. La misère des uns profitait parfois à celle des autres. Cependant, il pouvait comprendre pourquoi ces hommes buvaient autant. Quand on vivait ici, on préférait boire jusqu’à se saouler pour oublier.

Exercer le métier de médecin dans ces quartiers n’était pas une mince affaire même si cela pouvait avoir du bon. Bien souvent, les gens n’avaient pas de quoi le payer comme il fallait, mais dans leur situation, ils n’étaient pas très regardants sur les diplômes qu’avait obtenus l’homme qui les soignait. Une aubaine pour Lewis. Il ne s’occupait pas des grosses opérations, laissant ça à Peter qui était un peu plus qualifié que lui. Pendant que ce dernier restait à son cabinet, lui, il déambulait dans la ville et rendait visite sur place parfois. Et puis, se déplacer était le meilleur moyen obtenir certaines choses. Et quand on exerçait dans les bas-fonds d’une ville, il ne fallait pas avoir peur de travailler la nuit et de fréquenter des gens pas toujours net. 

« Ah, Lewis te voila~, toujours aussi ponctuel. Je te sers comme d’habitude ? »Lança un jeune homme qui se trouvait de l’autre côté du comptoir.

« Mais je suis toujours ponctuel pour te voir voyons, William~. » Répondit-il en plaisant. « Oui, comme d’habitude. Rien de tel qu’un bon petit remontant pour attaquer une soirée de travail. » Ajouta-il.

Le barman, qui était en réalité le gérant de cet établissement, posa devant lui un verre en terre cuite. Lewis l’attrapa et le bu cul sec. Il n’avait rien avalé encore de la journée, mais ce verre lui fit le plus grand bien. Il en recommanda un autre qu’il but tout aussi vite. Puis, il discuta un peu avec son ami tant qu’il n’y avait pas encore trop de clients. 

Soudain, la personne qui s’installa à côté de lui attira son attention. Il l’observa un instant. Ce jeune homme n’était pas un habitué. Il ne l’allait jamais vu dans le coin. Et vu comment il était habillé, il devait vivre dans un autre monde que le sien. 

« Un café ? C’est plutôt original. D’habitude, les clients d’ici commandent quelque chose d’un peu plus fort. » Dit-il amusé en se tournant vers le jeune homme.

Un sourire charmeur et intéressé se dessina sur ses lèvres. Une personne aussi propre sur elle dans un tel endroit n’allait certainement pas faire long feu. Il allait certainement attirés un grand nombre de criminels qui traînaient dans les parages.


avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Jeu 26 Sep - 21:07

Sa boisson commandée sembla amuser son voisin qui se permit de l’aborder. Amusé à son tour, il tourna la tête vers celui-ci et le gratifia de son habituel sourire. Il aurait plus pensé que le jeune homme qui lui parlait aurait cherché la compagnie d’une jolie demoiselle et non d’un jeune homme aux traits fatigués comme lui.

- Il vaut mieux commencer en douceur, Il marqua une légère pause, Pour ne pas finir dans le même état que certains clients.

Il se permit de balayer la salle du regard, s’attardant très légèrement sur les hommes les plus ivres, comme pour souligner ses propos. Il ne pouvait pas se permettre de finir dans un tel état. Rien que son image en prendrait un sérieux coup. Mais surtout parce qu’il avait bien mieux à faire qu’à geindre sur les petits problèmes de sa vie après s’être enfilé plusieurs canons. Ou qu’à se battre avec d’autres types tout aussi ivres. Il devait enquêter et retourner sans encombre jusqu’au bureau. Quoi qu’il allait sûrement devoir passer chez lui entre temps, histoire de faire un brin de toilettes. Il ne devait pas laisser le moindre indice sur sa petite virée nocturnes sinon Jean et Alfred allaient tout de suite le remarquer. Et son supérieur ne serait pas du tout content en l’apprenant. En particulier s’il rentrait bredouille. Il se voyait déjà mal en parler s’il trouvait quelque chose d’intéressant, alors ouvrir les lèvres pour parler de son manque d’obéissance sans rien avoir de concret à présenter était bien la pire des choses à faire. Il ne voulait pas avoir Jared sur le dos, plus qu’il ne l’avait ces derniers temps.

- Et puis je compte bien tenir la soirée, lança-t-il en reposant son regard sur le jeune homme aux cheveux blancs.

Son regard fut vite distrait lorsque son café arriva. Il porta son attention sur le jeune homme qui tenait le bar et le remercia. Celui-ci lui sourit puis fit un clin d’œil complice à son voisin avant de retourner au travail. Le jeune homme à ses côtés était donc un habitué. Ou alors ils étaient amis. Voire même les deux. James ne pouvait pas vraiment conclure pour le moment. Et puis ce n’était pas quelque chose d’important. Il avait juste cette mauvaise manie d’essayer de tout analyser, même sans s’en rendre compte. Mais il était venu pour trouver d’autres informations concernant les meurtres qui avaient eu lieu non loin de ce bar, il devait éviter de se laisser distraire pour rien. Malheureusement avec ce qui l’entourait, il allait avoir du mal à soutirer des informations. Les personnes autour de lui étaient presque toutes dans un état catastrophique. A croire qu’ils buvaient pour oublier la misère dans laquelle ils vivaient chaque jour.

Il porta la tasse à ses lèvres et en but une gorgée, sans se soucier qu’il pourrait se brûler avec le liquide. Et contre toute attente, il fut assez stupéfait par le goût du café. Celui-ci était plutôt bon. Il s’était attendu à une boisson de qualité basique étant donné les lieux. Mais il s’était trompé. Même au boulot, il lui arrivait de boire des cafés affreusement mauvais en comparaison à celui-ci. Stupéfiant.

Il jeta un coup d’œil au verre de son voisin. Il n’arrivait pas à distinguer ce qu’il avait pu commander. Mais cela ne devait pas être un café. Sûrement une boisson plus forte. Son analyse s’arrêta là. Quelqu’un venait de s’asseoir à ses côtés et se penchait vers lui. Il se retourna et ne fut guère surpris par l’haleine alcoolisée de son nouveau voisin. Celui-ci se pencha un peu plus vers lui. Le châtain crut bon de reculer légèrement. Son autre voisin lui semblait bien plus agréable et moins dangereux, sur le coup du moins.

- Alors ma mignonne, on vient boire un coup ?

Certes ces traits étaient assez féminins mais vu ses vêtements, on ne pouvait guère le confondre avec une jolie demoiselle. Sans parler sa mine de déterré. Mais vu l’état de cet homme, il ne devait plus arriver à distinguer grand-chose. Il devait déjà avoir bu plusieurs verres avant de venir l’aborder. Si ce n’était pas une bouteille complète.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 17:42

Lewis sourit aux répliques de son voisin. Plus aucun doute, ce jeune homme n’était pas un habitué des bas quartiers. Toutefois, il commençait à le trouver de plus en plus louche. Un homme n’appartenant pas à ce milieu et qui souhaitait tenir toute la nuit. Si ce n’était pas pour boire jusqu’à en devenir saoul, que venait-il faire ici ? Lewis l’observa attentivement. Au premier coup d’œil qu’il lui avait jeté, il s’était arrêté sur son apparence frêle et trop propre sur soi pour traîner dans un endroit aussi crade et miteux que le bar de son frère, et n‘avait donc pas remarqué à quel point ce jeune homme avait les traits fins et délicats. De plus, il semblait au premier abord être sans défense. Il avait tout d’une proie idéale pour Lewis et il n’était pas étonnant que ce soûlard de John ait commencé à le draguer en le prenant pour une femme. Cependant, le jeune homme aux cheveux blancs l‘avait vu avant lui. C‘était sa proie, et il ne comptait pas le laisser partir aussi facilement. Une opportunité pareil n‘allait certainement pas se représenter d‘aussitôt dans ce bar. Ce soir, il n‘allait pas à aller bien loin. C’était une aubaine pour lui qu’un des piliers de bar ait engagé la conversation avec son voisin. Il y avait de forte chance pour que ce dernier se sente dépassé par la situation et ne sache que faire. Quoi de mieux pour continuer la discussion avec lui en le sauvant de cette situation ?

« Désolé John, tu arrives trop trad. Mademoiselle est déjà accompagnée ce soir. » Dit-il en se penchant légèrement sur le comptoir pour apercevoir l’homme ivre, après avoir passé son bras sur les épaules de son voisin. Il adressa un clin d’œil complice à ce dernier pour qu‘il joue le jeu s‘il voulait se débarrasser de ce gros lourd. Il n’avait pas envie que celui-là prenne peur.

« Faut avouer qu’elle est mieux avec moi. Elle perdrait au change~ » Ajouta-t-il pour le provoquer un peu. Il ne pouvait pas s’empêcher de le taquiner un peu.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Sam 12 Oct - 17:58

L’homme souriait de toutes ses dents. Un semblant de sourire qui se voulait charmeur. Raté. Cela ne faisait qu’accentuer son état d’ébriété. N’importe qui en aurait grimacé et aurait rembarré cet homme. Même si par ici, James n’aurait pas été étonné de trouver quelqu’un qui aurait sauté sur l’occasion. Lui, il n’avait pas de temps à perdre avec ce genre de personne alors autant ne pas l’énerver. Il allait le repousser en douceur. Il continua donc de sourire doucement, ce sourire énigmatique qui cachait ses véritables intentions. Mais il fut pris au dépourvu lorsque le jeune homme aux cheveux blancs prit la parole. Il sentit un bras se glisser sur son épaule. Il frissonna discrètement, non habitué à ce genre de gestes. Il lui jeta un rapide coup d’œil. Il nota le clin d’œil de celui-ci à son égard. Son voisin de bar voulait donc l’aider. Mais pourquoi ? Il n’avait aucune raison de se mêler à la conversation. C’était étrange.

- On devrait lui demander alors. Elle a bien une langue notre jolie demoiselle, non ?

Le fameux John se pencha un peu plus vers le châtain. Ce dernier détourna la tête. Son haleine alcoolisée était vraiment insupportable.

- Oh, L’homme venait de voir sa chance et son sourire venait de se transformer en quelque chose de plus sadique, Dois-je venir vérifier ? ~

Sans prendre gare à la présence de l'autre jeune homme, John fit rapidement glisser un doigt sur la joue de l'enquêteur pour lui faire tourner la tête vers lui. Mais ce doigt un peu trop aventureux se fit rapidement repousser par la main du châtain. Il voulait bien être gentil mais il n’avait pas envie de se faire toucher de la sorte. Déjà qu’il avait fait un effort important pour ne pas repousser le bras de l’inconnu aux cheveux blancs par simple réflexe.

- Je ne pense pas que ce soit nécessaire, répondit-il simplement.
- On ne me résiste pas.

Cette phrase, il se contenta de l’ignorer, portant à ses lèvres la tasse de café pour en boire une nouvelle gorgée.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 18:44

Visiblement, John se montrait coriace ce soir. Il n’avait pas l’air de vouloir lâcher l’affaire. Le jeune inconnu avait beaucoup de succès, au grand désespoir de Lewis. Il faut dire qu’une proie comme ça ne passait pas inaperçu dans un endroit pareil. Habillé aussi chiquement, on ne voyait presque que lui. Bientôt, s’il ne faisait pas attention d’autres vautours et coup-gorges viendraient tourner autour du jeune homme. Mais pour l’heure, Lewis devait s’occuper de cet ivrogne qui avait décidé de s’accrocher. Il ne comptait pas laisser filer une telle occasion ce soir, et surtout, il ne voulait pas perdre contre cet énergumène.

Il rit de bon cœur en entendant la réplique de ce dernier.

« Depuis quand personne ne te résiste ? Tu es loin d’avoir un physique d’Apollon ou un charme ravageur. De plus, tu es aussi cultivé et à autant de conversation qu’une poule, mon cher~. Les seules femmes qui ne se dérobent pas à toi sont celles que tu payes une petite fortune pour t’offrir leur faveur. Mademoiselle est trop bien pour toi, et n’est certainement pas du genre à se laisser acheter aussi facilement, soit un peu réaliste. La seule chose que tu saches faire c’est descendre en un temps record une bouteille de whisky. » Dit-il avec une sourire moqueur.

« Allez, Will~, sert donc un double à ce cher John pour qu’il oublie sa petite vie et noie une fois de plus son chagrin. » Ajouta-il avec une pointe d’ironie et de rancœur à l’égard du soûlard, séquelle d’une ancienne dispute.

« Je refuse. Qui va payer ce verre ? Tu crois qu’il va régler sa note dans l’état dans lequel il est ? Il a déjà une ardoise assez longue. La maison ne fait pas cadeau » Rétorqua le jeune derrière le bar, tout en essuyant un verre.

« Eh bien dans ce cas mets-le sur ma note. Je tiens à faire un geste pour ce pauvre homme assoiffé en quête d’un peu de bonheur. » Lâcha-t-il.

« Je te préviens, si ça finit comme la dernière fois je te fais payer les réparations.» Finit-il par dire après avoir marqué une courte pause. Puis, il sortit un verre propre et une bouteille de whisky.

« Bah~ tu n’auras qu’à envoyer la facture à Vald en faisant passer pour des notes de frais. Je suis sûr qu’il en sera ravi. » Dit-il en plaisantant.

« Mademoiselle prendra bien autre chose ? C’est moi qui invite. » Ajouta-t-il sur un ton envoûtant en lui gratifiant de son plus beau sourire charmeur. Tant que l’autre pot de colle n’était pas parti, il comptait bien jouer à ce petit jeu. Et puis, révéler à un ivrogne que la personne qu’il prenait pour une femme était en réalité un homme ne le découragerait certainement pas. D’ailleurs, il prit bien soin de l’ignorer, sachant que cela allait l’énerver. Et cela ne manqua pas. Il sentait l’homme bouillir à côté, et avec son tempérament impulsif et le gramme élevé d’alcool que devait contenir son sang, il risquait de partir à tout moment.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Sam 12 Oct - 18:55

James se contentait d’écouter la conversation en finissant son café. Un peu comme s’il n’en faisait pas parti. Malheureusement pour lui ce n’était pas le cas. Il était le centre d’attention de ses deux voisins. Les deux semblaient aussi peu sûrs à fréquenter. L’un n’était qu’un ivrogne sans importance. Du moins pour le jeune enquêteur. Après tout, il cherchait un meurtrier. Et cet homme ne semblait pas faire parti de la liste des suspects. Il semblait trop occupé à payer des filles et à se saouler pour aller tuer quelqu’un. Et puis un meurtrier faisait plus profil bas. Un peu comme son autre voisin. Celui-ci était vraiment très mystérieux. Il avait beaucoup de mal à le cerner. Peut-être devrait-il garder un œil sur lui.  

Une chose était sûre, il aurait du écouter son supérieur et partir sagement se coucher pour reprendre des forces. Ou du moins, juste se reposer tranquillement chez lui. Là, il venait de se mettre dans une sacrée situation. Il sentait que ça allait dégénérer d’une minute à l’autre. Son protecteur ne pouvait-il pas arrêter de chercher le fameux John ? A moins que celui-ci cherche la bagarre. Chose qui n’allait pas tarder vu l’énervement de l’ivrogne.

- Ah ouais ? Tu t’y crois juste parce que t’as une belle gueule ! Mais sinon tu vaux rien !

Le châtain reposa sa tasse rapidement. Il sentait que c’était fini. La situation avait déjà commencé à tourner à la catastrophe. Le calme de John venait de se briser. Et l'enquêteur doutait qu’il allait se calmer de sitôt. Surtout que l’autre homme ne semblait pas prêt à s’arrêter de le provoquer.

- Je pense que je vais m’arrêter là, lâcha-t-il plus à l’adresse du barman que de son charmant protecteur.

Sortir. Voilà ce qu'il devait absolument faire avant que la situation dérape complètement. Il ne devait pas perdre de temps et rentrer chez lui. Ce soir, il semblerait que la chance ne soit pas de son côté.

- Enfin vous pouvez toujours m’offrir ce café, dit-il en souriant au jeune homme aux cheveux blancs. Il allait profiter de son invitation pour ne pas payer et s’éclipser. Du moins si on lui en laissait le temps…  

- Toi tu restes ici !

Loupé. John venait de lui attraper le bras et le maintenait fermement. Impossible de lui échapper sans lui donner un bon coup de poing. Et vu sa force, le jeune enquêteur ne faisait pas bien le poids. Il se demandait même si celui-ci ne le serrait pas un peu trop fort…
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 20:56

Lewis éclata de rire. John était vraiment très en forme ce soir. Quel sacré comique. 

« Oh~, ça t’énerve de voir des gens plus beau que toi ? Ceci dit, je peux te comprendre. C’est vrai que Dame Nature ne t’as vraiment pas gâté. Tu dois souvent t’énerver à cause de ça. Mon pauvre petit~. Mais sache que mon physique si irrésistible n’est pas mon seul atout~. N’est-ce pas Will? » Dit-il en plaisantant pour pousser davantage l’homme dans ses derniers retranchements. Maintenant qu’il était parti, il ne pouvait plus s’empêcher de le provoquer. 

« Toujours aussi modeste Lewis… » Soupira-t-il devant l’attitude de son aîné. Il observait John d’un air inquiet et il imaginait déjà son bar ravagé par la colère de cet énergumène. 

En guise de réponse, le jeune homme aux cheveux blancs se contenta de sourire fièrement. Puis, il reporta son attention sur son voisin. C’était mauvais. Il devait trouver un moment de le retenir. Une occasion comme celle ne se représenterait peut-être pas deux fois dans la soirée. Et puis, ce jeune homme avait l’air intéressant. Il avait bien envie de s’amuser un peu avec lui, tel un chat jouant avec une innocente petite souris fraîchement attrapée entre ses griffes. Lewis était bien trop focalisé sur son voisin pour voir que pendant ce temps l’ivrogne ne contenait plus sa colère et était à deux doigts d’exploser. En revanche, le barman l’avait remarquait et était devenu soudainement pâle. Il claqua sa main sur son front en signe de désespoir. La soirée s’annonçait vraiment mal pour son business. 

« C’est un plaisir de vous offrir ce café. Mademoiselle nous quitte déjà ? Comme c’est fort regrettable. Tu vois John tu fais encore fuir… » Il s’arrêta aussitôt quand il vit l’homme retenir de force la jolie demoiselle. 

« Décidément, tu n’es qu’un rustre John. Ton seul moyen de retenir une femme, c’est par la force. Comme c’est pitoyable~ » Rétorqua-t-il. Il ne put s’empêcher d’en rajouter une couche. Il s’était levé et se tenait à présent entre le jeune homme et l’ivrogne, après les avoir séparé. Avec son bras, il fit reculer légèrement derrière lui le châtain. 

« Veillez excuser cet individu sans manières, milady. Tout va bien ? » Dit-il sur un ton mielleux. Le jeune aux cheveux blancs ne prêtait aucune attention aux insultes que John proférait à son égard. Cependant, un bruit de verre brisé le fit se retourner. Et il découvrit l’ivrogne avec une bouteille cassé à la main. 

« Ouh la~ attention, tu vas te… » 

Il n’eut même pas le temps de finir sa phrase que l’énergumène fortement alcoolisé s’élança sur lui. Par réflexe, et avec une aisance naturelle, Lewis se baissa est esquiva le coup. Malheureusement, il avait complètement oublié que derrière lui se trouvait le châtain qui ne voyait pas ce qui se passait. Tout alla très vite. La bouteille brandit par John termina sa course sur la cuisse du jeune homme, le blessant par la même occasion. La plaie devait être assez importante pour qu’elle se mette à saigner aussi vite. Les yeux fixés sur la blessure, Lewis ne comprit pas la suite des événements. Pendant que l’ivrogne essayait de retrouver son équilibre pour frapper de nouveau, mais cette fois la bonne cible, le jeune homme semblait instable. Et une fraction de seconde après, il tomba violemment à la renverse en se claquant la tête sur le sol. Puis, il gisait par terre, inconscient. 

« Regarde ce que tu as fait. Tu l’as abîmé maintenant. Tu mérites vraiment une punition~ » Dit-il avec un sourire carnassier et une lueur meurtrière dans les yeux. 

« Lewis, je te l’ai dit. Tout ce qui sera cassé sera sur ton compte. Ah… une de mes meilleures bouteilles, quel gâchis. » Soupira-t-il de nouveau. Mais William savait très bien qu’il était inutile de discutait avec son ami, maintenant qu’il était excité par les événements. Cependant, quelque part, il partageait son excitation. Une petite bagarre de temps en temps c’était toujours amusant. Il continua d’essuyer ses verres, pendant que Lewis s’était élancé sur son adversaire.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Sam 12 Oct - 21:22

Le jeune homme bâtît des paupières. Le plafond était blanc et sans le moindre intérêt. Ses pensées étaient devenues un paquet de sensations, d’images et de souvenirs qui s’entremêlaient dans tous les sens. Aucune suite logique ne voulait se faire pour le moment. Il tentait pourtant d’y mettre un peu d’ordre mais sans succès. Son esprit restait engourdi et ses sens étaient comme endormis. Du moins jusqu’à ce qu’il tente de se redresser. Une horrible douleur le fit grimacer et il porta ses mains à sa cuisse. Il la serra, sans toucher à la blessure, comme pour essayer de calmer la douleur, en vain. Sa tête se mit à tourner et il abandonna toute lutte avant de se recoucher.

Il soupira longuement. Où était-il ? Seul son regard se baladait sur la salle et il put constater qu’en plus d’être dans un endroit inconnu, il était seul. Il tenta de se tourner légèrement sur le côté pour mieux analyser les lieux. Il n’allait pas se laisser dominer par la douleur, ni l’envie de vomir qui le prenait soudainement. S’il était en danger, il allait devoir trouver un moyen de se sortir de là. En plus, il devait retourner bosser avec Jared et les autres. Là, il allait se faire incendier. Enfin s’il revenait vivant jusqu’au bureau, ce qui était bien moins sûr au vu de son état.

Pourtant après une rapide analyse de la salle, il se demanda s’il n’était pas dans un cabinet de médecin. Pas celui qu’il avait l’habitude de fréquenter. Mais la pièce y ressemblait vaguement. On y retrouver à peu près le même matériel. Peut-être qu’il avait été amené ici après avoir été blessé. Mais comment avait-il été blessé déjà ?

Il reporta son attention sur le plafond, essayant de fouiller ses souvenirs qui continuaient de se bousculer dans la tête. Il se souvenait avoir quitté le bureau après son chef. Il avait décidé de braver les ordres et de partir chercher des informations dans les bas fonds de la ville. Il avait atterri dans un café pour éviter une bagarre. Et là c’était le flou total. Il se souvenait d’un homme aux cheveux blancs, du barman et d’un alcoolique qui l’avait pris pour une femme. Mais en dehors de cela, il n’arrivait pas à grand-chose de concret. Juste de vagues paroles qui lui était resté en mémoire.

Il ferma les yeux pour mieux se concentrer. Essayant de faire le vide dans son esprit avant de recommencer à penser. Il devait chasser tous les souvenirs qui n’allaient lui servir à rien. Il devait juste essayer de les démêler doucement sans trop se presser. Certes, il n’avait peut-être pas non plus tout le temps dont il voudrait disposer. Mais c’était inutile de trop se presser. Il n’allait que se mélanger plus qu’autre chose. Et là, ce dont il avait besoin, c’était de comprendre dans quoi il s’était embarqué en arrivant dans ce bar. Décidément la prochaine fois, il faudrait qu’il pense à écouter un peu plus son patron. S’il l’avait fait, il aurait pu reprendre tranquillement l’enquête avec ses camarades.

Hm. Mais quelle heure était-il ? Il rouvrit les yeux et tenta de trouver une horloge. Rien. Il n’avait rien pour indiquer l’heure. Même les volets de la fenêtre étaient fermés et tellement opaques qu’il ne distinguait rien. Pas le moindre petit rayon de soleil qui pourrait lui donner une piste sur le moment de la journée, ou de la nuit, qu’il était.

Son regard fut soudainement attiré par la poignée de porte qui bougeait. Il se redressa légèrement, ignorant la douleur qui l’assaillait de nouveau ainsi que le mal de tête qui pointait le bout de son nez. Il observa la porte s’ouvrir doucement alors que son regard essayait de distinguer les traits du visage de la personne qui arrivait. Il faisait vraiment sombre par ici.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Sam 12 Oct - 23:00

Balayant les débris de verres au sol, Lewis pestait contre son ami. C’est vrai qu’il avait un peu dépassé les bornes et c’était laissé emporter par l’excitation du combat. Mais ce n’était tout de même pas la peine de lui crier dessus pendant trois quart d’heure. Posant son menton sur l’extrémité du balai, il soupira avant de lancer un regard noir à William qui faisait ses comptes derrière son comptoir.

« Je t’avais prévenu. Tu n’as qu’à être plus raisonnable. » Lança le gérant du bar en sentant les ondes négatives émanant de son ami.
« Et après tu me nettoieras le comptoir. Tu as intérêt à faire partir toutes les traces.
» Orda-t-il d’un ton las. Il releva enfin la tête de ses notes pour ajouter : « Sérieusement Lewis, tu étais obligé d’aller jusqu’à là ? Ce n’était pas la peine de le défigurer encore plus. Et à quoi tu joues ? Un inspecteur… ce n’est vraiment pas prudent. Et en plus tu m’as fait perdre un de mes meilleurs clients… Si j’étais toi, j’éviterais quelques temps Valdimir

« Pourquoi devrait-il être au courant ? Si tu restes silencieux je pourrais fermer les yeux sur ton petit trafic~. » Rétorqua-t-il. A cette réplique, son interlocuteur déglutit difficilement et eut le bon sens de ne rien ajouter. « De plus, ça peut être un atout d’avoir un inspecteur dans sa poche. Quoi de mieux pour savoir comment les choses avancent ? »

Après avoir fini de balayer les débris qui jonchaient le sol, le jeune homme aux cheveux blancs s’attaqua au comptoir. Il allait devoir frotter pour enlever toutes les traces de sang. D’ailleurs, le sang de cet ivrogne avait comme une odeur d’alcool. Ça en était répugnant. Avec une telle dose d’alcool, John n’avait pas du vraiment sentir les coups qu’il s’était pris. Mais son réveil allait être très difficile. Bien pire qu’une simple petite migraine. Étrangement, cette pensée le fit sourire. Ce soûlard l’avait bien mérité. Remarque, en y repensant, il l’avait sauvé dans un certain sens. Si cette bagarre n’avait pas eu lieu, jamais il aurait découvert la véritable identité du jeune homme. Dès qu’il l’avait vu il c’était douté qu’il ne faisait pas partie du monde des bas-fonds. Il était trop bien habillé pour ça. Mais jamais il n’aurait pu imaginer qu’il était policier. C’était une chance pour Lewis qu’il se soit assommé. Comme ça, il avait pu fouiller son portefeuille et découvrir sa véritable identité.

« Voilà~ comme neuf. » Lança-t-il joyeusement à son ami. « Satisfait ? »

« Parfait. » Répondit-il William en examinant le bois. « Tiens, voilà ta facture. » Ajouta-t-il un grand sourire aux lèvres.

Légèrement énervé, Lewis arracha le papier que le gérant lui tendait, avant de se diriger vers une pièce au fond du bar qui était à présent désert. Avec les événements de la soirée, William avait dû fermer un peu plus tôt pour calmer le duel qui avait dégénéré en bagarre générale.

Le jeune homme aux cheveux blancs attrapa une lampe à l’huile avant d’entrer doucement dans la pièce obscure.

« La belle au bois dormant était-elle réveillé ? » Lança-t-il d’une voix doucereuse en éclairant la chambre.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Dim 13 Oct - 14:50

Il plissa les yeux lorsque l’homme leva la lampe. Il fut éblouit un court instant. Il ne put donc pas discerné les traits de son vis-à-vis. Mais la voix qui s’éleva doucement dans la pièce lui permit de l’identifier rapidement. C’était son ‘protecteur’. Enfin celui-ci avait failli à sa mission au vu de la douleur qu’il ressentait à la cuisse.

- Il semblerait bien que oui, lança-t-il de façon neutre alors qu’il baissait les yeux sur sa cuisse.

Il ne pouvait pas arrêter avec ses surnoms féminins ? Il n’était quand même pas comme cet ivrogne qui l’avait pris pour une fille ? Non, c’était fort peu probable. Il semblait bien plus intelligent que les gens qui traînaient dans le bar. C’était à ce demander pourquoi il était là. Il cherchait peut-être quelque chose. Et il venait peut-être de le trouver avec lui. Si c’était ça, les ennuis ne faisaient que commencer.

Il détourna le regard de sa blessure pour voir dans un coin de la pièce. Il le fixa un instant avant de revenir sur sa blessure. C’était bien ce qu’il pensait, il n’avait plus son pantalon. Celui-ci traînait un peu plus loin sur le dossier d’une chaise. Il était couvert de sang. Il ne pourrait pas le remettre et aller au travail l’air de rien. Et il ne pouvait décemment pas sortir dans la rue aussi peu vêtu. Il attirait tous les regards, si ce n’était en plus les pervers des bas fonds.

- Où suis-je ? , demanda-t-il en levant le regard vers le jeune homme aux cheveux blancs.

Il scrutait son visage, essayant de percevoir le moindre signe qui pourrait l’aider à mieux comprendre dans quelle situation il se trouvait. Mais il devait avouer qu’avec le peu de lumière et l’esprit toujours un peu embrumé, il avait énormément de mal. Et le jeune homme ne semblait pas quelqu’un d’assez stupide pour laisser les gens lire en lui comme dans en livre. Il était bien mystérieux. Il voulait en savoir plus sur lui. Mais pour cela, il allait patienter sagement. La précipitation n’était pas une bonne solution. Il allait déjà tenter d’obtenir des renseignements sur l’endroit où il était. Après, il verrait pour en savoir plus sur cette étrange personne qui lui faisait face.

- Hm !, il posa sa main sur son front alors qu’il fermait les yeux.

Il se laissa doucement retomber contre le lit. Comment pouvait-il réfléchir correctement dans une situation comme ça ? Et si Jared le voyait, il ne pourrait pas passer à côté de son état. D’un côté, l’inspecteur se demandait si le jeune homme ne l’avait pas drogué. Si c’était le cas, il était à la merci de celui-ci. Une part en lui, ne cessait de lui dire de se méfier. Et une autre lui disait qu’il n’allait pas avoir plus d’ennuis et qu’il allait bientôt pouvoir rentrer chez lui. Mais quand ? Et comment ? Hm. Il n’avait que trop de questions en tête et cela n’arrangeait en rien son état.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Lun 14 Oct - 0:38


D’un pas léger, il s’approcha du lit et éclaira un peu le jeune homme qui était allongé. Il avait l’air bien pâle, mais rien d’étonnant pour quelqu’un qui venait de se faire ouvrir la cuisse. Lewis posa la lanterne sur la table de chevet et s’installa sur une chaise qui se trouvait non loin de là.

« Oh~ je vais me sentir vexé. Tu ne te rappelles plus où tu es ? Ni de ce torride moment que nous avons passé ? Pourtant tu avais l’air d’aimer tellement ça~ » Répondit-il d’une voie sensuelle. Puis il se rapprocha dangereusement vu visage de son hôte tout en faisant glisser sa main sur sa cuisse, comme s’il la caressait. « Peut-être que cela te rafraîchira les idées… » Souffla-t-il avant de marquer une pause.

« Non~ je plaisante. Ça aurait été impossible que tu oublies une nuit aussi chaude. » Dit-il avec un sourire moqueur aux lèvres. « Tu es tombé après que l’ivrogne John t’ait ouvert la cuisse. Et ta tête a heurté violemment. Voyons voir ta plaie. » Ajouta-t-il en enlevant le drap.

« J’en ai peut-être pas l’air, mais je suis médecin. J’ai recousu ta blessure. Ce n’était pas beau à voir. Tu te trouves toujours dans le bar de William. J’utilise de temps en temps cette pièce pour ausculter des patients. Je m’appelle Lewis Petrovitch. Enchanté. Et tu es ? » Conclu-t-il en jouant les parfaits innocents.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Lun 14 Oct - 10:16

Il nota que son interlocuteur le tutoyait. Si sa mémoire était bonne, il le vouvoyait lorsqu’ils étaient au bar. Pourquoi ce changement radical ? Parce qu’il se sentait en position de force comparé à lui ? Il était vrai que le jeune homme ne semblait pas blessé contrairement à lui. C’était un net avantage.

Il haussa un léger sourcil. Son regard suivait la main de son interlocuteur qui glissait sur sa cuisse. Venait-il de louper une étape, là ? Certes, les souvenirs lui manquaient. Mais il doutait fortement en être arrivait jusque là avec cet homme. En plus, son état ne le lui permettait pas. Il fallait voir comment il avait eu du mal à se redresser.

Ce n’était qu’une plaisanterie de mauvais goût. Et il était évidement qu’il n’aurait pas pu oublier ce genre de nuit puisqu’il n’était pas question que cela arrive un jour. Enfin cela expliquait pourquoi cet homme lui avait adressé la parole au bar. A croire qu’il attirait tous les pervers des bas fonds. Bientôt, il allait devenir la prochaine victime du tueur si cela continuait. Si cela pouvait l’aider à l’arrêter, il serait prêt à jouer les appâts. Mais il doutait sérieusement que le tueur soit attiré par lui. Il y réfléchirait mieux quand il aurait les dossiers et ses collègues à ses côtés.

- Je vois, répondit-il simplement.

Il ne serait pas douté qu’il était médecin. Mais c’était peut-être une chance. Enfin il n’allait pas non plus le remercier. Après tout, il avait provoqué cet ivrogne. Il aurait sûrement pu rentrer chez lui sans trop d’ennuis si son interlocuteur avait arrêté de le provoquer. Il n’y était pas allé de main morte d’après ses vagues souvenirs.

- Jack Green, simple citoyen.

Il n’en dit pas plus et nota le nom de son ‘sauveur’ dans un coin de sa mémoire. Il faudrait qu’il pense à enquêter un peu sur son compte. Cet homme semblait louche. En tout cas, il n’était pas question de lui donner sa véritable identité pour le moment.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Jeu 17 Oct - 3:06

Lewis se contenta de sourire et ne montra aucune expression de surprise quand le jeune homme lui donna un faux nom. Pourquoi mentir sur son identité, si ce n’était pour enquêter? A moins qu’il tenait à sa réputation et qu’il n’avait guère envie que ses supérieurs apprennent qu’un de leur inspecteur traîne dans des endroits malfamés. Mais à en juger par l’allure qu’avait ce policier, Lewis doutait que ce soit pour son plaisir personnel. A moins d’être un sadique qui aime se faire remarquer et se faire dépouiller par le premier voyous qui passait. Après tout, il y avait des cinglés un peu partout. Il ne fallait pas trop juger sur l’apparence. Malgré ça, il penchait pour la première solution.

« Eh bien enchanté, Jack Green. Mais qu’est-ce qu’un simple citoyen vient faire dans un endroit aussi peu fréquentable ? Nos intentions ne sont jamais bien nettes quand on franchit les portes de ce genre de bar~ » Dit-il en plaisantant.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Jeu 17 Oct - 22:23

Il avait la nette impression que son interlocuteur doutait de ses paroles. Il n’aurait sûrement pas repris son expression sinon. Et puis, c’était plutôt une note d’humour qu’il avait tenté de placer pour changer un peu l’atmosphère pesante. Mais fallait croire que son cerveau n’était pas encore assez en marche pour réussir sans se faire avoir.

- Dois-je en déduire que vos intentions ne sont pas nettes alors ?

Il esquissa un léger sourire comme pour montrer qu’il plaisantait. Autant continuer sur le même ton que son interlocuteur qui ne semblait pas trop inquiet quand à son état. Il ne devait donc pas être trop blessé. Peut-être même qu’il pourrait reprendre le travail sans que ses collègues ne soupçonnent quoi que ce soit.

Et puis au moins il pouvait facilement esquiver la question. Il n’avait pas envie de parler de la raison de sa venue en ses lieux. Et malheureusement pour lui, son esprit ne semblait pas vouloir lui fournir une excuse assez satisfaisante. Son interlocuteur ne serait pas assez bête pour se contenter d’un « je passais par là ».
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chasses nocturnes] [M] Chasses Nocturnes

Message par Azili le Sam 26 Oct - 1:21

Lewis esquissa un sourire. L’enquêteur venait d’éviter la question habilement, et cela plaisait au jeune homme. En plus de se servir de lui, il allait pouvoir jouer un peu avec lui. Il avait l’air amusant. Cela n’aurait pas été drôle s’il avait perdu tous ses moyens à la première question gênante. Malgré son jeune âge, peut-être que ce James n’était pas un débutant. Lewis allait devoir rester sur ses gardes s’il ne voulait pas se faire démasquer. Il allait devoir manipuler le jeune tout en subtilité pour tirer les informations qu’il voulait. Le jeune aux cheveux blancs se demandait sur quelles affaires l’inspecteur pouvait bien travailler. Mais que ce se soit sur l’avancement de l’enquête sur le tueur qui sévissait dans les bas quartiers, ou bien la surveillance du petit business de William, il lui serait utile.

« Bien évidemment~. Je ne suis là que pour me faire de l’argent sur le dos de ses pauvres gens qui malades ou blessés. Leur souffrance est mon gagne-pain. Et plus ils souffrent plus je me fais de l’argent, et dieu sait qu’ici les conditions de vie sont difficiles. Jamais je ne suis en manque de travail. On ne pas dire que cela soit très nettes comme intentions, non ? Et grâce à mon métier et là où est placé mon cabinet, je connais un peu tout le monde et ce qui s’y passe. » Répondit-il sur un ton amusé.

Il se tourna et fouilla dans son sac. Il en ressortit un sachet qu’il dilua dans un verre d’eau qui était posé sur la table de chevet.

« Tiens, bois, ça atténuera un peu ta douleur. Je vais te prescrire quelques doses. Tu devras en prendre quand la douleur sera trop forte, et uniquement dans ce cas. Si jamais ça s’infecte tu devras venir me revoir. On ne peut pas vraiment dire que ce bar soit l’endroit le plus propre au monde et je ne te garantis pas que John n’a pas une quelconque maladie. » Ajouta-t-il avec une pointe d’humour.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Sam 26 Oct - 13:01

Quelqu'un extérieur à la discussion ne verrait sans doute que deux "amis" en train de discuter. Rien de plus. Mais derrière son sourire, le jeune enquêteur analysait au mieux chacun des gestes de son vis-à-vis. La moindre information sur lui pouvait être vitale. Après tout il n'était pas en position de force. Et plus il discutait avec lui, plus il le trouvait louche et étrange. Peut-être que l'environnement n'aidait pas à avoir une bonne impression sur ce médecin. Mais vu ce que lui disait le jeune homme aux cheveux blancs, il n'était pas non plus très net.

- Je vois.

Il n'avait rien trouvé d'intéressant à répliquer à la longue tirade de son interlocuteur. Ce n'était pas qu'il ne voulait pas dire quelque chose mais il réfléchissait sur autre chose. Cet homme, aussi louche soit-il, pouvait lui être utile. Il semblait bien connaître les lieux et les gens. Il pouvait peut-être lui soutirer quelques informations intéressantes pour l'enquête. Si c'était le cas, il n'aurait pas vraiment perdu son temps en venant ici.

- Charmant, dit-il en saisissant le verre que le médecin lui tendait, si c'est le cas, je devrais vous en tenir pour responsable.

La confiance n'était pas installée et à ce rythme, elle ne le serait pas. Et puis, il n'aurait pas été blessé si son interlocuteur n'avait pas décidé de jouer avec l'ivrogne. Mais malgré tout cela, il continuait sur le ton de la plaisanterie. Il ne voulait pas non plus aggraver sa situation. Elle était déjà bien assez mauvaise comme cela.

Il jeta un coup d'oeil sur le côté, dans l'espoir de voir une horloge mais bien sûr, comme il avait pu le constater à son réveil, il n'y en avait pas. Pourtant, il se doutait bien qu'il était en retard pour sa réunion avec ses collègues. Il faudrait qu'il pense à trouver une bonne excuse. Mais pour l'instant, il se contenta de reporter son regard sur le verre qu'il avait entre les doigts. Il restait suspicieux quand au contenu de celui-ci. Le médecin lui avait bouché la vue, il n'avait donc pas pu voir ce qu'il avait mis dedans. Il aurait voulu jouer l'homme qui avait confiance et le boire sans inquiétude, pourtant il préféra jouer la carte de la sûreté.

- Depuis quand exercez-vous ce métier ?

Il avait pris la parole avant que son vis-à-vis ne puisse dire quoi que ce soit sur son verre. Il sentait qu'il allait l'inciter à boire alors il préférait changer de sujet. Et autant se renseigner sur sa carrière. Il pourrait peut-être savoir depuis combien de temps, le médecin travaillait dans les parages.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Mar 5 Nov - 17:52

Lewis se contenta seulement de sourire en guise de réponse. Certes, c’était de sa faute si la bagarre avait éclaté, mais ce n’était pas de la sienne si les clients qui fréquenté le bar étaient d’origine douteuse et pouvait transmettre toutes sortes de maladie. Heureusement que William était un maniaque de la propreté et essayé de faire briller un maximum son bar. Enfin, malheureusement pour lui, son établissement était vite souillé par l’arrivé des nombreux clients, et ça dès l’ouverture.

Combien de temps exerçait-il ce métier? C’était plutôt une drôle de question. Faisait-il aussi peu professionnel pour que l’inspecteur lui demande cela? D’ordinaire, ses patients ne se plaignaient pas et c’était même la première fois que quelqu’un l’interrogeait sur ça. Bon d’accord, vu son origine social, il devait avoir l’habitude de personne qui faisait beaucoup plus docteur que lui et ses clients n’étaient pas vraiment exigeant sur qui les soignaient surtout après s’être prit une balle lors d’un braquage.

Il exerçait depuis bien trop longtemps, à tel point que c‘était difficile pour Lewis de dire exactement quand il avait commencé ce métier. Peter était celui qui lui avait tout appris et le seul a vraiment avoir suivit des études. Aucun diplôme n‘était encore décernait à ceux qui apprenaient autrement que par des cours à l‘université. Par conséquence, le jeune homme aux cheveux blancs ne pouvait pas exercer son métier en toute légalité comme son ami.

« Ça fait une éternité que je fais ce métier. » Répondit-il légèrement songeur, tout en nettoyant ses instruments médicaux avant de pouvoir les ranger.

« Doutez-vous de mes compétences mon cher Jack Green~? Ça me vexe. Sache qu‘aucun de mes patients n‘aient venu se plaindre pour un mauvais traitement ou une erreur médicale, ils n‘ont en pas eu le temps. » Ajouta-il en plaisantant.

Puis, il se leva de nouveau, et se dirigea vers la sortie.

« Je vais te chercher une dose de médicament d’avance. Pour le reste, il faudra aller le chercher avec l’ordonnance que je vais te faire. Je vais te donner l’adresse d’une pharmacie aussi. Je connais la personne. » Dit-il avant de sortir de nouveau.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Mar 5 Nov - 18:40

James fut surpris par la réponse que venait de lui donner son interlocuteur. Depuis une éternité ? Il avait pourtant l’air à peine plus âgé que lui. Il devait bien se souvenir quand il avait commençait à exercer. C’était comme s’il lui disait qu’il exerçait depuis sa naissance ce qui semblait complètement incongru. Était-ce lui qui cherchait la petite bête et se faisait un peu trop de films concernant ce jeune homme ? Non. Il devait forcement cacher un truc. Il en avait la certitude. Et dans ces cas-là, le jeune inspecteur ne se trompait jamais. Il devait donc maintenant découvrir le secret du jeune homme. Comment ? Ça il n’en avait pas la moindre idée malheureusement.

- Je vois.

C’était devenu sa réponse fétiche quand il ne savait pas quoi ajouter. Et il ne pouvait décemment pas lancer comme ça qu’il trouvait ça douteux. Surtout en se basant simplement sur ses intuitions. C’était complètement idiot. Et l’autre pourrait facilement mettre ça sur le compte de la blessure en prétextant que la douleur devait lui donner des hallucination ou un truc du genre.

- Douter d’une personne que l’on vient juste de rencontrer est quelque chose de tout à fait humain. Surtout si cette personne est la cause de cette rencontre.

Il n’allait pas non plus passer son temps à l’accuser pour sa blessure. En plus, c’était bien son interlocuteur qui avait engagé la conversation. James pouvait donc se poser des questions. Il l’avait peut-être fait pour le draguer ? Cela ne l’étonnerait même pas après l’autre ivrogne. Même si ce dernier l’avait confondu avec une femme ce qui pouvait expliquer son rentre dedans peu subtile.

- Bien.

Il ne voyait pas ce qu’il pouvait rajouter de plus. Sa blessure allait vite être découverte par les autres. Il allait devoir trouver une bonne excuse pour ne pas se faire griller. E plus, il avait beau n’avoir aucune envie de dormir, il se sentait déjà un peu fatigué. La journée allait encore être longue.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Ven 27 Déc - 2:07

Lewis prit bien soin de refermer la porte derrière lui avant de se diriger vers William qui continuait d’essuyer des verres. Puis, il s’installa au bar.

« Il te reste des sachets d’écorces de saule ? » Demanda-il à mi-voix pour éviter que son patient attende sa conversion.

« Il doit m’en rester quelques un dans la réserve. Il t’en faut combien ? Et de dose ? Forte ou faible ?» Répondit William tout en rangeant les verres à présent sec.

« Hum~ juste un ou deux des plus faible dose que tu peux avoir. Je ne veux pas trop lui en donner, faut bien que je fasse tourner ton commerce et le mien. Je vais l’envoyer comme d’habitude à ta pharmacie. Je vais prévenir Alexander ce soir. Qu’il ne soit pas surpris. C’est que cet inspecteur est plutôt bien sapé. Il pourrait avoir un choc en le voyant débarquer. Je ne voudrais pas lui faire peur et qu’il s’imagine que la police vient fouiner dans vos affaires. Quoique~ ça pourrait être marrant de le voir paniquer. » Dit-il d’un air pensif avec un grand sourire pour plaisanter.

Il eut pour seule réponse qu’un regard des plus noirs de la part du barman.

« D’accord, d’accord, je n’embêterais pas ton petit mignon~ dommage j’aurais pu bien m’amuser. » Répondit-il plus sérieusement. Visiblement, William n’était pas d’humeur a plaisanter ce soir. Le saccage de son bar en était pour quelque chose.

« Tu ne crois pas que tu t’amuses un peu trop ? » Rétorqua ce dernier avant de disparaître par une petite porte qui se trouvait derrière le comptoir. Quelques secondes plus tard, il revint de la réserve. Il déposa sur le zinc de sac de poudre.

« La vie est bien assez longue comme ça, faut bien s’amuser un peu de temps en temps, tu ne crois pas, ce n’était quand même pas toi qui va me dire le contraire ? Merci pour les médicaments. » Répondit Lewis qui venait de sortir une ordonnance et s’apprêtait à la rédiger.

« Entre de temps en temps et tout le temps il y a une différence. »

Le médecin clandestin n’ajouta rien d’autre pendant qu’il écrivait. Une fois cela fini, il retourna auprès de son patient. Il s’installa de nouveau à son chevet.

« Voilà. Je t’ai prescris des antidouleurs. Se seront de simple sachet à mélanger dans de l’eau. Ainsi que des inflammatoires en gélule. », dit le jeune homme en tendant un morceau de papier.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Lun 13 Jan - 16:59

L’enquêteur poussa un léger soupir lorsque le médecin referma la porte. Un soupir discret pour ne pas alerter le jeune homme qui venait juste de partir. Comme s’il n’avait pas assez à faire avec l’enquête déjà. Mais peut-être que le médecin était lié à tout ça. Qui pouvait réellement savoir ? Il n’avait aucune preuve. Et puis pour le moment, il devait se débarrasser de cette boisson avant le retour de son interlocuteur. Il n’allait pas boire ça. Il ne pouvait pas faire confiance au jeune homme. Pas pour le moment.

Il jeta un rapide coup d’œil à la salle. Il remarqua une plante à l’autre bout de l’endroit où il se trouvait. Il posa le verre à côté de lui avant de descendre doucement du lit. Le moindre geste avec sa jambe blessée le faisait grimacer. C’était tout lui. Il arrivait à s’attirer les pires ennuis en peu de temps. Il les cherchait peut-être un peu à désobéir aux ordres de son supérieur. Il essayerait d’être plus à l’écoute la prochaine fois. Comme ça, il serait dans son lit bien au chaud à se reposer et non dans un endroit étrange à batailler pour se sauver.

Une fois debout, il devait avouer que ça allait mieux. Certes il avait un peu la tête qui tournait mais au moins il tenait debout sans problème. Il fit quelques pas et récupéra le verre. Il allait avoir du mal les premières minutes puis la douleur passerait. Il espérait vraiment qu’il ne se trompait pas sur ça, sinon son chef et les autres allaient vite le démasquer. Or, il n’était pas question qu’ils aient vent de sa petite excursion dans les bas-fonds.

Une fois devant la plante, il versa son verre dans la terre. Celle-ci venait d’être arrosée peu de temps avant, personne ne verrait donc de différence s’il versait le liquide dessus. Il se dépêcha, ne voulant pas se faire surprendre maintenant. Une fois son méfait fini, il retourna à sa place. Il grimaça à nouveau en prenant place sur le lit, un peu trop surélevé à son goût.

Et heureusement qu’il s’était dépêché, le jeune homme était déjà de retour. Un peu plus et il l’aurait vu. Mais là, impossible de se douter qu’il n’avait pas bu son verre comme convenu.

- Je vois, merci.

Il avait toujours appris à dire merci, c’était dans son éducation. Et ce même lorsqu’il faisait face à un type aussi louche que le jeune homme aux cheveux blancs. Il prit le papier des mains, le regardant vite fait avant de relever le regard vers son vis-à-vis.

- Bien, je vais y aller alors.

Pas question de s’éterniser ici. Non, pas qu’il n’avait pas envie d’en savoir plus sur ce jeune homme à ses côtés mais il devait retourner bosser avant que les autres ne se posent trop de questions.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Lewis Petrovitch

Message par Azili le Sam 1 Fév - 22:58

Le jeune homme n’était pas très causant au désespoir de Lewis qui aurait bien aimé faire un peu plus la conversation avec lui. Et voilà qu’il voulait déjà partir. Le jeune homme aux cheveux blancs voulait réussir à le mettre en confiance pour ainsi avoir une occasion de le revoir. Avoir une connaissance dans la police, qui puisse lui servir d’informateur contre son gré, était quelque chose de précieux dans son milieu. Ne serait-ce que pour les affaires. Cependant, cela devait paraître naturel. Il ne pouvait pas se permettre de lui demander comme ça. Cela serait bien trop louche et il s’enfuirait aussi vite qu’il le pourrait avec une jambe en moins.

« Hm~ c’est vrai que l’aube approche. Un simple citoyen comme toi doit avoir un honnête métier. » Plaisanta Lewis.

Il se leva et alla chercher un morceau de papier sur le bureau. Il trempa la plume, qui se trouvait également dessus, dans l’encrier. En s’appliquant pour que ça soit le plus lisible possible, il écrit une adresse avec une écriture en pleine et déliée étonnant raffinée pour un médecin clandestin. C’était rare de trouver des gens qui sachent écrire dans ce coin. Et cette poignet ne savait pas vraiment écrire correctement. L’écriture de Lewis trahissait l’éducation qu’il avait reçue. Puis, il revient vers son patient.

« Voici l’adresse de la pharmacie. Elle ne se trouve pas loin du pub. Dans une petite ruelle étonnant éclairé dans ce coin. Comme je me sens un peu responsable pour te jambe je te donne cette adresse. Tu ne te feras pas avoir sur les médicaments. » Lança-t-il en tendant le papier.

« Dans le coin il vaut mieux se méfier. Beaucoup te vende n’importe quoi en te faisant passer ça pour des médicaments. Ou d’autres te font miroiter des remèdes miracle pour une petite fortune, alors que bien souvent ce n’était que du sucre ou de la farine. Y’en a même un qui vendait du cyanure en faisant passer ça pour de la pénicilline. Celui-là n’a pas fait long feu. Les gens du quartier lui ont réglés son compte. Mais ça, tu n’en a peut-être pas entendu parler. Ce genre d’histoire reste dans le bas quartier. Je ne suis même pas sûr que la police en ait eu vent. » Continua-t-il. Il lâcha un petit rire avant de reprendre.

« Tu devrais faire attention où tu mets les pieds~. Un simple citoyen risque gros en se promenant sans connaître les lieux. » Le mis-t-il en garde avec un ton sérieux.

« Tu vas arriver à marcher tout seul ? Je pense t’accompagner un peu si tu veux. J’ai fini ma journée. Je suis sur le point de rentrer, tu étais mon dernier patient. » Ajouta-t-il.
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1702
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

James Grant

Message par Lily-Rose le Lun 3 Fév - 10:00

L’aube ? Il avait enfin une indication sur le temps. Il n’était pas trop en retard si c'était bien la vérité. Il avait même le temps de passer chez lui. Il devait absolument se changer. Il ne pouvait pas rester dans ses vêtements actuels. Ceux-ci empestaient l’alcool à plein nez, sans parler du sang et du trou dans son pantalon. Il allait se faire griller si les gens le voyaient dans cet état. Déjà qu’il allait avoir du mal à ne pas boiter. Il était vraiment dans une situation délicate.

- Tout à fait.

Il s’était contenté de ces quelques mots pour répondre à son vis-à-vis. Il n’avait pas envie de s’attarder sur son métier. Il voulait le garder secret pour le moment. Même, pour toujours. Il ne comptait pas revenir voir cet étrange médecin. Il doutait même que celui-ci ait une quelconque maitrise pour exercer comme il le faisait. Mais peu importait. Il avait une autre affaire sur les bras. Il ne pouvait pas tout gérer.

Pendant que le jeune homme écrivait, l’enquêteur s’était levé. Doucement, évidement, pour ne pas avoir trop mal. Mais c’était quand même moins douloureux que la dernière fois. Il avait plus souffert lorsqu’il était allé jeter le liquide dans la plante. Il se remit sur ses pieds et alla attraper son pantalon sur la chaise à côté. Il avait eu envie de le faire avant mais il préférait ne pas éveiller les soupçons du médecin. Il se doutait que ce dernier ne l’aurait pas laissé partir s’il savait qu’il avait jeté son « médicament ». Autant la jouer profil bas.

Il eut les plus grandes difficultés du monde pour mettre son bas. Et encore, il n’avait pas essayé de mettre ses chaussettes et ses chaussures. Ça promettait d’être bien douloureux. Mais il faisait comme si de rien n’était. Il n’était pas quelqu’un qui se plaignait pour un rien.

- Bien, dit-il en récupérant le papier où était inscrite l’adresse de la pharmacie. Il avait déjà remarqué avant l’écriture fine et régulière de son interlocuteur. Il se demandait bien comment il avait fait pour finir dans les bas quartiers. Il devait forcément provenir d’une famille d’aristocrates ou qui avait de bons moyens financiers. Peut-être que sa famille avait tout perdu. Ou alors il avait joué l’enfant rebelle et s’était enfuit de chez lui. Bon nombre de questions auxquelles il n’aurait pas de réponses en restant planté là. Il rangea le papier dans sa poche, écoutant d’une oreille le jeune homme, et finit de se rhabiller.

- La police a surement beaucoup à faire avec tous les meurtres qu’on a en ville.

Il avait dit ça l’air de rien, comme s’il ne faisait pas parti de la police et que ce genre d’histoires n’avait rien avoir à faire avec lui. Après tout les gens se contentaient souvent de lire les journaux pour s’informer de tout ça, sans vraiment s’inquiéter du reste. Parce que la police était là. Mais des fois, celle-ci était malheureusement bien dépassée par les évènements. Comme pour cette dernière enquête.

Il n’avait pas tout écouté mais il avait tilté à la fin, sur les dernières paroles de son interlocuteur. Il termina de remettre sa chemise en place. Enfin il pouvait faire ce qu’il voulait, il était dans un sale état et il n’avait plus qu’une solution pour remédier à ça, rentrer chez lui et se changer après un bon bain.

- J’accepte. Mais à la condition que vous ne m’attiriez plus d’ennuis.

Il faisait encore une fois référence à la bagarre avec l’ivrogne. Il n’avait plus de temps à perdre avec tout ça. Il avait une enquête à mener.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3611
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chasses nocturnes] [M] Chasses Nocturnes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum