[Adekan] [T] La fille de la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Adekan] [T] La fille de la Lune

Message par Lily-Rose le Lun 2 Sep - 13:12

La fille de la Lune
Genre : Suspense, Crime, Romance
Fandom : Adekan
Pairing : Kojiro/Shiro
Rating : T
Disclamer : On remercie l'auteur de ce manga pour nous fournir de quoi faire un petit rp sympa!

Notes :
- Taahoma fait Kôjirô Yamada
- Lily-Rose fait Shirô Yoshiwara
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Yamada Kojirô

Message par Taahoma le Lun 2 Sep - 19:14

L'air était bon, le soir silencieux et surtout le ciel était clair. Il n'y avait pas besoin de prendre des lumières pour y voir clair car la Lune était suffisante cependant, une se balançait du bout d'un manche en métal, balancé par le rythme de marche de la personne qui poussait une brouette bien trop lourde pour elle. La terre était bien sèche et touffue d'herbe, l'unique roue de l'engin ne pouvait donc pas imprimer son chemin dans le sol mais pourtant, elle dessinait encore une fois le même chemin que d'habitude.

Le chemin disparu petit à petit et bientôt on ne vit plus rien devant soi sinon les ombres de arbres sur le sol faiblement éclairé par la lampe. Dans cette épaisse forêt, sans lumière, il était facile de se perdre et de mourir malencontreusement. Cependant si on connaissait la forêt aussi bien que la personne qui maniait cette brouette, alors il n'y avait aucun risque de ce genre.

La brouette s'arrêta enfin, au milieu de tout, et on la déchargea rapidement. Quelques minutes plus tard et le trou dans le sol était renfermé et ne se voyait plus grâce aux mains habiles qui le maquillèrent.

Puis la brouette repartie avec la lumière.





"Tu as entendu ce qu'on dit sur les jeunes femmes disparues ?" Devant l'étalage de légumes en tout genre, une femme aux cheveux remontés en chignon conversait avec son amie à côté d'elle qui louchait sur les radis.

"Oui, apparemment on en est à bien six. Ca fait beaucoup en deux mois de temps. Et il parait que c'est surtout dans notre quartier." Finalement, elle prit la botte de radis et la tendit au vendeur qui se chargea de la peser correctement avec son matériel. "Pour les derniers enlèvements tout du moins."

La première femme eut une moue déçue en voyant passer la botte devant elle. Elle les aurait bien pris pour faire son déjeuner. Tant pis, elle s'assurerait de prendre un meilleur marquerau que son amie au poissonier. "J'ai peur pour mes enfants. Je n'ose plus sortir le soir pour simplement nourrir les animaux."

"Plus rien n'est sûr de nos jours... Bientôt ce sera nous qu'il faudra enfermer pour se protéger des criminels..."
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1333
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Test
Nom: Je suis le maître
Champ B: Choix 1

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shiro Yoshiwara

Message par Lily-Rose le Lun 2 Sep - 21:53

Shiro était de sortie. Il avait découvert un petit sentier un jour et avait enfin trouvé du temps pour aller l’explorer. Il aimait bien emprunter des chemins perdus et ne pas savoir où il allait tomber. Il s’aventura dans diverses ruelles, finissant par atterrir dans une grande allée marchande où les vendeurs tentaient de faire du chiffre d’affaire pour ne pas rentrer et devoir faire un régime histoire d’économiser un peu. Les gens se bousculaient, tentant de voir ce qu’ils pouvaient avoir pour quelques sous. C’était sans intérêt pour le jeune homme qui ne faisait qu’attention aux jolies jeunes filles qu’il pouvait trouver parmi la foule. Il n’y en avait pas tellement aujourd’hui. Il était presque tenté d’aller faire un tour dans un des bordels du coin pour ne pas changer ses habitudes.

Avançant à travers la rue, il capta une conversation. Il n’entendit pas tout, mais retenu que les femmes étaient en danger et qu’un étrange serial killer se promenait en ville. Il eut une petite pensée pour l’officier qui le harcelait jour et nuit pour porter des sous-vêtements, ce qu’il ne faisait jamais évidement. Il refusait de faire tout ce qu’on tentait de l’obliger de faire. L’esprit de contradiction ? En un sens, oui. Mais pour les sous-vêtements, c’était simplement car il n’appréciait pas en porter. Il aimait être libre et porter le strict minimum. Il était donc simplement vêtu d’un kimono rouge et qu’une ceinture marron. Rien de plus, rien de moins.

Sans s’intéresser plus à l’histoire, il retourna à sa boutique pour se poser. Il en oubliait complètement son envie d’aller visiter un bordel. Il pensait juste à aller faire une bonne sieste. Il évoquerait peut-être les meurtres lorsque l’officier l’ennuierait trop, histoire de changer de sujet ni vu ni connu. Mais sur le chemin, une boutique l’interpella et il ne résista pas à l’envie d’aller y jeter un coup d’œil. Il était vraiment d’humeur volatile aujourd’hui et changeait de pensée d’une seconde à l’autre.
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Yamada Kôjirô

Message par Taahoma le Ven 3 Jan - 17:49

« Bon, vous avez compris ? » questionna le chef de la police à ses hommes. Tous répondirent un « oui » collectif. « Bien, dispersion ! » Et tous prirent congés en retournant à leurs occupations.

Ce matin, une réunion avait eu lieu très tôt afin de mettre au courant des derniers problèmes survenus en ville. On commençait à bien trop parler dans les rues des enlèvements de jeunes femmes alors la police devait commencer une enquête plus approfondie avec un nombre d’effectifs plus important. S’ils laissaient ce kidnappeur en liberté, cela commencerait à poser des problèmes bien plus conséquents que de simples bruits de quartiers. Les citoyens commenceraient surement se barricader chez eux et la ville finirait par être évitée des touristes.

Trouvant cela préoccupant, les meilleurs éléments avaient donc été envoyés en mission d’enquêtes. Il espérait que cela porterait ses fruits.

Kôjirô, lieutenant de son métier, suivit donc avec détermination les recommandations qui lui avaient été données. Initialement il ne s’occupait pas de l’enquête mais maintenant, il y avait été affecté et il devait alors arrêter ses habituelles rondes pour aller chercher un quelconque indice.

Le dernier enlèvement annoncé datait de quelques jours. Bon nombre de policiers étaient partis sur les lieux présumés du crime, il n’avait donc pas besoin d’y mettre également les pieds, i faisait entièrement confiance à ses collègues. Le lieutenant partit donc dans les rues commerçantes, là où se regroupaient le plus de commérages. Il y tirerait surement quelque chose de plus intéressant.

La bonne humeur ambiante de ces lieux le mit d’agréable humeur. Il salua quelques marchants qu’il connaissait qui essayèrent de lui vendre quelque chose. Refusant car il était de travail, il leur sourit.

« Eh, lieutenant ! » l’interpella un homme d’une trentaine d’année. Sa fille à côté de lui se mit à rougir en voyant Kôjirô approcher et fit mine de s’intéresser aux autres clients. « Vous avez entendu parler des enlèvements ? »

« Effectivement, monsieur, »
répondit poliment Kôjirô. « Je suis en ce moment même en train d’enquêter, » révéla-t-il ensuite. « On s’inquiète beaucoup, il nous faut agir rapidement. »

« Avec vous sur le coup, ça devrait être vite résolu, mais si vous voulez mon avis, l’auteur des faits est quelqu’un d’ici… »

« Qu’est-ce qui fait vous dire ça ? » Interpellé, Kôjirô fronça les sourcils.

« La plupart des gamines enlevées sont celles vivant ici. Faut pas être un inconnu pour pouvoir les approcher. »

HS:
(J'aime pas mon pooooooost XD)
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1333
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Test
Nom: Je suis le maître
Champ B: Choix 1

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shiro Yoshiwara

Message par Lily-Rose le Jeu 5 Juin - 0:02

S'engouffrant dans la boutique qu'il avait remarqué, il se retrouva dans un petit espace où seul un vieil homme attendait la venue des clients. Les gens ne devaient pas être sensibles aux particularités des objets qui étaient disposés dans la boutique. Mais lui, en tant qu'artisan aussi, il arrivait à voir des choses uniques. Et ce qui l'intéressait ce n'était pas simplement l'objet en soi, mais plutôt le matériel utilisé pour le confectionner. Il avait quelque chose d'unique qu'il voulait s'approprier pour l'utiliser pour ses parapluies. Il s'imaginait déjà confectionner de nouveaux parapluies avec et ne pensait pas une seule seconde qu'il n'aurait pas l'information qu'il souhaitait aussi facilement.

- Magnifiques sculptures, Commenta-t-il alors qu'il s'avançait doucement dans la boutique pour laisser son regard se balader sur toutes les sculptures disposées sur les rayons. Le vieil homme, derrière son comptoir, hocha simplement la tête, comme pour le remercier. Cet homme n'était pas bien bavard, pensa Shiro. Mais ce n'était pas avec ça qu'il allait s'arrêter. Il voulait en savoir plus et il comptait bien soutirer l'information au vendeur.

- Ce sont bien vos oeuvres ?
- Tout à fait.


Shiro se sentit satisfait maintenant que l'homme lui avait répondu. Il avait donc bien une langue qu'il pouvait utiliser. Le jeune homme n'allait donc pas se faire prier et allait enchaîner la conversation jusqu'à obtenir la réponse qu'il cherchait. Il ne pouvait pas y aller d'un coup, au risque de brusquer l'homme. Pourtant, il ne pouvait pas résister à l'envie d'ne savoir plus.

- Je suis impressionné par le rendu. Je n'en ai jamais vu de telles auparavant.
- Chaque objet est unique
, Répondit simplement le vendeur, ce qui fit froncer légèrement le nez de Shiro. Il était bien d'accord avec ce que disait l'homme mais ce n'était pas dans ce sens-là qu'il voulait orienté la conversation.

- La couleur rouge est magnifique mais ce n'est pas une peintur-
- Il est inutile de tenter, je ne dévoile jamais ce secret.
- Mais-
- Je ne dirai plus rien. Alors si vous ne comptez pas acheter, sortez, s'il vous plait.


Frustré par la tournure des choses, Shiro décida de laisser tomber pour le moment. L'homme devait avoir eu plusieurs personnes qui avaient tenté de lui demander le secret de ses scupltures et il avait donc anticipé depuis le début ce que le jeune homme allait lui demander. Il s'était fait avoir. Pourtant, il ne comptait pas laisser tomber ausi vite. Il allait revenir mais pour le moment, il s'aventura dans les rues pour rejoindre sa boutique qu'il avait laissée en plan pour aller faire un tour.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Yamada Kôjirô

Message par Taahoma le Lun 11 Avr - 4:35

"Vous savez que même si vous me dites cela, je ne peux que penser que vous êtes suspect ?" fit Kôjirô en fronçant les sourcils. Le marchant posa ses poings sur la table et se pencha en avant pour se rapprocher du lieutenant, l'air renfrogné.

"Vous pouvez essayer de m'arrêter, ce n'est pas moi," lui dit-il avec un ton grave. "J'ai ma propre fille alors je ne vois pas pourquoi je ferai cela. Et puis, j'ai des alibis. Ma fille pourra témoigner." Quand on fit mention d'elle, la jeune fille sursauta et fit tomber la monnaie qu'elle allait rendre à un client. Son père rouspéta et quand l'échange fut finit, elle s'épousta en marmonnant un oui très timide.

"Si vous le dites. Je n'aime pas accuser des gens sans preuves de toute façon." A ces mots, tout le monde se détendit et le marchant reprit son sourire commercial.

"Vous êtes bon, vous savez ?"

Kôjirô partit du stand en gardant dans son esprit ce que lui avait dit l'homme. Il n'avait pas tort. Il fallait connaître les lieux puis les habitants. Une jeune fille n'irait pas se promener dehors seule, et si cela arrivait elle n'allait certainement pas se laisser approcher facilement par des inconnus. Décidé, le lieutenant se mit en marche vers une des familles des victimes. Il allait devoir demander comment et pourquoi leur fille s'était retrouvée seule à une heure aussi tardive.

Alors qu'il était sur le chemin, il pasa devant une des boutiques de roseaux du coin. Il s'arrêta en pensant reconnaître la voix. Curieux il entra alors dans l'établissement et il aperçut là son ami.

"Shiro ! Que fais-tu ici ? Il vous ennui monsieur ?"
demanda-t-il au marchand.
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1333
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Test
Nom: Je suis le maître
Champ B: Choix 1

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shiro Yoshiwara

Message par Lily-Rose le Lun 11 Avr - 14:14

Prêt à partir, Shiro se fit stopper par l'arrivée surprise de l'officier. Il avait pensé à lui un peu plus tôt dans la journée mais avait gardé espoir de ne pas le croiser. N'était-il pas occupé avec son boulot ? Tous ces enlèvements devaient pourtant bien être plus important que de traîner dans les rues. Peut-être y avait-il une piste pas loin d'ici et dès qu'il avait aperçu Shiro, l'officier n'avait pas pu se retenir d'intervenir. Ne pouvait-il pas lui lâcher la grappe?

- C'est votre ami, officier ?
- J'allais partir, inutile de monter sur vos grands chevaux.

Shiro tournait le dos au vendeur et fit simplement un signe de la main pour lui dire de rester calme. Il ne regarda pas non plus l'officier, sentant qu'il l'allait l'agacer et lui faire la morale. Il n'avait rien fait de mal pour le moment, il avait juste tenté de poser quelques questions. N'ayant pas envie de voir la situation empirer, il se décida à sortir de la boutique.

Tout n'allait pas s'arrêter juste parce qu'il avait accepté d'abandonner. Il n'avait renoncé que pour aujourd'hui. Il comptait bien revenir et en savoir plus sur ce bambou de couleur rouge. Comment avait-il pu obtenir une telle couleur. C'était impossible. Shiro n'avait jamais vu cela auparavant. Certes, il n'avait que seize ans et il n'avait pas encore vu toutes les boutiques du monde. Mais il était persuadé que cela ne se trouvait pas à chaque de rue, pour ne pas dire que cela devait être typique de cette boutique.

- Je ne sais pas toi, mais je suis quelqu'un d'occupé, Fit-il l'air de rien lorsqu'il sentit l'officier arriver à ses côtés. Il voulait trouver une bonne raison de ne pas se farcir un sermon, surtout qu'il n'avait rien à se reprocher. Il allait donc utiliser l'excuse d'avoir une boutique à gérer pour aller se faire plaisir, sans avoir le jeune homme sur le dos. Il n'avait pas besoin de ça, pas maintenant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Yamada Kôjirô

Message par Taahoma le Lun 16 Mai - 4:54

"O-oui," céda Kôjirô au vendeur en passant une main derrière sa tête. "S'il vous importune dites-le moi, je le ferai partir."

"Ce n'est pas le problème. Mais comme je l'ai dit, si vous ne comptez pas acheter, sortez."


Le lieutenant fronça les sourcils, peu amène à cette fausse aimabilité. Il ne pouvait pas dire quelque chose clochait chez cet homme mais il le trouvait bien sur la défensive. Néanmoins pour rester poli et courtois, il s'inclina et se décida à se racommpagner avec Shiro vers l'extérieur de la boutique.

"Que crois-tu que je fais de mes journées ?" soupira Kôjirô à son ami androgène. Il fit un geste de la main pour dire au revoir au commençant qui s'en retourna directement à son travail. Il faisait quelques sculptures sur ses bambous rouges exceptionnels. "Tu ne devrais pas traîner tout seul comme ça, ce n'est pas très sûr, tu sais."

Il s'inquiétait pour Shiro même s'il savait qu'il devait pouvoir se débrouiller tout seul. Mais il fallait dire que cette apparence bien féminine pouvait ammener des gens à vouloir abuser de lui. Il était assez fin pour probablement voir arriver les pervers de loin mais avec cette histoire d'enlèvements, n'importe quel criminel pouvait prendre Shiro pour une jeune femme en détresse.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
「このゲーム、完全に俺な支配した!」ー跡部景吾
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1333
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Test
Nom: Je suis le maître
Champ B: Choix 1

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shiro Yoshiwara

Message par Lily-Rose le Lun 16 Mai - 12:42

- A part me courir après pour me faire porter un sous-vêtement, je ne me suis pas posé la question, honnêtement.

C'était une façon d'embêter l'officier. Depuis le temps qui lui courait après pour une raison aussi triviale, il avait bien le droit de le taquiner un peu aussi de son côté. Surtout qu'il ne voyait pas en quoi c'était gênant qu'il ne porte aucun sous-vêtement. Il ne se baladait jamais complètement nu en pleine rue. Personne ne voyait qu'il n'en portait pas. Même le vent était rarement assez fort pour soulever son kimono. Après chez lui, c'était une autre histoire.

- Pas très sûr ?

Si quelqu'un était assez fort pour se défendre, c'était bien Shiro. Malgré son apparence frêle, il était plutôt bon quand il était question de combattre. C'était principalement grâce à son enfance. Et même son apparence féminine, que semblait pointer son vis-à-vis, ne lui posait pas souvent problème. Il n'allait pas mentir, c'était déjà arrivé plusieurs fois qu'on le prenne pour une femme mais il avait toujours su s'en sortir vivant. Et même s'il en avait une sainte horreur mais que pouvait-il y faire ? Il gardait des cheveux longs et son corps restait fin quoi qu'il fasse. Peut-être parce qu'il ne mangeait pas assez, mais il n'était pas prêt à changer ses habitudes.

- Je pense qu'il vaut mieux s'inquiéter des jeunes filles qui risquent de se faire enlever. Je n'ai rien à voir avec ce problème.

Sa tentative d'esquiver l'officier n'avait pas porté ses fruits. Il fit donc mine de partir en direction de sa boutique pour donner l'impression qu'il allait vraiment travailler. Il avait bon espoir que le jeune homme reparte à son enquête et le laisse enfin tranquille. Il avait bien d'autres choses en tête que de confectionner des parapluies. L'une de ses choses étaient les sculptures du vendeur mais comme il ne pouvait pas s'en occuper maintenant sans risquer des ennuis, il s'était mis à penser à quelque chose qui risquait de choquer l'officier. Celui-ci n'avait jamais vraiment fréquenté des femmes. Il était tout le contraire de Shiro qui était très ouvert de ce côté.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Yamada Kôjirô

Message par Taahoma le Mar 17 Mai - 9:42

"Laisse ce job à la police. Nous enquêtons sur ce problème," répondi Kôjirô en évitant un couple de femmes. L'heure était à la bousculade il fallait croire. Les gns grouillaient dans la rue et on entendant ici et là quelques marchants s'écrier à qui voulait les entendre. Plusieurs fois, il fallit rentrer dans quelqu'un parce qu'il regardait Shiro plutôt que la route.

Il lui fallait récolter plus d'informations sur ce sujet. POur le moment, il n'avait rien si ce n'était que tout le monde pouvait être suspect. Même Shiro. Les jeunes femmes se laissaient aborder par quelqu'un, les suivaient, et disparaissaient. Comment cela n'était-il toujours pas découvert ? Le coupale était donc quelqu'un de très méticuleux qui faisait attention à être bien seul dans la nuit. Peut-être était-ce une autre jeune femme, faisant sembalnt d'être perdue ? Ou une vieille personne prétextant avoir besoin d'aide pour être racompagnée.

Ils ne discutèrent pas longtemps avant que le jeune homme s'en retourne et parte vers sa boutique. Kôjirô le regarda partir, oubliant son éternelle rangaine contre son non-port de sous-vêtements.

Il alalit devoir retourner à son enquête. Et la première chose qu'il devait refaire était d'interrogé les proches de la famille pour en savoir plus sur les habitudes et les raisons des jeunes filles en dehors de leur maison à une heure si tardive...


HS:
Petit Hors sujet... je me dis que ce serait peut-être plus simple si Shiro accompagnait Kojiro pur enquêter ? Genre parce qu'il va voir les familles des victimes, il, je sais pas, pourrait se dire que c'est un bon moment pour draguer une soeur en larme :p Bref je ne mets qu'une supposition xD

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
「このゲーム、完全に俺な支配した!」ー跡部景吾
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1333
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Test
Nom: Je suis le maître
Champ B: Choix 1

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Shiro Yoshiwara

Message par Lily-Rose le Mar 17 Mai - 13:46

Shiro fut rassuré de voir que l'officier ne le suivait pas. Il allait enfin avoir la paix. Par contre, il fut presque surpris de ne pas voir le jeune homme lui faire son éternel sermon sur le fait qu'il devait absolument porter des sous-vêtements. Il était étonné mais pas au point d'en faire la remarque à son ami. Il n'était pas masochiste au point de tendre le bâton pour se faire battre.

Soudainement libre, Shiro avançait tranquillement parmi la foule. Il changea de direction lorsqu'il fut sûr que l'officier ne pouvait plus le voir. Il restait méfiant. Le jeune homme avait tendance à le surveiller d'un peu trop près. Il avait beau avoir l'air d'une proie facile, il avait bien plus de chances de s'en sortir vivant qu'une vraie demoiselle. Il n'avait donc pas besoin d'un babysitter vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Au contraire, il pouvait très bien se débrouiller.

Délaissant totalement le fait qu'il avait du boulot, ainsi que l'officier et les problèmes qu'il lui créait, Shiro s'engouffra dans un de ses bordels préférés. Il n'avait aucune honte à y aller. Surtout qu'il avait entendu parler d'une très jolie jeune femme qui avait commencé à y travailler récemment et il n'allait pas se priver pour tenter de passer quelques instants en sa compagnie.

Manque de chance, la jeune femme ne se sentait pas bien aujourd'hui et elle était rentrée. Il se sentait presque que c'était la faute de l'officier pour l'avoir retenu aussi longtemps. Mais en y repensant bien, il avait su s'en défaire facilement et n'avait pas eu besoin de faire des pieds et des mains pour être tranquille. C'était juste une coïncidence fâcheuse. Un peu déçu, il décida de repartir. Ce n'est qu'en sortant qu'il entendit quelqu'un sangloter. Lorsqu'il comprit que c'était une jeune femme, il sentit qu'il avait peut-être un peu plus de chance que prévu.

Il se dirigea dans la petite ruelle d'où provenait les sanglots et s'arrêta à la hauteur de la jeune femme. Elle portait un joli kimono qui était l'uniforme du bordel qu'il venait de visiter. Il ne reconnaissait pas la jeune femme et se demanda si ce n'était pas la petite nouvelle. N'était-elle pas rentrée chez elle parce qu'elle ne se sentait pas bien ? En entendant cela, il avait plus pensé qu'elle était malade et non que quelque chose lui faisait de la peine. Fouillant dans une poche de son kimono, il sortit un petit mouchoir qu'il tendit à la demoiselle en prenant place à ses côtés. Il pensait réconforter une jeune fille victime d'une peine de coeur mais à cet instant, il avait l'impression de faire face à un chagrin bien plus gros.

- Merci, Sanglota-t-elle en attrapant le mouchoir. Elle s'essuya délicatement les yeux, même si elle continuait de pleurer encore, sans pouvoir s'arrêter. Que pouvait-il lui dire pour apaiser sa peine ? Les mots ne voulaient pas venir et il se contenta de rester à ses côtés. Au fond, il n'était pas un monstre à laisser une demoiselle sans défense dans un coin aussi dangereux. Et ce même s'il n'avait rien à y gagner.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
"Vous prenez des anti-dépresseurs ? L'alcool est votre ami lorsque vous avez des soucis ?
Stoppez tout et testez Gintama ! Le remède naturel qui soigne tous vos problèmes !
"
avatar
Lily-Rose
Little fouine ~

Messages : 3709
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 26
Localisation : In Wonderland!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mikadocolors

Revenir en haut Aller en bas

Yamada Kôjirô

Message par Taahoma le Jeu 19 Mai - 3:53

D'après ce qu'il avait entendu de la ville, il pouvait parler à la soeur d'une des disparues. Cela faisait plus d'un mois qu'il n'y avait pas de nouvelles de la demoiselle et la veille, certains officieers étaient venus pour dire qu'après tout ce temps, il fallait surement ne plus espérer la retrouver. Le voisin avait dit que ce matin, la soeur était partie de la maison la mort dans l'âme. Normalement assez souriante même malgré la disparition de sa soeur, elle répondait avec un entrain un peu forcé à sa salutation. Néanmoins ce matin, c'était tout le contraire.

On lui avait dit qu'elle travaillait au bordel de l'autre côté du quartier. Ce n'était pas très loin de là où habitait Shiro si Kôjirô se souvenait bien. Peut-être connaissait-il la demoiselle ? Remontant la rue principale, il découvrir assez rapidement le panneau du bordel et il pouvait lire maintenant facilement le nom qu'il cherchait.

Lorsqu'il entra, on lui donna l'exacte même réponse qu'on avait donné un temps plus tôt à un autre client. "Elle n'est pas bien et est rentrée chez elle," lui avait-on répondu. Kôjirô ne put s'empêcher d'être un peu soucieux, sachant qu'il venait de la maison. Peut-être avait-ele prit un autre chemin pour rentrer et l'avait donc rater ? En même temps, il ne savait pas à quoi elle ressemblait.

Il ressortit du bordel et rélféchit un moment. Il allait devoir retenter de parler à la demoiselle le lendemain. En restant ainsi, debout sans bouger et à réfléchir il finit par entendre des voix venant d'une petite ruelle pas très loin. Il s'approcha, il entendait une fille sangloter doucement, suivit de quelques rires. Elle n'était pas seule alors il n'avait pas besoin de faire quelque chose. Il passa la ruelle et jeta tout de même un coup d'oeil curieux. Si la personne avec elle semblait suspicieuse, il agirait.

Sauf que ce fut Shiro qu'il aperçut. Il resta un peu immobile et surprit un bout de la conversation. Elle parlait de sa soeur disparue. Etait elle la demoiselle qu'il cherchait ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
「このゲーム、完全に俺な支配した!」ー跡部景吾
avatar
Taahoma
Petit chat

Messages : 1333
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 25
Localisation : Dans un carton, pardi. I fit, I sit!

Test
Nom: Je suis le maître
Champ B: Choix 1

Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/837861/Taahoma

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Adekan] [T] La fille de la Lune

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum