Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

Fiche du monde: En ces temps anciens~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Fantaisie :: En ces temps anciens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 25 Juin - 13:27
En ces temps anciens~






Fiches

- Le contexte
- Les créatures

Personnages

- Ranmaru Sakamoto
- Inari Naonori
- Akahiko Tsukiko
- Mitsuki Kuro


Rp




/!\ Les images utilisées pour les personnages ne sont là que pour donner une meilleure idée de comment l'auteur perçoit ses personnages. Il ne faut donc pas nous en vouloir si elles vous rappellent un autre personnage.
Ce petit univers est très fortement inspiré par le folklore japonais <3
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 25 Juin - 14:52
Le contexte





Il était une fois, dans un Japon des temps anciens, si ancien qu'on ne comptait avec exactitude le nombre d'année qui nous sépare de ce temps, d'étranges rumeurs circulaient de ville en ville. A Shinbashi, on prétendait avoir une mystérieuse femme rôdait les soirs de pleine lune près du pont arrêtait les jeunes hommes passaient par là. Les malheurs disparaissaient après avoir traversé le pont et plus personne ne les revit jamais. A Tamachi, se sont les concombres qui disparaissent mystérieusement et d'étranges créatures vertes y aurait été vu. Ou encore, certaines nuits, dans les rues de la capital, une troublante parade défile. Toutes ses rumeurs ne sont pas des histoires mais la vie quotidienne de ces temps anciens. La frontière entre le monde des humains et des yokai est si mince qu'ils se côtoient, parfois même se mélangeant. A cette époque, les yokai, malgré leur nombre inférieur aux hommes, sont puissants et dominent bien des choses.
Cette histoire, entre ce corbeau et ce renard, qui vous sera comptée en guise d'exemple, n'en est qu'une parmi tant d'autre. Laissez-vous transporter dans cet univers empli de magie~
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 25 Juin - 15:32
Les kitsune:

Traditionnellement, c'est une entité surnaturelle ayant la forme d'un renard. Ils sont intelligents, possèdent longue vie et des pouvoirs magiques. Ils peuvent se transformer et c'est à partir de cent ans qu'ils obtiennent cette capacité. On distingue plusieurs sortes de kitsune. Le nombre de queue augmente avec l'âge et selon leur force. C'est à partir de cent ans qu'ils commencent à en avoir plus. Ce sont des farceurs qui peuvent vous jouer de simples tours pour s'amuser à de la malveillance. Ils peuvent vous faire perdre votre chemin au moyen d'illusions ou jouer de sales tours à des commerçants qui abusent des fermiers. Ils ont aussi la capacité de posséder les êtres humains.

- Les zenki : renards célestes bienveillants, associés à Inari.
- Les yako ou norigitsune : renards des champs. Ils tendent à être espiègles voir malicieux.
- Les ninko : esprits renards invisibles pour les humains. Ces derniers ne peuvent les voir que quand ils les possèdent.

Dans cet univers~

- Seuls les renards appartenant au clan d'Inari ont un pelage blanc. Cette blanche, aussi pure que de la neige, caractérise leur appartenance au clan. Ils n'ont pas tous un lien de parenté avec le Kami. A ce jour, il n'y a que sa fille et ses quatre petits-enfants qui descendent directement de lui. Inari est une divinité du commerce pour les hommes, mais également le gardien de la maison et de la forêt. Les renards blancs assurent ces fonctions et peuvent habiter des sanctuaires dédié à Inari. Ils sont les relais du Dieu, exercent les fonctions et sont ses messagers. Le kami est le plus puissant des renards. Il a la sagesse infinit et le don de pouvoir entendre partout dans le monde. Il n'est pas immortel, et il espère que son seul petit-fils, Naonori, reprendra la tête du clan, même si ses petites-filles sont tout à fait capables. Malheureusement pour lui, ce dernier préfère vivre d'amour et d'eau fraîche et ne semble pas décider à prendre ses responsabilités.
Les renards les plus sages, arrivaient à un certains âge, peuvent rejoindre le clan. Et une fois rentré dedans, leur pelage se change.

- A cent ans, les kitsune obtiennent la majorité.


Les tengu


Les Inugami


Les Okuri-inu : sont des entités spectrales de chien qui suivent les voyeurs la nuit pour les attaquer. Ils ressemblent au chien noir dans le folklore anglais.

(Et pour reprendre ce que disait Lily à leur sujet) Lorsqu'une personne entend le chant "chi, chi, chi" des yosuzumes, c'est qu'elle est suivie par un Okuri-inu. Mais ce n'est qu'au moment où le voyageur trébuche que le Okuri-Inu attaque. Il est donc possible de lui faire croire que c'est fait exprès en disant “Shindoi wa!” (“c'est fatiguant!") et en reprenant vite une position assise. Et si le voyageur s'en sort vivant à la fin, il est bon de se retourner et de remercier l'Okuri-inu pour avoir veiller sur lui. Après ça, la personne peut être sûr qu'il ne viendra plus jamais le suivre. Une fois à la maison, il est important de se laver les pieds et de laisser une assiette de quelque chose pour l'okuri-inu pour montrer sa gratitude d'avoir veiller sur elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Jeu 25 Juin - 18:52

Nom: Sakamoto
Prénom: Ranmaru
Age: indéterminé
Race: Tengu
Taille: 1 mètre 82
Poids: 77 kilos

Physique:
Ran est un tengu musclé de nature mais pas trop, laissant simplement assez de masse musculaire pour les voir tous légèrement dessiner sur sa peau très blanche. Certains pense qu'il est un tengu albinos à cause de cela mais la vérité est tout autre. Il est née avec des cheveux gris qu'il laisse assez long pour pouvoir y passer la main dedans et que ce soit agréable mais pas trop pour ne pas avoir à les attacher. Ses yeux sont spéciaux, un rose du cotés droit et un gris du cotés gauche il en est très fier. il se promène quasiment en permanence en hakama dont le bas est noir et le haut bleu marine mais il ne le serre jamais à fond, préférant le laisser ample afin d'attraper plus rapidement si besoin son éventail de plumes noir.
Transformer Ranmaru à l'apparence d'un magnifique corbeau d'un gris presque blanc.

Caractère :
Ranmaru est un caractère assez froid et peu aimable au première abords, même en le connaissant bien il est rare de le voir sourire à tout bout de champs et rire ouvertement. Un sourire léger à une bonne blague sera le maximum à obtenir sans être intime avec lui, à moins que se soit lui qui lance une blague bien que ce soit en général des répliques cassantes et amusantes seulement pour lui.  Ce Tengu à aussi sale caractère et une grande bouche, quand quelque chose ne lui plait pas il le dira qui à se battre, son opinion sera toujours la meilleur. Il préfère être seul la plupart du temps et n'a plus aucun contact avec les membres de son clan ou les autres tengu qui faisaient partit de son entourage étant un jeune corbeau encore sociable en ce temps Il est clairement homosexuel et ne supporte pas la compagnie des femmes ni leurs odeurs ni leurs voix et encore moins leurs corps, tout est répugnant chez elles.
Peu généreux il n'aime pas spécialement aider les autres et préfère les voir galérer seul dans la boue alors que lui jubilerait de les voir dans la merde, si les gens ne sont pas capable de faire les choses par ex mêmes c'est parce qu'ils sont faible un point c'est tout. Il n'aime pas les vielles personnes et ne rend pas service hormis d'avoir une dette envers eux, par contre il éprouve facilement de la pitié pour les enfants Youkai (aucune pour les humains). Il aime les belles choses et tout ce qui peu être de qualité. Proche de son argent il sait quoi faire pour en gagner et comment l'économisé.

Anecdote:
-il kidnappe les enfant survivants des villages qu'il détruit et les revend a un bordel du monde des démons.
-Il n'a de profond respect pour personnes hormis lui même.
-Bien qu'il ne veuille pas le reconnaître il aime les gens tactiles.
-Il adore les takoyaki au point de se rendre malade tout comme le chocolat.
-Ayant peu de répartit il frappe plus vite qu'il ne parle.
-Il aime torturer psychologiquement les bonze avant de les abattre quand ceux-ci ont fait du mauvais travail.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 26 Juin - 13:16
Inari Naonori







Nom: Inari
Prénom: Naonori
Age: Il reste discret sur son âge
Date de naissance: 21 novembre
Groupe sanguin: AB
Taille: 1 m 75
Poids: 65 kg
Race: kitsune blanc au nombre de queue indéterminé


Physique :

De taille et de corpulence moyenne, il se fond parfaitement dans la masse. Athlétique, Naonori a une musculature parfaitement dessiner même s'il la cache avec ses vêtements. Il porte principalement des kimono avec plus ou moins de couleurs vives. Il adorent les beaux et luxueux kimono qu'il porte légèrement ouvert sur son torse et relève le bas pour que cela soit plus facile pour se mouvoir.

Il a les cheveux blanc comme neige. Cette couleur est caractéristique à sa famille. Ils sont longs et attachés en queue de cheval par un ruban. Cependant, tout ses cheveux ne sont pas attachés. Ses mèches de devant son plus courte, arrivant au niveau des joues et deux autres mèches, un peu plus longues sont détachées. Il les a souvent sur les épaules. Ses mèches de devant sont ébouriffées et sur le haut de son crâne certaines donnent l'impression qu'il a des oreilles de renard quand il prend entièrement sa forme humaine. Sinon, il laisse apparaître clairement ses oreilles et une de ses queue.
Ses yeux sont bleu de Berlin et son regard vous donne l'impression qu'il peut lire en vous comme dans un livre.

Quand il se transforme en renard, son pelage est d'un blanc pur.


Caractère :

Au premier abord, Naonori est quelqu'un de calme, posé et bienveillant. La première fois que les gens le rencontrent, il le qualifie comme étant une personne toujours souriante, chaleureuse et sympathique. Cependant, les apparences sont parfois trompeuses. En réalité, ce renard est fourbe et il vaut mieux éviter de trop le fréquenter au risque de tomber dans l'un de ses nombreux pièges qu'il aime tisser autour de lui. Il aime jouer un double jeu et cacher son vrai visage. Il peut facilement s'emporter et être très violant, autant dans ses propos que ses actes.

Intelligent et observateur, il aime s'amuser avec les gens pour se moquer d'eux en les faisant tourner en bourrique. C'est un maître dans l'illusion chez les kistune, et il n'a aucun scrupule à utilisé ce don pour son plaisir. C'est un champion pour trop tromper les humains et abuser d'eux. Parfois, il peut se montrer très enfantin et espiègle. Même ses proches ne sont pas à l'abri de ses tours.

Même si c'est quelqu'un qui n'hésite pas à dire ce qu'il pense ouvertement au risque de froisser les gens, il cache ses propres sentiments et n'est pas du genre à dire ce qu'il ressent. C'est plutôt rare de l'entendre dire qu'il apprécie quelqu'un. Pour lui, les paroles ne sont pas grand chose, ce sont les actes qui comptent le plus et prouvent vraiment qu'on tient à quelqu'un.
Il est plutôt froid et ne s'attache pas si facilement aux gens. Cependant, quand il a des amis, il est sincère et est lié avec eu par un fort lien. En revanche, il ne croit pas à l'amour et n'a jamais été amoureux. Il préfère collectionner les aventures plutôt que d s'attacher à quelqu'un. Il aime trop sa liberté et son indépendance pour cela.

Il était une fois:

Naonori n'est pas un banal kitsune. En effet, ces un des petits-enfants du kami Inari, divinité entre autre du commerce et gardienne de la maison et de la forêt. Sa mère, une zenko (renard céleste bienveillant) et fille unique d'Inari s'est unie avec un yako (renard des champs malicieux) et a eu trois filles et un fils. Naonori est le petit dernier et le seul a avoir vraiment pris des caractéristiques des yako, pour le grand désespoir d'Inari qui voudrait qu'il rentre dans le droit chemin. Cependant, il préfère son indépendance et n'en a que faire des réprimandes d'un vieux renard qui voudrait qu'il prenne la relève. Pour lui, son grand-père est plus au service de l'homme qu'il n'est vénéré, et il n'accepte pas cela car il pense que les kitsune sont supérieur aux humains. Il fuit les envoyés de son clan pour ne pas se faire ramener par la peau du coup à son foyer, à Kyoto.

Anecdote:

- Si son grand-père veut que Naonori devienne le nouvel Inari ce n'est pas parce que c'est le seul descendant mâle de sa lignée, mais parce que c'est le plus puissant. Même s'il est encore jeune, il ne doute pas qu'un jour il le dépassera. Il regrette de le voir gâcher ses talents dans les pêchés.
- En plus des illusions, il est capable de créer et maîtriser le feu, mais il n'est encore qu'un novice à ce stade comparé à ses sœurs. Ne s'entraînant pas, il progrès très lentement.
- Il est capable d'utiliser des sorts de soin
- Il a horreur du tofu frit, contrairement aux autres kitsune.
- Il raffole des yakiniku ainsi que de thé
- C'est un grand amateur de musique et il sait jouer du shamisen
- Il a reçu une éducation strict
- Il sait manier le katana
- Il n'a pas l'air comme ça, mais il est en cavale pour ne pas rentrer dans son clan, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne reste jamais bien longtemps au même endroit
- Il dilapide rapidement sa fortune dans tout et surtout n'importe quoi
- Pour lui, les kitsune sont supérieur à tout les autres yokai et il déteste les tengu car il garde un mauvais souvenir d'eux de son enfance
Revenir en haut Aller en bas
Ichibari
Première année
avatar
Messages : 131
Localisation : Dans les contrées inexplorées de ses rêves, à l'orée d'un cerisier
Première année
Jeu 14 Jan - 22:10
Akahiko Tsukiko


Nom: Akahiko
Prénom: Tsukiko
Age: 20 ans
Date de naissance: 3 septembre
Taille: 1m70
Poids: 60 kg
Race: Humain

Physique :

Grand et plutôt mince. Il ne se nourrit pas convenablement, mais cela ne le dérange pas plus que ça. Ça silhouette est fine, ce qui l’aide pour ce tapir dans l’ombre d’une demeure ou se cacher avant de bondir sur ses proies. Refusant toute formes de règles et de lois, il a coupé ses fins cheveux noir bleuté. Une mèche rebelle, vient souligner les traits de son visage fin. Il a les yeux bleu clair, voir blanc. Ses lèvres sont fines et laisse entrevoir un sourire ravageur.

Quand Tsuki est, disons « normal », il est un homme plutôt charmant. Il a toujours le sourire aux lèvres. Il parle toujours d’une voie guillerette, même quand il lance des petites piques arrogantes. Par contre, quand il passe en mode dark, c’est une tout autre personne. Son visage laisse entrevoir son aura meurtrière. Son sourire disparait et sa voie devint plus tranchante et plus grave.

Il porte toujours un kimono de couleur noir ou très sombre, ainsi que deux katana, noirs aussi. Pour ceux qui pourront le voir nu, il possède une tache étrange sur la fesse gauche. Il n'aime pas qu'on en parle. Il est ambidextre. Bien qu’il se bat à longueur de temps, il essai de rester toujours propre sur lui. Il marche d’un pas sûr et toujours le dos bien droit.

Caractère :

Quand il était enfant, Tsuki était un garçon plein de vie et de joie. Il avait plein d'ami et tous pouvaient compter sur lui. Il rigolait et s'amusait. Il était quelque peu naïf et certains de ses senpai s'amusaient à lui faire faire n'importe quoi. Mais cela restait toujours enfantin et cela partait généralement d'un bon sentiment. Il adorait ses senpaï, même s'ils se jouaient de lui. Tsuki était aussi très têtu, quand il avait une idée en temps, il faisait tout pour y arrivé. Même si cela ne réjouissait pas sa famille et ses amis. Mais cela ne dura qu'un temps. La dure réalité de la vie à eu raison de ce gamin souriant et déterminé.

Tsuki a dû se forger une personnalité de surface, due à son entré dans les rangs des samouraïs et à son mode de vie. Avec le temps, la jalousie et la vengeance à prit le dessus sur son être, c’est pour cela qu’il a développé une sorte de double personnalité. Il arrive à mépriser les autres, à manipuler, à jouer un rôle et surtout à cacher ses sentiments. Impétueux, arrogant, sombre, sadique. Il sait aussi se montrer charmant et séducteur afin d’arriver à son but. Il adore charmer ses proies avec son sourire ravageur pour pouvoir mieux les détruire. Il n’a aucuns hobbies, sauf peut-être de tuer sans remord. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est de jouer avec la mort. Que ce soit pour ses ennemies ou pour lui-même. Il ne compte plus ne nombre de fois qu’il a trompé la mort.

Le jeune homme analyse toujours son environnement. On ne peut pas savoir quand un ennemi peut vous attaquer.

Evidemment, notre cher ami a un point faible, les enfants. Il ne supporte pas qu’on fasse leur fasse du mal. C’est d’ailleurs pour cela qu’il passe son temps libre dans un orphelinat non loin de son dojo.  

Histoire :

Il ne connait pas vraiment son passé. Il sait jusque qu’il descendant d’une famille assez noble. Mais il n’a jamais connu sa famille. Il n’a jamais su pourquoi il était tous mort et surtout par qui. Il a grandi dans un orphelinat. Il s’y ait fait beaucoup d’amis avec qui il s’amusait et rigolait. Surtout avec un garçon et une fille qui était arrivé en même temps que lui. Bien évidemment, ce garçon et cette fille étaient tombés amoureux l’un et l’autre. Cela avait rendu notre jeune garçon très heureux pour eux. Même s’il en était jaloux, il le garda pour lui. Un soir, les gens de la ville arrivèrent avec des torches et des fourches. Ils hurlaient à la mort des adultes de l’orphelinat et les insultés de sorciers ou de monstre des enfers. Le feu prit très vite et certains n’eurent pas eu le temps de sortir du bâtiment. C’est ainsi que Tsuki vu ses amis disparaitre à tout jamais.

Il réussit à s’enfuir dans les montagnes. Après plusieurs jours de marche, il arriva dans un village en plein milieu d’une forêt. Il fût recueilli par un couple. L’homme était forgeron, le plus respecté de toute la région. La femme s’occupait de la maison et des repas. Elle était toujours souriante et prenait bien soin de ses hommes. Tsuki était heureux de les avoir trouvé. De plus, il avait la chance d’apprendre à lire et écrire, grâce à une sorte de petite école improvisé. Le professeur était un moine bouddhiste qui était venu faire une sorte de pèlerinage. Il avait aimé le village et avait décidé de resté. Le jeune homme était ami avec les autres jeunes du village. Quoi qu’il en soit, Tsuki vivait une vie bien rempli de joie et de bonheur.

A ses seize ans, il fut recruté pour devenir l’un des nombreux samouraïs qui devait protéger le territoire japonais. Au début, tout se passa bien. Tsuki était un assez résistant et il avait une très bonne condition physique. De plus, il n’était pas seul. Beaucoup de ses amis avaient eux aussi rejoint les rangs. Il monta rapidement en grade. Ce qui n’a pas plus à beaucoup de personne, même à ses amis. C’est ainsi que débuta sa descente en enfer. Bizutage, cruauté, ils ne lui laissaient jamais un moment de répit. Que ce soit en journée, en mission ou même à la tombée de la nuit. Deux ans plus tard, lors d’une mission, Tsuki a littéralement pété les plombs et a tué toute âme vivante qui croisait son chemin, amis ou non. De ce fait, il fut emprisonné et enfermé sans voir le jour pendant deux longues année. Une fois sorti, il déserta et retourna dans son village, mais la dure réalité des choses lui flanqua une sacrée gifle.

Le village avait été réduit en cendre. Il y avait des inscriptions sur le reste des planches de bois de l’école. Monstres. Sur l’emplacement de son ancienne maison, il trouva deux katana, qu’il garde jusqu’à ce jour toujours sur lui. D’après les dires des villages alentours, après que les jeunes soient partis, les plus anciens auraient fait un pacte avec des démons. Puis, ils eurent vent de ce que Tsuki avait fait. Ils en avaient donc conclu que le garçon devait avoir été posséder par une bonne âme et avait tuer tous les jeunes afin de se venger de leur pacte avec le diable. Il fallait donc les exterminer eux aussi. Tsuki n’en croyait pas ses oreilles, le monde entier était lié contre lui. Tuant toutes les personnes qu’il rencontre. Cela devait changer. Il se coupa les cheveux et promit depuis ce jour de retrouver toutes les gens impliqué dans ses massacres et de les faire payer.

Anecdote :


  • Ses senpai lui ont fait croire que s’il mangeait des brocolis, il deviendrait tout vert. Depuis, il en mange pas.
  • Après être allé à un Osen, ses senpai lui ont piqué ses vêtements. Il a dû traverser le village nu pour rentrer chez lui.
  • Durant une mission, il a sauvé la vie à un chiot.
  • Il adore les animaux.
  • Il ne dit jamais son véritable nom.
  • Il a le vertige, même sur une chaise.
  • Il aime les hommes, mais ne le dira jamais.
  • Il joue avec les enfants de l’orphelinat et les aides à leurs devoirs.
  • Il est allergique au Kiwi.
  • Il adore les osen, surtout pour mater les mecs.
  • Il a une cicatrice sur la hanche droite.
  • Il tue de plus en plus pour le plaisir.
  • Il a une tache bizarre sur la fesse gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose
Mages Erudits
avatar
Messages : 3735
Localisation : In Wonderland!
Mages Erudits
Sam 16 Jan - 22:46



Kuro Mitsuki

Age : Inconnu.
Date de naissance :  Inconnu.
Groupe sanguin : Inconnu.
Taille : 1m75 (?)
Poids : 59 kg (?)
Race : Okuri-inu


Physique :

Vivant seul, tel un vagabond, il est difficile de savoir ses caractéristiques physiques. Il ne côtoie pas les humains, ni les Yokai. Il erre seul, sans toit où s'abriter et ce depuis son plus jeune âge. Autant dire que les visites médicales lui sont inconnues. De plus, les humains ne peuvent pas toujours le voir sous sa forme humaine. Ceux qui en sont capables sont très rares, alors souvent Kuro se fond dans l'obscurité, prêt à disparaître.

Les rares personnes capables de le voir sous forme humaine pourront constater que son physique est assez spécial. Il suffit de voir sa chevelure blanche et ses yeux rouges pour comprendre qu'il ne passera pas inaperçu. Il n'est pas pourtant très grand, mais pas non plus petit. Il pourrait facilement se faufiler dans une foule sans se faire remarquer, s'il n'avait pas des couleurs aussi voyantes. Niveau poids, il est un peu limite. Ne mangeant pas à sa faim, il n'a pas un poil de graisse, juste du muscle. Il donne ainsi l'impression de se faire facilement casser en deux alors qu'il est capable de se défendre et de battre des adversaires bien plus musclés que lui. Ne serait-ce que grâce à sa forme de Yokai et ses croc acérés.

Sa forme de Yokai est une sorte de chien spectral, assez proche d'un loup. Son pelage est noir de jais, complètement à l'opposé de sa forme humaine, mais parfait pour se fondre dans l'obscurité et suivre les voyageurs perdus. Niveau taille, il est assez proche d'un loup adulte.


Caractère :

La patience est sa meilleure qualité. Il peut attendre des heures, caché dans les bois, qu'un voyageur passe par ici et trébuche, ce n'est qu'à ce moment-là qu'il l'attaque. Il peut attendre un moment, voire même se retrouver à accompagner le voyageur tout le long de sa balade sans pouvoir intervenir. Cela l'agace un peu, mais ce qui l'énerve vraiment ce sont les yosuzumes qui chantent pour prévenir les voyageurs de sa présence. Il ne s'entend donc jamais avec ces oiseaux de malheur, comme il aime les appeler.

Peu bavard, Mitsuki essaye tout de même de comprendre les gens qui l'entourent. La solitude lui a toujours semblé normale et pourtant, s'approcher des gens ne le dérange pas. Au contraire, il apprend de nouvelles choses en leur compagnie, ce qui égaye souvent ses journées ou ses nuits. Après, étant un sacré paresseux, il ne se bouge pas souvent pour tenter de changer sa vie. Cela lui semble tout à fait normal et tant que sa vie n'est pas en danger, il continue et continuera comme cela. Il donne ainsi souvent l'impression qu'il se fiche de tout et que rien ne l'atteint.

Même s'il n'en a pas conscience, il a peur de s'approcher des gens et de leur faire confiance. Ayant vécu principalement seul durant sa vie, il ne connait pas bien tout cela et reste très hésitant. C'est une des raisons qui le pousse souvent à fuir la compagnie des gens, que ce soit humains ou Yokai.


Il était une fois :

Son histoire est courte et simple. Il a toujours vécu seul, n'ayant jamais connu sa famille. Il ne sait pas d'où il vient, ni même qui il est vraiment. Ses souvenirs restent très vagues et depuis tout petit, il doit se gérer tout seul, ce qui est loin d'être évident. Il n'a jamais appris les bonnes manières et ne sait pas comment se comporter avec des personnes.

Cela changea un peu lorsqu'il fit la rencontre d'un prêtre qui habitait dans un temple en haut d'une montagne. Celui-ci n'était pas très jeune mais pas non plus vieux. Kuro n'a jamais été capable de savoir son véritable âge. Ce fut cet homme qui s'occupa de lui pendant quelques temps. Il lui offrit même un nom, Mitsuki, qui peut signifier "belle lune", en rapport à ses cheveux blancs qui brillent dans la nuit. Il apprit plein de choses en compagnie de cet homme, jusqu'au jour où le fils de celui-ci revint à la maison après avoir perdu son boulot. Le jeune n'accepta pas la présence de Mitsuki. Jaloux, il tenta de le faire fuir et passa son temps à l'appeler Kuro, trouvant que ce nom convenait parfaitement à la menace que constituait Mitsuki sur la famille. Pour cet humain, il était comme une ombre pensant sur la maison. Comprenant ainsi que s'il restait, le prêtre allait perdre son fils adorait, Kuro décida de partir loin d'ici. Il ne pouvait pas remplacer son fils. Il ne voulait pas le remplacer. Alors c'était plus simple de partir et de retrouver sa vie en solitaire. Le court temps qu'il passa avec eux lui permit d'apprendre pas mal de choses, surtout sur les humains.

Kuro n'a jamais compris que le prêtre le voyait sous forme humaine alors que le fils le voyait sous sa forme de Yokai. C'était pour ça que ce dernier ne pouvait pas le voir comme une personne de bon augure.

Anecdotes :

- A SAVOIR SUR LES OKURI-INU/ Lorsqu'une personne entend le chant "chi, chi, chi" des yosuzumes, c'est qu'elle est suivie par un Okuri-inu. Mais ce n'est qu'au moment où le voyageur trébuche que le Okuri-Inu attaque. Il est donc possible de lui faire croire que c'est fait exprès en disant “Shindoi wa!” (“c'est fatiguant!") et en reprenant vite une position assise. Et si le voyageur s'en sort vivant à la fin, il est bon de se retourner et de remercier l'Okuri-inu pour avoir veiller sur lui. Après ça, la personne peut être sûr qu'il ne viendra plus jamais le suivre. Une fois à la maison, il est important de se laver les pieds et de laisser une assiette de quelque chose pour l'okuri-inu pour montrer sa gratitude d'avoir veiller sur elle.

- Mitsuki n'attaque pas les voyageurs. Il ne fait que les suivre, dans l'espoir qu'ils lui laisseront de quoi se nourrir. Il n'a pas été vraiment élevé et n'agit pas toujours comme ses semblables. Pourtant au fond de lui, quand il voit quelqu'un tomber, il ressent souvent l'envie de les attaquer. Et surtout, il ne peut s'empêcher de suivre un voyageur quand il en croise un.

- Souvent la tête levée vers le ciel, il apprécie regarder les étoiles. Parfois, il aimerait bien en savoir plus.

- Il a un certain talent artistique quand il est question de dessin, peinture, que le prêtre, qui l'a accueilli, a découvert. Il aime aussi écouter les gens jouer de la musique, ce qui le détend très rapidement.

- Aussi étrange que cela puisse paraître, il n'aime pas les chiens. Ni les enfants.

- Il a tendance à ne garder presque rien avec lui. Il n'a que des petits objets qu'il garde au fond d'une petite bourse offerte par le prêtre qu'il garde en souvenir ou parce que cela lui plait.

- Il adore écouter les humains raconter des histoires qui font peur. Cela ne l'effraie pas, mais il trouve cela plutôt amusant à observer.

- Malgré l'incertitude sur son âge, il n'est pas un yokai très vieux.

- Si quelqu'un utilise le nom Kuro pour le faire obéir ou le manipuler, cela sera inefficace. Même s'il se présente sous ce nom, au fond de lui, il reste Mitsuki et espère toujours avoir la chance de pouvoir fièrement porter ce nom.

- Il n'aime pas les casse-têtes, cela prend trop de temps selon lui.

Kuro

@Lily-Rose
Revenir en haut Aller en bas
Ichibari
Première année
avatar
Messages : 131
Localisation : Dans les contrées inexplorées de ses rêves, à l'orée d'un cerisier
Première année
Dim 17 Jan - 0:05
Noriki Masa



Nom : Noriki
Prénom : Masa
Age : Inconnu
Date de naissance : Inconnu
Taille : 1m68
Poids : 60kg
Race : Nukebuki, mais à la différence des autres, sa tête ne se détache pas de son corps.


Physique :

Masa a l’apparence d’un garçon de 17 -18 ans. Il a une taille plutôt petite pour un garçon. Il n’est pas trop maigre, ni trop gros. Il a une peau très blanche, tout comme ses cheveux cour et toujours en bataille. Ses yeux sont de couleur gris. Il a un visage plutôt enfantin. Sur son nez on peut découvrir une cicatrice. Il a une fine bouche qui dévoile ses canines bien blanches. Il s’en sert pour boire le sang des humains endormis ou non.

Il s’habille toujours de rouge et de noir, car ce sont ses couleurs préférées. Il a une démarche plutôt normale, bien qu’il passe la plupart de son temps à courir et jouer avec tous ce qu’il trouve. Il est très rapide. Sa voix est enfantine, mais elle peut se faire un peu plus rock quand il a vraiment faim.

Caractère :

Il vit depuis longtemps, tellement qu’il ne connait pas sa date de naissance ni son âge. Du moins c’est ce qu’il pense. Car il n’a pas la notion du temps. Et franchement, il s’en fou royalement. Il a vu et vécu pas mal de chose. Bien sûr, il a beaucoup de crime à son actif. Il fut un vrai psychopathe, tuant des villages entiers. Homme, femme, enfant et même quelques animaux.

Avec les années, il s’est rendu compte que les humains qui étaient certes sa nourriture, n’étaient pas une banque alimentaire illimité. Il devait donc calmer ses ardeurs et les laisser se reproduire. Un peu comme un fermier qui s’occupe du bétail pour l’abattoir. Il s’est donc fait une sorte d’élevage et s’est donc assagi et choisi ses proies avec soin. Il est devenu plutôt réfléchi et il essaie toujours de changer sa façon de tuer. Il aime faire des expériences, comme couper une jambe, une main, bref les pires tortures qu’il soit, avant de planté ses crocs dans la chair et de boire le sang frais. Evidemment, sa nature peut prendre le dessus à tout moment, il suffit d’appuyer sur le point sensible et hop, le psychopathe serait de retour.

A part ça, c’est un garçon plutôt joyeux qui aime se faire remarquer. Il adore s’amusait avec quelques petits humains ou même les adultes. Il adore leur faire croire qu’il est abandonné, ainsi il est plus facile de s’inviter chez eux. Qui a dit qu’on ne jouait pas avec la nourriture ? C’est un leader, mais il ne ressent aucune compassion ou d’humanité. Il n’est pas du matin et adore faire des grâce matinée. Etant donné qu’il ne peut se nourrir que pendant la nuit, il n’est pas rare qu’il se réveille au pied d’un arbre.

Histoire:

Il n'a pas vraiment d'histoire. Sauf sans doute qu'il fut l'un des pires meurtrier que le monde a pu connaitre. Bien que personne ne le connait réellement. Il ne sait pas ses origines, ni pourquoi il est comme ça. Il s'en fou un peu. Il vit dans le moment présent.

Anecdotes :


  • Il a déjà poursuivi un papillon pendant une semaine. Juste pour voir où il allait.
  • Il a massacré au moins une vingtaine de village entier.
  • Il ne comprend pas pourquoi on pourrait aimer une autre personne ou chose.
  • Il pourrait faire des kilomètres justes pour tuer quelqu’un.
  • Il n’aime pas la chaleur.
  • Il aime jouer avec les animaux.
  • Il peut manger comme les humains, mais ça n’a pas de goût pour lui.
  • Quand il voyage, il ne prend jamais rien avec lui. D’ailleurs, il ne possède rien.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Lun 6 Juin - 0:33
Shiki




Nom: aucun
Prénom: Shiki
Age: Indéterminé
Date de naissance: 1er janvier
Signe astrologique:  capricorne
Taille: 1 m 68
Poids: 60 kg
Race: Inugami



Physique :

Il est plutôt difficile de donner un âge à cet homme. Certains vous diront qu'il n'a pas encore atteint la trentaine, tandis que d'autres vous affirmeront qu'il la dépassé depuis longtemps, mais tout le monde s'accorde pour dire que c'est un homme dans la force de l'âge. S'il est si difficile de lui donner un âge physiquement, c'est qu'il n'en a pas réellement. En effet, avant d'être un inugami d'apparence humain quand il n'est pas en yokai, Shiki était un akita inu noir. Cependant, aujourd'hui il n'a plus rien à voir avec ce qu'il était. C'est un homme qui ne mesure qu'un mètre soixante-huit, mais il reste dans la moyenne. A cette époque, les Japonais n'était pas connu pour être des géants, loin de là.

Les traits de son visage sont plutôt fins et bien dessinés mais les nombreuses cicatrices, souvenirs d'un passé douloureux, ne le les mettent pas vraiment en valeur, et lui donne un physique plutôt intriguant. Il ne possède pas uniquement des cicatrices sur le visages, mais également un peu partout sur le corps. La plus impressionnante qu'il possède est celle qui fait tout le tour de son cou. Généralement, il essaye de la masquer avec quelques accessoires, que ça soit une écharpe ou des colliers, tout est bon. Sur son œil droit, il porte un mystérieux cache-oeil qu'il dissimule avec ses mèches de cheveux. Il a les cheveux épais noir de jais, comme l'était jadis son pelage et les yeux rouge foncé. Ils sont longs Ses pupilles ne sont pas rondes, comme elles le sont habituellement chez les humains, mais ressemblent plus à celles d'un chat.

Niveau vestimentaire, il n'est jamais correctement habillé. Il porte un kimono et ne le sert pas comme il est de coutume, laissant voir ainsi son torse, qui est dépourvu de cicatrice, contrairement au reste de son corps. Il opte généralement pour des couleurs sombres.

Caractère :

Dans le temps, la loyauté et la fidélité étaient deux traits de caractère que pouvait qualifier Shiki.  Il était également docile et adorait par dessus tout sa maître. Cependant, tout changea après la trahison qu'il connu et qui le transforma en inugami.

Depuis, il ne fait confiance à aucun humain et les déteste par dessus tout. On se laisse aller et croit un peu en eux jusqu'à ce que ces derniers vous poignardent dans le dos dès que vous baissez un peu votre garde. Ce n'était pas seulement celle qui le transforma qui le trahit, mais également ses descends, se servant de lui quand ils en avaient besoin avant de le jeter comme un vulgaire mouchoir en papier. A présent, il a perdu toute foi en l'humanité et ne se contente que de faire son travail avant de retourner à l'état de papier.

Etant lié par un contrat, il ne peut pas se retourner contre les descendants d'Ako, sa première maîtresse. Il ne peut pas désobéir à leur ordre et doit les appliquer. Toutefois, il prépare depuis longtemps une vengeance contre eux en tirant les ficelles dans l'ombre.

Aujourd'hui, même s'il cache ses véritables intentions, il n'était pas uniquement rongé par la haine et nourrit par la vengeance. Il aime vivre et les petits plaisirs de la vie de tout les jours le rendent heureux. Curieux, il a soif d'apprendre.

Au cours des années, il a acquis beaucoup de puissance et c'est un redoutable combattant qui possède un esprit vif et de bons réflexes. Il peut tenir tête à beaucoup de yokai, mais il est loin d'être le plus puissant des inugami à cause du contrat qui l'entrave.



Il était une fois :

Autrefois, Shiki était un magnifique akita inu noir répondant au nom d'Eiko. Il aimait par dessus tout sa maîtresse, Ako, et aurait été près à faire n'importe quoi pour elle. C'était le parfait petit toutou fidèle dont sa maîtresse pouvait faire de lui tout ce qu'elle voulait. Malheureusement pour lui, cet amour n'était pas réciproque. Recueilli chiot et sauvé d'une mort certaine par Ako, il fut élevé dans l'optique d'être transformer en inugami. La jeune fille, pendant tout ce temps faisait semblant d'aimer ce chien et l'éduqua pour qu'il lui soi fidèle.
Comme tout inugami, il fut enterré jusqu'au cou avec de la nourriture devant lui hors de sa portée. Pendant les longues journées de son agonie, Ako se trouvait à ses côtés et ne cessait de lui répéter que la souffrance qu'il endurait n'était rien comparé à la sienne de le voir ainsi. Cependant, Shiki perçu le mensonge dans ses yeux ce qui ne fit qu’accroître sa haine. Par conséquence, les offrandes autour de lui ne furent pas assez importantes pour calmer son esprit et sa soif de vengeance.
Renaissance sous une autre chose, il n'a qu'une idée en tête : anéantir tout les descendants d'Ako.

Anecdotes :

- Son vrai nom, quand il était encore un chien et avant de devenir un inugami, était Eiko (Glorie)
- C'était un akita inu, cette race de chien à la mâchoire puissante.
- Il craint toujours de choper des puces.
- Shiki peut parfois prendre facilement sa concentration quand il voit un écureuil ou un papillon.
- Il regrette sa souplesse quand il était un chien ...
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mer 6 Juil - 23:07

Nom: Tamura
Prénom: Kaoru
Age: 200 ans
Race: Byakko
Taille: 1 mètre 80
Poids: 85 kilos

Physique:


Caractère bout d'histoire:
Kaoru est de nature une personne assez discrète parvenant facilement à se faire oublier si le besoin s'en fait sentir, il ne cherche jamais les conflits mais devient vite agressif voir vulgaire quand on le prend au dépourvut, il n'aime pas les surprises ni les recevoir ni en faire. Il ne fait aucune confiances aux humains et évite au maximum les contacts aussi bien verbales que physique avec eux, le strict minimum est bien suffisant. Par contre il se comporte un peu comme un jeune tigre et n'éprouve aucune méfiance envers les autres youkai surtout envers les prédateurs, il trouve les volatiles assez ennuyeux par contre. Il n'a aucune pulsion de mâle dominant mais préfère avoir son espace vital et aime sa petite solitude alors même dans un groupe il s'exclura de lui même pour avoir la paix qu'il juge nécessaire à sa survit mentale.


Anecdote:
-sa couverture parmi les humains est vendeur de chat dans une boutique de Tokyo à Ueno.
-contrairement aux idées reçus l'herbe à chat ne lui fait ni chaud ni froid.



fiche en cours)
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 24 Juil - 23:21
Tsuyuki





Nom: Aucun
Prénom: Tsuyuki
Age: Incertain
Date de naissance: 20 mars
Signe astrologique: Poisson
Taille: 1 m90 autrefois, actuellement 1m65
Poids: inconnu
Race: kami de la forêt

Physique :

A son apogée, Tsuyuki avait l'apparence d'un homme de grande taille et dans la force de l'âge. Aujourd'hui, n'ayant plus beaucoup de personne qui croit en lui, sa taille, ainsi que son pouvoir, ont diminué. Il a une carrure plutôt frêle et il ne semble pas vraiment musclé.

Ses cheveux sont longs au point d'arriver jusqu'à ses fesses. Aux racines, la couleur, un argenté au reflex vert comme le feuillage d'un arbre, est plus foncé et se dégrade progressivement sur la longueur pour arriver jusqu'au blanc. Il attache généralement sa masse capillaire en queue de cheval très lâche de façon à ce que ses cheveux ne se baladent pas dans tout les sens. Seul ses mèches plus courtes, devant, ne sont pas attachées et elles lui cache une partie de son visage, laissant apparaître uniquement un de ses yeux à l'iris doré.

Il possède deux longues cornes qui ressemble au bois d'un cerf. Il en prend particulièrement soin sinon de la mousse pousse dessus. Même si c'est un esprit de la forêt, il trouve que cela fait négligé pour un dieu et qu'il faut toujours être impeccable devant ses fidèles. De même, ses vêtements, dans le style traditionnel japonais, sont toujours parfaitement propre. Toutefois, ayant perdu de l'influence, ils ne sont plus de toute première jeunesse et commence à s'user.


Caractère :


Tsuyuki n'a pas toujours un caractère facile. En tant que kami, né du désir des hommes, il a une haute opinion de lui même et un fort ego. Quand sa renommée était à son apogée, ses chevilles en ont profité pour enfler un petit coup. Il se montrait plus exigeant en matière d'offrande et plus redoutable dans ses colères quand il n'obtenait pas ce qu'il voulait, privant parfois plusieurs d'eau les habitants de la vallée ou ne leur accordant plus sa protection quand ils allaient chasser dans la nature. Il méprisa les humains et commença à les voir comme des pions. Toutefois, quand les alentours commencèrent à se dépeupler ou que les humains se tournèrent vers d'autres kami, il compris un peu trop tard qu'il s'était laissé aller en prenant la grosse tête. Aujourd'hui, il a changé même s'il possède toujours une haute opinion de lui et reste vaniteux.

Même s'il est un peu feignant et qu'il préfère se prélasser dans un arbre du sake, quand on sollicite son aide, contre offrande bien sûr, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour réaliser le souhait demander et ne rompt jamais une demande. Quand il a accepté une requête, il va jusqu'au bout. C'est quelqu'un de fiable. D'ailleurs toujours de bons conseils, il est prêt à aider ses amis et est une oreille attentive pour eux. Il se soucie de ses proches.

Il est cultivé et aime se tenir au courant de ce qui se passe dans la région. Il adore entendre tout ce qui est potin sans être une commère.

Il aime être entouré et redoute la solitude. Il est très social et regroupe les gens autour de lui avec sa bonne humeur.



Il était une fois :

Il était une fois il y a très longtemps, tellement longtemps qu'on a oublié les années, un beau jour d'été où la pluie se faisait rare, acquis des prières des hommes un acquis. Ce kami avait le don de faire tomber la pluie en période de sécheresse. On pouvait aussi lui demander son aide pour guérir des petites maladies et solliciter sa protection quand on s'aventurait dans les bois. Il était bienveillant et bon. Tellement que sa popularité grandit. Malheureusement, cette renommée lui monta à la tête et il devint cruel et exigeant. Craint par les hommes, ces derniers le fuirent et peu lui restèrent fidèle. Cela eu pour conséquence de lui faire perdre son pouvoir. Petit à petit, ses forces diminuaient, ainsi que sa taille et le périmètre qu'il pouvait parcourir. Très vite, il ne pu allait au delà de son sanctuaire et se retrouva prisonnier, condamné à disparaître quand la dernière personne qui croit en lui mourrait.
Aujourd'hui, Tsuyuki cherche par tout les moyens a trouver des nouveaux fidèles pour assurer sa survie. Mais ce n'est pas évident quand on ne peut pas aller bien loin.

Anecdotes :

- Il préfère quand ses offrandes sont de l'alcool plutôt que de la nourriture
- Il est un maître en calligraphie et aime jouer du shamisen
- Il abuse un peu trop du sake
- Il adore passer des soirées avec les autres kami ou yokai du coin. Ne pouvant plus se déplacer, les soirées se passent chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 29 Sep - 13:39
Suzaku Endo-Sakamoto






Nom: né Endo, adopté Sakamoto
Prénom: Suzaku
Age: 202 ans
Date de naissance: 2 février
Signe astrologique: Verseau
Taille: 1,80 m
Poids: 77 kg
Race: Ookami


Physique :

Suzaku a l'apparence d'un homme de grande taille. Il est solidement bâti avec de larges épaules et muscles bien où il faut. Depuis tout petit, il a appris à se battre pour survivre dans ce monde où les yokai et les onmiyoji mènent une guerre sans merci, ce qui lui à permis de développer sa musculature dans sa tendre enfance. Entraîné à la dur par ses deux pères adoptifs, c'est bon combattant. Il est endurant, agile et est capable de donner de puissant coup. Il a le charisme d'un mâle alpha et d'un leader. Sa présence lui permet de se faire respecter et rare sont ceux qui ont osé se frotter à lui.

Ses cheveux sont argentés et mi- long. Généralement, il les plaque en arrière pour dégager son visage. De temps en temps, quelques mèches rebelles, n’adhèrent pas au gel, viennent sur son front. Elles sont trop petites pour qu'elles ne tombent dans ses yeux, et comme cela ne le gêne pas, il ne s'amuse pas à systématiquement les remettre en plus pour être tiré à quatre épingles. Cela lui donne un petit look de playboy et bad boy qui lui plaint. Même s'il n'est pas trop porté sur son apparence physique, il aime plaindre et jouer de ses charmes. Ayant un caractère d'alpha et un physique plutôt avantageux, il est attirant pour beaucoup de jeunes filles en mal de testostérone.

Ses yeux amandes sont ocre.

Généralement, Suzaku a un style classe décontracté. Il aime porté des chemises mal boutonnées avec des cravates pas serrées. Toutefois, quand il part se battre ou en patrouille, il opte pour des vêtement confortables et discrets.


Caractère
:

Suzaku a l’âme d’un alpha. C’est un homme d’apparence calme mais il possède un charisme qui vous fait réfléchir à deux fois avant de le contredire. Il est grand et sa morphologie forge le respect. Depuis tout petit, il a suivi des entraînements spartiates pour pouvoir survivre dans ce lieu hostile. Cela lui a endurci le corps, mais aussi l’esprit. Ce qui lui permet de garder la tête froide dans les pires situations. Ses instincts et sa force sont des atouts qui le mènent souvent à la victoire. Même s’il peut impressionner et faire peur aux plus faibles, c’est en réalité quelqu’un de doux et gentil. Il se soucis du bien-être des autres et aime prendre soin de son entourage.

Etant un survivant, il veut que son existence ait un sens et soit utile aux autres. C’est un véritable bourreau de travail et se dévoue corps et âme à la cause : la guerre contre les onmyoji et la protection des yokai. Au fond, il culpabilise d’être encore en vie alors qu’on ses parents ont sacrifié leur vie pour lui.

Même si c’est un leader né, il respecte ses aînés et sait rester à sa place. Il n’est pas pour les luttes de pouvoir ne l’intéresse pas. D’abord parce qu’il pense que tout le monde devrait être solidaire dans les moments de crise et également parce qu’il estime énormément les deux chefs de la résistance.

D’avoir était élevé par un kitsune tel que Naonori, il a pris goût aux taquineries et s’amuse à se moquer gentiment de son s’entourage. Quand il taquine une personne plus que les autres, cela signifie qu’il l’apprécie beaucoup. Il n’y a que ses supérieurs et aînés qu’il ne se permet pas d’embêter ainsi.

En général, il n’est pas très tactile et a dû mal à exprimer ses sentiments. Mettre des mots sur ce qu’il ressent et en parler le mais mal à l’aise. Il ne réfléchit jamais très loin au pourquoi du comment il a ce un sentiment plutôt qu’un autre. S’il ne veut pas trop y réfléchir, c’est parce qu’il a peur de trouver la réponse à ses questions au pourquoi il ne se sent pas bien. Cela reste lié au traumatisme de son enfance, et il a pris l’habitude de ne pas questionner ses sentiments que ça soit des bons ou des mauvais.
Parce qu’il ne peut pas toujours affirmer clairement ses sentiments, il n’a jamais su garder une petite-amie bien longtemps. A part ses deux pères adoptifs qui l’ont vu grandir, il ne se confie pas sur son passé qui explique pourquoi il est comme ça. L’incompréhension mêlé au fait qu’il ne pense qu’au travail cela a mené à l’échec de ses relations. Depuis, il n’est pas très doué pour tout ce qui concerne la romance.

Il a reçu une excellente éducation. Rien t’étonnant en étant élevé par le dieu Inari. Il possède une bonne culture et un esprit vif.


Il était une fois :

Petit, Suzaku a vécu parmi les sien. C'était une meute tranquille et sans histoire qui vivait dans un petit village de montage dans la région du Tohoku il y a 200 ans. La communauté d’ookami y vivait en harmonie et la vie était prospère. Le petit Suzaku habitait avec ses parents et ses deux frères aînés. Au village Suwa, tout allait pour le mieux. Cependant, toutes les bonnes choses ont eu fin, et la paix ne dura pas. Alors que les yokai et les humains cohabitaient plus ou moins bien depuis plusieurs siècles, au milieu de l’ère Edo, un petit groupe d’onmyoji décida que cela devait changer et qu’il devait les massacrer. Sans raison, ils s’attaquèrent au village de Suwa, qui avait le malheur de se trouvait là. Les ookami, prit par surprise, ne purent riposter et furent décimés sans aucune pitié. Ceux qui réussirent à s’enfuir dans la montagne furent traquer. On ne sait pas si certains purent réussir à survivre et combien.
A ce jour, on ne connait qu’un seul survivant, le petit Suzaku, que sa famille avait pris soin de cacher dans un placard. Ses parents se défendirent bec et ongles et firent tout pour le protéger et dissimuler sa présence. Part un petit trou, le jeune louveteau fut témoin de cette scène. Traumatisé, il n’osa pas sortir de là, et ce n’est que trois jours plus tard, quand un tengu et un kitsune passèrent par-là, pour vérifier la rumeur qui circulait en ville, le trouvèrent et le sauvèrent. Ils l’adoptèrent et l’élevèrent comme leur fils.
L’attaque du village de Suwa marque le début de la guerre contre les onmyoji.

Anecdotes :

- Suzaku signifie phénix
- Il adore qu’on le grattouille derrière les oreilles
- Il adore qu'on lui caresse les cheveux
- Il n’est pas du matin et a du mal à se lever, c’est Ranmaru qui vient le réveiller tous les matins
- Quand il se transforme, il devient un loup blanc
- Il rougit facilement quand il doit parler de ses sentiments
- Il est incapable de cuisiner

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fiche sur les Mages Bleus
» Ma vie, mon monde, mon destin. [FanFic]
» Le jeu le plus buggé de tous les temps
» Fiche du plus grand mage noir de tout les temps - Lord Voldemort - OK
» "Un génie sommeille en moi. Malheureusement, il dort tout le temps"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Fantaisie :: En ces temps anciens-
Sauter vers: