[En ces temps anciens] [T] Le corbeau et le renard~

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[En ces temps anciens] [T] Le corbeau et le renard~

Message par Azili le Mer 18 Mar - 20:04

Le corbeau et le renard~


Genre : Fantaisie, Humour, Romance
Pairing : Inari Naonori x Sakamoto Ranmaru
Rating : T à voir si ça évolue~
Disclamer : Ce monde est issu du folklore japonais~. J'ai pris quelques petites libertés tout de même ^^. Mais vous connaissez la chanson~ c'est toujours plus poli de demander l'autorisation ^^

Notes :
Les personnages ont été créé par nous, alors ça par contre pas touche !
- Ranran le râleur est joué par Tcherryz
- Naonori le fourbe par Azili~

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Mer 18 Mar - 20:05

Par un soir de pleine lune, un jeune noble rentrait seul à cheval chez lui. A s'amuser avec les filles du quartier des plaisirs, il n'avait pas vu l'heure. Quand il avait enfin réalisé l'heure, il faisait déjà noir et il s'était dépêché de seller son cheval pour rentrer. Sa femme allait certainement se faire du soucis en le voyant tarder, et il ne voulait pas qu'elle se doute de quelque chose. Alors, pressé, il avait décidé de prendre un raccourci qui couper la forêt. Mais pour cela, il fallait traverser le carrefour maudit. De nombreuses rumeurs couraient sur ce lieu, mais il n'y croyait pas et avait emprunté tout de même ce chemin malgré les mises en garde des habitants du village et ses amis. On disait que des êtres surnaturels peuplaient les environs. Mais pour lui, c'était des foutaises. Et si par malheur ces histoires de fantômes et d'êtres mal intentionnés étaient vraies, il avait toujours son amulette d'Amida pour le protéger. Le Bouddha était bien plus puissant que tout les monstres maléfiques. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Peut être que ce soir, il aurait mieux fait de prendre un autre chemin.

Arrivé enfin à ce fameux carrefour, il trouva l'endroit calme. Peut-être un peu trop calme même. Il mit ça sur le compte de la nuit. Plus il se rapprochait de l'embranchement et plus il apercevait une silhouette se dessiner. Une silhouette de femme même, qui semblait être vêtu d'un luxueux kimono. Il avait rarement vu un vêtement aussi travaillé et raffiné. Arrivé à sa hauteur, il arrêté sa monture. C'était une magnifique jeune fille. Une de ces beauté dont on avait rarement l'occasion de rencontrer. De longs cheveux noirs tombaient en cascade sur ses épaules. Un léger maquillage soulignait les traits de ses lèvres et mettait en valeur ses yeux. Subjugué par sa splendeur, il resta bouche bée à la contempler depuis son fier destrier. Il en avait le souffle coupé et la voix.

« Excusez-moi, messire, je me suis égaré en chemin. Pourriez-vous me ramener sur votre cheval jusqu'au village prochain ? », demanda la demoiselle.

Sa voix était douce et sensuelle, lui donnant encore plus de charme. Comme refuser une telle requête à une être si magnifique ? Surtout quand on était comme ce jeune homme qui aimait les femmes et dépensait presque tout son argent au quartier des plaisirs. Il ne pouvait qu'accepter. Et puis, peut-être que pour le remercier, cette jeune femme allait se montrer généreuse avec lui et offrirait son corps.

« Mais avec plaisir, mademoiselle. », dit-il en l'aidant à monter sur le cheval. Un large sourire se dessina sur ses lèvres, tandis qu'il imaginait le corps nue de cette femme se coller contre le sien.

Une fois installé sur la croupe de l'équidé, elle passa ses bras autour de la taille du jeune homme. Ce dernier, il frissonna a ce contact, et il donna un coup de talon pour que son cheval. Il avait hâte d'arriver au village voisin. Il connaissait une excellente auberge où la femme pourrait le remercier. Il ne pensait plus qu'à ça à présent. Pendant tout le long du trajet, d'ailleurs qui lui paraissait être une éternité, il essaya de faire la conservation avec sa passagère pour en savoir plus sur elle. Mais elle resta muette malgré toute ses tentatives. 
Plus le temps passait, et plus il avait l'impression que le chemin s'allongeait. C'était plutôt étrange. Il n'y avait pourtant que quelques kilomètres entre le carrefour et le village le plus proche. Depuis le temps qu'il chevauchait avec la demoiselle accroché à son dos, il aurait dû être arrivé a destination.

« Quelque chose cloche. », fit-il par dire.

« C'est maintenant que tu t'en aperçois~. », souffla la jeune fille sur un ton moqueur.

« Hein !? Comment ça ? », répondit-il surpris un peu paniqué. Il tourna la tête en direction de sa passagère, mais à la place de découvrir le magnifique visage de la demoiselle, il découvrit un renard à la place qui s'évapora dans une tornade de feuille. Par réflexe, le jeune noble ferma les yeux et se les protégea avec son avant bras. Son cheval, prit de peur s'emballa et le désarçonna. 

Quand le calme revint, il ouvrit timidement les yeux. Il n'avait aucune idée d'où il se trouvait. Et maintenant, il était perdu, sans cheval, ankylosé de partout et ce maudit renard l'avait certainement détroussé en plus de l'avoir emmené au milieu de nul part. Finalement, son amulette d'Amida ne l'avait pas protégé. Il venait de prendre en ce dieu. Comme avait-il pu se laisser faire dans l'illusion d'un kitsune ? Maintenant, il comprenait pourquoi les gens se méfiait de cet endroit. Et encore, il avait de la chance d'être encore envie. Car selon les rumeurs qu'on racontait, selon l'humeur du renard qui rôdait dans le coin on pouvait ne pas ressortir de la forêt autrement que les pieds devant. Il était encore vivant. Du moins pour l'instant... Et c'est paniqué, désespéré et perdu qu'il s'enfonça dans la forêt en espérant ressortir vivant de là. 

Assit dans les branches d'un arbre, le renard observait, en riant, cet homme désemparer partir. C'était toujours aussi drôle de jouer des tours aux humains. Ils étaient si stupides et facilement manipulable. Cependant, ces derniers temps, des rumeurs sur le carrefour où il sévissait s'étaient répandues comme une traîné de poudre. Il soupçonnait quelqu'un, dans le monde des yôkai, vouloir lui nuire. Normalement, les hommes racontaient des histoires sur des lieux hantés, mais cela ne les empêchaient pas de venir. Là, il n'y avait même plus un ou deux jeune hommes voulant prouver leur bravoure pour s'aventurer dans son antre. Si cela continuait, il allait devoir se trouver un autre endroit.

Naonori finit de compter l'argent qui se trouvait dans la bourse qu'il venait de dérober à sa victime. Au moins, la pêche avait été bonne ce soir. Il descendit de son arbre et se mis en marche en s'enfonçant dans la forêt. Il comptait bien dépenser son butin en sake ce soir. Le sake des yôkai était bien meilleur que celui que pouvait produire les humains. Et il ne pouvait vraiment berner les seins s'il voulait pouvoir revenir

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru

Message par Tcherryz le Mer 18 Mar - 20:30

Un groupe d'homme passait, sagement lentement sans bruit dans un village calme et tranquille aux abords de Kyoto, il marchaient de village en village pour prêcher la bonne parole, des prêtre Shinto, ils passaient leurs vie à marcher de ville en ville pour dire comme tout les autres que leurs dieu était forcément le meilleur, qu'il fallait louer son nom et applaudir quand le soleil brillait comme si c'était grâce à la foie que les gens lui portait qu'il le faisait apparaître. De ville en ville de jours en jours, ne revenant que rarement dans leurs temple de départ avant qu'ils soient trop vieux pour voyager et être convainquant dans leurs dire, effectivement voir un vieillard aigrit parler n'avait rien de motivant.

Enfin voila ce que les gens voyaient de ce groupe de religieux, avec leurs grand sugegasa et leurs kimono sombre tous identique. Mais ils étaient tout autre, un groupe d'ancien samouraï rejeté par leurs maître comme des chien de chasse sans odorat, ayant décider de se faire une vie dans le luxe après avoir escroqué de simples villageois trop crédule. Ils avaient observé avec attention de vraie prêtre avant de les tuer pour prendre leurs place. Lui le savait, car il était celui qui leurs avait donner l'idée à la base. Certes il ne jouait pas très bien son rôle de Tengu mais qu'importe, il faisait ce qu'il voulait.

Ranmaru les avait vu un jours, ce fameux jours ou ils avaient tout perdus et plutôt que de les laisser mourir comme les chiens qu'ils étaient il avait décider de leurs donner une chance de se racheter, ses pouvoirs le lui permettaient après tout, ils avaient fait un rêve commun ou il leurs étaient apparus. Leurs donnant l'idée de prendre la place de moine pour devenir fortuné mais en échange ils perdraient leurs honneur de samouraï.

"L"argent ou la vie."

Leurs avait il dit, sans la moindre hésitations ces hommes idiots avaient choisis l'argent et bien soit, ils étaient donc digne de mourir par ses mains. Après tout ils étaient trop imbu d'eux même orgueilleux et vaniteux, laissant le peu d'honneur qu'ils avaient pour partir dans la débauche . Oui il les avaient pousser à aller dans cette voix, mais leurs ayant laisser le choix il n'était pas totalement coupable. Mais ce soir là ce fut la fois de trop, qu'ils paient des femmes pour se faire plaisir et bien soit mais qu'ils massacre tout un village car aucun villageois n'avait souhaitait les héberger et qu'on avait voulu les chasser c'était trop.

"Sors nous de là!" Hurla l'un des hommes prit au pièges dans le brasier. "Tu nous avais promis beaucoup d'argent en faisant ainsi!"
"Je vous ais proposé l'argent ou la vie, ayant prit l'argent cela veut dire que je prend vos vies."

Ranmaru sourit derrière son éventail de plume noir, laissant même un rire lui échapper, oui il n'avait pas besoin de mettre le feu au village, ils l'avaient fait eux même par accident, mais qu'il les pièges comme des rats dans ce brasier il en avait le droit, il les observa donc luter pour leurs vie pour finalement les voir hurler de douleur et finalement mourir. Encore une bonne action de faite, le grisé commença donc à s'éloigner de l'endroit en tournant les talons, le bas de sa tenue était un hakama noir tout comme le obi quand au haut il était aussi gris que ces cheveux , toujours très largement ouvert afin de laisser dévoiler le haut de ses épaules et une large partit de son torse.

En passant le Tengu put voir une pauvre petite fille qui pleurait, voila il avait son gagne pain de la journée du coup. Lentement il s'accroupit devant elle et ouvrit son éventail de plume devant ces yeux, la petite fille lui tomba immédiatement sur le bras tendu. Des humains si jeune sa se revendait bien. Tout deux disparurent au milieu des flammes , ne laissant comme seul preuve de son passage des plumes noir de corbeau autour d'une poupée d'enfant.

Marchant lentement dans la ville des Yokaï avec la petite créature humaine sous le bras, Ranmaru se demandait ce qu'il allait bien pouvoir manger ce soir en vu de l'argent qu'il allait se faire, bon déjà un bon saké ferait le plus grand bien à son âme de gentil héros, mais il se fit bousculé, c'était un peu de sa faute car il était distrait mais ça chut il ne le dirait jamais.

"La prochaine fois que tu fais ça j'te tue." Menaça le tengu.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Mer 18 Mar - 21:29

La ville des yôkai est caché au fin fond de la montagne et protégée par une puissante illusion afin que ces êtres puissent prospérer en paix sans craindre une rébellion des humais. Car les yôkai avaient beau être plus puissant, ils étaient moins nombreux et ces faibles créatures pouvaient leur nuire en décimant une bonne partie de leur population. Alors, depuis la nuit des temps, ils avaient décidé de vivre caché et ignorer des hommes qui détruisaient tout ce qui était différent d'eux. Et puis, quoi de mieux de n'être qu'une rumeur pour leur jouer des mauvais tour ? 

Pour pénétrer dans ce lieu, il fallait soit être un yôkai, soit être un humain doté d'un don permettant de voir ce que le commun des mortels ne pouvait voir. Mais aucune personne de ce genre n'avait encore osé fouler le sol d'ici. En fait, l'odeur des humains était reconnaissable et ils risquaient de ne pas faire long feu avant de se faire dévorer par un quelconque oni. Certains avaient un odorat si développé qu'ils concurrenceraient un requin sentant une goutte de sang dans la mer.

Le renard à la chevelure blanche n'avait pas mis longtemps avant de regagner l'antre de ses congénères. Il déambulait sans but dans les rues de la ville en réfléchissant ce qu'il allait pouvoir bien s'offrir comme repas avec son petit butin, car le sake n'allait pas le nourrir malheureusement. 

Alors qu'un stand de nourriture avait retenu son attention, il percuta quelqu'un, qui visiblement, n'était des plus aimable. Son regard lâcha les succulentes brochettes de volailles qui l'appelaient pour le portait sur l'individu beaucoup moins appétissant. Un tengu...et qui puait l'être humain. Rien d'étonnant vu la marchandise qu'il transportait.

«Ouhla~ comme j'ai peur. J'en frémit d'avance. Si je refait ça. »,dit-il en le poussant, « c'est bien ça ? Je serais prévenu pour la prochaine fois alors~. »

Dans ce lui, c'était souvent qu'on entendait des menaces de mort être proférée. C'était monnaie courante. Naonori ne comptait plus le nombre de fois où il aurait dû être tué. Mais il avait de l'expérience et savait se battre. Et puis, les renards étaient fourbes et rusés, on évité généralement de les provoquer sur un comme lui qui était plutôt agressif et ne prenait pas la fuite aussitôt à l'aide d'une illusion qui pouvait humilier son adversaire comme beaucoup de son espèce. Pour lui, tous les oiseaux étaient pareils. Et tout le monde sait ce qu'un renard peut faire comme dégâts dans un poulailler. Alors, imaginez un peu un renard doté de pouvoir surnaturels et d'une intelligence hors du commun. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru

Message par Tcherryz le Mer 18 Mar - 23:45

Sakamoto grogna en voyant l'espèce de chose qui l'avait bousculer, encore un foutue renard, ils pouvaient pas tous de faire exterminé franchement? A croire que ces parasites ne faisaient pas le moindre efforts pour faciliter la vie des honnêtes Tengu comme lui qui faisaient du bon travail par dessus le marché, contrairement à ces bandes de travestis illusionniste qui ne seraient à rien, escroquant les pauvres et les riches les gentils et les méchants, ces gens là n'étaient que de pur égoïste imbu de leurs personnes en plus de ça, de vraie créatures démoniaques, bonne à tuer pour la chasse et encore, leurs fourrure ne devait même pas valoir le coup de ce donner cette peine!

"Tu as de la chance que j'ai de la marchandise sous le bras sac à puce." Vociféra Ranmaru.

Non il ne pouvait pas se lancer das un combat maintenant, bien que ce soit dans son tempérament habituel de faire ce genre de chose, mais en locurence il serait obliger de laisser dans un coin sa précieuse marchandise et de ce fait prendre le risque de se la faire voler pendant qu'il dépècerait le renard qui venait de le provoquer ouvertement. Ran ne prendrait pas se risque, elle valait trop d'argent cette enfant pour la laisser se faire manger par n'importe quel monstre qui rodait dans le coin. Déjà que tout les regards étaient tournés vers lui il n'allait pas non plus jouer au bonheur la chance sa vie ni son investissement.

Surtout que dans cette ville il n'y avait que très peu de Tengu qui se baladaient, les autres étaient des acharnés du travail et quand bien même ce n'était pas le cas ils préféraient aller dans une autre ville ou les Kitsune n'avaient pas l'habitude d'aller, mais lui le corbeau aimait bien celle-ci de ville,et puis des cons il y avait partout et ce n'était pas que des Kitsune, mais à ces yeux cette race là était plus exaspérante que n'importe laquelle dans le monde. Bande de parasite!

"Vas donc détroussé des paysans, tu gêne les gens qui travail." Pesta Ran.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Ven 20 Mar - 18:13

Alors qu'il s'apprêtait à reprendre sa route vers l'objet de son désir qu'il l'appelait au loin, Naonori se stoppa et fixa le tengu. Un sourire narquois se dessina sur ses lèvres.

« Oh~ mais c'est qu'il est agressif et insultant le petit moineau. Il devrait faire attention et se méfier à qui il se frotte s'il ne veut pas y perdre des plumes. C'est facile d'utiliser comme excuse de transporter de la marchandise pour s'enfuir vite fait bien fait. »

Le kitsune rapprocha son visage de celui de son interlocuteur pour réduire la distance qui les séparer jusqu'à quelques centimètres. Une lueur de défi brillait dans ses yeux, et il arborait toujours le même sourire pour se moquer de lui.

«C'est bien plus sophistiqué que détrousser des pays~. C'est de l'art. Et je suis bien trop raffiné pour m'attaquer à de simples pecnots. Mais ça, c'est difficile a comprendre pour un rustre de corbeau tel que toi qui n'a aucune distinction pour punir des moines dégénérés.»

Il s'écarte de son vis-à-vis pour reprendre une position pour normale. Dès qu'il en avait l'occasion, Naonori aimait taquiner ces congénères, et plus particulièrement ceux qui semblait s'emporter facilement ou ayant une grande fierté. C'est toujours amusant de leur jouer des tours ou de les provoquer un peu et voir comment il pouvait rapidement se dégonfler.

«Ah lala~ aucune manière et goût ces petits moineaux. » 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Sam 21 Mar - 0:12

"Je ne m'enfuis pas je te signal, revois donc la signification du mot s'enfuir, stupide renard miteux." Souffla Ranmaru.

Que les Kitsune pouvaient être stupide, était il en trins de s'enfuir là de suite en prenant ses ailes à son cou? Non pas du tout il était droit devant ce truc qui était soit disant une créature pleine de ruse et de malice, bah sa devait pas être le cas de celui-ci, peut être un bâtard? Moitié humain moitié Kitsune? Sa expliquerait sa débilité profonde et son faible instinct de survie en même temps. Ce mec là était donc une anomalie comme il y en avait très peu dans le coin il fallait croire, bordel a chaque fois tout les tocards étaient pour sa pomme, quelle manque de veine. Peu être le karma car il pourrissait la vie de nombre de gens en les entraînant dans le pêcher et le vice tout ça pour faire son cota du mois?

Le corbeau pesta quand son vis à vis se rapprocha si prés de lui, il était bien trop prés, n’ayant pas pourtant l'odorat le plus développé que tout les autres bestioles du coin il ne pouvait que sentir cette odeur de renard qui à la fois le repoussait drôlement et pourtant ces foutues sac à puce avaient des odeurs légèrement envoûtante, qu'il se recule et vite, lui n'aimait pas cette sensation.

"Ma cause est juste contrairement à toi qui assouvit tes désirs égoïstes." Pesta le grisé en foudroyant son vis à vis.

Finalement le renard blanc c'était éloigné de lui même, mais son comportement commençait sérieusement à lui courir sur les plumes à Sakamoto, il soupira finalement mais ce fut alors que la salle bête dit une phrase de trop, il n'était pas un moineau ça non! Sans ménagement le grisé attrapa le renard trop arrogant par le col et le tira vers lui avec un regard profondément mauvais, rare pour les Tengu qui en générale ne cherchaient pas le conflit. Mais la petite créature sous son bras gigota soudainement en gémissant. Il dut lâcher sa prise sur le renard et passa à cotés de lui pour faire s'asseoir la petite contre le mur.

"Toi dors." Ordonna Ranmaru en passant de nouveau son éventail de plume noir devant la petite qui s'endormit aussitôt.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Sam 21 Mar - 0:15

Naonori ne bougea pas quand le tengu l'attrapa par le col. Il avait toujours cette même lueur de défi dans les yeux et arborait encore le même sourire narquois. Il était heureux de voir que son vis-à-vis avait mordu à l'hameçon de ses provocations et s'était emporté aussi facilement. C'était toujours jouissif de voir ce genre de personne partir au quart de tour. Bien souvent, ils manquaient vite de paroles et en venaient rapidement aux mains. Même s'il commençait à avoir les crocs, ses brochettes n'allaient pas s'envoler contrairement à son petit divertissement à plumes. 

Quand son interlocuteur le lâcha pour poser son butin, le renard fût pris d'un fou rire. Il rit tellement fort qu'il se tenait les côtes. Il dû attendre de se calmer avant de pouvoir répliquer. 

« Ta cause est juste ? Et pour qui ? Pour les êtres humains ? Tu punis les hommes qui ont été vil~ain avec leurs congénères ou qui ont bafoué Amida ? Vous les tengu vous vous prenez pour les défenseurs des veuves et des orphelins, c'est ça ? Alors que ces personnes nous massacrent quand elles en ont l'occasion ? Si c'est le cas, pour quelqu'un qui se dit défendre une cause juste, je te trouve peu moral de traiter cette fillette comme une marchandise. De quel côté êtes vous vraiment ? Des hommes ? Ou des yôkai ? Tu vois~, je préfère être égoïste plutôt que d'être prétentieux comme toi. Au moins, je suis libre et je ne justifie pas mes actes en prétendant avoir une cause juste~. Je parie que tu n'as aucune imagination pour les punir et que je suis plus capable de le faire qu'un bon rien qui s'enferme dans une prétendu cause juste~. »dit-il en s'essuyant des larmes qui venaient de naître au coin de ses yeux à cause de son fou rire. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Sam 21 Mar - 0:50

Le tengu soupira d'abord puis grogna en entendant le rire de ce fichu kitsune, que c'était désagréable à son oreille d'entendre une créature si disgracieuse rire à s'en faire mal aux ventre, son œil gris l'observa d'ailleurs, oui il se moquait bien de lui jusqu'a s'en faire mal, quel abruti fini. En même temps Ranmaru lui ne riait jamais ou seulement un rire qui pourrait paraître psychotique aux yeux des humains, mais jamais de rire causer par une blague ou quoi que se soit dans le genre, il était du genre grincheux et inexpressif les trois quart du temps, s’esclaffer en publique de la sorte ne le tentait pas le moins du monde, il paraissait si bête le renard en ce moment même.

Ensuite Sakamoto écouta les dires de ce renard qui il fallait croire, avait oublier d'être con, il était vraie que les trois quart des tengu faisaient leurs travail en connaissance de cause, que les humains jamais ne leurs seraient redevable, lui même le faisait mais à sa manière, ne châtiant pas que les pêcheur d'Amida, tout le monde était cuisiné à la même sauce avec lui. Après tout les humains étaient des ingrats donc il n'y avait pas de raison de ne pas se faire de profit sur leurs dos. Mais sa façon de penser était unique et il ne savait pas vraiment trouver les mots pour la justifier, il n'avait pas non plus assez de répartie pour envoyer chier ce kitsune. Son éventail ranger Ranmaru reprit la jeune fille sous le bras.

"Je vais reconnaître que j'agis de manière égoïste aussi. Je punis qui j'ai envie de la manière don j'ai envie pour les raisons qui ne sont pas toujours très étiques, les humains ne valent pas la peine que je ois strict envers moi même." Grogna Ranmaru.

Sans ajouter un mot de plus le tengu reprit donc son chemin, espérant que ce fichu renard ne le suivrait pas, un peu de calme et de paix par pitié sa journée avait été longue. De toute façon l'endroit ou il devait aller n'était pas bien loin, il c'était fait bousculer alors qu'il était presque arriver à destination il pénétra dans un bâtiment que les yokai connaissaient tous bien, un bordel bien sur mais dont les femmes étaient toutes exclusivement humaines, le voyant entrer avec un cadeau sous le bras le propriétaire sourit.

"Je vais te cherché l'argent ne bouge pas." Affirma l'homme.
"Presse toi un peu, j'ai faim et je ne suis pas d'humeur." Grogna Ranmaru.

Quelques filles c'étaient rassemblaient dans l'escaliers qui menait aux chambres, regardant leurs kidnappeur qui au final aurait put les vendre comme de la viande afin qu'elles soient dévoré, on leurs avait ancré le respect heureusement et donc étaient persuadé que ça avait été la chance de leurs vie que Ranmaru les aient enlevé et emmener ici, surtout qu'au final lui ne les avait jamais toucher. Une fois sa bourse récupéré il laissa la petite dans les bras de la femme du gérant qui le scrutait toujours avec ces trois yeux étrange puis il sortit en soupirant. Il avait bien méritait des dango.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Sam 21 Mar - 10:42

Quoi ? C'était tout ? Le tengu n'allait pas le frapper ? Il était pourtant bien parti pour le faire. Le renard avait pourtant réussit à le faire sortir de ses gongs. Il était presque déçu. Il qui s'attendait à un peu d'action pour se mettre un peu plus en appétit, c'était raté. Visiblement, il avait mal jugé l'oiseau et ce dernier n'avait pas une cervelle de piaf comme il le pensait. Dommage, il ne pourrait pas déplumer un corbeau ce soir. Mais si ce n'était pas son interlocuteur, il aurait bien un autre tengu pour se fritter avec lui et se battre. Il regarda son interlocuteur s'éloigner un moment. Même s'il était déçu que cela n'aille pas plus loin, il n'en voyait pas la peine de continuer à le provoquer. Cela serait sûrement se fatiguer pour et puis, il y avait toujours ses brochettes qui l'attendait. 

Une fois que le tengu se mêla à la foule de yokai dans les rues et disparu, Naonori se remit lui aussi en chemin. Il n'avait pas a aller bien loin pour acheter son repas de ce soir. Il s'arrêta au stand d'un marchand ambulant. Tout avait l'air délicieux. Le kitsune, en attendant son tour pour être servit, humait la délicieuse odeur de viande qui s'échappait, à s'en mettre l'eau à la bouche. Comme avait-il pu perdre son temps avec le piaf alors qu'il y avait ça juste à côté de lui ? Il opta pour de la volaille et du tofu frit. Pour son plus grand plaisir, ce marchand avait ça en rayon. Le tofu frit, étant le péché mignon des kitsune, il ne pouvait que craquer pour ça. 

Après s'être remplit le ventre, il décida aller faire un tour dans les bains publics alimentait par une source chaude naturelle. C'était un lieu réputé. L'eau avait la vertu d'apaiser, soigner les blessures et régénérer les pouvoirs spirituels. Rien de mieux pour des yokai aventureux dans son genre. 

Ce n'est qu'après tout cela qu'il alla finir sa soirée dans un petit bar où on y trouvait le meilleur saké de la ville. Avec tout l'argent qu'il avait ramassé aujourd'hui, il allait pouvoir se faire plaisir et boire jusqu'à en être ivre. Il s'installa au comptoir à une place qui veniat de se libérer et commanda son breuvage.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Dim 22 Mar - 20:41

Sakamoto le magnifique avança dans les rues de la ville, espérant ne pas retomber sur ce maudit Kitsune qui lui avait gâchait sa superbe soirée qui aurait du pourtant super bien commencer, après tout il avait une enfant à revendre ce qui lui apportait toujours une grosse somme d'argent mais non ce foutue sac à puce l'avait mit en colère et sa mauvaise humeur risquait de persistait si il ne se prenait pas un bon remontant, si ce n'était pas le cas il savait déjà que sa fin de soirée serait dans un bordel en trins train de malmené un pauvre humain chétif au corps attirant et après ça surement en bagarre avec un Yokai trop bourré pour avoir son instinct de survit en marche.

Mais il fallait croire que la chance était un peu de son cotés vu que le stand de dango itinérant était présent en cette finalement belle soirée, il était impossible de trouver meilleur dango en ville et Ranmaru le savait très bien, il se contentait donc d'en manger occasionnellement quand CE vendeur était présent. Il fit donc la queue bien sagement et au bout de vingt minutes quand même put enfin avoir ces trésors, quatre brochettes de trois sa lui suffirait, il ne mangeait que par gourmandise en ce moment même, il c'était bien nourrit avec les réserves de bonne nourriture auprès des faux moines qu'il avait accompagner le long de leurs aventure.

Après sa divine dégustation devant un spectacle de rue vraiment pathétique le Tengu décida qu'il était temps d'aller boire un verre. Il se dirigea donc de nouveau de bonne humeur vers le meilleur bar à saké du coin, bien évidement même de très bonne humeur il ne souriait pas, peut être une légère courbe qui pouvait faire un semblant de sourire sur son visage si dur et froid en règle général. Il pénétra donc comme à son habitude et fit un signe au gérant qui gentiment mit un homme dehors afin qu'il puisse s'asseoir. Mais le Tengu sentit une odeur désagréablement connue à présent juste à cotés de lui, tel ne fut pas sa surprise en voyant le Kitsune.

"La bonne blague....." Soupira le grisé.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Mer 25 Mar - 13:16

Alors qu'il venait de se servir un verre de cet excellent saké qu'on ne trouvait que dans leur monde et qu'il le portait à ses lèvres pour se délecter de ce breuvage raffiné, sa main se stoppa en entendant une voix désagréable. Il avait déjà entendu cette voix, et ce même pas quelques heures auparavant. Il craignait d'avoir choisit la mauvaise place et de s'être assit à côté d'un oiseau de malheur. Pour vérifier sa crainte, il roula des yeux pour observer son voisin. Pas de doute, c'était bien le tengu avec qui il s'était prit le bec un peu avant et qui l'avait déçu en s'en allant prématurément. Il soupira avant de boire quelque gorgées de ce nectar alcoolisé pour se réconforter. Pour ce saké, il était prêt à supporter sa présence. Mais il n'était pas contre à ce que le corbeau aille voir ailleurs puisse que sa présence le gênait tout autant que la sienne. Il ne le retenait pas, et qu'importe que ce dernier soit arrivé en premier. Naonori n'allait pas bouger avant d'avoir bu ton son saoul.

«Les tengu sont vraiment comment la peste~. On les retrouve vraiment partout. Mais je préfère être en compagnie de la Peste pour boire qu'un piaf. Comme c'est regretta. », dit-il en reposant son verre en faisait mine de se parler pour lui-même mais en prenant bien soin à ce que son voisin l'entende.

Il espérait le provoquer un peu pour que celui-ci parte comme tout à l'heure. Ainsi, il aurait la paix. Car même s'il était prêt a endurer sa présence, il n'était pas contre, bien au contraire, à être seul. Alors il comptait bien aider un peu le corbeau à lui couper sa soif. Cependant, il devait faire attention à ne pas trop le provoquer pour pas que cela dégénère trop. Il n'avait pas envie de se retrouver mêler dans une bagarre dans cet izakaya au risque de s'en voir interdire l'accès. Certes, il pourrait toujours venir sous une illusion dont il avait le secret, mais ce n'était pas pareil. Il devait rester aux aguets dans ces moments là et il ne pouvait pas pleinement se détendre.

« Mais c'est étonnant qu'un tengu connaisse ce lieu. C'est s'en doute une erreur de ta part d'être entré ici, non ? Tu es venu te saouler dans le premier izakaya sur ton chemin je pari, c'est impossible qu'un moineau ait du goût. », dit-il en se tournant vers lui avec un petit sourire sur les lèvres qui avait le don d'énerver les gens. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Jeu 26 Mar - 0:08

Lui qui voulait se détendre en buvant du bon saké dans un cadre pas trop désagréable, c'était bien loupé pour cette fois, il en était sur car ce foutue Kitsune n'était pas du genre à se barré quand la présence de quelqu'un le dérangeait, du moins sa ne semblait pas être le cas au premier abords, ensuite peut être était il une grande gueule simplement? Lui de toute façon connaissait bien le patron et ce depuis quelques bonnes années déjà donc quand bien même il péterait un plomb et fracasserait la tête de ce sac à puce contre le comptoir le maître des lieux ne lui en tiendrait pas rigueur plus d'une soirée, mais il devrait payé pour les dégâts et ça ce n'était pas dans son projet.

Lui pire que la peste? Diantre cela faisait longtemps que personne ne lui avait dit pareil chose, pensait il le vexé? Car bon la peste avait quand même était bien pratiques à une époque pour récupéré des âmes perdus et les vendre à ceux qui les dévoraient toutes crues. Le tengu réfléchit, devait il répondre quelque chose ou non? Indirectement oui à la limite, histoire de ne pas installer le dialogue entre eux non plus.

"Nous comparer à la peste, je suis touché." Dit juste Ranmaru en prenant son verre entre ces doigts.

Le grisé soupira en buvant une gorgée de son saké, vraiment il avait un super goût dommage qu'il soit gâcher par la présence du sac à puce assit à sa droite. Mais bon il pouvait bien faire abstraction de sa présence à la limite sans compter qu'il n'avait pas un physique désagréable contrairement à d'autres mais en même temps, les Kitsune pouvaient modifier leurs apparence donc si il faut c'était une mocheté sans nom quand il n'était pas transformer, d'ailleurs sa devait être probable, le physique fait resurgir la beauté de l'âme, cette phrase l'énervait mais elle était juste, il était magnifique donc son âme devait l'être tout autant.

"Je suis un habituer contrairement à toi, sa se voit que tu débarque. Mais bon l'endroit est reconnue, ton palais de sale bête ne doit pas te permettre de savourer le goût de cette merveille." Déclara Ranmaru calmement. "On peux demander à te le servir dans une coupelle par terre à la limite, je ne pense pas que sa dérangera le patron de te laisser boire à cotés de son chien."
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Jeu 26 Mar - 13:17

Naonori, amusé, regarda du coin de l’œil le tengu qui se trouvait à côte de lui. L'air de rien, il l'observait pour essayer de se faire une idée sur lui. Il était légèrement surpris de le voir garder son calme alors que quelques heures auparavant il s'était énervé pour une simple bousculade dans la rue.

« Une gamelle au sol ? », dit-il en éclatant de rire une nouvelle fois. « Tu m'as prit pour un Inugami ou quoi ? Tu devrais peut être songer a te faire examiner les yeux. »

Le renard finit son verre d'une traite avant de se resservir de nouveau.

« Un habitué d'ici ? Décidément, je pensais avoir tout vu, mais je constate que je suis encore loin d'être surpris alors que j'en ai vu dans ce monde surnaturel~. Un corbeau qui a, soit-disant, du goût c'est la meilleure ça. »

Il leva encore son verre, mais cette-ci il dégusta son breuvage. Après l'avoir reposé, il se tourna enfin vers son interlocuteur et s'accouda sur le comptoir pour caler sa tête dans la paume de sa main.

« Mais sait-il tenir l'alcool ? », lança-t-il avec une lueur de défi dans les yeux. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Ven 27 Mar - 21:34

"Tu es une bête a quatre pattes pleine de puces, sa ne change rien que tu sois un renard ou un chien." Soupira le grisé.

Pourquoi lui, grand Tengu, prenait il du temps pour lui répondre? Cela gâchait son moment de paix avec son saké adoré, mais en même temps il se sentait incapable de ne pas lui répondre, ce genre de personne ne le laissait jamais indifférent que se soit en bien ou en mal, il fallait croire que ce fichus sac à puce sa soit en mal et puis lui aussi il n'avait qu'a l'ignoré merde à la fin, à croire que ces sales bêtes n'étaient pas capable de laissé vivre les honnêtes gens comme lui, qu'ils meurt tous d'ailleurs pour la peine.

"Un corbeau a autant de goût que n'importe qui. N'es tu pas capable de laisser les gens en paix pendant qu'ils boivent?" Demanda Ranmaru dans un soupir.

Une question arriva finalement pendant que le maître des lieux resservait le tengu aux yeux vairons, si il tenait l'alcool? Il réfléchit un instant, il avait rarement bu au point d'être ivre ou de ne pas se rappeler le lendemain ce qu'il avait fait de sa soirée, non il savait modéré sa consommation de saké, pour son propre bien et surtout pour celui de sa bourse, l'argent tendait une place importante dans la vie d'un démon après tout. Il reprit donc son verre et bu une gorgée, savourant le liquide chaud qui passait sur sa langue jusqu'a traversé sa gorge.

"Surement plus que toi sac à puces." Pesta le grisé en rendant le regard à son vis à vis.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Mar 7 Avr - 9:48

« Si~i je sais laisser tranquille les gens. J'emmerde juste les personnes qui ne me reviennent pas. Et ta tête ne passe pas du tout~. Dommage pour toi. », répondit-il sur un air enjoué.

« Vraiment ? En es-tu sûr ? », ajouta-t-il un sourire sournois sur les lèvres. Il était plutôt confiant sur sa capacité a tenir l'alcool. Il en avait testé des saké dans les différents bars qu'il avait pu écumer sur les routes des régions qu'il avait parcouru. Et il en avait vu du pays. C'était pour cette raison qu'il pouvait dire que le meilleur saké qu'il n'ait jamais bu se trouvait dans cet izakaya du ce village yokai dans le Tohuku.

« Et bien c'est ce que nous allons voir~. », à ses mots, il leva la main pour appeler le barman. Il commanda deux nouvelles bouteilles de saké et en offrit une à son interlocuteur. Avec l'argent qu'il avait amassé ce soir, il pouvait bien se permettre d'inviter le corbeau et même de dépenser tout son argent. Ce n'était pas très difficile pour lui de trouver de l'argent. En une soirée, il pouvait se faire une petite fortune en ciblant bien sa victime. 

Il avança une des deux bouteilles devant le tengu.

« La tournée est pour moi~. Inutile de me remercier. Pour voir un corbeau ivre mort rouler sous la table, cela est peu cher payé. », dit-il en se servant un nouveau verre. 

Les bouteilles qu'il venait de commander ne furent que les premières sur une longue liste. Plus elles se vidaient, et plus le kitsune perdait son compte. Du moment qu'il avait de quoi payer ses commandes, le barman ne se souciait guère de savoir si les deux hommes pouvaient encore tenir sur leurs jambes et étaient conscient de ce qui se passait. Pendant une bonne partie de la soirée, ils ne firent que lever le coude pour vider leur verre. Pas un des deux ne voulait lâcher l'affaire et les deux tenaient plutôt bien l'alcool. La nuit fût longue, très longue. Mais le réveil allait être bien pire. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Mar 7 Avr - 23:26

"Amènes toi sac à puces, tu rouleras sous la table bien avant moi." Assura le grisé.

Non il ne perdrait pas, jamais et encore moins contre ce foutue renard aux cheveux aussi gris que les siens, c'était déjà assez embarrassant qu'ils aient tout les deux la même couleur de cheveux, il devait le ridiculiser un bon coup, une fois pour toute, il ne le reverrait plus après, personne ne les verraient se parler ou même se regarder et encore moins manger ou boire ensemble, ce garçon allait se sentir tellement ridicule qu'il ne mettrait plus jamais les pieds dans ce Izakaya, ni dans cette rue et surement plus dans cette ville, plus jamais non!

La sale bête voulait payer la tournée, et bien soit, il en serait ainsi. Il prit donc la bouteille et commença donc à boire, un concours d'alcool avec une telle merveille n'était pas une corvée loin de là. Il bu donc, gardant le compte de son adversaire et le sien, histoire de voir à partir de combien de temps l'autre allait enfin rouler par terre, une puis deux et au bout de six bouteilles il lui était impossible de compter à combien ils en étaient. Les humains tenaient bien moins l'alcool qu'eux c'était certains, le Kitsune n'était pas mauvais donc, il arrivait à suivre son rythme. Au début les gens les regardaient puis ils se lassèrent d'attendre qu'un deux deux tombe ivre mort.

Une douleur réveilla le tengu, sa tête lui faisait mal, voir même très mal. Son oeil gris s'ouvrit et se referma aussitôt, la lumière du soleil était forte désagréable voir inconcevable dans la seconde. Il huma donc l'air et eut une soudaine envie de vomir.Il se redressa en position assise, poussant la chose qui était sur lui et mit sa main sur sa bouche, il empestait l'alcool certes mais ce n'était pas l'odeur du saké le problème. Ces yeux ouvert Ranmaru put constaté avec effroi qu'il se trouvait dans une ruelle et surtout, au milieu des ordures, constatant au psssage que la chose qui était sur lui n'était autre que ce Kitsune de malheur. Réflexe oblige il donna un fort coup de poing sur le crâne de l'endormit.

"DEBOUT!"
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Mer 8 Avr - 7:33

Naonori dormait profondément, comme quelqu'un bien imbibé. Il aurait d'ailleurs encore dormi un bon moment si quelqu'un ne lui avait pas assommé un violent coup sur la tête et lui cria de se lever. La douleur était si forte qu'elle l'arracha des bras de Morphée. La tête encore dans le brouillard, il ouvrit péniblement les yeux. Avec ce mal de crâne dû à sa gueule de bois et au coup qu'il venait de recevoir, il avait du mal a rassembler correctement ses idées. Le kitsune n'avait absolument pas la moindre idée dû il pouvait se trouver. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il était allongé sur quelque chose qui avait manifestement l'air vivant, vu que l'endroit n'était pas stable à moins qu'il ne soit encore ivre et que la terre bougeait dans sa tête. Et il savait également qu'il se trouvait dans un endroit nauséabond.

Lentement et péniblement, il entreprit de se redresser en serrant les vêtements du tengu et prit appuie sur lui. Il n'avait pas encore conscience de ce qui se trouvait sous lui. Pour l'instant, seul son mal de crâne et l'odeur fort déplaisante des poubelles. Plus les secondes défilaient et plus le renard prenait un peu plus conscience de ce qui se trouvait autour de lui. Il eut la désagréable surprise de découvrir le visage du corbeau, et peu à peu les événements de la veille lui revinrent en tête.

« Oh... non... », grommela-t-il faiblement. «Je ne pensais pas que cela pouvait être pire... »

Soudain, il fût pris de nausée. Peut-être c'était-il levé trop vite ? Son mal était si violent que cela lui donné envie de vomir ? L'odeur ? Le mélange de tout ? Ou bien était-ce autre chose, un chose dont le jeune yokai avait une petite idée. Brusquement il se pencha un peu sur le côté, sans se soucier de savoir si son matelas de fortune allait se faire éclabousser ou non, et régurgita son dernier repas.

« Voila ce que ça me fait de voir ta tronche de si bon matin... », ajouta-t-il en s'essuyant, du revers de sa main, sa bouche, toujours penché sur le tengu. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Lun 27 Avr - 14:18

Une fois encore il n'avait pas vraiment réfléchit Sakamoto le magnifique, juste de voir ce renard sur lui l'avait fait péter un plomb, il aurait put simplement le pousser comme une merde un peu plus dans les ordures, se lever et partir, mais non, il avait eut besoin de le frapper, comme si sa avait été une évidence et en même temps s'en était une, non mais que ce sac à puce soit coucher à moitié sur lui n'était pas normal, il allait lui refilé toutes ces merdes, il méritait donc de se faire frapper, faute de pouvoir le tuer vu son état actuel il avait du se résoudre juste à lui frapper fortement le haut de la tête, si il ne se réveillait pas et bien là il le jetterait pas les poubelles.

Le tengu grogna donc en entendant la phrase de ce foutue renard, sa va lui aussi pensait la même chose pas besoin d'en rajouter une couche... Quoi que le kitsune était en trins de rajouté une couche de vomis à un centimètre de son bras, non mais quel dégueulasse ces animaux à quatre pattes, lui au moins savait se tenir, il avait aussi envie de vomir mais se retenait, c'était trop dégradant de faire une chose pareil devant un ennemis, non il tiendrait jusqu'a être chez lui.

"Va vomir plus loin!" Engueula Ranmaru en poussant le kitsune sur le cotés. "Putain de renard, pas capable de s tenir!"

Oui il parlait très fort, sa lui faisait mal au crâne mais il se satisfaisait en se disant que sa devait faire le même effet à ce dégueulasse de kitsune. Il se redressa donc, s'aidant du mur jusqu'a ce qu'il soit sur ces jambes et s'adossa contre ce mur en bois, observant la ruelle ou ils se trouvaient tout les deux comme des moins que rien, ils avaient trop bu c'était certain et n'étant plus en état de sortir du bar le gérant avait du les sortir en les jetant comme des merdes. Il lui paierait ça d'ailleurs. Passant sa main dans ces cheveux il retira une peau de banane, un bon bain ne serait pas de refus.

"Match nul je crois.... Reste donc à nager dans ton vomis, moi je rentre." Annonça le tengu en inspirant avec la bouche.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Sam 16 Mai - 13:00

« Non c'est bon, merci, je crois que j'ai vomis tout ce que j'avais sur le cœur, je n'ai pas besoin d'aller plus loin. », dit-il. Bien qu'il émergeait encore et que sa gueule de bois lui faisait un , il en avait pas moins la langue bien pendu. Mais ses réflexes n'étaient pas tous encore au point, du coup il ne réagit pas quand le tengu le poussa sur le côté et se retrouva au contact du sol, qui, il devait le reconnaître, était moins confortable que cet oiseau de malheur.

« Toujours aussi gueulard ces piafs... »,pesta-t-il pour lui même. De plus, il était désappointé d'avoir fait un match nul face au corbeau.

« Me retenir ? Pourquoi faire ? Toi, un seau ou des toilettes, ça revient au même pour moi. », ajouta-t-il en se relevant péniblement et en s'époussetant. Même s'il avait encore sommeil, il n'allait pas rester dormir dans un endroit aussi immonde que des poubelles. Il devait retrouver le chemin de son auberge. Heureusement qu'il avait payé sa chambre pour quelques jours d'avance parce qu'il n'était plus très sûr d'avoir encore de l'argent sur lui et il ne savait plus combien il lui restait dans son bas de laine à l'auberge. Il espérait qu'il aurait assez d'argent pour s'offrir un bon repas et de quoi payer l'entrée du bain public. Il en avait bien besoin de ça, un bon bain chaud.

Le kitsune se moquant éperdument de ce que pouvait faire son interlocuteur, se mit en route. Il se perdu une ou deux fois avant d'arriver enfin à son auberge. Il monta péniblement les marches qui menaient à sa chambre et s'écroula sur son lit une fois dans la pièce. Il dormit quelques heures avant de sortir pour aller aux bains publics. Une fois là bas, il se prélassa dans l'eau bien chaude.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Mer 20 Mai - 15:49

"Crèves alors, sa fera des vacances à tout le monde." Grogna le corbeau.

Ranmaru leva un sourcil en voyant la réplique de Niou, qu'importe, lui s'en moquait de ce qu'il pensait, il allait rentrer comme toujours dans l'un de ces nid douillé habituel, que le Kitsune meurt là ou il se trouvait il n'en n'avait que faire, match nul contre ça? Vraiment la bonne blague, bon le seul point positif dans cette histoire pas drôle était qu'il avait put boire du très bon saké sans rien débourser. Mais bon un point positif pour bien des points négatif, se retrouver dans les poubelles, premier mauvais points, avec ce kitsune au dessus de lui second mauvais point, la gueule de bois troisième mauvais points, l'odeur du vomis sur un bout de sa manche quatrième mauvais point, non mais vraiment trop de mauvais points pour un seul c'était quand même pas trop rentable cette histoire.

Le corbeau quitta donc la ruelle sans se retourner. Il marcha vingt bonnes minutes et entra dans un bordel pleines de belles humaines comme les gens disaient si bien. La patronne le regarda arriver surprise et lui fit préparer un bon bain, il avait l'habitude de venir loger ici gratuitement, après tout les revenues de cet endroit étaient dans la poche de cette femme grâce à lui qui lui avait ramené les trois quart de ces prostituées. Il se prélassa dans le bain, prenant bien son temps, il ne comptait pas sortir de là tans qu'on ne lui avait pas laver ces habits et apporté de nouveau. Il entendait quelques gloussement et refusa de manière assez désagréable que l'une des filles ne lui lave le dos, il n'était pas de bonne humeur et en plus de ça il n'aimait pas les filles de toute façon.

Une fois propre Ranmaru le grand sortit du bain et alla dans sa chambre au dernier étage du bâtiment, dans les combles, elle avait été emménager exprès pour lui, c'était l'avantage que la patronne le connaisse depuis qu'il était un tout petit corbeau. Il s'assit sur le rebord de la fenêtre, regardant les gens passaient dans la rue, son plateau lui avait été apporté il allait donc pouvoir grignoté un bon petit repas. Par contre maintenant qu'il en avait terminer avec ces prêtres cupides il allait devoir se trouver de nouvelles proie. Il ferait venir son informateur dans l'après midi pour voir si il n'avait pas des infos, manquerait plus que ça, qu'avec son mal de tête il doive chercher lui même ces victimes avec la gueule de bois qu'il se tapait.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Lun 25 Mai - 11:59

Naonori se prélassa des heures dans cette eau naturellement chaude, puisé au cœur d'une source à laquelle on lui prêtait des vertus magiques comme le don de guérir et de régénérer les pouvoirs que possédaient les yokai. Guérir, il en avait bien besoin. Avec cette gueule de bois, il avait un mal de crâne carabiné. Au calme et à tête reposée, malgré le pivert qui tapait dans sa boite crânienne, il réfléchissait un peu à sa soirée. Il était curieuse de savoir combien de verre il avait pu ingurgiter. Enfin, à ce stade, cela ne se comptait plus en verre mais plutôt en tonneau. Aimant les chiffres et les calculs, il s'amusa a compter combien de litre de saké il avait pu acheter. En connaissant le prix d'une bouteille et l'argent qu'il avait en poche, c'était une simple petite opération. Bien sûr, il pouvait toujours avoir d'un facteur a prendre en compte pour être proche de la vérité. Comme la possibilité de payer une tournée a l'ensemble des personnes présentes dans le bar ou alors de s'être fait voler son butin car il était trop saoule pour réagir. D'ailleurs, il n'excluait pas la possibilité que ce piaf il ait dérobé de l'argent. Mais il ne préféra pas trop penser a cela car ça voudrait dire qu'à un moment il soit plus mal que le tengu et cela signerait sa défaite. Alors, il préférait penser que celui qui l'avait accompagner a boire était honnête. En tout cas, la quantité de litres qu'il avait ingurgité était impressionnante. Il avait sûrement frôlé le coma éthylique hier. Maudite corbeau ! Tout était de sa faute ! Pourquoi est-ce que ce type, dont il ne supportait pas la présence avait dû franchir les portes de son izakaya préféré ?

Le renard resta encore une nuit dans la ville avant de se remettre en marche. Le kitsune ne restait jamais très longtemps au même endroit. Il aimait parcourir le monde et découvrir de nouvelles choses. Et puis, ce n'était pas en restant au même endroit qu'on trouvait les meilleures proies. Il fallait en arpenter des chemins, écouter les rumeurs, observer et se mêler à la population pour dénicher où se trouvaient les riches les plus crédules. Et puis, vu sa soirée il gardait un mauvais souvenir et ne voulait pas retomber sur cet oiseau de malheur d'aussitôt.

Quelques jours s'étaient écoulés depuis ce petit incident. Naonori s'était laissé guider par ses pieds. Parcourant les montagnes sans se poser de questions, profitant seulement du voyage. En chemin, il avait arnaqué un ou deux voyageurs, mais rien de mirobolant comme butin. Ça en était presque décevant. C'est pour cela qu'il avait décidé de faire un gros coup cette fois. Il avait repéré une riche demeure. Le propriétaire, un jeune noble qui avait hérité des affaires familiales disparition de son père dans des conditions mystérieuses. Selon les rumeurs, l'ancien maître des lieux, s'était fait dévoré par une serpente qui l'avait séduite. D'autres, disait qu'il s'était enfuit avec une renarde. Ou encore, certains pensaient qu'il était devenu fou à cause d'un maléfice lancé par un yokai. Une chose était sûre, c'était que maintenant, le jeune homme qui avait repris la succession était passionné par toutes les créatures surnaturelles. Il voulait a tout prix en voir. Au point que cela en était devenu maladif et obsessionnel. Le kitsune devait être prudent et ne pas révéler sa voir nature. Caché dans le sous-bois près du pavillon principal, Naonori observait le lieu se demandant quelle stratégie il allait pouvoir adopter pour dévaliser ce jeune imbécile. Se transformer en femme pour le séduire aurait été bien trop risquait, étant donné que le noble était pointu sur les yokai. Peut-être devrait-il tout simplement se présenter comme étant un nouveau page venant de se faire embaucher ? En tout cas, il devait restait discret et ne pas se faire voir des hommes.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Lun 25 Mai - 18:56

Le corbeau avait passé son après midi à se faire masser les épaules par plusieurs jeunes filles qui se battaient presque pour passer un court instant avec lui, certes il les avait sauvé d'une mort certaines quand elles étaient enfants mais ce n'était pas une raison pour le coller ainsi, mais bon, un massage sa faisait toujours du bien, tans qu'elles n'ouvraient pas le claque merde qui leurs servaient de bouche il ne les enverraient pas chier, mais à partir du moment ou elles ouvraient leurs bouche il demandait une autre fille d'un ton sec, pas besoin de les entendre. La patronne des lieux vint même fumée un peu à ces cotés, cette vielle bique il l'apprécier un peu, surement car depuis petit il la coutoyait, oui sa devait être ça surement, elle était la seul femme qu'il accepté d'écouter plus de une minutes sans râler.

Quelques jours passèrent, avoir un peu la paix sans penser à rien lui avait fait du bien oui, oublier ce foutue renard aussi, juste se remémorait le son de sa voix lui donnait des envies de meurtres, son visage aussi sans parler de sa répartit de sac à puces, vraiment ne pas le voir ou l'entendre lui avait fait un bien fou. Quoi qu'il en soit à partir du moment ou sa gueule de bois c'était envolé il n'avait pas une seul fois repenser à lui une seul fois. Ranmaru s'inclina devant la gérante du bordel pleine d'humaine et tourna les talons, il allait rejoindre son informateur pour savoir qui allait être sa prochaine victime. Un vieux Tanuki ami de sa mère l'attendait sagement prés d'un puis. Il lui conta l'histoire de cette famille ou le père était disparut pour des raisons obscurs et que son fils avait reprit la fortune familiale, gaspillant tout dans des arts occultes. Il venait d'une grande famille de moine et quand bien même ni le père disparus ni le fils n'avaient reprit le flambeau, ce gosse faisait semer le déshonneur sur ces ancêtres, il paierait donc.

Volant au dessus des nuages sous sa forme de corbeau gris Ran se dirigea vers l'endroit qu'on lui avait montrer sur une carte. Une fois sur place il se posa sur une branche d'arbre et attendit avant de changer de forme qu'il n'y ait aucun membres de la sécurité dans les alentours, il serait bête que plusieurs garde lui tombe dessus, surtout en bu de l'obsession de leurs maître pour les gens comme lui, il allait vite regretté d'avoir voulu rencontrer un Yokaï c'était garantis mais le corbeau n'aimait pas combattre pour si peu, il ne tuerait que ce garçon et personne d'autres. Il renifla et secoua la tête, sa puait le Kitsune et pas n'importe lequel! Volant jusqu'a l'odeur il se posa sur une pierre en croissant bruyamment et se changea finalement. Assit sur son rocher appuyé sur une main il s'éventa de l'autre, il faisait chaud dans le coin, beaucoup trop pour lui.

"Que fais tu là sale bête?" Demanda Ranmaru en fixant la demeure traditionnel en contre bas.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inari Naonori

Message par Azili le Dim 31 Mai - 14:21

Toujours caché dans le bois, à une certaine distance, Naonori continuait d'observer les lieux. Il possédait une bonne vue qui pouvait lui permettre de se tenir à une distance raisonnable pour ne pas être vu et sans user de magie. Il aurait pu se dissimuler, se transformer complètement en renard ou en homme, mais il préférait s'économiser en laissant ses oreilles et sa queue apparents. Vu la difficulté de la mission qu'il s'était lui même donné, il ne pouvait pas gaspiller de l'énergie comme ça.

« Tsss ! », pesta-t-il en entendant le croassement d'un corbeau. Ce son lui était insupportable à l'oreille. Il y avait de la place partout, alors pourquoi ce maudit piaf avait décidé de venir dans sa zone d'observation où il devait être discret. Les hommes paniquaient pour un rien bien souvent, et entendre des oiseaux attiraient leur attention. S'il ne devait pas se faire tout petit pour pas se faire repérer il aurait balancé un caillou pour le faire partir. Mais le kitsune n'était pas au bout de ses surprises. Et des surprises comme ça, il s'en serait très bien passé. Il soupira d'agacement en entendant quelqu'un lui parler. Alors ce n'était pas qu'un simple corbeau... Il fallait que ça soit ce foutu tengu qui vienne le déranger.

« Je travaille. Un mot que tu ne dois pas connaître. J'ai pas le temps de faire mumuse avec toi. Alors, tire toi, j'étais là en premier. », il accompagna ses paroles en laçant un petit caillou qui ne manqua pas sa cible et la frappa sur le front. S'il avait écouté tout l'aversion qu'il éprouvait pour le yokai, il lui aurait lancé un rocher. Mais, pour ne pas se faire remarquer, il avait dû se résigner a ne lui lancer qu'un petit caillou, qui avec une vitesse suffisamment élevée, pouvait faire mal pour ne pas faire trop de bruit. Les hommes étaient en train de déjeuner, mais ils n'en restaient sûrement pas moins sur leurs gardes. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
*Always look on the brigth side of life~*
avatar
Azili
Mini Poulpy

Messages : 1701
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 116
Localisation : Derrière toi~

Voir le profil de l'utilisateur http://azili-imaginarium.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ranmaru Sakamoto

Message par Tcherryz le Mer 3 Juin - 14:41

O? Il semblerait que sa divine présence ne soit pas prise avec le sourire, pas étonnant en même temps, en vu de leurs passé commun c'était normal que le Kitsune ne saute pas de joie en le voyant, lui même n'était pas fou de joie loin de là de voir se sac à puce, il allait le gênait, cette mission touchait à un fils de grande famille de religieux, il était hors de question qu'un simple Kitsune vienne mettre son nez dans cette affaire là, nombres de Tengu voulaient venir ici mais Ranmaru c'était positionner en premier dessus, expérimenté et pointilleux tout se passerait bien. Beaucoup croyaient que les Tengu faisaient à leurs bon vouloir alors que pas du tout, leurs façon de faire était très bien organiser, jamais deux corbeaux sur le même cas donc il était hors de question qu'un renard vienne foutre en l'air cette organisation si pointilleuse.

N'étant pas attentif le corbeau reçut le cailloux sans faire de bruit et pesta intérieurement, comme si il allait partir tiens! Et puis quoi encore?! Qu'il se teigne en rose!? Non mais jamais de la vie il ne partirait. Ran souffla sur son éventail et une plume noir partit se planter dans la nuque du renard, juste assez pour que se soit désagréable et quelle reste planté, il ne partirait pas d'ici sans avoir eut la tête de ce type et il ne négocierait pas à ce propos. Rangeant son objet de distraction le corbeau se leva pour venir aux cotés de ce renard, il ne puait plus l'alcool preuve qu'il c'était lavé, diantre les renards avaient donc un soupçon d’hygiène corporelle!

"C'est une famille religieuse, sa concerne donc les tengu, rentre chez toi le renard." Somma Ranmaru en fixant les gardes.
avatar
Tcherryz
Troisième

Messages : 1748
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 26
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [En ces temps anciens] [T] Le corbeau et le renard~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum