Un forum pour les gens voulant rp librement sans avoir un personnage spécifique !
 

[Pendragon Gakuen] [M] De feu et de glace~

 :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Azili
Mages Erudits
Messages : 1963
Mages Erudits
Ven 3 Aoû - 17:52
Kaname était bien contre Harukami. Son corps était chaud et avant quelque chose de réconfortant qui rendait son contact vraiment agréable. Il profita de ce petit câlin, au calme pendant un instant et sourit en entendant la réponse de son amant à sa proposition. Même s’il avait envie d’aller dans les bains collectifs, il fût content que le préfet de feu lui réponde ça. Les bains pouvaient bien attendre, on venait de lui proposer quelque chose de plus alléchant que de simplement aller faire trempette. Au fond, cela l’arrangeait qu’il lui dise ça, car il n’avait pas à se détacher de corps si irrésistible.

« Comment résister à cette proposition » dit-il avant de l’embrasser sensuellement. Il remonta ses mains dans ses cheveux pour venir enfouir ses doigts dedans.

Puis, il entraîna son amant vers le lit. Il le fit basculer sur le matelas avant de s’allonger sur lui. Ses mains le caressaient tandis que ses lèvres parcourraient tout son corps, mordillant tantôt l’intérieure de ses cuissons, tantôt embrassant son torse. Cette fois-ci, il laissa son partenaire choisir la position et le laissait aller ses envies. Jusqu’à présent, c’était plutôt lui qui les avaient imposés. Même si son amant ne s’en était pas plaint, c’était bien de laisser un peu les reines aux autres de temps en temps. Et une fois encore, il fut un amant à la fois fougueux et délicat.

« Avoue, tu l’aurais mal pris si jamais choisi les bains plutôt que ton corps d’Apollon ? », dit-il en s’allongeant à côté de lui. Et tout en reprenant son souffle, il enleva une fois de plus le préservatif usagé. Heureusement qu’il avait pris une boîte pleine pour venir ici sinon il allait risquer d’être en pénurie de capote.

Il se leva rapidement pour aller le jeter dans la poubelle et éviter que cela ne traîne n’importe où. Puis, il vint se blottir contre le corps chaud d’Harukami pour un nouveau moment de tendresse avant d’aller prendre une petite douche. Il devait résister au sommeil sous peine de s’endormir plein de sueur.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Ven 3 Aoû - 18:30
C'était tellement plaisant de se sentir désirer, de savoir que son nouvel amant préférait de loin assouvir ses pulsions plutôt que d'aller dans un bain entourer de pleins d'inconnues et ce baisé en disait long sur le fait qu'il ne se forçait pas un seul instant pour répondre à ses attentes. Au passage le préfet de feu remarqua que l'autre adorait glisser ses doigts dans sa crinière de fauve, normal elle faisait envie et il l'entretenait, d'ailleurs heureusement qu'il était passé se les faire couper car sinon, nul doute que le blond n'aurait jamais retrouvé ses mains dans cette masse de cheveux!

Se laissant guider jusqu'au futon le châtain savoura chaque caresse et gestes passionnés, les rendant avec autant d'ardeur, quand l'ébat devint plus sérieux il ne se gêna pas pour choisir la position voyant que son camarade de glace lui laissait le choix. Assit sur lui il put s'occuper de gérer le rythme à sa guise et surtout d'avoir le torse de l'autre à porté de langue et de dents et puis, voir Kaname jouir en lui sous cet angle était une première.

Allongé sur le dos après leurs petite partie de câlin torride il tyran reprit doucement son souffle, écoutant d'une oreille son vis à vis, mal prit? Peut être pas à ce point là, il se savait désiré de toute manière mais peut être un peu frustré tout de même en vu de son envie de profiter au maximum de ce Week-End.

"Non, mais un jour ou tu aurais eut très envie je t'aurais posé un lapin pour que tu sache ce que ça fait d'être frustré." Plaisanta à moitié Haru.

Voyant l'ex hétéro de leurs couple arriver le préfet lui tendis les bras, le laissant venir contre lui, caressant son dos du bout des doigts, il serait par contre frustré si le blond refusait les câlins d'après sexe, vu que lui adorait ça et en avait cruellement besoin, la fougue c'était bien mais la tendresse il appréciait ça aussi.

"Ne t'endors pas, je ne te porterais pas jusqu'a la douche."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 5 Aoû - 22:28
Kaname rit et se félicita d’avoir choisi la bonne proposition. Enfin, il n’avait pas eu trop de mal à sélectionner celle qu’il devait. Encore le corps de son amant et un onsen, il n’y avait quand-même pas photo.

« Tu es plutôt du genre rancunier alors, » dit-il avant de l’embrasser tendrement sur la tempe. « Et tu peux être rancunier combien de temps ? Si admettons j’étais allé me prélasser dans les bains, tu es capable de me frustrer même, genre, un an après ce choix maladroit ? J’espère que si jamais tu devais te venger en me frustrant que tu m’expliqueras à quel moment et ce que j’ai fait de mal. Je sais bien que je ne suis pas parfait que je peux faire des erreurs, mais j’aime qu’on me dise ce que j’ai fait de mal pour que j’évite de refaire l’erreur qui peut vexer ou blesser. », dit-il en finissant sur une note un peu plus sérieuse. Il détestait que son ex boude pour quelque chose sans lui expliquer pourquoi. Cela avait plus le don de l’énerver et de faire sa tête de cochon alors qu’il aurait pu s’excuser et réparer son erreur. Même si la majorité du temps, en y réfléchissant, il arrivait à savoir ce qu’il n’allait pas, les fois où il ne trouvait pas la raison, Kisa restait dans le mutisme et était désagréable avec lui. Du coup, quand il n’arrivait pas à trouver, il se disait que c’était un simple caprice de la part de son ex et refusait de chercher plus lui. Un couple avait besoin de communication pour durer après tout ! Et il n’était pas devin.

« Non », rit-il, « je n’ai pas envie de m’endormir plein de sueur. Mais je suis tellement bien comme ça que c’est dur de se lever. Enfin, je devrais peut-être y aller maintenant à la douche pour pouvoir me glisser sous la couette avec toi. Plus vite ça sera fait, mieux sa sera, » ajouta-t-il en se redressant.

« Tu viens avec moi
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 5 Aoû - 22:48
Le blond avait souvent ce genres de question sérieuse après le sexe? Le châtain se le demanda une seconde tout en l'écoutant, en vu de sa longue tirade il en déduisait que les anciennes relations n'avaient pas du être de tout repos avec surement des bouderies et des reproches lancés bien après l’erreur commise en admettant qu'il y en ait eut, parfois les filles et mêmes les garçons pouvaient être puérils pour ce genres de choses, il avait eut une ex au lycée un temps soit peu boudeuse, il s'en était vite défait, ce n'était pas son genre de supporter ce genres de choses dans d'autres circonstance qu'une bonne plaisanterie.

"Je te l'aurais dis quand tu serais revenue du bain, un truc du genre, demain ceinture vu que tu as préféré le bain et basta. Je vais pas tenir noter dans un cahier pour te ressortir une chose aussi futile dans un an. Les répercutions a des bêtises sont toujours rapide et je dis pourquoi évidement. Il ne faut pas faire traîner ce genres de choses." Expliqua Haru en lui faisant une pichenette sur le front.

Il semblerait que le préfet de glace pose beaucoup de question pour apprendre à le connaître, ce qui le ravissait quelque peu. Après tout en vu de ses questions il pouvait lui même déterminé la réponse qu'il lui aurait donné si les rôles étaient inversés, il n'aimait donc pas la surprise de la découverte au jour le jour? A moins que ce soit car il était avec lui qu'il préférait tout savoir à l'avance? Le préfet de feu ne saurait le dire avec certitude et ne comptait pas poser cette question idiote, lui verrait bien au fur et à mesure du temps, ils n'étaient déjà dit pas mal de choses à savoir l'un sur l'autre après tout.

Sans dire un mot le tyran de feu sourit et se leva à son tour, oui dormir dans la sueur ce n'était pas son truc, l'été était enfin terminé avec ses chaleurs et son humidités alors ce n'était pas pour se mettre tout seul dans des conditions de sommeil défavorable. Il avança lentement vers la douche et la prit assez rapidement tout de même, il avait hâte d'être de retour dans leurs futon. Une fois propre et frais il repartit s'allonger, mettant un boxer propre juste histoire de ne pas être nu, on ne sait jamais qu'une employé frappe demain matin, il e volait pas prendre le risque de lui ouvrir nu dans la précipitation! Il s'allongea sur le cotés en soupirant d'aise.

"Maintenant tu peux t'endormir."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 7 Aoû - 0:41
Le préfet de glace se mit à rire en recevons la pichenette sur le front. Il trouve ce genre de geste vraiment adorable, même s’il pouvait être un peu douloureux. La douleur était bien faible face au taux de mignonnerie pour lui. Et au fond, cela le rassurait de voir qu’Harukami n’allait pas se taire quand il le vexerait et lui dirait aussitôt. Il préférait qu’on soit direct plutôt qu’on garde ça pendant un long moment et qu’on lui crache un jour ça au visage et que ça sorte de nulle part. Au moins, il ne perdrait pas de temps et saurait à quoi se tenir.

Dans la salle de bain, il se savonna allégrement pour être sûr de ne plus avoir une seule goutte de sueur ou de semence sur lui. Il n’aimait pas garder l’odeur après le sexe car il avait l’impression de coller et de puer. Il préférait se savoir frais et propre surtout avant d’aller se coucher. Il resta plus de temps que le préfet de feu sous l’eau, et une fois fini, il enfila un caleçon ainsi qu’un vieux t-shirt qui lui servait de pyjama.

« Tu sais que je vais sûrement m’endormir dès que me tête touchera l’oreille ? Tu vas voir, mon super pouvoir de m’endormir n’importe où et très vite et assez impressionnant. », dit-il en plaisantant et tout en rangeant un peu la chambre. Il n’était pourtant pas maniaque, mais il aimait bien que ça soit en ordre. Surtout quand il n’était pas chez lui, il détestait mettre le bazar. Puis, il éteignit la lumière et vient se coucher à côté de son amant.

« Je te dis bonne nuit maintenant avant que je ne sombre dans le sommeil. », dit-il en souriant avant de venir l’embrasser chastement sur les lèvres. Il se mit sur le dos et ferma les yeux. Il se détendit et soupira d’aise. Le lit était vraiment très confortable, cela faciliterait encore plus le temps d’endormissement. Enfin, il n’en avait pas vraiment besoin. Puis, au bout d’une minute à peine, le préfet de glace avait déjà rejoint les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 7 Aoû - 11:14
"J'espère que ça ne sera pas impressionnant au point que je n'en trouve pas le sommeil." Rit Haru.

Chacun son super pouvoir songea le préfet de feu en souriant restant allongé sur le cotés, certains pouvaient terminer un rubix cube en moins d'une minute et lui pouvait s'endormir en moins d'une minute, lui ne savait faire ni l'un ni l'autre, a si, finir une bouteille de chantilly en moins d'une minute il en était capable, mais ce n'était pas un super pouvoir qu'il montrerait, c'était généralement quand il était bien ivre et qu'on le mettait au défis de le faire ou qu'il le faisait ivre pour être sur que personne d'autre ne puisse en manger. Et dires que certains vouaient des super pouvoir comme voler, quel idée, les leurs étaient bien mieux!

Le regardant du coin de l'oeil faire un peu de rangement le châtain haussa un sourcil, il était maniaque? Bon en même temps lui rangeait ses affaires au fur et à mesure mais c'est vrai qu'avec leurs parties de sexe le beau blond avait surement eut ses pensées tournés vers autre chose que ranger. Recevant le léger baisé une fois qu'il l'ai rejoint il ferma les yeux.

"Bonne nuit, à demain."

Par chance le futon était confortable et spacieux, ils n'allaient pas être obligé de dormir collé serré toute la nuit, non pas qu'il n'aimait pas ça en général mais il aimait souvent s'éloigner de l'autre durant la nuit pour avoir assez de place pour se tourner et retourner sans prendre le risque de réveiller l'endormie à ses cotés. D'ailleurs celui-ci avait activé son super pouvoir, c'était fou.

Le lendemain matin le tyran de feu se réveilla tôt, il n'était pas un gros dormeur de nature alors cinq heures de sommeil voir six avec beaucoup de sexe était suffisant. Il se leva sans faire de bruit et attrapa dans son sac un livre avant de partir dans le bain. Une douche rapide plus tard il était dans leurs bain en trins de lire, savourant le calme et la chaleur de l'eau. Il y resta presque une heure avant de sortir pour se sécher et s'installer a leurs table pour continuer son bouquin, ne trouvant le temps pas long du tout quand il lisait.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Ven 10 Aoû - 23:07
Comme toujours, Kaname ne s’était pas senti partir. S’endormant toujours très vite, il n’avait pas le temps de réaliser qu’il sombrait dans le sommeil. Les rares fois où il n’arrivait pas à fermer l’œil de la nuit, c’était quand il était trop angoissé pour s’arrêter de penser. Son cerveau, dans ses cas-là, était bien trop actif pour passer en mode off et se reposer. Heureusement que c’est assez rare, car quand ça lui arrivait, il pouvait enchaîner les nuits blanches et il devait plus que l’ombre de lui-même. Privez de sommeil un gros dormeur et vous obtiendrez un zombie.

En plus d’avoir la capacité à s’endormir en un éclair, le jeune homme avait le sommeil lourd. C’est pourquoi, il n’entendit pas son amant se lever et faire sa petite vie. Même si Harukami aurait été bruyant, cela ne l’aurait pas réveillé. Il se réveillait seulement en entendant la sonnerie de son réveil, naturellement ou quand quelqu’un faisait exprès de le réveiller. Sinon, il continuait à dormir tranquillement, comme s’il était en pleine hibernation.

Finalement, il s’éveilla doucement, une bonne heure plus tard que Sahiko. Lentement il émergea en ouvrant d’abord difficilement les yeux, puis en se redressant pour s’asseoir. Une fois en position assise, il remarqua que le préfet de feu était déjà habillé et lisait tranquillement devant lui.

« Bonjour, bien dormi ?» dit-il en souriant avant de mettre sa main devant sa bouche pour bailler.

« Ça fait longtemps que tu es réveillé ? », ajouta-t-il avant de se lever, « Hésite pas à me réveiller si tu trouves que je dors trop surtout si tu commences à avoir faim. »

Le préfet de glace alla chercher son téléphone pour regarder l’heure. Il était déjà 9h30. Il avait vraiment bien dormi.

« J’appelle pour le petit déjeuner ? », proposa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Ven 10 Aoû - 23:25
Prit par son récit le préfet de feu, d'habitude assez attentif à ce qui l'entourait, n'entendit pas le bruit des draps qui étaient bougés et donc, n'entendit pas que son petit ami secret c'était réveillé, il lui avait dit être un gros dormeur alors combien de temps allait il dormir vu le parties de sexe torride qu'ils avaient eut? Neuf heure, dix? Quand même pas douze heures, si? Bon il n'allait pas non plus attendre midi pour avoir son petit déjeuner il l'aurait réveillé avant quand même, après tout ils n'étaient pas là pour dormir mais pour profiter l'un de l'autre.

Quand la voix de l'endormit s'adressa donc à lui le tyran sursauta légèrement et tourna son visage vers lui, il était beau au réveil, c'était la première fois qu'il se faisait la réflexion d'ailleurs, mais ce petit air encore endormi lui donnait un cotés adorable qu'il ne lui soupçonnait pas, même pendant leurs petit boulot de cet été il n'y avait pas fait attention, en même temps ce n'était pas sa priorité à cet époque.

"Très bien oui, je ne te pose pas la question vu l'heure qu'il est." Plaisanta Haru en l'observant un instant de plus. "Une heure e quelques, je dors peu."

Le châtain attrapa son marque page et le mit dans son bouquin qu'il referma avant de se lever pour venir s'asseoir près de son beau aux bois dormant à peine réveillé. Il aimait les futons mais les lits c'était quand même mieux, surtout pour s'asseoir et se lever ensuite, mais nul doute que la chambre aurait perdu de son charme si il n'y avait pas eut de futon, diablement confortable au passage.

"Je t'aurais réveillé d'ici une demie heure je pense, je commençais juste à avoir faim maintenant." Avoua t'il pour le rassurer. "Tu peux les appeler oui."

Sans attendre le préfet lui donna le téléphone qui leurs permettait d'appeler la réception et vint se caler contre son torse, nichant son nez dans son cou, se moquant bien que ses cheveux encore bien mouillé ne le trempe, c'était tans pis pour lui, il n'avait qu'a se lever plus tôt, il aurait eut un câlin avec des cheveux bien sec. Le sexe il n'en réclamait pas, mais de l'affection tendre il en avait besoin, alors il se servait en faisant comme chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 12 Aoû - 23:26
« Je ne suis pas de mauvais poil le matin, même si je peux avoir du mal à émerger quand je n’ai pas assez dormi, je ne vais pas te mordre si tu me secoues pour me réveiller. », dit-il en souriant. Même s’il se doutait qu’Harukami n’avait pas peur de faire face à quelqu’un de grognon au réveil, il préférait lui révéler cette information, comme ça, il n’hésiterait jamais à le réveiller si besoin.

Enfin, ça le rassura de savoir qu’au moins son amant n’avait pas attendu après lui et ne le laisserait pas dormir trop longtemps pour lui reprocher d’avoir trop dormi comme une de ses ex avait pu lui faire une fois. Le préfet de glace s’horrifia en réalisant qu’il faisait tout pour que sa nouvelle relation marche et qu’il devait sûrement trop en faire. S’il n’était pas naturel, c’était comme ça qu’il risquait de faire des erreurs et de tout faire foirer. Il devait se détendre un peu plus et restait lui, parce que c’était qu’en étant normal qu’une relation pouvait durer. Il se stressait vraiment beaucoup à vouloir trop en faire, surtout que Sahiko ne devait pas autant se prendre la tête que lui. Mais heureusement pour lui, son amant vient le sortir de ses pensées en venant contre lui alors qu’il s’apprêtait à téléphoner. Cela le fit sourire et le rassura aussi quelque part. Oui, il devait juste faire comme d’habitude et être lui. Après avoir composé le numéro de téléphone, il passe un bras autour d’Harukami et lui caressa le dos doucement tout en parlant à la réceptionniste.

« Ils nous apportent le petit-déjeuner dans un quart d’heure. », dit-il en raccrochant. Puis, il posa le téléphone à côté avant de passer son deuxième bras autour de lui et de s’allonger en gardant le préfet de feu contre lui pour continuer de le câliner.

« J’irai me doucher après manger. » dit-il, voulant profiter du moment.

« Tu veux faire quoi aujourd’hui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 12 Aoû - 23:54
Pas grognon le matin? Le préfet de feu doutait quelque peu de cette affirmation, après tout il y avait tellement de choses qui pouvaient faire qu'on était grognon en se levant, le type de réveil, le temps qu'on à dormis ou encore si le sommeil avait été profondon et constant et pourquoi pas si on avait fait un mauvais rêve juste avant. Lui même pouvait vite être grincheux siquelque chose l'avait fait mal dormir et puis parfois c'était juste une sale humeur comme ça sans raison, bien que quand il dormait avec quelqu'un c'était très rare que cela arrive, à moins que la personne l'ait empêcher de dormir en ronfflant ou bougeant trop, là normaalement il serait plus que grincheux, quoi qu'il en soit le blond le verrait bien un jour ou l'autre, pas besoin de lui faire ce pavé expliatif pour si peu.

"Peut être que je n'attend que ça que tu me morde." Plaisanta Haru pour changer de sujet.

Inspirant profondément le châtain profita de l'instant, s'imprégnant de l'odeur de peau de son nouveau petit ami secret, il sentait le gel douche fournis par l'endroit, il préférait largement le sien à la pomme niveau odeur tiens, ensuite ça ne semblait pas irrité la peau délicieuse du préfet de glace heureusement, sinon il l'aurait forcé à utiliser le sien, hors de question que cette peau si douce soit abîmé! Se laissant câliner il n'écouta que d'une oreille, de toute façon cela n'aavait pas d'importance en vu du sujet de base.

"Un petit déjeuner sâlé ou sucré du coup?" Demanda t'il en levant un oeil vers lui.

Se laissant prendre plus franchement dans les bras le tyran se laissa allongé et soupira d'aise, pourvu que l'autre ne s'endorme pas du coup, à etre allongé comme ça et avec son super pouvoir ce n'était pas risqué?! Il verrait bien et le réveillerait dans le pire des cas. Entendant la question il réfléchit une minute avant de pouvoir touver quelque chose de constructif. Il croisa ses bras sur le torse du beau blond et appuya son menton dessus, le regardant droit dans les yeux.

"Il fait beau on peut toujours allé se ballader ce matin, puis cette après midi il est sencé pleuvoir, cela nous laissera du temps pour nous amuser ici tu ne crois pas? A moins que tu ais une autre idée?" Proposa t'il non sans un petit sourire qui en disait long sur leurs amusement de l'après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 21 Aoû - 23:40
« Ça peut s’arranger si tu aimes ça », dit-il avant de rire. Il devait avouer que quelques morsures de temps en temps pimentaient l’acte. Bien sûr, pas les morsures jusqu’au sang, il n’aimait pas avoir mal et faire mal à sa partenaire. Il fallait bien doser l’intensité afin qu’elle soit assez forte pour procurer que du plaisir. Si Harukami aimait ça, Kaname se ferait un plaisir de le mordre de temps en temps alors. Et inversement.

« C’est un petit déjeuner traditionnel japonais, ça te convient ? », dit-il en lui caressant les cheveux, « Pas de chantilly, désolé »,ajouta-t-il en plaisantant.

« C’est un programme très alléchant, surtout cet après-midi.
», répondit-il avec un petit sourire en coin. Après tout, il avait organisé ce week-end pour pouvoir profiter de son amant autant que possible et pas pour aller faire du tourisme. Même si sortir un peu ne leur ferait pas de mal. C’était bien de s’aérer un peu et de ne pas rester enfermé 24h/24 dans la même pièce. Une pièce avait besoin d’être aéré, et eux aussi. En plus, ça laisserait le temps aux employés de changer les draps avant qu’ils ne les salissent de nouveau.

« On pourra essayer aussi les bains communs ce soir » proposa-t-il. Même s’ils avaient leur propre source chaude dans leur chambre, le préfet de glace ne dirait pas non à aller faire un petit tour dans le sauna et les différents bains à température différentes.

Le jeune homme resta à câliner son amant jusqu’à ce qu’un des employés frappe à leur porte.

« Ah ! Le petit-déjeuner est là ! Je vais ouvrir, » dit-il avant de l’embrasser chastement et de se lever. Il enfila un pantalon pour ne pas ouvrir en boxer qui moulait plutôt pas mal ses formes et laissa les deux garçons avec les plateaux entrer et installer tout sur la table. Il les remercia et referma derrière eux avant de s’asseoir à table.

« Ça sent bon ! »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Ven 24 Aoû - 14:10
"Oui c'est parfait, je me doutais que je n'en n'aurais pas au réveil." Avoua Haru en savourant la caresse dans ses cheveux.

Non ce n'était pas possible, ne se nourir que de chantilly jusqu'au restant de sa vie, pourtant ce serait si bien, si bon et doux, en plus tout le monde ne serait pas d'accord, il grossirait surement et perdrait de ce fait quelques fanes surement et puis il aurait pleins de carences en toutet tomberait malade. Parce qu'ensuite non il n'aurait jamais la lassitude de ne manger que ça, contrairement à ce que beaucoup penseraient, jamais il ne s'en lasserait. Et dans le cas présent il c'était douté que ce serait un petit déjeuner traditionnel, lui aimait beaucoup ça alors il n'allait pas s'en plaindre.

Le programme semblait plaire au blond, parfait, il n'aurait pas à chercher autre chose car le préfet de feu ne se voyait pas rester enfermé dans la chambre tout le Week-End mais il semblerait que son partenaire soit pressé d'être à cette après midi, surement pour le sexe, il était innocent au point de pensé que lesexe en nature ça ne se faisait pas? Ou le croyait il peut être innocent lui même? Qui sait.

"On ira y faire un tour alors, vu que hier soir tu as préféré me sauter dessus." Plaisanta le châtain.

Le préfet de feu n'ajouta rien jusqu'a l'arrivé des employés, profitant simplement de se faire câliner et se poussa pour laissé le beau préfet de glace s'occuper d'allé ouvrir. Il se leva en s'étirant et vint s'asseoir à table reluquant sans gêne son amant, il était tellement sexy avec son jean et son torse nu comme ça. Laissant les employés tout installer il les remercia et prit ses baguettes, souhaitant le bon appétis avant de commencer, s'attaquant d'abord a son poisson.

"C'est aussi bon que c'est beau.
" Ajouta t'il en souriant. "Au fait, je sais qu'il te tarde cette après midi car mon corps te manque déjà, mais tu sais, le sexe en extérieur je trouve ça assez excitant à vrai dire." Déclara Haru l'air de rien continuant de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 2 Sep - 21:43
Installé devant la table, Kaname contemplait le festin qui s’offrait à lui. Le petit-déjeuner n’est pas aussi copieux que leur repas de la veille, mais il était tout de même bien servi. Il y avait du poisson grillé, du riz, du tofu saupoudré d’oignon vert finement coupé, une petite salade avec un œuf mollé coupé en deux, de la soupe, des quartiers d’orange et bien sûr du thé vert. Après hésitation, le préfet de glace commença par la soupe qui se trouvait le plus prêt de lui et réalisa qu’il manquait quelque chose.

« Tu veux du café ? », demanda-t-il en se leva pour aller faire chauffer la bouilloire qui se trouvait dans leur chambre. Ce qui était bien dans ce genre d’endroit, c’était qu’il y avait toujours quelque chose pour faire chauffer de l’eau et des sachets de thé ou de café instantané. Bon, cela n’allait pas être un café grand cru, mais cela lui suffirait pour avoir sa dose de caféine matinale. Obtenant une réponse positive de la part de son amant, il attrapa deux tasses qui se trouva à côté de la bouilloire et versa dans chaque un sachet de café instantané pendant que l’eau chauffait. Et lorsque la bouilloire chanta, il l’arrêta et versa l’eau dans les tasses avant de revenir petit-déjeuner. Il déposa une des deux tasses devant Harukami et sourit en entendant la remarque sur le sexe en pleine nature.

« Je pensais surtout au fait de prendre l’air un peu, je n’ai pas une libido si développée que ça, même si hier je t’ai prouvé le contraire, » rit-il avant d’ajouter, « mais si ça peut te faire plaisir, cela ne me gêne pas non plus de le faire en pleine nature. Par contre, je n’aime pas être trop exposé quand je couche avec quelqu’un dans un lieu public. Je sais que l’adrénaline de se faire surprendre ajoute du piment, mais ça risque de me faire débander quand je sais qu’on me regarde avec trop d’assistance ou de tomber nez à nez avec un enfant qui se promène avec ses parents. », dit-il en parlant par expérience.

« Il faudra sortir des sentiers battus pour un peu plus d’intimité. Je préfère que ce moment nous appartienne et ne pas le partager avec des randonneurs trop curieux. », ajouta-t-il avec le sourire. Il allait devoir penser à prendre des préservatifs dans son sac et de la lotion lurifiante.

«Tu l’as déjà fait dans quel lieu ? C’était lequel le plus insolite ? », dit-il curieux de savoir ce qu’Harukami avait pu expérimenter. Cela ne le gênait pas d’entendre son amant parler de ses anciennes relations. Il savait très bien qu’il en avait, et certainement même beaucoup vu sa popularité, avant qu’ils ne sortent ensemble. Lui-même n’avait pas été un sain. C’était quelque chose de normal et il n’avait pas à en être jaloux. Le seul truc qu’il ne voulait pas savoir, c’était le classement des performances. Il avait toujours l’espoir d’être la personne qui donnait le plus de plaisir à ses partenaires surtout avec ceux avec qui il sortait et pour qui il avait pu développer des sentiments. Il ne comptait pas les plans cul là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 2 Sep - 22:12
"J'en veux bien merci."

Le châtain regarda sur la table et bien son amant avait vite remarqué qu'il n'y avait pas de café servit avec leurs petits déjeuner, il avait été trop occupé à regarder la nourriture pour faire attention aux boissons qui leurs avaient été apporté. Il pouvait se passer de café le matin pas comme sa mère qui était vite agréssive verbalement si elle n'avait pas eut son café noir sans sucre au réveil, ne jamais oublier d'acheter du café, c'était la première règle de survie de son père soit disant. Lui s'en moquait, tans que ce n'était pas de l'eau plate, ensuite que ce soit thé café lait ou jus de fruit il s'en moquait.

"Je ne suis pas si exhibitioniste non plus, savoir qu'on peut se faire surprendre est excitant mais pas si les risques d'être vu sont trop énorme, le sexe c'est à deux, pas besoin de spectateur." Avoua Haru en haussant un sourcil. "O? Tu n'as donc pas une tel libido d'habitude? Je suis flatté que ce soit moi qui te fasse tans d'éffet."

Buvant une gorgée de café le préfet de feu écouta la question de son amant, il était bien curieux, en même temps vu ce qu'il pensait de lui avant leurs mise en couple il ne devait surement pas le voir comme quelqu'un d'assez ouvert pour baiser dans des lieux publics, il n'avait même jamais du imaginer la chose donc il ne faisait que découvrir tout les jours des choses nouvelles à son propos, cette curiosité avait un petit cotés mignon et puis ce n'était pas intrusif comme question, après tout il avait lui même lancé le sujet.

"Pas mal d'endroit à la fac surtout, la piscine, derrière le conbini aussi une fois, la bibliothèque et je te parle pas de la réserve."
Répondit Haru en attrapant son bol de soupe miso. "L'endroit le plus insolite? Hmm je dirais une salle de cinéma, y'avait peu de gens et y'a eut une scène de cul au début qui a pas mal chauffé ma petite amie de l'époque alors on c'est fait plaisir, c'était un film d'action alors avec le bruit ni vu ni connu personne n'a rien vu ni entendu."

Et encore ce n'était que des exemples songea t'il, la douche du gymnase ou encore la salle qui servait pour les cours de cuisine et le pire c'était que rien n'avait jamais fuité, aucune et aucun de ses partenaires n'avaient venduent la mèche, et puis il y avait aussi l'infirmerie ou encore des endroit ou c'était juste de la masturbation mutuel et pas vraiment du sexe, il aimait les nouveautés et trouvait ça amusant les changements de lieux.

"E toi? Je ne pense pas que tu sois du genre classique à ne baiser que dans un lit."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Dim 2 Sep - 23:34
Heureusement qu’il n’était pas exhibitionniste ! Cela éviterait les prises de tête sur les lieux pour coucher et il n’aurait pas à faire de temps en temps des efforts pour lui faire plaisir en baisant sur la place publique. Au moins, leur vision du sexe semblait se rejoindre. Ce qui était un point positif. C’était quand on était sur la même longueur d’onde qu’on pouvait vraiment s’éclater. On savait qu’aucun des deux n’aurait à faire de concession pour assouvir le fantasme de l’autre. Cette pensée ravie le préfet de glace.

« Tu n’as pas idée, » rit-il, « la frustration de ne pas pouvoir te toucher comme je veux à la fac à tendance à développer ma libido », ajouta-il sur le ton de la conversation.

Tout en petit-déjeunant, il écoutait attentivement la réponse de son amant et fût surpris d’entendre les lieux où il avait eu des parties de jambes en l’air. Jamais il ne l’aurait imaginé aussi aventureux. Avant de sortir avec lui et de commencer à un peu mieux le connaître, il l’avait toujours imaginé avec un gros balai dans le cul et adepte du missionnaire sur étoile de mer. Bon, il avait bien entendu une ou deux rumeurs comme quoi c’était un bon amant, mais étrangement ses oreilles s’étaient fermées à ce moment là et il avait préféré rester sur son délire de Sahiko complément frigide. Il avait vraiment eu une image erronée de lui. Alors qu’il s’imaginé le préfet de feu plus froid que de la glace, il était en réalité aussi chaud bouillant que son élément. Ce dernier n’avait pas hésité à avoir des rapports dans une salle de cinéma qui comportait quelques spectateurs. Il était vraiment loin de l’image sérieuse qu’il lui avait collé dans le dos. Et il était étonné de voir qu’il y avait plusieurs lieux sur le campus où on pouvait faire l’amour sans se faire surprendre. Vu que son ex et lui venait du même dortoir, il n’avait jamais eu vraiment besoin d’avoir de l’imagination pour trouver des lieux tranquilles pour un moment d’intimité.

« Dernière le conbimi ? Vraiment ? Je ne pensais pas qu’on pouvait le faire sans se faire choper. Mais je crois que la salle de ciné est le lieu qui me surprend le plus. La piscine, c’était dans l’eau ou au bord ? T’as pas eu d’effet ventouse avec l’eau ? » dit-il en plaisantant, « En effet, je vois que tu es un grand amateur des lieux publics, » dit-il avec un petit sourire en coin et en réalisant qu’il n’allait pas avoir besoin d’attendre les week-ends pour pouvoir coucher avec lui puisse que son amant connût visiblement plein de lieux tranquilles.

« Rien d’extraordinaire. Sur la plage en pleine nuit, dans la buanderie sur une machine à laver, en mode essorage c’est top. Sinon en voiture mais on avait eu la mauvaise idée de ne pas se garer dans un lieu pas fréquenté et on s’est retrouvé avec un vieux pervers qui s’était collé à la vitre et nous regardé. Je crois que ça a été ma pire expérience ça, » dit-il en frissonnant rien qu’en se remémorant la scène, « Sinon à peu près dans toutes les pièces d’une maison. Et bientôt je vais pouvoir tester en forêt, » ajouta-t-il avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Dim 2 Sep - 23:54
"Tu te fais pas chopper si c'est avec l'un des employé que tu couche." Rit Haru l'air de rien. "Les deux, dans l'eau et sur le rebord, même sur le plongeoir une fois."

Il n'avait pas honte de le dire, après tout c'étaient tous de très bons moment, il n'avait pas eut le fameux incident de l'éffet ventouse en plus de ça ce qui aurait put le faire oublier se désagréable moment pour sur!  Vu qu'il avait eut quelques partenaires n'étant pas de son dortoir il avait bien falut qu'il soit inventif pour se faire plaisir, payer à chaque fois l'hôtel c'était hors de question etpuis généralement c'étaient ses partenaires qui crevaient d'envie et lui proposaient des folies, il ne faisait que trouver des endroits pour y répondre en bon petit ami ou amant qu'il était.

Son partenaire lui avait finalement fait des endroits assez banal en fin de compte, la plage la nuit ça n'avait rien de fou, par contre une petite crique le jour ça c'était excitant songea le préfet de feu continuant de manger.  La buanderie sinon ça pouvait être bien effectivement mais il ne parlait surement pas d'une buanderie public surement celle de son dortoir, pas plus mal car bon il y avait trop de risque que quelqu'un arrive sinon.

"J'ai de la chance que tu ne sois pas fermé sur ça, je me serais ennuyé sinon à la longue." Sourit le châtain en temrinant son poisson. "Bientôt la forêt oui."

C'était parfait que le blond soit ouvert sur ce sujet et veuille bien étoffé sa liste de lieux en sa compagnie, nul doute qu'en sachant les penchant du préfet de feu, celui de glace se lâcherait un peu plus dans l'avenir sur les endroits ou coucher, peut être pourraient ils même se faire plaisir à la fac du coup? Ce serait bien car nul doute que maintenant qu'il y avait goûté, il aurait du mal à s'en passer toute une semaine, enfin si il n'avait pas le choix il en serait ainsi, mais ça lui peserait à force.

Terminant son repas en très bonne compagnie le tyran de feu se leva et alla enfiler un jean avec un t-shirt, 'noubliant pas sa montre, son téléphone resterait là quand à lui, à moins qu'il le prenne pour faire une photo ou deux du mont Fuji... Finalement il le prit et alla devant le miroir pour s'attacher les cheveux. Hors de question de sortir négligé, ou qu'il aille il avait une image à tenir quand il n'était pas dans un cadre privé.

"J'ai déjà pris un bain mais tu peux prendre ton temps de ton cotés Kaname."
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 4 Sep - 18:54
« Sur le plongeoir aussi ? », dit-il amusé en imaginant la chose. De mémoire, le plongeoir de la piscine n’était pas très large et pas vraiment stable. En plus, il était à une certaine hauteur, il ne fallait pas avoir peur de tomber, à moins que ce fût l’effet rechercher.

« C’était un défi ? Pour savoir si vous allez tenir dessous sans tomber ou s’il ne céderait pas sous votre poids et les mouvements de votre nuit endiablé ? », rit-il, « Au moins, maintenant je sais qu’il est solide. », ajouta-t-il avant de reprendre son repas.

« J’aime découvrir de nouvelles choses. Et je suis prêt à tester au moins une fois pour faire plaisir à l’autre. Il y a que vraiment en testant après tout qu’on peut dire si on aime au pas. », dit-il sur le ton de la conversation avant d’enchaîner sur un autre sujet de tout ce qu’il y avait de plus ordinaire.

Quelques minutes plus tard, il finit son petit-déjeuner. Il avait l’impression de l’avoir englouti en un rien de temps. Faut dire que c’était la faim qui l’avait tiré de son sommeil, alors cela était normal qu’il l’eut rapidement avalé.

« C’est surtout le soir que j’ai traîner dans le bain. Je vais surtout me doucher, histoire d’être propre. Je ne vais pas y rester des heures. », répondit-il en souriant. Il n’était pas vraiment du genre à mettre trop de temps dans la salle de bain. Il prenait soin de lui mais faisait les choses basiques.

« Je te laisse les appeler pour qu’ils viennent débarrasser. », ajouta-t-il avant de prendre ses affaires propres et d’aller dans la salle de bain pour se laver.

Il resta un bon quart d’heure avant d’en ressortir fin prêt. Il attrapa son portefeuille, son portable et les enfourna dans les poches de son jeans. Celles-ci étaient profondes ce qui permettait de pouvoir y mettre pas mal de choses et évitait de s’encombrer d’un sac.

« Je suis prêt, on peut y aller quand tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 4 Sep - 19:18
"Pour s'amuser, finalement on est pas tombé à l'eau mais je doute que ça nous aurait coupé l'envie de continué". Rit Haru.

C'était certains même, après être tombé ils se seraient calé contre un bord du bassin et la chose aurait reprit comme si de rien n'était, cet amant là était du genre joueur après tout, il n'était plus à la fa depuis leurs deuxième année mais même si ça avait été le cas il en serait pas rester avec lui, mais il avait eut le mérite d'avoir des idées d'endroits amusant ce qui n'avait pas été pour lui déplaire et puis ce garçon était d'eau, autant dire que tomber dans le bassin ça ne lui aurait fait ni chaud ni froid surement!

Le préfet de feu se sentait chanceux que son camarade de glace soit autant sur la même longueur d'onde que lui sur pleins de sujets, cela évitait les longues explications et les débats à n'en plus finir sur des broutilles, que de temps perdue par le sale caractère de l'autre vraiment. Sentant les difficuultés à se coiffer il pesta et alla dans son sac chercher de quoi défaire chaque neoux de sa chevelure. Il n'appela la direction qu'une fois enfin sa crinière attaché comme c'était prévu initialement.

La lecture de son livre reprit alors pendant que l'employait débarassait et que son amant se douchait, il n'allait pas faire la conversation avec l'employé qui avait surement bien mieux à faire surtout dans ce genre d'établissement ou le travail ne manquait pas. Il le referma en voyant l'autre prêt et sortie de leurs chambre.

La ballade ne fut pas courte, ils avaient bien profité du cadre avan de trouver un coin tranquille pour s'amuser un peu plus, comme les fois d'avant le beau blond avait été très bon dans ce qu'il faisait, il préparait et s'équipait au lieu de venir comme une brute et savait varier les rythmes pour le rendre fou. Son t-shirt ne devait surement pas être très propre à la sortie de cet ébat contre un arbre mais lui en était très satisfait, l'extérieur ne faisait pas stresser Kaname au point d'en être parano. Marchant ensuite jusqu'a l'auberge il entendit son ventre, il ne devait pas être tôt pour qu'il se fasse entendre et en plus le sexe ça avait tendance à lui donner faim. Prenant son téléphone il sourit en montrant qu'il était presque une heure de l'après midi.

"Kaname j'ai faim, tu m'as affamé." Annonça Haru.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Mar 4 Sep - 22:52
Kaname était ravi de leur petite excursion. Les chemins dans la montagne étaient escarpés mais étaient praticables sans problème. Surtout pour deux jeunes hommes sportifs comme eux.

Il ne savait pas pendant combien de temps ils avaient marché car le préfet de glace avait perdu toute notion du temps tellement il appréciait cette balade en compagnie de Harukami. En plus, la vue était magnifique. Cela aurait été dommage de rater ça en restant toute la journée. Il aimait se dégourdir les jambes le matin. D’ordinaire c’était avec un petit footing mais comme c’était un petit week-end tranquille pour profiter de son amant, il avait préféré dormir et rester un peu au lit pour le câliner.

Au bout d’un moment, le châtain clair entraîna Sahiko en dehors des sentiers battus pour trouver un coin à l’abris des regards trop indiscrets. Il l’embrassa d’abord sensuellement avant de le plaquer contre un arbre pour passer aux choses. Et ce n’était pas parce qu’il était en pleine nature qu’il se retint et empêcha ses gémissements de franchir ses lèvres, au contraire, il laissa sa voix s’exprimer à chaque fois que le plaisir se faisait de plus en plus intense jusqu’à jouir. D’ailleurs, Harukami ne fit pas son timoré lui aussi. Cette petite partie de jambes en l’air fut un véritable régal et il remercié son amant d’avoir fait part de ses pratiques.

Avant de reprendre leur chemin, Kaname s’épousseta et se recoiffa, puis enleva une ou deux feuilles de la crinière du préfet de feu. Il lui sourit et reprit sa route avec lui comme si de rien n’était. Consciencieux de l’environnement, il avait pris soin de roulé le préservatif usé et noué dans un mouchoir et le jeta dans la première poubelle qui croisa son chemin.

« Des ramen ? Ça te dit ? On est passé devant ce petit restau tout à l’heure. », dit-il en pointant le dit-lieux. Il n’était pas contre se poser un peu pour manger, la faim commençait à se faire sentir pour lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 4 Sep - 23:11
Haussant un sourcil le préfet de feu regarda le restaurent de ramen, trop occupé à regarder la nature autour de lui et surtout le mont Fuji il n''avait pas fait attention qu'il était là tiens, le pauvre, il avait pourtant le mérite d'être pas trop mal placé avec un superbe cadre autour de lui. Rangeant son téléphhone en marchant il sentit que qleuqe chose clochait et chercha dans ses poches, il n'avait pas prit son argent? Ce n'était pas étonnant et tellement plus probable que le fait de l'avoir perdu. Il se rappelait bien ne pas l'avoir sortit de son sac depuis la réception de l'hôtel.

"Je suis pour, mais soit tu m'invite soit on repasse au ryokan, j'ai oublié mon porte feuille." Avoua Harukami.

Il ne comptait pas faire des yeux de chiots pour se faire invité loin de là, en général il préférait largement être celui qui invitait que celui qui se faisait invité, mais voila il laissait dans ce cas présent le choix à son amant secret. Ce n'était pas comme avec le préfet d'ombre qui depuis leurs première année, n'avait jaais réussis à lui payer un seul repas, lui s'en amusait, sachant que ça le mettait hors de lui et mal à l'aise à la fois, alors c'était devenue son défis, si ils mangeaient ensemble il l'invitait systématiquement, en cinq ans il n'avait connu aucune défaite à ce petit jeu.

Finalement le beau blond décida de l'inviter, tans mieux, ils n'allaient pas devoir faire l'allée retour avant de se remplir le ventre ce qui l'arrangeait bien vu la faim qu'il avait. Entrant dans le petit restaurent qui n'avait pas plus de dix tables il prit place, il était rustique mais très bien entretenue, il aimait bien. Le châtain salua la dame d'âge mûr qui venait leurs apporter de l'eau fraîche avec des serviettes et la carte. Il y avait les grands classique vraiment, mais au moins c'étaient des valeurs sur et il trouvait ça mieux ainsi, que des restaurent qui faisaient tellement de plats différent qu'il doutait de la fraîcheur des ingrédients du coup.

"Un ramen au porc avec un oeuf et les tempura de légumes s'il vous plait." Commanda en souriant le préfet de feu. "Tu as choisis Kaname ou tu veux encore cinq minutes?"

Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Jeu 6 Sep - 0:28
« Je t’invite », répondit Kaname en grand seigneur.

C’était quelqu’un de plutôt généreux et cela ne l’embêtait pas de payer un repas, que ça soit à un ami, sa famille ou la personne avec qui il sortait. Bien au contraire, cela lui fait plaisir de le faire, et il n’attendait rien en retour. Même sans qu’Harukami ne lui laisse le choix, il l’aurait proposé naturellement. Il savait que certaines personnes n’aimaient pas qu’on les invite car elles avaient l’impression qu’on les prenait de haut parce qu’elles n’avaient pas assez d’argent ou qu’on avait pitié d’elles. Le préfet de glace n’avait jamais eu pitié des gens qu’il avait pu inviter. C’était juste que cela lui faisait plaisir. Et en plus, aujourd’hui, il avait vraiment trop faim pour faire un détour au ryokan pour aller chercher le portefeuille de son amant. Heureusement que celui n’était pas du genre à refuser qu’on l’invite sinon il aurait dû passer du temps pour le convaincre que cela lui faisait plaisir de lui payer un ramen.

Une fois à l’intérieur du restaurant, le châtaine de laissa guider par la femme d’âge mûre. La décoration ne datait pas d’hier, mais cela donnait un petit quelque chose de charmant à l’établissement. Ce restaurant devait être un restaurant familial, ce qui était en général bon signe pour la qualité de la nourriture. Il s’installa à la table et la remercia pour l’eau fraîche avant d’examiner le menu. Il n’y avait rien de très surprenant dedans, mais cela lui convenait parfaitement. Il avait envie de manger quelque chose de simple et su tout de suite ce qu’il voulait.

« Non, c’est bon je sais ce que je vais prendre. Je vais prendre des gyoza et un ramen au porc avec supplément œuf. », dit-il en rendant le menu à la serveuse tout en souriant.

Ils n’eurent pas longtemps à attendre avant que leur plat arrive. D’ailleurs, de là où ils étaient ils pouvaient voir le comptoir derrière lequel les deux cuisiniers travaillaient. Il remercia la dame quand elle posa les plateaux sur la table. Kaname attrapa le sésame et en versa allégrement dans son bol ainsi que quelques gouttes d’huile pimentée.

« Ittadakimasu », dit-il en humant la délicieuse odeur de son ramen et ses gyoza.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Jeu 6 Sep - 0:44
Le châtain attrapa la serviette chaude et s'éssuya les mains consciencieusement comme toujours, il n'aimait pas manger les mains sales et le peu de fois ou on ne lui donnait pas ce qu'il fallait il partait faire un tour au toilette pour se les laver ou mieux quand il avait son sac il utilisait une lotion, il n'aimait pas trop l'odeur mais bon les mains propre c'était important, chez ses grandds parents peine touchait il le chien ou le chat qu'on lui disait d'allé se les laver alors forcément maintenant il n'oubliait plus. Lapliant très proprement une fois utilisé il bu ensuite un peau d'eau avant de s'amuser à faire tourner les deux glaçons dans le verre, aimant bien le bruit et la visio qu'il voyait.

Plus loin il entendait trois personnes parlaient entre elles, assez âgés, des habitués semblait t'il mais surtout les bruits venant de la cuisine, il savait faire les ramen, techniquement parlant ce n'était pas si dur que ça mais il les préférait ave des nouilles faites maisons pas comme celles qu'il achetait par fénéantise de les faire lui même. L'odeur qui parvenait à ses narines le fit sourire et voyant les bols il remercia la serveuse avant de séparer ses baguettes en s'aidant de ses dents comme toujours.

"Ittadakimasu." Répondit Haru avant de sourire en le voyant asaisonner son ramen. "Ce n'est pas un ramen avec du sésame mais plutôt du sésame aromatisé au ramen je crois."

Le préfet de feu rit, waw il n'y allait pas main morte sur le sésame, lui n'ajouta qu'un peu de sel et c'était tout, normalement un bon ramen se suffisait à lui même, en tout cas dans ses goûts personnel, même si le bouillon était sâlé de base il aimait bien en rajouter un peu, on sait jamais. Il se versa de la sauce soja dans une coupelle prévu à cet éffet et attrape un tempura de crevette qu'il trempa avant de goûter. Il était parfait, il goûta ensuite le bouillon avant de prendre une nouille et de l'aspirer proprement.

"Tout est très bon, vraiment je ne regrette pas, c'est si rare les nouilles faites maisons je trouve que quand j'en mange je les savoure encore plus que d'habitude." Avoua Haru.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Lun 10 Sep - 22:57
La voix de son amant lui fit relever le nez de son bol. C’est vrai qu’on lui avait sous fait la remarque comme quoi il abusait un peu avec le sésame. Les gens étaient souvent étonnés par la quantité qu’il pouvait verser dans son plat. Mais il était tellement ça qu’il avait du mal à se retenir d’en mettre autant.

« Quand on aime, on ne compte pas », dit-il en plaisant avant un petit sourire en coin. « Quand il y a du sésame pour agrémenter son ramen, c’est un gage de qualité pour moi. Je juge souvent un restaurant de ramen sur ça. Si je vous qu’il n’y en a pas sur les tables, je n’entre pas », dit-il avant de rire. Même s’il le disait sur le ton de la plaisanterie, cela lui était déjà arrivé de le faire. Quand il y avait plusieurs restaurants de ramen à côté de l’un et de l’autre et qu’il ne savait pas lequel choisir, il se basait sur ça. Il goûta un gyoza avant de s’attaquer à son ramen et les savoura tat ils étaient bons.

« Oui, on est vraiment bien tombé. J’aime les petits restaurants familiaux comme ça, c’est souvent de très bonnes adresses. Les gyoza sont aussi bons que le ramen en tout cas. Tu en veux un ? », proposa-t-il en avançant le plat qui contenait les gyoza vers le préfet de feu pour qu’il se serve s’il en désirait un.

« C’était excellent ! », dit-il, satisfait, en posant ses baguettes après avoir fini de manger.

Quand son amant eut fini lui aussi ses plats, il se leva pour aller payer et discuter avec la dame qui les avait servis en étant charmant avec elle et la complimentant sur la cuisine de leur restaurant. Puis, il sortit avec Sahiko de l’établissement pour rentrer à leur ryokan. Pour l’instant, tout se déroulait parfaitement bien et le préfet de glace en était ravi. Au début, il ne savait vraiment pas à quoi s’entendre en sortant avec le préfet de feu. Il se sentait vraiment bien avec Harukami et réalisait à quel point il pouvait bien s’entendre avec lui. C’était plaisant et il espérait que cela durerait le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Lun 10 Sep - 23:14
Le châtain n'allait pas le contredir, après tout en vu de sa passion pour la chantilly ce serait vraiment faire preuve de mauvaise foie, généralement c'était de la chantilly à la glace, de la chantilly aromatisé aux fraises ou à n'importe quel autre fruits, quel dommage qu'il ne puisse pas se nourrir uniquement de ça d'ailleurs. Ensuite hors alimentation il parvenait à se contrôler, quand bien même le sexe avec son amant soit bon, il ne mettrait pas ses études de cotés ou ses devoirs en tans que préfet pour une partie de jambes en l'air, enfin, seulement si la tâche ne pouvait pas être délégué ) l'un de ses camarade de promo du dortoir.

"C'est un critère recevable." Rit Haru. "Non merci, si tu veux un tempura sers toi aussi je t'en prie."

Le préfet de feu mit au centre de la table le bol d'accompagnement avant de reprendre sa dégustation, il était quelque peu rassuré que son camarade n'ait pas de goûts culinaire douteux, il n'avait rien contre les fastfood ou les chaines mais préférait tout de même mettre le prix pour de la qualité plutôt que de manger de la merde, même si ça lui arrivait parfois quand ses amis y allaient de les y suivre, les gens qui n'avaient pas de sens du goût le démoralisait parfois!

Une fois son repas terminé le tyran se leva et suivit le beau blond jusqu'a la caisse, le remerciant de l'inviter alors qu'il cherchait son porte feuille. Il complimenta aussi la gentille dame qui les avaient servit, il n'hésiterait pas à recommander l'endroit à ses proches, son père n'était pas très ramen mais sa mère aimait bien ça, alor nul doute qu'elle ne lui laisserait pas le choix et que par amour il cèderait! Ce Week-End se passait très bien selon ses critères en tout cas. De retour au ryokan il salua poliment le réceptioniste avant de retourner à leurs chambre ou il alla vérifier que son porte feuille était bien dans son sac, effectivement.

"Que fais on? Je me boirais bien un thé devant un film, après un repas si consistant j'ai l'impression que je vais explosé." Proposa Haru en s'étirant.
Revenir en haut Aller en bas
Azili
Mages Erudits
avatar
Messages : 1963
Localisation : Derrière toi~
Mages Erudits
Lun 10 Sep - 23:50
Arrivé dans leur chambre, Kaname s’étira avant de déposer son portefeuille dans son sac à dos et de sortir son téléphone pour voir s’il n’avait pas de message. Il n’y en avait qu’un seul venant de sa sœur qui lui demandait où se trouvait un de ses livres en langue morte. Il lui répondit rapidement pour être tranquille car il savait qu’elle risquait de l’appeler si elle ne le trouvait pas car elle ne pourrait pas avancer son exposer sans ça. Il ne voulait pas être déranger par un appel qui pouvait durer plus de temps qu’il ne l’aurait souhaité et ne voulait pas non plus laisser sa chère petite sœur dans l’embarras. Les études c’étaient importants après tout ! Une fois la chose faite, il déposa son téléphone sur la table au milieu de la chambre.

« Un thé devant un film, ça me tente bien ça. J’avoue que cela m’a dit calé et que rester tranquille comme ça me convient. », dit-il en souriant. Il aimait les moments de tranquillités comme ça. Même s’ils avaient parlé de sexe dans leur programme de l’après-midi, le préfet de glace ne courait pas derrière à tout prix. Une relation ne se limitait pas qu’à des parties de jambes en l’air et il aimait beaucoup passer du temps comme ça, de tendresse et détente avec ses partenaires. Il raffolait des câlins tout autant que le sexe.

« Je m’occupe du thé, je te laisse choisir le film. Il doit bien en avoir un de bon qui passe sur tout ces chaînes. N’importe quel film me va si ce n’est pas un drame ou un film trop lent, sinon je risque de m’endormir. », dit-il en remplissant la bouilloire avant de la mettre à chauffer. Puis, il prépara deux tasses avec des sachets de thé et versa l’eau une fois celle-ci chaude. Il apporta les deux tasses vers le lit et les posa avant de s’installer sur le futon en collant son dos contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Tcherryz
Quatrième année
avatar
Messages : 1952
Localisation : Toulouse
Quatrième année
Mar 11 Sep - 0:11
Le châtain observa son amant qui semblait écrire sur son téléphone, ça ne le regardait pas du tout à qui il parlait et de quoi, ça ne devait pas être très important sinon il aurait surement appeler la personne avec qui il communiquait, il alla vérifier son téléphone juste pour vérifier qu'il n'y avait aucun problème au dortoir ou dans sa famille, une fois fait il constata que l'autre avait temriné et commençait déjà à s'occuper du thé, il espérait qu'il y ait quelque chose à la télévision tout de même, normalement oui, avec le nombres de chaînes c'était peu probable qu'il n'y ait rien du tout.

"Suspense, vais-je passé l'après midi à zappé pour trouver quelque chose?" Plaisanta Haru en prenant la télécommande.

En attendant que la télévision s'allume il retira juste son jean et ses chausettes, préférant être sous la couette en boxer et t-shirt et adorant être pied nu puis il vint près du futon et plaça son coussin contre le mur afin de ne pas se casser le dos, faisant de même avec celui de Kaname pour qu'il soit à l'aise aussi et continua de zappé le temps que le thé se fasse, il évitait les drama et les films d'auteurs qui étaient souvent très très moue. Finalement en zappant il vit qu'un film allait commencer, un film américain sur une enquête, surement de l'action, ça ferait l'affaire. Il attendit que Kaname s'installe avant de venir près de lui, et de lui prendre gentiment le bras pour le soulever et se caler dessous, appuyant sa tête contre lui, laissant ce bras autour de ses épaules.

"Je m'installe mais si je te gêne ou que t'es pas bien toi dis le moi surtout, j'ai tendance à faire comme chez moi." Proposa Haru en tournant la tête vers lui. "J'ai mis un film américain, en description c'est policier et action, normalement on devrait pas se faire chier, tu as pris du thé à quoi?."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp with you! :: LA BIBLIOTHÈQUE :: Les livres :: Supernaturel :: Pendragon Gakuen-
Sauter vers: